Au coin de la rue, la Charia | Causeur

Au coin de la rue, la Charia

Notre numéro de janvier est en vente

Auteur

Daoud Boughezala

Daoud Boughezala
est rédacteur en chef de Causeur.

Publié le 04 janvier 2017 / Société

Mots-clés : , , ,

Série de reportages sur le grignotage islamiste de notre pays, dossier complet sur le conservatisme, voyage chez les Kurdes syriens, entretien-fleuve avec Marine Le Pen : voici quelques-unes des pépites de ce nouveau numéro.

marine lepen islam kurdes scruton

Ça arrive près de chez vous. Des petits riens quotidiens qui font un tout : une rue où toutes les boucheries s’hallalisent, les voiles pullulent, où les femmes découvertes – a fortiori maghrébines – se font houspiller, et ce sont nos valeurs qui vacillent. Dans ce nouveau numéro, Causeur se penche sur le grignotage islamiste de pans entiers du pays. Comme le résume avec brio notre guide suprême Elisabeth Lévy, « aussi douloureuses soient les pertes que nous inflige la violence djihadiste, ce n’est pas elle qui menace à long terme la cohésion et l’existence même de notre pays, c’est la sécession culturelle dans laquelle est engagée une partie de l’islam de France et d’Europe. Le problème n’est pas seulement l’arbre mais la forêt dans laquelle il a grandi. » Et ce n’est pas une vue de l’esprit puisque le sociologue Tarik Yildiz, auteur d’une thèse sur les musulmans de France, confirme les intuitions de notre cheftaine. Ainsi, mis à part les musulmans discrets acquis aux valeurs françaises, trois groupes majoritaires vivent sous la domination idéologique des salafistes : les « superficiels » (délinquants au surmoi salafs mais au mode de vie encore « impie », susceptibles de se radicaliser illico presto), les « rigoristes » (salafistes pur sucre) et les « communautaristes » qui apprécient de vivre dans des quartiers islamisés sous la coupe réglée d’une minorité de salafs. Au fil des reculs de l’Etat et de la police, qui n’ose plus entrer dans certaines cités, les islamistes progressent…

De la RATP au football amateur, le constat est accablant

De la RATP au football amateur, le constat est accablant : tandis que dans le futsal, « un club sur deux a un affichage musulman explicite et les matches font écho à des rivalités entre bandes », la prison s’érige en école du crime pour barbus en devenir. Notre série de reportages n’invite guère à l’optimisme. Par exemple, comme le révèle l’enquête pénitentiaire de notre envoyé spécial Tugdual Le Bihan, « s’échangent, dans le secret des cellules, des ouvrages salafistes et des prêches radicaux ». Et la « beurgeoisie » dans tout ça ? Chroniquant le livre de Nicolas Beau sur les élites musulmanes françaises, l’excellent Luc Rosenzweig dresse l’acte de décès de l’antiracisme institutionnel. C’est bien simple : depuis la marche des Beurs (1983), SOS racisme et l’Etat-PS aidant, « l’argent de la « politique de la ville » a nourri le clientélisme : on n’est pas regardant sur l’idéologie des « associatifs » tant qu’ils ramènent des votes. » Conseiller du parti populiste allemand AfD, l’essayiste Michael Klonovsky se fait tout aussi alarmant sur les capacités de son pays à absorber la vague migratoire. Avant même l’attentat de Berlin, il entrevoyait un « suicide humanitaire » dans « l’ouverture des frontières » tous azimuts…

Mais l’événement de nos pages actualités, c’est bien évidemment notre entretien-fleuve avec Marine Le Pen. Sur huit pages, la présidente du Front national dresse les grandes lignes de son projet présidentiel, non sans tailler quelques croupières à François Fillon (qui se « balladurise ») et se féliciter des victoires de Bachar Al-Assad et Donald Trump – pas d’amalgame ! Moins médiatique mais tout aussi digne d’intérêt, l’expérience autogestionnaire des Kurdes syriens du Rojava inspire à Stéphane Breton quelques réponses bien senties aux questions de Gil Mihaely. Démocratique et respectueux du libre marché, les ex-maos kurdes se rapprochent désormais du modèle suisse ! Enfin, mon confrère Kevin Erkeletyan signe une enquête fracassante sur le dernier scandale qui entache l’université française à La Réunion. En histoire, toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire pour qui cherche un poste universitaire, surtout lorsqu’il s’agit d’abattre les clichés sur la traite négrière.

