Libé et «La femme voilée du métro» | Causeur

Libé et «La femme voilée du métro»

Scandale: le quotidien a failli renouer avec le peuple

Auteur

Jean-Paul Brighelli

Jean-Paul Brighelli
anime le blog "Bonnet d'âne" hébergé par Causeur.

Publié le 10 décembre 2015 / Médias Politique

Mots-clés : , , , , ,

femme voilée métro Luc le Vaillant

J’achète peu Libé — sinon pour vérifier de temps à autre l’état réel de la bien-pensance telle qu’elle s’exprime dans le Camp du Bien. J’ai trop de souvenirs de guerre liés à ce journal, du temps où il était de gauche, qu’il résidait à Barbès et que nous le défendions contre les attaques de vrais fachos, pour supporter le brouillis infâme de libéralisme hollandais et de boboïtude branchée qu’il est devenu. Souvenir aussi d’un jour où, vers 1995, un ami qui demandait Le Monde et Libé se vit répondre par le kiosquier : « Ah, la grande Pravda et la petite Pravda » — et comme il avait raison, cet homme !

Bref, je l’ai acheté hier mardi, sur le conseil affectueux d’une amie qui venait de le lire.

En page 27, sous la rubrique Ré / jouissances — joli en-tête —, un article de Luc Le Vaillant, que j’avais identifié il y a deux ans parce qu’il était l’un des rares, dans cette Gauche désormais parée de toutes les vertus ecclésiastiques, à défendre DSK et à imaginer à Pimprenelle une vie libertine avec un gigolo d’occasion, ce qui avait exaspéré les chiennes de garde du féminisme à géométrie variable.

L’article s’intitule « La femme voilée du métro », et fait le buzz, comme on dit dans la France qui a choisi l’onomatopée insectoïde comme mode d’expression : accusations mêlées de misogynie — péché mortel dans un pays où il est désormais interdit d’aimer les femmes — et d’islamophobie — autre tare indéniable dans un pays où, comme on le sait, tous les Musulmans sont nos amis et le communautarisme une bonne idée.

Je ne suis pas un grand amateur du style de Luc Le Vaillant — « un peu pudding, un peu meringue, un peu chantilly », disait un journaliste ami de Stratégies ; et Philippe Lançon, chroniqueur à Charlie et à Libé : « Son style a un côté débordant, humide, un peu sexe, qui exaspère les puritains. Lui, rien ne l’agace plus que les pisse-froid, les peine-à-jouir. » C’est tout à fait ça. Échantillon :

« La femme en noir est debout au coin d’une rame et n’attend personne. Elle a la puissance de celles qui aimantent à parité l’attention et la répulsion, la fascination et la détestation. Impavide, immobile, elle tient serrées les paranoïas ambiantes et calcifie les fantasmes destructeurs. Elle se retrouve encagée dans un grillage d’affects réprobateurs et de désirs ambivalents. Le tout lui fait un bouclier protecteur et un podium de pole-dance pour un strip-tease mystique terrorisant. »

« Elle porte une abaya couleur corbeau. La tenue traîne jusqu’au sol et balaie la poussière des anxiétés alentour. Les mains sont gantées et on ne saura jamais si les paumes sont moites. Cette autre soutane monothéiste lui fait la cuisse évasive, la fesse envasée, les seins restreints. Les cheveux sont distraits à la concupiscence des abominables pervers de l’Occident décadent. Ceux-ci ne rêvant, paraît-il, que de dénuder ce corps réservé à un seigneur et maître, réel ou spirituel, qui tient ses pouvoirs d’accaparement du Dieu unique à la féroce jalousie. »

Bref, Luc Le Vaillant, ou son doppelganger fantasmé, a donc rencontré une femme voilée dans le métro. Et il en a dit ce que pensent actuellement tous les gens raisonnables :

