Le Frexit pour sortir la France de sa mélancolie | Causeur

Le Frexit pour sortir la France de sa mélancolie

Et en finir avec la trahison des politiques

Auteur

Xavier Théry

Xavier Théry
travaille dans un grand groupe de communication.

Publié le 16 mars 2016 / Politique

Mots-clés : , , , ,

Les Français se sont engagés avec enthousiasme dans la construction européenne, mais aujourd'hui ils ont le sentiment d'avoir été bernés. Le Frexit s'impose pour répondre à cette trahison.

(Photo : SIPA.00669896_000012)

Dans Comprendre le malheur français,  Marcel Gauchet nous dit que la France est en perdition. Les Français le sentent, le voient, le savent. Jean-Pierre Chevènement disait de son côté le 28 février sur France 5 « les politiques ont trompé les Français sur l’Europe ». Quel rapport ? Tout !

Qu’est-ce qu’un Etat si ce n’est une structure politique au sein de laquelle des individus s’associent pour garantir une plus grande sécurité à leur vie ? Depuis le néolithique, c’est ce mouvement que suivent les hommes. Du clan à la cité, des principautés aux grands empires, des Etats nationaux aux grandes confédérations. L’Etat, national ou fédéral, c’est l’organisation qui garantit la sécurité civile par la loi librement consentie, la sécurité sociale par la mise en commun de la prévoyance, la sécurité économique par le développement des infrastructures, la sécurité territoriale par la défense et la sécurité culturelle par le maintien de traditions et d’un art du vivre ensemble. L’Etat, c’est la sécurité.

Au tournant des années 70, les Français se sont engagés avec enthousiasme dans une construction européenne toujours plus active en acceptant de perdre leur souveraineté pour la promesse d’une sécurité accrue. A 6, puis à 12, puis à 27, on allait être plus forts que seuls et « enfermés » dans notre Hexagone. L’Union européenne devait nous policer dans notre civilité : plus de normes, plus d’exigence, plus de sécurité. L’Union européenne devait nous apporter plus d’harmonie sociale au sein d’une communauté élargie. L’Union européenne allait permettre le développement de projets économiques à une échelle que la France ne pouvait atteindre. L’Union européenne allait faire émerger une culture européenne plus ouverte et plus harmonieuse.

Pourtant c’est le contraire qui est advenu. Jean-Pierre Chevènement pointe du doigt le mensonge des politiques. Il a raison : l’Europe, contrairement à la promesse qui avait été faite au Français, ne leur a pas apporté plus de sécurité. Force est de constater que l’intégration européenne depuis 1979 (première élection du Parlement européen au suffrage universel) jusqu’à nos jours, via tous les traités sur le marché unique, Maastricht, Nice, Lisbonne, coïncide parfaitement avec l’entrée de l’Europe dans les « Trente Piteuses » qui ont succédé aux Trente Glorieuses.

Partout en Europe (y compris en Allemagne), règne un chômage de masse qui avoisine les 20%. Partout en Europe, la désindustrialisation suit un rythme galopant. Partout en Europe, les grandes entreprises devenues supranationales liquident des pans entiers de nos savoir-faire. Aucun grand projet n’est apparu récemment en Europe : seuls se perpétuent ceux lancés dans les années 60 et 70. Partout en Europe, les paysans abandonnent leurs terres laissées en friche, pour mourir ou pour construire des usines où la souffrance animale le dispute à la chimie dévastatrice. Partout en Europe, l’ouverture à l’autre se traduit par le choc des civilisations. Partout en Europe, l’esprit des Lumières recule au nom de l’altérité. Partout en Europe, la paix universelle est devenue un mirage à mesure que de nouveaux ennemis sont désignés au sein même de l’Europe. Partout en Europe, la population se suicide en ne faisant plus d’enfants. Oui, la France et l’Europe sont en perdition. Oui, les politiques ont menti aux Français. Et à tous les Européens.

Le projet d’intégration européenne, n’est pas, n’a jamais été un projet pour renforcer un Etat devenu supranational. Il a toujours été pensé et administré pour affaiblir les Etats et organiser leur impuissance par une supranationalité impotente. L’Union européenne n’est plus qu’une machine à détricoter l’Etat social, à subordonner les économies aux intérêts des trusts qui ne participent même plus à l’impôt, à soumettre les individus à des changements culturels vénéneux.

Dans cette Europe en perdition, les Français sont sans doute ceux qui se sentent le plus perdus. Peut-être parce que, comme les Américains, ils se sont longtemps vécus comme la nation indispensable. Au moins depuis Louis XIV. Avaient-ils accepté de ne plus se sentir indispensables en échange du confort douillet que promettait l’Europe ? Aujourd’hui, ils savent qu’ils ont été trahis. Ils le savent et ils sont perdus car ils ne voient pas d’issue. La France s’enfonce, la France s’effondre, la France est entrée en déréliction.

Pourtant, rien n’est perdu. On savait grâce à la Suède et à la Grande-Bretagne que l’euro n’était pas la panacée. On verra assez vite, avec la Grande-Bretagne encore, que même la sortie de l’Union ne constitue en rien une catastrophe. Au contraire. Et on comprendra assez vite après le Brexit anglais, que le Frexit peut être l’occasion d’un sursaut français. Redonner de la vitalité à un peuple entré en mélancolie. Sauver ce qui peut l’être encore. Faute de quoi la France s’endormira étouffée par l’Europe ou se désintégrera dans le chaos de la guerre civile. Frexit !

>>> Retrouvez en cliquant ici l’ensemble de nos articles consacrés au Brexit.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 21 Mars 2016 à 10h39

      Pacte-Social-Républicain dit

      REvenons à ce caprice de l’extreme droite (caprice puisqu’ils sont incpables d’argumenter quelque bénéfice il y aurait à quitter l’UE) :
      Il est evidemment toujours possible à une region européenne de faire sécession. Donc le baratin sur l’”irreversibilité” inventé par les FN&co ne tient pas.
      Plus fondamentalement, avons-nous du temps à perdre en caprices ? La situation de notre pays nécessite des reformes audacieuses, aux effets mesurés, portées par une majorité solide (pas plus UMP que PS ne peuvent en disposer séparément) et par des dirigeants responsables, rôdés.
      Et l’Euope est justement un atout essentiel en matiere de sécurité (schengen) puissance economique, stabilité, competitivité.
      Ainsi la zône euro progresse en matière de croissance, emploi … et la France regresse. N’est il pas idiot de se détacher de ce qui fonctionne et se replier sur notre inneficacité ?
      Si encore, il y avait un plan secessionniste exposé, argumenté, pesé, comme Catalogne, Ecosse, UK, ca meriterait considération. Mais les “Frexit” ne presentent RIEN, juste sortir sans savoir OU aller !

