Les Verts dans le fromage | Causeur

Les Verts dans le fromage

Auteur

Patrick Mandon

Patrick Mandon
éditeur et traducteur.

Publié le 19 juin 2012 / Brèves

Mots-clés : , ,

On ne voit, on n’entend qu’elle : d’ailleurs, est-ce elle ou sa réplique, son double, sa copie qu’on aperçoit ici, qui s’exprime là, apostrophe un peu plus loin, avec toujours ce même air de béatitude, ce sourire de ministre satisfait ? Cécile Duflot est douée d’ubiquité. Comme son parti, EELV, elle croît peu, mais elle se multiplie.

Alors, les Verts, combien de divisions ? En pourcentage de voix populaires, 2,31% à l’élection présidentielle, 3,60% au second tour des législatives, mais, grâce à Mme Aubry (qui feignait d’être profondément affectée par la défaite de Ségolène Royal) et à l’habileté manœuvrière de M. Placé, dix-huit élus !

On comprend l’air réjoui de Mme Duflot, et la mine ravie de l’ineffable Denis Baupin (l’amer Vert) sur tous les plateaux où, hier, ils manifestaient leur petit contentement. Les amis de Cécile et de Denis formeront un groupe, avec tous les avantages que cela implique : des bureaux, des salles de réunion, des chargés de mission, des postes d’influence au bureau de l’Assemblée, dans les commissions… Bref, une « visibilité » et des moyens considérablement accrus pour ces chlorophylliens procéduriers, auquel je ne reconnais, pour ma part, que la capacité de nuire à la vie quotidienne des Parisiens.

C’est tout de même inespéré pour un parti de politiciens d’anecdote, dont l’électorat tiendrait dans une bergerie !

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 20 Juin 2012 à 14h49

      ACL dit

      Quel est l’apport des verts à l’écologie ?
      Nul ou même négatif.
      C’est eux qui ont empêché la constriction du canal Rhin-Rhône.
      C’est eux qui interdisent le développement de l’hydroélectricité en France.
      En revanche dans le domaine de la “dynamitatisation”  de la société, ils sont un des meilleurs groupe de pression.
      Vrais gauchistes ! 

    • 20 Juin 2012 à 0h30

      Angel dit

      Bonsoir Patrick Mandon et autres causeurs.

      Vous avez raison Cecile Duflot est plus qu’irritante avec sa suffisance de Mme je sais tout et son agressivite digne d’un Vichinsky.
      Jean Jaures, Leon Blum et Pirre Mendes France doivent se retourner dans leurs tombes en voyant cette gauche la proouvoir la haine de la France en fait la haine de soi.

    • 19 Juin 2012 à 23h38

      luculus69 dit

      Ah..Nom de Dieu..quelle “courge” cette Dufflot c’est a pleurer..et en plus ils sont 18..Ah “putain” ça va être sinon Dantesque au moins grotesque…d’ailleurs çà l’est déjà..je vais poser tous mes mercredi aprem pour suivre les questions a l’Assemblée et surtout les “non” réponses…

      • 21 Juin 2012 à 7h38

        pirate dit

        il adoooore sa télé ce garçon…

    • 19 Juin 2012 à 21h26

      Marie dit

      “Nous allons “montrer notre sens à la fois de la loyauté, de la responsabilité, mais aussi notre identité, ce qui fait que nous sommes ici: nous sommes des écologistes avec une conviction profonde et aussi une analyse de la situation et des solutions qui sont différentes” de celles du PS, a-t-elle fait valoir, tout sourire.”cécile Duflot dans le Figaro!

    • 19 Juin 2012 à 20h30

      Fiorino dit

      En tout cas peu importe les verts, communistes sans vergogne qui donnent la citoyenneté d’honneur à un assasin condamné et en prison, l’angleterre qui se frotte le mains pour les entreprises qui vont investir chez elle, l’allemagne qui ravi la deuxième place à la France pour l’investissement étranger et tout ça pour cette gôche arcahïque sectaire qui loin d’être majoritaire a un pouvoir de persuasion même chez certains de droites (comme l’article de DD sur les 75% d’euros). Malika Sorel nous a quitté (sur le net bien sûr pas dans la vie) elle savait que c’était la dernière chance. On verra si elle avait tord.

