Marine Le Pen: “L’union des droites est un fantasme” | Causeur

Marine Le Pen: “L’union des droites est un fantasme”

Entretien avec la candidate du Front national

Auteur

La rédaction

Publié le 04 janvier 2017 / Politique

Mots-clés : , , , , ,

A cinq mois de la présidentielle, la candidate du Front national répond à toutes les questions qui fâchent: dissensions au sein du FN, alliances avec la droite, programme présidentiel qui se fait désirer, scolarisation des enfants de sans-papiers, islam de France, soutien à Poutine et Assad, sortie de l'UE. Et bien sûr, ses relations avec son père.

Causeur. À quelques mois de l’élection présidentielle, le conflit entre Florian Philippot et Marion Maréchal-Le Pen donne l’impression que deux lignes voire deux partis s’affrontent. Existe-t-il deux Fronts « irréconciliables », comme dirait Manuel Valls ?

Marine Le Pen. Ce n’est pas parce qu’il y a eu une petite bisbille sur le déremboursement de l’IVG qu’il y a deux lignes politiques ! Plus le Front national grandit, plus il attire des personnalités qui n’ont ni le même profil ni le même parcours. Tout le monde est d’accord sur les grandes lignes du programme mais chacun peut avoir des priorités différentes. Et ce n’est pas nouveau. Il y a toujours eu des sensibilités distinctes au sein du Front national, à commencer par la mienne, plus sociale, qui cohabitait déjà avec une tendance plus libérale. On m’appelait la « gauchiste du FN » !

En somme, vous étiez philippotienne avant Philippot ?

C’est plutôt lui qui était mariniste avant d’être au Front ! Il m’a rejointe parce qu’il avait lu mon livre et que ça correspondait exactement à ce qu’il pensait.

En tout cas, votre commune sensibilité sociale est devenue hégémonique au FN, ce qui vous dispense désormais de faire des concessions sur l’IVG au « canal historique », courant tour à tour incarné par votre père, Bruno Gollnisch et Marion Maréchal-Le Pen…

Nous ne sommes plus en 2012 ! À l’époque, je venais d’être élue à la tête du Front national, après quarante ans de présidence de Jean-Marie Le Pen ! Certes, j’avais obtenu 68 % des suffrages mais un tiers du FN avait néanmoins voté pour Bruno Gollnisch. C’est pourquoi j’avais démarré ma campagne présidentielle en me tournant vers le Front national, dans une démarche de légitimité dans le mouvement qui venait de m’élire. C’est dans ce contexte que j’ai proposé de dérembourser certaines IVG, tout en rappelant la nécessité d’aides aux jeunes femmes qui souhaitent garder leur enfant. Mais j’ai vite réalisé que cette proposition créait de l’incompréhension et une grande inquiétude chez les femmes. Dès qu’on touche à ce sujet, certaines ont le sentiment qu’on menace l’accès au droit. J’ai donc décidé de renoncer à cette mesure anxiogène, et je l’ai fait d’autant plus tranquillement que ma situation n’a plus rien à voir avec ce qu’elle était en 2011-2012. Aujourd’hui, je suis complètement libre de mon projet présidentiel. A fortiori depuis qu’un sondage effectué en plein milieu du débat Florian-Marion atteste que 75 % des sympathisants du FN sont d’accord pour rembourser l’IVG.

Autrement dit, 25 % ne le sont pas… mais au-delà des opposants à l’IVG, une grande partie de votre électorat traditionnel appartient à la sensibilité « Manif pour tous ». Comment garder à la fois l’électorat « social » séduit par Philippot et l’électorat « sociétal » qui préfère plutôt Marion ?

Une partie de cet électorat est allé voter massivement pour Fillon, c’est-à-dire pour quelqu’un qui veut maintenir le mariage homosexuel et l’adoption simple. C’est très cohérent !

Sur le fond, j’ai toujours eu la même position et je n’en bougerai pas : le mariage homosexuel est une réclamation d’une minorité et l’immense majorité des homosexuels attendaient une amélioration du Pacs. J’installerai donc une amélioration du Pacs.

En abrogeant la loi Taubira ?

Je substituerai le concept d’« union civile » à celui de mariage, ce qui réglera de fait toutes les problématiques d’adoption. Ceci étant, est-ce le moment de s’écharper sur le remboursement de l’avortement, quand nous pleurons 300 victimes des attentats islamistes, que nous devons faire face à une immigration qui submerge le pays, que l’économie part en quenouille ?

C’est Marion Maréchal-Le Pen qui avait mis le sujet sur le tapis… et c’est aussi elle qui défend l’idée d’une « liste blanche » de députés LR « FN-compatibles » qu’il faudrait aider aux législatives. Qu’en pensez-vous ?

