Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Mariage gay : le retour du Triangle Rose

À l’Assemblée, quand le PS insulte la droite, l’UMP condamne… les nazis !

Publié le 31 janvier 2013 à 11:19 dans Politique

Mots-clés : , , ,

elisabeth guigou pacs

L’ancienne Garde des Sceaux Elisabeth Guigou n’est semble-t-il pas plus vexée que ça que François Hollande lui ait préféré Christiane Taubira pour occuper le ministère de la Justice et donc pour défendre devant l’Assemblée et le peuple français ce qui s’annonce déjà comme la réforme la plus emblématique du second président socialiste de la République.

Faut dire qu’Elisabeth était mal placée pour porter le mariage gay sur les fonts baptismaux. Et ce justement parce qu’elle s’était, sans le savoir, grillée quand elle était place Vendôme – et donc en charge de l’instauration du PACS. C’est en effet devant cette même Assemblée qu’elle avait juré-craché le mardi 3 novembre 1998 que ce serait le PACS et rien que le PACS  : «  Je veux être parfaitement claire : je reconnais totalement le droit de toute personne à avoir la vie sexuelle de son choix. Mais je dis avec la plus grande fermeté que ce droit ne doit pas être confondu avec un hypothétique droit à l’enfant. […] Je soutiens comme de nombreux psychanalystes et psychiatres qu’un enfant a besoin d’avoir en face de lui, pendant sa croissance, un modèle de l’altérité sexuelle. »

Vannée à l’envi depuis quelques semaines par les ténors de la droite qui ne cessent de lui rappeler ces paroles définitives contre l’ « hypothétique droit à l’enfant », l’ex-ministre PS de Lionel Jospin a tenu à dénoncer à la tribune de l’hémicycle les  « travestissements, amalgames, procès d’intention, hypocrisies ». Toutes vilénies visant exclusivement les renvois à l’ère Jospin proférés par la droite parlementaire.

En vertu de quoi, quelques interventions plus tard, un obscur député PS (au fait, comment fait-on pour les reconnaître maintenant qu’ils ne portent plus la barbe en collier et qu’on ne peut même plus fumer la pipe dans les couloirs du Palais Bourbon ?). Un obscur député PS de l’Hérault, disais-je donc avant de digresser bêtement, nommé Christian Assaf, a magistralement prouvé que la droite n’avait pas le monopole des « travestissements, amalgames » et autres « procès d’intention ».

Après avoir souhaité que “ce débat ne soit pas une guerre“, Christian a déploré que l’opposition “joue sur les peurs et les préjugés“, ce qui reconnaissons-le, est très vilain. Fort de ce petit échauffement oral, le jeune député s’est ensuite jeté dans le grand bain en lâchant devant ses collègues un rien médusés : “Le temps du triangle rose est terminé !“. Le triangle rose, rappelons-le, était l’insigne porté par les déportés pour homosexualité dans les camps nazis lors de la Seconde Guerre mondiale.

Croyez-vous qu’une telle saleté (à ce niveau de bêtise crasse, on ne peut même plus parler de point Godwin) fut sanctionnée par la présidence de l’Assemblée ? Que dalle ! Croyez-vous que Bruno Le Roux a rappelé son jeune camarade à un peu plus de décence ? Nib itou ! Croyez-vous au moins que l’UMP a quitté la séance ? Même pas ! Certes on a râlé, caqueté, sifflé, on s’est même un peu indigné. Mais quand aussitôt après le brillant raccourci historique d’Assaf et les protestations rituelles qui on suivi sur les bancs de la droite, Hervé Mariton a pris la parole pour l’UMP, ce n’aura été que pour dénoncer, très banalement, un propos “inacceptable” et pour expliquer grosso modo que c’est pas gentil de faire un amalgame entre la droite parlementaire et la Waffen SS : “Nous condamnons l’homophobie, les actes inqualifiables accomplis par le régime nazi à l’encontre des personnes homosexuelles. Oui nous sommes en sympathie avec tous ceux qui ont souffert du régime nazi et les homosexuels en font partie“.

Vous, je ne sais pas, mais moi, une telle réponse me choque. Se croire obligé de rappeler de pareilles évidences légitime, de fait, les insultes de l’adversaire. On aurait préféré que ce Mariton-là exprime avant tout sa sympathie aux millions de Français – parfois même pas trop hostiles, comme c’est mon cas, au seul mariage gay- qui en ont assez d’être taxés d’homophobes par Caroline Fourest ou de quasi-esclavagistes par Lilian Thuram ou d’antisémites honteux par l’inqualifiable Pierre Bergé (By the way : que fait le CRIF ? Réveillez-vous, les mecs ! Y’a pas que Besancenot dans la vie…).

Il fut un temps où les parlementaires injuriés aussi violemment qu’ils l’ont été hier par Christian Assaf auraient jugé que la seule réponse appropriée était une bonne paire de gifles, logiquement suivie d’un duel en bonne et due forme.

