Alain Finkielkraut défend la laïcité française | Causeur

Alain Finkielkraut défend la laïcité française

L’esprit de l’escalier en vidéo

Auteur

Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut
est philosophe et écrivain.

Publié le 13 septembre 2016 / Politique Religion

Mots-clés : , , ,

Prenant parti dans la polémique sur le burkini entre le "New York Times" et Manuel Valls, l'académicien soutient la laïcité à la française que promeut le Premier ministre. Aux comparaison ineptes entre exigence républicaine et étoile juive ou régime d'Apartheid, Alain Finkielkraut répond par des rappels historiques bienvenus : ce sont les femmes voilées de pied en cap qui se singularisent, pas l'Etat qui les discrimine...

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 17 Septembre 2016 à 15h55

      rolberg dit

      La laïcité, c’est la première tentative sérieuse que fait l’humanité pour échapper à la domination des esprits tordus qui croient être en relation intime avec un dieu quelconque et veulent imposer cette relation à tous pour avoir l’impression d’avoir raison. Malgré les têtes heureuses à la Sarkozy, la France doit être au front de lutte.

    • 17 Septembre 2016 à 13h48

      beornottobe dit

      au fait……. Hillary = c’est hilarant !
      les socialo-Démocrates” “trompent” leur monde comme ils peuvent …..!!!!!

    • 16 Septembre 2016 à 12h28

      beornottobe dit

      il y a “laïcité” et laïcité !”

    • 14 Septembre 2016 à 15h07

      Pom’ Potes dit

      Ah! La sempiternelle question des limites: “doit-on tolérer l’intolérance?” ou ici “quelle liberté pour les ennemis de la liberté?”

      L’exemple de cette femme qui grâce au burkini peut aller à la plage est révélateur d’une évolution considérable.

      Ce n’est que récemment et que dans nos sociétés que la liberté est un droit et par conséquent le point de départ. Dit autrement, l’homme est considéré libre par défaut et si ennemi de la liberté il y a, c’est forcément quelqu’un qui la restreint.

      Il existe pourtant d’autres ennemis de la liberté: ceux-là pour qui c’est la liberté elle-même qui est à combattre. Et avec ces gens-là, la situation par défaut est à l’inverse. Pour cette femme sus-nommée, par défaut elle n’est pas libre et donc le burkini lui permet de se libérer.

      Toute la subtilité est là. Dans nos sociétés, c’est à celui qui restreint d’agir et de devoir se justifier. Dans la situation de cette femme (et de nombreuses situations où la charia est appliquée), c’est à elle d’agir et de se justifier. Pour aller à la plage.

      En pratique, notre énergie et notre temps sont limités et c’est ce qui fait toute la différence. Si je n’ai pas à me battre sur chaque chose et que c’est à ceux qui veulent me les enlever de se battre, je les aurais 85% du temps directement sans problème tandis que pour les 15%, je peux me battre pour les conserver. L’inverse, c’est de n’avoir ni le temps ni l’énergie 85% du temps et sur les 15% restant, c’est pas gagné d’avance.

      Toutes celles et ceux qui se sont indignés des réacs et ont parlé du burkini comme un outil factuel de libération pour la femme n’ont pas poussé la question plus loin: 1) se libérer de qui? 2) c’est normal que la femme ait à se libérer ainsi dans nos sociétés?

      Mais bon. Il leur aurait été alors difficile d’éviter d’être d’accord avec les réacs. Et ça, il ne le faudrait surtout pas. On risquerait de donner à penser que ces derniers disent parfois des choses justes.

      Ce serait établir un dangereux précédent…

    • 14 Septembre 2016 à 6h57

      beornottobe dit

      En dehors de l’application des fondamentaux Européens et sur tout Français….
      Méthode Socialiste : passer sous silence tout ce qui concerne l’Islam : Coran, Burkini,Mahomet, etc etc….
      ne JAMAIS en parler comme s’il n’avait JAMAIS existé !
      ( RAPPEL :en dehors de “ça” ne pas oublier les Fondamentaux Français”) (même si ça fait mal, -sur le moment-)

      • 14 Septembre 2016 à 6h58

        beornottobe dit

        surtout (en un mot!!!)

    • 13 Septembre 2016 à 22h00

      Orwell dit

      L’Immonde reprenant les accusations du Washington Post. Quelle meilleure preuve que les médias officiels français sont aux ordres des États-Unis ? Merci à Alain Finkielkraut de nous rappeler que les campus états-uniens sont la source de tous les maux du “politiquement correct” et que leur idéologie n’a fait que remplacer le marxisme d’autrefois. Oui, nous sommes toujours menacés par le retour de la Bête Immonde, sauf qu’elle n’a rien à voir avec le néo-nazisme, mais toujours la réincarnation de l’extrême gauche. A travers la “diversité”, nous voyons bien le but recherché : l’universalisation au sens d’uniformisation et la destruction de l’individu comme particularité. La liberté de conscience ? Pour une société évoluée comme la notre, certainement. Mais certainement pas pour une société attardée et archaïque qu’incarnent les pays musulmans ! Non, tous les modes de vie ne se valent pas. Affirmer cela, c’est nier le concept de “civilisation” qui nous a permis, en Occident, de sortir de l’âge des ténèbres pour entrer dans celui des Lumières. Merci aussi à Finkielkraut de nous rappeler que les terroristes ne sont pas des “victimes de la société”, et qu’ils doivent leur confort bien au contraire à la générosité de la France. Je ne reviendrai pas sur la féminisation de ces terroristes, j’ai déjà eu l’occasion d’en parler. Soulignons juste que de nombreuses musulmanes n’aspirent qu’à respecter leurs traditions intégristes, et nullement à s’en émanciper. La noix d’honneur à Belkacem qui, pour des raisons électoralistes, défend insolemment une religion qui condamne ses fidèles à la mort s’il leur venait l’idée saugrenue d’apostasier leur foi. On ne répétera jamais assez qu’Islam veut dire “soumission” – ce contre quoi tous nos vrais progressistes se sont dressés depuis des siècles.

