Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

La Chine sauve l’euro…

Qui était censé nous protéger de la Chine…

Publié le 27 octobre 2011 à 14:00 dans Économie Politique

Mots-clés : , , , ,

Vous souvenez-vous du film Le Pont de la rivière Kwaï ? Il était une fois un colonel, Nicholson. Le Colonel Nicholson était le plus gradé d’un camp de prisonniers et, pour occuper ses hommes et leur permettre de rester dignes, il se laissa convaincre de construire un pont sur la rivière Kwaï. Il en était très fier, de son pont. Mais ce dernier était dangereux, d’un point de vue stratégique pour ses compatriotes anglais et lorsque qu’ils vinrent le détruire, Nicholson tenta de s’interposer. Le pont était devenu le but en soi.

En acceptant que la Chine vienne aider financièrement au sauvetage de l’euro, les dirigeants européens semblent donc bien atteints du syndrome du Colonel Nicholson1. L’euro, notre pont de la rivière Kwaï moderne, était présenté comme l’instrument de puissance permettant de peser face aux autres géants, au premier rang desquels la Chine. Combien de fois nous a t-on asséné : « avec ses petits bras et ses petits francs, comment ferait la France ? ». Escroquerie désormais prouvée aux yeux de tous. La Chine est tellement heureuse de l’existence de l’euro, et notamment de la sous-évaluation du yuan par rapport à lui, qu’elle vient, sans hésiter, à son secours.

Nicolas Sarkozy, qui doit s’entretenir avec le président Hu-Jin-Tao aujourd’hui au téléphone, aura à répondre, avec tous ses « partenaires », de haute-trahison. Noëlle Lenoir, ancienne ministre des affaires européennes de Jacques Chirac, et qui ne passe pas pour une souverainiste échevelée, écrivait ce matin sur twitter : « Fonds chinois pour l’Europe. Le début de la colonisation de l’Europe par la Chine a-t-il commencé ? Et la fin de son indépendance politique. » Comment peser dans une négociation commerciale, désormais ? Comment protester du fait que la monnaie chinoise soit inconvertible et sous-évaluée ?

Envolées, les possibilités de protection aux frontières européennes, la démondialisation de Montebourg, le juste-échange du PS, et la fameuse taxe carbone aux frontières européennes, que le Président souhaitait lui-même mettre en place. Imaginer que le PC chinois apporte son aide sans contrepartie tient davantage de l’esprit de Oui-Oui chauffeur de taxi que de la haute géopolitique. Cette trahison est double : non seulement les dirigeants européens actuels se lient eux-mêmes les mains, mais ils lient par avance celles de leurs successeurs.

Eux n’ont pas l’excuse du Colonel Nicholson. Eux ne travaillent pas dans un camp de prisonniers. C’est en toute liberté qu’ils ont choisi de sacrifier la liberté de leurs peuples au sauvetage de leur pont de la rivière Kwaï.

  1. Je dois cette image et cette formule à Philippe Séguin qui l’employa à propos de Pierre Bérégovoy et son obsession de l’accrochage du franc au mark, qui n’était d’ailleurs que la préfiguration de la monnaie unique
Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire aussi

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

37

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 28 Octobre 2011 à 18h43

    eclair dit

    @saul
    La chine a un interêt de pas voir disparaitre l’euro qui n’a pas été dis c’est que sinon le dollar restera la seule monnaie de réserve. Et ils en ont un peu marre de se faire payer en monnaie de singe par les USA. 

  • 28 Octobre 2011 à 13h01

    livia dit

    PS:

    En remontant ( un peu seulement le fil) Pirate est dans les pas de GK, sur 1 sujet! (,????)

    L’avenir serait-il plein d’espoir ? (rires) pour les jeunes générations s’entend , car pour les vieux :parents, grands-parents une seule solution : “soleil vert”

    Et encore merci à la gauche française d’avoir lavé intelectuellement, sociologiquement, économiquement, des milliers voir des m… de cerveaux , persuadés d’avoir raison et de défendre leur fantasmes des pauvres de l’époque de K.Marx, qui n’ont rien à voir 150 ans plus tard.