Je pense que l’union des droites est un fantasme réducteur ! J’ai 48 ans et ça fait quarante ans que j’en entends parler. Le problème des gens qui défendent cette idée, c’est que la droite refuse de s’allier avec nous. Or, même sous les socialistes, il faut être deux pour se marier ! La seule question que je pose est : qui peut rejoindre les grandes lignes de mon projet ? Qu’on vienne de gauche ou de droite, je m’en moque complètement. J’ajoute que cette proposition de « liste blanche » va à l’encontre de notre jurisprudence. Cela devrait donc être débattu et tranché par le bureau politique.

Des élus FN disent avoir été exclus pour s’être montrés au rassemblement de Béziers. Est-ce exact et cela signifie-t-il que vous entendez faire taire toute dissidence ?

Ceci est totalement faux. Certains aiment jouer les victimes de « purges » alors que seules leurs carences justifient leur remplacement. D’ailleurs, je vous rappelle que Louis Aliot est allé à Béziers…

Quoi qu’il en soit, une stratégie d’alliance à droite, telle que la préconise Ménard, vous permettrait peut-être de crever le plafond de verre électoral qui vous prive souvent de la victoire finale. Culminant à plus de 40 % au premier tour des régionales, vous avez été finalement victime du front républicain.

Nous avons atteint un tel niveau électoral que le retrait d’un de nos candidats aux législatives serait un sacrifice considérable et une mauvaise manière faite à nos électeurs qui nous font confiance. Un non-maintien est ponctuellement envisageable quand on arrive troisième, pas quand on est en première ou en deuxième position comme ce sera le cas dans l’immense majorité des circonscriptions. J’y vois un peu un débat de pessimistes à qui je dis de ne pas avoir peur de la victoire, Cette présidentielle est, en effet, différente des autres car les idées que je porte sont devenues majoritaires.

François Fillon revendique aussi une victoire idéologique…

Toute sa vie, Fillon s’est caché derrière quelqu’un. Être premier réclame des qualités dont ne dispose pas forcément un deuxième. Si Sarkozy avait

[...]

  • causeur.#42.couv.bd

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 101 - Janvier 2017

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#42.couv.bd
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 7 Janvier 2017 à 12h22

      AMA dit

      Il y a une vraie droite, catholique, royaliste et nationaliste. Et puis il y a cette soi disant droite qui ne doit son nom qu’au côté qu’elle occupe dans l’hémicycle et qui n’est qu’une survivance des révolutionnaires “montagnards”, “girondins” et “feuillants” qui voulaient pendre les curés avec les boyaux des aristocrates. Amalgamer les “droites” est un exercice difficile, semble t’il? Le Front National, qui se gauchise pour être admis dans le cercle révolutionnaire, se fera avaler par les gaucho-marxistes.

      • 7 Janvier 2017 à 14h10

        IMHO dit

        C’est “Causeur explore le temps” votre billet !

    • 7 Janvier 2017 à 10h39

      lafronde dit

      Cet interview donne à réfléchir. Les propositions pertinentes côtoient les projets à parfaire. Ce qui conforte mon opinion : le FN doit entrer au Parlement, et les manoeuvres du PS pour le lui interdire sont anti-démocratiques. Je n’irai pas jusqu’à souhaiter les pleins pouvoirs au FN : MLP Présidente + Majorité absolue FN à la Chambre des Députés. La voie optimale me semble être une Groupe parlementaire FN important : plus nombreux que le groupe progressiste, mais pas majoritaire à lui seul. Dans cette optique de banalisation politique de la députation FN est souhaitable. L’Union des Droites parait un fantasme à Madame Le Pen, mais c’est point de vue des appareils partisans tant FN que LR. Du point de vue de l’électorat ou de sa fraction qu’ont en commun le FN et LR, l’Union des Droites peut se faire à la base, c’est très pertinent au plan électoral, et libérateur au plan politique. C’est aussi très pertinent au plan patriotique de faire échec au Front républicain : celui-ci n’est que l’alliance du Gouvernement et du Parlement pour empêcher le renouvellement de l’offre politique dans un sens patriotique. La Liberté politique retrouvée, vaut bien une Messe unitaire à Droite, doivent se dire la majorité des patriotes, et nombre de politiques prêt à prendre des risques pour ce défi. Le Front républicain gouverne sans opposition depuis les Législatives majoritaires de 1997, gagnées par la Gauche grâce à une rente politique l’ostracisation du FN, et sa traduction électorale le Front républicain. Mettre fin à cette rente indue et nuisible à la Patrie devrait être une priorité politique pour chaque patriote. 