Sans négliger vos chroniques régulières, de l’académicien Alain Finkielkraut au baroudeur Gérald Andrieu, vous êtes invité à éplucher notre dossier conservatisme. Un mot sur toutes les bouches depuis la désignation de François Fillon comme candidat LR, mais souvent employé à mauvais escient. Jean-Philippe Vincent, Philippe Raynaud et le so British Roger Scruton nous aident à y voir plus clair !

Dernier rappel avant la clôture du spectacle, Dérapage, le deuxième roman de David Desgouilles, vous attend en librairie. Recensé par Gil Mihaely, ce rejeton de papier est fait des chênes qu’on abat. Achetez-le !


Causeur #42 – Janvier 2017 par causeur

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 6 Janvier 2017 à 17h03

      Pol&Mic dit

      hum…… “surtout si vous n’êtes pas d’accord” il faudrait ajouter ” surtout si vous n’êtes pas bien-pensant”………
      cqfd (MAIS ATTENTION DE NE PAS TOMBER DANS LE “TRAVERS” DES AUTRES)…….

    • 5 Janvier 2017 à 10h36

      Roturier dit

      « Recensé par Gil Mihaely », ya Daoud ? Encensé, peut-être ?

      Sinon, je retrouve mon Pyongyang adoré à lire vos dithyrambes concernant la patronne : « notre guide suprême Elisabeth Lévy » ; « notre cheftaine »… agrémentés de larges citation de sa plume.

      Evidemment, salamalecs incompatibles avec « Surtout si vous n’êtes pas d’accord ».
      Le jour où elle prendra le melon ce sera la fin de Causeur.
      Ah bon ? Déjà ?

      Oui d’accord, c’est du deuxième degré, c’est ça….

    • 5 Janvier 2017 à 8h36

      keg dit

      Vite à votre charia…. perso. Qui n’a sa charia, avant 50 ans n’a pas réussi sa vie….
      Les retardataires, vous avez jusqu’en Mai pour vous mettre à la norme de là-bas, dis!

      http://wp.me/p4Im0Q-1sR

    • 5 Janvier 2017 à 7h30

      QUIDAM II dit

      L’islam est une religion prosélyte et totalitaire qui mène une très vaste offensive déployant une grande variété de stratégies dont les plus novatrices consistent notamment en l’instrumentalisation des larges tolérances des législations des pays-cibles.
      Il faut être aveugle pour ne pas le voir.

    • 4 Janvier 2017 à 20h31

      zelectron dit

      Quand vous permettez la plantation de graines de muzz dans un endroit, il y pousse du terrorisme.

    • 4 Janvier 2017 à 19h58

      emeraude4447 dit

      À Élisabeth Lévy
      Dans votre article ZONES DE NON-FRANCE qui fait magistralement l’état des lieux et souligne à la fois l’urgence et les difficultés de la réaction je relève 2 erreurs p.41
      -ce n’est pas en 1984 mais en 1989 que sont apparues les 3 élèves de Creil
      -les “8 mousquetaires “n’étaient en que 5
      -Alain Finkielkraut, Élisabeth de Fontenay,Élisabeth Badinter,Régis Debray et Catherine Kintzler

      En ce qui concerne le djihad judiciaire qui s’attaque à MM.Bruckner et Bensoussan il faut évidemment réagir vigoureusement et je verrais bien Causeur prendre l’initiative pour la défense de la liberté d’expression mais il faudrait aussi défendre des médias en ligne.On multiplie les procès pour les ruiner et les faire taire. Le plus “drôle “c’est qu’il y a des “je suis Charlie ” comme Anne Hidalgo ou Bernard Cazeneuve quand il était ministre de l’Intérieur qui ne supportent pas par exemple d’être caricaturés agenouillés en lèche-babouches d’un islamiste (Charlie a fait des caricatures bien plus ordurières et cruelles sans être poursuivis).Sans oublier les différentes associations anti-racistes telles la LDH,le MRAP qui,dans la lignée du CCIF,veulent faire passer la critique d’une idéologie totalitaire maquillée en religion pour du racisme.

