Le mariage pour personne ! | Causeur

Le mariage pour personne !

Lettre ouverte à François Hollande

Auteur

Basile de Koch

Basile de Koch
est chroniqueur des nuits parisiennes à "Voici" et du PAF à "Valeurs actuelles". Il est aussi essayiste à 16h.

Publié le 10 janvier 2013 / Société

Mots-clés : , , , ,

jalons mariage manif

Vous, président de la République, qui n’êtes même pas marié à votre âge, ayez le courage de vos opinions !

Ces chaînes conjugales que vous avez toujours refusées pour vous-même – malgré de belles occasions ! -, ne les étendez pas arbitrairement aux catégories de la population jusqu’alors préservées par la loi.

En tant qu’homme de progrès, allez jusqu’au bout de votre logique émancipatrice en abolissant pour tous cette institution contraignante et hors d’âge !

 

Vous, président de la République éclairé, brisez enfin ce vieux carcan du mariage, devenu insupportable avec l’allongement de l’espérance de vie !

De grâce ne vous abritez pas derrière les mots d’« égalité » et d’« amour » : l’amour est inégalitaire, hélas, autant qu’il est libertaire. « L’amour est enfant de Bohême, qui n’a jamais-jamais connu de loi », comme disaient Meilhac & Halévy. « Ne gravons pas nos noms au bas d’un parchemin », chante en écho Brassens.

Le mariage est le contraire du sentiment amoureux, enivrant et volatil : un astreignant et interminable CDI !

Oui à l’égalité, à condition qu’elle soit un progrès pour tous ! Les gays ont toujours été en avance d’une tendance ou d’un décalage. Au nom de quoi figer leurs amours dans un cadre bourgeois hérité du XIXème siècle le plus hypocrite ?

L’avancée sociétale, la vraie, c’est l’inverse : débarrasser aussi les hétéros de cette institution, dont ils ne se savent même plus pourquoi ils l’ont épousée !

 

Vous, président de la République normal mais avancé, montrez-nous la voie de l’Avenir, qui s’appelle émancipation pour tous !

Au nom de l’Égalité dans la Liberté, il est temps d’abolir cet esclavage mutuel qu’est le mariage. L’heure est venue de proclamer la séparation des sentiments et de l’État !

Accessoirement c’est votre intérêt, en ce moment, de marquer les esprits par une grande réforme sociétale qui fasse oublier le reste.

 

Tous dans la rue dimanche 13 janvier contre tous les mariages !

 R.-V. : 14h au Café d’Enfer

22 rue Daguerre, 75014 Paris.

 

Collectif Tous Contre le Mariage ! ®

 

*Photo : Clapagaré ! (Les chiquitos)

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 27 Mars 2013 à 20h04

      J.de Roncevelt dit

      Monsieur de Koch est étonnant :il est lui-même marié ,semble-t-il, et il décrie le mariage?

      Le mariage est pérenne ,universel :il sert de cadre à une famille .Mais seuls un homme et une femme sont la définition du couple .

      Plus étonnant encore:vouloir marier ce qui n’est pas couple.

      Deux hommes ensemble ce n’est pas un couple puisque pour faire un couple il faut un homme et une femme(question de conformité d’organes ).

    • 27 Janvier 2013 à 0h49

      ALMFBTYPP dit

      aucun de mes amis homos ( j’n dénombre 9 sur 20 ao total ) ne veut de mariage, vivent trés bien comme cela et pensent qu’une fois de plus , on agit contre l’avis de lamajorité d’ntre eux : le ps et ses dictatures pour le bien de: Et vive le mali libre : le dimanche à bamako c’est le jour du mariage ( hétéro)