      • 14 Septembre 2016 à 12h16

        François dit

        Oui, Orwell si ce n’est que la civilisation dans laquelle nous évoluons, en Occident, doit beaucoup à l’âge d’or de l’Islam qui a transmis un grand nombre de connaissances héritées des civilisations Greco-romaines, lesquelles furent détruites par un Christianisme ressemblant furieusement à l’époque à l’E.I. d’aujourd’hui…
        Ce serait “chouette” que l’Islam (au moins de France) évolue sans qu’il ne faille sortir les fusils comme en 1905.
        Pourquoi pas ?

        • 14 Septembre 2016 à 13h36

          àboutdepatience dit

          François
          vous ouvrez des horizons nouveaux…
          jusqu’à présent j’aurais juré que c’était notre civilisation qui était héritière, ne serait-ce que par la langue voire la philosophie, l’art,l’architecture, le theatre, la litterature, l’organisation politique des greco-romains
          et voilà que vous revelez que c’est l’islam qui en a hérité et nous l’a transmis malgré les efforts du christianisme pour détruire cet immense patrimoine…
          Je ne demande qu’à vous croire mais svp des faits, des exemples, des dates
          Merci d’avance 

    • 13 Septembre 2016 à 17h43

      i-diogene dit

      Alain Finkielkraut voudrait défendre la laïcité… En niant l’ esprit de la laïcité..!^^

      Valls est soumis au sionisme..

      - Il l’ a admis lui-même..
      - Il est anti-républicain de part ses positions idéologiques..

      • 13 Septembre 2016 à 17h59

        C. Canse dit

        Diogène

        Pourquoi dites-vous “en niant la laïcité” ?
        La laïcité, c’est : “Religion, ne fourre pas ton nez dans les affaires de l’État.”, si elle était vraiment appliquée, les interdits alimentaires dans la restauration collective publique ne seraient pas appliqués.

        • 13 Septembre 2016 à 18h03

          i-diogene dit

          FAUX:

          La laïcité, c’ est d’avoir le choix..!^^

        • 13 Septembre 2016 à 18h04

          François dit

          De fait, I Diogène a raison.

        • 13 Septembre 2016 à 18h08

          C. Canse dit

          Non, c’est la liberté de conscience, avoir le choix.

        • 13 Septembre 2016 à 18h48

          i-diogene dit

          L’ Etat ne peut pas discriminer une minorité sociale: la liberté de choix de la nourriture est un droit fondamental..

        • 13 Septembre 2016 à 18h54

          C. Canse dit

          Diogène

          Sauf lorsqu’il n’y a qu’un plat principal comme dans certaines cantines scolaires. 

        • 13 Septembre 2016 à 19h48

          Lector dit

          en matière de choix t’as aussi le droit de déjeuner chez toi ou d’amener ton casse-croute.

        • 13 Septembre 2016 à 19h54

          i-diogene dit

          Mourf, c’ est juste une question d’ organisation..

          C’est quand-même pas difficile d’organiser un menu pour chaque jour de la semaine, avec des menus de substitution, pas seulement pour des questions religieuses, mais tout le monde n’ aime pas tout:

          - surtout que les fournisseurs savent au moins un mois à l’ avance les menus pour prévoir leurs achats..

        • 13 Septembre 2016 à 20h08

          eclair dit

          diogene

          coût

          faire plusieurs menus coutent plus cher qu’un seul.

        • 13 Septembre 2016 à 20h21

          i-diogene dit

          Eclair,

          Pas évident les coûts: certains traiteurs présentent des prix aussi chers pour un plat unique, que d’ autres pour deux menus au choix..: question d’ organisation.

        • 14 Septembre 2016 à 10h40

          C. Canse dit

          Monsieur Finkielkraut

          À l’avenir, lorsque vous évoquerez la laïcité, prenez soin de la définir, je doute que dans les banlieues riantes et accueillantes, les jeunes (et les vieux) des “quartiers”…pourris, on sache différencier “laïcité” et “liberté de conscience”.

          Rappelez aussi, s’il vous plaît Monsieur Finkielkraut, que nous sommes tous libres et égaux…en droit.  

    • 13 Septembre 2016 à 15h42

      C. Canse dit

      La France, ce grand pays de liberté, voit chaque jour grandir le nombre de personnes enchaînées, enfermées dans leurs vêtements infâmants et ségrégationnistes. Ces personnes sont des femmes musulmanes qui portent sur elles le vêtement de leur condamnation.

      Ces condamnées sans jamais avoir enfreint la loi ont commis ce méfait d’être nées, femmes. Quelle terrible injustice ! Nombreux sont leurs concitoyens choqués d’un tel état de fait : condamnation sans jugement ! Au pays des Droits de l’Homme, incroyable ! On crie à l’injustice, la ségrégation… avec raison : “Libérons ces femmes !”

      D’autres concitoyens, émus de ces cris, hurlent : “Ces femmes sont libres de se vêtir selon leur choix.”
      Mais sont-elles libres tout court ? Non, elles sont nées, femmes dans l’islam.
      Femmes dans l’islam donc condamnées à se dissimuler.

      Ainsi assiste-t-on à l’affrontement de deux Droits, le droit français et le droit musulman. En France, il semble logique que le droit français prévale sur tout autre droit.
      La France est laïque. La France n’autorise pas l’ingérence de la religion dans les affaires de l’État.
      La France laisse à chacun sa liberté de conscience. Conscience ? Voilà une affaire privée, qui relève du for intérieur de chacun.

