Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Une manif ? Non Sire, une révolution !

Mariage gay : la preuve par le neuf

Publié le 26 avril 2013 à 17:35 dans Politique Société

manif pour tous mariage

Devant le succès de la « manif pour tous », certains évoquent une « droitisation » de la société, à l’opposé du mouvement sinistrogyre évoqué par les analystes de science politique. Rappelons que cette tendance désigne la dérive de la gauche vers la droite d’hommes, de thématiques ou de partis. Parce que de nouveaux mouvements plus radicaux naissent continuellement à gauche, ils repousseraient vers la droite les anciens qui semblent en comparaison de plus en plus modérés. De la même manière, des thématiques nées à gauche seraient ensuite chassées à droite par l’apparition de celles qui prônent une rupture plus violente. Quant aux hommes politiques, ils suivraient partis et idéologies dans cette évolution.
Pourtant, l’analyse de l’évolution actuelle met en doute cette évolution pour en suggérer une plus forte encore.
Il ne s’agit pas, d’abord, d’une évolution d’un personnel politique chassé de la droite vers la gauche : on attend toujours les ralliements au PS d’anciens membres de l’UMP.
Aucun parti n’a été poussé sur sa gauche par l’émergence d’une nouvelle force à droite ou à l’extrême droite. Pour prendre cet exemple évident, l’UMP a simplement dû partager une partie de sa base électorale avec le Front National. Pour cela, il a d’abord tenté la tactique du « front républicain », avant de choisir une stratégie plus efficace « ligne Buisson ». Contrairement à ce qui peut être écrit ici ou là, cette dernière ne conduit pas à adopter un discours d’extrême droite, mais à retrouver les thématiques classiques de la droite, abandonnées sous Chirac.
Il n’y a pas non plus de radicalisation de l’extrême droite, pas d’apparition de discours prônant une « seconde révolution », et l’on peut même se demander si une partie du succès du FN « mariniste » n’est pas dû à une certaine « gauchisation » sur des thématiques de société.
Au lieu de dénoncer la « lepénisation des esprits », quand certaines thématiques, touchant au fait national ou à l’identité sont – parfois – réintégrées au corpus de la droite « républicaine », la gauche devrait voir plus loin, car les patriotes dépassent très largement la légion des électeurs du FN et de l’UMP. Quant à l’antiparlementarisme, dans lequel on dénonce la résurgence des ligues de l’entre-deux guerres, il est aussi bien porté par Marine Le Pen que par Jean-Luc Mélenchon. D’où viendrait alors cette communauté de pensée ?
Nous pourrions voir la fin d’une vieille division héritée de la Révolution française. Si, aujourd’hui, le médecin de Versailles et le paysan du Larzac, l’ouvrier du Nord et le notaire marseillais, se retrouvent d’accord sur le terrain des bases nécessaires à notre société, c’est peut-être qu’une approche commune les rassemblait. Certes, on parlait plus de « nation » à droite et de « peuple » à gauche, et l’on s’appelait « compagnon » à droite et « camarade » à gauche. Pour autant, à droite comme à gauche, nul ne remettait en cause socle minimum des valeurs fondamentales structurant la société. Il y avait la même recherche d’appartenance à des groupes sociaux cohérents et structurants, la famille avant tout, le groupe élargi ensuite, qui peut être territorial avec la commune, professionnel avec l’usine, national même, mais qui dans tous les cas perdurait de manière quasi-identique depuis des siècles. Sur le plan de la famille par exemple, à part quelques hippies à gauche et quelques libertins à droite, personne ne remettait en cause sa nécessité ou sa structure classique, on oserait dire patriarcale, reposant sur un couple hétérosexuel.
Or ces structurants identitaires, touchant à l’essence même de notre société, sont actuellement perçus par nombre de Français comme menacés à brève échéance de disparition. Et on assiste actuellement au sursaut d’un même peuple, de droite ou de gauche, qui prend conscience qu’il peut disparaître demain.
Bien sûr, la France qui défile actuellement à Paris, semble être plus « traditionnelle » qu’autre chose, tout juste sortie de la messe de onze heures. Mais contrairement aux ouvriers, petits employés et paysans, cette France a encore les moyens de se déplacer ; elle a l’accès aux médias alternatifs qui lui permettent de se fédérer ; elle ne regarde souvent plus la télévision ; enfin elle n’a pas subi deux siècles de matraquage idéologique destiné à la dresser contre une autre partie de la population. La France qui ne défile pas la rejoint dans les sondages en dénonçant elle aussi une certaine classe politique, accusée d’avoir trahie une identité bien plus profonde que l’appartenance à la classe sociale.
Dans les temps de crise que nous vivons, des temps où c’est la survie même du groupe d’appartenance qui est en jeu, l’homme hiérarchise ses priorités de manière différente. Aussi, peut-être y a-t-il dans le mouvement actuel quelque chose de novateur…et de révolutionnaire. À droite comme à gauche, certains prennent conscience que, derrière les mots utilisés pour dresser deux Frances l’une contre l’autre, il y avait des vécus familiaux semblables, des réalités culturelles identiques, des souvenirs partagés, une histoire commune, bref cette base que Renan considérait comme absolument indispensable à la définition d’un vouloir-vivre ensemble. Malgré une pression, s’ils ne savent pas encore bien ce qu’ils veulent, tous ces Français si divers semblent avoir par contre une idée claire de ce qu’ils ne veulent pas.
Ce que nous avons sous les yeux n’est pas un glissement idéologique mais l’ultime surgissement, à gauche comme à droite, d’un continent englouti.

