Mehdi s’éclate et le “Grand Remplacement” passe | Causeur

Mehdi s’éclate et le “Grand Remplacement” passe

Comme on nous twitte

Auteur

Emmanuel Dubois de Prisque
Chercheur associé à l'Institut Thomas More.

Publié le 21 février 2017 / Médias

Mots-clés : , , , , , , ,

Mehdi Meklat. @Wikimedia

« Nous sommes le Grand Remplacement ». En ouverture de l’éditorial du premier numéro de la revue Téléramadan, édito qu’il cosignait avec Badroudine Saïd Abdallah et Mouloud Achour en juin 2016, l’écrivain-twitteur Mehdi Meklat, jeune coqueluche de Libération, des Inrocks et de Pascale Clark réunis1, nous promettait sur un ton un poil arrogant, de nous « grand remplacer ». Une provoc’ bien sympa qui suscitait un grand éclat de rire dans le tout petit monde des lecteurs du Bondy Blog. Une journaliste du Monde, dénommée (mais ça ne peut être qu’un pseudonyme) Elvire Camus, dans un article d’une remarquable complaisance, précisait leur projet : restez calme, brave gens, il ne s’agit pas vraiment pour Mehdi, Badroudine et Mouloud de vous remplacer physiquement, mais seulement de parler à votre place afin de remplacer vos « idées nauséabondes » par leurs idées à eux, qui elles, sentent bon. Ces jeunes rebelles parfumés de frais et bien sous tous rapports, semblent vaporiser leur prose odoriférante alentour sans agressivité, presque sans y penser, « naturellement », comme il est naturel et respectable pour tout grand mammifère triomphant d’imprégner de son odeur les territoires qu’il aborde. Ils le disent eux-mêmes, ils veulent seulement « reprendre leur place » et faire taire ceux qui défendent l’indéfendable : « la thèse » du Grand Remplacement de Renaud Camus, « en assumant, écrit Elvire Camus, ce rôle de « grands remplaçants » sur le terrain des idées. » Soucieux de nous rassurer pour de bon, Mehdi Meklat, au moment de conclure son éditorial, passe brutalement de la morgue ricaneuse au lyrisme papelard :« nous voulons grand-remplacer le désespoir par un idéal : l’écoute et la réflexion ». Comme c’est sympa.

“Poésie, intelligence et humanité”

Cependant, triste paradoxe, il semble que cet idéal, s’il est pris au sérieux, est susceptible de nourrir le désespoir contre lequel il prétend lutter. Me mettant grâce au Printemps Républicain à l’écoute de Mehdi Meklat, je constate que ce sympathique blogueur préposé à la diffusion des effluves délicates de la bien-pensance, et à qui l’on donnait naguère le paradis du vivre-ensemble sans confession, souffre d’une incontinence verbale elle-même pestilentielle. A la réflexion, c’est inquiétant, et même tout à fait désespérant. Même si l’on s’abstient de consulter ses tweets les plus orduriers, force est de constater que l’espoir de nos médias de référence, non content de faire l’apologie de Hitler, d’appeler à l’autodafé des revues Charlie Hebdo et L’Obs (pour cause d’anti-antisémitisme), de souhaiter casser les jambes d’Alain Finkielkraut, de plaider pour l’égorgement de Marine Le Pen, déclare aussi sobrement : « il faut que les blancs meurent asap ». Ce n’est donc pas seulement les idées des petits blancs racistes qu’il faut remplacer, mais bien les blancs eux-mêmes. Voilà comme on nous parle aurait dit une Pascale Clark sans œillères, cet oxymore. C’est du brutal, mais au fond, il y a de quoi se réjouir. En s’exprimant sans fard, Mehdi Meklat clarifie ses intentions et nous empêche de prendre des vessies remplacistes pour des lanternes sympatoches. Personne et surtout pas les Inrocks ne parviendra à nous faire avaler qu’il n’y a aucun lien entre sa prose mi-narquoise, mi-mielleuse, adulée par les pharisiens de la bonne presse et ses tweets haineux.