      Amusant “l’intelligentsia” aux États-Unis veut valoriser les “communautés”, la France est une communauté comme une autre, la France se verrait dénier le droit de faire comme bon lui semble, la France est une “minorité visible” comme une autre, non ?
      Alors USA, soit vous êtes logique avec vous-même soit vous vous mêlez de ce qui vous regarde. La France continuera à œuvrer à l’émancipation de ses enfants, que cela vous plaise ou non. 

      • 13 Septembre 2016 à 16h36

        François dit

        C Canse :
        La France voit surtout grandir de part et d’autre ceux et celles qui cherchent à enfermer les autres dans leurs convictions…
        A cet égard je tiens présenter mes excuses pour m’être prononcé en son temps contre le voile. J’ai changé d’avis.
        Que pensez-vous de la réflexion que mène actuellement la police Anglaise qui envisage de recruter des femmes policières en Burqa ?
        http://www.lci.fr/international/quand-la-police-britannique-veut-autoriser-les-policieres-a-porter-la-burqa-2002388.html

        • 13 Septembre 2016 à 17h04

          C. Canse dit

          François

          À vrai dire, je n’en pense rien. Chaque nation est souveraine chez elle.

          En revanche, s’il advenait qu’en France quelqu’un avait une telle idée, je m’y opposerais car la France se doit de rester fidèle à elle-même avec ses principes de Liberté-Égalité-Fraternité et ses traditions d’élégance et de chic vestimentaires sans oublier nos coutumes qui veulent que nous nous regardions dans les yeux, ce qui ne s’accorde pas avec ce vêtement-prison.

          Sinon, je n’ai pas saisi votre position sur le port du voile. 

        • 13 Septembre 2016 à 17h20

          golvan dit

          @ François 
          Pour que des responsables policiers puissent être assez stupides pour proposer une telle imbécillité, il faut qu’ils ne connaissent rien à l’islam.
          En effet, si des policières se déclarent ouvertement musulmanes, elles ne peuvent que respecter la charia, ce qu’elles réclament par définition, et elles ne peuvent alors à aucun moment verbaliser un musulman qui lui est par essence supérieur.
          Si par mégarde l’une d’entre elles en venait à abattre un délinquant musulman, et il y en a beaucoup, elle mettrait en grave péril la capacité de cet être supérieur à atteindre le paradis, puisqu’être tuée par une femme est une infâmie pour un musulman. 
          En réalité, c’est le fait de recruter des femmes qui se déclarent musulmanes qui est une aberration, avant même de les recouvrir d’un torchon. 
          Par ailleurs ne vous excusez pas d’être partisan du port du voile chez les musulmanes, on avait bien compris que pour vous l’infériorité de la femme est une évidence et qu’un tel marqueur qui la rabaisse ne peut que vous réjouir.  

        • 13 Septembre 2016 à 17h38

          i-diogene dit

          Les Britichs font ce qu’ ils veulent, en France ça ne marcherait pas:

          - l’ uniforme des pouvoirs publiques est strictement codifié et ne supporte aucune fantaisie personnelle,

          - ça produirait immédiatement des conflits sociaux et raciaux, dont j’ imagine déjà le vocabulaire..!^^

          - les pouvoirs publiques ont pour mission de garantir la paix, pas de provoquer des conflits..

        • 13 Septembre 2016 à 17h40

          C. Canse dit

          Golvan

          Votre connaissance de l’islam est bien supérieure à la mienne, je n’en connais que ce qu’il montre : soumission avec une flopée d’interdits notamment l’interdit porté à la viande de porc (lié aux conditions de conservation ? Au risque de botulisme ? Quand on a aujourd’hui les réfrigérateurs ?) à l’alcool, au pays des grands crus ?

          Toutes les informations sur l’islam que vous apportez montrent s’il était nécessaire que des femmes voilées dans la police est un non-sens, elles seraient trop souvent contraintes à laisser fuir les malfrats se rendant complices de la malfaisance.

        • 13 Septembre 2016 à 17h42

          François dit

          C Canse. Ma position sur le port du voile a évoluée pour deux raisons. Je pensais que c’étaient des hommes qui obligeaient ces femmes à le porter. Il s’avère que dans l’immense majorité des cas il s’agit plutôt d’un rejet de nos “valeurs” occidentales sur lesquelles on pourrait se poser quelques questions.
          Si chaque nation est souveraine chez elle, ce qui se passe en Afghanistan, Arabie, Qatar ect… devrait vous laisser indifférente… C’est le cas ?
          Golva,
          le juif qui porte une Kippa, le Sikhisme Hindouiste, la djellaba ect… vous pose un problème ? Ils sont inférieurs pour autant ?
          Pour autant, je retiens vos arguments sur la contradiction qu’il y aurait entre les préceptes de l’Islam que vous énoncez et la fonction de policière.
          Je ne suis pas partisan du voile pas plus que des vilains seins nus, en réalité je m’en contrefiche. Je suis partisan de la liberté tant qu’elle n’empiète pas sur celle des autres, donc hostile au prosélytisme.
          C’est drôle, mais je vous vois plus comme quelqu’un de liberticide prêt à empêcher le droit des autres à exister s’il ne correspondent pas à vos critères qui donnent l’impression d’être plutôt sectaires.

        • 13 Septembre 2016 à 17h54

          C. Canse dit

          François

          En France, le voile musulman est porté pour des raisons politiques et religieuses à l’image du système politico-religieux dont il est l’emblème, les femmes qui le portent sont perdantes quelles  que soient leurs motivations car, à terme, elles se jettent dans la gueule de la soumission à l’homme, de l’esclavage.

          Concernant les pays que vous citez, qu’y puis-je ? Rien. Je ne peux qu’avoir une opinion, pays détestables où je ne voudrais pas vivre, contrairement à la France, ce grand et beau pays.

