Macron réinvente l’eau tiède à l’école | Causeur

Macron réinvente l’eau tiède à l’école

Les lois ne sont pas appliquées? Votons-en de nouvelles!

Auteur

Anne Lorne
est conseillère régionale LR Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 03 mars 2017 / Politique

Mots-clés : , , ,

emmanuel macron ecole

Emmanuel Macron. Sipa.Numéro de reportage : 00788611_000012.

Nous connaissons depuis hier matin le programme d’Emmanuel Macron sur les questions éducatives. Ou plutôt les grandes orientations. Parce qu’on ne peut décemment soutenir que les mesures éparses qu’il a citées relèvent d’un programme ni ne s’inscrivent dans une vision d’ensemble. On les dirait tout juste destinées à satisfaire une curiosité journalistique.

Des mesures qui existent déjà

Le candidat illusionniste de la gauche et du centre, celui qui fut ministre de François Hollande et collègue de Najat Vallaud-Belkacem, qui assista sans mot dire à la réforme des rythmes scolaires, à la suppression du latin et des classes bilangues et au déclassement des humanités, celui qui est responsable du bilan désastreux de ce quinquennat en matière éducative, affirme aujourd’hui qu’il faudrait revenir sur toutes les réformes dudit quinquennat. Que ne l’a-t-il pas dit plus tôt ! Pourquoi s’est-il tu quand il était au gouvernement ? Comment faire confiance à quelqu’un qui a approuvé par le passé des réformes qu’il dénonce aujourd’hui ? Et puis, quel aveu cruel pour toute la gauche qui se murait jusqu’à présent dans une arrogance qui la conduisait – avec toute la mauvaise foi qu’on lui connaît – à refuser le réel et à ne pas admettre l’échec patent du quinquennat Hollande en matière éducative !

Mais la lucidité d’Emmanuel Macron s’arrête là puisque le candidat d’En marche se borne à proposer des mesures qui existent déjà dans le code de l’Éducation mais ne sont tout simplement pas appliquées. Ainsi en est-il de l’interdiction de l’utilisation des téléphones portables dans l’enceinte des écoles primaires et des collèges. À force de vouloir à tout prix être en marche, le candidat-héritier oublie de se poser et de regarder ce qui existe déjà dans la législation. Il est vrai qu’il essaie tant bien que mal de bricoler un programme qui a toujours peine à voir le jour… S’il avait un peu plus réfléchi, il aurait consulté l’article L511-5 du code de l’Éducation dans lequel on peut lire noir sur blanc : « Dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l’utilisation durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d’un téléphone mobile est interdite ». Un dispositif issu de la loi du 12 juillet 2010, adoptée sous un gouvernement alors dirigé par un certain François Fillon…

Un président-proviseur?!

Le problème, comme toujours en France, c’est que ce texte n’est pas suffisamment appliqué, faute de sanctions prévues. On mesure la force du droit à son effectivité dans la vie réelle, c’est-à-dire à sa capacité d’être traduit en fait et respecté de tous. En France, on multiplie les règles sans apporter un soin particulier à leur application concrète. Le résultat, c’est un État délégitimé dans sa prétention à incarner l’autorité et incapable de faire respecter l’ordre public. Nous n’avons pas besoin de nouvelles lois en tous sens, il suffit simplement d’appliquer celles qui existent déjà, d’autant qu’elles relèvent du simple bon sens ! Est-ce du ressort du Président de la République d’interdire l’usage des téléphones portables dans les enceintes scolaires ? Ne serait-ce pas plutôt la mission d’un chef d’établissement ? Emmanuel Macron semble ignorer le principe de subsidiarité selon lequel il est nuisible de confier à l’échelon supérieur ce qui peut être décidé à l’échelon inférieur. Arrêtons de penser que l’État doit administrer l’Éducation nationale depuis la rue de Grenelle ! Cette idée très jacobine fait d’Emmanuel Macron un digne héritier de François Hollande et de la gauche socialiste. L’État doit fixer un cadre, il est le garant du respect de la liberté éducative et de l’apprentissage des savoirs fondamentaux ; il n’est pas le gérant effectif de tous les établissements scolaires.