*Photo : -ANFAD.

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire aussi

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

84

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 13 Mai 2013 à 10h52

    exquisiteur dit

    Manipulation mentale par une “charia homo” en exploitant le terme Egalité. Egalité en droit veut dire “Egalité devant les conséquences de l’exercice de sa Liberté” . Nous sommes égaux devant la Loi qui autorise ou non des comportements et leurs sanctions.

    CHARIA SEMANTIQUE : “de meme sexe” n’existe pas sur cette planète . 2 humains ne peuvent pas génétiquement et physiquement avoir le meme sexe, le meme genre oui.

    Couple : définit des opposés en genre ou nature.

    AUCUN député/sénateurs , chargé de faire les lois en notre nom n’a posé la question sémantique.

    Ni meme un ministre de la justice . Quand on laisse faire les lois par les plus flatteurs, on arrive a ce que les mots n’aient plus de sens, et que la raison ne fonctionne plus dans l’esprit.

    La confusion organisée et construite sciemment par l’extase idéologique lgbtaubiresque, est une VIOLENCE MENTALE et psychique qui amène les plus fragiles à s’exprimer jusqu’à des actes injustifiables lorsqu’on est soucieux de la “paix civile négociée” que représente “l’ordre publique”.
    La paix civile négociée (la Constitution) est mise à mal par cette loi qui nie l’existence de la femme et ne gère plus les conséquences des actes.
    LA DICTATURE DU CAPRICE (donc du plus influent) est désormais le socle de toutes les lois à venir , l’intéret général et des enfants on s’en branle.

    • 13 Mai 2013 à 11h04

      Marie dit

      Exactement!

    • 13 Mai 2013 à 12h14

      Eugène Lampiste dit

      bien bien bien

      allongez-vous sur le canapé et racontez-nous “l’attaque de la moussaka géante”. 

      • 13 Mai 2013 à 20h27

        exquisiteur dit

        Avez vous un brin d’esprit et de neurones encore en activité pour formuler votre opinion clairement ou voulez vous vous auto-baillonner comme les députés socialistes en dernière lecture de la loi, cad , incapable d’avancer un argument devant une construction argumentée et peut être erronée. Vous souhaitez m’indiquer l’adresse d’un psychiatre ? Est cela votre position amicale ?

      • 13 Mai 2013 à 20h30

        Eugène Lampiste dit

        pourquoi un psychiatre ?

        consultez plutôt un curé. 

      • 14 Mai 2013 à 11h50

        exquisiteur dit

        Un curé fait il allonger son patient sur une croix ? un curé pédophile dont vous connaissez peut etre l’adresse par acquintance ?

        Votre réponse est à la hauteur de vos neurones, voire votre sexe, cad très courts et inopérants

  • 12 Mai 2013 à 11h44

    exquisiteur dit

    Ca arrive quand sur les Forums de Marianne, l’Express et surtout Libération (de quoi au juste) on banni des forums par un simple click ceux qui exprime une opinion contraire argumentée, non injurieuse, juridique et morale aux partisans de
    l’ignoble “mariage pour tous cad du nouveau né à l’agonisant sans exception” (sinon manipulation mentale en bande organisée de la LGBTaubiresque au nom de l’Egalité)

    Voici ma réponse à ce Pampan qui traite tous les opposants à cette ignominie de “zoophile”.

    25 Avril, Pampam nous fait un caprice d’homos, nombriliste et égoiste comme pas un. Est il infertile au point de vouloir voler les enfants des autres, parce que procréer est une saleté obligatoire du mariage (art 215 du code civil).
    Les conséquences d’une relation sexuelle peuvent être la naissance d’enfants.
    Maintenant le mariage invention juridique pour éviter à l’Etat d’avoir à élever les enfants, est basé non sur les conséquences mais SUR LA FORME DES RELATIONS SEXUELLES qui d’un point vue moral, sont toutes égales entre elles comme le soutient la LGBTaubiresque.

    Et Pampam dit que c’est de l’outrance zoophilienne. Je n’ai pas parlé de cela.
    QUAND ON RECLAME l’ EGALITE on va jusqu’au bout du raisonnement,
    c’est à dire la fin du couple (mariage à n personne dans une seule union pour accueillir légalement la GPA et la PMA) et toutes les autres formes de faire famille, l’amour etc
    Encore une fois L’IGNOMINIE DE LA LGBT du “mariage pour tous ” (égalité) cad du nouveau né jusqu’à l’agonisant est une manipulation mentale en bande de voleurs d’enfants organisée, puisque refusant d’appeler leurs binomes autre chose que “mariage” donc donnant automatiquement le droit de voler les enfants des autres, refusant de courir le risque procréatif et l’avortement.

