Mélenchon, zéro pointé en économie | Causeur

Mélenchon, zéro pointé en économie

Pourquoi son idéologie est dangereuse

Auteur

Pierre Branda
Historien niçois.

Publié le 18 avril 2017 / Économie

Mots-clés : , , , ,

melenchon cuba venezuela economie

Jean-Luc Mélenchon, 2012. Sipa. Numéro de reportage : AP21207082_000019.

Jean-Luc Mélenchon marxiste ? Ses partisans hurlent à la caricature quand vous osez poser la question. Remisés l’internationale, le drapeau rouge et les symboles marxistes. Non, la France ne deviendra pas Cuba sans le soleil. Ne leur parlez plus de Chavez, de Castro ou d’autres. Jean-Luc les appréciaient pourtant mais c’était au nom de son romantisme révolutionnaire diront ses aficionados. Le Venezuela connaît une crise alimentaire sans précédent ? C’est la faute à la chute des cours du pétrole répondent-ils aussi. Le report des élections ? Après tout est-ce important ? Comparaison n’est pas raison, parlons d’autre chose puisque communisme ou socialisme sont presque devenus des gros mots. Ce mouvement ne serait donc qu’un rassemblement d’insoumis voulant chasser l’oligarchie en place et instaurer notamment plus de justice sociale. Admettons-le un instant, la gorge un peu serrée tout de même, et chassons donc nos vieux réflexes anticommunistes pour nous intéresser à leur programme.

Au-delà de 33 000 euros par mois, on prend tout!

Voyons le chapitre économie. La promesse est simple, nouvelle, semble-t-il pour beaucoup, faire payer les riches. Au-delà de 33 000 euros par mois, on prend tout ! Pour une succession au-delà de 33 millions d’euros, on prend tout ! En son temps, en 1981 pour être précis, Georges Marchais préconisait des mesures du même acabit mais chut ! On a dit que l’on ne parlait plus du passé même si Hollande nous avait dit quelque chose de similaire il y a cinq ans. Mais peut être, le changement c’est vraiment pour maintenant. En tout cas c’est ce qu’espèrent ceux qui s’apprêtent à voter pour « Méluche ». Si au dessus de 33 000 euros par mois tout est prélevé par l’Etat, en dessous, les ponctions ne sont pas moins importantes. En gros avec ce programme, espérez gagner entre 5 ou 10 000 euros nets relèvera du miracle. Bon mais après tout pourquoi gagner autant ? Pourquoi accumuler, accaparer disait-on en 1793, tant de richesses inutiles ? La plupart des Français se contentent de beaucoup moins. Débarrassons nous de la société de consommation, vivons plus simplement, mangeons plus sain. J’ignore cependant comment avec de telles perspectives les entreprises rempliront leurs carnets de commandes, surtout le secteur du luxe particulièrement en pointe en France, mais c’est sûrement un détail. Devenons des ascètes vertueux donc. C’est certes un choix de vie mais ce qui me paraît gênant de prime abord c’est de l’imposer aux autres. De quel droit ? Au nom de l’égalité me répondra-t-on bien sûr. L’égalité oui mais par le bas. Napoléon disait déjà : « Le meilleur moyen de rendre tout le monde pauvre serait de décréter l’égalité des fortunes ». Historien, je regarde forcément vers le passé, c’est un défaut que je concède bien volontiers.

Pourquoi entreprendre s’il n’y a plus de profit ?

Les insoumis rêvent de limiter drastiquement les profits. Là est le point le plus inquiétant de leur projet. Il y a une chose que n’ont jamais comprise les insoumis de tout poil: pourquoi entreprendre s’il n’y a plus de profit ? Pourquoi investir s’il n’y a plus de perspectives de gain substantiel ? On s’abstient bien évidemment. Et sans esprit d’entreprise ni investissement capitalistique, l’économie régresse inexorablement. Pourquoi en effet dépenser de l’énergie s’il ne vous reste que la portion congrue ? Comme toujours, salarié comme entrepreneur, vous ne donnerez de votre personne qu’à hauteur de ce que l’on vous rémunère. Et c’est bien normal. Aussi, décourager l’esprit d’entreprendre ne pourra qu’engendrer un chômage massif, faute d’acteurs économique. Et si vous rêvez de gagner plus dans une France insoumise, vous n’aurez alors d’autre choix que de partir ou de changer de nationalité car le programme de Mélenchon veut aussi rétablir la double imposition des Français de l’étranger comme si tous ceux qui se sont expatriés l’avaient fait pour des raisons fiscales. Le plus atterrant des paradoxes de ce programme, c’est qu’il vaudra mieux être étranger pour investir en France. En effet tandis que le national sera écrasé de taxes, l’étranger lui sera soumis pour les profits, dividendes ou autres, qu’il réaliserait dans notre cher hexagone à la fiscalité de son pays forcément plus accommodante. Aberration quand tu nous tiens ! Mais attention, c’est être « soumis » que de relever pareilles évidences …