        • 13 Septembre 2016 à 18h07

          C. Canse dit

          François

          La kippa ne pose aucun problème car personne ne tue au nom du dieu juif, toutefois la porter est très courageux, aujourd’hui, car les terroristes tous musulmans ont assassiné des petits enfants, R. I. P., au motif qu’ils étaient juifs ainsi que le papa de deux d’entre eux, R. I. P., à Toulouse.

        • 13 Septembre 2016 à 18h10

          François dit

          C Canse : Elles se jettent dans la gueule de la soumission à l’homme, de l’esclavage”…
          Il y a des idées reçues qui ont la vie dure !

        • 13 Septembre 2016 à 18h18

          C. Canse dit

          Pas d’idée reçue, c’est un fait.
          Ces filles ne sont que des andouilles qui ne réfléchissent pas, si elles aiment tant le voile qu’elles aillent le porter en terre musulmane, là, elles n’auront pas le choix, elles n’auront aucune possiblité d’être libres pas même de se voiler vu que cela y est une obligation.

        • 13 Septembre 2016 à 18h21

          eclair dit

          c.canse

          c’est un omnivore.

          tout carnivore ou omnivore est prohibé dans le judaisme et l’islam.

        • 13 Septembre 2016 à 18h24

          C. Canse dit

          François

          Ces andouilles, en terre d’islam, hurleraient d’être contraintes à porter le voile aussi devraient-elles ici hurler pour que les femmes, là-bas, puissent avoir les mêmes droits que les hommes. 

        • 13 Septembre 2016 à 18h28

          C. Canse dit

          François

          Si les principes français déplaisent à certains qu’ils émigrent.
          Nos principes, inscrits dans la Constitution, de Liberté-Égalité-Fraternité sont beaux et source de fierté.
          Des andouilles les foulent aux pieds, qu’elles partent, elles sont libres d’aller et venir comme tous les français. 

        • 13 Septembre 2016 à 18h29

          C. Canse dit

          Éclair

          Ah bon, je n’en savais rien. 

        • 13 Septembre 2016 à 18h30

          i-diogene dit

          C.Canse,

          La Kippa ne tue pas..?
          - Plommb durci,
          - bordure protectrice…

          Sinon, oui, Golvan est un liberticide qui voudrait contraindre toute la société à ses valeurs sectaires..!^^

          - dans l’ espace publique, l’ affichage de ses convictions politiques ou religieuses n’ est pas interdite dans la mesure où il ne s’ agit pas d’organisations interdites.. (laïcité)..:

          .. Or l’ islam n’ est pas interdit que je sache..!^^

        • 13 Septembre 2016 à 18h33

          golvan dit

          @ François à 17h42
          Je ne suis pas spécialement liberticide mais par exemple, je n’aime pas trop les nazis et je n’aurais pas trop aimé non plus vivre dans un pays communiste.
          Par extension je n’aimerais pas vivre dans un pays musulman et je n’y mets jamais les pieds, parce que ce totalitarisme est très similaire aux deux saloperies précitées, ce n’est d’ailleurs pas par hasard si de nombreux nazis ont trouvé refuge en Egypte et en Syrie en 1945 et qu’ils y ont exercé des fonctions importantes. 
          En conséquence je ne vois aucune raison qui m’obligerait à la moindre tolérance envers un système totalitaire qui souhaite se développer chez nous, en Europe, vaste zone qui s’est précisément constituée contre ce système totalitaire.  
          Et les vecteurs de ce totalitarisme qu’est l’islam sont les musulmans.
          Le terme “sectaire” ne s’applique donc pas mon attitude, mais plutôt à celle de ceux qui veulent étendre cette monstruosité qu’est l’islam en le présentant comme un simple mode de vie légèrement différent du nôtre, et ceci bien sûr au nom d’une tolérance à sens unique. 

        • 13 Septembre 2016 à 18h59

          C. Canse dit

          Diogène

          Israël est un état souverain.

          En France, seuls les musulmans tuent au nom de leur dieu. Ce sont des barbares et des lâches, tuer des enfants et des adultes désarmés est signé de lâcheté. 

        • 14 Septembre 2016 à 1h12

          François dit

          C Canse, il faudrait atterrir. J’ai cité Madeleine Albright répondant à un journaliste qui lui disait “Savez-vous que l’embargo américain a causé la mort d’un million d’enfants Irakiens” : “Ca en valait la peine” et vous voudriez que l’on pleure dans les chaumières pour quelques enfants en Occident qui se sont fait occire ?
          Rassurez-moi, vous plaisantez ?
          Vous avez l’indignation sélective. Très sélective même à moins que vous ne considériez que la mort d’un million d’enfants Irakiens ne soit l’équivalent de celle de l’un des nôtres ?
          Ces mômes ont été massacrés courageusement. Pour la bonne cause, c’est ça votre point de vue ?

        • 14 Septembre 2016 à 10h30

          C. Canse dit

          François

          Non, je n’ai pas l’indignation sélective.
          Que puis-je à tous les malheurs du monde ? Rien.

           Je ne vote qu’en France, je vois que les principes fondateurs de la France sont foulés aux pieds par des gens qui n’ont aucune gratitude, qui jouissent des valeurs françaises distribuées à tout va au nom de la Fraternité sans jamais dire : “Merci.” aussi sais-je ce qu’il me reste à faire.

          Nos élus et parleurs en tout genre ont oublié que le mot “valeur” signifie d’abord l’argent.
          La France a des principes grands, beaux, soyons en fiers et des valeurs, prenons-en soin et faisons-les fructifier ainsi plus la France sera riche, plus elle pourra montrer sa fraternité,
          envers ses citoyens puis s’il en reste envers des moins bien lotis. 

        • 14 Septembre 2016 à 10h35

          C. Canse dit

          François

          Celui qui marche la tête haute impressionne l’esprit faible,
           soyons fiers de notre grand pays, nos ancêtres ont combattu pour en faire ce qu’il est, à nous de préserver et accroître notre patrimoine, quitte à combattre si nécessaire. 

