Macronistes: c’est jeune et ça sait tout? | Causeur

Macronistes: c’est jeune et ça sait tout?

Señorito dépêche-toi, le vieux monde te rattrapera

Auteur

Christophe Boutin

Christophe Boutin
est professeur de droit public à l'université de Caen.

Publié le 31 mai 2017 / Politique

Mots-clés : , , , ,

La jeunesse des candidats En marche!, ne craint pas la mondialisation, rassemble les diplômés ouverts sur l'étranger, la tête dans le monde de demain, prétend s'être faite toute seule et avoir le droit à tout tout de suite.

Les Jeunes avec Macron réunis à Paris lors du débat d'entre-deux-tours de la présidentielle, 3 mai 2017. SIPA. 00805061_000003

Passant tout à l’heure devant les panneaux d’affichage plantés devant la mairie de ma ville de province, un Cochons-sur-Marne comme un autre, et même mieux que d’autres, car j’y suis très volontairement captif, je glissais un regard vers les affiches électorales qui les décoraient. Je retrouvais sans surprise, à gauche, le front bas d’un nième apparatchik en surcharge pondérale dont on devinait que la grande ambition avait été de devenir fonctionnaire territorial de catégorie B, et, à droite, un visage déjà las où je reconnaissais certains des traits de ses père et grand-père, un temps élus de la circonscription, mais dissous dans une veulerie sans nom.

La jeunesse qui ne craint pas la mondialisation

C’est pourtant l’image d’un autre candidat, celui d’un tout nouveau parti, qui m’arrêta. Jeune, coiffure à la mode, lunettes à la mode, barbe à la mode, sourire à la mode, regard à la mode, dents à la mode, sa totale adéquation avec la moderne branchitude, détonnant, il faut bien le dire, sur le reste du lot de ses compétiteurs, provoqua en moi comme un choc. Et tandis que je fixais ce portrait dans ses yeux rieurs de prochain vainqueur me revint la formule de Jose Ortega Y Gasset prédisant « le règne du señorito satisfait ».

« Si l’on étudie la structure psychologique de ce nouveau type d’homme-masse – écrivait l’auteur espagnol – (…) on y relèvera les caractéristiques suivantes : l’impression originaire et radicale que la vie est facile, débordante, sans aucune tragique limitation ; de là, cette sensation de triomphe et de domination qu’éprouvera en lui chaque individu moyen, sensation qui l’invitera à s’affirmer lui-même, tel qu’il est, à proclamer que son patrimoine moral et intellectuel lui paraît satisfaisant et complet. Ce contentement de soi-même l’incite à demeurer sourd à toute instance extérieure, à ne pas écouter, à ne pas laisser discuter ses opinions et à ne pas s’occuper des autres. Cet intime sentiment de domination le pousse constamment à occuper la place prépondérante. Il agira donc comme s’il n’existait au monde que lui et ses congénères »1.

La France des passe-droits

Cette jeunesse de nos affiches, qui ne craint pas la mondialisation, source d’enrichissement sur tous les plans, du gustatif au placement boursier, et qui rassemble les diplômés ouverts sur l’étranger, la tête déjà dans le monde de demain, prétend s’être faite toute seule et avoir le droit à tout tout de suite. Or elle a bénéficié d’une des plus extraordinaire captation de pouvoir que l’on ait vu depuis bien longtemps, et son parcours, loin de relever d’une méritocratie qui en ferait, au moins, la gagnante « à la loyale » d’un darwinisme social aux dents étincelantes, doit beaucoup à ces réseaux qui ont permis son parcours au moins autant que ses capacités.

Car d’autres qu’elles ont choisi l’établissement de ses études, public d’excellence, au besoin en contournant la carte scolaire, ou privé pour lequel on ne compte pas. D’autres ont réussi à la regrouper dans des classes de niveau, l’ont aidée pour toutes ces activités à demi ludiques qui remplacent les évaluations et augmentent encore la discrimination, ont su trouver les indispensables stages, et permis à des dossiers de devenir prioritaires. Et pour justifier cette absence criante de méritocratie aux yeux des naïfs, d’autres encore ont simplement panaché les filières d’excellence réservés à cette pseudo-élite par l’adjonction de produits de la discrimination positive, ajoutant de l’injustice à l’injustice

Les passe-droits ont certes toujours existé, mais ils n’étaient pas niés par leurs bénéficiaires, quand cette jeunesse, piégée dans le discours ambiant, ou peu soucieuse de remise en cause personnelle, croit, ou feint de croire, ne tout devoir qu’à elle-même… et donc rien à personne. Et quand les générations précédentes se rebellaient, celle-ci se contente de nier, d’occulter, d’écarter.

Ghettos de riches

D’écarter, par exemple, les indésirables des ghettos où elle vit, mais, en prétendant respecter la diversité sociale. Et c’est ainsi que des représentants de minorités visibles seront invités à exercer des emplois peu qualifiés à moindre coût, lui permettant de disposer de personnel de maison plus facilement que ses parents, et de commerces ouverts sur le monde et à toute heure .