Mais ce qui me chiffonne aussi, c’est qu’il utilise pour détailler son projet de vie le joli pseudonyme, franchouillard en diable, en hommage (?) à Marcel Duchamp, de Marcelin Deschamps. Marcelin est un prénom délicieusement obsolète, et parmi les nombreux saint Marcellin, il en est un, de Carthage, qui fut un ami de saint Augustin. L’évêque d’Hippone, qui l’appelle « mon bien cher fils », lui rend hommage dès les premières lignes de sa Cité de Dieu. Marcellin, un haut fonctionnaire cultivé et zélé, défendit la stricte orthodoxie catholique face à une bande de Donatistes excités qui finirent par le grand-remplacer, manu militari. Pas sûr que le favori de Pascale Clark soit digne du nom très-chrétien dont il s’est lui-même baptisé. Même si, réflexion faite, la grande prêtresse de l’antiracisme ne perçoit toujours chez son protégé que « poésie, intelligence et humanité ».

  1. Libération, les Inrocks, Pascale Clark, auxquels il faut ajouter Le Monde et Christiane Taubira : certains partent avec des handicaps dans la vie des idées, et on comprend mieux ainsi ce que « jeunesse défavorisée » veut dire. Mais inutile de préciser que si ce lourd passif explique beaucoup de choses, il n’excuse rien.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 22 Février 2017 à 13h34

      netrick dit

      Marcel Duchamp, spécialiste de pissotières, Marcelin Duchamp, expert de chiottes !

    • 22 Février 2017 à 12h46

      Lector dit

      la gôche médiatique, les Ruquier, les Moati, tous ceux qui ont promu la racaille rapeuse à casquette, les chances pour la France, anti FN (soulignerait Martini), s’est déjà pris des retours de réel dans la tronche… un sketch pour s’en rappeler :

      https://www.youtube.com/watch?v=RJM0soRCOfY

      • 22 Février 2017 à 13h41

        Martini Henry dit

        Excellent Gaspard Proust!

        • 22 Février 2017 à 14h07

          Lector dit

          :D oui et quelle déception pour la gôche que le retournement d’une de leur espèce d’icône.

    • 22 Février 2017 à 11h51

      Craffe dit

      « Je vais penser, je vais croire que l’amour me sauvera, que l’art est là, que ceux qui m’aiment m’aimeront. » http://www.telerama.fr/medias/mehdi-meklat-avec-marcelin-deschamps-s-est-joue-quelque-chose-de-l-ordre-de-l-autodestruction,154500.php

      Ce Mehdi Meklat n’a quand même pas l’air d’être une lumière. Pourquoi donc a-t’il été propulsé par la bien-pensance culturelle ? Il y a deux explications: la 1ière est qu’elle n’avait que cela sous la main ; la seconde étant que ladite bien-pensance n’est elle-même pas formée de lumières.

      Et cette seconde explication a l’avantage d’expliquer bien d’autres choses…

      • 22 Février 2017 à 13h24

        C. Canse dit

        Si ses petits copains pouvaient avoir l’heureuse idée de suivre son exemple en quittant (fuyant ?) le pays pour eux aussi “prendre le temps de penser” et qui sait même, réfléchir ?, cette pathétique affaire n’aurait pas été vaine.

        • 22 Février 2017 à 13h27

          C. Canse dit

          On notera que ses soutiens (souteneurs) journalistes n’ont pas songé à lui porter secours puisqu’il laisse entendre qu’il serait suicidaire.
          C’est pas bien la “non-assistance à personne en danger”, vraiment pas. 

    • 22 Février 2017 à 11h43

      mitch-savoy dit

      Lire ou relire “Soumission” de Michel Houellebecq qui n’est pas le livre “islamophobe “que certains dénonçaient, mais bien francophobe, ironique sur le sale côté collaborateur d’une partie des Français et surtout de son intelligentsia!

    • 22 Février 2017 à 11h32

      Martini Henry dit

      Allez, il en manquait encore quelques uns! Maintenant, c’est le magazine Elle, grand défenseur des droits des femmes, n’est-ce pas, qui faisait de Mehdi mais surtout de Marcelin Deschamps, une de ses recommandations parmi ceux qu’il fallait suivre sur Twitter!
      Les bras m’en tomberaient sin je ne savais déjà la duplicité et le mensonge de ces médias. Mais voir Elle tresser des lauriers à un misogyne pareil, appelant au viol, à enfoncer des violons dans le cul des femmes, franchement, il faut quand même avoir le cuir solide…
      http://www.elle.fr/People/La-vie-des-people/News/Qui-suivre-sur-Twitter/Les-Journalistes-Marcelindchmps

      • 22 Février 2017 à 11h35

        Martini Henry dit

        “Sous ce pseudo, Mehdi du Bondy blog et de France inter, éructe, peste, injure (sic), blasphème. Jamais on n’avait choqué avec autant de justesse”…
        Jamais on n’avait choqué avec autant de justesse!!! Sans déconner?