« Je me dis que j’exagère, et toute la rame avec moi, de mettre en garde à vue le libre arbitre d’une pauvre petite croyante qui ne fait de mal à personne en suivant les chemins qui ne mènent pas à Rome. Sauf qu’il y a peu de chances que la demoiselle fête les 110 ans de la loi de 1905 dont elle ferait plutôt des confettis. Elle peut toujours arguer d’une pratique piétiste qui ne fait pas de mal à une mouche, je ne peux m’empêcher de la voir comme une compagne de route des lapideurs de couples adultères et des coupeurs de mains voleuses. Tant qu’elle ne rafale pas les terrasses à la kalach, elle peut penser ce qu’elle veut, croire aux bobards qui la réjouissent et s’habiller à sa guise mais j’aimerais juste qu’elle évite de me prendre pour une buse. Arborer ces emblèmes sinistres revient à balancer un bloc d’abîme fondamentaliste sur l’égalité homme-femme, sur les libertés publiques et sur l’émancipation de l’individu. Ce qui est son droit le plus strict, même si je le juge inique. »

« Le métro continue sa route. A la station Saint-Germain-des-Prés, j’implore Simone de Beauvoir de faire entendre raison aux asservies volontaires. A Saint-Sulpice, le flip revient et je me raconte que la femme voilée est en cheville avec le conducteur salafiste et que mon supplice en sous-sol est pour bientôt. A Saint-Placide, quand se finit la théorie des saints protecteurs si peu laïcards, mon naturel paisible pète un plomb et j’écartèle les portes pour sauter à quai alors que je suis censé ne descendre qu’à la prochaine. Ma couardise laissant la femme-fantôme continuer à couvert sous le tunnel, immobile et tout de noir vêtue. »

Le spécialiste de Sade que je fus apprécie au passage la référence discrète au merveilleux livre d’Annie Le Brun sur le Divin marquis (Soudain un bloc d’abîme, Sade — Jean-Jacques Pauvert 1986, mais aussi en Folio depuis l’année dernière). Et le défenseur féroce de la laïcité que je suis fait chorus avec ce sentiment d’étrange étrangeté dégagé par ce vêtement de deuil et de fanatisme textile.

Une collègue me racontait tout récemment comment, confrontée dans le métro à un fantôme en burka — pour ne pas déclencher d’émeutes, les flics ont désormais l’ordre de ne plus intervenir, à Marseille, quand au mépris de la loi des femmes grillagées occupent les rues —, elle avait vu toute la rame se regrouper à l’autre bout, et finalement descendre à l’arrêt suivant : après tout, on ne sait pas ce que les islamistes trimballent sous leurs défroques — on ne sait même pas si ce sont des femmes.

Mais ce qui est drôle, c’est que cet article tout naturel, quelles que soient mes réserves sur son style, a provoqué une révolution à Libé (c’est bien la première fois depuis longtemps que ce journal bien-pensant flirte avec la révolution, dont il fut jadis l’un des chantres). À en croire les Inrocks, autre totem de la branchitude, un journaliste anonyme du quotidien s’exclame : « Chez nous c’est la war room. On réfléchit à la réponse à apporter. La grande majorité des journalistes sont scandalisés. On a l’impression de faire 50 pas en arrière avec un texte comme ça, surtout après avoir fait des doubles et des doubles pages sur l’islamophobie, encore pas plus tard que la semaine dernière. »

Et les gardiens du temple et de la mosquée réunis de se répandre en tweets rageurs pour fustiger le racisme de Le Vaillant :

Au-delà de la liberté d’expression des journalistes (mais apparemment le délit de blasphème est en voie de réintroduction à Libé), ce que raconte Luc Le Vaillant est le quotidien de milliers de Français confrontés chaque jour aux croyances médiévales des salafistes, fondamentalistes et autres littéralistes — comme dit Tariq Ramadan dans un entretien que nous eûmes ensemble et qui est publié ce mois-ci dans la Revue des deux mondes.

Le quotidien aussi de milliers de femmes confinées par le fanatisme et l’ignorance derrière des voiles — dont je ne reconnais l’importance que lorsqu’on les ôte, comme jadis Salomé.

Quant à la condamnation à la géhenne de Luc Le Vaillant par ses pairs et paires (féminisons gaiement !), aucune importance. Cher Luc, vous vous rappelez sans doute ce que dit Molière dans Tartuffe : « C’est être libertin que d’avoir de bons yeux ». Et ma foi, libertins nous sommes sans doute — des esprits libres qui jamais n’accepteront que d’autres êtres libres soient confinés derrière des murs — de béton ou de toile.