    Ils seraient bien inspirés les débiles qui se servent du populisme de gauche de réfléchir à ce qu’ils disent .
    Meme pauvres les français ne sont pas forcément si ignorants et betes que ne le croit certains.
    Les médias surtout ;-) ce n’est pas de leur faute pour des tas de raisons si évidentes.
    Ben , non les vieux trucs ne marchent plus
    Pourquoi ? that is the question.

  • 28 Octobre 2011 à 12h14

    livia dit

    Merci GK., pour vos analyses sur votre blog.

    Oui je je suis une groupie avide d’infos détaillées sur les sujets que je n’ai que trop laissés de coté, et ” qu’on ” a tendance à me servir pré-digérés dans “les médias”.
    Il n’est jamais trop tard pour s’instruire , n’est-il pas ?

  • 27 Octobre 2011 à 21h09

    Saul dit

    c’est quoi ce drapeau tricolore derrière sarko ?
    la bande blanche est rikiki !
    à tout les coups il a été fabriqué par les Chinois, et ces cons ont fait 3 bandes égales….
    punaise la honte, le président avec un drapeau bidon derrière lui….

  • 27 Octobre 2011 à 19h56

    Impat1 dit

    “…elle s’est lié les mains….”
    …en sauvant sa tête.
    Au cas où certains s’étrangleraient, je précise: c’est à mon avis aussi vrai, donc aussi faux, pour les mains que pour la tête… -:)

    • 27 Octobre 2011 à 21h07

      Saul dit

      mais avec les mains liées, on nage beaucoup moins bien, et du coup plus de mal à garder la tête hors de l’eau….

      • 28 Octobre 2011 à 0h36

        pirate dit

        épreuve du GIPN… et du GIGN

  • 27 Octobre 2011 à 18h19

    Saul dit

    “‘Qu’à fait l’industrie européenne en délocalisant en Chine?”

    elle s’est lié les mains….

  • 27 Octobre 2011 à 16h58

    Georges_Kaplan dit

    • 28 Octobre 2011 à 1h08

      pirate dit

      Merci pour cet article très clair Kaplan. Et puis ça fait plaisir le tacle à Dassault, lui qui admire les chinois et ne cesse de gueuler contre ce pays qui le finance et le représente plus qu’il ne le fera jamais. Ca me surprend cette histoire de financement de notre niveau de vie, mais en même temps pas tout à fait. Comme il ne s’agit certainement pas d’altruisme, l’Empire ne l’a jamais été, on peut penser que c’est en même temps un jeu très fin. En maintenant un certain niveau de vie relativement bas pour sa population, elle la garde sous contrôle, et tout en même temps limite de facto la surconsommation de matière première dont elle a tant besoin.

      • 28 Octobre 2011 à 1h10

        pirate dit

        et en plus comme ça, on peut lui acheter non seulement deux fois plus de conneries bas de gamme, mais en plus, quand ils vont se mettre à produire de la haute qualité, on sera les clients désignés.

  • 27 Octobre 2011 à 16h41

    L'Ours dit

    Tout à fait Impat!

  • 27 Octobre 2011 à 16h38

    Impat1 dit

    L’Ours,… Je ne crois pas que la Chine cherche à sauver l’euro, elle vient au secours de l’économie européenne, tant qu’elle le peut, histoire de tenter de sauver ses acheteurs. “…
    Elle poursuit certainement les deux objectifs:
    “Sauver” la valeur de l’€, car elle en possède beaucoup. (25 % de ses avoirs si ma mémoire est bonne)
    Sauver ses acheteurs, c’est encore plus certain.

     Dans cette opération projetée la Chine cherche son intérêt, et l’Europe aussi. Cela se nomme un échange commercial. 

  • 27 Octobre 2011 à 16h30

    L'Ours dit

    Qu’à fait l’industrie européenne en délocalisant en Chine?
    Elle a effectivement délocalisé l’outil de travail, mais elle a laissé les consommateurs chez elle. La Chine elle, n’a pas laissé les délocalisés avoir le monopole et a aussi créé des industries en visant les mêmes acheteurs.
    Mais au fil du temps l’escarcelle des acheteurs s’est considérablement amaigri puisqu’ils étaient de moins en moins travailleurs.

