Contre la Manif pour tous, une haine au coeur tendre | Causeur

Contre la Manif pour tous, une haine au coeur tendre

Les anges du Bien en pleine cabale

Publié le 27 octobre 2016 / Politique

Mots-clés : ,

manif pour tous michel augustin

Michel et Augustin. Sipa. Numéro de reportage : 00613731_000005. Manif du 16 octobre 2016. Sipa. Numéro de reportage : 00776948_000034.

La Manif pour tous a décidé de revenir au jour et de se montrer dans la rue pour peser sur les débats de la campagne présidentielle.

Une balle pour les méchants

Fréquentation en baisse, enthousiasme atténué, espoirs ténus de voir ses souhaits exaucés face au rouleau compresseur culturel auquel elle s’oppose, cette manifestation a cependant provoqué des réactions qui mettent mal à l’aise par leur disproportion et la schizophrénie de leurs commanditaires.
logique
manif pour tous michel augustin

Les médias ont affiché comme d’habitude leur mépris goguenard en présentant les participants comme des demeurés. Puis les réseaux sociaux se sont déchaînés comme le démontre le montage photo ci-dessus réunissant quelques tweets pris au hasard dont le propos est clair : il serait de bon ton que des djihadistes s’empressent d’attenter à la vie de ces « immondes ordures homophobes ». Dix jours après avoir exigé à grand cri l’embastillement de Zemmour pour apologie du terrorisme djihadiste, les lanceurs d’anathèmes trouvent parfaitement normal de réclamer un carnage dans le cortège rose et bleu.

Mais ce n’est pas tout. Le courant « anarcho-stalinien » de Sciences Po nous a gratifiés d’une photo postée sur Facebook montrant un(e) soldat(e) de l’armée chinoise, lance-roquette chargé, dont la légende mentionne « quand tu attends le cortège de la MPT… ». Humour décalé, dites-vous ? Sans doute mais cette photo ferait-elle autant rire avec une légende du genre « en attendant les homos de la Gay Pride » ?

Les trublions du goût dans la tourmente

Cependant, le plus flippant de cette drôle de séquence reste certainement le boycott de la société alimentaire Michel & Augustin.