Mais d’écarter aussi ces familles qui l’ont portée dès qu’elles lui sont à charge : tout n’est pensé qu’en termes de facilités et de droits, l’aboutissement étant la mise à l’écart physique du parent devenu encombrant. La seule cérémonie familiale dans laquelle elle se complaît est un mariage devenu cette autocélébration larmoyante pour laquelle elle a réinventé l’ennui des « soirées-diapos » de ses géniteurs.

« C’est un homme qui est né pour faire son bon plaisir » conclut Ortega du « señorito satisfait ». On peut à bon droit être inquiet de ce que fera de son pouvoir cette jeunesse née dans le mensonge pour éviter de voir un jour son reflet dans un miroir qui ne soit pas celui de son ego.

  1. José Ortega Y Gasset, La révolte des Masses (1926), Paris, Gallimard, Idées, 1961, p.143s.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 6 Juin 2017 à 3h05

      AnneGuedes dit

      Ces commentaires sont-ils vraiment modérés ? Qu’ont-ils à voir avec l’article de Christophe Boutin ?

      C’est le règne du “tout tout de suite”, les enfants sont comme ça, incapables de différer. Les animaux aussi.

    • 2 Juin 2017 à 13h59

      nico dit

      Molière a très bien connu Macron et sa cour de petits marquis incultes et arrogants. La preuve ? Il en brosse le portrait rigoureux dans Le Misanthrope :
      « C’est un parleur étrange, et qui trouve toujours,
      L’art de ne vous rien dire, avec de grands discours »
      Ou encore dans Les femmes savantes :
      « On cherche ce qu’il dit après qu’il a parlé »
      http://les-minuscules.blogspot.fr/2017/05/trissotin-2017.html
      Nl

      • 2 Juin 2017 à 16h39

        i-diogene dit

        Nico,

        .. Pourtant, Macron parle simplement, dit où il va et va où il dit..

        .. Si tu ne comprends pas ses interventions, pose-toi donc les bonnes questions: as-tu les facultés nécessaires à la compréhension..?

        • 2 Juin 2017 à 17h51

          C. Canse dit

          C’est pourquoi toi, tu le comprends. Un beauf ne pige que ce qui est simple voire simplet, ton niveau. :-)) 

        • 2 Juin 2017 à 18h03

          i-diogene dit

          Durru, C.Canse,

          Je peux vous démontrer simplement que vous ne comprenez pas ce que vous lisez, à l’ aide d’une devinette assez simple..:

          - Si la fille de Gertrude est la mère de ma fille, qui suis-je par rapport à Gertrude..”..

          .. Mais je ne me fais aucune illusion: vous n’oserez pas répondre..!^^

        • 2 Juin 2017 à 18h08

          C. Canse dit

          Ça y est le gros beauf, tu as fini de roter ta bière ?
          À tes heures perdues, va donc nettoyer ton Marcel couvert de graisse et de sueur, tu fais vraiment trop crade. Ça te plaît d’incarner le beauf ?

        • 2 Juin 2017 à 18h20

          i-diogene dit

          C. Canse,

          Réponds donc à ma devinette, au lieu de m’injurier..!

          T’oseras pas, car t’ es trop lâche..!^^

        • 2 Juin 2017 à 18h25

          C. Canse dit

          Gros beauf, ne rêve pas. Je ne perds plus mon temps à lire ton dégueulis d’ivrogne. 

        • 2 Juin 2017 à 18h29

          i-diogene dit

          C. Canse,

          T’as un peu plus de courage que Durru, qui préfère faire le mort..

          Mais, inutile de digresser: tu ne comprends pas ma devinette..!^^

          Quel mot tu ne comprends pas..? Elle est pourtant claire..!^^

        • 2 Juin 2017 à 18h32

          Lector dit

          elle a déjà répondu : “un beauf” comme beau fils…
          et sinon l’âge du capitaine ? Non parce que tu pourrais n’être que le beau père de la petite fille de Gertrude ^^

        • 2 Juin 2017 à 18h38

          i-diogene dit

          Rhôô, Lector, NON, c’ est faux..!

          .. Mais tu as le courage de t’ exprimer et l’erreur n’ est pas une tragédie, mais la possibilité de donner une autre réponse..

        • 2 Juin 2017 à 18h46

          Lector dit

          gros malin mise à part famille recomposée si Gertrude est la mère de ton épouse ou concubine (bref la mère de ta fille) que serais-tu d’autre par rapport à G ?
          Avant de prétendre que les autres ne savent pas lire faudrait peut-être que tu comprennes ce que tu écris :D

        • 2 Juin 2017 à 18h52

          i-diogene dit

          NON, Lector, c’ est faux..!

          - “JE”, c’ est TOI.. Dans la devinette..

          - Une chose est sûre: si TOI, tu coinces, on n’ est pas près de revoir C. Canse ni Durru..!^^

          J’ adore les problème de logique: ça aiguise l’ esprit d’ analyse..

        • 2 Juin 2017 à 19h05

          Lector dit

          eh non ! Tu as tout faux en voulant faire le malin parce que “je” (Cf. “qui suis-je par rapport etc.”)c’est le locuteur bref celui qui pose la question, celui qui se la pose et non pas celui à qui il la pose^^
          hahaha lorsque tu dis “qui suis-je par rapport” c’est de moi que tu parlerais ?! pfff t’as un problème de grammaire ou d’identité ? :))))))
          T’es mignon mais les problèmes de logique ou raisonnement hypothétique j’en résous avec succès depuis mes 10 piges abonnés à jeu et stratégie (genre le menteur le changeant et le véridique…).