    Je ne crois pas que la Chine cherche à sauver l’euro, elle vient au secours de l’économie européenne, tant qu’elle le peut, histoire de tenter de sauver ses acheteurs.  

  • 27 Octobre 2011 à 15h48

    Impat1 dit

    Pirate, assez d’accord avec votre 15h38.
    Nous avons intérêt à accompagner la Chine, sans concessions majeures, plutôt qu’à la contrer ou à l’ignorer. Tout accord avec elle peut être prometteur.
    Pour Taïwan je crois que le terme “reprendre” est impropre. Ils arriveront, à mon sens, à une réunification consentie. D’autant que leurs modes de vie convergent de plus en plus. La différence, encore frappante voici quelques années, va en s’estompant.  

    • 27 Octobre 2011 à 15h52

      Saul dit

      “sans concessions majeures’

      ça me parait un peu tard.
      comme un très très gros doute qu’on soit en position de négocier, que nous soyons sur un même pied d’égalité avec la Chine….

      • 27 Octobre 2011 à 16h21

        pirate dit

        tout à fait d’accord avec Saul. Sans concession majeure… trop tard nous avons laissé la Chine entrer à l’OMC en l’état. Sans lui faire d’histoire. Bah tient…Une mangouste dans un nid de cobras. Prometteur, j’en sais rien non plus, les dirigeant chinois ont des vues bien arrêtés, d’où l’utilisation du terme reprendre pour Taïwan. Que la Chine redevienne ce qu’elle était, pleine et entière avant l’arrivée de l’occident. Hu Jintao n’est pas un “énarque” et pas seulement un homme d’appareil, c’est un ancien cadre du Gongangbu. L’armée contrôle avec les SR chinois. Il est tout à fait certain que ce sera intéressant si nous jouons le jeu, si nous nous battons pieds à pieds, mais très certainement pas si nous tentons d’invoquer notre souverainté occidentale, notre “supériorité”, ce temps là est terminé, et si on ne le comprends pas très vite, les chinois n’hésiteront pas sur les explications plus ou moins frontale.

  • 27 Octobre 2011 à 15h42

    Saul dit

    bon, l’euro et l’europe sont mortes du coup puisqu’on devient l’annexe et les vassaux du grand atelier mondial…
    de là à voir une consolidation de l’édifice européen, c’est plus de la foi, c’est du fanatisme !

    très bon parallèle avec le colonel Nicholson, David

    • 27 Octobre 2011 à 16h27

      pirate dit

      non ce n’est pas du fanatisme, c’est dans l’intérêt de tout le monde, et des chinois en particulier de consolider l’Europe. Ju Hintao l’avait déjà évoqué. Et l’Europe le sait aujourd’hui, et depuis un moment sans doute, très bien. Le grand atelier mondial exporte 80% des marchandises commercialisé dans le monde, essentiellement du bas et du moyen de gamme. Mais sa population s’embourgeoise, ses besoins, ses goûts, ses aspirations auront besoin des produits moyen et haut de gamme. Et de produire plus et ailleurs que sur son territoire. La Chine peut largement se reposer sur sa diaspora, mais elle ne peut passer de ses partenaires économiques au seul fait qu’ils n’ont plus d’argent pour lui acheter ses produits, ni pour en fabriquer.

      • 27 Octobre 2011 à 18h16

        Saul dit

        la Chine se fout éperdulent de la construction européenne, tout ce qui lui importe c’est que notre UE reste un bon gros parc de consommateurs.
        je dirais même que l’édification d’une europe politique irait contre leur interêt.
        leur interêt, c’est d’avoir une UE géant économique mais surtout nain politique, ce nain politique qui dans le même temps annihile toute vélléité et souveraineté de la part des états qui la composent…

        aussi je trouve très piquant que des européistes voient dans la Chine leur sauveur : ils abdiquent ainsi leur rêve d’édification politique, on peut même dire qu’ils trahissent leur idéal, pour la sauvegarde à tout prix de cette horreur qu’est devenue l’UE…

