Jungle 2 Calais: à suivre? | Causeur

Jungle 2 Calais: à suivre?

Dans la jungle des bisounours et des gentils pandas…

Auteur

Alain Nueil

Alain Nueil
est romancier et professeur de lettres agrégé.

Publié le 28 octobre 2016 / Politique Société

Mots-clés : , , , ,

Calais jungle migrants islam

La jungle de Calais (Wikipedia)

La bien-pensance nous a offert un splendide feu d’artifice sur les médias en ce lundi 24 octobre 2016. Il s’agissait de célébrer avec des trémolos dans la voix le démantèlement de la jungle de Calais et sa dissémination dans toute la France profonde. Il faut dire que les bonnes âmes ont eu peu l’occasion de s’exprimer ces jours-ci. A propos de Viry-Châtillon, il était vraiment impossible à Laurent Mucchieli et consorts de reprendre leur vieille rengaine sur les problèmes de la banlieue qui ”résultent avant tout du racisme des policiers”. Ça jurait beaucoup trop avec la réalité. Le démantèlement de l’immense bidonville de Calais, voilà au contraire un sujet en or, et les médias ont déversé sur la jungle des flots d’éloquence à rendre jaloux Rudyard Kipling dans sa tombe.

Aimez les migrants !

Tous les journalistes, surtout sur les chaînes d’information en continu, fixaient leurs téléspectateurs droit dans les yeux et leur intimaient l’ordre d’aimer les migrants, d’aimer les gentils bisounours qui leur servent la soupe, d’aimer un ministre de l’Intérieur aussi compassionnel que M. Cazeneuve. Même Yves Calvi sur LCI, d’habitude plus pondéré, nous menaçait de son regard noir : ”Est-ce que par hasard vous n’aimez pas les migrants ? Cela ferait de vous un sans-coeur, un Hitler au petit pied. Savez-vous que vous risquez une terrible condamnation biblique, le doigt de Dieu va percer les nuages pour vous désigner et sa voix forte va tonner contre vous la plus infamante des accusations : ” raciste ”! Alain Finkielkraut a eu le courage de dénoncer dans le dernier Esprit de l’Escalier l’utilisation abusive et intimidante de cet adjectif. Au professeur qui tançait dans la rue une élève noire indisciplinée, deux quidams qui passaient en voiture ont lancé le mot qui vous transforme en ennemi du genre humain, et ils ont tout de suite mis en oeuvre la punition : un  tabassage en règle du malheureux.

De toutes les personnes interrogées dans les reportages, personne n’a osé élever la moindre objection à la présence des migrants en France. On voyait les visages contractés par la terreur que le Bien fait régner sur ce pays, on voyait les bouches  ânonner de maladroites phrases d’approbation. La critique la plus audacieuse fut émise par un habitant de Forges-les-Eaux où l’on installe une succursale de la jungle, c’était :  ”C’est mal organisé, car nous n’aurons pas l’occasion de discuter avec les migrants, de mieux les connaître”. Que de pleurnicheries, que d’étalage de compassionnel dégoulinant ! Les pauvres Afghans -habitués à vivre dans un pays de hautes montagnes- auront du mal à supporter le terrible hiver français, les pauvres Soudanais jouiront enfin de la paix – sauf qu’on ne sait pas qu’il existe maintenant deux Soudan, un Etat au nord et un autre au sud et que seul ce dernier est en guerre. Un seul participant au débat de LCI a osé faire une remarque qui fâche, et c’est tout à son honneur que d’avoir craché dans ce ragoût verdâtre et bouillonnant de consensus mollasson : Dominique Reynié a osé dire qu’il n’y avait strictement aucune raison pour que l’afflux des migrants s’arrête. Il a raison, les futurs occupants de la Jungle 2 de Calais (le retour) nagent déjà dans le détroit de Sicile. Personne, autour de la tablée présidée par Yves Calvi, n’a enchaîné sur cette remarque iconoclaste, personne ne l’a commentée ou critiquée. Mais l’avenir, mon cher Dominique Reynié, l’avenir de la France, l’avenir de l’Europe, mais on s’en fout éperdument !

La compassion ignore l’avenir

Le voilà, le grand absent des débats, reportages et commentaires du lundi 24 octobre : l’avenir. Pour les bisounours, mouches humanitaires du coche gouvernemental qui conduit à nos frais les migrants à Forges-les-Eaux ou Trifouillis-les-Oies, (j’ai retenu le joli nom de L’auberge des Migrants dont c’est nous qui paierons le menu et les extras), l’avenir n’existe pas. Le temps du compassionnel est très bref, c’est le temps de la photo sur laquelle on distribue des couvertures à ces pauvres gens, le temps du reportage où l’on exprime toute sa tendresse pour l’Autre. La suite, on s’en fiche et alors l’avenir de la France, la création de minorités (bientôt majoritaires), l’accélération du Grand Remplacement, mais de quoi vous me parlez là, monsieur ? Vous ne voyez pas pas que vous faites le jeu de Marine Le Pen ?