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

    210

    Déjà inscrit, connectez-vous

    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     
    • 21 Avril 2017 à 10h43

      pier21 dit

      Le VENEZUELA, le paradis vanté par MELANCHON, dont le gouru était Hugo CHAVEZ qui a mis le pays dans ce triste éta!
      http://www.francetvinfo.fr/monde/venezuela/en-images-la-crise-economique-au-venezuela-en-sept-photos-chocs_1838795.html
      http://www.francetvinfo.fr/monde/venezuela/venezuela-les-habitants-lychent-les-voleurs_1837111.html
      Je ne sais si les électeurs de la “France insoumise” sont d’accord sur cet avenir qui nous pendrait au nez!

    • 20 Avril 2017 à 19h45

      bellini dit

      En économie tous les candidats délirent ; prévision de croissance de 1,7% ( Macron Fillon) à 2,3 % (Le Pen). On a 1%, et si le pétrole ré augmente ou si le dollar baisse on aura ZERO ; Aucun des candidats n’a entendu parler de la stagnation séculaire! 30 ans de “je vais relancer la croissance!”Chirac, Sarkozy Hollande… pour arriver à ZERO

    • 20 Avril 2017 à 10h39

      kriktus dit

      “Comme toujours, salarié comme entrepreneur, vous ne donnerez de votre personne qu’à hauteur de ce que l’on vous rémunère. Et c’est bien normal.”

      C’est justement là le souci.
      La professionnalisation de la société toute entière à tous les niveaux de la vie fait qu’il ne peut plus y avoir de réels liens sociaux.
      Dans le milieu professionnel socioculturel dans lequel j’évolue qui sont à la base des associations, certains s’étonnent que les adhérents soient devenus des consommateurs alors que ces structures sont devenues des entreprises avec des professionnels permanents et des professionnels à temps partiels.
      Il est loin le temps où ces structures demandaient une simple adhésion pour accéder aux activités qui étaient tenus par des bénévoles passionnés qui ne comptaient pas leur temps pour le bien commun. Les bénévoles sont maintenant des professionnels salariés ils ne travaillent pas pour le bien commun,ils travaillent pour leur portefeuille. Et les adhérent inconsciemment l’ont bien compris: ils payent! Ne dit on pas que le client est roi?
      À partir du moment où il y a des salaires et des services qu’on paye il y a capitalisation d’ individus et non socialisation d’un corps social.
      Le capitalisme dans le sens producteur/consommateur a envahi tout l’espace; il veut remplir tous les vides pour augmenter toujours plus la croissance et s’il n’y a plus de vide il va en imaginer ou forcer les derniers bastions comme la sécurité sociale, l’hôpital, la police l’armée à se vider pour prendre la place.
      Comme on n’arrête pas un cheval qui s’est emballé on n’arrête pas si facilement “le progrès”.
      Voilà pourquoi il n’y plus de sens ni de bien commun voilà pourquoi le vide existentiel envahit toujours un peu plus Et ce n’est pas Mélenchon, Macron Fillon ni aucun candidat qui posent ce problème sur la table, ils ne proposent tous qu’une vision comptable et donc économique et capitaliste en creux ou en plein.
      On ne fera jamais corps ni France avec des visions comptables.

      • 20 Avril 2017 à 12h35

        golvan dit

        @ kriktus à 10h39
        C’est l’intrusion de l’Etat dans ce que vous appelez le monde associatif qui a déformé ledit monde.
        Actuellement la loi 1901 n’est qu’un moyen de soutirer des subventions à la puissance publique, au détriment de son esprit originel qui consistait à mettre en commun les ressources des “associés”.
        Le capitalisme n’a rien à voir là-dedans, ce sont les “clients” des assos 1901 qui, en se comportant en clients et non en associés, font forcément évoluer ces structures en sociétés de services.