        • 22 Février 2017 à 12h27

          mogul dit

          À se demander si le soutien énamouré de ces pintades n’est pas la conséquence de quelque fantasme inavoué. En fait, la réponse est dans ma question…
          Le même mécanisme doit être à l’œuvre chez Pascale Clarke ou Édouard Louis… 

        • 22 Février 2017 à 12h51

          Lector dit

          +1 ça parait évident. Un mécanisme similaire observable aussi chez les lesbiennes qui acceptent des dragues machistes de camionneuses comme elles n’accepteraient jamais d’un vulgaire pompiste…

        • 22 Février 2017 à 13h05

          Quatre chemins dit

          en fait il éructait sans aucun pseudo, sans détour sur tous les plateaux télé, radios etc, en jacassant que la France raciste était responsable du Djihad, qu’il n’avait pas connaissance d’un pb de l’Islam avec les femmes (cf sa réponse à Daoud pas plus tard que la semaine dernière sur France Télévision), qu’Abaouud était une victime, que Bouteldja, Ramadan, Diallo sont des modèles, le tout dans un silence intersidéral.
          Reconnaissons cette honnêteté à ce jeune fasciste, que contrairement au racisme latent de la gauche morale médiatique, lui ne cachait ni ses convictions, ni ses séductions ni rien en fait. CE SONT LES AUTRES, les gens “chics” de Télérama et de Inrocks etc, qui LE CACHAIENT :)
          En fait tout le Bondy Blog éructe cela depuis dix ans.

        • 22 Février 2017 à 13h49

          Martini Henry dit

          Lector, votre image du pompiste est excellente. Comme quoi, on n’en n’a pas fini de sonder la complexité de l’âme humaine…

        • 22 Février 2017 à 13h56

          Marc-Aurèle dit

          Une vertu à cette verrue de cité : il nous rappelle que c’est bien la gauche qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain. Nos islamo-dhimmis préparent l’après, leur après.

    • 22 Février 2017 à 10h56

      Martini Henry dit

      Des yeux s’ouvrent, quand même. Ce sportif, éducateur, agressé dans les vestiaires car il prenait sa douche nu… Et qui dit “”Mais j’avoue que cette histoire m’a mis un sacré coup au moral, et risque de changer mon regard sur les gens et sur l’évolution de notre société”. Eh oui… La botte souveraine de la réalité comme disait Trotsky.
      Rappelons-nous que les Anelka, Ribery et autres musulmans de l’équipe de France avaient imposé que les sélectionnés français en équipe de France gardent leur short sous la douche. Ça doit être ce qu’on appelle l’islam tolérant…
      http://www.varmatin.com/faits-divers/un-sportif-se-fait-agresser-parce-quil-etait-nu-sous-la-douche-116376

    • 22 Février 2017 à 10h46

      Marc-Aurèle dit

      Ce qui est extraordinaire dans cette histoire, c’est que nos trépanés multiculturalistes venus à la rescousse du nazillon Meklat parviennent avec une mauvaise foi pavlovienne à… comparer ce sordide crétin (rapport à ses “excuses” affligeantes) à Fillon, avec l’air de pas y toucher. Et hop, Fillon/Meklat c’est pareil, 1 partout la baballe au centre (gauche et multiculti, le centre) et nos arbitres “décrypteurs de l’info” (lol) de continuer d’exercer leur magistère progressiste tranquillement.

      Or, puisqu’il nous est manifestement loisible de déraisonner en comparant l’incomparable, ce Goebbels à casquette a inséré dans le fondement de notre pays et de ses valeurs une belle matraque téléscopique, et ce, jusqu’à l’oeusophage.

      • 22 Février 2017 à 10h55

        Marc-Aurèle dit

        Le prix Nobel de trepanation Franck Ribery se rendra-t-il au chevet de cette France à remplacer ?

    • 22 Février 2017 à 10h45

      Martini Henry dit

      Un de plus dans la cohorte des ravis de la crêche, Edouard Louis qui twittait : “Depuis le temps qu’on espère le grand remplacement de la vieille France. Bravo Mehdi et Badrou”…
      En voilà un qui, au moins, n’est pas rancunier…

      • 22 Février 2017 à 10h50

        mogul dit

        Un vrai cri du coeur. Ou d’autre chose…

        • 22 Février 2017 à 11h02

          Martini Henry dit

          Oui, je lui recommande la France remplacée de ces deux crapules. Il pourra enfin vivre tranquillement sa sexualité dans cette nouvelle France tellement tolérante…

      • 22 Février 2017 à 19h51

        CCCCCCC dit

        Edouard Louis doit être particulièrement masochiste (à défaut d’être bon écrivain et philosophe comme il se revendique). Medhi Meklat, lui se revendique homopobe !