    • 13 Septembre 2016 à 15h21

      jph dit

      Merci à Madame Elisabeth Lévy et Monsieur Alain Finkielkraut.
      Merci pour le rappel de la magnifique pensée d’André Malraux: ” La culture, c’est l’héritage de la noblesse du monde”.
      Toujours plus de culture, toujours plus de civilisation, toujours plus de ‘Lumières’ dissiperont, souhaitons-le, la nuit qui avance…

      • 14 Septembre 2016 à 2h05

        schlomo43 dit

        Pour François ,

        bien rappeler le blocus alimentaire et sanitaire des USA qui a , en effet , flingué des centaines de milliers de vies de gosses , de vieillards et de gens fragiles par Bill Clinton , mari d’ Hilary .
        celle -là même qui poursuivra si elle est élue une politique “va t’en guerre” et d’ hégémonie mondiale déjà bien entamée , soumise ( Hilary ) et affaiblie comme elle est , à un ordre supra nationale aux intérêts féroces .
        ce blocus sur lequel les USA n’ont jamais répondu devant la justice n’avait aucune justification comme la seconde guerre d’Irak .
        La responsabilité des USA est terrible dans le chaos qui s’installe et gagne du terrain jusqu’à nous .
        Larder de coups de couteaux des enfants en/d’Israël en mesures de représailles comme il y a peu de temps ne mérite pas un échange de post et de commentaires avec ceux qui cherchent désespérément un début d’explication à ces meurtres .
        on ne discute pas avec les fous dangereux : on les abat comme des renards enragés ou on les ignore

        • 14 Septembre 2016 à 3h07

          i-diogene dit

          … Donc, il faudrait abattre comme des renards enragés Clinton, Bush, Netanyahou et consort..!^^

        • 14 Septembre 2016 à 3h51

          schlomo43 dit

          Bush oui !
          la corde au cou

    • 13 Septembre 2016 à 13h34

      yaakova dit

      Ce n’est pas tout à fait exact : l’Europe avait proposé de reconnaître ses racines Judéo-Chrétienne, seule la France a été contre. Cela aurait-il changé la “face” des choses ? Pas forcément. Au vu de ce que le gouvernement actuel fait, on ne dirait nullement qu’il y a eu séparation de l’Eglise et de l’Etat et le Président Français est toujours “chanoine d’honneur” auprès du Vatican. Cela devrait être purement et simplement annulé, car il ne peut être représentatif du peuple français au Vatican vu la diversité des religions. Seul, le Président Georges Pompidou avait eu le courage de ne pas se rendre en visite officielle au Vatican, même s’il était “chanoine d’honneur”. Quand aurons-nous un Président assez courageux pour annuler cette nomination de chanoine d’honneur ?(qui est d’un ridicule extraordinaire et ne veut rien dire du tout ou plutôt si, juste à montrer son attachement à l’église catholique ?) Mais il y a bien eu séparation de l’Eglise et de l’Etat ? Tout ne serait-il pas plus clair alors, et la France oui, pourrait, parler pleinement de laïcité qui doit être respectueuse du choix de chacun qu’il soit religieux ou non ?.

      • 13 Septembre 2016 à 13h39

        François dit

        L’histoire du “Chanoine d’honneur” je ne connaissais pas. La France fille aînée de l’église, oui.
        Tous ces “distinctions” ou mesures honorifiques n’ayant qu’un but : Renforcer le lien et une conséquence nous faire admettre que nos racines sont Chrétiennes.
        Comme dirait feu l’inquisition devenue dogme de la foi : C’est une “hérésie” historique.

        • 13 Septembre 2016 à 13h53

          golvan dit

          @ François à 13h39
          “L’inquisition devenue dogme de la foi” ne veut rigoureusement rien dire.  

        • 13 Septembre 2016 à 14h54

          floréal50 dit

          L’Inquisition est une répression intégriste de la liberté de conscience. Elle n’a jamais été un “dogme”, sinon dans l’esprit des juges qui la pratiquaient et, dans l’ombre, de leurs supérieurs au plus haut niveau !

        • 13 Septembre 2016 à 16h24

          François dit

          Golvan et Floréal50

          Vous avez raison, je me suis trompé. Il ne s’agit pas de dogme mais de doctrine de la foi :

          “Appelée à l’origine “Sacrée Congrégation de l’Inquisition romaine et universelle”, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi fut fondée par Paul III avec la Constitution Licet ab initio du 21 juillet 1542, pour défendre l’Église des hérésies. C’est la plus ancienne des neuf Congrégations de la Curie romaine.

          Le titre du Dicastère fut changé en “Sacrée Congrégation du Saint-Office”, par la Constitution Sapienti consilio du Pape Pie X, le 29 juin 1908. Enfin, Paul VI en a redéfini les compétences et lui a donné le nom actuel, à la veille de la conclusion du Concile Vatican II, par le Motu proprio Integrae servandae, du 7 décembre 1965. Aujourd’hui, selon l’article 48 de la Constitution apostolique sur la Curie romaine Pastor bonus, promulguée par le Saint-Père en 1988, «la tâche propre de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi est de promouvoir et de protéger la doctrine et les mœurs conformes à la foi dans tout le monde catholique: tout ce qui, de quelque manière, concerne ce domaine relève donc de sa compétence».