      Bienvenue dans le pire des mondes
      où “(…)on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et l’on persécute ceux qui sonnent le tocsin “

      • 4 Janvier 2017 à 22h38

        chlomo dit

        je ne suis pas Elisabeth Lévy mais je vous réponds .
        lisez ceci :

        Et nous sommes nombreux à le penser de toutes sensibilités et de toutes cultures .

        Ce processus d’islamisation peut être combattu mais non par des stages dérisoires et fumeux de déradicalisation ni par l’incantation des valeurs républicaines et laïques que ceux qui se font pèter la gueule en ont rien à cirer …

        La démocratie et la laïcité sont maintenant les alliés, les vecteurs de cette nouvelle peste , celle du XXI siècle , la verte .
        Il faut pour la combattre et ceux qui sont prêts à crever pour leurs idéaux , que nos sociétés renouent avec leurs racines Judéo-Chrétiennes .
        Nous sommes à la fois menés par un pouvoir areligieux ( je me répète areligieux ) matérialiste , laïciste et déconnecté des réalités depuis 40 ans . Il n’ y a rien à attendre d’eux sauf à être effacé de l’ Histoire .

        le droit de vote est une arme , une arme entre autres mais la plus sûre est de jeter ce que l’ après -guerre a construit .
        La guerre soit disant religieuse et civilisationnelle que nous mènent les musulmans de + en + observant et partisans de la violence , il faut APPOSER LES MËMES ARMES .

        Pour info , je ne suis pas du FN ………………..

        et svp , faites taire autour de vous par la Parole , une Parole forte , les laïques , les démocrates façon Hilary Clinton , qu’ils se sentent combattus et qu’ils se sont les vrais , les premiers et nouveaux nazis .

    • 4 Janvier 2017 à 19h10

      Martini Henry dit

      Les français se livrent consciencieusement pieds et poings liés à l’islam. En toute conscience et en toute connaissance de cause. Bien aidés en cela, il faut le dire, par les maquillages, les mensonges, les silences, les omissions, les désinformations des médias. Ils regardent tomber les leurs sans manifester la moindre réaction, ne serait-ce qu’une élémentaire réaction instinctive de survie.
      Nous appartient-il de les faire réagir, de les réveiller ou de leur démontrer les incroyables risques que fait naître leur attitude?
      Du pain, des jeux et une télé. Et les voilà contents, prêts à tout abandonner au profit d’une si tranquille, confortable et toute Houellebecquienne soumission…
      Les communistes russes regrettent toujours ce confort totalitaire de l’ancienne URSS. On s’y fait, paraît-il…
      Après tout, peut-on exiger d’eux ce dont ils n’ont, visiblement, rien à foutre?
      Ne serait-ce la progression dans tous les domaines de la hideur suffocante, de cette lèpre répugnante qu’entraine ce bouleversement culturel (ce grouillement d’horribles sacs de merde voilés de torchonnades ignobles et ternes, ces enseignes criardes et moches des boucheries hallal, ces gueules d’égorgeurs crasseux à barbes mitées, partout cette offense à la beauté et à la légèreté, partout pareille dans tous les pays d’Europe qui se couvrent maintenant de ces immondices), dont les français obèses et vautrés dans la consommation chinoise et triste pour pauvres, se moquent comme de leur première chemise, qu’avons-nous vraiment à regretter de ce monde qui disparaît?
      Pas grand chose, en fait.
      Restent certains monuments dont la majesté résiste encore (plus pour très longtemps, il suffit pour s’en convaincre de faire un tour à la basilique de Saint Denis) à l’infecte contagion par le moche, certains paysages quand ils ont échappé aux zones industrielles dégueulasses et aux quatre par trois qui les accompagnent et les livres.
      C’est Renaud Camus qui a raison. L’invasion est avant tout celle de la laideur.