      • 21 Mars 2016 à 11h16

        mogul dit

        “Juste sortir sans savoir où aller…”
        Presque une confidence psychanalytique. C’est  vous qui êtes perdus, mon pauvre PSR, vos posts le prouvent toujours d’avantage.
        Mais avant de se déliter dans l’usine à gaz UE, la France savait très bien où elle était, depuis au moins un millénaire… Elle n’a pas attendu le machin pour se positionner dans le monde. Au contraire, elle est plutôt, depuis, retirée du monde. Elle y a laissé sa puissance économique, sa compétitivité, sa souveraineté, son tissu social et sa sécurité. Beau bilan !
        Cette passoire de Shengen, garant de notre sécurité ? Vous connaissant, c’est de l’humour involontaire, sans doute.
        Quand à la “croissance” et “l’emploi” de nos voisins, c’est beaucoup plus le prix de la paupérisation et de la précarisation d’une partie de leurs peuples et d’un accroissement des inégalités, qu’autre chose.
        Vous avez raison, l’Europe ça marche et l’euro encore plus. Je rirais si ce n’était pas aussi pathétique…
        Curieux que vous preniez la Catalogne comme exemple de sécession “pesée” et “préparée”. Je connais bien l’exemple, et je peux vous dire que ça s’écharpe déjà entre pro et anti-UE, sachant que les traités, en principe, n’accepteraient pas le maintien de la Catalogne indépendante… Encore un mélimélo qui va nous distraire quelques temps. 
        Vive l’UE !.. 

      • 21 Mars 2016 à 14h25

        Pacte-Social-Républicain dit

        mogul, votre problème et que vous raisonnez sur la base de votre propagande pas des réalités.
        De plus les mêmes réalités, vous les exploitez pour vous convaincre de défaitisme, recul, repli.
        A l’inverse lorsque je constate le même manque, je réfléchis à ce qui pourrait améliorer. Un tout autre monde que votre défaitisme. Ainsi même ce qui va mieux(croissance de la zone euro, il faut que vous y crachiez dessus !)
        Schengen a pour rôle d’assurer la sécurité de nos frontières en effet. Mais a besoin de se renforcer. Il faut donc augmenter les moyens de frontex et surtout mettre en place un Europol efficace … tout ce que vous combattez !
        Mon pauvre Mogul … en 1016, la France n’existait pas telle que nous la connaissons, en proie avec des guerres civiles. Au 19e siecle la France a elle seule était la 2e puissance economique mondiale. Vous pouvez pleurnicher que ce n’est plus le cas, mais ca ne changera rien.
        Oui, c’est comme en foot. Relégué en 3e division nationale, nous pouvons briller au milieu de nuls.
        Tel est votre rêve manifestement. Vous avez peur d’ffonter les grands et voulez vous replier dans la médiocrité.
        Vous pouvez ricaner si ca vous fait du bien à propos de l’euro. Mais c’est encore la même manifestation du repli sur soi. Votre ricanement c’est au travers de ce que vous vous racontez entre vous. Votre comportement sur ce forum préfigure votre monde : replié sur vous mêmes à vous raconter des balivernes plutôt qu’affronter les réalités.
        Personne ne vous a dit que l’euro est parfait(encore votre baratin fantasmatique) ! Vous voulez le fuir ! Je veux l’ameliorer encore.

    • 18 Mars 2016 à 14h03

      Pacte-Social-Républicain dit

      Face aux agressions malveillantes du soit-disant “prince” voici du réel concret qui analyse et préconise :

      http://www.causeur.fr/myriam-el-khomri-loi-travail-37065.html/comment-page-4#comments
      ————-
      Après “ATTENTES BASIQUES DES ENTREPRENEURS”,
      examinons les ATTENTES BASIQUES DE LA POPULATION …
      Elles sont évidemment multiples et diverses mais voici une liste partielle et partiale(?) ;
      - Revenu pour augmenter le bien être de subsistance, loisir, santé, plaisir.
      - Reconnaissance sociale
      - Sécurité.
      Ces attentes sont elles incompatibles avec les attentes des entreprises ? Oui si on examine selon des modèles de “lutte des classes” ou de liberalisme extrême.
      Ces modèles ne tenaient que dans les epoques de croissance forte et sont sans issue dans la configuration actuelle. Il faut donc faire preuve d’imagination et pertinence.
      Quoi par exemple ?
      - besoins de base de santé sortis de cotisations sur le travail.(style NHS anglais)
      - revenu de base indépendant du travail
      - Fonctionnement en mode “société de service” (on est pas au chômage mais en inter-contrat) …
      - Plan massif de formation, pas pour “occuper” mais pour fournir des competences élevées et adaptées.
      Nous avons ainsi un dispositif social qui compense largement les désagréments de l’efficacité des entreprises.
      ————–

      • 19 Mars 2016 à 6h16

        Prince Murat dit

        PSR, Je vous connais désormais un petit peu mieux. Vous êtes donc un ”doux rêveur” qui ne se reconnaît dans aucun parti politique…

        Quelques remarques.

        Nous avions effectivement déjà parlé du Revenu de Base, mais vous ne m’aviez pas répondu sur un point essentiel que j’ai aussitôt dû mettre en avant.

        Ce système devrait obligatoirement être réservé aux seuls nationaux, sous peine de voir la planète entière déferler chez nous.
        Et il rendrait totalement invivable la situation des étrangers sur notre sol : ils seraient obligés de réclamer des salaires plus élevés que les français, pour compenser le manque du Revenu de Base.

        Le monde à l’envers, et un excellent remède à l’immigration !

        Je vous trouve un peu dur avec vous même, en proposant le NHS.
        En Angleterre, au-delà d’un certain âge, on ne rembourse plus les soins aux cancéreux. Je ne suis même pas sûr qu’on leur offre les ”triples pontages” qui retardent les infarctus.

        Même pour les prothèses de hanche, il y a de longues listes d’attente…

        Je sais que c’est dur de renoncer à un argument simpliste, mais vous devriez cesser de répéter que ”Marine Le Pen prêche la Peur et la Haine”.

        A partir d’un certain niveau de ‘contre-vérité évidente”, vous vous ridiculisez, vous perdez toute crédibilité.

        Sur d’autres sites, l’argument principal des ”Anti-Marine primaires” est que son programme économique est trop à gauche. Florian Philippot semble l’énarque qui soit le plus capable de mettre en place une expérience de Revenu de Base. 