  • 3 Mai 2013 à 9h24

    Patrick dit

    Ce “maire de droite Catholique pratiquant de Sigolsheim” a réussi à créer le buzz ! Et il fait le tour de la France. S’il cherchait la notoriété, il a gagné.
    Et je gage que c’est un méchant hétéro, homophobe, disciple de Frigide Barjot et de Christine Boutin, et extrémiste de droite qui lui a envoyé deux balles !
    Tiens, autrefois on se faisait accoster dans la rue “T’as pas deux balles ?”

    • 4 Mai 2013 à 11h42

      Pierre Robes dit

      exactement !!! l un de ces tarés du “Printemps Francais” qui se croient revenus au bon temps de la milice !!!

  • 3 Mai 2013 à 8h28

    quadpater dit

    Thierry Speitel a renversé le contenu du courrier sur son bureau. Puis s’est servi un grand verre de bière, l’a posé aussi sur le bureau, a frissonné et a déclaré
    “Ah que j’aime glisser mon quart entre une paire de douilles !”.

  • 3 Mai 2013 à 0h58

    Pierre Robes dit

     Thierry Speitel, maire de droite Catholique pratiquant de Sigolsheim, qui a reçu un courrier comprenant l’article des DNA où il parlait librement de son homosexualité suite à la loi sur le Mariage pour tous, ainsi que deux balles.
    des manières de mafieux …
    pas étonnant de la part de ce “Printemps Français” qui pue la mort ! 

  • 30 Avril 2013 à 13h38

    Pampam dit

    Pour revenir 2 secondes sur le mariage pour tous : Elle force sa fille adoptive de 14 ans à tomber enceinte
    Là nous avons tout : adoption, PMA ET GP et devinez quoi ? Pas d’homos là-dedans. 
    Étonnant, non ?  

    • 30 Avril 2013 à 13h43

      Parseval dit

      Dans un registre plus léger :
      les anti mariage pour tous veulent boycotter les produits de marques qu’ils considèrent comme favorable au mpt.
      http://www.rue89.com/2013/04/29/plein-delire-contre-mariage-gay-voici-boycott-tous-241898

      • 30 Avril 2013 à 13h47

        Marie dit

        mettez donc au singulier ce blog n’est pas celui de LMPT

    • 30 Avril 2013 à 19h41

      saintex dit

      Ca alors, un fait divers dramatique, sexuel et conceptionnel sans homo ? Ca me rappelle quelque chose… ah oui ! les hétéros, elles mettent les bébés dans le congélateur et les curés hétéros (!?!?) enculent les petits garçons. Tous des affreux ces hétéros.
      Un coup de fatigue, Pampam2017 ?
      Du coup vous avez oublié de revenir deux secondes sur le mariage pour tous.

  • 28 Avril 2013 à 19h32

    Lauro dit

    A la suite du mouvement sinistrogyre, on a là l’apparition d’un mouvement destrogyre qui pousse les partis vers la droite. Ainsi Bayrou autrefois à droite a voté Hollande, Borloo bascule au centre gauche, l’UMP devient de plus en plus à droite, le FN gagne du galon et se retrouve au deuxième tour lors de partielles.

    Quant à la Révolution, elle éclatera probablement l’an prochain.

    Mon blog : http://bougerlafrance.kazeo.com/

  • 28 Avril 2013 à 12h11

    Guenièvre dit

    @ Pam pam,

    “Guenièvre, sur le mariage supposé protéger les enfants, relisez donc Zola, “Comment on se marie”…”

    Pam pam, vous savez quand même que le juriste distingue entre ce qui est et ce qui devrait être. Ce n’est pas parce qu’il y a des vols qu’il dit que c’est bien de voler…

  • 28 Avril 2013 à 11h57

    elise dit

    @gafaroun
    comme vous le savez “droitiser” et “gauchiser” sont des néologismes très employés dans les discours politiques ou médiatiques…ils ne figurent pas plus l’un que l’autre dans les dictionnaires… les fantaisies langières de Ségolène n’engagent qu’elle, heureusement.
    @quadpater
    je goûte particulièrement votre exemple, dès qu’on se situe en-dessous de la ceinture, je comprends beaucoup mieux…au moins ça montre que vous en avez!