      • 4 Janvier 2017 à 20h43

        persee dit

        Attention l’esthète qui cherche et loue” le beau ” devient un aristocrate , ( au minimum bourgeois ) donc un  anti-démocrate . En plus le beau est cher à créer et entretenir . , donc rare mais toujours convoitée , et nécessaire au bonheur de tout un chacun pour cause d’égalitarisme et de justice ….. Cornélien 

      • 4 Janvier 2017 à 22h45

        chlomo dit

        @ Martini ,

        poster , c’est bien mais répondre parfois c’est bien AUSSI .
        Un blog , c’est aussi un échange ou alors c’est un répondeur qui se déclenche mais qu’on n’ interroge jamais .

        Sur la “douloureuse question “, j’ai répondu + haut . lisez au lieu de vous lamentez !
        il y a un combat à mener , des actes non violents et simples à faire …

        vous verrez que la tendance s’inversera et je me défends d’être ici donneur de leçon ou moraliste : tous concernés Henry , tous !

        • 4 Janvier 2017 à 23h19

          Martini Henry dit

          Je ne me lamente pas, je constate. Et j’en tire la conclusion que je ne peux imposer aux français, qui manifestement, s’en branlent, mes partis pris, mes craintes, mes dégoûts et mes colères.
          On ne reproche pas à un porc de se complaire dans sa fange. Il semble que les français s’y sentent parfaitement à l’aise. Leurs votes l’expriment assez clairement, échéance après échéance.
          Les moulins à vent, c’est bon pour Don Quichotte. C’est noble et romanesque, sans doute mais une fois, ça suffit…

        • 4 Janvier 2017 à 23h55

          chlomo dit

          il n’y avait pas vraiment de reproche vous concernant Henry : le constat est fait depuis des années et cela va trés trés loin dans le mauvais sens .

          Il faut reconquérir nos territoires certes mais aussi nous réappropriez nos cultures et foi (s) . Vous verrez : soient ils dégageront d’eux-mêmes , soient ils changeront .

          Je préfère qu’ils dégagent d’eux-mêmes

          les premiers fautifs sont nos hommes et femmes politiques , un système trop douillet pour attendre d’eux autre chose que de la lâcheté au nom de ceci ou de cela ..

          le levier à actionner est le peuple , la population qui n’est pas dupe des changements et qui est mûre pour la réalisation de mesures adéquates .

          “La force “est là car nous avons le nombre encore pour nous !

          Cette même population d’Europe qui est en danger d’ être émasculée de sa façon et de son art de vivre , ses valeurs , ses croyances tournées en ridicule par les médias et la puissance financière .
          Croyez -moi , si on tourne le dos aux médias , ces petits Goebbels de l’info ne se parleront qu’ à eux-mêmes à leurs c ….
          Un pseudo plus haut évoque des solutions plus musclées , plusieurs angles de tir valent mieux qu’un seul .

        • 5 Janvier 2017 à 0h03

          Martini Henry dit

          Chlomo, vous et moi, combien de divisions? Le peuple, notre peuple dort profondément en lâchant de temps en temps quelques pets malodorants. On ne le réveillera plus.

    • 4 Janvier 2017 à 18h56

      IMHO dit

      En parcourant Causeur on tombe de la Charia dans le Charabia .

    • 4 Janvier 2017 à 18h55

      Habemousse dit

      L’armée se prépare au pire :

      > > > > Depuis un an, des signes apparaissent qui montrent que l’armée — notamment l’armée de terre — pourrait avoir entamé une réflexion approfondie et discrète, pour ne pas dire secrète, sur une possible intervention face à des explosions qui éclateraient dans certaines zones du pays. Soyons clair : l’armée se poserait principalement la question d’une intervention programmée avec, comme objectif, des opérations contre des banlieues de plus en plus islamisées et criminalisées. > > > > Les signes avant-coureurs de telles initiatives existent et sont à prendre au sérieux. > > > >

      Premièrement : il y eut, suite à l’action du général PIQUEMAL à CALAIS, la lettre ouverte de trois généraux français 2e section. La conclusion de ce courrier correspondait à celle de nombreux militaires (une bonne partie d’entre eux vote FN) : « Vous devez, Monsieur le Président, prendre la mesure de l’indignation que ce paradoxe provoque dans le cœur de beaucoup de Français… Il convient, au lieu de s’acharner sur un soldat, fût-il général et patriote, de rétablir l’ordre public à Calais, ce qui suppose l’éradication de la “jungle” et le renvoi de tous les clandestins dans leurs pays d’origine. » > > > > Quand on connaît le milieu militaire, on devine que cette lettre n’était pas le simple ressenti de trois ex-patrons de l’armée. La camaraderie, la fraternité même qui existent entre officiers attestent que cette lettre reflète probablement le sentiment de nombreux chefs militaires d’active obligés de rester dans l’ombre.