        • 19 Mars 2016 à 10h42

          Pacte-Social-Républicain dit

          Ce n’est pas “un peu mieux” … il s’agit d’un copier-coller de ce que j’ai déjà écrit au milieu des vociférations des militants du FN et leurs alliés.
          Votre conditionnement FN, PM déforme un raisonnement serein et concret. L’immigration est-elle forcément un “mal” ? Dans la propagande de haine du FN, oui ! Dans le monde réel, non ! La migration est un phénomène normal. Les français migrent aux US, d’autres en Thailande, en Indonésie. Et inversement. Toute migration provoque inévitablement des déséquilibres plus ou moins importants. Mais le monde progresse au travers de déséquilibres et leur réaction vers l’equilibre.
          Parmi les enormes aneries frenchouilardes répandues (pas eulement au FN) : la question du “modèle NHS” Le raisonnement est totalement biaisé sous le contrôle d’interêts conjugués d’un lobby des cliniques, des assurances privées, de l’industrie pharamaceutique.
          Le niveau de soins inférieur que l’on reproche au UK (discutable, mais passons) n’a strictement rien à voir avec le système NHS qui consiste à la fiscalisation totale des ressources de l’assurance maladie.
          Nous pouvons fixer le niveau de soins que nous voulons, les regles que nous voulons en France sans besoin des parasites de l’industrie pharmaceutique, des assurances complémentaires totalement inutiles. Le niveau de soins et le modele des ressources de l’assurance maladie sont 2 points totalement différents.
          Pour la “Peur et la haine” il suffit de vous lire : Tout votre discours est axé sur le rejet que ce soit des immigrés, de l’Europe, des bobos, de la mondialisation, etc. Vous avez peur d’affronter la concurrence , peur de définir une politique. Assumez donc cette réalité !
          Votre discours sur le “revenu de base” est typique de cette perversion ! Ce qui vous importe n’est pas de le construire … mais d’en priver certains !
          … ou changez de discours ! Montrez donc une attitude constructive, construite, concrete avec des perspectives …

        • 19 Mars 2016 à 11h27

          radagast dit

          Personnellement je ne considère pas que la migration soit un phénomène normal mais que comme “ubi bene ibi patria” elle est le signe d’un mal être , d’une inadéquation des personnes avec le territoire qui les a vu naître (pour des raisons qui sont parfois évidentes et parfois moins).
          C’est pourquoi je considère les immigrés avec compassion ou méfiance c’est selon mais certainement pas comme s’il s’agissait de quelque chose de “normal”.
          Car on parle d’immigration de masse n’est-ce pas? pas de tourisme ou d’explorations ni d’ exils plus ou moins féconds dans le domaine des arts et de la littérature.

        • 19 Mars 2016 à 11h39

          radagast dit

          Quant à dire que l’immigration est une chance pour le pays qui l’accueille et bien je pense que ça dépend …de qui immigre…

        • 19 Mars 2016 à 11h42

          radagast dit

          Et aussi des proportions….
          Je n’ai pas PSR votre dévotion de la destruction créatrice , théorie qui n’est je pense comme beaucoup d’autres , qu’une vaste blague.
          J’ai au contraire pour la stabilité et l’harmonie une passion quasi confucéenne.

        • 19 Mars 2016 à 12h18

          Prince Murat dit

          PSR,

          Ce que j’ai essayé de vous expliquer, c’est que vos prises de positions sur Marine Le Pen semblent toujours s’adresser à des gens qui n’auraient jamais vu ou entendu cette dame parler à la radio ou à la télévision.

          Pour reprendre un mot que vous avez employé, vous essayez d’en faire une image ”fantasmatique”.

          La réalité, c’est que, sauf si vous vivez dans un pays tropical, avec au mieux, TV5 Monde comme unique source d’information, les français ont régulièrement l’opportunité de se faire leur propre opinion sur cette dame… et il est évident que vous nous racontez des carabistouilles !

          Vous êtes comme Nadia, enfermée dans ses fantasmes de la ”Borgnesse” !

          Dans la situation économique actuelle, combien de millions de réfugiés estimez-vous que la France devrait accueillir ?

          Le principe de l’asile politique s’appliquait au début du 20ème siècles pour héberger quelques centaines d’opposants russes ou espagnols.
          Pas un milliard d’africains affamés par la surpopulation !

          Vous vous prétendez ”apolitique”, mais en jouant les ”chiens de garde”, aboyant perpétuellement contre le FN (et accessoirement contre Mélenchon), vous êtes ”objectivement” un promoteur de la continuation de la fausse alternance, morbide, du cartel PS-Ripoublicains.
          C’est pour cela que je vous demande avec insistance pour quel ”guignol” vous voterez en 2017.

          En ce qui concerne le NHS, la pénurie de soins et les listes d’attente interminables pour la chirurgie ont souvent été rapportées…
          Refuser de traiter des cancéreux au-delà au-delà d’un certain âge, refuser des médicaments efficaces parce que trop coûteux, c’est de l’euthanasie d’État.
          Ce sont des décisions que l’on doit pouvoir prendre individuellement… 

        • 19 Mars 2016 à 14h10

          Prince Murat dit

          La guerre au Moyen-Orient, c’est affreux ! Les massacres inter-ethniques au Rwanda-Burundi, c’est épouvantable ! La famine en Somalie c’est abominable !

          Les principes établis par Thomas Malthus, lorsqu’ils sont mis en pratique, sont d’une insupportable cruauté !

          Mais lorsque vous arrivez avec votre ”cœur gros comme cela” et que vous nous dites : La solution, c’est de tous les accueillir chez nous” : désolé, réfléchissez cinq minutes, vous venez de dire une ânerie !  

        • 19 Mars 2016 à 16h34

          Pacte-Social-Républicain dit

          Notons le niveau d’irréalisme qui est ainsi ancré dans le monde des miltants du FN :
          - La migration, phénomène humain depuis des millions d’années, dans nos gênes les militants FN la déclarent “anormale” ce qui est une contre-humain, mais en plus totalement absurde ! Ca ne se decide pas dans les cabinets de campagne du FN. Les hommes migrent parce que c’est leur intérêt de le faire. Et les caïds qui seraient dans la même situation migreraient eux aussi !
          - “immigration de masse” est du baratin de propagande. où place-t-on le curseur ? Ca n’a aucun sens !
          @PM : vous racontez des contre-vérités : Les discours de haine et peur du FN auxquels je m’oppose, ce sont ceux que vous proférez sur ce forum, ainsi que MLP à la télé ou ailleurs.
          Vous êtes dans un raisonnement electoraliste ! Je suis dans un raisonnement d’idées … impossible de se comprendre.
          Je peux vous garantir que je ne voterai jamais pour un parti aussi ringard et négatif que le FN ou farfelu comme le NPA.
          Je ne vois aucun progrès au PC ni au FDG.
          Je voterai pour ceux qui represente le mieux(ou le moins mal) les idées de progrès que j’ai énoncé là et ailleurs.
          Votre excitation sur les immigrés, les étrangers n’est que flatter les pires instincts de l’electorat. Il n’y aps de discussion serieuse possible sur ce sujet avec les approches hysteriques de votre propagande.
          Par contre la question de comment gère-t-on ces phénomène est une question serieuse. Le Conseil européen a trouvé un accord avec la Turquie pour la migration syrienne !
          Décréter qu’on ne veut pas les voir, c’est la politique de l’autruche.
          Vous vous excitez encore autour des fantasmes de la propagande qui prête à autrui des positions qu’ils ne tienne pas et pour lesquels vous avez une reponse ou une raillerie.
          Ai-je parlé de charité, générosité ? Non ! Mais et c’est à çà aussi qu’on apprecie l’irrealise de votre FN … vous vous excitez entre vous sur ce que vous inventez des positions d’autrui.
          Quand je dis que votre parti n’est pas serieux !