      • 28 Octobre 2011 à 0h53

        pirate dit

        Mais non Saul bordel, si la Chine se fout de la construction européenene, son existence tout à fait hypothétique (on arrive pas à se mettre d’accord sur pas grand chose et en matière d’institution c’est un poème, voir l’intervention au Kosovo, voir Europol, vois Schengen et conséquences) ne les gênerait pas beaucoup et même pourrait les arranger, faut bien comprendre qu’on est pas leur conccurent, plus. Et que la Chine a besoin comme n’importe quel pays dominant que ses partenaires en affaire soient stables. Seulement il faut voir le prix, l’union européenne pourrait se faire selon les vues chinoises, soit que nos clientélistes voudront cirer les pompes, soit que les chinois auront des vues bien précises. mais ça va être intéressant maintenant dans le “débat” avec la russie, et son gaz… et on pourrait bien le payer cher. Ou pas. Je ne veux pas être opitimiste, ni pessimiste, mais il ya toute sorte de conjoncture possible. Si on examine les liens historiques de chaque pays avec la Chine. Est-ce que les anciens propriétaires de Hong Kong seront mieux placé que la France ? Qui pourrait servir de levier contre l’Allemagne et le Royaume… De toute manière la question n’est plus de pleurer, mais comment tirer son épingle du jeu. s’adapter à la situation pour poursuivre les buts de l’europe. La question sera toujours, l’europe, c’est quoi son but. Etre une puissance économique seulement ou faut-il qu’elle se prononce sur sa politique, Car ce n’est pas d’un géant économique que la chine a besoin, mais de partenaires de gens qui lui facilitent la vie, soutient son ambition, et aide également à la stabilité politique chez elle (par les biens, le reste les chinois s’en occupent…). Pour l’union politique, il n’y a pas que l’europe qui aura besoin de se mettre au clair. Il y a aussi l’ONU, où là encore la Chine va peser son poids, parce que c’est elle qui a devenir son principal bailleur. Dans la mesure de ses intérêts, comme les USA jusqu’ici…Quoiqu’il en soit les industreils français ont sacrément intérêt à prendre la sécuurité économique un peu plus au sérieux.

  • 27 Octobre 2011 à 15h31

    Impat1 dit

    Skardanelli,…” la même peur transparaissait dans les années 80-90″…
    Et bien avant nos parents et grands parents s’effarouchaient de la grande peur du “péril jaune”.
    Mais les NDA et consorts, il faut les comprendre aujourd’hui et les épargner. Annoncer, en le souhaitant très fort, l’écroulement d’un édifice, et le voir se consolider, c’est évidemment très frustrant. Ne leur reste qu’à “prédire” un prochain écroulement, et puis encore un autre après construction du prochain étage, et ainsi de suite… 

  • 27 Octobre 2011 à 14h59

    skardanelli dit

    Allons, allons ! L’aide de la Chine, c’est ça ou le grand bouillon pour tout le monde, chinois compris. Je peux vous retrouver des articles, des dialogues de films où la même peur transparaissait dans les années 80-90, à l’époque c’étaient le Japonais. Soit vous jouez à vous faire peur, soit vous exprimez une forme de dépit de ne pas avoir vu l’Euro voler en éclats.

    • 27 Octobre 2011 à 15h15

      Gwalchaved dit

      “vous exprimez une forme de dépit de ne pas avoir vu l’Euro voler en éclats” : Alors là, j”avoue que j’aurais préféré.

      • 27 Octobre 2011 à 15h17

        rackam dit

        Galahad,
         sur le fil anarchristes un message pour isa et vous. 

      • 27 Octobre 2011 à 15h27

        Gwalchaved dit

        Je viens de regarder, mais je me perds dans cette forêt de commentaires.
        Cela concerne-t-il le 7 ? 