      • 4 Janvier 2017 à 18h55

        Habemousse dit

        > > > > Deuxièmement : les mots forts du général de gendarmerie SOUBELET qui, négligeant son devoir de réserve, déclare dans son livre Tout ce qu’il ne faut pas dire : « Si les délinquants condamnés ne peuvent pas être incarcérés, ils continuent leurs activités avec, en outre, cette sensation de défier le système et de pouvoir échapper à la sanction. > > Il est temps d’arrêter l’hypocrisie et d’affronter les difficultés telles qu’elles se présentent et où elles se trouvent. » > > > >

        Troisièmement : un communiqué de l’armée de terre du 1er juin 2016 : « Placé sous l’autorité directe du chef d’état-major de l’armée de terre, le commandement terre pour le territoire national est appelé à devenir un véritable “pôle d’excellence” dédié à l’anticipation, à la préparation et à l’engagement opérationnel sur le territoire national. » 

        • 4 Janvier 2017 à 18h56

          Habemousse dit

          > > > Quatrièmement : la création d’une GARDE NATIONALE de près de 200.000 hommes, divisée en plusieurs réserves opérationnelles, militarisée et territorialisée, avec pour but de répondre efficacement aux menaces de tous ordres susceptibles de frapper sur notre sol, notamment le terrorisme et les catastrophes naturelles, mais aussi des troubles graves plus probables aujourd’hui. On voit > bien l’intérêt d’une telle force pour l’armée si la situation basculait, surtout que les capacités de l’active sont insuffisantes pour intervenir au même moment sur plusieurs foyers de subversion. > > > >

           Cinquièmement : dans son dernier livre, Un quinquennat pour rien, Éric ZEMMOUR nous renseigne sur les plans de l’état-major : « L’état-major de l’armée sait qu’un jour viendra où il devra reconquérir ces terres devenues étrangères sur notre propre sol. Le plan est déjà dans les cartons, il a pour nom Opération Ronces. Il a été mis au point avec l’aide des spécialistes de l’armée israélienne qui ont transmis à leurs collègues français leur expérience de GAZA. La comparaison vaut tous les discours. » > > > > On le voit, les pièces du puzzle sont en train de s’imbriquer… ”

          J.-P. Fabre BERNADAC, Ancien officier de Gendarmerie 

        • 4 Janvier 2017 à 23h40

          chlomo dit

          merci Habemousse pour ces post …

          j’ai d’autres points de vue intéressants pas forcément en opposition mais complémentaires quant aux moyens à envisager cette “question” qui nous pourrit …
          L’intelligence et la raison ( pas la raison froide bien sûr !) seraient – elles de retour ?
          auprès de l’Etat Hébreu , on ne peut avoir que de bons conseils : eux aussi envisagent l’avenir avec pragmatisme .

          rien n’est joué d’avance .

          L’ élection de Trump ( le spectre des Clinton s’ éloignant) , l’entente entre Fillon et Poutine , Poutine lui -même , le délitement de l’UE sont plutôt propices

    • 4 Janvier 2017 à 18h54

      zelectron dit

      QUAND VOUS PLANTEZ DE LA GRAINE DE MUZZ IL POUSSE DU TERRORISME

    • 4 Janvier 2017 à 18h53

      Belcinac dit

      “mitch savoy”, je ne suis pas sourd quand je lis ce que vous écrivez avec mes yeux, au pire je ne vous comprend pas du tout. Vous mélangez le cas de vos parents espagnols anarchistes avec le problème que pose l’islam religieux en ce moment, quand il ne s’adapte pas à notre pays la France et bien que les enfants des familles immigrées aillent à l’école de la République, gratuitement. Vous racontez un cas personnel qui n’a rien à voir avec ce qui nous pose problème et qui fait l’objet d’un débat sérieux.
      “Je faisais juste remarquer que personne n’a obligé personne le terme “aller chercher” m’ennuie profondément!”. Et oui, nous(nos politiques) avons été chercher de la main d’œuvre en Afrique du Nord et notamment en Algérie, ancienne colonie française, devenue indépendante depuis longtemps. Et personnellement, je regrette que nous ayons eu, dans le passé, des colonies pour traiter les gens de cette manière, en leur faisant la guerre pour conclure. Rien n’est simple dans notre pays.

