La Chapelle: circulez, pour Libé y a rien à voir! | Causeur

La Chapelle: circulez, pour Libé y a rien à voir!

Faut pas stigmatiser quand même…

Auteur

Benoît Rayski

Benoît Rayski
Journaliste et essayiste

Publié le 23 mai 2017 / Société

Mots-clés : , , ,

Rassemblement contre les violences faites aux femmes dans le quartier de La Chapelle à Paris, 19 mai 2017. SIPA. 00807402_000002

Il y a une pétition signée par 1500 personnes. Elle dit, cette pétition, que le quartier de La Chapelle est devenu une « no go zone » pour les femmes, qu’elles y sont régulièrement agressées sexuellement, verbalement et physiquement. Que les agresseurs sont des migrants. Que les femmes ont peur, qu’elles font un détour pour éviter le quartier. 1500 personnes… 1500 racistes, fascistes et colonialistes, c’est sûr !

L’information a été donnée dans un article par Le Parisien. Un autre journal – Libération – s’en est ému à son tour. Et comprenant qu’il s’agissait d’un terrain miné, Libé a envoyé sur place un démineur. Un démineur, ça démine.
Un métier délicat, difficile et dangereux. Il s’en est tiré avec les honneurs. Le titre de l’article dit qu’il s’agit d’un « quartier populaire et métissé ». Ça c’est bien. Quant au ras-le-bol des habitants, et surtout des habitantes, il est qualifié d’ « un peu caricatural ». Et ça, c’est très bien.

Attention terrain miné!

N’écoutant que son sens du devoir, le démineur a continué courageusement son travail de déminage. Pourquoi irait-il interviewer une (un) des 1500 pétitionnaires ? Une femme qui a subi des attouchements et qui s’est entendu dire « on va te baiser sale pute » ne peut évidemment pas être objective. Peut-être même que derrière elle, se profile l’ombre glauque du fascisme ? Il en a quand même – pour le principe – interrogé une ou deux qui se plaignent. Et aussitôt ces mines mises à jour, il les a rapidement enfouies sous terre.

Car le démineur cherche autre chose. Et quand on sait ce qu’on veut trouver on trouve. Fanny, décrite comme étant « de sensibilité féministe forte » : « j’habite le quartier depuis sept ans et je n’ai jamais été embêtée » ! Et elle ajoute que la pétition est « bourrée de trucs faux ». Les autres, celles qui ont été embêtées, sont certainement des salopes et des allumeuses.

Parole sera donnée aussi à Jean-Raphaël qui tient à dire que le harcèlement de rue est « également le fait d’hommes blancs et français ». Et pour faire bonne mesure, le démineur dénoncera « la récupération politicienne » de Valérie Pécresse qui s’est rendue sur place. Mobilisés par des associations d’aide aux migrants, une vingtaine de militantes et de militants antiracistes ont crié « le sexisme n’a ni race ni religion ». Ah si c’était Anne Hidalgo qui était venue… Mission déminage accomplie.

PS : dernières nouvelles de l’opération déminage. Caroline de Haas, fondatrice d’Osez le féminisme !, suggère « qu’on élargisse les trottoirs » dans le quartier de La Chapelle. Comme ça les dames et demoiselles du quartier n’auront pas à frôler les malheureux migrants.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 29 Mai 2017 à 6h52

      EDNALLOH dit

      Le clip vidéo est d’un ridicule absolu. Vous avez des violeurs, élargissez les trottoirs! Ce pays tombe dans sa tombe. Un violeur ou un harceleur doivent être éliminés point barre. Sauf si les femmes recherchent ce qui leur arrive, ce qui est aussi possible.