      • 7 Janvier 2017 à 10h41

        lafronde dit

        Comment faire ? S’organiser localement, se doter de moyens mediatiques et financiers (par souscription) nécessaires à une campagne politique en circonscription, pour une Union à la base, ou même une simple primauté électorale au candidat patriote arrivé en tête. A la propagande nationale de Front républicain, répliquer par une campagne sur le terrain, en s’adaptant aux priorités locales : friches industrielles ou agricoles, insularité, ordre public. La Société civile locale doit s’affranchir des politiciens et des medias officiels, qui sont souvent encore plus sectaire et lierticides en province qu’à Paris ! Les réseaux nationaux de ré-information : Causeur, Radio Courtoisie, TV Libertés, Novopress, Bd Voltaire, Riposte Laïque peuvent aider de leur expérience les réseaux de proximité à développer ou à naître. Au plan politique plusieurs réseaux de libération se sont montés : l’Avant-Garde, , Liberté politique, Volontaires pour la France, Génération identitaire, Résitance républicaine, le Siel…Leurs leaders font souvent l’objet de procédures judiciaires, plus sévères et promptes que la délinquance de Droit commun. Preuve que notre République est devenue liberticide pour toutes les critiques de sa politique migratoire, un aveu involontaire du Grand remplacement à l’oeuvre.

        • 8 Janvier 2017 à 15h30

          Rico dit

          @Lafronde

          Je suis Patriote donc par évidence électeur d’un parti,le FN, souverainiste et National qui défend le mieux depuis des décennies mes convictions et ma mère-Patrie face a une doxa dont je ne pense pas devoir vous rappeler la politique complètement anti-Nationale,immigrationniste,mondialiste et prêchant un multiculturalisme outrancier dont certains individus issus de cette frange agressent aujourd’hui notre Nation et tuent nos compatriotes.

          Un « patriote » comme vous croyant encore a une droite-molle fondamentalement anti-Nationale et anti-Patriotique dont je parle plus haut,plutôt qu’a un parti souverain pour la FRANCE tel que le FN, me déconcerte dans ses valeurs patriotique dont il me parle. 

          Ensuite vous me parler d’un leurre comme le « réveil de la Société civile » parce que c’est un leurre électoraliste justement qui provient d’une intelligentsia d’écrivains,d’analystes,de médias faisant du fric avec vente de livres a la clé et encartés UMPS bien évidemment,mais surtout inquiet d’un sursaut populaire pouvant donner un jour le pouvoir au FN…m’interpelle la encore sur vos convictions.

           Cette escroquerie n’est qu’une manipulation mentale des esprits et des écœurés de la politique UMPS mettant en cause tout ceux qui ont eu l’honneur du pouvoir et qui ont trahis leur électorat dont vous me semblez être au demeurant.

           ”Le FN est chaque fois battu par le front républicain”,dites vous,mais votre peur est surtout le rempart FN face a votre “circonscription de l’Union à Droite” (et laquelle selon vous et avec qui encore),derrière le candidat “arrivé en tête” (Fillon sans doute)qui ne convainc plus venant de l’UMP.

          Vous me permettrez d’y croire pour 2017 comme depuis plusieurs décennies maintenant avec le FN qui n’est pas la marionnette d’une Europe de vendues,tueurs des Nations et d’identité Nationale ayant sur les mains,la responsabilité de nos morts tués par terrorisme en France suite a leur politique anti-Patriotique justement.

          Cordialement.

      • 7 Janvier 2017 à 11h30

        Rico dit

        @Lafronde

        “le FN doit entrer au Parlement, et les manoeuvres du PS pour le lui interdire sont anti-démocratiques.”

        Je n’ai même pas besoin d’aller plus loin car vous occultez sciemment ou pas l’UMP,tout aussi manœuvrière et électoraliste en matiere de proportionnel que sa consœur PS et qu’ils utilisent de concert chaque fois que possible pour duper l’électorat du FN si ce n’est de l’UMP.

        Ensuite,vous semblez oublier la manœuvre anticonstitutionnelle du référendum foulé au pied par l’UMP.

        Expliquez moi un peu comment vous concevez la possibilité pour le FN d’inscrire sa politique Nationale anti-Europe de Bruxelles avec des vendues qui l’adulent et qui ont forcés la main  des Français dans un geste de dictature ?.

        Non pas que tout cela ne parte pas d’un bon sentiment mais la raison qui doit l’emporter devant des espérances vaines ne pourra passer que par le rejet Nationale de l’UMP et rien d’autre.

        Sur un autre blog,j’ai répondu a un internaute croyant possible un rapprochement FN avec Malek Boutih par le simple fait de faire un constat des banlieues que le FN a fait bien avant lui.

        Votre rapprochement n’est pas plus crédible,désolé.

        L’UMP de par sa politique d’immigration et Européenne n’est en rien compatible avec le FN et tant que ce sera,il faudra compter sur un désengagement au cas par cas des élus de ce parti mortifere pour la France qui rejoindront le FN patriote.

        Et sinon,leur volontarisme affiché en matiere de multiculturalisme et d’internationalisme anti-Nations continuera coûte que coûte a nous noyer et tout ce qui faisait la France,son identité et sa civilisation.

        Une union FN avec des Elus UMPS…oui!

        Une union FN avec l’UMP…c’est un fantasme et un calcul politique pour faire espérer ceux qui voudraient y croire,ou ceux qui voudraient utiliser le FN en faveur de l’UMP anti-National.

        Marine le Pen n’est pas dupe de ces manœuvres UMPS,heureusement. 
           