      Il ne me semble pas que l’Espagne catholique et anarchiste soit une ancienne colonie française islamique, voilée et pratiquante à l’eccès. (25% des musulmans de nationalité française sont pour la charia) Je ne comprend pas non plus votre histoire de remerciement.

    • 4 Janvier 2017 à 14h38

      rolberg dit

      «… mais souvent usé à mauvais escient » Je rêve où l’auteur utilise user pour utiliser ? Ça aussi c’est du grignotage, par la langue, en faveur de l’anglais.

    • 4 Janvier 2017 à 12h53

      accenteur dit

      Traiter de racistes ou d’islamophobes ceux dont on a dénaturé le paysage urbain, changé les rues, les quartiers, les sons, les goûts, est révoltant. Pour qu’ils puissent se conserver tels quels, avec leurs traditions moyenâgeuses, on nous demande à nous de changer nos modes de vie, nos us et coutumes, notre langue, nos lois…. S’il ne s’agit pas de colonisation, il s’agit de quoi alors ?

      • 4 Janvier 2017 à 13h54

        lisa dit

        C’est pas gentil pour le moyen-âge, moyen-âge occidental, s’entend.

        • 4 Janvier 2017 à 15h31

          accenteur dit

          Lisa, il s’est fait de grandes choses au moyen âge – les cathédrales – mais pour le restant, on était dans la dévalorisation du corps, l’éloge de la saleté des corps et du refus de la sexualité, le refus des connaissances et de la raison pour ne rester que dans l’adoration de dieu sur le modèle de Saint Augustin – que j’admire pour son analyse du temps qui passe – mais quand il nous dit qu’il perd son temps quand il n’adore pas dieu, il plante le décor du moyen-âge et de ses chasses à l’hérésie et aux sorcières. Brrr ! Merci de vos bons vœux pour 2017, les miens en retour.

        • 4 Janvier 2017 à 15h48

          lisa dit

          C’est long le MA, vous avez lu Legoff, ou Pernoud ?
          Mais bon sinon d’acccord pour essayer de ne pas être islamisée

        • 4 Janvier 2017 à 23h15

          chlomo dit

          meilleurs vœux Lisa …

          que les post de nazes comme ceux que vous recevez de temps en temps se font de plus en rares en 2017 .
          Je ne sais pas comment a été le Moyen -Age mais on en a un goût , l’odeur et la vision à Barbés dans le 18 arrondissement et c’est aujourd’hui en ce moment …

          Lisa , ne vous laissez pas , jamais intimider par des connards : avec le temps s’écoulant , ils apprendront à fermer leurs gueules de collabos et de jouisseurs sans entraves et aux têtes vides faute d’arguments à avancer .

          Ils se retrouveront seul dans une glace avec leur néant et leur vide sidéral comme une porte grande ouverte…

          attention , peut-être des temps nouveaux et pas ceux que croient certains :-)))))

    • 4 Janvier 2017 à 12h02

      Belcinac dit

      Je lis les articles et j’écoute monsieur Finkielkraut que je remercie pour son engagement lucide traduit dans un style talentueux et précis, mais je ne définirai pas madame Levy comme “notre guide”.

      La France est un pays étonnant qui a été cherché les musulmans dans leurs pays respectifs pour obtenir une main d’œuvre à bon marché et remplacer les chrétiens de France classés comme réactionnaires conservateurs religieux par les bien pensants de la gauche triomphante. Cela continue vu la manière de recevoir F. Fillion “guide” des chrétiens français en opposition avec la gauche pro musulmane, “anti raciste”…

      Venez à Mesnilmontant, quartier historique de Paris (ce n’est pas la banlieue) “envahit” par les diverses religions…qui amalgame beaucoup de musulmans autour de la rue JP Timbeau, rue des Couronnes, Julien Lacroix, boulevard et rue de Menilmontant et son église, etc.etc.