    • 28 Mai 2017 à 16h45

      lisa dit

      L’islamophilie (bon ils ne sont peut être pas tous musulmans les migrants) est supérieure à la recherche de l’égalité homme/femme
      On le savait déjà.
      Je me rappelle une histoire de foot entre une équipe homo et une équipe musulmane, là, les propos homophobes des musulmans avaine fait réagir nos bien pensants.
      La hiérarchie est donc :
      LGBT
      Musulmans
      Femmes non musulmanes

      • 28 Mai 2017 à 17h11

        Bacara dit

        Votre problème est que vous n’avez jamais été au contact . Il vous manque la légimité du contact.

        • 28 Mai 2017 à 17h43

          lisa dit

          c’est à dire ?
          Je fréquente assidument les quartiers à forte proportion musulmane, j’y vis, même.

        • 28 Mai 2017 à 17h43

          lisa dit

          C’etait sans doute du second degré,quand je vois votre post en dessous…

    • 28 Mai 2017 à 16h20

      Bacara dit

      Faut quand même savoir que ces militantes d’”Osez le féminisme” sont des abruties : j’en ai rencontré une en 2011 : complètement  idiote , sans culture, mais très imbue de sa personne.

    • 28 Mai 2017 à 16h02

      AGF dit

      Cette C……. de …. me paraît tout à fait …sable. Probablement que les migrants en profitent allègrement.

    • 28 Mai 2017 à 16h00

      AGF dit

      Qu’attendre d’une presse collabo ?

    • 28 Mai 2017 à 13h58

      curnonsteen dit

      Orthographier Caroline De Haas en Caroline De Hass me semble une idée originale mais remarquablement pertinente : en allemand Hass signifie haine.

    • 27 Mai 2017 à 11h18

      meylanville dit

      Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir .
      La malhonnêteté de certains journalistes est confondante, quand ils refusent de voir une réalité qui va à l’encontre de leur idéologie .
      On a le droit de penser ce que l’on veut, mais déformer la réalité est ignoble et indigne d’un métier d’information .
      Heureusement, la diffusion de cette feuille de choux reste confidentielle .

    • 24 Mai 2017 à 7h48

      QUIDAM II dit

      Elargir les trottoirs comme solution au problème de harcèlement sexuel que subissent les passantes du quartier de la chapelle… C’est une idée amusante ! tellement drôle !
      A Cologne, il a été suggéré aux passantes d’allonger la longueur de leurs jupes ou se déplacer en groupe…
      On ignore ce qui a été suggéré aux suissesses de Zurich agressée dans la nuit du 31 décembre 2016…
      Mais l’idée d’élargir les trottoirs est simplement top génial ! Cela prouve que point n’est besoin d’avoir fait l’ENA pour suggérer des mesures parfaitement imbéciles et surtout, de ne pas parler du « problème de fond » afin de ne pas « stigmatiser ».

    • 23 Mai 2017 à 23h37

      Hannibal-lecteur dit

      L’auteur critique abondamment Libé. et bon nombre de posts lui emboîtent le pas. Le danger, le vrai danger n’est pourtant pas chez ces gens qui sont tellement moins journalistes que partisans et dont personne n’ignore le parti pris : le danger c’est le nombre d’imbéciles qui persistent ã acheter ce journal.

      …Enfin, dangereux, pas autant qu’un bon musulman bien imprégné de certaines sourates du coran mais disons qu’ils m’effraient par le terrain favorable qu’ils offrent à celui-là.

      • 24 Mai 2017 à 7h26

        durru dit

        Le nombre d’imbéciles en question est en baisse continue. Et sans les subventions bien grassouillettes que nous leur versons, par la grâce du choix de nos responsables politiques, la situation serait certainement très différente.
        Voilà, le sens du combat à mener est donné.

    • 23 Mai 2017 à 23h26

      Hannibal-lecteur dit

      Le coup des trottoirs plus larges, ça prouve que Haas sait de quoi elle parle : elle sait que pas un seul musulman n’aurait l’idée de céder le pas à une dame.