Le temps du politique est un peu plus long que le temps du compassionnel, il est en ce moment de 8 mois, la durée qui nous sépare des présidentielles de 2017. François Hollande voulait honorer sa promesse de démanteler la jungle de Calais, il l’a fait pour des raisons électorales, mais l’avenir des implantations de migrants en 2020 ou en 2050 ne l’intéresse absolument pas. Essayons de gagner les élections, et après nous le déluge.


J’ai tout de même appris ce lundi une bonne nouvelle : les gentils pandas n’ont pas de religion. Donc nous ne risquons pas le fanatisme ou la radicalisation. Pas une fois à propos du fameux démantèlement, je n’ai entendu les mots d’islam ou de musulmans. Pourtant, je croyais qu’au Soudan ou en Afghanistan, on était plutôt… Eh bien non. Donc aucun risque, absolument aucun, de voir ces nouveaux-venus faire des enfants qui deviendraient un jour à leur tour des ”ennemis de la France”, selon l’expression si courageuse du même Alain Finkielkraut dans la même émission. Faut-il que le camp du Bien soit rongé par le doute, pour que nul Savonarole n’ait entrepris de faire monter sur le bûcher un tel blasphémateur !

Une partie du prodigieux aveuglement français sur les migrants tient peut-être à une circonstance historique. Jusqu’au milieu du XXème siècle, la France n’a jamais eu de problème de minorité ethnique à gérer, tout comme une large partie de l’Europe occidentale. Au contraire, l’Europe de l’est, celle qui aujourd’hui refuse le partage merkelien des migrants, a connu tout au long de son histoire d’innombrables et douloureux problèmes de minorités. Les Polonais étaient opprimés par les Allemands en Posnanie et en Silésie et oppresseurs des Juifs et des Ukrainiens dans l’ouest de l’Empire russe. Les Hongrois étaient opprimés par les Autrichiens avant la création de la double monarchie austro-hongroise, ils devinrent ensuite oppresseurs des Croates et Serbes placés sous leur coupe. Beaucoup de ces problèmes se sont réglés par de   dramatiques transferts de population à la fin de la Seconde Guerre mondiale, mais il en est resté de douloureux souvenirs.

Notre pays se lance de gaieté de cœur dans d’infinis problèmes de minorités et il n’a pour les résoudre que les armes magiques du langage, selon l’expression de Césaire : la République, la laïcité, le vivre-ensemble etc. Je ne peux y croire, j’appartiens à une génération qui mourra le cœur tordu d’angoisse  pour la suite de la France.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 31 Octobre 2016 à 0h56

      Warboi dit

      “Vous ne voyez pas pas que vous faites le jeu de Marine Le Pen ?”
      Vous ne faites pas le jeu de MLP, vous êtes MLP. Nuance. Enfin légèrement à sa droite.

      • 31 Octobre 2016 à 9h01

        mogul dit

        Une chose est sûre, vous et votre coterie faites clairement le jeu du FN, depuis longtemps. Et vous continuez d’ailleurs…

    • 30 Octobre 2016 à 23h11

      Oddo dit

      A propos de l’association L’auberge des migrants. Entendu ce matin sur Europe1 ou RTL, un membre de l’association disait que dans 20 ans, la France reconnaitrait ses erreurs au sujet de la jungle de Calais, il estimait qu’on n’en faisait pas assez pour les migrants, elle s’excuserait comme elle venait de le faire pour les tsiganes internés par Pétain ! Un imbécile dangereux, mais malheureusement ces comparaisons ignobles sont fréquentes.