        • 19 Mars 2016 à 17h15

          radagast dit

          Voilà les arguments raisonnables de PSR :

          La migration est dans nos gènes …ben voyons , à ce compte là il peut tout aussi bien asséner “l’europe est dans nos gènes” je dirais plutôt quant à moi “dans nos gênes” , le socialisme est dans nos gènes , le libéralisme est dans nos gènes (certains l’ont déjà fait) et tout à l’avenant.
          Faute de pouvoir avoir avec lui une discussion intéressante , je le prie de se carrer dans la cervelle que certaines des idées émises par le Front National dépassent largement le cadre étroit de ce parti et que je n’en suis pas un militant.
          Quant à lui je serais curieux de savoir quel parti l’accepterait dans ses rangs.

        • 20 Mars 2016 à 10h47

          Pacte-Social-Républicain dit

          Sortez du baratin, radagast.
          Ma reflexion sur la migration est nullement politique mais constatation historique, ethnologique.
          L’espece humaine n’est pas une moule accrochée à son rochée. Elle migre depuis ses débuts pour trouver des terrains de chasse, de culture. Notre morphologie est adaptée à çà. Et c’est ce qui a fait notre succès de prédateur.
          C’est en ce sens que c’est “dans nos gênes” Mais si vous préférez revenir au fonctionnement de moule…
          Maiscomme je n’ai pas votre malhonnêteté, je n’extrapole pas le phénomene migratoire depuis la préhistoire au liberalisme.
          Quant à savoir pour qui vous militez ou votez, ce n’est pas en gobant ton affirmation que je me prononce mais à ce que tu ecris.
          Tiens, puisques tu fais le malin .. dis-nous donc ce que tu critiques dans les tendances du FN, pour voir …
          Il est vrai qu’un caracteristique du FN est la lâcheté.

        • 20 Mars 2016 à 19h42

          salaison dit

          “qui ne se reconnaît dans aucun parti politique…”
          hélas c’est une erreur !
          c’est la tactique “socialiste” de faire croire que……. 

      • 19 Mars 2016 à 17h08

        radagast dit

        PSR écrit:
        ” Nous avons ainsi un dispositif social qui compense largement les désagréments de l’efficacité des entreprises.”
        Et l’on a envie d’ajouter :”Et voilà pourquoi votre fille est muette”
        Et on nous reproche de ne pas avoir d’arguments …

        • 19 Mars 2016 à 18h44

          Pacte-Social-Républicain dit

          Au delà du ricanement radagast(chacun fait ce qu’il peut) :
          Aucune critique sur ce que j’emet juste ricaner !
          Oui les actions à mener pour la compétitivité des entreprises, si nous restons sur le modèle actuel, sans compensation sociale sont très dures. Oui, l’emploi doit être flexibilisé, parce que les affaires sont instables et les revenus des entreprises sont variables dans le temps et l’espace. On peut pleurnicher comme le fait le FN sur cette réalité, mais ca fait pas avancer.
          Si on veut eviter une revolte sociale justifiée, si l’état se contente de favoriser les entreprises au depens des employés et de la population( programmes sarko, lemerre, fillion), il faut en mêmme temps des avancés sociales aussi considerables que les mesures libérales.
          Pour ne prendre qu’un exemple : si la fin de contrat de travail est assouplie par un fonctionnement en mode société de services, l’entrepreneur n’hesitera pas, ne se mettra pas en difficulté lorsque les affaires baissent et l’employé pourra continuer à payer son loyer, ses prêts, ses assurances.

        • 20 Mars 2016 à 7h04

          radagast dit

          “aucune critique sur ce que j’émets ”
          Ah bon ??? j’aurais pourtant cru …
          Seulement il faudrait un peu oublier votre habitude déplorable de changer de sujet quand la façon dont on vous contredit vous dérange .
          En l’occurrence nous parlions de migrations et j’en ai une vision “catastrophiste” alors que vous nous les présentez comme des promenades .
          Je pourrais aussi ajouter que pour moi la notion de frontière est tout à fait naturelle aux humains, au sens de spontané et je pense que là encore nous ne serons pas d’accord.
          Je suis ,au moins en théorie ,partisan d’un revenu universel versé à tous les citoyens français , sans distinction d’âge ou de revenu et se substituant à la quasi totalité des aides sociales et peut être aussi de certaines niches fiscales (et peut être accompagné d’une réduction de la pression fiscale)et ceci dans le but de donner de la clarté et de la cohérence au système et surtout de ramener un peu de sentiment de sécurité et de confiance dans le pays .
          Car ce dont nous avons le plus besoin c’est de sécurité (au moins pour l’essentiel, nourriture ,logement, santé ,éducation) et de confiance.
          Vous pourrez me critiquer , encore faudrait il que vous ameniez des arguments , des vrais , mais je pense que , pour des raisons que j’ignore , nous Français , ne sommes tout particulièrement pas adaptés à ce monde de précarité et d’hyper concurrence qu’on veut nous imposer , ni à cette marchandisation outrancière qui le sous tend.

        • 20 Mars 2016 à 7h06

          radagast dit

          Et c’est pourquoi je pense que si on ne peut hélas nier la mondialisation il faut nous efforcer de nous défendre contre elle , d’ériger des digues , et non en faire le lit.

        • 20 Mars 2016 à 9h57

          Pacte-Social-Républicain dit

          radagast, vous confondez sarcasmes, insultes, ricanements et critiques.
          C’est ce qui constitue 90 % de votre propos.
          Dans les 10 % restants, en effet, vous vous excitez contre la migration par exemple, phénomène depuis des millions d’années, puisque c’est un sujet “porteur” de la propagande FN.
          Pour le revenu universel, grosse bétise caracteristique encore de la propagande FN :
          Ils ne intéressent nullement aux benefices qu’apportera cette mesure en matiere de flexibilité de l’emploi, competitivité des entreprises, bien être de chaque bénéficiaire, booster de l’economie, de l’emploi.
          Ce qui obsede les militants FN(c’est dire la petitesse) c’est d’en priver des catégories qu’ils désignent comme “le mal”.
          D’autant plus imbécile que les prestations sociales sont financées par des cotisations ou des impots ! Veulent-ils se priver des cotisations ou des impots des immigrés ? Ou se comporter en voyous encaissant des cotisations sans prestations ?
          Voilà l’immense bétise de cette propagande construite autour de la haine : se priver de ressources, de marchés, de compétitivité !
          En matière de sécurité, c’est aussi l’absurdité totale : le FN combat Europol la structure adaptée à la lutte contre le terrorisme européen. Nous avons sous les yeux les méfaits de ces caprices : les terroristes exploitent l’absence d’une police fédérale dotée de moyens.
          La mondialisation, on ne s’en protege pas avec des murs de papier mode FN! On en profite pour développer notre économie, mettre en avant nos atouts(on en manque pas, contrairement à la propagande destructrice de FN&co).
          Non, radagast, faites l’effort de réfléchir par vous mêmme au lieu de ressortir des slogans de propagande completement absurdes, même s’ils gardent effet sur le militant ou l’electeur.
          La réalité n’est pas de la télé-réalité comme vous vous la racontez. Le monde réel n’est pas la parodie des “guignols de l’info”.