        • 8 Janvier 2017 à 0h16

          lafronde dit

          @Rico Votre dernière phrase se réfère à MLP comme Chef déjouant des manoeuvres. J’en déduis que vous soutenez sa stratégie du FN seul contre tous les autres partis. Je ne suis pas FN mais patriote. Je place mon espérance dans le réveil de la Société civile, pour qu’elle défende ses intérêts vitaux, qu’elle cesse de déléguer ses besoins, ses droits aux partis politiques qui la décevront forcément. Ce réveil se manifeste par l’essor de la Presse de ré-information, et par les mouvements citoyens de résistance au socialisme, au progressisme, à l’islamisation, à l’invasion.

          Le FN est en difficulté avec le scrutin majoritaire : absence de groupe au Parlement depuis trente ans, pas de département ni de région conquise en 2015 à son apogée électorale. Le FN est chaque fois battu par le front républicain, qu’il ne pourra vaincre sans alliés. Puisque le FN n’a pas de parti allié, cette alliance, même ponctuelle ne peut venir que de la Société civile. Le FN a-t-il mis en place une stratégie pour fédérer des majorités locales aux Législatives ? Pour être efficace ces stratégies doivent être portées en temps utile à la connaissance des citoyens électeurs. Comme St Thomas je crois ce que je vois (ou j’entends) le FN n’a rien préparé comme stratégie de second tour, et donc n’offrira pas de solution politique effective aux problèmes des français.

          Voyez-vous Rico, les partis sont dans la Société politique, ils ont des enjeu propres différents de ceux de la Société civile. Pour cette raison celle-ci, si elle ne veut pas subir la reconduction du Front républicain, et de ses maux progressistes, cette Société civile doit faire à la base, en circonscription l’Union à Droite, derrière le candidat arrivé en tête. Elle doit se contreficher des consignes partisanes, cache sexe des égos, des volontés hégémoniques, ou pire celles de revanche. Bien entendu l’Union ne se fait pas en traitant un parti rival, de vendu, de traitre. Nos ennemis inexpiables  sont le progressisme et l’islamisme.

      • 8 Janvier 2017 à 15h33

        Rico dit

        @Lafronde

        Je suis Patriote donc par évidence électeur d’un parti,le FN, souverainiste et National qui défend le mieux depuis des décennies mes convictions et ma mère-Patrie face a une doxa dont je ne pense pas devoir vous rappeler la politique complètement anti-Nationale,immigrationniste,mondialiste et prêchant un multiculturalisme outrancier dont certains individus issus de cette frange agressent aujourd’hui notre Nation et tuent nos compatriotes.

         Un « patriote » comme vous croyant encore a une droite-molle fondamentalement anti-Nationale et anti-Patriotique dont je parle plus haut,plutôt qu’a un parti souverain pour la FRANCE tel que le FN, me déconcerte dans ses valeurs patriotique dont il me parle.

         Ensuite vous me parler d’un leurre comme le « réveil de la Société civile » parce que c’est un leurre électoraliste justement qui provient d’une intelligentsia d’écrivains,d’analystes,de médias faisant du fric avec vente de livres a la clé et encartés UMPS bien évidemment,mais surtout inquiet d’un sursaut populaire pouvant donner un jour le pouvoir au FN…m’interpelle la encore sur vos convictions.

         Cette escroquerie n’est qu’une manipulation mentale des esprits et des écœurés de la politique UMPS mettant en cause tout ceux qui ont eu l’honneur du pouvoir et qui ont trahis leur électorat dont vous me semblez être au demeurant.

         ”Le FN est chaque fois battu par le front républicain”,dites vous,mais votre peur est surtout le rempart FN face a votre “circonscription de l’Union à Droite” (et laquelle selon vous et avec qui encore),derrière le candidat “arrivé en tête” (Fillon sans doute)qui ne convainc plus venant de l’UMP. Vous me permettrez d’y croire pour 2017 comme depuis plusieurs décennies maintenant avec le FN qui n’est pas la marionnette d’une Europe de vendues,tueurs des Nations et d’identité Nationale ayant sur les mains,la responsabilité de nos morts tués par terrorisme en France suite a leur politique anti-Patriotique justement.

         Cordialement.

    • 5 Janvier 2017 à 23h41

      Liamone dit

      C’est très intéressant de voir que la Dédiabolisation a porté ses fruits. Et pourtant nous gardons tous en mémoire d’où vient le Front National, qui l’a fondé, ainsi que les idéaux et les valeurs qui animent son fondateur. Nous connaissons l’origine et nous savons quels sont les personnalité et les fondements idéologiques du socle du F.N. . Nous sommes persuadés, comme la majorité des Français, que ce socle est idéologiquement indestructible. Cela nous maintient, comme la majorité des français, dans notre opposition irréductible au Front National. La dédiabolisation est un ripolinage bienfaisant pour la nouvelle direction, mais quoi qu’elle dise, quoi qu’elle fasse, nous gardons en mémoire les déclarations qui ont marqué la naissance du parti, ses orientations et ses idéaux, qui sont ceux du père fondateur. De Gaulle est mort mais les idéaux de la Libération sont bien vivants, avec le gaullisme et la grandeur de la Nation qui renaîtra.