*Photo : Flickr.com.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 9 Janvier 2016 à 14h18

      caffer dit

      Et si, comme le suggère un commentateur canadien, on adresse le signe de croix à la dame voilée tout en noir, on devient un méchant islamophobe…
      Pour ma part j’ai une technique peut-être faux-cul ; je ne VOIS pas la chose, car ce n’est pas une personne. Je l’ignore, je passe devant elle, et abandonne toute idée de courtoisie à l’égard des femmes.
      Car au fond, elle ne veut pas exister en tant que femme. 

    • 1 Janvier 2016 à 7h46

      rmgl dit

      Pour équilibrer les situations, je propose de porter autour du cou la croix de lorraine, peinte en noir mate, bien visible sur la poitrine. Nul ne pourra trouver à redire.

    • 31 Décembre 2015 à 22h05

      Razibus dit

      Il faudrait que les amis français d’Israël fassent face à leurs responsabilités: ils ne peuvent pas continuer à honorer Patrick Drahi (prix Scopus par exemple) alors que celui-ci possède un torchon qu’il laisse impunément leur cracher à la figure.

    • 31 Décembre 2015 à 22h03

      Razibus dit

      Il est temps que les amis français d’Israël fassent face à leurs responsabilités: ils ne peuvent pas continuer à honorer Patrick Drahi (prix Scopus par exemple) alors que celui-ci possède un torchon qu’il laisse impunément leur cracher à la figure.

    • 17 Décembre 2015 à 14h03

      piranana dit

      les femmes voilées ne sont rien d’autre que les boucliers humains de l’islamisme radical et rigoriste, une manière comme une autre d’envahir le terrain et de montrer le degré de recul et de soumission de notre pays. Il devient impossible de les critiquer, de “blasphémer” ainsi vous serez défendue bec et ongle si vous êtes voilée et vous faite insultée dans la rue, (avec toute la bienpensance de gauche et les pseudo féministes, celles là même qui défendent le droit des femmes à vendre leur corps et se prostituer) alors que si vous êtes violées et victime d’une tournante dans une banlieue mal famée, vous perdrez le procès sans aide et lâchée par tous (style c’est de votre faute), y compris par une ministre de l’éducation nationale, désolée de l’issue du procès… 

    • 15 Décembre 2015 à 0h31

      CCCCCCC dit

      Un commentateur indique ce lien :http://www.saphirnews.com/Je-suis-la-femme-voilee-du-metro_a21708.html?TOKEN_RETURN
      Dans cette lettre, l’auteur (une femme) propose à Luc le Vaillant de prendre un café avec elle pour qu’il se rende compte quelle est un vrai être humain.
      Mais c’est impossible ! Il est formellement impossible à une musulmane “emburaqtée” de parler à un homme autre que son mari, ses frères et son père,
      d’autant qu’il est un mécréant !
      C’est totalement haram

    • 13 Décembre 2015 à 9h35

      matou1965 dit

      cette femme entièrement voilée personnifie l’ énorme bras d’ honneur que ces obscurantistes médiévaux continuent de faire à toutes les récentes ( et moins récentes ) victimes d’ attentats .. de voir que les réactions d’ Achour etc n’ ont aucune espèce d’ importance à mes yeux ( leur avis étant malgré l’ opinion qu’ ils se font d’ eux mêmes d’ une insignifiance extrème ) !
      le problème c ‘est que tous les biens pensants n’ ont de ces extrèmistes qu’ une vision télévisuelle , n’ en fréquentant pas directement !! travaillant dans le batiment et côtoyant des ” barbus ” depuis de nombreuses années , et ayant pu assister à la poussée de leurs revendications et idées , en même temps quà la démission des autorités diverses, je peux vous garantir que leurs propos , pensées etc .. sont aux antipodes de ce que l’ occidental de base considère comme normal !! la haine , l’ exclusion etc .. viennent de leur coté, ils ne faut pas se méprendre !!! au quotidien c ‘est des situations bien précises que les bien pensants ne vivent pas !! pour info , lors des tueries de Merah , si vous saviez ce que l’ on a pu entendre , concernant les juifs etc… donc les benêts de services , bo bo de tous genres, ce que Staline appelait ” les idiots utiles ” , feraient bien de s’ informer d’ une manière pratique ( c ‘est à dire sur le terrain ) au lieu de gloser sans fin dans leur salon confortablement installés dans leur canapé !! quand on voit que l’ on a du mal à utiliser le terme barbarie islamiste , répugnant à employer le terme islamiste, je vous invite à lire le Coran ( ce que j’ ai fait il y a 30 ans dans la corne de l’ Afrique ) , ce bouquin putride ou tout et le contraire de tout se cotoie, ( dont les appels aux meurtres !! ) c ‘est désespérant de voir encore des gens comme C.Autain répondre que pour lutter contre les fous de Dieu , il faut plus de services publics etc …