      • 14 Septembre 2016 à 2h38

        schlomo43 dit

        Mais l’ Europe , c’est fini mon grand . Elle est morte , dead , tot quand A Merckel soumise à des pressions extérieures ou dans sa folie des grandeurs , a laissé rentrer plus d’un million de “réfugiés ” sur son territoire ( dont en fait des africains souhaitant se mettre au chaud chez nous et éventuellement abattre à la hache nos baraques s’ils n’ont pas leurs jouets ) .
        Le rejet de l’ Europe est grandissant : le risque de guerre , la paupérisation ,la balkanisation des pays , la soumission aux USA , la mise en place d’une société tyrannique et totalitaire .
        Les européens ne sont pas aussi cons qu’on voudrait les présenter .
        C’est une histoire de mois . les pays perdant leurs monnaies , leur système juridique et soumis à des diktats UE commencent à réaliser qu’ils vont être dans la merde au profit d’intérêt qui ne comprennent pas … et souhaitent la quitter …

        l’histoire du chanoine de Latran n’a aucun intérêt et ne peut pas remplacer une déclaration vide de sens et qui vient beaucoup trop sans changer de sens à cette Europe convoitée par des empires aux intérêts divergents .

        à nous de faire les bons choix et choisir le meilleur bloc

        • 14 Septembre 2016 à 2h41

          schlomo43 dit

          oubli :” déclaration qui vient beaucoup trop tard” et devenue obsolète

        • 14 Septembre 2016 à 3h29

          i-diogene dit

          .. L’ UE est un bloc qui peut contrer l’ emprise américaine, c’ est uniquement pour ça qu’ elle est attaquée..!^^

          Le morcellement de l’ UE replacera chaque pays sous la domination économique américaine..

          Donc, les nationalistes préfèrent la soumission à la liberté..!^^

        • 14 Septembre 2016 à 3h54

          schlomo43 dit

          l’UE est kaput , has been !

          je préfère à nationaliste , souverainiste , c’est plussse mieux

    • 13 Septembre 2016 à 12h33

      AMA dit

      Les mouvements populaires ne sont jamais le fruit d’une génération spontanée. Ils sont provoqués.Ils sont inspirés par l’influence et la volonté de mouvements puissants. Ne sont traités par la presse, les médias, les intellos, que les effets de ces mouvances, jamais des origines, ce qui devient lassant. Laïcité,burkini, voiles, etc…; Mais qui est derrière? Qui manipule tout cela? Qui est complice? Qui est collaborateur? On aimerait bien être éclairé Monsieur Finkielkraut.

      • 14 Septembre 2016 à 2h59

        schlomo43 dit

        je ne suis pas Finkielkraut mais j’ai un début de réponse causette .
        C’est la lutte souterraine menée par des empires comme les USA , Chine , Russie pour attirer et bouffer le continent le plus riche et en faire un dominion , un marché , une colonie : l’ Europe qui est encore Juive et Chrétienne si ça veut dire quelque chose pour toi avec ton pseudo!
        Les USA ont réussi à obtenir le soutien monnayé de nos dirigeants pour déstabiliser le proche et moyen orient et éparpiller une population dont on sait que partout où elle sera , ce sera la merde comme cela prend chez nous .
        quoique de plus facile de dominer un pays ,un continent comme l’Europe en proie à la terreur , sans souveraineté ni armées ( à réfléchir le rôle néfaste de Sarkozy et d’Hollande ou de Merckel ) ni même une résistance intellectuelle .
        les médias ne sont que les serviteurs des intérêts anglo-saxons , eux -mêmes payés à prix d’or pour barrer la route aux “souverainistes ” et à tous ceux et celles qui ont compris leur jeu .
        Attendre des médias , une quelconque objectivité est imbécile .
        L’info , causette , elle passe maintenant par le numérique .
        ta téloche ? ouvres en grand ta fenêtre et jette là , ça te fera un peu de place dans ta chambre de bonne à paris
        si tu es une bonne femme et que tu ne m’ as pas compris : ponds un œuf et couves -le comme dit la chanson de Brel
        la géo- stratégie c’est le domaine des hommes et pour toi c’est toi monoprix ou torcher les gosses!

    • 13 Septembre 2016 à 11h56

      floréal50 dit

      Comme toujours, il y a des aspects contradictoires dans l’élaboration d’un système qui cherche à dépasser les clivages idéologiques. La laïcité s’est construite, certes, sur les excès de la Révolution, la confiscation des biens de l’Eglise et l’instauration d’un apartheid idéologique entre catholiques, largement majoritaires, et libertaires. Mais cet élan n’a pas empêché que la culture millémaire issue du Christianisme n’imprègne nos pensées et ne propose ses références en complément vivant des principes hérités des Lumières.
      Il n’y a donc pas, sauf pour les intégristes enragés, d’opposition dynamique entre les valeurs religieuses auxquelles chacun a droit de se référer “en conscience” et les normes politiques laïques qui fondent démocratiquement l’harmonie de la vie sociale. D’ailleurs ces dernières ne sont-elles pas inspirées par quelques principes-clés présents à chaque page de l’Evangile ? “Rendez à César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu” rend bien compte d’une approche de la vie sociale qui reconnaît d’abord à l’homme sa responsabilité dans l’élaboration de la Cité. De la même manière, le mariage “civil” précède en signification et en temps la consécration par les mariés de leur engagement religieux.
      Il est temps que le respect des convictions “de conscience” anime à nouveau les relations entre croyants et laïques. Mais à la condition que, d’un côté comme de l’autre, on s’interdise le petit jeu des “tranchées”. La vie qui nous emporte est toujours un processus dynamique. L’école laïque a réussi les “miracles” de l’ascenseur social et une relecture des attendus philosophiques de son action par J.Ferry ferait sans doute du bien à nos ministres désemparés par la crise de l’Ecole. En revanche, il est vrai AUSSI que les chrétiens de France ont librement promu une “école libre” qui a su conduire des générations dans le même sillon de fraternité et d’épanouissement social.
      La France ne fera pas l’économie de ces réalités.