    • 30 Octobre 2016 à 17h30

      Alp dit

      Bravo pour cet article. Je me demandais s’il restait en France ne serait-ce qu’un journaliste avec un cerveau. Cette déferlante migratoire est entrain de créer un véritable traumatisme dans le pays, et notamment dans les territoires, les bourgs, les villages,  qui n’admettent pas cette migration au forceps. L’addition électorale va être salée. Je peux d’ores et déjà vous dire par exemple qui va sortir du chapeau présidentiel dans le sud. Il suffit d’ouvrir les oreilles. Ce que pensent les rédactions, lobotomisées par les ONG, est loin, très loin de ce que pense la population dans sa grande majorité. Les gens sont affolés par ce qui se passe, par le discours unique qu’ils entendent et sont maintenant prêts à tout pour en sortir. Le divorce est total et la sanction va être redoutable. La doxa parisienne, celle des réseaux et de tout ce qui bloque le débat en France aujourd’hui prend une responsabilité énorme par rapport à l’avenir. Je suis frappé par la colère des gens, ils ne se cachent plus pour exprimer leur exaspération et leurs intentions de vote, si on arrive jusqu’au vote…gare à l’étincelle !. Il n’y a que les salles de rédaction, claquemurées dans leur confort idéologique et leur esprit moutonnier pour ne pas l’entendre. C’est dément. Les élections, il va y en avoir deux. Pour les présidentielles, il est prévu deux tours. Tout le monde a le viseur pointé sur le deuxième tour. Question : et s’il n’y avait pas de deuxième tour ? Après les présidentielles, il y a les législatives. Ce sont les parlementaires qui font les lois. Dans l’état de l’opinion actuel, de quels seront les rapports de force à l’Assemblée Nationale après les prochaines élections ?  Moi, je n’ai qu’une question à poser : combien de migrants dans les pays du golfe ?

      • 30 Octobre 2016 à 18h04

        isa dit

        Vous pensez sérieusement que votre idole mlp ferait plus de 50% au premier tour?????

        • 30 Octobre 2016 à 19h17

          Rico dit

          Il a le droit d’y croire non et pourquoi “votre idole” qui ne vaut pas argument?

          Et si ce n’est pas le cas comme je le pense moi même,ça vous suffit donc au bonheur de la continuité dans la chienlit avec votre frontripoublicain.

          Tout comme a parler de démocratie et d’insulter d’extrême vos compatriotes les moins chanceux économiquement ou géographiquement quand une majorité d’électeurs Français ne sont pas représentés a l’assemblée Nationale grâce a la dictature du système UMPS comme pour le vol constitutionnelle du référendum populaire.

          Vous ne seriez pas un peu extrême isa,dites voir…mais de gauche ce qui semble plus réaliste dans le profil Français ou l’électorat FN ne casse rien et n’agresse personne dans nos rues comme nos quartiers.

           

      • 31 Octobre 2016 à 1h07

        Warboi dit

        Combien de migrants dans les pays du golfe nous dit alp.
        2,72 millions en Turquie.
        1,03 million au Liban (pour seulement quatre fois plus d’habitants dans le pays).
        656 000 en Jordanie.
        1 million en Allemagne.
        Voilà où sont ces terribles migrants dont il faut quand même rappeler la religion qui fait de chacun un terroriste.

        Avez-vous une réponse à votre question ?
        La France a accueilli 10 000 syriens sur les 5 millions qui ont fui leur pays.
        Putain de déferlante migratoire et de grand remplacement, dé véritable traumatisme, d’affolement, de sanction redoutable et de divorce total.
        Gare à l’étincelle ! Un migrant pour 60 000 habitants ! Mais comment on va s’en sortir avec tout ce confort idéologique moutonnier !!
        C’est dément.

        • 31 Octobre 2016 à 8h20

          expz dit

          Salut,49 migrants Calaisiens à Cancale!Je suis très inquiet,ils vont nous piquer toutes nos huitres!Faut dire aussi qu’on n’est pas habitué car dans la région, la déferlante migratoire/musulmane on l’attend toujours …Pour l’instant c’est plutôt une déferlante Britannique.

        • 31 Octobre 2016 à 8h57

          Lorrimeron dit

          Révisez votre géographie : L’Arabie saoudite n’accueille aucun migrant, idem pour d’autres pays du golfe.
          Cette année, il devrait y avoir 100 000 demandes d’asile, une hausse de 20% par rapport à 2015. Les déboutés ne sont quasi jamais reconduits dans leur pays.
          Vous pouvez ajouter 200 000 entrée légales de citoyens extra européens par an.
          Et les 280 000 bénéficiaires de l’aide médicale pour les étrangers en situation irrégulière.
          Je partage l’inquiétude de M Nueil.

        • 31 Octobre 2016 à 9h18

          mogul dit

          Selon Warboi, il n’y a que les Syriens qui migrent, les autres ça compte pas…
          Et puis on va reparler de tout ça lorsque l’accord avec les Turcs va capoter… 

      • 31 Octobre 2016 à 6h37

        Rico dit

        @Alp

         Vous avez raison de signaler la déstabilisation de notre société ou se rajoute les migrants en majorité musulman a l’immigration déjà en place et Francisé a coup de Naturalisation forcenée depuis des lustres sans pour une grande majorité n’avoir la moindre fibre patriotique si ce n’est nous faire entrevoir leur rejet de cette Nation ou ils vivent pourtant sereinement,a l’abri d’un “confort idéologique et moutonnier” qui leur profite.