        • 20 Avril 2017 à 19h37

          kriktus dit

          Je travaille dans 2 endroits dont une qui ne vit que des ressource des adhérents. nous sommes 4 professionnels, dont les 2 permanents sont en couple. le principal est de dégager les salaires, de générer toujours plus d’activité,et une massification au détriment de la qualité l’évènementiel et la communication étant les principaux outils de croissance.
          Si bien même l’état a déformé ledit monde c’est au profit d’une logique capitaliste, libéral d’autant plus que les centres sociaux et culturel sont les lieux où le gauchisme culturel est propagé: ce sont des lieux de propagande. Tout le monde sait à présent que le gauchisme culturel est la caution morale du libéralisme fut-il de droite ou de gauche.

        • 20 Avril 2017 à 23h32

          durru dit

          L’hélicoptère mis en marche par l’Etat est anti-libéral. Consommer l’argent des autres n’a strictement rien de libéral.

    • 20 Avril 2017 à 8h19

      L'Ours dit

      Ami saintex,
      évidemment que je ne compare pas Chavez au moustachu à mèche. Je voulais seulement dire que l’élection démocratique n’est pas une excuse, au contraire!

    • 19 Avril 2017 à 22h44

      durru dit

      Allez, cadeau:
      Mon premier est communiste, forme les bataillons de Mélenchon et une petite partie de ceux qui demeurent fidèles à Hamon. Comment un tel système, qui a échoué partout dans le monde, peut-il encore trouver autant de partisans ? L’explication tient en un chiffre : en France, près de 58 % du PIB passe en dépenses publiques. Il existe donc une large fraction de la population ayant perdu ou n’ayant même jamais eu de relation avec la création de richesses, ses difficultés, ses aléas, ses exigences.
      Il s’agit quasiment d’une perte de repères animaux. L’Etat tutélaire forme l’alpha et l’oméga de son univers. Si les choses vont mal, c’est qu’il subsiste un secteur privé, fait d’exploitation effroyable et de terreur. Et, si l’on a le malheur d’y travailler, on rêve d’y échapper.
      Jean-Luc Mélenchon en tire les conséquences : il faut essorer ce qu’il reste de bourgeoisie et de richesse privée pour financer le soi-disant modèle social français jusqu’à l’acharnement thérapeutique. Après, on verra bien. De toutes les façons ses penchants autoritaires le feront lutter avec la dernière énergie contre tous ceux qui résisteront contre cette entreprise.
      Non, il ne s’agit pas d’une caricature. Au niveau actuel de prélèvements obligatoires, de déficits et de dette publics, leur alourdissement considérable voulu par Mélenchon ferait atteindre à la France un point de non-retour.
      Certes Mélenchon sait bien qu’il n’aura pas de majorité parlementaire. Mais il a prévu un moyen de contourner les législatives : la convocation d’une assemblée constituante. Chaos assuré, miam !

      (http://www.atlantico.fr/rdv/chroniques-pot-aux-roses/partie-bingo-geante-dans-village-france-en-marche-pas-en-avril-serge-federbush-3023981.html)

      • 20 Avril 2017 à 12h32

        saintex dit

        Que signifie, “Araud sur le baudet” ?

        • 20 Avril 2017 à 15h45

          durru dit

          Araud étant l’ambassadeur de la France aux US qui a tweeté sur Trump et soutenu son copain du Japon dans son refus de travailler pour un gouvernement FN, et étant homonyme de “haro”… T’es fatigué, ou quoi?

        • 20 Avril 2017 à 22h43

          saintex dit

          Beuuuh !!! J’avoue que le nom des ambassadeurs touiteurs me sort vite de la tête. Ce qui m’étonne, c’est que c’est écrit tandis qua j’avais lu l’article. Ce n’est pas de la fatigue, c’est du gâtisme, et je vais donc voter Chéri qui est si mignon.

        • 20 Avril 2017 à 22h53

          durru dit

          Et voilà comment il va faire 100% dimanche, notre Chéri :)

      • 20 Avril 2017 à 15h36

        saintex dit

        Ou il a lu, “Arnaud, sa vie, son œuvre”.

    • 19 Avril 2017 à 19h36

      Clash75 dit

      Melenchon et le Pen, ce sera fini. Pays Decredibilise à jamais. Foutu nada