    • 19 Juin 2012 à 18h51

      Patrick Mandon dit

      Au fond, je ne me plains pas du système « majoritaire à deux tours », qui permet de fonder une légitimité indiscutable, et de mettre en œuvre une politique. Néanmoins, la question demeure de la non-représentation à l’Assemblée des voix exclues par ce système, qui amplifie encore, au second tour, ses effets pervers. Alors, une dose de proportionnelle ? Quelle dose ? Et comment l’intégrer à la logique de la Ve république, laquelle veut la stabilité ? Il est certain que les Verts sont la caricature des accords préélectoraux, qui autorisent cette insupportable combinaison. Ils ne représentent rien, mais ils disposent, à l’intérieur même de l’État et des institutions, de « voies de circulation », dont ils usent pour pousser leurs petites idées.
      J’observe que les socialistes ne réclament plus qu’advienne une VIe République, que certains d’entre eux appelaient pourtant de leurs vœux…

      • 19 Juin 2012 à 19h19

        Marie dit

        Ils ont toujours prétendu qu’il fallait changer de République … quand ils n’étaient pas élus! De toute façon malgré leurs victoires il ne pourront pas changer la Constitution car ils ne disposent pas d’assez de sièges face à la droite!

    • 19 Juin 2012 à 18h40

      xray dit

      Cette situation ne serait choquante que si l’alliance des Verts et des socialistes était en quelque sorte contre nature. Or, comme le montre bien l’histoire du mouvement écologiste en Europe, les Verts sont avant tout des gens de gauche, voire même des marxistes bon teint. Ces gens se plaisent à proclamer des messianismes, car ils légitiment tous les comportements radicaux et ils ont troqué la notion d’ennemi du peuple, pourtant efficace mais qui a pris un petit parfum de goulag un peu gênant, contre celle d’ennemi de la planète, qui permet encore mieux de concevoir la lutte politique comme de la dératisation. On discute avec un opposant, mais on ne perd pas de temps en parlotes avec un ennemi de la planète, on le flingue !

    • 19 Juin 2012 à 18h31

      L'Ours dit

      Encore une fois, le pouvoir de nuisance a gagné et ce fut tout profit pour la gauche. 

    • 19 Juin 2012 à 17h13

      Patrick dit

      Ce qui est rageant, c’est qu’on a une ministre “chlorophyllienne” (que je surnomme “Poison Ivy”, cf. Batman) avec 2,5 % des voix. MLP avait obtenu un score de l’ordre de 15 % à la présidentielle et doit se contenter de 3 députés !
      Il y a comme un problème au pays des Gaulois !
      Je précise que je ne soutiens ni les lubies des écologistes, ni les idées du FN. Mon raisonnement est mathématique.

      • 19 Juin 2012 à 17h19

        Fiorino dit

        Patrick mais le score de la présidentielle n’a aucune autorité sur les légilsatives, ce sont deux élections différentes. Pour résoudre les problèmes il faudrait la proportionnelle intégrale. Avec prime de majorité à la limite comme pour les régionales au deuxième tour ou les municipales.

        • 19 Juin 2012 à 17h54

          Patrick dit

          Bien sûr, que ce sont deux élections différentes. Mais le résultat est que les Français ne sont pas correctement représentés. Ajoutez à cela les 45 % d’abstentions, et l’on se rend compte que ce gouvernement ne représente de loin pas la moitié des Français. Mais ils n’en tiendront aucun compte.

        • 19 Juin 2012 à 18h15

          Marie dit

          ce n’est pas possible dans ce pays , une chambre de ce genre serait le retour à l’instabilité de la 4 ème.

        • 19 Juin 2012 à 18h17

          Marie dit

          @patrick

          mais bien sûr qu’ils ne représentent que leurs élècteurs et que des autres ils se fichent comme d’une guigne!