Quelles sont les autres mesures du candidat-marcheur ? Des professeurs mieux payés en ZEP – 3 000€ de primes nets par an -, une division par deux du nombre d’élèves par classes en CP-CE1 ou encore la création de 4 000 à 5 000 postes. Des mesures qui sortent tout droit de la bouche du Père Noël ! Qui peut être contre la création de postes ou la division du nombre d’élèves par classes ? Personne, bien sûr ! Mais, il n’explique nulle part comment il entend financer une telle mesure. Or, c’est bien là tout le problème, surtout quand on propose, par ailleurs, de supprimer 120 000 postes de fonctionnaires ! À multiplier les promesses inconsistantes et les mesures coûteuses, Emmanuel Macron pourrait bientôt se mesurer à Benoît Hamon, expert en la matière ! Seule proposition de bon sens : la réforme du baccalauréat par l’introduction du contrôle continu pour certaines matières. Une réforme qui figure d’ailleurs au programme de François Fillon depuis juin 2015…

Puisqu’Emmanuel Macron semble vouloir copier – en le dénaturant – le programme éducatif de François Fillon, je lui conseillerais de couper court avec la repentance mémorielle et d’exiger des manuels scolaires qu’ils fassent une part plus grande à la vérité historique, à la trame chronologique et au récit national. Un état d’esprit qu’ignore pour l’instant Emmanuel Macron qui préfère qualifier la colonisation de crime contre l’humanité !

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 5 Mars 2017 à 0h37

      i-diogene dit

      Pour les râleurs conservateurs, réfractaires à toute évolution..

      Quel genre d’ enseignant êtes-vous..?:

      https://youtu.be/BQi1Gk7FIMI

      • 5 Mars 2017 à 5h05

        Livio del Quenale dit

        Celui-là est mort au boulot,
        à moins que ce soit les gosses
        qui aient eu sa peau
        ceux-la qui ne rêvent
        que plaies et bosses
        -
        Si c’est ce que tes aspirations politiques proposent,
        effectivement vite le changement
        avec qqn d’autre que ton Mirage universitaire.

    • 4 Mars 2017 à 22h54

      Livio del Quenale dit

      Ce macron de brique et de broc est vraiment trop livresque
      et aussi cleptomane chez les autres.
      -
      Rien d’original, mais ratisse large pour plaire à tout le monde et ne déplaire à personne, ce qui fonctionne très bien comme chacun sait.
      -
      A part qu’il ressemblerait de loin à Boris Vian, je ne vois pas que l’écume des jours médiatiques fasse la crème des élections prochaines.

    • 4 Mars 2017 à 11h47

      morsang dit

      Rendez-moi mes 2 euros
      Des commentateurs constatent avec effroi que les deux grandes formations qui ont structuré la vie politique depuis De Gaulle risquent de ne pas figurer au deuxième tour de la présidentielle;ceci au profit d’un “télévangéliste”,-avec la recette de l’eau tiède hollandaise-et,sorti de nulle part sinon des couvertures de “Match” .Mais à qui la faute ? lesdites “grandes formations”passant leur temps à s’invectiver mais se neutralisant,qui n’ont rien fait en cinquante années sinon un immobilisme assorti inévitablement d’impôts nouveaux et d’emprunts.La droite n’a jamais assumé d’être de droite et la gauche poursuit la chimère d’une alliance socialo communiste.Résultat M.Macron est le seul qui nous préserve de Marine Le Pen.Triste résultat.Quant à savoir s’il vaut mieux aujourd’hui Juppé que Fillon ou l’inverse je répondrai qu’une chose: rendez moi mes deux euros je dois faire laver ma voiture.

      • 4 Mars 2017 à 12h29

        Sancho Pensum dit

        Vous avez été trop con pour allez voter aux primaires. Maintenant vous le savez. Cette leçon vaut bien deux euros, sans doute.

        • 5 Mars 2017 à 0h14

          i-diogene dit

          Ptdr..!^^

        • 5 Mars 2017 à 7h13

          morsang dit

          je crois que je vais cesser mes (modestes) commentaires /Il y a décidément trop d’imbéciles incapables d’une idée sauf à insulter d’autres commentateurs démontrant l’incommensurabilité de la bêtise humaine.Je me contenterai de savourer les brillantes tribunes

      • 4 Mars 2017 à 22h36

        Livio del Quenale dit

        tout ça pour ça ?!
        TV, rapporté par Dupont Aignan.