    • 28 Avril 2013 à 13h48

      gafaroun dit

      Non, je ne sais pas! Si j’ai souvent entendu “droitiser”, je n’ai entendu “gauchiser” que par vous, pour l’instant. (Ce qui ne veut pas dire que d’autres n’utilisent pas ce barbarisme).
      Mais revenons à nos moutons: “droitiser” n’existe pas mais “gauchir” oui.
      Et il est tout de même curieux de prétendre défendre un barbarisme (ou même un néologisme) en en créant un autre de toute pièce. La langue française comporte plus de 90 000 mots. Et il paraît que Victor Hugo (qui en savait un rayon côté vocabulaire) n’en connaissait que 5000… En être réduit à en inventer un pour exprimer une idée relève soit d’une méconnaissance de sa propre langue, soit d’un manque de conception de ce que l’on veut exprimer. Souvent des deux…

  • 28 Avril 2013 à 11h48

    solitude dit

    http://plunkett.hautetfort.com/archive/2013/04/25/la-montee-d-un-nouveau-totalitarisme-pieces-a-conviction.html#more

     A diffuser le plus possible

    ” Le gender pour tous, c’est ici et maintenant Nous avançons à marche forcée, avec une complicité explicite de l’Etat et super-étatique (Europe), vers l’avènement d’une société digne du “meilleur des mondes” d’Aldous Huxley, où règneront inévitablement la délation, l’emprise sur les consciences, les détresses individuelles et la persécution des justes. Aujourd’hui en Espagne, en Allemagne, des pères de famille qui ont soustrait leurs enfants de cours d’éducation sexuelle obligatoires ont été soumis à l’amende, et les récalcitrants ont été condamnés à de la prison ferme! ).

     il est bon de savoir que Thomas Hollande, fils de l’actuel président, a créé en 2012 le think tank Laboratoire politique qui a pour objectif de repenser l’ensemble des problématiques de l’espace public selon les concepts “queer”: http://www.theoriedugenre.fr/spip.php?article34. On ne peut plus douter de l’implication directe du chef de l’Etat lui-même dans ce projet subversif…”

       le forum de libé censure de plus en plus vite toute diffusion d’information qui contrecarre leur idéologie

    merci à causeur d’être un espace de liberté  

  • 27 Avril 2013 à 13h47

    gafaroun dit

    Ah! La “droitisation”!
    Je vais quand même vous faire part de mes réflexions sur la question!
    On cherche vainement le mot “droitiser” dans le dictionnaire. Il n’existe pas. De là à penser que c’est un concept fumeux et sans signification, il n’y a q’un pas -légitime- que je franchirai allègrement.
    Par contre, dans le même dictionnaire, on trouve, le mot bien réel avec sa définition de “gauchir”. Qui veut dire tordu, déformé, vrillé, plié,… (au propre comme au figuré).
    On peut l’utiliser pour un morceau de bois que les assauts de l’environnement ont tordue, comme d’un discours, que l’abandon aux agressions de la pensée unique ont déformé.
    Mais pour le rendre utilisable à nouveau, en ébénisterie comme en politique, il n’y a qu’un seul moyen (lui aussi dans le dictionnaire): LE DÉGAUCHIR!

    • 27 Avril 2013 à 16h29

      eclair dit

      c’est un barbarisme

      • 28 Avril 2013 à 8h56

        elise dit

        non, c’est plutôt un néologisme…
        petite démonstration sémantique et lexicale rigolote mais un peu tirée par les cheveux (“fumeuse”?)
        l’équivalent de “droitiser” serait “gauchiser” qui n’apparaît pas davantage dans les dicos couramment utilisés, et non “gauchir”.
        la comparaison entre le morceau de bois (tordu) et le discours (déformé…forcément déformé) montre que les ébénistes de droite sont très habiles aussi à façonner une belle langue de bois…

      • 28 Avril 2013 à 9h49

        gafaroun dit

        Non, Elise, le pendant de “droitiser” c’est “gauchir” qui existe bel et bien… Ainsi d’ailleurs que sa conjugaison (gauchi) ou que son antidote (dégauchir, dégauchi…).

      • 28 Avril 2013 à 10h39

        quadpater dit

        Rappel : on ne dit pas “Ginette quand j’vois tes airbags, ça me droitise le Knacki“. Droitiser est bel et bien un barbarisme.

      • 28 Avril 2013 à 11h25

        gafaroun dit

        Puis je ajouter, Elise, qu’inventer “gauchiser” quand il existe “gauchir”, c’est comme inventer “bravitude” quand il existe “bravoure”…

  • 27 Avril 2013 à 12h41

    Guenièvre dit

    Et puisque j’en suis à relever les fautes de grammaire …

    ….une certaine classe politique, accusée d’avoir trahie ( “trahi” plutôt non ? ) une identité bien plus profonde que l’appartenance à la classe sociale.