Mais comme dirait Christiane Taubira : « Le passé, c’est le passé ! ».

*Photo : Parti socialiste.

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire aussi

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

94

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 2 Février 2013 à 20h31

    rescarius dit

    Le mariage “gay” ou la loi d’abolition de la société morale.

  • 1 Février 2013 à 13h28

    Théodore Plouf dit

    Oups je me suis trompé d’article !

  • 1 Février 2013 à 10h51

    Théodore Plouf dit

    et de David Pujadas !

  • 1 Février 2013 à 10h50

    Théodore Plouf dit

    Thomas Legrand grand progressiste de la Radio de Gauche France Inter traitera -t-il de moisi et de rassis ce discours courageux de Bruno Nestor Azerot ??? Et probablement on ne le verra pas non plus sur l’Antenne de Gauche antenne 2 au journaux du soir de Laurent D

    • 3 Février 2013 à 3h04

      otowig dit

      Je viens d’écouter l’intervention du député socialiste martiniquais Bruno nestor Azero. C’est clair, net, précis. Une remarque : pourquoi n’entends t’on pas d’autres députés de gauche opposés ou ayant des réserves sur ce projet de civilisation? Pour mémoire au début de la campagne mariage homosexuel en septembre on n’entendait aucune voix d’homosexuels opposés à ce projet, à croire que tout homosexuel voulait se marier et avoir des enfants…
      A en croire la page en lien ci-dessous, il y a quand même des indécis (j’ai perdu la source, elle provient d’un site “pro gay” qui invite à écrire aux indécis pour les réveiller
      https://www.dropbox.com/sh/u8w8mbt8n0s8upx/3s9Zwu-baN/liste-indécis-députés-de-gauche.pdf
      Pour l’excellent et courageux discours du député Bruno Nestor AZERO c’est là :
      http://www.youtube.com/watch?v=PwoYwRg4slI  

  • 1 Février 2013 à 10h16

    Patrick dit

    Je reposte ici, l’autre fil étant sans doute abandonné.

    Un professeur de Lettres Classiques s’exprime : Le mariage pour tous ! une supercherie linguistique doublée d’un mensonge !

    Chapeau, Monsieur le Professeur ! Vous avez toute mon estime.

    • 1 Février 2013 à 10h59

      quadpater dit

      Je ne plussoie pas : je multiplioie ! j’exponetielloie !
      Merci Daniel Godard.

    • 1 Février 2013 à 15h51

      Aël dit

      Impeccable! merci pour le lien.

    • 1 Février 2013 à 17h40

      Eugène Lampiste dit

      un professeur ?

      son avis n’a strictement aucune importance, les fonctionnaires ne sont que des parasites qui ne créent ni emplois, ni richesses.

      qu’il commence par monter sa boite avant de donner son avis sur un sujet. 

    • 3 Février 2013 à 21h05

      Sourcilleux dit

      Imprimé et distribué le texte de D. Godard à la manif de Lyon, ce 2 Février…Gros succès de “la supercherie linguistique doublée d’un mensonge”, continuons à diffuser ce texte clair et exhaustif qui pointe bien qu’on ne peut, comme Madame Agacinski et beaucoup d’autres “n’avoir rien contre le mariage entre 2 personnes de même sexe et être contre PMA et GPA”…

  • 1 Février 2013 à 0h12

    quadpater dit

    “Et ce qui sont pour la circulaire taubira ne sont pas tous des esclavagistes et marchand du corps de la femme.” (Fiorino)
    Encore heureux !
    Le problème c’est qu’ils soutiennent une circulaire qui va inciter les vrais esclavagistes et marchands etc… à développer leurs activités.

    • 1 Février 2013 à 0h21

      eclair dit

      d’ailleurs la thailande les autorités viennent d elibérer 13 femmes vietnamiennes qu’ont obligeait à servir de mères porteuses. mais c’est pas de l’esclavagisme

    • 1 Février 2013 à 0h33

      eetu dit

      “Le problème c’est qu’ils soutiennent une circulaire qui va inciter les vrais esclavagistes et marchands etc… à développer leurs activités.”
      Ouh la la! Mais alors, Christiane Taubira avec sa circulaire va tomber sous le coup de la loi de Taubira Christiane de 2001 sur la reconnaissance de l’esclavage ?
      C’est un coup à se retrouver (retourner) à Cayenne ?
      En tout cas, ça ne manque pas de poivre … euh … de sel …

  • 31 Janvier 2013 à 20h00

    plplalbe dit

    C’est juste con et ne vaut pas un article dans Causeur

  • 31 Janvier 2013 à 18h59

    Sam Dolan dit

    Oui, M Cohen, moi également, la servilité de cette droite m’a ici choqué. Elle semble incapable de sortir de sa sidération et se dénigre elle-même. C’est une mascarade. Et c’est un signe négatif de plus.