    • 22 Février 2017 à 10h45

      lumièr dit

      Les tweets de Meklat sont violents, presque tous. Celui contre Baudelaire où il lui souhaite -d’être en enfer- exprime bien comment la jeunesse des banlieues trouve sa raison d’être dans un logiciel anti France. Que la haine du pays semble transpirer de partout.

      Où est l’humour dans ces tweets? Celui sur Baudelaire parle de sa perception de la culture française classique. En donne une idée au moins instantanée sur cette relégation de l’extraordinaire Baudelaire dans les flammes.

      Les -pulsions- de Meklat appartiennent au rejet de la France, de ses classiques, de bon nombre de personnalités du moment, d’un antisémitisme virulent, d’une misogynie, dépréciation des femmes incroyable, d’une homophobie appuyée.

      Et cette gauche inquisitoriale sur des courants d’opinion pour la laïcité qui neutralise les passions politiques et religieuses, cette inquisition de gauchistes y compris de politiques socialistes contre la souveraineté qui est celle de la représentation du peuple, de la nation consacré par les Nations Unis au moment de ses premières années après la guerre.

      Malgré Hitler mort alors depuis peu, L’ONU en 1947-48 n’a pas craché sur la souveraineté. Cette gauche morale qui ne voit pas la poutre dans son œil avec Medhi Meklat.

      Cela fait des années que l’on dit qu’il y a un problème culturel de non assimilation. L’assimilation c’est la condition de la cohabitation civile.

    • 22 Février 2017 à 10h42

      brindamour dit

      Lisez Le.article de Libé sur l’affaire, les explications gênées, la complaisance, le fait que cela va servir la fachosphère.
      Et maintenant, imaginez que.un journaliste de Causeur se dissimule sous un nom arabe et publie des tweets de la même farine. Il est découvert. Imaginez la suite et la couverture médiatique de Libé. 

    • 22 Février 2017 à 10h20

      Martini Henry dit

      Ce matin sur Europe 1, bonne chronique de Raphaël Enthoven sur cette affaire et l’incroyable duplicité des médias de gauche, leur incroyable mansuétude. Bref, leur saloperie collabo.
      http://www.europe1.fr/emissions/la-morale-de-linfo/le-double-de-mehdi-meklat-ne-cache-que-sa-duplicite-2984780

      • 22 Février 2017 à 10h26

        mogul dit

        Entendue et approuvée.

      • 22 Février 2017 à 10h33

        Lector dit

        “le double de MM ne cache que sa duplicité” précisément parce que la défense de MM sonne comme un aveu.

        • 22 Février 2017 à 10h42

          Martini Henry dit

          Oui, c’est plus qu’évident. Et la défense des médias qui l’ont couvert aussi. Un aveu patelin et officiel, emballé dans cette pathétique grandiloquence littéraire dénoncée par Enthoven. Nihil novi sub sole, en somme. Juste une petite pierre de plus dans le jardin des collabos…

      • 22 Février 2017 à 10h35

        accenteur dit

        Il y a longtemps que je traite de pétainistes ces salopards de la gauche de la gauche. J’épargne la droite de la gauche qui, sur son nuage rose, n’a rien vu venir.

        • 22 Février 2017 à 13h41

          Hannibal-lecteur dit

          Elle n’est pas à épargner : c’est la plus con, justement, celle qui ne voit rien venir…

    • 22 Février 2017 à 10h06

      accenteur dit

      Entre ça et le soutien de C.Taubira à l’énergumène et, en plus, l’affaire de l’attaché parlementaire d’un sénateur socialiste, ça va remuer les sondages.

      • 22 Février 2017 à 11h02

        Bacara dit

        La liste des collaborateurs parlementaires des sénateurs a été publiée. J’ai quelques idées , mais cela devrait se savoir assez vite vu que l’éventail des possibilités est restreint.