  • 27 Avril 2013 à 12h35

    Guenièvre dit

    @ elise,
    “on peut avoir un vécu familial personnel très conventionnel voire patriarcal et penser que tout le monde doit avoir les mêmes droits;”
    L’égalité des droits ne veut pas dire la similitude. Il y a certains droits qui prennent en compte d’entrée de jeu une dissymétrie sexuelle ou générationnelle, par exemple la différence entre enfant et adulte ou entre adulte et vieillard. Les hommes n’ont pas droit à un congé de plusieurs semaines avant et après la naissance d’un enfant. Le droit à la retraite est tributaire de l’âge, comme le droit à l’éducation. Nous ne sommes pas dans une égalité entre des individus neutres. Les droits sociaux sont liés à une certaine situation, à une certaine condition. Un couple de personnes du même sexe n’est pas dans la même situation qu’un couple homme- femme puisqu’il ne peut engendrer sans l’intervention d’une tierce personne. Ce n’est pas vouloir “défendre le mariage pour un usage exclusif ” que de poser des questions sur le type de société que produit cette fuite en avant de la notion d’égalité. Les droits ont d’abord été civiques ( droits de vote) puis sociaux ( droit à la retraite , droit au travail, droit à la couverture maladie ) très bien ! Maintenant si on estime aussi que “les sentiments donnent des droits” on va vers des conséquences dont on n’a pas encore mesurer la portée, il me semble…

    • 27 Avril 2013 à 12h37

      Guenièvre dit

      ..pas encore mesuré…

    • 27 Avril 2013 à 12h38

      Eugène Lampiste dit

      on a aussi le droit de se marier par intérêt quand on est homo, guenièvre ?

      juste pour avoir les mêmes droits successoraux (entre autres) que les couples mariés hétéros ?

      c’est marrant, chez les hétéros, cette obsession de vouloir se marier uniquement par amour, de mettre des sentiments partout. 

      • 27 Avril 2013 à 12h44

        Guenièvre dit

        Par intérêt ? Eh bien si des intérêts donnent des droits maintenant ça va nous mener encore plus loin !

      • 27 Avril 2013 à 12h48

        Eugène Lampiste dit

        ah bon ?

        vous allez annuler les mariages de tous ceux qui se sont marier par intérêt ?

        ce sera rétroactif sur combien de siècles ?

        la france va devenir un pays de bâtards ? 

      • 27 Avril 2013 à 12h58

        Guenièvre dit

        Votre façon de biaiser les arguments est assez incroyable Eugène : le mariage n’ a pas été institué pour satisfaire l’intérêt des personnes qui se marient mais pour la protection des enfants faut-il le rappeler …
        Pour les couples homos qui élèvent les enfants de l’un d’entre eux je vous signale qu’ ils ont toujours la possibilité de nommer leur compagnon tuteur de cet enfant . On pouvait très bien régler toutes ces situations juridiques d’une autre manière.

      • 28 Avril 2013 à 9h22

        Pampam dit

        Guenièvre, sur le mariage supposé protéger les enfants, relisez donc Zola, “Comment on se marie”…

      • 28 Avril 2013 à 12h37

        Eugène Lampiste dit

        le mariage ? créer dans l’unique but de protéger les enfants ?

        à quand une grande manif pour réclamer l’interdiction des contrats de mariage ?

        y’en a marre de ces lobbys qui s’engraissent sur la crédulité des gens. 
         

    • 28 Avril 2013 à 8h05

      elise dit

      @Guenièvre
      il ne s’agit pas d’un accès aux droits comme vous l’évoquez; il s’agit d’égalité devant la loi, c’est à dire du Droit (civil en l’occurrence); le mariage n’a pas été institué pour “officialiser” des sentiments, c’est une régulation sociale; la loi rend publique (publier les bans) une alliance (l’anneau) entre deux personnes, elle organise la filiation ou la lignée qui en découlent (de quelque manière que ce soit) protège le patrimoine et définit la dévolution de l’héritage;
      je ne vois pas en quoi le fait de ne pouvoir engendrer empêcherait le mariage, en quoi les paramètres biologiques interfèrent avec le Droit;
      ne confondons pas “égalité” et “égalitarisme”;

      • 28 Avril 2013 à 12h06

        Guenièvre dit

        @ elise,
        “la loi rend publique (publier les bans) une alliance (l’anneau) entre deux personnes, elle organise la filiation ou la lignée qui en découlent”
        “”je ne vois pas en quoi le fait de ne pouvoir engendrer empêcherait le mariage”

        On peut bien sûr changer le droit en fonction de l’évolution des moeurs. Moi je ne suis pas du tout choquée que l’on parle par exemple de couples pour les homosexuels. Et le mariage ne me gênerait pas non plus s’il ne donnait droit à l’adoption plénière. Je suis très réservée sur le bouleversement de la filiation.
        Jusqu’à maintenant la parenté et la filiation se définissent non pas par la vérité biologique, mais en référence à la biologie. Les parents sont ceux qui ont engendré l’enfant ou sont considérés comme tels.
        Parents de “parere” = engendrer
        Ouvrir cette possibilité à des personnes de même sexe revient à inventer une nouvelle parenté déconnectée de la référence à l’engendrement de l’enfant, puisqu’on admettrait la possibilité d’être parents pour des personnes qui, non seulement, n’ont pas engendré l’enfant mais, surtout, n’auraient pas pu l’engendrer naturellement. Un enfant conçu pour des personnes de même sexe ne pourra jamais se représenter comme issu de leur union. L’absence de fondement biologique ne pourra pas être compensée par la dimension symbolique de la parenté car ces parents sont dans l’impossibilité de l’engendrer. Même si cet enfant est désiré, aimé , il sera privé d’origine . Je pense que tout enfant pour se structurer a besoin de savoir d’où il vient.