    • 16 Janvier 2013 à 13h46

      natuche dit

      Il y a en tous cas dans ce désir de mariage des homos une belle occasion pour tous ceux qui croient au mariage dans la durée et pour la vie, de revaloriser ce lien librement consenti et de lui donner un tout autre éclairage que celui qui est mis en valeur actuellement, cad uniquement un “droit à”. A ce compte-là, on a aussi la possibilité et le droit d’aller se faire tatouer “j’aime Germaine”, mais le mariage vu comme ce genre de CDI, c’est bovin, c’est certain ( d’ailleurs aujourd hui je préfère Germain, c’est con).
      L’engagement est grand, beau, et, si en plus on a la foi, il est d’ordre divin, nous lie à quelque chose de suprême et nous dépasse. Il faut revoir la notion de CDI et y ajouter des trucs que les autres n’auront pas, genre stock options, prime de rentrée, assurance vie, etc, voyez-vous…

    • 15 Janvier 2013 à 15h42

      Holala dit

      “Le” Olyvier
      Il pourrait arrêter d’écrire n’importe quoi avec ce ton “branché-intello” simplement ridicule.
      La droite catho! mon pauvre ami où avez-vous pécher de tels lieux communs même pas digne du café du coin. Essayez au moins une fois de construire une pensée personnelle et originale et cesser d’investir l’espace de ce merveilleux journal qui donne l’impression enivrante qu’il reste un espace de réflexion hors langage convenu et ressassé jusqu’à l’écoeurement.

    • 13 Janvier 2013 à 18h59

      claire.noel0065 dit

      Je suis d’accord avec cet article
      Il reflète bien mes pensées
      Je suis pour l’abolition de tous les mariages 

    • 11 Janvier 2013 à 1h34

      Bibi dit

      Je crois que la phrase clé est
      Accessoirement c’est votre intérêt, en ce moment, de marquer les esprits par une grande réforme sociétale qui fasse oublier le reste.

      Ceci dit, il est vrai que “Lui Président” fait fort en “faites ce que je dis, pas ce que je fais”.

    • 10 Janvier 2013 à 17h38

      bea33 dit

      Le problème est que notre société qui sous couvert d’ouverture d’esprit et d’intelligence on est en train de briser tous les socles sociaux -les mauvais et les bons- et de les remplacer par des idées de circonstance.
      C’est quand même fort, qu’alors nous n’arrêtons pas de parler de mariage et de procréation, la majorité des enfants naissent hors mariages et on assure même plus le renouvellement de la population par les naissances.

      • 10 Janvier 2013 à 17h40

        Marie dit

        “légaliser la PMA pour les ­homosexuelles revient à sortir d’une logique biologique de la reproduction pour entrer dans l’ère de la procréation ­artificielle”. Voila ce qui heurte les consciences .

        • 10 Janvier 2013 à 17h41

          Eugène Lampiste dit

          pour les hétérosexuelles aussi.

        • 10 Janvier 2013 à 17h46

          Olyvier dit

          Absolument Lampiste. S’ils ont le courage de leur position, qu’ils l’assument vraiment.

        • 10 Janvier 2013 à 17h48

          Eugène Lampiste dit

          m’enfin, olyvier, n’ont ils pas organisé des manifs monstres pour demander l’interdiction de la pma pour les couples hétéros ?

        • 10 Janvier 2013 à 17h55

          Olyvier dit

          L’hétérosexualité est une affaire strictement privée et doit le demeurer. Personnellement, j’ai des tas d’amies dont je soupçonne l’hétérosexualité mais je refuse de les juger pour des pratiques qui relèvent de l’intime.

        • 10 Janvier 2013 à 18h02

          Eugène Lampiste dit

          tant qu’ils ne demandent pas à se marier entre eux.

          ils seraient capables d’en profiter pour se reproduire…

        • 10 Janvier 2013 à 20h22

          eetu dit

          “Personnellement, j’ai des tas d’amies dont je soupçonne l’hétérosexualité ”
          Jusqu’à présent, j’appelais ça des gens normaux mais votre réflexion me met la puce à l’oreille …
          Tenez, mes voisins. Un couple à l’ancienne (un homme, une femme). Ils ont des enfants.
          Ils me semblent (me semblaient) banals, mais c’est vrai que parfois, je les vois se tenir par la main, s’échanger des regards … Et à la lumière de vos fulgurantes pensées, je pense que je vais bientôt les soupçonner moi aussi. D’hétérosexualité? Peut-être pas à ce point extrême, mais ça mérite réflexion.
          Merci de m’avoir mis en garde!