          On retiendra “je c’est toi”… et “tu c’est moi” ?
          Dis, Môssieur Emmanuel Lavinasse, tu te prends pour Rimbaud ou Lacan ?

        • 2 Juin 2017 à 19h13

          i-diogene dit

          Lector,

          Mais, non.. Il s’agit d’une devinette donc la réponse doit obligatoirement être:

          - Je suis (le ou la)……… de Gertrude..

          La réponse est d’une logique évidente.. Je m’ étonne..!

          M’étonne plus que Durru et C. Canse fassent le mort..!^^

        • 2 Juin 2017 à 19h44

          Lector dit

          bref je suis le be

          Bref l’astuce “sémantique” (qui n’a rien à voir avec l’analyse ou l’exercice de logique) dont tu nous fais part ne vaut que si le locuteur se pose la question et non si TU la poses aux autres comme tu l’as fait en manière d’interrogation scolaire qui vaudrait qui plus est pour démonstration de leur bêtise ^^
          Il me semble que tu dois être plus adepte de charade à tiroirs et autre jeux de mots que d’exercice logique… ou bien te diagnostiquerait-on pervers narcissique piégeux ? :D

          “Je” ou “tu” la réponse est tjrs beau fils (solution du mini problème généalogique).

          Allez Majax, reconstruis-nous le raisonnement hypothétique du problème des 3 prisonniers qui doivent deviner la couleur de la boule/pierre qui est accrochée dans leur dos pour être libéré, sachant qu’au départ il y avait dans le sac 3 pierres blanches et deux noires… (des pierres, il n’y a aucun piège pour le coup) juste histoire de voire comment tu t’en sors…

        • 2 Juin 2017 à 19h51

          Lector dit

          arrffff post parti trop tôt^^
          donc en gros si je me pose la question qui suis-je dans le cadre de cet énoncé sans locuteur autre que moi-même la réponse que tu attendais est “je suis le beau fils”.

          bref la réponse au “problème” généalogique est tjrs beau fils. Donc mon 18h30 n’est pas faux comme tu te plaisais à l’annoncer -> puisqu’article indéfini : Cf un beauf’ :))))))))))

        • 2 Juin 2017 à 20h05

          i-diogene dit

          Lector,

          J’ avais bien précisé qu’il s’agissait d’une devinette.. Donc rien de piégeux..

          .. Et je n’ ai jamais dit que ta réponse serait ridicule, seulement tu nous a incorporé aux données du problème, et ce n’ était pas nécessaire..

          .. Ce qui fait que ta réponse est approchante, mais inexacte..
          La bonne réponse est:

          - “la mère de ma fille”, c’ est forcément… MOI..!

          - donc “JE” suis la fille de Gertrude..!

          Je réfléchis à ton problème en allant manger..

          En attendant, une analyse amusante..

          Cet animal existe-t-il, si oui quel est son nom..?:

          https://youtu.be/E4A1aOv-pcc

        • 2 Juin 2017 à 21h22

          i-diogene dit

          Lector, chaque prisonnier peut-il voir la boule des deux autres..?

        • 2 Juin 2017 à 23h09

          Lector dit

          bien sûr ; tu connais donc. Ils tournent en rond dans une cours disait l’énoncé, chacun pouvant voir la boule blanche que les deux autres ont accrochée dans le dos ; ça commence comme ça…

        • 2 Juin 2017 à 23h31

          i-diogene dit

          A mon avis:

          Nommons-les A, B et C..

          - Si A voit deux boules blanches, il y a deux possibilités;

          - soit il a aussi une boule blanche, soit il a une boule noire..

          - si A a une boule noire, B se dira: si j’ ai une boule noire , C va comprendre qu’il a une boule blanche..

          - si B et C ne disent rien, c’est parce qu’il ne voient pas deux boules noires, donc A a une boule blanche aussi..

          C’est sympa comme problème..

          .. Et pour ma bestiole, t’ en penses quoi..?

        • 3 Juin 2017 à 0h08

          Lector dit

          sympa et connu mais, c’est bien ce qui m’amuse, il y a finalement plus rapide que le raisonnement par enchâssement hypothétique, c’est le… tiens, a ton avis que cela pourrait-il être ? -NB ce fut d’ailleurs ma toute première réponse à l’examinateur imbécile de QI qui avait mal posé le problème/la question… i.e. ne demandant pas en réponse de construire le raisonnement hypothétique du libéré mais se contentant de demander d’illustrer disons une idée raisonnable : “au bout d’une heure l’un des trois déclare qu’il a une boule blanche dans le dos ; il est libéré ; qu’elle fut son raisonnement?”
          Une heure ? Pffff on peut être bien plus véloce en contournant le problème… :D
          Alors ?