    • 22 Février 2017 à 9h39

      mitch-savoy dit

      sancho pensum C’est devenu une vrai gageure que de faire de l’enfumage islamiste après l’affaire Mehdi Meklat Non? Vous essayez de minimiser, de détourner comme tous les médias de gauche qui se sont fourvoyés avec ce qui caractérise une grande partie de la pensée des jeunes chances pour la France…La maman du jeune soldat musulman tué par Merah avait été étonnée, lors de sa tournée des banlieues, de rencontrer autant de mères élevant leurs enfants dans la haine. Le frère de Mohamed Merah a déclaré qu’ils avaient été élevés dans la haine des juifs. Et puis, depuis la sortie des chiffres du ministère de l’intérieur soulignant la baisse notable des actes “islamophobe » en 2016 (qui étaient déjà non significatif avant par rapport aux actes anti juifs et anti chrétiens) cela doit être difficile de brandir l’”islamophobie” comme parade à toute investigation sur le racisme avéré d’une bonne partie des musulmans….

      • 22 Février 2017 à 10h12

        mogul dit

        “…tous les médias de gauche qui se sont fourvoyés avec ce qui caractérise une grande partie de la pensée des jeunes chances pour la France…”
        Mitch, je ne crois pas qu’on puisse parler de fourvoiement, comme cette affaire tend à le prouver. Il apparaît que les médias qui ont fait travailler Meklat (France Inter, Libération, Télérama, les Inrocks, le fameux bondyblog… excusez du peu !) ne pouvaient qu’être au courant de son activité “twitteuse”. Et il apparaît que, non seulement, ils sont passés outre, mais que dans certains cas ils ont approuvé et même encouragé.
        Et aujourdhui, une fois le merdier étalé au grand jour, ces mêmes médias relativisent, psychologisent, en appellent au pardon ou opèrent une diversion vers la fachosphère.
        Ce que cette histoire révèle surtout, c’est l’effarante différence de traitement opéré sur ce genre d’information selon l’origine ethnique du protagoniste principal. Pas besoin de faire un dessin. Et ça ne concerne d’ailleurs pas que les médias…
        Une caractèristique qui sautait déjà aux yeux depuis belle lurette, mais dont cette affaire fournit, en quelque sorte, la preuve officielle.

        • 22 Février 2017 à 10h18

          mogul dit

          Quant à Sancho, il a fui assez rapidement cette discussion. Ses arguments vasouillards pour tenter de défendre l’indéfendable n’ont pas tenu le choc bien longtemps.. :-)

        • 22 Février 2017 à 10h21

          Flo dit

          Sancho a fini par comprendre qu’il s’était complétement grillé.

        • 22 Février 2017 à 10h22

          C. Canse dit

          Mogul

          Ce que cette histoire révèle surtout, c’est l’effarante complicité de certains médias puisque leurs journalistes s’amusaient franchement des propos infects de ce type.

          Pour la différence de traitement, tout le monde était au courant. 

        • 22 Février 2017 à 10h25

          Lector dit

          “il apparaît que que dans certains cas ils ont approuvé et même encouragé.”

          Evidemment puisque Marcelin Deschamps, l’avatar de MM, était un vieux blanc franchouille raciste à grand-remplacer.

        • 22 Février 2017 à 10h30

          mogul dit

          Son avatar était éventé et assumé depuis longtemps. Et il a aussi rédigé nombre de ces twits sous son propre nom.
          Aux médias que j’ai cités plus haut, on peut ajouter Médiapart et Canal +…  ;-)

        • 22 Février 2017 à 10h36

          Lector dit

          et alors ? Les médias dont tu parles et c’est bien leur ligne éditoriale, ont assumé ces tweets sous avatar. Canal+ avec Mister Manhattan c’était quoi à ton avis ?

        • 22 Février 2017 à 10h42

          mogul dit

          J’ai cru que tu pensais que ces médias avaient été abusés par la “couverture” de Meklat. Ce qui n’est pas le cas.
          Je suis tout à fait de ton avis. 

        • 22 Février 2017 à 10h49

          Lector dit

          Mogul, ce qui m’a tjrs étonné avec le personnage de Manhattan c’est que sous couvert de la ligne antifranchouille dénonciation du racisme “bien de chez nous” etc., ces imbéciles de Canailles+ voire ce pauvre Poelvoorde lui-même, n’ont jamais compris que le rire qu’ils intimaient au spectateur allait à l’encontre de ce qu’ils recherchaient.

        • 22 Février 2017 à 11h39

          Martini Henry dit

          Non Lector. Un “vieux blanc franchouille raciste à grand-remplacer” s’en serait pris aux arabes, aux noirs, aux musulmans aussi voire même surtout! Or, aucun twitt de l’ordure ne s’en prend aux cibles habituelles des “vieux blancs franchouilles racistes à grand-remplacer”!
          Ces twitt traduisent clairement les idées de cette merde. Ses pensées les plus profondes. Sa vérité intime. Et les médias qui l’ont couvert le savaient pertinemment.