        • 10 Janvier 2013 à 20h39

          Olyvier dit

          Comme on dit, tant qu’ils restent discrets…

    • 10 Janvier 2013 à 17h14

      Olyvier dit

      Ce qui les défrise, c’est que des hommes s’aiment.
      Les envoyer à la guerre ? ça n’a jamais posé de problème à la droite Catho. Les envoyer au fond de la mine à 7 ans ? ça ne les troublait pas, eux qui nous parlent aujourd’hui des droits de l’enfant. Les réduire à la misère par le chômage de masse ? ça ne la chagrine pas, la droite Catho.
      Le problème de la droite Catho, c’est l’amour – son surgissement, son éternité.

      • 10 Janvier 2013 à 17h16

        Eugène Lampiste dit

        Interdire le travail des enfants, voilà le début de la ruine du pays.

      • 10 Janvier 2013 à 17h19

        Marie dit

        Olyvier que des hommes s’aiment j’en ai strictement rien à foutre ! c’est leur vies PRIVES!
        Régler vos problèmes avec l’église ce n’est pas elle qui me guide je suis assez grande pour penser par moi m^me! Vos accusations sont lamentables et ne sont de loin pas une aide pour la cause du mariage gay!Vous jugez sans connaitre les gens leurs vies et leurs amis , vous injuriez de m^me .

        • 10 Janvier 2013 à 17h20

          Eugène Lampiste dit

          ben justement, le mariage ça relève de la vie privée.

        • 10 Janvier 2013 à 17h23

          Olyvier dit

          Mais vous n’allez pas tarder à nous conter l’histoire de la bonne dame qui a plein d’amis homos et qui est très ouverte etc etc… Eternel retour des amis syldaves de votre fiston…

        • 10 Janvier 2013 à 17h29

          Olyvier dit

          Quand les Marie-causeuses sortent de l’Eglise en blanc au bras d’un Saint-Cyrien, elles nous parlent de leur sexualité, elles la socialisent, elle racontent quelque chose à Papa, Maman, Tonton et autre curé, quelque chose d’intime et qui devrait ne pas nous regarder…

        • 11 Janvier 2013 à 1h15

          Mani dit

          @Eugène Lampiste : “ben justement, le mariage ça relève de la vie privée.”

          Ben non. Le mariage se passe à la mairie, devant témoins : par définition, c’est une affaire publique !

      • 10 Janvier 2013 à 17h20

        lisa dit

        Le rapport Vuillermet qur le travail des enfants a conduit à son interdiction.
        Ce sont les ca

      • 10 Janvier 2013 à 17h22

        lisa dit

        to qui ont été à l’origine des droits sociaux, les socialistes s’en fichaient.
        Avant d’affirmer, cultivez vous. C’est vrai que vous êtes victime de l’intox anti-catho, comme la plupar des gens, depuis des lustres.

        • 10 Janvier 2013 à 17h27

          Olyvier dit

          La droite Catho, ce n’est pas l’Eglise, figurez-vous. La droite Catho, ce sont les maîtres de forges, les notaires, les généraux… bref tout ce petit monde qui n’a eu aucune pitié, aucune générosité, quand le peuple français était supplicié dans vos mines ou vos tranchées.

        • 11 Janvier 2013 à 9h05

          lisa dit

          Pourquoi “vos” mines, vous n’êtes pas français ?
          parce-que si il s’agit du milieu social, mes ancêtres étaient plutôt parmi les mineurs que parmi les bourgeois…
           
          Et les gens qui ont demandé les lois étaient des cathos laiques, pas des représentants de l’Eglise. 

          Sinon vous en avez de la chance de savoir ce que pensaient les notaires, généraux etc….! 

      • 10 Janvier 2013 à 17h24

        lisa dit

        Ces messages etaient pour Olyvier.