  • 27 Avril 2013 à 10h27

    paulau dit

    Mariage gay et violence.

     Finalement le mariage gay c’est le refus de constater la différenciation sexuelle, différenciation qui est à la base du mariage .

     Il existe une altérité sexuelle , fondement de la création de l’individu , de sa personnalité.

     Les humains ne sont pas semblables dans leur identité , leur histoire , leurs goûts , leur religion…. . En particulier ils sont marqués par leur appartenance à l’un des deux sexes. Tout cela structure leur personnalité.
     Si l’on fait disparaître la différence dans les relations sociales, en particulier la différence sexuelle, qui s’exprime socialement et juridiquement par le mariage, cela veut dire que l’ on entraîne une frustration de l’expression de la personnalité, et que cette frustration débouchera un jour ou l’autre sur la violence afin de faire reconnaître son identité particulière contre l’uniformité sociale, faire reconnaître qu’être homme ou femme , ce n’est pas pareil et que cette différence est cruciale.
     Avec le mariage gay être homme ou femme se serait pareil pour la société , puisqu’ avec ce mariage l’on peut marier un homme avec une femme mais également deux hommes entre eux ou deux femmes entre elles.

     Il y a violence à vouloir confondre les sexes.

    • 27 Avril 2013 à 10h34

      Fiorino dit

      N’importe quoi. Si une personne a besoin de l’existence d’un mariage qui exclu les couples homos pour se sentir homme il y a quelque problème. Les hommes et les femmes on très bien vecu sans mariage pendant longtemps. D’ailleurs je signale que l’homme à la base est polygame on interdit la polygamie parce qu’elle est contraire au principe d’egalité homme ou femme mais c’est un refus aussi alors de voir cette realité.

      • 27 Avril 2013 à 11h10

        saintex dit

        D’ailleurs je signale que l’homme à la base est polygame

        Ce n’est pas aux causeurs qu’il faut le signaler, c’est à la communauté scientifique internationale qui en fera part à l’humanité entière.
        L’homme est non seulement au-dessus des lois biologiques, mais aussi de l’arthmétique. Avec une quantité quasi-équivalente de femelles et de mâles, quoiqu’un soupçon plus de mâles à l’âge nubile, l’homme arrive à construire une société polygame.
        A la base, j’ai dit !
        Merde, chuis con, c’est à la base qu’il fait ça, et pas en base 10. Non mais c’est clair, faut retrouver la base.

      • 27 Avril 2013 à 12h20

        Fiorino dit

        La communauté scientifique est déjà au courant de puis longtemps et bcp des femmes aussi sauf celle qui ne veulent pas voir. 

      • 27 Avril 2013 à 12h45

        saintex dit

        Il est vareuse !

  • 27 Avril 2013 à 10h18

    eclair dit

    J’ai arreté de lire à partir de là
    “Aucun parti n’a été poussé sur sa gauche par l’émergence d’une nouvelle force à droite ou à l’extrême droite.”
    Depuis 200 ans les partis à droite et à gauche  finissent tous au centre et finissent par disparaitre.

    Ce qui m’interpelle c’est un professeur de droit qui sort ça.
    Enfin bon c’est le siècle des vaniteux. 

    • 27 Avril 2013 à 10h42

      Fiorino dit

      elise, après les sociologues militants à gauche, les juristes militants à droite. On aura tout vu.

      • 27 Avril 2013 à 10h49

        elise dit

        et oui, il en faut…je me demande pourquoi certains défendent avec autant d’acharnement l’institution du mariage pour leur usage exclusif.

      • 27 Avril 2013 à 12h18

        saintex dit

        Comme dirait l’autre, vaut mieux lire ça que d’être sourd.

      • 27 Avril 2013 à 12h25

        Fiorino dit

        Tiesn saintex le blessè par la loi du mariage homo toujours soins intensifs?

      • 27 Avril 2013 à 12h47

        saintex dit

        Ah ma poule, si tu savais, si tu pouvais savoir. Ce serait dommage parce que tu te tairais.

  • 27 Avril 2013 à 10h10

    elise dit

    une révolution, tout de suite les grands mots!
    “la fin d’une vieille division héritée de la Révolution”, bien sûr!
    la gauche et la droite c’est pareil, les classes sociales ça n’existe pas;
    excusez-moi, mais le médecin de Versailles et l’ouvrier du Nord qui tombent dans les bras l’un de l’autre pour sauver la famille traditionnelle menacée, j’ai un peu de mal à y croire;
    on peut avoir un vécu familial personnel très conventionnel voire patriarcal et penser que tout le monde doit avoir les mêmes droits;
    hippies de gauche et libertins de droite, bonjour les clichés!
    les valeurs communes, le socle commun c’est “liberté, égalité, fraternité”…mais bon

    • 27 Avril 2013 à 10h12

      elise dit

      …/…encore un vieux truc hérité de la Révolution.