    • 4 Mars 2017 à 10h01

      jeanpierremartin dit

      Quand la petite fille montre la lune de son doigt, Macron ne regarde ni le doigt ni la lune. Mauvais signe.

      • 4 Mars 2017 à 12h31

        Sancho Pensum dit

        Vous devez confondre avec Polanski.

    • 3 Mars 2017 à 19h15

      saintex dit

      Comment ça Macron de gauche ? ))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

      • 3 Mars 2017 à 19h25

        jeanpierremartin dit

        Economiquement, non bien sur, mais sur les sujets sociétaux oui.

        • 3 Mars 2017 à 19h48

          steed59 dit

          économiquement il y a encre bcp de keynesianisme. Et puis la co-gestion syndical en entreprise, la cata à prévoir !! Quand on voit ce que les syndicats ont fait dans l’administration

        • 3 Mars 2017 à 20h11

          i-diogene dit

          NON, Steed..:

          Des syndicats d’ entreprise..!

          En Allemagne, ça fonctionne très bien depuis l’ après-guerre!

          Les syndicats d’ entreprises ont une culture de leur entreprise, ils connaissent l’ Etat de santé, les problèmes et les postes à parfaire ou à améliorer..

          De plus, ils TIENNENT à la pérennité de leur entreprise..

          .. Ce qui n’ est absolument pas le cas des syndicats nationaux qui ont coulé des tas d’ entreprises à coup de réclamations exorbitantes et de grèves..
          Les syndicats nationaux, qui pantouflent TOUS dans les multinationales, utilisent les difficultés des entreprises, faire de la pub, et pour sauvegarder pour leurs leurs privilèges..!^^

          En Allemagne, il y a rarement des grèves.. Et pourtant, les syndicats d’ entreprises ont un droit de véto sur les décisions stratégiques de leurs dirigeants..!^^

        • 4 Mars 2017 à 11h53

          steed59 dit

          par pitié ne comparez pas les syndicats français avec les syndicats allemands.

          ne paraissez pas plus bête que vous ne l’êtes déjà

        • 4 Mars 2017 à 23h53

          jcm dit

          “de gauche sur les sujets sociétaux….”…..

          je serai mort avant de connaître les résultats de mon pari : je pense que la gauche c’est l’égalitarisme et l’uniformité, que la droite c’est la liberté, et que ce que l’on nomme aujourd’hui les sujets sociétaux seront une valeur de droite dans quelques décénnies.
          la droite française est l’une des plus en retard d’Europe, également sur certains sujets économiques comme le revenu universel libéral.

    • 3 Mars 2017 à 18h27

      JF dit

      L’Etat ne doit pas se contenter de “fixer un cadre”, il doit fixer un cap. Et un cap prospectif car il faut donner aux élèves les outils dont ils auront besoin pour affronter demain.
      Or demain ce sera l’intelligence artificielle.
      D’où la nécessité de donner aux élèves un socle culturel pour notre pays (français: grammaire, orthographe et littérature; Histoire et géographie; langues mortes qui sont nos racines et vivantes pour ne pas être repliés sur nous-mêmes), et une solide base scientifique et technologique. Bien sûr il faut y ajouter les arts, la musique et la culture physique et diététique pour apprendre à se maintenir en forme.
      Ceci exige une formation des enseignants qui n’est pas faite pour une grande partie d’entre eux.
      Et cessons d’ajouter des postes. Il y a elle lurette que les évaluations ont montré que ça ne servait à rien.
      Quant à attirer des enseignants vers la profession, “on n’attire pas les mouches avec du vinaigre”, n’est-ce pas ?

      • 3 Mars 2017 à 18h35

        i-diogene dit

        Boh,

        Pas du vinaigre mais des Euros: les militaires touchent double solde quant ils opèrent en terrain difficile..

        .. Ainsi que leurs annuités comptent double..

        Ce qui me semble justifié: toute peine mérite un salaire..!^^

      • 3 Mars 2017 à 18h36

        expz dit

        J’ai bien peur que vous sous-estimiez l’ampleur du désastre.D’autant plus qu’il est aujourd’hui quasi-impossible de l’évaluer.