      • 10 Janvier 2013 à 17h32

        agatha dit

        Alors, c’est le moment pour vous de lire “Les grands cimetières sous la lune” de Bernanos !

        • 10 Janvier 2013 à 17h39

          Marie dit

          c’est trop lui demander…

        • 10 Janvier 2013 à 17h39

          Olyvier dit

          Vous pourriez me répondre, avec justesse, que c’étaient des radicaux (très anticléricaux) qui étaient au pouvoir… Et j’aurais dû effectivement m’incliner devant la force de l’argument historique. 

        • 10 Janvier 2013 à 17h45

          Olyvier dit

          Marie, sans vouloir être cruel, celui de nous deux qui a le plus lu… Enfin, pardon, vous me gênez… Vous avez une prose, certes appliquée, gentiment explicative, bonne élève dirons-nous, et j’ai la mienne qui n’est pas tout à fait née de nulle part. Enfin, je vous le dis sans méchanceté, et soyez-en sûre, sans mépris… Peut-être n’est-ce pas cet argument où vous serez la plus totalement convaincante.

      • 10 Janvier 2013 à 19h57

        Aël dit

        @Olyvier: pourriez-vous nous étayer toutes vos insinuations ici posées? …histoire qu’on fasse la distinction entre vos fantasmes et l’Histoire… Ainsi par exemple concernant votre insinuation selon laquelle “la droite catho” fut par le passé indifférente à la dérégulation de l’économie et du droit du travail, du travail des enfants : les noms des francais Francois René de La Tour du Pin, d’Albert Le Mun, d’Emile Keller de Louis Milcent ne vous disent rien je suppose?
        De plus vous entretenez une confusion bien banale entre l’amour “caritas” et l’amour “eros”…vous n’espériez tout de même pas nous faire croire avec des mots “à effet” comme “surgissement” ou “éternité” que votre pensée volerait vers les cimes?

        • 10 Janvier 2013 à 20h50

          Olyvier dit

          Vous vous êtes marié par caritas ? Il doit être joyeux le foyer conjugal…

        • 11 Janvier 2013 à 1h16

          Aël dit

          Votre question insidieuse me concernant – appelle une vraie question vous concernant: concevez-vous que la joie d’une relation soit possible autrement que par l’éros? Je souhaite que oui pour vous ainsi que pour votre entourage car sinon votre compagnie s’avèrerai toujours quelque peu …ambigüe.
          Concernant la félicité de mon foyer conjugal, sans éprouver le besoin de vous prouver quoique ce soit, je peux vous donner ce témoignage qui n’a rien d’original en soit puisqu’il est commun à bien les foyers conjugaux: il me donne de la joie et me coûte des efforts et c’est réciproque pour ma femme. Ainsi, tel le jardinier qui prévoit de tirer satisfactions de son jardin au prix d’efforts toujours renouvelés et admet le risque de quelques échecs ou déceptions, j’atteste que j’étais conscient de tout cela au jour où je me suis engagé auprès de mon épouse.
          Par ailleurs, pour vous instruire sur la façon dont l’Église catholique, conçoit et enseigne l’articulation entre l’amour « éros » et l’amour « agapês » (caritas), vous pouvez consulter facilement sur la Toile ce qui est écrit de la “Théologie du corps” développée par Jean Paul II puis approfondie dans “Deus caritas est” par Benoit XVI …naturellement si vous ne craignez pas de mettre en péril vos certitudes selon lesquels le christianisme dévalorise le corps et la sexualité.
          Bien à vous.

      • 15 Janvier 2013 à 15h45

        steed59 dit

        la droite catho ?

        ainsi gilles bernheim, georgina dufoix, victorien lurel, bernard poignant sont tous devenus d’horribles catho réactionnaires ?

        très bien je le note

    • 10 Janvier 2013 à 16h48

      michel kessler dit

      ni envie de changer de paradigme ( femelle+mâle) ni envie d’envoyer la solennité républicaine (relative mais tout de même) aux orties, sans parler du sacrement pour ceux qui ont la foi…bref vive le mariage hétéro pour tous!