      • 27 Octobre 2011 à 15h30

        skardanelli dit

        Donnez-moi votre mail à skardanelli@gmail.com que je vous mette dans la lisyte de diffusion

      • 27 Octobre 2011 à 15h44

        Saul dit

        “de ne pas avoir vu l’Euro voler en éclats”

        euh au contraire on était les seuls à prévoir que ça allait se peter la tronche. on nous répondait même “fantasme ! ça n’arrivera jamais, vous verrez !”

        on voit

    • 27 Octobre 2011 à 15h38

      pirate dit

      Nous sommes parfaitement d’accord. Certes c’est bien triste, mais ce péril jaune scandé commence à me gonfler. Alors certes c’est un partenaire déloyale, tout ce que vous voulez, mais il n’est déloyal que parce que nous avons laissé faire. Nous avons accepté le principe de joint venture 51/50 dans les années 80 et 90, trop heureux des nouveaux marchés. Nous avons négligé notre sécurité, et Nestlé s’est fait berné (entre autre), nous avons lancé les formats de compression et les DVIX, sans se rendre compte du potentiel d’internet, et sans renforcer l’appareil législatif sur les droits d’auteurs. Mieux, nous avons laissé les USA nous imposé quasiment les siens. Tout ça pourquoi ? Pour se remplir plus vite les fouilles.

      La Chine soutient le monde à bout de bras. Les USA et maintenant l’Europe, elle investi en Amérique du Sud, en Afrique, rachète massivement du cuivre, du charbon et même si les australiens lui imposé une augmentation de 40% il y a deux ans, nous devons tous composé avec elle. Trahison ? Non, bobards, vous avez cru au bobard, c’est votre problème. Invasion ? La Chine a d’autre chat à fouetter, et pas des moindres. La question centrale c’est la Chine elle même, sa stabilité (ça toujours été la question du reste) et sa stabilité avec une population entre 1,5 et 2 milliards de chinois, sans compter les 300 à 400 millions de la diaspora. La Chine veut reprendre Taïwan, c’est un fait, et Taïwan pactise, faute de choix. La Chine, et la Russie s’appuis sur le Pakistan, et pésera sur l’Inde et le Bengladesh. Elle a un autre problème, l’immobilier. Sa bulle immobilière qui grossit, et un autre : comment nourrir, logé, satisfaire, 1,5 milliards d’individu. L’eau est déjà une question (d’où le Tibet, les moines sont un détail) car il faut bien cultiver pour alimenter tout ces gens. Si la Chine n’a plus de partenaire, avec quoi elle vivra ? Oui elle est très riche, mais ça ne suffit pas, il faut produire, vendre. Sans l’Europe et les USA, il lui reste quoi ? les pays émergeants, mais à part la Russie, l’Inde et le Brésil, qui peut vraiment courir avec elle ? Si la Chine s’effondre, là, il sera temps de paniquer. Vraiment.

  • 27 Octobre 2011 à 14h55

    Patrick dit

    M. Desgouilles, invitez-vous ce soir à la TV et dites-le à Sarkozy, tout le monde l’entendra !
    Ah, il a des vigiles chinois qui en interdisent l’entrée ?
    Zut alors.

  • 27 Octobre 2011 à 14h48

    Fiorino dit

    @ Alphetraz
    Son parti par le tout le temps de haute trahison, ils n’ont aucun consensus populaire donc ils sont bien obligé de s’attacher à quelque chose pour critiquer sarko.

    • 27 Octobre 2011 à 15h19

      Alpheratz51 dit

      :o) @ Foirino

      Pas traz comme Alcatraz mais atz comme Plexiglatz 
      ( un homme azerty en vaut deux )  :o)
      Cela dit, sans généraliser comme vous le faites, D.L.R  est ipso facto en posture de haute trahison en se coiffant du képi du Général.

  • 27 Octobre 2011 à 14h41

    Patrick dit

    Les Chinois à Paris (cf. Jean Yanne) c’est pour bientôt ?

  • 27 Octobre 2011 à 14h38

    infoviret dit

  • 27 Octobre 2011 à 14h28

    robespierre dit

    Très belle image. Double tutelle FMI+Chine.
    Nous sommes gouvernés par des cons et des lâches.

    • 27 Octobre 2011 à 14h38

      Gwalchaved dit

      Vous êtes dur envers les Américains et les Chinois ^^

  • 27 Octobre 2011 à 14h27

    Alpheratz51 dit

    Haute trahison ? Comme vous y allez ! Vous avez un poteau d’exécution à nous proposer ?