      • 13 Décembre 2015 à 9h55

        Lili dit

        ++++++++++++++++++++++++++++++++++

      • 13 Décembre 2015 à 10h59

        Mazagan dit

        Je me joins à Lili : +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    • 12 Décembre 2015 à 19h01

      GhislaineD dit

      Voici la réponse d’une femme qui se dit “je suis la femme voilée” :
        http://www.saphirnews.com/Je-suis-la-femme-voilee-du-metro_a21708.html?TOKEN_RETURN
      Elle a tout compris… 

    • 12 Décembre 2015 à 18h55

      Jean54 dit

      Luc Le Vaillant très inspiré et ses collègues de Libé désespérants.
      Le voile est ce qui donne consistance au rien qu’il masque, prétendent certains psychanalystes … peut-être, mais j’avoue me sentir gagné par le trouble que produit en moi l’article de Le Vaillant, sadien en diable comme Sollers quand il écrivait dans « La Guerre du goût » : « Le tchador trouble la laïcité parce qu’il est une promesse intense de lascivité ». 

      • 12 Décembre 2015 à 19h09

        Martini Henry dit

        Plus sérieusement, le voile masque presque toujours un immonde boudin. Sauf quand il s’agit des putes à émirs… Mais celles là ne prennent pas la métro.

    • 12 Décembre 2015 à 17h21

      villehardin dit

      Mais qu’est-il arrivé à Libération ? Viendraient-ils, là-bas, d’apprendre que Staline est mort ?

    • 11 Décembre 2015 à 20h49

      Bastienou Carcajou dit

      La jeune femme de la photo d’illustration ressemble vraiment à sa mère. Sauf les yeux!

      Cordialeemnt

    • 11 Décembre 2015 à 15h35

      netrick dit

      Merci pour la censure vous approchez du figaro !

    • 11 Décembre 2015 à 14h20

      laborie dit

      Vu à la TV…bientôt chez nous dans nos quartiers…!!

      https://www.youtube.com/watch?v=myLcinm5U2s&authuser=0

    • 11 Décembre 2015 à 14h13

      maxou dit

      de plus cet accoutrement ne protège pas du viol -le coran prétendant que le voile protège les femmes de ces abus) en Arabie Saoudite des viols était commis dans les toilettes des hyper marchés suivis d’égorgement de la victime sans doute par un homme caché sous se vêtement pour pouvoir entrer dans ce lieu, alors effectivement nous ne pouvons pas être sûr du genre de la personne sous ce déguisement.

      • 11 Décembre 2015 à 15h57

        la pie qui déchante dit

        Be voui … ça protege de rien du tout …

        Vous imaginez le tableau :

        Levez la Djellaba …et c’est la burqa retombe

        levez la burqa … la djellaba retombe ..;

        L’imam de Brest va donner la solution :

        entre les dents la djellaba , entre les dents …f

    • 11 Décembre 2015 à 14h08

      maxou dit

      si elles étaient obligées de le porter elles ne le  voudraient pas aussi je suis pour les obliger en temps que musulmanes à le mettre  en tous lieux et à tous moments (en Arabie Saoudite où j’ai vécu elles râlaient de devoir s’affubler avec, les mutawas disant cover the head ! cover the head ! En nous croisant dans la rue si nous avions le foulard seulement sur les épaules.
       