        • 3 Juin 2017 à 0h19

          Lector dit

          tiens d’ailleurs, non, je me trompe le type avait fini par demander un raisonnement mathématique… pfff, mais enfin disons que c’est un indice qui révèle le côté bancal du problème posé car bien plus rapide que de construire l’hypothèse² peut advenir la réponse évidente partant d’un simple… allez…

        • 3 Juin 2017 à 0h20

          Lector dit

          alors, tu creuses ou tu sèches ? :)))

        • 3 Juin 2017 à 0h24

          eclair dit

          3 blanches

        • 3 Juin 2017 à 0h30

          Lector dit

          ce pourrait être un début… 3 blanches et..?

        • 3 Juin 2017 à 0h34

          i-diogene dit

          ARf..

          Je réfléchis..

          Alors, pour ma bestiole, tu en penses quoi..?

          https://youtu.be/E4A1aOv-pcc

        • 3 Juin 2017 à 0h37

          Lector dit

          et 3 prisonniers Eclair donc..?

          tjrs pas l’Gene, oserais-tu une réponse ?^^ Un peu de courage que diable… et d’esprit ! :D

          Réponse rapide évidente (pour être libéré plus vite que le raisonneur) partant donc… (n’avais-je pas encore révélé) d’un simple postulat éthique… eh oui ! Enfin quoi 3 prisonniers 3 pierres blanches et seulement 2 noires..? -sinon “ça” ne fonctionne pas n’est-ce pas (le raisonnement hypothétique)… eh bien je te laisse construire l’autre réponse ad hoc, qui, à la différence du raisonnement connu, ne se trouve pas sur le net ni dans les annales des problèmes à la gomme :D

        • 3 Juin 2017 à 0h43

          i-diogene dit

          OK,

          ” .. au bout d’une heure, l’un dit: j’ai une boule blanche.”..

          Avec cette donnée supplémentaire, ça change la donne:

          .. il n’ y a que trois solutions:

          - trois boules blanches.. Notre cas,
          - deux boules noire donc une blanche.. Donc celui qui a la blanche le sait..
          - une boule noire et deux blanches.. Personne ne peut savoir, donc personne ne cause..!^^

        • 3 Juin 2017 à 1h23

          Lector dit

          hum disons que cette fois c’est moi qui, n’arrivant pas à me remémorer avec exactitude la manière inepte qu’avait eu l’examinateur de poser le problème (il n’avait pas demandé le raisonnement hypothétique en réponse comme pour ne pas risquer nous mettre sur la voie), communique mal.
          Bref ce que je te demandais n’est pas de l’ordre du raisonnement hypothétique et déductif mais, partant d’un postulat éthique d’évidence, un simple constat ; à savoir : pour que chaque prisonnier ait la même opportunité/chance de résoudre le problème ou, selon la manière simpliste de l’examinateur de poser la question, d’y répondre positivement en donnant la bonne réponse/couleur en tant que prisonnier affublé d’une pierre blanche sur trois (les deux noirs restant cachées dans le sac de l’énigme)… pour que chaque prisonnier ait la même opportunité/chance de trouver la couleur, disais-je, il parait évident que chacun s’est vu attribué une pierre ou boule blanche : 3 prisonniers 3 blanches et 2 noires… peut déjà devenir un indice… bref étant donné surtout le contexte de l’énoncé (prisonniers et libération, donc affaire de justice) la réponse évidente tient, obligatoirement pour le coup, à question d’équité… c’est une manière de contourner le problème… et d’obtenir la bonne réponse rapidement… tu vois, là encore la “devinette” pose que “je” réponds en tant que prisonnier cherchant libération… si en tant que tel je dois juste donner la couleur, ça ne fait pas un pli, nul besoin de passer par la construction d’un raisonnement dit “mathématique”.

        • 3 Juin 2017 à 1h46

          i-diogene dit

          OK, mais l’ éthique en prison.. Heeuu..!^^

          Nan j’ rigole, mais en creusant (avec ton incitation), j’ ai trouvé une solution plus rapide..!^^

          Faut dire que tu m’ as donné les infos au compte-goutte..

          .. Et ma bestiole, ça ne t’intrigue pas..?

        • 3 Juin 2017 à 1h57

          eclair dit

          lector

          tu dis que chacun vois que les 2 autres ont une boule blanche.

          donc 3 blanches.

          Pour le raisonnement des prisonniers, o va dire A B et C

          S’il y avait 2 boules noires 1 peu dire tout de suite qu”u’il ya une boule blanche.

          Si 1 a une boule noire, lui ne pourra pas répondre, mais l’un des deux autres pourra déduire qu’il a une boule blanche vu qu’il n’y a pas de réponse immédiate.

          Dans le cas de 3 boules blanches. chacun sait qu’il n’y a pas 2 boules noires en jeu il peut y en avoir qu’une dans son dos à lui.

          C’est typiquement de la chance à celui qui réponds le premier. Personne ne peut être sur qu’il n’a pas une boule noire.

          Il n’y a que ceux pouvant voir une boule noire sans réponse rapide.

          Sinon tu pars du postulat qu’il n’y a pas de boules noire en jeu. donc chance.

        • 3 Juin 2017 à 2h09

          i-diogene dit

          EClair,

          Mais non, la chance n’ a rien a voir, c’ est juste de la logique:

          A fais des hypothèses sur les réflexions de B et de C..

          Reprend mon raisonnement et tu verras que c’est pas possible qu’il ait une boule noire..!