      • 6 Janvier 2017 à 10h44

        Rico dit

        @Liamone

        “De Gaulle est mort mais les idéaux de la Libération sont bien vivants, avec le gaullisme et la grandeur de la Nation qui renaîtra”.

        Bravo a vous,et moi qui défend depuis mon plus jeune age,grâce a un père acquis depuis toujours au Gaullisme,cette même vision  pour la France en matiere de patriotisme et de politique Nationale unissant les Français et faisant respecter leur Nation sur le plan internationale (L’algerie Française n’est pas le bon exemple toutefois!Hein)…qui mieux que le FN de Marine avec un Philippot et les autres pour représenter ses valeurs Nationales face a des traîtres qui les ont brûlés sur le bûcher d’une Europe collaborationniste face au libéralisme-immorale et a l’immigration religieuse qui a coûtés la vie a de nombreux compatriotes.
        Les vôtres il me semble!Non?
        Alors les mains souillés de la politique UMPS…ça vous parle vous?
          
        Allez avec moi Liamone.
        Vive le FN et vive Marine pour 2017.

           

        • 6 Janvier 2017 à 11h32

          IMHO dit

          ” votre plus jeune âge ” c’était quand ? juste pour savoir .

        • 6 Janvier 2017 à 14h40

          Rico dit

          Sans problème IMHO.

          L’age ou j’ai commencé a comprendre un peu la politique mais surtout les valeurs patriotique enseignés par mon père et qui tourne au bas mot vers ma 15 eme Année.

          Préparation militaire Parachutiste a 17 Ans fort d’un état d’esprit qui était tout acquis a mon pays,sa souveraineté,son honneur et ensuite jusqu’à ce jour.

           
            

    • 5 Janvier 2017 à 13h18

      nico dit

      Les moulins à propagande, perroquets des médias, résistants en PQ et autres idiots utiles du système n’ont plus d’excuse depuis 10 ans :
      « Avec le Front national, nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste, et même pas face à un parti fasciste. Tout antifascisme n’était que du théâtre »
      Lionel Jospin,2007
      http://les-minuscules.blogspot.fr/2016/11/les-resistants.html
      nl 

      • 6 Janvier 2017 à 16h24

        ERVEFEL dit

        “Il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre” et malgré tous les arguments, la logique et autres, il nous faudra encore supporter longtemps leur mantra. 
        Il y a déjà bien longtemps que je ne leurs répond plus et quand je fais une réponse, même si elle leurs est adressée, elle ne leurs est pas pour autant destinée, mais elle est faite à l’intention des autres lecteurs.  

    • 5 Janvier 2017 à 8h16

      QUIDAM II dit

      Traditionnellement, l’extrême-droite se caractérise par le culte du chef (Mussolini, Hitler) ; un discours violent à caractère raciste, antisémite et nationaliste ; des emblèmes et symboles brandis haut et fort ; une organisation para-militaire ; un mouvement embrigadant la jeunesse ; des manifestations de masse ; un anti-parlementarisme virulent ; la dénonciation obsessionnelle de la corruption et de sombres complots ourdis par l’étranger et par des forces obscures…
      Il était possible de flairer quelques miasmes de cette extrême-droite dans le FN de Jean-Marie le Pen.
      En revanche, objectivement, après quelques purges et quelques crises qui n’ont pas paru être jouées, il semble difficile de repérer même une seule des caractéristiques classiques de l’extrême-droite dans la formation de Marine le Pen, Louis Alliot et Florian Philippot.
      Aujourd’hui, le FN relève d’une sorte d’un néo ou pseudo-gaullisme (souverainetés, autorité de l’Etat, etc) modulant certaines intonations “de gauche”.
      Plus néo ou pseudo-gaulliste, et plus social que “Les Républicains” conduits par le très libéral François Fillon, le FN et le LR ne peuvent pas envisager une “union des droites”… non pas pour des raisons idéologiques, mais parce que ces deux formations sont frontalement rivales. 
       

      • 5 Janvier 2017 à 9h53

        lafronde dit

        C’est exact, ces formations sont rivales, mais RPR et UDF l’étaient aussi, et majorité. La divergence FN/LR tient à leur degré d’autonomie vis à vis de la morale officielle du régime : européiste, mondialiste, humanitariste, immigrationiste,étatiste, progressiste, socialiste. Or ces questions de principes interdisent des accords au plan national. (influence de l’oligarchie au pouvoir à Paris)

        Mais si FN et LR n’ont pas le même centre de gravité sociologique et idéologique, ces partis partagent certains électorats communs. Un report partiel des voix est constaté à chaque élection, et suffirait le plus souvent à éliminer et la Gauche socialiste et le Centre progressiste (qui ne vaut guère mieux face à l’invasion et l’islamisation). 

