Juppé, le candidat de la Gauche | Causeur

Juppé, le candidat de la Gauche

Le PS s’est enfin trouvé un champion

Auteur

Jean-Paul Brighelli

Jean-Paul Brighelli
Enseignant et essayiste, anime le blog "Bonnet d'âne" hébergé par Causeur.

Publié le 25 novembre 2016 / Politique

Mots-clés : , , , ,

Inauguration de la Cité du vin à Bordeaux par François Hollande et Alain Juppé, mai 2016. SIPA. 00758402_000018

La Gauche s’est enfin trouvé un candidat, et il s’appelle Alain Juppé. Le maire de Bordeaux, fort du soutien du centre-mou, pense encore être un recours face à François Fillon – un recours pour la Gauche principalement.

C’est qu’ils sont en passe d’être orphelins, rue de Solférino et alentours. Macron est ailleurs, Hollande dans les choux, Hamon improbable, et mon ami Filoche présente le désagréable inconvénient d’être de gauche. Mélenchon – n’en parlons pas, d’ailleurs, il n’a même pas l’appui des alliés communistes. Reste Juppé.

Le prétexte selon lequel le candidat d’une droite libéralo-européano-atlantiste serait le meilleur rempart contre le retour du Petit Nicolas – c’est fait – et l’arrivée de Marine Le Pen est éventé: le meilleur rempart, camarades, c’eût été une politique intelligente pendant cinq ans, une politique qui parlât au peuple et pas uniquement aux « élites » auto-proclamées que vous croyez être: quand je vois ce que le PS appelle élites dans la capitale, je comprends qu’il adhère au discours anti-élitaire de Najat Vallaud-Belkacem.

Fillon fait donc peur – à qui ? Apparemment, aux groupes LGBT…

Lisez la suite de l’article sur le blog de Jean-Paul Brighelli.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 29 Novembre 2016 à 22h50

      himavat dit

      article prémonitoire?

    • 28 Novembre 2016 à 12h18

      choco 01 dit

      en quoi juppé est de de droite ?
      il fait alliance avec bayrou et les islamistes de son entourage

    • 26 Novembre 2016 à 18h01

      André Plougardel dit

      Certains médias et particulièrement ceux du service public nourri au lait de vache, les vaches c’est nous, ont vocation à recycler .Le recyclage est à la mode.Le micro-onde hors d’usage trouvera certainement une seconde vie dès lors qu’il tombe entre les mains d’un bricoleur. Il en va de même des stars de la télé.Beaucoup ,tombées en disgrâce médiatique ont été recyclées.Comme aucune chaîne privée ne se risquerait à “retraiter” du déchet médiatique, le seul espoir pour ces haillons déchus, la seule planche de salut pour ces vieilles peaux est une chaîne du service public.Une chaîne qui recycle beaucoup est la CINQ.Poivre et Claire ont trouvé refuge sur la chaîne dédiée aux vieux retraités qui eux ne seront jamais recyclés et feront du compost au cimetière du village.La chaîne des maisons de retraite a su leur donner le gîte médiatique afin qu’ils puissent distiller du quarante ans d’âge jusqu’à leur dernier souffle.Le cas de Claire est typique de l’intolérance de notre société à l’égard des vieux.Claire Chazal a été débarquée de manière un peu manu militari du journal de 20h qu’elle présentait depuis presque un quart de siècle.Un exploit me direz vous.Une longévité semblable il n’y a que Michel Drucker qui peut prouver que l’on peut blanchir sous le harnais sans pour autant enrichir les fabricants de teintures pour cheveux sales .Claire Chazal a pleuré et a fait pleurer dans les chaumières .Ses rides,malgré leur nombre,ont n’ont pu canaliser le flot de larmes qui ont inondé son visage.Même les rides de Liliane Bête en cours n’ont pu lui venir en aide et absorber le trop plein de liquide lacrymal.Le prompteur ,désormais au chômage,se lamente encore de se retrouver sur la liste des demandeurs d’emploi et ce par la grâce d’un Nonce pas au lini que ça.Ce qui me laisse chagrin,ce n’est pas l’éviction de la blonde.Elle est partie avec des millions.Et pas des dinars irakiens.

      • 26 Novembre 2016 à 18h02

        André Plougardel dit

        On ne risquait pas de la retrouver sous le pont neuf,avec PPDA, et Jaqueleine Joubert,non.Ce qui m’ennuie c’est la solitude du prompteur qui désormais vit orphelin des cuisses de la présentatrice.Car ,figurez vous qu’il se rinçait l’œil le saligot.Claire ne portait pas de culotte.C’était donnant donnant.Il y avait un deal entre notre Maryline Monroe des foirefouilles et le prompteur dont elle ne se séparait jamais .Il palliait sa mémoire de poisson rouge et en contrepartie ,…elle les écartait.Bel échange de bons procédés.

        André Plougardel militant FN chômeur

    • 26 Novembre 2016 à 17h47

      persee dit

      Comme marseillais , je vous comprends et partage votre analyse !!!!!!