        • 3 Juin 2017 à 2h13

          eclair dit

          lector

          Si on rajoutes une donnée au problème si tu te trompes c’est l’éxecution.

          Sauf ceux voyant deuxboules noires peuvent etre sur à 100%

          Ceux voyant une seule boule noire peuvent compter sur l’honneteté de celui qui verrait 2 boules noires s’il n’est pas sadique.

          S’il voit 2 boules blanches il ne peut compter que sur l’intelligence de ses vis à vis qui raisonnerait. sur le cas précedent et donner un temps de reflexion ou quelqu’un devrait répondre s’il voyait une boule noire.

          C’est typiquement de la chance dépendant de l’intelligence des autres à répondre.

        • 3 Juin 2017 à 2h19

          eclair dit

          diogene

          non c’est typiquement de la chance avec 3 boules blanches. Cela dépend de la capacité de raisonnement des deux autres dans le cas où ils verraient une boule noire..

          avec 1 boule noire ceux voyant la boule noire s’ils attendent un peu peuvent dire qu’ils ont une boule blanche.

        • 3 Juin 2017 à 2h26

          eclair dit

          et cela dépend si celui qui en verraient 2 noires ne seraient pas sadique.

        • 3 Juin 2017 à 2h29

          i-diogene dit

          Mais non, la chance n’ a rien à voir..

          A réfléchit à ce que peuvent voir B et C..

          si A a une boule noire:

          - B se dit: si j’ ai aussi une boule noire C verra deux boules noires..C’est pas une réflexion très poussée pour B..
          - et C se dit: si j’ ai une boule noire, B verra deux boules noires.. Donc saurait qu’il a une boule blanche..

          - Comme B et C ne disent rien, A a forcément une boule blanche..

          Pigé..?

        • 3 Juin 2017 à 2h37

          eclair dit

          diogene

          c’est ce que je dis! sauf que cela dépend de l’intelligence des deux autres et de leur honneteté!

          Dépendre du temps de reflexion des autres c’est de la chance.

        • 3 Juin 2017 à 2h51

          i-diogene dit

          Bah, les deux autres c’ est pas des poules..: si l’ un voit deux boules noires il a forcément une blanche, donc la liberté dès qu’il l’ annonce.

          ..Sauf s’il a envie de rester en taule..!^^

          Bast..! Autre énigme: cette bestiole existe ou pas..?
          Si oui, c’est quoi..?

          https://youtu.be/E4A1aOv-pcc

    • 1 Juin 2017 à 19h12

      bellini dit

      « On entendra bientôt par toute la planete un immense cri, qui montera vers les étoiles, comme un hurlement de chiens innombrables, demandant quelqu’un, quelque chose qui commande, qui impose une activité ou une obligation » du mème!

      • 1 Juin 2017 à 22h09

        i-diogene dit

        Rhôô, t’ es sous acide..?

    • 1 Juin 2017 à 11h26

      accenteur dit

      Il s’ensuit, voir mon message de 11H18, que ce sont toujours les médiocres beaux parleurs qui prennent toujours le pouvoir. Tous les hypnotiseurs le savent. Heureusement on peut embobiner qq’un tout le temps, tous, quelque temps, mais pas tout le monde, tout le temps.

      • 1 Juin 2017 à 22h13

        i-diogene dit

        Tu parles comme un éternel baisé..!^^

      • 1 Juin 2017 à 22h54

        Pierre Jolibert dit

        Mais être beau parleur ce n’est pas être médiocre.
        Comme beaucoup se sont interrogés ci-dessous sur les filières et tout ça :
        http://www.lycee-chateaubriand.fr/revue-atala/wp-content/uploads/sites/2/2014/06/atala14ParolesEtudiant.pdf
        c’est un recueil de témoignages d’étudiants qui ont affronté les épreuves dites de culture générale de trois concours différents ; mention particulière à ceux d’Auriane Fondeux et Elise Pampanay.

        • 1 Juin 2017 à 23h46

          durru dit

          ENS, c’est un autre monde… Demandez à Macron ce qu’il en pense.
          J’ai bien aimé, effectivement: “être khâgneux, c’est avoir l’art de parler de ce que l’on ne connaît pas et d’être capable de disserter sur n’importe quel sujet”
          Maintenant, je reconnais n’avoir jamais envisagé la culture générale en termes de concours.

        • 2 Juin 2017 à 16h45

          i-diogene dit

          Durru,

          A force de lire tes coms, il en ressort les constats suivants:

          - tu comprends les mots,
          - tu comprends la construction grammaticale,
          - mais tu comprends rarement le sens du texte, surtout quand il nécessite un minimum de réflexion..!

          Je ne t’insulte pas, je constate..!^^

        • 2 Juin 2017 à 16h51

          durru dit

          Diogène, ça serait vraiment amusant de voir combien d’autres contributeurs sur ce forum partagent ton avis. Ainsi que le nombre de ceux qui ont un tel avis sur toi. Mais je crois que tu connais déjà la réponse ;)

        • 2 Juin 2017 à 17h33

          saintex dit

          “être khâgneux, c’est avoir l’art de parler de ce que l’on ne connaît pas et d’être capable de disserter sur n’importe quel sujet”.
          Ca me semble être une définition incomplète. Il y a plein de gens capables de parler de ce qu’ils ne connaissent pas sans être khâgneux, mais plutôt mous du genoux. Je sais même un artiste en la matière. La différence est que la dissertation de l’un répond à des règles de construction logiques et s’appuient sur des développements quand celle de l’autre…. baaah, celle le l’autre se reconnaît tout aussi aisément.