      • 13 Septembre 2016 à 12h48

        François dit

        Excellente approche. Bon, pour ce qui est de l’asensceur social laïc, il ressemble de plus en plus à un toboggan ce qui tendrait à prouver qu’il n’y a pas de système idéal.
        Au milieu de cet affrontement Franco/Français sur Burqa et Burkini, j’apprends que la police anglaise réfléchit à recruter des femmes policières en Burqa. Pas en Niqab, mais bien en Burqa…

    • 13 Septembre 2016 à 9h51

      oups dit

      Taubira remet le couvert avec le Burkini … c’est assommant de connerie.

    • 13 Septembre 2016 à 8h05

      L'Ours dit

      Pourtant jeune, Je suis assez fier d’avoir été un des seuls à “cracher” sur la chanson de Renaud: “Maggie”… et pour plein de raisons. Et à l’époque, tout le monde l’encensait et du reste on l’encense encore, même pour cette chanson minable.
      On voit aujourd’hui avec les emburkinées à quel point cette chanson était à l’ouest… dans tous les sens du terme.

    • 13 Septembre 2016 à 7h43

      QUIDAM II dit

      La laïcité française a, par sa magnifique réussite et pendant de nombreuses décennies, apporté la preuve de son excellence. Elle est l’un des plus importants piliers de notre démocratie et de nos traditions républicaines.
      Pourquoi voudrait-on la réformer, la réviser, corriger, la renouveler, la rénover, la rectifier ?…

      • 13 Septembre 2016 à 10h02

        thd o dit

        Je ne vois pas très bien ce qu’aurait apporté la laïcité au cours de “nombreuses décennies”. Quels sont ses apports, selon vous ?

        Je vois par contre très bien ce qu’elle empêche : en refusant de dire que la France est un pays catholique, c’est par exemple elle qui a conduit à refuser de parler de racines chrétiennes de l’Europe dans le texte du traité européen.

        Est-ce que des considérations de ce type ne seraient pourtant pas utiles pour définir une politique migratoire raisonnable ?

        • 13 Septembre 2016 à 10h19

          QUIDAM II dit

          Les racines chrétiennes de l’Europe sont une réalité évidente et incontestable, un admirable et très précieux patrimoine culturelle et spirituelle qui non seulement ne peut pas être oublié mais encore doit être préservé.
          A mon sens, la laïcité française ne les a pas contestés. Elle a simplement cantonné l’appareil ecclésiastique catholique, comme ceux de toutes les autres religions,  dans leur domaine propre : les lieux de culte. 
          La laïcité française est une protection contre les infiltrations du religieux dans le politique et contre les fanatismes. C’est pourquoi, il me paraît essentiel de la maintenir telle qu’elle a toujours été et de refuser toutes concessions ou “accomodements raisonnables” qui ne peuvent être que des manifestations de lâcheté et faiblesse face à l’intégrisme.

        • 13 Septembre 2016 à 10h20

          QUIDAM II dit

          Les racines chrétiennes de l’Europe sont une réalité évidente et incontestable, un admirable et très précieux patrimoine culturel et spirituel qui non seulement ne peut pas être oublié mais encore doit être préservé.
          A mon sens, la laïcité française ne les a pas contestés. Elle a simplement cantonné l’appareil ecclésiastique catholique, comme ceux de toutes les autres religions,  dans leur domaine propre : les lieux de culte. 
          La laïcité française est une protection contre les infiltrations du religieux dans le politique et contre les fanatismes. C’est pourquoi, il me paraît essentiel de la maintenir telle qu’elle a toujours été et de refuser toutes concessions ou “accomodements raisonnables” qui ne peuvent être que des manifestations de lâcheté et faiblesse face à l’intégrisme.

        • 13 Septembre 2016 à 10h20

          thd o dit

          Naturellement, je n’entend pas par là supprimer la digue anti-islamistes que la laïcité peut constituer à l’heure actuelle, mais d’un point de vue historique vous me semblez avoir tort.

        • 13 Septembre 2016 à 10h22

          thd o dit

          La laïcité française, si vous regardez les conditions de son élaboration, a essentiellement été une manifestation assez incroyable d’intolérance et de sectarisme de la part de la gauche envers le catholicisme.

          Et son intention initiale, largement atteinte, était de déchristianiser la France.

      • 13 Septembre 2016 à 11h37

        François dit

        Dire que la France a des racines Chrétiennes est une erreur historique. La France a des racines Greco-romaines (Langue et culture) et des radicelles Chrétiennes. La Sainte église catholique s’appelle ET ROMAINE et sa langue jusqu’à Vatican II était le latin. Le droit canon ecclésial fut très largement inspiré du droit romain et le fait que le “siège social” de l’église se situe à Rome ne tient pas du hasard.
        Mes ancêtres étaient Gaulois en n’habitaient pas du tout dans des huttes en bois…

        • 13 Septembre 2016 à 11h42

          François dit

          Précisant en sus que leur religion n’avait rien de Christique ; que c’était un joyeux bordel qui s’est un peu organisé lors de la période Gallo-Romaine.
          A regarder mon grand-père couper tout et n’importe quoi dans le jardin familial, je me demande si on ne descend pas d’un druide qui forçait sur l’hydromel (Faut que je demande son avis à I Diogène…)

        • 13 Septembre 2016 à 14h05

          golvan dit

          @ François
          Vous confondez votre haine du christianisme et la réalité historique, comme beaucoup d’homosexuels qui pensent que c’était le bon vieux temps dans l’antiquité grecque et que c’est le christianisme qui les a empêchés de s’épanouir, sans compter que la tolérance religieuse chez les Grecs n’était pas spécialement répandue.
          Quant aux racines grecques chez les Gaulois…
          Et puisqu’on parle du bon vieux temps, il est probable que les traditions de cultures non écrites ont également participé à l’élaboration de nos traditions.
          Mais le christianisme est en Europe depuis environ deux milles ans, et il n’est pas exagéré d’affirmer qu’il est la matrice des cultures européennes, même si ces cultures se sont largement sécularisées, d’ailleurs sans aucun apport de la laïcité anticatholique française.  
            