      • 3 Mars 2017 à 18h41

        expz dit

        Prenez une classe,subissez l’enseignement des “nouvelles Iufm ” et vous verrez de suite que ce n’est pas un problème de “formation des enseignants”.

        • 3 Mars 2017 à 18h53

          i-diogene dit

          Bof..!

          J’ ai eu 7 enfants, tous instruit à l’ école publique..:

          Des instits et des profs, j’ en ai connu une ribambelle, des fabuleux (très rares), des moyens et des complètement tarés..

          A mon avis, l’ EN a au moins deux défauts:

          - manque de formation des enseignants à la pédagogie et au management,
          - manque de contrôles pour éliminer les enseignants incompétents ou névrotiques..

          Ces deux points résolus, on retrouvera une école apaisée et formatrice..!^^

        • 3 Mars 2017 à 19h05

          expz dit

          Tout le monde à “un avis” sur l’école…

        • 3 Mars 2017 à 19h06

          expz dit

          a un avis.

      • 3 Mars 2017 à 20h18

        Sancho Pensum dit

        Ouais ! Vivement l’intelligence artificielle ! Demain on enverra les robots bosser à notre place. Et l’été, les voitures autonomes partiront toutes seules sur la côte. Nous on restera à la maison, devant Téléfoot, une bonne bière à la main… Le pied !

        • 4 Mars 2017 à 11h54

          steed59 dit

          demain une intelligence artificielle sera capable de reproduire vos posts stupides. ça ne devrait pas être compliqué à élaborer

        • 4 Mars 2017 à 12h33

          Sancho Pensum dit

          Puisque je vous ai sous la main, Steed, et puisque vous allez monter à la capitale pour assister au carnaval anti-juges de Sens commun, une question : vous y allez en autocar Macron ou en autocar Verdier ?

        • 4 Mars 2017 à 16h38

          steed59 dit

          déjà quand je vais à Paris je ne monte pas, j’y descend, ensuite je n’irais pas demain car voyez vous j’ai une vie de famille avec un certain nombre d’obligation qui y en découlent. Maintenant je soutiens le droit constitutionnel des gens de manifester leur soutien à Fillon. je suppose que vous serez demain à la contre-manifestation avec votre tonfa, votre manche de pioche et votre batte de base-ball pour manifester pacifiquement avec vos amis antifas

    • 3 Mars 2017 à 18h13

      Sancho Pensum dit

      Ma parole ! Causeur est devenu l’Annexe de tout ce que le parti républicain compte de pochtrons et de pochtronnes !
      Il y a quelqu’un pour expliquer à cette gamine qu’interdire le téléphone pendant les heures de classe et dans l’enceinte scolaire, ce n’est pas pareil ?! Et puis faudrait savoir : comment peut-on à la fois se gargariser de cette loi mise en place en 2010 par le gouvernement Fillon et exiger de Macron qu’il laisse ce genre de décisions aux établissements ?

      Il y a quelqu’un pour expliquer à cette illettrée que Macron qui n’a jamais été ministre de l’Education nationale peut difficilement être tenu pour ” responsable du bilan désastreux de ce quinquennat en matière éducative” ?!
      Il y a quelqu’un pour expliquer à cette incompétente que la multiplication des lois est une spécialité de la droite : “un fait divers, une loi”, et qu’il est de notoriété publique et de tradition française que l’incontinence parlementaire découle directement de l’impuissance exécutive ?
      Que cette pintade ultra-conservatrice aille donc faire ce que sait le mieux faire : défiler dans les rues contre le mariage gay. Dimanche, avec Sens commun, en arpentant les trottoirs parisiens, pour défendre l’Escroc et casser du juge, elle pourra enfin donner toute la mesure de son talent.

      • 3 Mars 2017 à 18h23

        jeanpierremartin dit

        Ca vous est nécessaire d’insulter les gens avec lesquels vous n’êtes pas d’accord ou c’est juste pour masquer la vacuité de vos arguments ?

        • 3 Mars 2017 à 18h28

          i-diogene dit

          … Faut dire que l’ article est particulièrement stupide..!^^

        • 3 Mars 2017 à 19h25

          mogul dit

          Il faut dire que les propositions de Macron sur l’école le sont encore plus.