      C’est à chacun de prendre ses responsabilités. La France n’est que le reflets d’opinions diverses et de contradictions flagrantes, rassemblée en partis politiques opposés et en penseurs en tous genres qui n’avance pas d’un pouce, qui se déplace de gauche à droite ou le contraire. Un ensemble qui prend la parole pour nous donner des leçons et qui attendent de prendre le pouvoir pour continuer la même politique.

      • 4 Janvier 2017 à 12h09

        persee dit

        Sans vouloir vous classer , Je ne saisis pas où vous souhaitez nous embarquer ?

        • 4 Janvier 2017 à 15h51

          Belcinac dit

          Puisque perse dit: “sans vouloir vous classer” (?), je répond “inclassablement”, à aucun des extrêmes, et je ne souhaite pas vous embarquer où que ce soit. Mais il vous suffit de regarder autour de vous pour essayer d’ admettre qu’il puisse éventuellement y avoir un problème d’adaptation des musulmans en France, sans vouloir vous offenser. mais il est possible que je me sois trompé de Causeur.

      • 4 Janvier 2017 à 12h20

        mitch-savoy dit

        Mais encore?
        Et “La France est un pays étonnant qui a été cherché les musulmans dans leurs pays respectifs” Ils ont été ramené de force? les Italiens, les Portugais, les Espagnoles, les Polonais seraient-ils également venus à l’insu de leur plein gré, l’immigration économique ne seraient plus la cause première de tous les flux migratoires depuis l’aube de l’humanité?

        • 4 Janvier 2017 à 13h40

          persee dit

          Nous partageons avec les autres européens , italiens , Portugais , Polonais , grec , arméniens , etc..; un back-ground religieux et culturel commun ce qui facilite une coexistence tacite et une harmonie  ”facile “. Ce que vous ne comprenez pas . C’est que lorsqu’un peuple s’impose à un autre à la façon des cultures du Maghreb et du Machrek le font  à Marseille , outre que les touristes ne remontent plus  la Canebière  , mais aussi les autres catégories aussi bien sociales qu’ethniques, n’y vont plus non plus  . Outre la paupérisation , certes pittoresque ; On a des risques d’une  révolte . Parce qu’il n’y plus  de DIVERSITé , telle que les anciens la vivaient.   C’est un constat que j’ai partagé avec un écrivain algérien de renom  qui m’a répondu : ” Ces travailleurs n’étaient pas destinés à rester en France “

        • 4 Janvier 2017 à 13h45

          mitch-savoy dit

          persee “Ce que vous ne comprenez pas ” Vous vous adressez à moi? C’est étrange je ne comprends pas ce qui susciterait, dans mon commentaire, votre réaction!

        • 4 Janvier 2017 à 15h43

          Belcinac dit

          Mais encore le malaise vient des musulmans expatriés et non pas des chrétiens expatriés. La France est un pays “étonnant” parce qu’il semble découvrir un problème d’immigration avec la religion musulmane. Vous le savez mais, vous n’êtes pas obligé de comprendre ce qui fait monter le niveau de réaction. Et le rejet de ceux qui n’adapte pas leur comportement au pays qui les accueille. Et si ce pays n’accueillait pas, cela se saurait. Mais encore quoi d’autre puisque vous savez comment répondre à côté ?

        • 4 Janvier 2017 à 16h14

          mitch-savoy dit

          Belcinac
          “Et si ce pays n’accueillait pas, cela se saurait. Mais encore quoi d’autre puisque vous savez comment répondre à côté ?” C’est quoi ce langage de sourd ? Je faisais juste remarquer que personne n’a obligé personne le terme “aller cherché” m’ennuie profondément! c’est tout! Comme si nous devions quelque chose à ceux qui n’avaient pas de travail chez eux, à qui nous avons fournit des logements l’accès pour leurs enfants à l’école de la république…Les immigrés européens dont je suis un descendant (père et grand père anarchistes espagnols) n’ont jamais demandé de remerciement, bien au contraire, ils ont toujours remercié la France, même si dans un premier temps ils n’ont pas été très bien accueillis (Camps de concentration sur plage de Perpignan)