        On peut compter pour le moins 10 Millions de musulmans en France. Donc un musulman au bas mot pour 10 non-musulman en France,ce qui n’a vraiment rien d’anodin culturellement ou démographiquement par les problèmes itinérants et indiscutables de cette religion-politique qui s’efforce de soumettre sa doctrine,par la force si possible,ou qu’elle se trouve.

        Mais quand on ne subit pas ces exode économique voir de filouterie organisée plus que tout autres chose,il est très facile d’ironiser pour beaucoup qui trouve insupportable une situation migratoire près de son pas de porte lorsqu’ils la supportent eux mêmes,mais tout a  fait supportable dès qu’il s’agit des autres.

         Belle mentalité vous en conviendrez.

         Cordialement. 

    • 30 Octobre 2016 à 17h22

      Rico dit

      Rappelons nous des emplois a 1 euros en Allemagne et les propos de Pierre Gattaz :”l’accueil des migrants est « une opportunité pour notre pays.”
       ” L’accueil décent des migrants est un impératif moral, écrit le président du Medef. La France doit donc agir pour rester fidèle à elle-même.”

       Bah tiens donc,en voila de bien beaux sentiments pour un rond de cuir affairiste qui n’a de cesse de considérer travailleur de luxe le pékin Français.

       Remarquez n’oublions pas l’Macron disant au début de son mandat de ministre a peu de chose près,que ce qui bénéficiais économiquement aux exigences des travailleurs Français,se faisait au détriment des banlieues souffrant du chômage.

       La nébuleuse Européenne reste d’abord un système économique qui englobe austérité contre les Nations et mains d’œuvre peu coûteuses permettant la baisse des salaires en Europe pour ces emmerdeurs de sans-dents et autres ploucs qui ne veulent pas comprendre que “le monde a changé” (sic)…a leur détriment bien sur mais pas celui de ceux encore épargnés ou privilégiés qui se payent encore le luxe de demander le fameux “plus d’Europe” comme la meilleur solution(resic).

      Pour rappel,Pompidou avant sa mort avait déclaré aux journalistes et a la demande patronal la pratique de l’immigration exerçant une baisse des salaires.

        Et quand on voit le profil des présidentiables de l’UMPS qui de Sarkozy,Juppé,Fillon,Macron…etc,disent vouloir continuer l’entraide migratoire tout en basant leur programme politique sur le plus d’austérité a l’encontre des Français déjà a la peine d’un trop plein,il n’est pas étonnant de voir resurgir occasionnellement cette fameuse « taxe propriétaire ».

        Quand on n’aime on ne compte pas et après élection peut être…car une partie des allocations pour le logement prévoit un rabot de 225 millions d’euros des APL dont une partie pour l’aide aux migrants selon le ministre du logement car l’effort doit être partagé de tous. Comme disait l’autre “rigoler pas,c’est votre pognon.

      • 30 Octobre 2016 à 17h32

        isa dit

        Comme Sarko je suis pour l’accueil des réfugiés politiques et pour le retour des autres chez eux.
        Ça me fait peine car les migrations de la faîm sont toujours épouvantables, mais il n’existe aucune autre solution.
        Il est évident que dix mille migrants n’est pas un problème pour la France mais l’appel d’air que cela entraîne est absolument impossible à gérer. 

        • 30 Octobre 2016 à 17h35

          la pie qui déchante dit

          que les réfugiés politiques fassent un pas en avant …

          Les autres , direction les autobus Careneuve …

        • 30 Octobre 2016 à 18h35

          Rico dit

          @isa

          C’t encore moi.

           ”Comme Sarko je suis pour l’accueil des réfugiés politiques et pour le retour des autres chez eux.”

          Et vous le croyez encore?
          Et ensuite aucune structure sérieuse n’existe pour faire le tri car ce n’est pas le sujet,dont ils se moquent éperdument associations comprises.
          90% d’hommes jeunes en bonne santé.
          Ou sont femmes et enfants? 
            
          Sarkosy c’est 1 millions d’étrangers rentrés sur le territoire Français pendant son mandat sois 78% de plus que Jospin.
          Sarkozy, qui s’engageait lors de la campagne de 2007 à ce qu’il n’y ait plus de SDF dans les rues “d’ici 2 ans” mais qui a laissé s’installer tout autant la jungle de Calais.