        L’intérêt de la Société civile qui défend les traditions (celles du Peuple), donc l’électorat plutôt à Droite, est de permettre des accords de désistement, ou même de promotion en faveur du candidat de la Droite (LR+FN) arrivé en tête. Ce qui veut dire battre dans les urnes le Front républicain.

        Pour y arriver, la Société civile de Droite ne doit rien attendre des appareils FN ou LR, car l’un sera diabolisé et l’autre suspecté par le politiquement correct. Elle doit au contraire se doter de moyens mediatiques et financiers. La ré-infospère pourrait appuyer cette lutte pour l’autonomie politique du Peuple français vis à vis des medias stipendiés. La Société civile patriote doit s’organiser localement, recourir à l’avantage fiscal pour les partis politiques, pour financer l’autonomie politique locale vis à vis des appareils parisiens.

        La désobéissance citoyenne pour battre le front républicain, alliance du Gouvernement et du Parlement qui nous gouverne sans alternance depuis 1988, ce qui sape la légitimité du scrutin majoritaire.

        • 5 Janvier 2017 à 10h13

          QUIDAM II dit

          Il est vrai que le FN et le LR, d’une part divergent sensiblement sur l’Europe, l’immigration, et le rôle de l’Etat en matière économique ; d’autre part, ils n’ont pas exactement la même assise sociologique.

      • 5 Janvier 2017 à 19h54

        Rico dit

        @Quidam

        “Il est vrai que le FN et le LR, d’une part divergent “sensiblement” sur l’Europe, l’immigration, et le rôle de l’Etat en matière économique”.

         Vous avez dit sensiblement?
        C’est une distorsion,une cassure,une faille…que dis je,c’est la toute leurs différences et sans appel pour ces traîtres de l’UMP qui vont a contresens totale des idées Frontistes concernant l’Europe, l’immigration,et le rôle de l’Etat en matière économique.

         Ce bilan Français lamentable,c’est celui de l’UMP et dire que la différence politique entre FN/UMP serait quasi nul,c’est immanquablement discréditer le FN.

        Ne préjugeons pas de ses capacités et de ce qu’il fera après ceux qui nous ont envoyés dans le mur.

        Un parti qui ne recherche pas le confort du mensonge comme l’utilise l’UMP depuis des lustres,peut donner sans entrave ni contrainte,satisfaction a ceux qui attendent de lui du courage politique,et plus encore sur les sujets qui fâchent.

        Les marionnettes du style de Fillon,Vals etc…de l’icone Merkel avec leur sempiternel mensonge,notre pauvre France n’en peut plus de cette caste minable. 

    • 5 Janvier 2017 à 8h02

      walkyrie dit

      Pour rester cohérent, le Fn ne doit s’allier à personne. Dans le cas contraire ce serait une alliance contre-nature, avec les gauches, sachant que le Lr, les centristes et toute la smalah de la fausse droite sont des avatars de gauche. Ils ont fait et referont les mêmes politiques qu’ils ont pratiquées depuis Mitterrand. L’immigration c’est leur fait, le chômage itou, et l’insécurité c’est à quoi on les reconnaît.
      Le pays a besoin de sang neuf, et d’un projet occidental, ni islamique, ni cosmopolite.

      • 5 Janvier 2017 à 19h27

        Rico dit

        Complètement d’accord,et d’ailleurs,quel compatibilité entre des vendues d’oligarques Européens pourvoyeur d’austérité,de chômage,de délinquance,d’immigration et de terrorisme qui tuent des Français face a un parti seul contre tous, prônant un retour a notre souveraineté Nationale,au contrôle des frontières tant au niveau sécurité Nationale qu’économique etc…

        C’est ceux qui réfutent et refusent les idées malsaines et anti-France de l’UMPS qui doivent venir par evidence rejoindre les rang du FN et pis c’est tout.
          

    • 5 Janvier 2017 à 3h44

      Nolens dit

      Quand je lis la droite et les droites je suis abasourdi. Le FN qualifié d’extrême droite est antilibéral et son programme est celui d’un parti d’extrême gauche. Les autres (LR & Co) ont le même programme que le PS.
      Mais personne ne met cette réalité en avant, pas plus ici qu’ailleurs.

    • 5 Janvier 2017 à 0h03

      Warboi dit

      Marine Le Pen est donc si mal en point qu’elle a besoin d’une petite interview de complaisance dans son magazine préféré avec belle foto façon Harcourt ?
      Mais voilà une excellente nouvelle !
      J’avais bien senti qu’il y avait du mou dans le manche, mais je n’en espérais pas tant.
      Il n’y aucune, je dis bien aucune fatalité au scenario que nous pondent les media depuis des années, à savoir le FN au second tour.

