Les gendarmes du langage ont réussi à bannir du vocabulaire courant, pour désigner l’ensemble des contrées situées au-delà de l’agglomération parisienne, le mot « province » et son adjectif dérivé « provincial ». Le mot « région » doit remplacer impérativement ce vocable qui serait porteur de toute la condescendance des Parisiens envers les Français n’ayant pas la chance de vivre dans la capitale. Seuls, ou presque, les gendarmes, les vrais, ceux qui nous parlent chaque jour de l’état de la circulation automobile de leur PC de Rosny-sous-Bois, nous parlent encore de l’autoroute A6 où se forment des bouchons dans le sens province-Paris le matin et Paris-province le soir. Personne, non plus, ne s’exposerait au ridicule d’annoncer que, ce week-end, il irait rendre visite à une vieille tante de région pour se rappeler à son bon souvenir testamentaire.

*Photo : www.geodruid.com

Lire la suite