        • 20 Mars 2016 à 10h22

          eclair dit

          psr

          le revenu univrsel c’est le rsa.

          tu vis dans quel monde?
           

          la france a perdu 2 millions d’emplois industriel en 15 ans.

          On est désormais vers 8% des actifs bossant dans l’industrie.

          l’investissement est au point mort.

           on a 300 000 immigrés de plus chaque année.
          Et à peu près 200 000 chomeurs de plus.

          Alors que les départs à la retraite du baby boom ont commencé. 

        • 20 Mars 2016 à 10h51

          Pacte-Social-Républicain dit

          eclair, quand on comprend pas … on demande ! Non le RSA n’est pas le revenu universel ! Le RSA est conditionné à des ressources, emplois, le revenu universel, non !
          Pour le reste de tes vociférations, rien à dire … C’est votre carburant !
          Tu pourrais ajouter dans les calamités un FN à 25 % !
          Mais il y a les comme toi qui se gavent et se vautrent dans les difficultés … et ceux qui s’interessent à les resoudre.

    • 18 Mars 2016 à 5h38

      Prince Murat dit

      Si l’on cherche, non pas à faire des discours philosophiques, mais à trouver une solution pratique, il n’y en a qu’une seule : porter le FN au pouvoir.

      Marine Le Pen est clairement la voix de la raison.
      La seule personnalité politique en France à nous dire la vérité et la réalité.

      Le principal obstacle à son accession au pouvoir est le fait que les citoyens du troisième et du quatrième age ont un taux de participation électoral très élevé.
      Et ce n’est pas quand on a déjà un pied dans la tombe que l’on est disposé pour chercher à comprendre les nécessités d’avenir : on s’intéresse plutôt aux ”conventions obsèques” !

      Les jeunes sont nettement plus favorables aux idées du FN.

      François Hollande fait actuellement ce qu’il peut pour les motiver à aller voter (actuellement 2/3 d’abstention) en leur montrant le code du Travail qui pourrait leur être appliqué s’ils laissent passer comme prochain président des ordures ou des déchets comme Sarko, Juppé ou Fillon !

      • 18 Mars 2016 à 11h29

        Pacte-Social-Républicain dit

        dixit PM :”mais à trouver une solution pratique, il n’y en a qu’une seule : porter le FN au pouvoir.”
        ben voyons …
        Un fois qu’un autre aura dit que Melenchon est LA SOLUTION, on sera bien avancé ?
        La “vérité et la réalité” n’est pas un slogan.
        Lorsqu’on mesure à des réalités tangibles, le discours FN s’avère totalement fantasmatique.
        Le fait que le FN arrive à exciter son electorat autour de la peur et la haine et qu’ils sont hors des responsabilités ne fait pas argument sauf à attiser l’irrationalité.

        • 18 Mars 2016 à 13h56

          Pacte-Social-Républicain dit

          PM que vous ne m’aimiez pas m’honore mais ca ne fait pas un discours.
          Que vous soyez contrarié que votre baratin de propagande soit examiné non par des militants excités mais paisblement, je le concois ! Mais c’est çà le monde REEL !
          Et non, PM, lorsque j’affirme que le simili-programme FN a “tout faux” j’explique en quoi et pourquoi, ce qui est très different de vos affirmations gratuites.
          D’ailleurs même MarionMLP se rend compte en signale l’absurdité !
          Allons, PM, ne projetez pas vos turpitudes sur autrui ! J’ai suffisamment publié, sous les huées et injures des militants FN ce que je préconise.
          Je le referai volontiers si vous faites semblant de l’oublier.

        • 18 Mars 2016 à 15h42

          Prince Murat dit

          ”j’explique en quoi et pourquoi ” ! Vous rigolez !

          Citez-nous une déclaration de Marine Le Pen exprimant de la haine ! Vous indiquez plus haut un lien internet pour la loi El-Khomri-Gattaz, trouvez au moins un seul appel à la haine de Marine le Pen, contre qui ?

          Quant à ce que vous appelez la peur, il est normal pour un représentant politique d’expliquer aux citoyens quels sont les problèmes, éventuellement les dangers qui les menacent.

          Le terme de ”peur” est péjoratif.

          L’immigration de masse est une erreur dans un pays où il y déjà des millions de chômeurs, 8 millions de pauvres.

          C’est clairement une menace pour la stabilité de notre société. Même Michel Rocard le reconnaitrait aujourd’hui ! sauf, s’il est devenu sénile…

          Citez nous un ”appel à la peur” de Marine ! Qu’est-ce qui la fait paniquer ?

          Et SURTOUT, de grâce, dites-nous une bonne fois pour toutes si ”TOUT VA BIEN” ?

          Et, dans le cas où vous reconnaissez qu’ils y a des PROBLÈMES, quels sont-ils ? Seulement l’islamophobie ?

          Quelles sont vos SOLUTIONS !

          Vous vous cachez derrière des banalités et des généralités, sans jamais citer d’exemples pratiques, mais ce n’est cependant pas difficile de deviner qui vous êtes : un ”chien de garde” dont le but est de maintenir la cohésion des lecteurs de Causeur, d’en faire un troupeau de fidèles moutons-électeurs des politicards qui nous mènent au désastre depuis plus de trente ans :

          La fausse alternance PS-Ripoublicains !

        • 18 Mars 2016 à 15h59

          Prince Murat dit

          Post scriptum, PSR

          je viens de me rendre compte que le texte plus haut était de vous et qu’il s’agissait du ”programme du candidat PSR”! 

          Mais je maintiens mes questions sur les peurs et les haines de Marine Le Pen.

          Et reste toujours aussi la question : quel est le candidat capable d’appliquer tout ou partie de vos idées ?

          Le clown Sarko ? 

        • 19 Mars 2016 à 11h00

          Pacte-Social-Républicain dit

          Le comble, PM est que vous ne vous rendez pas compte de la haine propagée dans vos discours :
          Lorsque vous proférez des imprecations contre les immigrés, les etrangers, lorsque vous voulez les priver de prestations sociales alors qu’ils paient des impots, des cotisations qu’est-ce donc a part de la haine ?
          Oui, vous cultivez des reflexes de peur ! La peur est non seulement improductive, mais nuisible : peur des immigrés, de l’europe, de l’euro, de la competition commerciale.
          No-comment sur les baratins de propagande d’ “immigration de masse” totalement faux ! Ce sont des outils à exciter les militants.
          Le “VA BIEN”(ou pas) est une expression complètement idiote mais qui là encore alimente votre propagande.
          De tous temps on peut dire que “tout va bien” ou le contraire.
          Lorsqu’on a une demarche responsable, on travaille pour que ca aille “MIEUX”..
          PM, c’est vous qui avancez que le FN “serait la solution” ! Il vous revient de mettre en avant en quoi le FN aurait des solution, pour resoudre quoi, pourquoi, comment, quand ?
          C’est pas faute de l’avoir demandé, mais mêmme sur un point comme la sortie de l’euro, vous êtes incapables d’exposer quelques lignes d’une “solution monétaire” apres l’abandon de notre monnaie, l’euro.
          Vous ne pouvez en mêmme temps baratiner que je n’avance pas de “solutions” et me reprocher de les exposer, mêmme si la culture de l’incohérence est inherent au FN !
          “candidat PSR” ??? Je n’en connais pas ! Par contre les idées que j’avance, progressent.
          ET j’irai même plus loin ! Si aucune force politique ne se décide vers un programme constructif(on peut me reprocher ce qu’on veut, mais je ne propose que construire) oui, nous le pays basculera vers le “dark side” dès 2017 ! Un pays ingouvernable.
          Il faut un parlement avec un programme précis, majoritaire à 60-70 % pour mener des mesures de progrès.
          Le FN s’ecroulera tout seul si les forces de progrès travaillent.