          Son démantèlement est électorale mais la corne d’abondance migratoire loin de se tarir avec l’UMPS soyez en sur,car tant de non-dits et de prétextes utilisés a bonne fin contre les peuples Européens avec les migrants.
           Qu’importent la casse,car ils sont la aussi pour mieux culpabiliser la pauvreté des nôtres et nous faire taire devant l’austérité grandissante que réclament a corps et a cris une France encore préservés ne souffrant pas économiquement de la précarité,en comparaison de “ces feignants trop bien payés” que sont leurs propres compatriotes.

           La constance c’est bien mais devant l’inconsistance d’une politique comme celle de Sarkosy et des autres,j’ai pas de mot.

          Deux choix politique en France aujourd’hui incontournable avec d’un coté les ambassadeurs désastreux d’une Europe a la botte d’un grand Etat,voués aux multiples échecs dont nous payons et payerons de plus en plus cher les conséquences,ou une chance de renouer avec une coalition Européenne des Nations et des peuples d’Europe…redevenues libres et égaux en droit (Ben oui,ça marche aussi dans ce sens la,non?)tout en préservant l’amitié et la solidarité qui avait deja court avant cette forfaiture.

          D’ailleurs,les inimitiés se creusent entres les peuples d’Europe qui est bien le signe d’un échec quand des oligarques s’engraissent sur leurs dos. 

    • 30 Octobre 2016 à 16h05

      isa dit

      Ils sont quasi tous dans le XIX émeutes à Paris entre Stalingrad et Jaurès sous les métros aériens.
      Gouvernement de merde, maire de Paris archi de merde! 

      • 30 Octobre 2016 à 16h31

        Rico dit

        @isa.

        Vous avez l’air en colère si je ne me trompe et si je ne me trompe encore une fois…vous êtes bien cette internaute me semblant viscéralement comme disait Juppé,anti-FN,donc préférant la dictature de l’union-européenne pro-migrante et immigrationniste a foison, plutôt que le choix de la souveraineté Française.

        Vous m’étonnez,et avez vous des nouvelles de l’expatrié du Tonkin.
          
        Pour que les choses soient claires!

        Que vous soyez anti-FN comme je suis anti-UMPS,pourquoi pas!

        Mais que vous soyez mécontente de la politique UMPS bonne samaritaine de l’immigration et qu’invariablement vous soutenez en Europe et chez nous en France que dénonce pourtant depuis des lustres le FN…

        Seriez vous du genre a trouver normale chez les autres ce que vous n’accepteriez pas a coté de chez vous.
        Rassurez vous,car vous n’êtes pas la seule a souffrir d’égoïsme politique.
         
        Ça m’interpelle.

          

        • 30 Octobre 2016 à 16h38

          isa dit

          Cher Rico,
          Il est tout à fait possible d’être une républicaine anti FN et d’être tres choquée par l’horreur de l’installation de ces pauvres gens qui n’ont rien à faire en France!
          Le problème c’est que vous pensiez que LR soit équivalent à PS. La marque de fabrique de l’extrême- droite.
          Je suis pour une droite républicaine et donc anti multi- cultu.
          Je m’apprête à voter Fillon à la primaire apres mûres réflexions. Le seul bémol étant qu’il se soit acquoquine avec Sens Commun.
          Ou Sarko malgré tout… 

      • 30 Octobre 2016 à 17h51

        Rico dit

        @isa

        “Extreeeemmmdrrroooite”.

          Tout de suite les grands mots et donc comme a chaque fois,qu’y a t’il d’extrême dans le programmes FN ou le comportement de sa présidente sans reproche en comparaison de ceux que vous me nommez et qui sont responsables de vos maux sur Paris?.

         Le point Godwin semble être la marque de fabrique des gauchistes chère isa avec des anathèmes de non-sens qui délégitime vos propos justement,et appelez “droite” une politique anti-Souverainiste donc anti-Nationale par evidence démontre bien qu’entre UMP et PS,ne subsiste pas plus qu’une épaisseur de feuille de cigarette,et que vous représentez, peut être bien malgré vous,par des expressions du style SCALP ou Antifa,si ce n’est vos incohérences d’opinions.

        Etes vous consciente que Fillon/Sarkosy (BFMtv cette semaine) et tout les autres pratiqueront encore et toujours une politique dites humaniste en faveur des migrants et de l’immigration.

         Et même si devant un tel volontarisme migratoire ils décidaient de faire volte face illuminés d’une clairvoyance soudaine,ils ne pourraient s’opposer a la soumission que cette nébuleuse Européenne exerce contre les Nations et les peuples.
         