        • 13 Septembre 2016 à 14h18

          QUIDAM II dit

          @ thd o   La brutalité exercée par la République laïque envers l’église catholique, au début du 20° siècle, est regrettable mais elle a sans doute été nécessaire et inévitable pour construire un Etat moderne. Aujourd’hui, l’église se réjouit de ne pas avoir à supporter le très lourd fardeau de l’entretien des églises et des cathédrales. On rêve à présent d’une république exerçant une même brutalité envers les fanatiques…
          @ François   Il n’est absolument rien resté de la culture gauloise du fait que l’empire romain a systématiquement persécuté et exterminé les druides jusqu’au dernier. En revanche, le catholicisme a littéralement modelé l’Europe non seulement sur le plan spirituel mais également par le travail colossal des abbayes répandues sur tout le territoire européen au point que, pendant longtemps, l’Europe était appelé « la Chrétienté ».
          Il faut rendre à César ce qui est à César, et au catholicisme romain ce qui lui appartient. Parole d’athée.

        • 13 Septembre 2016 à 16h53

          François dit

          Golvan, Vous confondez votre haine des homosexuels auxquels vous m’assimilez semblerait-il avec la réalité de l’implantation du Christianisme en Occident qui a réellement débuté lorsque l’Empereur Constantin a décrété cette religion d’état alors qu’il était sur son lit de mort. C’était au IV siècle et, de fait, à la même époque ce n’est plus les Chrétiens qu’on brûlaient mais les PD.
          Clovis sera le premier roi des Francs à se faire couronner en second mariage en faisant allégeance au Christianisme en épousant Clothilde fille du roi des Burgondes et Chrétienne. (La France valait bien une messe dira plus tard Henri IV.
          Golvan si vous assigné la mission de me renvoyer dans les cordes, potassez un peu les sujets…

        • 13 Septembre 2016 à 16h59

          François dit

          Suidam,
          Je ne conteste pas l’extraordinaire travail de l’église pour détruire en partie nos racines, mais il se trouve que dans le primaire j’ai appris comme beaucoup “Nos ancêtres les Gaulais” et ils n’avaient rien de Cathos.
          L’église est une fantastique institution qui a modelé notre inconscient collectif, à nous de rétablir notre véritable identité en nos origines. Parole d’agnostique.

        • 13 Septembre 2016 à 17h09

          golvan dit

          @ françois à 16h53
          Pour parler franc mon vieux Fanch, je ne me donne pas mission de vous envoyer dans les cordes parce que vous le faites très bien tout seul.
          Votre leçon d’Histoire de France n’infirme en rien ce que j’ai écrit, et vous pouvez également lire avec profit le post de Quidam II qui, bien que se déclarant athée, n’ignore pas le rôle fondamental de l’Eglise dans le modelage de la France.
          Quant à la haine des homosexuels que vous m’attribuez, elle ne réside que dans votre tête de misogyne maladif . Je vous rappelle qu’il y a quelques mois vous déclariez à qui voulait bien le lire votre penchant bien naturel pour la sodomie entre hommes, attitude virile s’il en est, genre on s’amuse entre légionnaires, ce qui ressemble furieusement à de l’homosexualité masculine. Et il se trouve que parmi les homosexuels que je connais, nombreux sont ceux qui considèrent le christianisme comme un empêcheur de se sodomiser en rond. Aucune haine là-dedans, un léger sourire tout au plus.  

        • 13 Septembre 2016 à 17h50

          François dit

          Mon pauvre Golvan….
          Défendre le droit des hommes à disposer de leur corps suppose très exactement la même chose que revendiqué par les femmes. Il va falloir que vous me retrouviez le post où j’ai fait part de mon penchant naturel…
          Quant à ma misogynie, elle a largement et à égalité ma misandrie, on devrait donc plutôt parler de misanthropie.
          En clair Golvan, les femmes ont en effet une sacrée longueur d’avance sur les beaufs dans votre genre.

        • 14 Septembre 2016 à 3h11

          schlomo43 dit

          pas faux plus bas .
          le féminisme qui se fourvoie maintenant avec les forces les plus archaïques pour ne pas dire obscurantistes n’est plus crédible . ( réactions de soutien aux migrants à Köln , burkini , viols , attentats sans oublier que sont les championnes à la conversion musulmane )
          Elles en deviennent suspectes …( vive les filles de joie et les bordels )
          Donc , on n’ a regagné enfin le droit légitime de dire à une femme qui pète au dessus de son trou du cul : “va te faire voire pétasse chez les bédouins ” ” ou bien “reste chez toi torcher tes gamins “ou enfin , “libère un peu de place du marché du travail ”
          une société trop féminisée , on voit le résultat

        • 14 Septembre 2016 à 4h03

          schlomo43 dit

          la première religion monothéiste qui a débarqué en France est le Judaïsme avec les phéniciens et bien avant l’avènement du Christ …
          dont les comptoirs commerciaux se sont établis jusqu’ à Vannes ( Bretagne :-)).
          pas de traces archéologiques parce qu’on emportait “tout” avec nous ..
          découverte intéressante d’une Syna à Rouen , noms de lieux-dits comme Juiverie et puis merde , sans l’apport des Juifs dans les arts , la médecine , l’industrie , les découvertes scientifiques que seraient l’ Europe ?
          Judéo-Chrétienne , Gréco – Latines , ça vous va comme racines ???
          putain , ça en font 4 , pas mal non ?

        • 14 Septembre 2016 à 4h08

          schlomo43 dit

          @ François ,

          ça dérape grave plus bas .

          “Les homos ont la rage du Christianisme ” peut-être dans le torchon en papier glacé de Pierre Bergé et exprimé par ses journalistes , Têtu je crois mais ça s’ arrête là . *rassurez -moi ! :-)