      • 5 Janvier 2017 à 0h15

        steed59 dit

        en effet Peillon y travaille …

        • 5 Janvier 2017 à 15h27

          mogul dit

          Pas que lui.
          D’ailleurs, à sa manière, Nadia y donne aussi de sa petite main depuis longtemps…

      • 5 Janvier 2017 à 10h55

        Pepe de la Luna dit

        Les trolls se rassurent comme ils peuvent, hein Warboi…

      • 5 Janvier 2017 à 19h25

        IMHO dit

        http://www.lesechos.fr/elections/emmanuel-macron/0211662416395-presidentielle-2017-macron-se-rapproche-dune-qualification-au-second-tour-2054824.php

        Logique non ?
        Elle, la fifille à son popa, est tellement vraiment quelconque !
        Si ses seconds couteaux n’étaient pas aussi émoussés qu’elle, ils l’auraient surinée depuis longtemps .

        • 5 Janvier 2017 à 23h56

          saintex dit

          ))) Non mais j’hallucine !!! T’en es toujours à relayer les extravagances des pythonisses qui délirent avec trois mois d’avance ? Macron , On met quel chiffre et quel nombre de bouteilles de champ ?

        • 6 Janvier 2017 à 11h06

          steed59 dit

          et alors que le candidat PS n’est même pas désigné. Et que l’on sait toujours pas si Bayrou va y aller.

          Et puis il y a la candidate citoyenne mme marchandier qui peut bousculer la donne

          non je déconne

    • 4 Janvier 2017 à 21h31

      Liamone dit

      Causeur sait pertinemment comme le précise Marine Le Pen que la droite gaulliste ne peut pas s’allier avec l’extrême droite. Le Pen a été député poujadiste un parti qui a toujours défendu les anciens pétainistes condamnés à la Libération. Toute la France sait que l’extrême droite en France est incarnée par le Front National. Tous les français connaissent le socle du Front National, dédiabolisation ou pas.Seuls les asperges de saison se laissent abuser..

      • 4 Janvier 2017 à 21h44

        Wil dit

        Liamone dit
        “Causeur sait pertinemment comme le précise Marine Le Pen que la droite gaulliste ne peut pas s’allier avec l’extrême droite.”
        Hahaha!Et elle est où la droite gaulliste?
        Avec le traitre Fillon qui a fait voter en tant que premier ministre de Sarko le traité de Lisbonne qui a été un déni de l’expression du seul souverain en démocratie française qui est le peuple?
        Tu parles d’un gaulliste!
        Le FN est bien plus gaulliste que les ripoublicains européistes à la Fillon.

        • 5 Janvier 2017 à 0h05

          Warboi dit

          Sauf que Fillon va vous piquer pas mal de voix pépère ! du côté de chez la petite fille !
          Excellent !

        • 5 Janvier 2017 à 8h10

          expz dit

          Le traité de Lisbonne était dans le programme de Sarko en 2007.Quand au Fn : affaire Riwal , financement illégal par Poutine,détournement des fonds européens , fraudes et paradis fiscaux de papy-créancier…Difficile de donner des leçons n’est-ce pas?

    • 4 Janvier 2017 à 21h01

      Bibi dit

      J’adore l’idée marinière de faire payer par les juifs sa politique de francisation d’apprivoisement des islamistes. Et point de question “pourquoi”.

      • 4 Janvier 2017 à 21h23

        jeanpierremartin dit

        “Faire payer” le terme est un peu excessif. C’est plutôt “tout le monde à la même enseigne” je crois…

        • 4 Janvier 2017 à 21h40

          Bibi dit

          Croyez ce qui vous plait, mais ce n’est pas ce qui est écrit.

    • 4 Janvier 2017 à 18h58

      jeanpierremartin dit

      Marine Le Pen a pris beaucoup de densité. Excellent entretien.

    • 4 Janvier 2017 à 18h41

      Cracker causeur dit

      Il y a la droite libérale qui ne votera jamais pour Marine, et une droite patriote qui devrait voter pour Marine.

      Au second tour, ce sera probablement un match Marine vs Fillon.
      Patriotes, ne votez pas pour cet ultra-libéral ! Ce sera toujours plus d’immigration, des d’économies sur la sécurité, la chute de votre pouvoir d’achat…

      • 4 Janvier 2017 à 19h48

        expz dit

        FILLON PRESIDENT!!!

        • 5 Janvier 2017 à 0h07

          Warboi dit

          Pas assez européen, trop poutiniste pour moi expz.
          Mais néanmoins belle année à vous.

        • 5 Janvier 2017 à 8h03

          expz dit

          Merci,et à vous aussi . Même si nous ne partageons pas toujours les mêmes opinions (et heureusement car sinon à quoi servirait la démocratie et le débat?),je vous lis toujours avec plaisir et je loue votre immense patience…

    • 4 Janvier 2017 à 17h32

      IgorPremier dit

      Beaucoup de petits Finkielkraut faisant la fine bouche dans les commentateurs. Restons concentrés sur les priorités:
      1) arrêter l’immigration de peuplement
      2) récupérer la souveraineté et le contrôle de sa monnaie

      Pour le reste, savoir combien de postes de fonctionnaires on supprime, si le FN doit être labellisé de gauche ou de droite, si il faut abroger ou non la loi Taubira et s’il faut taxer le fromage au lait cru, on verra bien….