        • 19 Mars 2016 à 12h36

          radagast dit

          Les idées progressistes qu’avance PSR pour le progrès progressent….

          On est content pour vous!

          PS : Bricoler une monnaie pour remplacer l’euro , et j’ajoute une monnaie plus conforme à nos besoins , n’est pas un problème , je ne me souviens plus de son nom , mais nous avons ne serait-ce qu’en France un spécialiste dont c’est le métier et qui travaille pour le Monde entier.

          Le seul problème serait de passer d’une dette libellée en euro à celle dans une monnaie forcément dévaluée par rapport à lui .
          Mais de toute façon , si l’on est honnête et comme vous le revendiquez réaliste , il faut admettre qu’il y aura , nécessairement , inévitablement ,défaut sur une partie de notre dette , à moins d’envisager une confiscation du patrimoine des Français …ce que certains ne rejettent pas.
          Donc , notre dette aussi devra être “restructurée”.
          Par ailleurs , la sortie pure et simple de l’euro n’est pas la seule solution envisageable ,certains parlent d’un retour à une monnaie commune ,mais pas unique, à une unité de compte comme était l’écu, qui permettrait un atterrissage en douceur de cette fantasmagorie qu’est l’euro.

        • 19 Mars 2016 à 16h40

          Pacte-Social-Républicain dit

          Vous l’vez dit, radagast, vous BRICOLEZ un baratin pour exciter l’électeur.
          Pour abandonner notre monnaie, il faudrait un projet serieux, mesuré, documenté, responsable !
          Le plus amusant est que vous n’envisagez même pas LA SOLUTION toute simple : abandonner votre caprice farfelu et calamiteux d’abandonner notre monnaie : l’euro !
          Dans la surenchere d’absurdité … notre monnaie réelle, stable devient dans le monde inversé des FN … “une fantasmagorie” ! C’est dire l’irresponsabilité et l’inconséquence !

        • 19 Mars 2016 à 16h56

          radagast dit

          PSR
          Quand j’écris bricoler c’est pour signifier que ça n’est pas très difficile.
          Votre mauvaise foi est époustouflante .
          En vérité je ne m’occupe guère de l’électeur , ne représentant que moi même et n’ayant guère d’illusion de faire école.
          Que l’on vous dise blanc ,que l’on vous dise noir ,rien ne vous désarçonne! quelle assiette !
          C’est vrai que vous finirez par nous avoir ….à l’usure.
          Malheureusement pour vous tous les arguments que vous brandissez sont aussi vides que d’après vous , les nôtres.
          Le plus étonnant c’est que vous n’envisagez même pas la solution toute simple: retourner aux monnaies d’avant §
          Et ce n’en est qu’une parmi d’autres.
          Mais je crois que alors que je suis pour avancer prudemment à la

        • 19 Mars 2016 à 17h02

          radagast dit

          prudemment à la lueur de l’expérience du passé , vous ne pouvez même pas imaginer qu’on puisse faire machine arrière , quand on va dans le mur c’est pourtant salutaire , mais cela demande de l’ humilité dont vous n’êtes sans doute pas capable.
          Malgré vos fanfaronades vous n’êtes pas tellement sur de vous et avez besoin de vos certitudes ânnonées comme des mantras pour servir de béquilles à vos “convictions”.
          Je l’ai déjà écrit , je ne résiste pas au plaisir de le réécrire :

          P S R = Petit Sentencieux Radoteur
          et j’ajoute de mauvaise foi.

        • 19 Mars 2016 à 18h57

          Pacte-Social-Républicain dit

          radagast, l’emploi du mot “bricoler” est révélateur de l’état d’approximation de votre discours.
          Non l’abandon de notre monnaie ne se bricole pas ! Il se réfléchit, se définit, s’expose, avantages, dangers, conséquences.
          Le basculement vers l’euro a nécessité des années de discussion, preparation, ajustements.
          Exemple typique d’approximation irresponsable : avant l’euro, le franc était lié aux autres monnaies par un pacte qui limitait la spéculation (la bundesbank achetait des francs quand il etait attaqué) Est-ce vers celà que vous voulez aller ? Reconstruire un SME ? Pour quel avantage ?
          Vous voila reparti dans des fantasmes puisés dans votre propagande ? Ai-je jamais dit qu’on ne povait revenir en arriere ? Non ! Vous rendez-vous compte de toutes les invectives que vous avez balancé à ce que je n’ai jamais dit ?
          Vous n’avez pas assez dans ce que j’ecris REELLEMENT ?
          Bon que vous m’aimiez pas et ayez envie de m’insulter vous regarde et dénote le vide sideral de votre argumentation.
          Donc, oui, en effet je suis impitoyable vis à vis de vos discours délirants.
          Au fait, si c’etait réellement aussi idiot que vous m’en insultez ce que j’ecris, vos lecteurs devraient s’en rendre compte, non ?

      • 18 Mars 2016 à 13h34

        Prince Murat dit

        Scénario catastrophe, mais malheureusement prévisible !

        Recevoir une réponse de PSR est infiniment préférable à pas de réponse du tout : c’est toute la différence entre ”Le Zéro et l’Infini” !
        Maintenant, j’espère avoir d’autres réactions…

        Je m’attendais à ”Le FN n’a pas de programme” et j’ai obtenu une variante : ”Le discours FN s’avère totalement fantasmatique”.

        Ce qui est ” totalement fantasmatique”, c’est d’affirmer ”exciter son électorat autour de la peur et la haine”

        Marine Le Pen ne sera jamais reçue par Laurent Ruquier (On n’est pas Couché), ni par Daphné Burki ou Maitena Biraben sur Canal+.
        Mais elle a pu parler une heure sur France 5 (C’est Politique) et elle a même failli accéder à France 2 (Paroles et des Actes).

        Les lecteurs de Causeur entendent et voient aussi régulièrement de (courtes) interventions de Marine Le Pen dans les médias : ils nous départageront !

        Il y a sur chaque site de discussion internet un petit groupe d’une dizaine (maximum) d’intervenants réguliers, qui sont indispensables et, en fait, qui assurent sa survie.