        • 2 Juin 2017 à 17h41

          lisa dit

          mou du genou cagneux

        • 2 Juin 2017 à 17h44

          saintex dit

          Ca c’est gourmandise !

        • 2 Juin 2017 à 22h57

          Pierre Jolibert dit

          Durru,

          je crois d’ailleurs que l’épreuve est surtout de “culture littéraire générale”, comme s’en plaint d’ailleurs un peu une des dernières témoins (qui a trouvé que les disciplines du jury ne dialoguaient pas assez entre elles).
          (Macron a passé les concours de quelles ENS au fait ?)

          idiogène,
          comme j’ai d’abord pris la remarque pour moi j’allais vous demander ce que nous n’avions pas compris du message d’accenteur ; pour ce qui est du mien, il n’y avait rien à en comprendre spécialement, j’ai fourni de la matière 1ère pour le débat qui s’est poursuivi plus tôt, entre ceux pour qui ces filières d’excellence c’est super et on y travaille dur et ceux pour qui audace et poudre aux yeux sont les 2 mamelles de la réussite, et de façon générale pour illustrer l’article ci-dessus et son envolée sur la jeunesse qui croit ou feint de croire (le débat est ouvert) qu’elle ne doit tout qu’à elle-même quand on lui a tracé, etc.
          De tels accents étaient difficiles à imaginer sur Causeur, il y a quelques années : autre miracle de l’évolution politique.
          Comment comprenez-vous cela, idiogène ?

      • 2 Juin 2017 à 8h18

        accenteur dit

        Pour exemple je citerai les Ecologistes et les Ecologues. Les premiers causent parfois à tort et à travers : ex Duflot ; les seconds, scientifiques sont des taiseu ayant horreur des déclarations intempestives devant les caméras, sachant que la science nécessite prudence et modestie.

    • 1 Juin 2017 à 11h09

      accenteur dit

      Les Rastignac.

    • 1 Juin 2017 à 7h58

      àboutdepatience dit

      Si les enfants n’étaient pas ingrats et oublieux Balzac n’aurait pas écrit le père Goriot
      L’amour pour nos enfants n’en est pas moins puissant et indéfectible. Ce qui fait souffrir n’est pas l’ingratitude mais l’impossibilité de cesser d’aimer.
      Et aussi penser à sa propre ingratitude etc
      Les jeunes étant par essence de futurs vieux il faut leur souhaiter le courage de le supporter quand viendra leur tour.
      Comme le dit Louis Jouvet : des 17 ans, il n’y en a pas pour tout le monde en même temps

      • 1 Juin 2017 à 11h18

        accenteur dit

        La sélection des plus forts heurtent nos convictions républicaines. Une seule consolation, les plus forts ne sont pas toujours les meilleurs dans leur domaine – souvent modestes, car la vraie intelligence s’accompagne de la connaissance de ses propres limites – mais les plus forts en gueule. Ainsi, la morale est sauve, car il y a toujours plus fort en gueule que soi.

    • 1 Juin 2017 à 1h38

      Martini Henry dit

      Ah oui, et Schiappa qui a écrit un bouquin où elle expliquait, sur le ton de l’humour hein, bien sûr, aux femmes comment prolonger leur congé maternité en arnaquant la sécu…
      C’est plus un gouvernement, c’est une farce…

      • 1 Juin 2017 à 2h06

        i-diogene dit

        Martini,

        Bah, tu cherches des poux, chacun son truc..

        .. Sinon, t’ as des nouvelles de Marine le Pen..?

        Il paraît qu’elle est encore bien jaune et qu’elle se gave de Valium..!^^

        C’est Waterloo au FN, il paraît que jeanne d’ Arc va être remplacée par Sainte Hélène..!^^

        • 1 Juin 2017 à 6h55

          Archebert Plochon dit

          Bof, pas le sujet mlp, ici on parlé de cochons sur marne ^^
          Une raison de vouloir changer de sujet ?
          J’aime Macron, mais ses ministres comme ses électeurs sont manifestement des brêles ;)  

        • 1 Juin 2017 à 7h26

          yafa dit

          Pourquoi ramener à MLP…? vous êtes hors sujet…

        • 1 Juin 2017 à 13h48

          i-diogene dit

          NAN, on est en plein dans le sujet, au contraire:

          Marine a flingué son vieux facho de père, mais aujourd’hui, elle se fait bouffer par des jeunes: Philippot et Marion Maréchal nous-voilà..!^^

          SI MMLP a pris ses distances, il n’ en reste pas moins qu’elle a fusillé Tata-la-déprime..!^^

          Rhâlala, ces jeunes loups..!^^

    • 1 Juin 2017 à 1h30

      Martini Henry dit

      Ah maintenant, c’est une candidate “en marche” qui falsifie ses diplomes et usurpe les notes d’une autre pour s’inscrire à l’école du barreau de Lille… Décidément, un vrai ramassis de magouilleurs ce parti…
      Bravo la moralisation, Chéri…
      http://www.fdesouche.com/858277-houmria-berrada-candidate-en-marche-ete-condamnee-pour-falsification-diplome

      • 1 Juin 2017 à 9h51

        durru dit

        La même chose dans un journal pas du tout “facho”: http://www.lavoixdunord.fr/171072/article/2017-05-31/reunion-de-crise-en-pleine-affaire-berrada-le-suppleant-de-la-candidate-d-en
        Pour couper court aux Nadia et autres Diogène.