        Ce qui revient a dire et même si cette citation est connu de tous…
        “Dieu se rit des hommes (ou des femmes)qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes”.

        Je sais,je sais,chère isa mais comme vous le savez,remettre 100 fois l’ouvrage sur le métier nous ramène souvent a nous répéter pour faire comprendre une certaine logique devant les faits.

        Et vous n’avez pas fini de vous plaindre donc…et moi de tenter de vous convaincre.

        Cordialement. 
         
          
           

        • 30 Octobre 2016 à 18h01

          isa dit

          Mais que pourrait- elle faire de plus votre Marine?
          Ceux que vous n’aimez pas sont FRANÇAIS, on fait quoi?
          En ce qui concerne les migrants, ce serait plutôt FNLR, leurs propositions sont les memes( pour Juppé et NKM je n’en sais rien).
          Les autres veulent du cas par cas.
          Ne me traitez pas de gauchiste, j’excecte cette extrême- gauche bourdivine, plenelienne, schneidermanuenne islamo- gauchiste.
          Mais j’avoue être tout à fait attentive à des gens de gauche telleCaroline Fourest.
          Eh au fait, faudrait quand même que vous assumiez votre position à l’extrême- droite de l’échiquier politique! 

        • 30 Octobre 2016 à 18h48

          Rico dit

          Chère isa

          Mais que pourrait- elle faire de plus votre Marine?
          Vous lirez son programme et vous comparerez les deux car je ne vais pas faire tout le travail pour vous tout de même. 
           
          Vous n’êtes pas de gauche mais votre profil et vos propos transpire le gauchisme…et Fourest en plus.

          “Ceux que vous n’aimez pas sont FRANÇAIS, on fait quoi?”.
          Je ne répond plus aux raccourcis stupides et sujet a la colère.
            
          “Les autres veulent du cas par cas.”

          Canular et ca tombe bien car j’y répond a votre attention un peu plus haut.

          Bis repetita…

          “Qu’y a t’il d’extrême dans le programmes FN ou le comportement de sa présidente sans reproche en comparaison de ceux que vous me nommez et qui sont responsables de vos maux sur Paris?.”

          Car vous ne répondez toujours pas et parlant d’échiquier vous êtes mat pour l’instant.

          A vous de jouer. 
           

        • 30 Octobre 2016 à 18h59

          Rico dit

          Au fait étant moi même de droite depuis toujours vous êtes de gauche bien sur pour moi,comme tout ceux et celles qui insultent le FN et son électorat pour sa politique de Nationale.

    • 30 Octobre 2016 à 13h57

      Zinho dit

      Jungle : bien.
      Bidonville : pas bien.
      Migrants : bien.
      Musulmans : pas bien.

    • 30 Octobre 2016 à 10h58

      C. Canse dit

      Lu dans Valeurs Actuelles p.12 du 27/10/16 :

      Coût de gestion de la crise migratoire à Calais depuis 2015, selon É. Ciotti dans un rapport parlementaire, :
      - 216 millions d’euros
      - + 100 millions d’euros versés par GB afin de sécuriser les infrastructures de la ville.

      Nationalités les plus représentées parmi les demandeurs d’asile en France :
      Soudan, Syrie, Kosovo, Bangladesh, Haïti, Congo, Chine, Albanie, Irak, Afghanistan,
      Plus de la moitié de ces pays ne sont pas en guerre, remarque V.A.

      Pas en guerre ?  
      S’il n’y a pas de guerre chez eux, que viennent faire en France ces hommes jeunes ?
      Ceux qui fuient leur pays en guerre sont les plus valeureux, sûrement. Ils préfèrent laisser cette vile besogne à leurs parents, épouses et aux soldats français.

       Demandeurs d’asile ? Tous ces pays sont-ils des dictatures ? Quitte-t-on facilement une dictature ?

      Personne ne s’interroge sur le quotidien des habitants de Calais, il est vrai qu’ils ont la chance de côtoyer quotidiennement ces “chances pour la France”…

      • 30 Octobre 2016 à 13h46

        ZOBOFISC dit

        C’est 216 plus 100 ou les 100 sont-ils compris dans les 216 ?
        Prenons le chiffre le plus bas : 216 millions
        Tout ça pour gérer 8000 migrants ?
        Ca fait près de 30 000 € par migrant.
        Ne me dites pas que pour 30 000 € on ne peut pas traiter le cas d’un migrant, vérifier s’il court de réels dangers dans son pays d’origine et, si ce n’est pas le cas, le mettre dans un avion et le renvoyer chez lui.

        On se fout de notre gueule, un point c’est tout !  