    • 19 Juin 2012 à 17h10

      viaval dit

      Plus que l’habileté d’iceux pour négocier, il faudrait s’étendre sur l’étrange stratégie de Madame Aubry, qui leur a permis d’en arriver là. Si l’Histoire doit retenir quelque chose de cet épisode (mais j’en doute), ce serait assurément l’affirmation de la nullité politique de la Dame des 35 heures, qui, à chaque fois qu’elle en eut la possibilité, a marqué du sceau de l’incompétence et de l’arrogance son passage aux Affaires.

      • 19 Juin 2012 à 17h25

        Marie dit

        elle part en retraite …enfin!

    • 19 Juin 2012 à 17h06

      Fiorino dit

      Pas du tout d’accord avec P.M.
      Je ne pense pas qu’on puisse prendre comme indicatif pour la proportionnelle le score du second tour qui ne porte que sur les circonscriptions où les verts ont passé le premier tour, dans un scrution proportionnel il faut compter uniquement le premier tour et les verts ont totalisé 5,5% des voix ce qui lui aurait donné plus de parlementaires encore 24 et pour le FDG 30. Donc je peux détéster les verts mais ce sont des fidèles alliés du PS, il y a même une certaine porosité (voir Filippetti) ce qui n’est pas le cas du FDG. Si on est pour le majoritaire à deux tour il faut en savoir accepter les conséquences aussi. D’ailleurs on peut se poser la question aussi à droite de combien de députés le nouveau centre aurait obtenu sans l’alliance avec l’ump.
      http://elections.lefigaro.fr/presidentielle-2012/2012/06/19/01039-20120619ARTFIG00615-le-ps-sans-majorite-avec-la-proportionnelle-integrale.php

    • 19 Juin 2012 à 16h55

      Villaterne dit

      @ Patrick Mandon

      Je partage votre amertume et ne décolère pas non plus devant la victoire de cette minorité totalitaire qui a en plus le mauvais goût de parader.
      Mais ce qui m’exaspère le plus, c’est de constater que mes concitoyens sont totalement indifférents à tout ce qui se trame dans leur dos ! Quand j’en parle autour de moi ils écarquillent les yeux avec des « ah ouais c’est vrai ! » mais en fait, ils s’en foutent… !
      Leur intérêt pour la politique ne va pas au-delà du score global gauche/droite, pour le reste je vous le dis, ils s’en foutent ces veaux !!!
      Vous pouvez leur faire tout ce que vous voulez, ils ne se rendent compte de rien ! Des lobotomisés amnésiques et ignorants ! Du gâteau pour les politiques !
      Dans sa « recherche du temps perdu », Proust dit ceci (soyez indulgent je cite de mémoire et je l’ai lu il a y très longtemps!) :
      « Il y a parfois chez les victimes des lâchetés qui rendent les bourreaux sympathiques ! »
      Je n’irai pas jusqu’à trouver sympathique notre chère « gôche », mais il m’est de plus en plus difficile de plaindre ce peuple bête qui court à son suicide !

      • 19 Juin 2012 à 17h24

        Marie dit

        Comme je vous comprends et vous accompagne bein que je sois entourée de gens qui sont aussi atterrés par la bêtise ambiante! Il faut dire que nous vivons dans une sorte de village gaulois!

    • 19 Juin 2012 à 16h46

      Marie dit

      Oh que oui Patrick Mandon! ce parti comme le PRG arrive à avoir plus de députés pour cause d’alliance que ceux dont le score électoral est bien meilleur! une honte doublée d’une catastrophe pour les ruraux qui subissaient déjà leurs lubies bobos! Nous sommes régulièrement inondés pour ne pas gêner la biosphère du ruisseau voisin, merci les bobos verts parisiens!Le bon sens paysan ils ne connaissent pas , nos campagnes sont infestées de pies de geais et autres animaux autrefois classés dans les nuisibles!

      • 19 Juin 2012 à 17h07

        Jrockfalyn dit

        C’est beau un geai… Mais faudrait pas que ça chante. Un peu comme Cécile Duflot.

        • 19 Juin 2012 à 17h21

          Marie dit

          oui comme la pie d’ailleurs!

        • 20 Juin 2012 à 11h51

          Jrockfalyn dit

          Mais la VIP, c’est Eva Joly