      • 10 Janvier 2013 à 17h15

        Marie dit

        +10

      • 10 Janvier 2013 à 17h32

        Olyvier dit

        Mais que votre épouse soit qualifiée par vous de “femelle”, ça vous regarde. Que Marie adore, ça cause.

    • 10 Janvier 2013 à 16h28

      panpan2017 dit

      J’en connais quelques uns qui manifesteraient bien pour l’interdiction totale (pas un, on n’est pas en Chine) des enfants !
      Et puis comme ça pas mal de problèmes seraient réglés en 20 ans. 

        • 10 Janvier 2013 à 16h59

          panpan2017 dit

          Au moment du PACS exactement le même discours a été articule, comme quoi la terre allait s’ouvrir sous nos pieds si on permettait a deux personnes du même sexe de s’associer dans un succédané de mariage.
          Personnellement je pense qu’on pouvait en rester la, mais je ne met pas sur le même plan le mariage pour tous et l’extinction de notre civilisation. C’est lui faire bien peu confiance que de penser qu’elle ne pourra pas résister a quelque chose qui ne concernera qu’un nombre bien limite de personnes.
          Oui, ce n’est peut-être pas le “sens de l’histoire”. Mais est-ce que cela justifie d’avoir autant peur ? Je ne crois pas.
          Au delà du PACS, ce scénario s’est répété des tas de fois dans le passe.  La Révolution, les congés payés, le droit de vote des femmes etc. On pourrait faire un copier coller avec a chaque fois le même argumentaire.

        • 10 Janvier 2013 à 17h09

          Olyvier dit

          Au moment du Pacs,
          au moment de la loi Veil,
          au moment de la loi Neuwirth…

    • 10 Janvier 2013 à 14h44

      L.Leuwen dit

      Basile l’a bien compris : le but ultime de l’opération est bien de dynamiter le mariage-institution, remplacé par un simple contrat civil. Sinon, pourquoi réclamer à grands cris le droit au mariage alors qu’un pacs réformé, préconisé par l’Unaf, suffisait amplement ?

      • 10 Janvier 2013 à 14h46

        Eugène Lampiste dit

        mais le mariage civil est DÉJA un “contrat” civil.

        • 10 Janvier 2013 à 14h56

          Marie dit

          Non il faut y adjoindre un contrat passé devant notaire ou bien être dans le régime de la communauté de biens . On parle de régime, et non de contrats commerciaux

        • 10 Janvier 2013 à 15h03

          Eugène Lampiste dit

          un acte d’état civil, un engagement, appelez ça comme vous voulez.

          c’est civil, point. 

        • 10 Janvier 2013 à 15h26

          lisa dit

          Si c’est bien un contrat Marie, un contrat type, et si on en veux un autre on le fait par ailleurs.
          Mais en langage courant on dit “faire un contrat de mariage” quand on veut cet autre contrat.

    • 10 Janvier 2013 à 14h37

      chris dit

      Faut-il prendre votre article au 2ème degré (à cause de votre femme Frigide), ou au 1er degré (toujours à cause de votre femme Frigide) ?

      • 10 Janvier 2013 à 14h44

        Marie dit

        vive les vils attaques!

      • 17 Janvier 2013 à 9h12

        Basile de Koch dit

        Comme elle par exemple, en rigolant franchement – si tu sais faire.

    • 10 Janvier 2013 à 14h30

      Marie dit

      C’est vrai , l’allongement de l’espérance de vie est une des raisons du nombre élevé de divorce. Il n’y a pas des siècles ou le couple ne durait qu’une dizaine d’années , épouses mortes en couche maladie etc..le divorce existait mais n’était pas si fréquent aux raisons que j’ai dites plus haut.
      L’amour ne se scellait forcement en bas d’un parchemin.
      Hypocrisie entend on, ha bon mais Le pire hypocrite c’est bien celui qui ne prend nul engagement mais engage une société .