        • 30 Octobre 2016 à 14h00

          C. Canse dit

          ZOBOFISC

          216 + 100.
          Oui, on se fout de nous. 

        • 30 Octobre 2016 à 16h43

          isa dit

          Et tous ca pour qu’il soient sous les métros et que, si on a la moindre parcelle d’humanité en nous, on se sente dans l’obligation d’aimer moins les nourrir. En passant par la, j’ai acheté quantité de sandwichs qu’ils ont dévoré.
          C’est quoi ce bordel???? 

    • 30 Octobre 2016 à 8h37

      oups dit

      “France terre d’asile ” embauche !

      • 30 Octobre 2016 à 13h47

        ZOBOFISC dit

        Des asiles de fous ou des asiles de cons ?

    • 29 Octobre 2016 à 20h46

      Lorrimeron dit

      On assiste sur le sujet des migrants au même unanimisme de la classe médiatique que pour le traité constitutionnel de 2005 : seuls des journalistes sur des médias marginaux osaient trouver des inconvénients au traité, qui a été finalement rejeté par une majorité de français.
      Christophe Guilly a analysé le mimétisme des journalistes sur le problème des migrants : on a affaire à une doxa, un courant dominant qui serait un “signe extérieur de richesse”.
      Cela me fait penser à une émission sur le Liban, sur France culture, où un intervenant disait que les chrétiens étaient devenus minoritaires dans ce pays, certains se rangeant derrière les mouvements politiques chiites, d’autres derrière les mouvements sunnites, car seuls, ils ne pesaient plus suffisamment dans la vie politique du pays.
      L’afflux d’étrangers aux convictions religieuses fortes est également passé sous silence. Pas politiquement correct peut être

    • 29 Octobre 2016 à 20h35

      Lorrimeron dit

      On assiste a

    • 29 Octobre 2016 à 17h41

      lafronde dit

      L’Etat nous oblige légalement à considérer comme citoyens des personnes qui n’ont pas contribué ni eux ni leur lignée à la prospérité du pays. L’Etat nous oblige à partager avec eux nos écoles, nos avantages sociaux, nos emplois. Pire notre sécurité avec des islamistes. L’Etat nous fait violence avec son immigration à charge, et parfois hostile, qui est un moyen de nous taxer davantage, un risque d’être surclassé par le nombre, et aussi celui d’être islamisé comme minoritaire.

      Que peuvent faire les nostalgiques d’une communauté nationale telle que la définissait E. Renan ? Héritage commun , volonté commune de vivre ensemble.

      Deux moyens possibles. Prendre légalement le pouvoir de l’Etat, au moyen d’une majorité politique patriote. Ou alors devenir politiquement majoritaire dans une collectivité locale, en affirmer l’autonomie civile (souveraineté partielle), armer une garde citoyenne locale, ne plus payer ou renégocier l’impôt au gouvernement central, enfin créer la citoyenneté (municipale, départementale, régionale) spécifique à cette collectivité.

      Utopie ? Voyez la Corse, la Nouvelle Calédonie, la kanakie, certaines clauses d’installation dans les DOM TOM.

    • 29 Octobre 2016 à 17h19

      lafronde dit

      Cette crise des migrants nous révèle que nos dirigeants sont passés de l’Etat politique à l’Etat de Droit. C’est en effet le Droit européen au moyen de sa Charte européenne des Droits de l’Homme qui pilote la libre circulation, et l’accès aux prestations sociales.

      La preuve en est apportée par l’activisme des associations subventionnées ou parrainées (Open Society) pour l’aide aux migrants. Leur action est bien plus décisive que celle des Etats. D’ailleurs nos gouvernements nous trompent, ils ont un discours progressiste à Bruxelles, et un discours populiste à Paris.

      La plus value de l’Union Européenne c’est faciliter le commerce, l’investissement, le business, l’expatriation professionnelle. Mais nos progressistes y ont ajouté leurs moins values : aliéner la souveraineté des Etats sur les migrations et l’indiscrimination (ou indifférentiation).

      Le Droit européen primant le discours politicien parisien, nos politiques publiques sont, dans les actes, progressistes. Ceci est caché sous le discours républicain. Mais la République est une institution qui ne dit rien de son usage, encore moins de ses citoyens.

      Le démographe le Bras de l’Ined nous indique qu’il y a de moins en moins d’étranger en France. Eh oui, on naturalise à tour de bras !

      Avons-nous l’obligation morale de considérer comme français les immigrés naturalisés quelque soit la filière ? Je défends que cela dépend de l’immigré lui même : a-t-il fait les efforts nécessaires à son intégration ? Bref l’intégration dans une Nation, c’est comme dans une entreprise, au mérite !