        • 3 Mars 2017 à 20h14

          i-diogene dit

          MOgul;

          Développe, si tu l’ oses, juste pour voir..!^^

        • 4 Mars 2017 à 12h34

          Sancho Pensum dit

          Il peut pas, Diogène, c’est son WE piscine.

    • 3 Mars 2017 à 18h05

      L'Ours dit

      Autre chose, pourquoi Juppé?
      Imaginons que le lendemain de sa victoire au premier tour de la primaire, Fillon dise qu’il se retire. Et bien je vous fiche mon billet que Sarko aurait battu Juppé.

      • 3 Mars 2017 à 18h15

        Sancho Pensum dit

        Il est pas mis en examen, Sarko ?

        • 3 Mars 2017 à 19h50

          steed59 dit

          oui et son renvoi en correctionnel coïncide pile poil avant l’ouverture du feu médiatique sur Fillon, exactement pour l’empêcher d’apparaitre en plan B. Trop fort ces “juges” ils devraient être scénaristes pour séries US

      • 3 Mars 2017 à 18h20

        jeanpierremartin dit

        Oui, c’est une des limite de la notre système électoral : il n’y a pas de transitivité dans le choix des électeurs.
        Éjecter Fillon alors qu’il n’est pas encore déclaré coupable par la justice, et se retrouver avec Juppé qui lui a réellement été condamné, c’est…. étrange.

        • 3 Mars 2017 à 18h42

          i-diogene dit

          Je pense que la majorité des français en a raz-le-bol de cette alternance des affaires et des politiques corrompus de droite ET de gauche..

          La sanction sera impitoyable: destruction imminente des deux blocs qui se partageaient à l’ amiable le pouvoir exécutif en garde alternée..!^^

          .. A écouter les Ripoux-blicains, c’ était leur tour de garde et ce serait un dû..!^^

    • 3 Mars 2017 à 17h59

      expz dit

      Les classes zep (Rep+)de banlieue sont-au maximum de 15 élèves par classe.Elles bénéficient du “réseau”:personnel enseignant qui n’a pas de classe et qui-pendant les heures scolaires-font un enseignement quasi-individualisé aux élèves “en difficultés”en utilisant ,pour la plupart, les méthodes pédago actuelles.Ceci depuis de nombreuses années.
      Question:les élèves ont-ils moins de difficultés depuis?Non,d’autant plus que ceux qui sont chargés (ou qui l’étaient du temps de Sarko,aujourd’hui c’est “no comment”)de l’évaluation sont partis prenante dans ces dites méthodes employées! Il s’agit donc d’alimenter encore un système qui n’a pas fait ses preuves sans réfléchir à sa pertinence.Alimenter encore une baignoire qui fuit.
      Réciproquement,les moyens alloués aux Zep sont retirés des autres qui ne bénéficient pas de ces “structures”(la situation y est autant voir parfois plus difficile).Je pense notamment aux campagnes (souvent classées Rep) quasi abandonnées car “peu bruyantes”électoralement…

      • 3 Mars 2017 à 18h11

        i-diogene dit

        Expz,

        - “Un système qui n’ a pas fait ses preuves..”.. C’est TOI qui l’ affirme ou bien c’ est juste une intox FN..?

        Dans une équipe, qu’elle soit sportive ou commerciale, on aide les plus faibles pour améliorer le niveau de l’ équipe..!

        Si tu n’ es pas d’ accord avec ce principe, tu voteras FN, voila tout..!^^

        • 3 Mars 2017 à 18h31

          expz dit

          C’est moi ,qui bosse dans l’EN depuis 25 ans qui l’affirme .Ça s’appelle “l’expérience”et je ne me tairai pas,rien à foutre de la surveillance syndicale et de son système de promotion.Prenez un poste de prof,et vous verrez par vous-même.Vous êtes complètement lobotomisé par votre obsession FN…

        • 3 Mars 2017 à 19h42

          Guenièvre dit

          @ expz 17h59,

          J’ai la même constatation que vous… après 40 ans d’expérience : les classes à effectif réduit ne sont pas la solution si on continue avec les mêmes méthodes. Cela permet de maîtriser davantage les élèves quand on a des éléments difficiles ou perturbateurs …et encore !

    • 3 Mars 2017 à 17h22

      L'Ours dit

      Une vison d’horreur m’est apparue. Et ma réponse sincère l’est tout autant.
      S’il y avait en finale, Juppé contre Macron, je voterai Macron!
      Seigneur, ayez pitié!