      • 4 Janvier 2017 à 17h47

        Bibi dit

        Bébé-cornichon, il doit y avoir des classes de propagande dispensés par le Parti, profitez-en!

    • 4 Janvier 2017 à 17h10

      Wil dit

      Pour ses adversaires de droite,MLP est de gauche parce qu’elle a un programme économique de gauche et pour ceux de gauche elle est de droite parce qu’elle a un programme sociétal de droite.
      Et pendant ce temps là,droite et gauche font la même politique sociétale et économique.
      Ca prouve deux choses:
      -Que les gens sont paumés dès qu’il faut penser “en dehors de la boite”.Dès qu’il n’y a plus d’étiquette claire,ils ne comprennent plus,ça les dépasse.
      -Que le clivage droite-gauche n’a plus lieu d’être depuis 83 et que le clivage politique est désormais entre les mondialistes et les souverainistes.

      • 5 Janvier 2017 à 0h10

        Warboi dit

        sur la dernière phrase, j’applaudis des deux mains.

    • 4 Janvier 2017 à 17h09

      Bibi dit

      L’Iran n’existe pas dans l’entretien. C’est pourtant l’un des majeurs joueurs au Syrak. Et bien sur l’échiquier FNiste. Pourquoi cet “oubli”?

      • 4 Janvier 2017 à 19h14

        steed59 dit

        pour l’instant ce pays ne nous menace pas

        • 4 Janvier 2017 à 20h29

          Bibi dit

          D’abord ce n’est pas vrai, mais passons. Et la Russie? Et feue la Syrie?
          Les non-dits et non-questions de ce fleuve en disent beaucoup.

        • 4 Janvier 2017 à 20h47

          steed59 dit

          “D’abord ce n’est pas vrai, mais passons.” infos ? sources ?

          sinon vous savez bien qu’en France comme ailleurs les questions de politique internationale passent au dernier plan 

        • 4 Janvier 2017 à 20h56

          Bibi dit

          Tu crois vraiment que depuis un certain 14 juillet les Ayatollas ne pensent qu’à l’amitié avec la France? Qu’ils ont coupé $ et liens avec leur réseau de groupes terroristes?
          Dans ce fleuve la politique Intl. n’est pas du tout au dernier plan. Et “la rédaction” a soit opportunément oublié de poser la question iranienne, soit omis cette partie de la publication.

        • 4 Janvier 2017 à 21h23

          steed59 dit

          ah ok je vois

        • 4 Janvier 2017 à 21h43

          Bibi dit

          J’ai oublié le formidable marché iranien, qui a reçu des valoches pleines de ca$h en direct d’Obama. Pas intéressant ça?

        • 5 Janvier 2017 à 0h09

          Warboi dit

          Steed, tant qu’on n’attaque pas Malo les bains, il est content…

        • 5 Janvier 2017 à 0h18

          steed59 dit

          Tès drôle, merci d’y inclure Rosendael.

          On ne va pas se fâcher non plus avec la planète entière

      • 5 Janvier 2017 à 23h16

        ji dit

        Bonjour,
        Bonne année !
        Il faut faire un choix : en quoi serait ce mieux d’être copains avec l’Arabie saoudite et le Qatar plutôt qu’avec l’Iran ? 

    • 4 Janvier 2017 à 16h35

      Bibi dit

      Entretien-fleuve… et la rédaction qui laisse l’interviewée faire toutes ses queues de poisson sans reprise?

    • 4 Janvier 2017 à 15h30

      nico dit

      Quand on lit les poncifs et les énormités déployés par les détracteurs du FN, on se dit qu’on aimerait être au FN pour se réjouir d’avoir de tels adversaires… incapables d’un débat de fond… Si dénués d’arguments qu’il ne leur reste plus comme armes que l’insulte, la caricature et le mépris… et les désinformations les plus grotesques…
      http://les-minuscules.blogspot.fr/2016/11/les-resistants.html
      nl 

      • 6 Janvier 2017 à 14h27

        ERVEFEL dit

        Tout est dit! Et ça dure depuis un bout de temps! Combien de temps encore?
        “Je ne connais que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine; mais pour l’univers je n’ai pas de certitude.” Albert Einstein

    • 4 Janvier 2017 à 15h10

      Simbabbad dit

      “c’est Marion Maréchal-Le Pen qui avait mis le sujet sur le tapis”

      C’est faux, ce sont les Socialistes, comme toujours, avec leur surenchère du “délit d’entrave passif” où simplement laisser à disposition une information est considéré comme de l’entrave.

      • 4 Janvier 2017 à 15h11

        Simbabbad dit

        … et par la suite Juppé quand il a voulu grignoter des points à Fillon en inventant un débat qui n’a jamais eu lieu, Fillon n’ayant jamais rien dit sur le sujet.