    • 11 Décembre 2015 à 13h41

      Why not ? dit

      Bonjour,

      Voir des personnes porter le voile intégral me dérange. Mais si on commence à interdire tout ce qui nous dérange, serions-nous encore en démocratie ?

      Dit autrement, il faut distinguer ce que l’on désire interdire à titre individuel, de ce qui doit être interdit à titre collectif en le justifiant.

      - À titre individuel : voir des personnes voilées me perturbe. Auparavant, j’avais de multitudes d’arguments (dont je développerai certains au niveau collectif), mais à bien y réfléchir, ces arguments n’étaient pas forts. Aujourd’hui, je ne me l’explique toujours pas (pas l’habitude ? étrangeté ?), mais j’ai la solution : si quelque chose te dérange, ne regarde pas. Bref, même réponse pour les images du prophète : détourne ton regard si cela ne te plait pas.

      - À titre collectif : en démocratie, la liberté doit être la règle, l’interdiction l’exception. Et si il y a interdiction, elle doit être justifiée et proportionnée au but à atteindre.

      Cette boite à outil de juriste m’a permis, peu à peu, de réfuter tous mes arguments en suivant cette méthode :

      Principe : la liberté de porter un signe religieux.

      Exceptions :

      - interdiction absolue en cas de mission de service public (règle de la laïcité) ;
      - interdiction relative dans le privé.

      Or, comme d’habitude, ce sont les exceptions qui sont difficiles à lister. Cependant, à travers le prisme de « la justification proportionnée au but recherché », les arguments que j’opposais et ceux que vous reprenez implicitement me semblent désormais faibles, notamment le « c’est pour son bien qu’il faut lui interdire ». N’est-ce-pas plutôt pour le nôtre ?

      Bien qu’une discussion soit plus prolifique et pourrait me faire changer d’avis, j’incite tous les citoyens à lire l’étude du Conseil d’État sur le sujet :

      http://www.conseil-etat.fr/Decisions-Avis-Publications/Etudes-Publications/Rapports-Etudes/Etude-relative-aux-possibilites-juridiques-d-interdiction-du-port-du-voile-integral
       
      Cordialement,

      Antimanuel

      http://antimanuel-de-droit-du-travail.fr/WordPress/ 

    • 11 Décembre 2015 à 13h13

      politshouk dit

      @Fixpir
      1) La France n’a pas attaqué une population sans défense
      Ah bon? Vous connaissez le nombre de victimes civiles tombées sous les bombes de la coalition occidentale, sans parler des russes..
      Je n’ai pas encore eu une seule raison valable pourquoi la France attaque-t-elle l’état islamique et se mêle des affaires intérieures du Mali et de l’Afrique en général.
      “Il y a une chose dans la philosophie qui structure la République Française qui s’appelle l’universalisme.”
      Vous parler sérieusement..?
      Vous savez combien de conflits font des misérables ou la France n’intervient pas parce que ce n’est pas dans ses intérêts..
      “Ce qui est choquant, c’est de voir des citoyens Français considérer qu’il préfèrent combattre aux côtés d’un fascisme Musulman plutôt que du côté d’une tolérance occidentale.”
      Extrêmement choquant, mais ils étaient dans vos écoles, sous votre responsabilité vous ne croyez pas qu’il faut vous posez des questions sur la part de responsabilité de la république française qui a permis cette gangrène de se propager.
      Les autres c’est commode, mais nous c’est efficace..
      La part de responsabilité d’une société quant aux courants idéologiques adopter par certaine population est primordiale et décisive pour beaucoup..
      Désolé de remettre Israël sur le tapis mais la population arabe israélienne reste en dehors du conflit entre israéliens et palestiniens parce que leurs acquis sociaux économiques et politiques ne le permettent pas. Avec bien sur un encadrement sécuritaire discret mais efficace.
      L’intégration de la population arabe en Israël, tout en n’étant pas parfaite, assure un manque de motivation a quelque collaboration terroriste, et pourtant ce sont leur cousins qui se battent contre leur état..