    • 4 Janvier 2017 à 11h58

      persee dit

      Je sortais de la Bibliothèque  de l’Alcazar, en plein centre ville de Marseille le matin , et je m’étonnais du silence absolu , d’un calme inhabituel, des rues vides j’ai pensé jour de grève , jour férié . J’ai mis un certain temps à comprendre,  que c’était vendredi , le jour de la prière. Oui , oui je ne délire pas 

      • 4 Janvier 2017 à 12h05

        agatha dit

        Moi, j’ai parfois l’impression à l’intérieur de l’Alcazar qu’il y a des coins de lecture comme réservés implicitement aux hommes. Est-ce que j’exagère ?

        • 4 Janvier 2017 à 12h16

          persee dit

          Vaste sujet , êtes vous ironique ? Qui pouvons nous . Je déplore aussi lorsque j’ai entamé une discussion avec une dame de ne pas trouver un café où la continuer , car ce ne sont que des cafés communautaires dont les femmes mystérieusement sont absentes et dont l’atmosphère est lourde .. A moins de  faire une borne pour aller au Vieux port .  

        • 4 Janvier 2017 à 13h27

          agatha dit

          Non, je n’étais pas ironique. Je vous posais la question au cas où vous seriez plus au courant de la situation à la bibliothèque, moi, je ne fais qu’y passer peu souvent et peu longtemps. Même là, il y a parfois une atmosphère lourde.

      • 4 Janvier 2017 à 13h56

        lisa dit

        idem à Montreuil Métro Croix de Chaveau (tins c’est pas laîque Croix)

      • 4 Janvier 2017 à 23h17

        chlomo dit

        @ Persée

        un silence de plomb !

        terrible votre post

    • 4 Janvier 2017 à 11h53

      Bagrat dit

      Il minuit moins 5 avant la grande subversion par les hordes islamiques! L’ennemi est parmi nous, plus dangereux que les jihadistes car il a souvent un visage rassurant mais il prend lentement le controle de la Cité. Notre âme nationale et nos libertés sont en danger. Il faut retrouver l’esprit de la Reconquête avant qu’il ne soit trop tard. Cette bataille ne se gagnera pas uniquement avec des discours . Les hommes politiques qui depuis plus de 40 ans ont cautionné ce désastre devront rendre des comptes. La reconquête ne se fera pas sans une sévère épuration de la classe politique et des corps consitués qui ont trahi la France. Reveillez vous!

      • 4 Janvier 2017 à 13h15

        Georges dit

        Pas mal et plein de bon sens

    • 4 Janvier 2017 à 11h51

      accenteur dit

      Hier la chaine de télé 2 avait choisi de nous montrer des enfants apprenant l’arabe à l’école.
      Que répondre à une ministre de l’éduc nat qui ne fait pas honneur aux socialistes ?

      D’abord qu’il est vrai que des étudiants de grandes écoles, futurs diplomates ou ingénieurs se doivent d’apprendre l’arabe pour faire face aux exigences de leurs futures fonctions. Qu’il est vrai que les jeunes enfants apprennent l’italien, l’anglais, l’allemand ou l’espagnol. MAIS, les classes d’espagnol, d’anglais ou d’allemand sont OUVERTES à tous les enfants quels qu’ils soient. Là, on ne voyait que des enfants d’origine arabo-musulmane qui témoignaient en plus que leurs parents parlaient déjà l’arabe à la maison. Mais où étaient les autres enfants non issus de l”immigration arabo-musulmane ? Ségrégation consentie, désir de s’affranchir de nous, de nos lois et de devenir à part, autonome ?

      Enfin, l’enseignante d’arabe du reportage venait, nous a été dit, du MAROc ??? Mais nos enseignants en langue étrangère en France sont français et ne proviennent pas de l’étranger.

      Si la ministre de l’éduc nat ne voit pas les différences entre l’enseignement de n’importe quelle langue vivante et l’enseignement de l’arabe qui prélude à la création d’une enclave arabo-musulmane en France avec son territoire, sa langue, sa religion, qu’elle se casse.