    • 29 Octobre 2016 à 13h38

      àboutdepatience dit

      La jungle de Calais se reconstituant aussitôt à Paris, 2500 personnes aujourd’hui à stalingrad et de plus en plus nombreux, le job de cazeneuve est désormais agent de relocation

    • 29 Octobre 2016 à 12h31

      MGB dit

      C’est surement pas à la TV, d’Etat ou privée, que quelqu’un se risquera à dire qu’au lieu de répartir les migrants sur le territoire, il faudrait les renvoyer chez eux. Ils sont venus illégalement, nous n’avons pas à prendre de gants avec eux.
      Ce que les pouvoirs publics font avec l’aide des associations d’idiots utiles, c’est un appel d’air pour ceux qui attendent de venir.
      Quant aux migrants qui ont été envoyés à la campagne, je ne leur donne pas un mois avant qu’ils repartent vers le Nord. Qu’est-ce que vous voulez qu’ils fassent, isolés, au fin fond du Perche ?
      Tous les politiques savent que l’Afrique est de plus en plus surpeuplée et qu’elle n’arrive pas à nourrir ses habitants. Il y a et il y aura des millions de misérables qui voudront aller ailleurs. Si des crétins passent leur temps à les accueillir, les nourrir, leur indiquer leurs droits (!!!), cela ne peut que les encourager à venir en Europe.
      Ici, on est “riches”, d’accord, mais pas tout le monde : il y a beaucoup de misère et de Français très pauvres. Il n’y a pas de travail pour nous, y en aura t-il pour eux ? Oui : ils seront exploités au noir, au détriment des Français.
      On a déjà des centaines de milliers de jeunes noirs et de maghrébins qui trainent sans rien faire, sauf dealer. On commence à voir de nombreux jeunes hommes issus du Moyen-Orient attablés aux terrasses des cafés pendant que la gentille classe moyenne travaille et cotise pour ces gens là.
      Le destin de la France st tout tracé : une sorte de Liban.

      Et ces connards de politiques nous demandent de les départager dans leurs primaires à la con ?

    • 29 Octobre 2016 à 6h56

      walkyrie dit

      Les migrants ou plutôt immigrés clandestins en provenance des états islamiques, c’est-à-dire parasites traîtres à leur patrie, sont dispersés sur le territoire national tels les soudards renvoyés de jadis qui erraient en bandes appelées les Grandes Compagnies. Ceux-là sont prêts pour des grandes compagnies à leur façon. On le verra sous peu.

    • 29 Octobre 2016 à 0h04

      Angkor Vat dit

      Oubliez vous les populations polonaises, italiennes ou espagnoles qui vinrent en France.
      Il y eut aussi des difficultés et des frictions.
      Mais La différence fut une culture judéo-chrétienne commune

      • 29 Octobre 2016 à 8h07

        L'Ours dit

        La plupart des asiatiques n’ont pas non plus cette culture, et pourtant ça se passe très bien.
        Seule une culture pose problème. Et ce n’est pas étonnant puisque rien en elle ne correspond aux droits de l’homme.

      • 29 Octobre 2016 à 12h35

        MGB dit

        Il y a eu chez les immigrants européens une réelle volonté de s’assimiler et de se fondre dans la masse. Pas un seul africain ne l’envisage : tout ce qui les intéresse, et ce n’est pas illégitime, c’est de s’incruster et de gagner un peu d’argent à envoyer au pays. S’ils obtiennent la nationalité du pays, bingo, ils ont gagné au loto.

    • 28 Octobre 2016 à 21h22

      mjpg dit

      Mille fois d’accord. Ces bobos et ces associations dégoulinates de compassion trahissent la Nation et facilitent cette invasion mortifère.

    • 28 Octobre 2016 à 18h31

      adrien michel dit

      Les vaguelettes d’immigation actuelles et l’épisode de Calais ne sont rien à côté de ce qui se prépare.
      Savez vous que l’Europe à 5 millions de naissances par an et l’Afrique 35 millions!!
      Mais nos politiques ne regardent que la prochaine élection et les medias nous amusent avec le prix du pain au chocolat.

      • 29 Octobre 2016 à 12h40

        MGB dit

        Il a pléthore de livres sur la surpopulation de l’Afrique subsaharienne et son incapacité à nourrir ses populations. On aura beau les aider intelligemment à augmenter les productions agricoles, à créer sur place des industries de transformation, ce sont la mentalité et les moeurs des Africains que l’on ne pourra pas changer. A commencer par la corruption, sans frein.