      • 11 Décembre 2015 à 14h02

        maxou dit

        Que sont donc ses attaques au couteau que les arabes israéliens font sur les juifs israéliens depuis plusieurs mois ?

        • 11 Décembre 2015 à 16h39

          politshouk dit

          Incroyable l’ignorance…

      • 11 Décembre 2015 à 15h35

        silco dit

        Qui est la “tolérance occidentale” sont vous parlez?

        • 11 Décembre 2015 à 16h39

          politshouk dit

          Ca, demandez le a Fixpir

      • 11 Décembre 2015 à 22h58

        scarlet dit

        “Désolé de remettre Israël sur le tapis mais la population arabe israélienne reste en dehors du conflit entre israéliens et palestiniens parce que leurs acquis sociaux économiques et politiques ne le permettent pas.”

        C’est la méthode coue, là. Vous êtes pas au courant que certains arabes israéliens ont tenté de rejoindre l’Etat Islamique?

        • 12 Décembre 2015 à 5h54

          politshouk dit

          Et alors??ils sont libres de rejoindre qui ils veulent, pays libre..
          Sur un millions et demi d’arabes israéliens il y en aura certainement des dizaines qui se sentiront candidats..C’est très loin de ressembler a la situation dans vos banlieues..Ne cherchez pas la responsabilité des autres cherchez la votre c’est la seule importante sous votre contrôle..

        • 12 Décembre 2015 à 11h54

          Fixpir dit

          Ne cherchez pas la responsabilité des autres cherchez la votre c’est la seule importante sous votre contrôle

          C’est bien entendu le conseil que vous donnez à l’épouse battue. “Ne cherche pas la responsabilité de ton mari, c’est en toi qu’est tout le mal ….

          Et non. L’épouse battue, comme l’occidental victime de violence gratuite, doit savoir dire STOP. Je n’y suis pour rien, le mal vient d’en face.

      • 12 Décembre 2015 à 11h50

        Fixpir dit

        Vous connaissez le nombre de victimes civiles
        Notre pays répond à une agression. C’était le sens de “attaque population”.
        Dans une guerre, il y a des victimes civiles. Découverte majeure ! Combien de morts à Dresde en 1945 ? Les USA auraient-ils du ne pas intervenir en Europe, en raison du nombre de victimes civiles qu’ils ont provoqués ?
        Ah, et, au fait, 350 000 victimes civiles Françaises. USA/UK auraient-ils du ne pas intervenir pour ne pas faire de victimes ?

        Conflits où la France n’intervient pas
        Évidemment, nous ne sommes pas les gendarmes du Monde. Le pays intervient dans des zones où
        l’intérêt, la morale, et la capacité se rencontrent. J’agis de même au niveau personnel. Je ne fais pas grand chose pour sauver un pakistanais qui se noie quand je suis en France, je ne fais pas grand chose pour sauver une personne qui se noie devant moi si je suis certain d’y laisser ma peau, je vais tenter de sauver quelqu’un qui se noie devant moi si je dois faire un effort à ma portée.

        ils étaient dans vos écoles,
        En fait, non. Ils étaient dans NOS écoles. Trop facile de repasser le bâton merdeux aux autres. Surtout quand on fait partie de la gauche culpabilisante qui est entièrement responsable du délire de ses gamins qui sont persuadés être des victimes universelles.

        Israël
        L’obsession d’Israël sur ce site me courre sur le système. En l’occurrence, votre exemple est fort mal choisi, comme le montre justement l’infifada des couteaux. Encore des gens à qui l’on explique qu’ils sont des victimes universelles, et qu’ils font d’abord partie de l’Oumma, mais pas de leur État et de leur nation.

    • 11 Décembre 2015 à 10h18

      Patrick dit

      Risque d’attentat terroriste en Europe, 3.000 passeports vierges ont été volés par l’Etat islamique.

      • 11 Décembre 2015 à 12h14

        la pie qui déchante dit

        ils sont très attirés par les vierges … ce qui à mon avis est une erreur ….

        • 11 Décembre 2015 à 16h01

          la pie qui déchante dit

          car c’est bien connu , c’est dans les vieux pots que se font les meilleures soupes …