        • 22 Février 2017 à 11h47

          Lector dit

          ah d’accord Martini, mais en êtes-vous certain ? (NB because nombre de tweet faramineux et effacé depuis.) Alors c’est encore pire que je ne l’imaginais et cela explique que MM ne peut même pas se retrancher derrière son avatar.

        • 22 Février 2017 à 12h34

          Martini Henry dit

          Effectivement, on ne connait pas tous les twitts mais il me semble qu’un vieux blanc franchouille raciste à grand-remplacer n’appellerait pas à égorger Marine Le Pen, ne tresserait pas des lauriers à Ben Laden ou à Mohamed Mérah, n’appellerait pas tous les blancs à disparaître as soon as possible, ne menacerait pas d’égorger les sarkozistes comme les moutons à l’Aïd… Non, franchement, ça lui fait un drôle de profil au vieux blanc franchouille raciste à grand-remplacer… Ou alors, c’est que le remplacement a déjà eu lieu et qu’il a déjà bien, bien changé…

        • 22 Février 2017 à 12h57

          Lector dit

          ;) En fait vous m’aviez déjà convaincu Martini.

    • 22 Février 2017 à 8h05

      QUIDAM II dit

      «  Un grand remplacement  »  a réellement déjà eu lieu sur le territoire de l’antique empire byzantin où tous les chrétiens (Grecs et Arméniens) ont été tués ou chassés et remplacés par des Turcs musulmans.
      Au Proche-Orient, « Un grand remplacement  » est en cours du fait de la fuite des chrétiens d’Irak (plus d’un million de croyants sont partis).
      La charte du Hamas et les déclarations de plusieurs Etats du Proche-Orient prévoient de liquider l’Etat d’Israël et de jeter tous les juifs à la mer…
      Le Proche-Orient est réellement menacé de devenir judenfrei et christianfrei.
      Dans un tweet « drôle à mourir », selon les InROCKS, Mehdi Meklat déclare : « Venez on enfonce un violon dans le cul de madame Valls ».
      Cet humour absolument désopilant peut être décliné ainsi : « Venez on enfonce une matraque dans le cul de Theo » dans un tweet que les InROCKS trouveront également « drôle à mourir ».
      Et ceux qui aiment se bidonner peuvent également continuer la déclinaison : Venez, etc… dans le … de Clémentine Autain, Christiane Taubira, Frédéric Mitterrand, Aurélie Filippetti, Najat Vallaud-Belkacem.
      On s’marre ! ! C’était juste pour rigoler !

      • 22 Février 2017 à 9h08

        AGF dit

        Avec la bénédiction de terra nova et l’onction de Mélanchon, vous allez en faire un candidat à l’Académie Française pour la richesse de son “inventivité”. sauf que ses sources se trouvent dans une certaine presse des années 30 finissantes qui trouvaient que l’Allemagne s’était dotée d’un régime enviable. peut-être le “canard enchaîné” pourrait-il nous en dire davantage sur cet Henri Béraud dont il dut se séparer à son grand regret ou sur Morvan Lebesque qui y resta jusqu’à sa mort. Mais comme on dit il faut avoir les rieurs de son côté.

    • 22 Février 2017 à 3h07

      Nolens dit

      Comment remplacer une idéologie mourante par une idéologie sinon neuve, du moins aussi débile : remplacement du socialisme en panne définitive d’idées (s’il en a jamais eu) par l’islam, pseudo religion totalitaire.
      L’islam pue autant sinon plus que le socialisme.
      Avec de tels complices, faciles à éliminer, car les socialistes veulent une seule chose : détruire le pays et balayer jusque dans les livre le souvenir de ceux qui l’ont construit.
      Certains débiles genre Pensum et l’idiot de service s’acharnent ici à nier ce qui est de plus en plus une évidence, il font partie des collabos.

      • 22 Février 2017 à 13h58

        Hannibal-lecteur dit

        Il faut distinguer l’´i-dio, la querelle comme principe de base, tous les arguments sont bons, même contradictoires, et SansPensée qui a parfois de l’humour, la querelle comme défense des Grands Principes. 
        Le problème c’est que les deux sont des maso profonds, heureux d’être abreuvés d’injures. Comme Antée terrassé par Hercule et chaque fois plus fort… On n’est pas prêt de les voir se taire….