      • 24 Mai 2017 à 11h26

        Ex Abrupto dit

        J’ai peur que les musulmans ne soient pas seuls dans ce comportement sans politesse élémentaire: chaque fois que je dois me déplacer en RP, j’ai l’impression d’arriver chez les barbares!
        Un petit évènement amusant et caractéristique: nous sortions de la gare en provenance de la province, encombrés par nos valises. Le métro était chargé et ma femme bouscule un monsieur avec sa valise. Elle s’excuse. Sourire hilare du Monsieur:”Vous n’êtes pas parisienne, vous!”.

    • 23 Mai 2017 à 23h21

      Alex Z dit

      Je ne suis pas parisien. La dernière fois que j’ai eu l’occasion de monter à la Capitale, nous avons voulu, nos amis et nous, aller chiner aux puces de St Ouen, réputées. Métro… Sortie Porte de Clignancourt ! L

      • 23 Mai 2017 à 23h29

        Alex Z dit

        (départ prématuré du post. Suite donc, ci-après) C’est un autre monde. Pas un blanc ! Pas le moindre petit blanc ! Je n’ai rien contre les gens qui ont la peau noire, c’est pas la question, c’est juste un constat que j’ai fait. Ou est la mixité ethnique ? Quand on dit qu’il faut plus de mixité, je suppose qu’on veut dire qu’il faut plus de blancs ? Sinon je ne comprends pas.

        • 24 Mai 2017 à 11h34

          Pierre Spicace dit

          Ben non, la mixité c’est moins de Blancs. Vous découvrez ça aujourd’hui ?

        • 28 Mai 2017 à 16h49

          lisa dit

          Il y avait des arabes aussi, ou cela a changé ?

    • 23 Mai 2017 à 22h20

      Ambrosius dit

      Tout cela va très mal finir…

    • 23 Mai 2017 à 22h18

      francause dit

      Même si la solution de Mme de Hass n’est pas loin des méthodes de l’apartheid: places attribuées, bus dédiés… il est vrai que l’oisiveté est mère de tous les vices et que si tous ces squatters de trottoirs bossaient, ils ne passeraient pas leur temps à se monter le bourrichon sur la moindre robe qui passe. Au delà des arguments religieux, quelle est la femme qui, passant près d’un chantier, n’a pas été la cible de sifflets et propositions indécentes? Concentration masculine exige. Donc c’est donner du travail qu’il faut, introduire plus de mixité dans les activités scolaires et professionnelles. L’éducation au savoir-vivre français (les dos & donts des anglo saxons), _qui est bien plus précis que le ‘vivre-ensemble’, bien plus vague_ , manque elle aussi.

    • 23 Mai 2017 à 21h51

      Robinson dit

      Un peu lassant ces femmes qui n’osent plus aller dans la rue ou le métro ; qu’elles prennent leur voiture de fonction comme Mme Hidalgo !

    • 23 Mai 2017 à 21h18

      François Venel dit

      “Osez la bêtise” : Caroline de Haas l’a fait. Elle s’est définitivement disqualifiée pour la défense d’un féminisme qu’elle sacrifie au nom de la bien pensance.

    • 23 Mai 2017 à 20h15

      almifrel dit

      UN MUSULMAN PASSIF EST UN MUSULMAN COMPLICE.

      • 26 Mai 2017 à 13h37

        nanie68 dit

        En effet, Qui ne dit mot,consent…..

    • 23 Mai 2017 à 20h10

      srul dit

      larguez la caroline en mini jupe à 22heures à la goutte d’or et demandez lui d’écrire un article pour libé le lendemain,non allez la récupérer aux urgences ce sera mieux!

      • 23 Mai 2017 à 21h28

        àboutdepatience dit

        Il y a beaucoup de femmes en minijupe le soir rue doudeauville. Elles sont africaines et se tiennent debout contre les murs tous les dix mètres environ.

    • 23 Mai 2017 à 19h50

      Pierre Spicace dit

      Il doit être difficile de trouver sur terre un cerveau plus délavé que celui de Caro, et un détergent de neurones plus puissant que le féminisme.