  • 26 Avril 2013 à 21h07

    Theodora dit

    Oh la la ! pour mon prochain dîner de cons j’invite Eugène Lampiste et Fiorino, chacun dans sa catégorie ils sont hors-concours.
    C’est vrai M. Boutin : ces valeurs communes au peuple de gauche comme de droite constituent l”dentité constitutionnelle de la France, mais il paraît que le Conseil constitutionnel n’aura pas le courage de l’admettre, il a la “trouille” devant le lobby gay ( https://www.youtube.com/watch?v=t_3ShvG35Bc)

    • 26 Avril 2013 à 21h10

      Eugène Lampiste dit

      m’enfin, theodora, pour votre prochain dîner de cons, le plus simple c’est que vous mangiez devant votre miroir.

    • 26 Avril 2013 à 21h14

      Vassili Tchouïkov dit

      Non, Lampiste n’est pas con. Il a fait son service militaire, alors. Fiorino est fou, mais il n’est pas con. Et en plus il est persévérant.

      • 26 Avril 2013 à 21h18

        Eugène Lampiste dit

        non monsieur !

        j’ai fait don de ma personne à la france !!!

        j’aimerais d’ailleurs savoir si ces jeunes veilleurs qui se croient meilleurs français que le maréchal seraient prêts à en faire autant, eux qui détestent déjà faire UNE journée d’appel

        “mais msieur, j’ai pas le temmmmmmps…” 

      • 26 Avril 2013 à 21h24

        Eugène Lampiste dit

        “ben oui, quoi, j’peux pas passer une journée à la caserne, ce soir, j’ai bougie”

      • 26 Avril 2013 à 21h31

        Vassili Tchouïkov dit

        Meilleur français que moi? 

      • 26 Avril 2013 à 21h35

        Eugène Lampiste dit

        le maréchal ? soviétique ?

        je sais bien qu’il a fini gateux, mais tout de même… 

  • 26 Avril 2013 à 19h47

    Pampam dit

    Je crois le surgissement possible comme l’espère Michéa dans les Mystères de la Gauche, mais ce n’est pas pour ce coup ci. Même si les clivages droite/gauche commencent à apparaître pour ce qu’ils sont, des attributs dénués de sens. 
    La route est longue et la pente est forte, ou le contraire, je ne sais plus. Mais au bout il y a une lueur.

  • 26 Avril 2013 à 18h34

    Eugène Lampiste dit

    je ne sais pas pour les ouvriers, mais si vous saviez à quel point les petits employés n’en ont rien à foutre, de cette révolution de palais pontifical.

    • 26 Avril 2013 à 18h42

      Vassili Tchouïkov dit

      Ne détournez pas la conversation Eugène. On ne vous parle pas des ouvriers, ni des petits employés, on parle de lesbiennes qui font changer de sexe à leurs enfants. Fiorino  dit que c’est normal parce qu’elles sont brésiliennes, et par conséquent pas anglo-saxonnes (ce qui est discutable) et que donc, ce n’est pas grave puisque c’est une tradition en Afghanistan. Je me disais bien, les talibans… Pas très clairs.

      • 26 Avril 2013 à 18h48

        Eugène Lampiste dit

        vassili on ne se moque pas de fiorino !!!

        j’aime bien fiorino, moi !!! 

      • 26 Avril 2013 à 19h23

        Vassili Tchouïkov dit

        Mais je l’adore ! Je ne me moque pas de lui, je ne me permettrais pas.
        Mais vous n’avez pas répondu sur le changement de sexe en Afghanistan. 

      • 26 Avril 2013 à 19h24

        Vassili Tchouïkov dit

        À propos, Fiorino ce n’est pas le  «têtuniçois » de l’ancien causeur ? Qui existe toujours sur Twitter.

      • 26 Avril 2013 à 19h26

        Eugène Lampiste dit

        twiquoi ?

      • 26 Avril 2013 à 20h06

        Fiorino dit

        Je n’as pas dit que c’est normal, c’est meme comdamnable mais cela existe depuis le nuit de temps. C’est pas une question de lesbiennes ou d’héteros, les mere qui traite leur garcçon comme une fille ça exsite depuis la nuit de temps, En Afghanistan c’est pas le transexualisme mais des enfants travestis en fille pour etre vendus dans l’adolescensce à des seigneurs locaux. Il y avait meme un reportage sur F2.

    • 26 Avril 2013 à 19h28

      Marie dit

      @lampiste si ça vous rassure de croire que les petits employés ne sont pas dans LMPT…
      Fiorino
      N’a visiblement pas saisi ce qui fut dit hier à savoir qu’ Hollande n’a pas su en temps voulu passer sa réforme Que les gens fassent à trop de changements montrent comme le dit l’auteur du texte que les français sont encore dans un modèle traditionnel et que le progressisme ils n’en veulent pas Hollande n’a pas su le comprendre , gros manque de psychologie et surtout gros ego qui se heurte à la réalité des français qui n’ont cessé de se plaindre aux députés PS de ce projet.