      • 3 Mars 2017 à 17h29

        i-diogene dit

        Bah, au vu de son programme, ce serait un moindre mal:

        https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme

      • 3 Mars 2017 à 17h40

        expz dit

        Juppé sans hésiter 1/4 de seconde…

      • 3 Mars 2017 à 17h56

        jeanpierremartin dit

        Le coup de la repentance en Algérie pour lustrer son image en salissant la France, plus son “pas de culture française” me rendent Macron à jamais détestable.
        Et contrairement à Idiogene, je ne tombe pas sous le charme de son “je vous aime”.

        • 3 Mars 2017 à 18h03

          L'Ours dit

          jeanpierremartin,
          ah oui, j’ai pensé trop vite.
          J’irai à la pêche ce jour là.

      • 4 Mars 2017 à 23h58

        jcm dit

        Normal que vous préfériez Macron à Juppé, car entre un adversaire et un traitre on déteste davantage le traître

    • 3 Mars 2017 à 17h21

      albert dit

      Macron est certes un diplômé, mais un intellectuel c’est sans doute un peu trop lui accorder. Il n’a peu ou prou de convictions, c’est un feu follet qui accumule des bouts d’idées… des autres. Ses partisans, selon les événements du jour, ajoutent une nouvelle ligne à son programme. Le tout est ficelé avec un joli ruban pour appâter les gogos et les petits esprits.

    • 3 Mars 2017 à 17h11

      i-diogene dit

      Anne Lorne compare Macron à Hamon:

      - Ce qui revient à comparer le programme d’un politologue, licencié en histoire, à celui d’ un gestionnaire professionnel, spécialiste en fiscalité, reconnu comme compétant par tout ses anciens employeurs..

      - Cherchez l’ erreur..!^^

      • 3 Mars 2017 à 17h18

        Fioretto dit

        L’erreur c’est que cet homme compétant a été au pouvoir comme ministre avec le bilan catastrophique que l’on connaît et il est à l’origine de la défiscalisation des heures sup. D’autre part il me fait marrer avec cette histoire de faire rentrer la société civile dans l’école et les parents. Cela se fait déjà avec les résultats que l’on connaît.

        • 3 Mars 2017 à 17h26

          i-diogene dit

          Macron n’ était pas en charge de l’ éducation nationale..

          De plus, son action ministérielle a été censurée par l’ idéologie socialiste du gouvernement Hollande..

          C’est d’ ailleurs pour cette raison qu’il a claqué la porte pour se mettre à son compte..

          Plutôt que de causer dans le vague, dis-moi juste en quoi son programme éducatif serait inapplicable:

          https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/education

        • 3 Mars 2017 à 18h17

          Sancho Pensum dit

          “il est à l’origine de la défiscalisation des heures sup”
          Quand je disais que vous étiez con !…

    • 3 Mars 2017 à 16h56

      jeanpierremartin dit

      Macron a raison de promettre tout et n’importe quoi. Ca a marché pour Sarkozy en 2007 et pour Hollande en 2012. Il ne faut pas changer les recettes qui marchent.
      Macron doit juste veiller à ne pas trop montrer son affiliation à Hollande.

      • 3 Mars 2017 à 17h38

        i-diogene dit

        Comparer Macron:

        - à ce fourbe d’ escroc de Sarkosy, c’ est insultant..
        - à ce mollasson de Flamby, c’ est insultant aussi..!

        Macron n’ est sûrement pas asservi à Hollande, vu qu’il a claqué la porte et que le PS a déclaré que tout élu qui rallierait Macron serait exclu du PS..!^^

        Sinon, t’ as d’ autres conneries à débiter..?

        • 3 Mars 2017 à 17h49

          jeanpierremartin dit

          Pas avec ton aisance.

    • 3 Mars 2017 à 16h55

      munstead dit

      Je ne savais pas que Causeur était dorénavant le porte-parole de LR.
      Et une fois de plus, comme l’Obs, mais là-bas développé par une harmoniste, cette dame s’attache essentiellement à l’interdiction du téléphone dans les classes… Quel niveau! Et la droite s’étonne ensuite d’en être là où elle en est.