        Mais ce que l’on vous reproche régulièrement, c’est d’avoir un rôle ”d’éteignoir” !

        La quasi totalité de vos textes consistent à déclarer : ”Vous avez tout faux” !
        Mais pratiquement jamais, vous ne nous confiez votre propre analyse de la situation.

        Il semblerait qu’à votre avis ”Tout va bien” !

        Jamais aucune proposition d’avenir, aucun changement envisagé.
        C’est comme cela, et c’est pour l’Éternité…

        Avec l’échéance des présidentielles de 2017, vous serez malgré tout prochainement forcé à nous livrer un ”scoop” : vous, pour qui ”roulez” vous ?
         Bayrou ? 

        • 19 Mars 2016 à 11h09

          Pacte-Social-Républicain dit

          PM, faut pas inverser les rôles !
          Sur ce site où vous êtes en large majorité, qui milite pour boycotter les contrariants, les injurier, les faire taire si ce ne sont les militants FN et quelques associés ?
          L’analyse des quelques idées confuses du FN aboutit à l’effondrement et des dechainements d’injures. Long echange ponctué d’injures avec Martiny qui voulait se convaincre que le FN avait un plan pour sortir de l’euro. Incapable d’exposer même quelques rudiments d’un plan ou d’une destination, il a posté en desespoir de cause une etude “sortie concertée de l’euro” totalement déconnecté du sujet FN.
          PM, pour jouer les victimes, pleurnicher, le FN est inépuisable ! Mais ce n’est pas en pleurnichant qu’on construit !
          Gosse bétise encore issue de la propagande FN : ils prêtent à leurs contradicteurs un “tout va bien” que personne n’a revendiqué et qui serait de l’immobilisme béat et benêt. Donc propagande encore !
          Les progressistes s’interessent à faire ALLER MIEUX.
          Le discours punk de la propagande FN est “No-future”, replions-nous en insultant “les autres”.

    • 17 Mars 2016 à 20h02

      IMHO dit

      Le Freaksit de Xavier Théry est trop absurde pour être discuté. Mais les causes de ce qu’il nomme mélancolie, qui est plus exactement une crainte de l’avenir, et que les Français éprouvent réellement doivent être examinées .
      A mon avis ces causes sont les suivantes :
      Insuffisance de l’activité économique productive, qui, par habitant, est au niveau de celles de l’Italie et de l’Espagne, à 55 % du chiffre Allemand et qui diminue depuis quinze ans.
      Hier la gène, aujourd’hui la pauvreté, demain l’indigence . Conséquences : migrations internes des petites et moyennes villes vers les métropoles, déracinement, perte de l’aide familiale, etc pour les migrants, et dans les villes d’émigration chômage, ennui et désespoir .
      Un système politique monarchique féodal instable . Une non-démocratie, à laquelle on ne peut se fier .
      Un chaos de départements et régions sans pouvoirs réels .
      Une mentalité nationale inadaptée au monde présent et à venir et une ignorance crasse du reste du monde .
      Changer cela et ça ira tout de suite mieux ; 

      • 17 Mars 2016 à 20h33

        Pacte-Social-Républicain dit

        Oui, IMHO, le diagonstic est juste, mais le remède inadapté.
        Car on change VERS quelque chose qui ameliorerait les faiblesses citées.
        Pas par caprice ou culture du declinisme.
        Si encore, comme les ecossais ou les catalans, voire même les anglais, les secessionnistes exposaient un plan, un but (sortir n’est pas un but). Mais non ! Ils ne sont que destructeurs.
        Oui, une politique basée sur un dinard-franc (une monnaie sans autre valeur que locale) est possible. Il faut la decrire, enoncer les avantages, les conséquences.
        Mais rien de tout çà dans leur discours.
        C’ets pourquoi, je prefere me fixer sur des objectifs concrets non ideologiques.

    • 17 Mars 2016 à 13h14

      Pacte-Social-Républicain dit

      Les fantasmes au pouvoir avec les europhobes …
      Les Grecs ne veulent pas sortir, selon les sondages, les anglais non plus :

      http://www.telegraph.co.uk/news/newstopics/eureferendum/11617702/poll.html

      désigner l’Europe comme bouc émissaire des turpitudes nationales fait partie des perversités habituelles.
      Ce qui est réel, par contre, est NOTRE MONNAIE, l’euro … et le vide sidéral des europhobes à proposer quoi que ce soit de concret en remplacement de NOTRE MONNAIE.
      Mais tant que ca excite l’electeur, tout va bien, n’est-ce pas ?
      Peur importe l’irrationalité et l’irresponsabilité de votre propagande.
      On note l’incapacité à quelque discours positif, concret … beugler son antipathie ne fait pas un programme.

    • 17 Mars 2016 à 11h09

      Scarabas dit

      1- Marcel Gauchet occulte le fait que les 35 ans de décadence que nous subissons depuis 1981 sont de la seule responsabilité de la gauche. Chirac et Sarkozy, par opportunisme ou vampirisation, furent, à peu de chose près, des présidents de gauche.
      2- La tirade scandée par des “Partout en Europe” exonère la France socialiste et incapable de se réformer de ses échecs de plus en plus voyants. “Partout en Europe” le chômage a baissé, sauf en France.
      3- Je ne vois pas comment le Frexit pourrait soigner un des problèmes les plus graves de la France : la haine mortelle que nous vouent beaucoup de ceux que nous avons accueillis, éduqués et soignés dans nos banlieues. Les villes françaises sont ceinturées par des Châteaux de la Haine, Frexit ou pas.

      • 17 Mars 2016 à 13h02

        gorgo-le-sale dit

        ben si on considère qu’en sortant de l’Europe on se débarrasse de sa petite doxa multiculturel, on pourra siffler la fin de la récréation.

        • 17 Mars 2016 à 13h19

          Pacte-Social-Républicain dit

          sauf que malgré vos desirs fantasmatiques, vous n’êtes pas le maître d’ecole.
          Vous n’êtes que des garnements râleurs et irresponsables !

    • 17 Mars 2016 à 8h03

      Laurenthr dit

      Le problème ce n’est pas “l’Europe” en tant que tel, mais ce que nos représentants politiques en ont fait ou laisser faire… 
      Les députés européens considèrent leur job comme secondaire (cf. une certaine ministre bling bling que se foutait de son job à Strasbourg). 
      http://rue89.nouvelobs.com/2009/12/14/rachida-dati-au-parlement-europeen-je-nen-peux-plus-130028
      Ce n’est pas en se lamentant et en menaçant de frexit qu’on fera avancer les choses. Que fait F. Hollande quand Frau Merkel se permet de négocier au nom de tous avec les Turcs ? rien ou pas grand chose.. il laisse faire, pas de menace de veto, pas de demande d’explication officielle, rien… on est comme des nains diplomatiques à l’intérieur de notre propre continent.  
      Avant de dénigrer ce que nos aînés ont eu le courage de créer après la guerre, qu’on fasse son travail pour sauver cette grande utopie. 
      C’est facile de dénigrer les Allemands quand on ne prend pas la peine d’aller négocier avec eux ni mettre les moyens pour trouver un terrain d’entente. Ca s’appelle la politique… mais quand on voit comme ça se passe à l’intérieur du pays avec les syndicats, les grèves à répétitions on comprend que les Français ne sont pas très doués pour la diplomatie. 