        • 1 Juin 2017 à 13h57

          i-diogene dit

          Durru, Martini,

          … Comme je l’ ai déjà dit, cette lessive assainit le paysage politique, donc, c’ est un bien..!^^

          Il est nécessaire de séparer l’ ivraie du bon grain..

          Il reste à faire de même avec les autres partis..!

        • 1 Juin 2017 à 15h33

          durru dit

          Débile, le souci, c’est qu’il n’y a rien qui se passe, justement. Tu les vois dégager, les Ferrand, de Sarnez, etc? Ils s’accrochent comme des morpions, au contraire.

        • 1 Juin 2017 à 17h09

          i-diogene dit

          Durru,

          Ferrand et Sarnez ne sont pas mis en examen..

          S’ils le sont, ils seront débarqués..!

          .. C’est pas comme au LR ou au FN..!^^

        • 1 Juin 2017 à 17h32

          durru dit

          Enquête préliminaire, ça va?

        • 1 Juin 2017 à 22h15

          i-diogene dit

          Bin, non..: mise en examen, c’ est la limite..

          Tu connais la différence..?

        • 1 Juin 2017 à 23h33

          durru dit

          La limite? Décidée par qui? Sur quels critères?

        • 2 Juin 2017 à 17h13

          i-diogene dit

          Durru,

          La frontière est claire: on ne peut pas destituer un ministre pour une simple affirmation d’un journal.. Ce serait injuste..

          - Une enquête préliminaire a pour but de déterminer s’il y a réellement des zones d’ombres suspectes: la justice ne peut pas se fier à des déclarations journalistiques ou des dénonciations.. Ce serait la porte ouverte à toutes les dérives pour faire obstruction aux missions du gouvernement..

          - Il y a trois conclusions possibles: abandon des poursuites, mise en examen, ou renvoi en correctionnelle..

          - la mise en examen ne peut se faire que s’il y a matière à poursuivre les investigations.. En clair, des zones troubles avérées..

          - C’est donc, à ce stade que le présumé suspect a accès au dossier et peut répondre pour se disculper.. S’il peut..!^^

          - il y a aussi trois issues possibles au procès qui s’en suit: condamnation, non-lieu ou renvoi pour complément d’ enquête..!

        • 2 Juin 2017 à 17h54

          durru dit

          J’ai quand même l’impression que dans un premier temps le parquet a refusé d’ouvrir une enquête. Le fait de l’avoir finalement fait, ça ne veut rien dire? Bizarre…

        • 2 Juin 2017 à 18h18

          i-diogene dit

          Durru,

          Nan, c’ est logique:

          L’ article du Canard ne faisait que sous-entendre un risque de conflit d’intérêts.. Donc, à priori, rien de sérieux pour ouvrir une information..

          Ensuite, les déclarations du Bâtonnier du tribunal de Brest, engendraient un doute légitime, donc ouverture d’une enquête préalable..

          Dans TOUT les cas de figures, c’ est une bonne chose:

          - soit Ferrand est disculpé, donc, abandon des poursuites,
          - soit Ferrand est mis en examen, et à, il devra assumer et se retirer en attendant les conclusions de l’ enquête..

          .. Ca m’ étonnerait que Macron supporte un ministre mis en examen..: à l’ époque des faits, ils ne se connaissaient pas et Ferrand peut mentir.. Ou pas..!^^

        • 3 Juin 2017 à 0h52

          durru dit

          Contrairement à tes racontars, le parquet a ouvert l’enquête bien après les révélations de l’ancien bâtonnier. Les causes sont bien plus politiques (trop de bruit).

    • 1 Juin 2017 à 1h06

      Mouah dit

      Qu’une coiffure à la mode, des lunettes à la mode et une barbe à la mode constituent autant de crimes dont les auteurs mériteraient d’être pendus haut et court, cela va de soi.
      J’ai beau faire, j’éprouve en revanche les plus grandes peines à me représenter un “sourire à la mode”, un “regard à la mode”, des “dents à la mode”.

      • 1 Juin 2017 à 1h13

        durru dit

        “A la mode” = le conformisme En Marche. Et les futurs pendus, c’est nous, pas eux. S’ils arrivent à avoir les mains libres.

        • 1 Juin 2017 à 1h17

          i-diogene dit

          Durru,

          … Et encore un com aussi con que pleurnichard..!^^

          Une vraie lavasse..!

        • 1 Juin 2017 à 7h37

          durru dit

          L’aboyeur, autre chose? Des arguments, peut-être?