      • 26 Avril 2013 à 19h32

        Eugène Lampiste dit

        vous êtes petite employée, marie ?

        et entre petits employés, toute la journée vous parlez du mariage homos et des gandhi du riche qui font brûler des bougies tous les soirs pour purifier l’atmosphère et sauver l’âme des immondes libertariens de gauche ? 

      • 26 Avril 2013 à 20h08

        Fiorino dit

        Non elle doit etre retraité ou chomeuse, les deux seuls cathegories contraires au mariage pour tous.

      • 26 Avril 2013 à 20h09

        Eugène Lampiste dit

        mère au foyer catholique ?

      • 26 Avril 2013 à 20h33

        Fiorino dit

        C’est vrai, cela rentre dans la cathéghorie inactifs. Donc après les romains actifs les francobelges inactives

      • 26 Avril 2013 à 20h45

        Twisk dit

        Ce que Hollande n’a pas compris et que certains députés UMP ont, en revanche, fort bien saisi est que le peuple est très majoritairement conservateur.
        George Orwell l’avait expliqué il y a bien longtemps déjà, et cela n’a pas changé. Certaines choses doivent être intemporelles (le bon sens, par exemple).

  • 26 Avril 2013 à 17h40

    Fiorino dit

    Pas de chances le derniers sondage atlantico montre que les ouvriers sont à 56% favorables à la loi mariage+adoption
    http://www.atlantico.fr/decryptage/79-francais-opposes-loi-mariage-homosexuel-veulent-que-mobilisation-se-poursuive-jerome-fourquet-708466.html?page=0,1 

    • 26 Avril 2013 à 17h43

      Fiorino dit

      D’ailleurs selon BVA seul 29% des français soutiennent le manifs. Donc Boutin si  tu savais ta révolution, ta révolution ou on se la met.

      • 26 Avril 2013 à 18h03

        Vassili Tchouïkov dit

        Mon pauvre Fiorino
         Ne tendez pas des verges pour vous faire (j’allais dire battre).
        Ah, les sondages. Il vaudrait supprimer le suffrage universel  et le remplacer  par des sondages. Comme ça, le TCE aurait été adopté sans faire d’histoire en 2005 et cela  nous aurait évité la belle alliance entre Sarkozy et Hollande pour nous mettre le traité de Lisbonne profond.
        Rappelez-vous Fiorino en février 2005, les sondages donnaient le oui à 62 %. En avril il a fini en loques à 45.
        Début mars, en 2012, Hollande était à 62 % aussi. Il a fini début mai au rat déniche à 51.
        Donc, mon bon Fiorino, si vous saviez, vos sondages,  où  mon se les met…

      • 26 Avril 2013 à 18h04

        Vassili Tchouïkov dit

        Au ras des miches…

      • 26 Avril 2013 à 18h06

        Fiorino dit

        Et bien c’est raté car vous n’avez pas lu l’article
        “La France qui ne défile pas la rejoint dans les sondages en dénonçant elle aussi une certaine classe politique, accusée d’avoir trahie une identité bien plus profonde que l’appartenance à la classe sociale.”

        Si non hier soir Reynier a fait une reflexion tout à fait intéressant à C Dans l’air. Les trois sujets qui federent les français sont:
        1) rejet du voile
        2) rejet de la mondialisation
        3) rejet de l’Europe
        Reynier a fait une autre reflexion la France n’accepte pas la mondialisation parce que l’universalisme promu par la mondialisation est anglosaxon pas français. 

      • 26 Avril 2013 à 18h17

        Vassili Tchouïkov dit

      • 26 Avril 2013 à 18h23

        Fiorino dit

        Vassili n’importe quoi. Cela n’a rien à voir avec l’universalimsme anglosaxon au contraire ces genres de pratiques étaient monnaie courante chez les familles nombreuses brésilienne (d’ou un taux de transexualisme majeure dans ce pays) et meme en afghanistan ou certains jeunes sont offerts habillé en fille a des hommes.

    • 26 Avril 2013 à 18h17

      saintex dit

      Tout à fait et parfaitement, c’est pas de chance et nananère, alors hein, les bobards.. La preuve, je connais quelqu’un qui a rencotre un type qui lui a dit qu’il avait vu à la télé un intervenant était même pas homo, mais pour le PMU et contre Chavez les jours de Kippour. Alors pouêt pouêt camembert le maréchal mort !!

      • 26 Avril 2013 à 18h23

        Vassili Tchouïkov dit

        saintex
        Votre concision est un régal.  Dois-je comprendre que vous avez fait un stage chez Fiorino pour être aussi clair?

      • 26 Avril 2013 à 18h26

        Fiorino dit

        Ce qui est clair c’est que contrairement à ce que racconte l’article les ouvriers ne rejoignent pas les manifestants dans les sondages… mais après tout chaqun est libre d’avaler des bobards…