      • 17 Mars 2016 à 10h48

        radagast dit

        C’est bien pourquoi il ne fallait pas mettre la main dans ce guêpier qu’est l’U.E. ou tout est marchandage et marchandisation.
        Mais sur le fond vous n’avez pas tort.

        • 17 Mars 2016 à 13h16

          Pacte-Social-Républicain dit

          et il faudrait “mettre la main” dans les absurdités totales et fantasmatiques de vos propagandistes ?
          Même Marion MLP n’y croit plus à vos bétises !

        • 19 Mars 2016 à 11h58

          radagast dit

          C’est bien là que l’on voit que vous avez une intelligence , ce que j’appelle intelligence , extrêmement limitée.
          (ce que je vous disais aussi quand j’écrivais que vous n’aviez aucun sens de la nuance )
          Pourquoi réduire le champ des possibilités à ces deux alternatives seulement ?
          Il faut voir un peu au delà de ce que les médias proposent et sortir des raisonnements binaires pour lesquels on vous a formaté.

        • 19 Mars 2016 à 19h01

          Pacte-Social-Républicain dit

          Mon pauvre radagast, il est penible de devoir a chaque fois dénier des idées props que vous prêtez à vos contradicteurs. Non, dan le monde responsable, il n’y a pas que possiblités, heureusement!
          Quand à votre opinion malveillante sur mon “intelligence” à chacun d’apprécier à la lecture des ecrits de chacun.

    • 17 Mars 2016 à 6h34

      salaison dit

      …..”faut rigoler.. faut rigoler… avant que le ciel nous tombe sur la tête”….
      (GAULOISERIE, revue par H. Salvador) 

    • 17 Mars 2016 à 1h55

      Nolens dit

      L’état social !
      Pour ceux qui paient l’impôt plein pot, cette expression est synonyme de gabegie. Le français est un junkie accroc à l’état social, dans sa grande majorité il ne participe guère à l’impôt mais en retire d’importants bénéfices.
      Si au moins l’impôt était proportionnel au lieu d’être progressif, on le fixe à 20% des revenus et tout le monde le paie, retenu à la source.
      Il y a une chose fausse dans l’article : les normes européennes venant s’jouter le plus souvent aux normes locales. On crève de tout cela. 

    • 16 Mars 2016 à 19h55

      Serghei dit

      “Le projet d’intégration européenne, n’est pas, n’a jamais été un projet pour renforcer un Etat devenu supranational. Il a toujours été pensé et administré pour affaiblir les Etats et organiser leur impuissance par une supranationalité impotente.”

      Oui, monsieur.

      Et si ceci n’est pas le fruit d’un hasard, qui gagne si l’Europe, les grands pays d’Europe s’enfoncent dans un néant médiocre ?

    • 16 Mars 2016 à 19h22

      Chaquehommeestuneile dit

      Le Frexit…. Encore faudrait il qu’il y ait une volonté politique, cohérente, non démagogique.

    • 16 Mars 2016 à 19h00

      radagast dit

      http://blog.nicolasdupontaignan.fr/post/Le-coup-de-tonnerre-Wolfgang-Streeck

      A lire sur le blog de Nicolas Dupont-Aignan son commentaire à propos d’un article de Wolfgang Streeck publié dans un très politiquement correct journal du soir.

    • 16 Mars 2016 à 17h25

      salaison dit

      “mais aujourd’hui ils ont le sentiment d’avoir été bernés. Le Frexit s’impose pour répondre à cette trahison.” !……
      ……..
      et c’est le moins qu’on puisse dire! 

      il ne faut donc pas s’étonner de la réaction des votants (c’est d’ailleurs la seule occasion où on leur demande leur avis !……. après …. c’est autre chose!
      ah ils s’y croient !….. (même fonctionnaires à Bruxelles! )

    • 16 Mars 2016 à 17h19

      touteouie dit

      suite, donc, commissaire européen. Pareil pour Harlemm Désir. Leur incompétence ne peut s’être transformée subitement.
      Il doit y en avoir pas mal d’autres.
      Mais le Frexit est il concevable? La Grande Bretagne semble posséder actuellement de meilleurs atouts que nous.

    • 16 Mars 2016 à 17h12

      touteouie dit

      toutes les commentaires que je viens de lire, me confirment que pour des raisons différentes l’Europe déçoit.
      Je ne suis pas certaine de tout connaître de son fonctionnement mais moi aussi je me rends compte que son évolution ne satisfait plus les citoyens européens.
      J’avais voté oui au référendum sur l’Europe car je m’imaginais un plus vaste espace de sécurité, de liberté, de justice grace aux convergences des idées
      que semblaient posseder les différents pays de l’Union.Surtout quand l’Europe était composée des pays qui nous sont proches géographiquement.
      Alors que maintenant c’est le grand bazar avec une présidence tournante. Tourner à 27 quel cirque, chaque pays dont c’est le tour cherchant à favoriser ses attentes.

      Mais je me demande, si c’est seulement la faute de l’Europe ou bien aussi celle des différents pays.
      On voit bien pour la France qui sont ses représentants.

      Prenons, Moscovici qui a lamentablement échoué en politique Française et qui se retrouve par faveur Elyséenne commiss

      • 17 Mars 2016 à 13h17

        Pacte-Social-Républicain dit

        La encore, nous voyons l’irrationalité des europhobes :
        ils reprochent à l’europe CE QU’ELLE N’EST PAS !
        … et qu’ils ont combattu !

    • 16 Mars 2016 à 17h07

      ornoto.be dit

      “«Les nations d’Europe doivent être guidées vers un super-Etat sans que leurs populations ne comprennent ce qui se passe. Ceci peut être accompli par étapes successives, chacune déguisée comme ayant un but économique, mais qui finira par conduire de manière irréversible à la fédération » – Jean Monnet 1952.
      La fin de la France, qui deviendra peut-être une région appelée “Basse Germanie”, est donc programmée par l’E.U. et nos représentants. Tout cela pour éviter la guerre entre Teutons et Français.Or la guerre arrive, on ne sait pas laquelle mais elle arrive et c’en est une toute autre. Avec la Région Hauts-de-France, c’est encore une destruction identitaire qui est à l’œuvre comme dit dans un excellent article du Figaro : http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2016/03/15/01016-20160315ARTFIG00327-ces-noms-ubuesques-des-nouvelles-regions-qui-divisent-les-francais.php

      • 16 Mars 2016 à 17h29

        Laurence dit

        Merci d’avoir rappelé la phrase de Monnet, petit fonctionnaire fossoyeur, qui n’a jamais reçu le moindre mandat électif du peuple français.

        • 16 Mars 2016 à 17h34

          radagast dit

          Et par ailleurs taupe U.S. désormais notoire.