        • 1 Juin 2017 à 14h01

          i-diogene dit

          Durru, futur pendu,

          .. Tu trouves que ton com apporte des arguments..?

          .. C’est juste de la pleurnicherie et des lamentations..: Une vraie lavette..!^^

        • 1 Juin 2017 à 15h34

          durru dit

          Le jour où tu apprendras à lire, je t’expliquerai.

        • 1 Juin 2017 à 17h13

          i-diogene dit

          T’as rien à m’ expliquer, pleurnicheuse.. C’est très clair..!^^

        • 1 Juin 2017 à 17h33

          durru dit

          La seule chose qui est claire, c’est que tu ne comprends jamais rien.

        • 1 Juin 2017 à 22h18

          i-diogene dit

          Personne ne comprend tes délires de fada, Durru.. PERSONNE..!^^

    • 1 Juin 2017 à 0h59

      Mouah dit

      S’il est plus facile de faire de bonnes études en étant “bien né”, cela ne dispense pas, contrairement à ce que s’imaginent les esprits chagrins dont l’auteur de ce papier, de travailler, et dur, pour réussir dans les filières sélectives. En sus d’avoir quelques neurones…

      • 1 Juin 2017 à 1h14

        durru dit

        Quelques, mais pas beaucoup. Trop, ça devient même rédhibitoire. Quant au travail, lequel? De mémorisation?

        • 1 Juin 2017 à 10h08

          ji dit

          Et alors, c’est toujours facile de critiquer la réussite à un concours. Tant que celui ci est anonyme c’est infondé. Être capable de mémoriser et de se servir de cette culture, c’est déjà pas mal !

        • 1 Juin 2017 à 10h20

          durru dit

          Ce n’est pas exactement ce que je dis. ENA, c’est pas le nec plus ultra du travail acharné. Quant aux écoles de commerce… Car la “réussite” de nos jours, c’est à peu près ça.

      • 1 Juin 2017 à 7h02

        Archebert Plochon dit

        “Travailler dur” c’est pour l’esclave ou le bourgeois ; tout ce qui est grand se fait dans la facilité, voir Macron justement. 

        • 1 Juin 2017 à 7h05

          Archebert Plochon dit

          Et le filières sélectionnent les gens serviles, non les gens brillants, qui sont souvent battus et mis à l’écart des le collège. Carrez vous donc vos filières dans le fondement, voulez-vous ?

        • 1 Juin 2017 à 7h36

          durru dit

          Vous vous contredisez, mon cher. Macron est lui aussi sorti d’une “filière”. Alors, servile, ou brillant? Moi, j’ai ma petite idée.

        • 1 Juin 2017 à 14h11

          i-diogene dit

          Durru,

          Pauvre clampin raté de la vie, qui es-tu pour critiquer un gus qui aurait pu rester chez Rothschild et continuer à gagner 1,5 millions d’ Euros par an..?

          Les grandes gueules critiquent, jalousent, se lamentent mais ne font JAMAIS rien de leur vie..!^^

        • 1 Juin 2017 à 15h35

          durru dit

          C’est pas un assisté qui va me traiter de raté. D’une.
          Et de deux, je ne critique personne, j’observe une contradiction dans les posts d’Archebert, c’est tout.

        • 1 Juin 2017 à 17h04

          i-diogene dit

          Durru,

          Nan, tu émets un jugement de valeur..: qui es-tu pour juger et sur quels éléments..?

          C’est du même niveau que dame Michu, concierge de HLM (sans cierge)..!^^

          Quant à moi, je vis très bien, tocard..!^^

        • 1 Juin 2017 à 17h35

          durru dit

          Tu vis très bien en escroc, ça oui. En assisté on peut dire aussi.
          J’émets un jugement de valeur en posant une question? T’es trop fort, toi. La langue française (comme toute autre langue) t’est complètement étrangère.

        • 1 Juin 2017 à 22h38

          i-diogene dit

          Durru, faudra choisir:

          - évadé fiscal, escroc ou assisté..?

          Et ça, c’ est pas un jugement de valeur arbitraire..?:

          -” … Macron est lui aussi sorti d’une “filière”. Alors, servile, ou brillant? Moi, j’ai ma petite idée…”

          … Tu ne comprends pas ce que tu écris..?^^

        • 1 Juin 2017 à 23h37

          durru dit

          Un évadé fiscal, c’est un escroc. Son escroquerie lui permet de vivre en tant qu’assisté du pays qu’il a fui. Il n’y a strictement aucune contradiction.
          “Moi, j’ai ma petite idée” reste une opinion que je ne rends pas publique, donc en aucun cas un “jugement de valeur”. Quel serait ce “jugement”, d’ailleurs? Tu lis dans les pensées, maintenant?
          Baltringue.

        • 2 Juin 2017 à 22h14

          i-diogene dit

          Durru,

          - retraité = assisté,
          - placements = escroqueries..

          Tout le monde va bien dans ta tête..?

        • 2 Juin 2017 à 22h32

          durru dit

          Quand je te disais que tu ne comprends pas le français…
          Ton escroquerie n’est pas liée aux placements, mais à l’évasion fiscale. Et l’assistanat est dû à cette escroquerie (tu ne paies rien à l’Etat, mais tu encaisses), aucun rapport avec la retraite.