Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

et recevez la synthèse de l'actualité vue par Causeur.



X

Et les Juifs quittèrent l’Egypte…

Un documentaire controversé vient de sortir au Caire

Publié le 07 avril 2013 à 9:20 dans Culture Monde

Mots-clés :

juifs egypte mourad

Le pays des pyramides sort de la première semaine d’exploitation commerciale du documentaire Juifs d’Egypte.  Il ne reste officiellement que quelques dizaines de juifs dans cette contrée où les tensions vont croissant entre Coptes et Musulmans. Les Juifs auraient été plus de 80 000 à vivre en Egypte dans les années 1940. Le sujet est sensible, aussi la sortie du film a a été d’abord empêchée tant la Sécurité d’Etat s’inquiétait du mot « juif ».
« Pour la Sécurité, le mot juif renvoie immédiatement à toute une imagerie d’espionnage pour Israël, de guerre froide, de paranoïa», explique Amir Ramses, le réalisateur.
Quand on dit « juif », en Egypte, on risque de susciter des réactions un brin surprenantes, comme l’illustre le micro-trottoir qui ouvre le documentaire. L’un des Cairotes interrogés répond ainsi qu’il aime beaucoup la célèbre chanteuse égyptienne Leïla Mourad, égérie de la révolution de 1952. Mais lorsque le cameraman lui apprend qu’elle était juive, le fan déçu répond qu’elle ne vaut plus rien.
Dans ces conditions, on comprend mieux pourquoi Amir Ramses, issu d’une famille égyptienne chrétienne, veut « se battre contre les stéréotypes ». Dans son documentaire, il interroge des témoins, anciens Egyptiens juifs expatriés, membres de la police dans les années 1950 et narre les histoires les plus rocambolesques des juifs d’Egypte, principalement du Caire et d’Alexandrie, dans les années 1940 et 1950.
On y retrouve des personnages émigrés (de force) en France, avec des figures aussi fascinantes qu’Henri Curiel. Fils de banquier, anticolonialiste internationaliste, biberonné à la langue française mais vrai patriote égyptien, ce dernier marque le film de son empreinte. Tout comme son fils naturel Alain Gresh et la comédienne Isabelle de Botton. Amir Ramses explique pourquoi il s’est polarisé sur des juifs égyptiens vivant en France : « J’y ai trouvé les deux communautés, ceux qui ont dû fuir juste parce qu’il étaient juifs, et ceux qui ont été persécutés en plus pour leur appartenance politique. J’ai pensé à la Suisse, mais ceux que j’ai retrouvés souffraient déjà d’Alzheimer. Et aux Etats-Unis, j’avais peu de chances de trouver des militants de gauche… » Le documentaire passe plus de temps avec les militants qu’avec les juifs « lambda » car ils avaient un vrai poids politique dans l’Egypte du siècle dernier – les créateurs des trois mouvements communistes de l’époque étaient tous juifs. Ces juifs de gauche antisionistes démontent plus d’un préjugé de leurs compatriotes restés au pays : « Vraiment, ils ont été emprisonnés parce qu’ils étaient communistes ? Ou parce qu’ils ne voulaient pas quitter l’Egypte ? Non, je ne crois pas ce que raconte le film, je pense plutôt que c’étaient des espions israéliens » entend-on dans la bouche de certains spectateurs dubitatifs à la fin de la projection.
Remontons le cours du temps. Après l’attaque franco-israélo-britannique contre l’Egypte en 1956, les juifs locaux ont été massivement expulsés ou déchus de leur nationalité. La propagande et la paranoïa alimentées par les quelques affaires d’espionnage pour Israël ont fait le reste.
Amir Ramses rapporte que « dans un journal culturel financé par le ministère de la Culture, on lit que mon documentaire essaie d’embellir l’image des juifs d’Egypte. Ce même critique avait dit en 1999 des cinéastes qui s’attaquaient au problème de l’excision qu’ils étaient financés par l’étranger pour détruire les coutumes égyptiennes ».
Pourtant, tous les témoins interrogés se souviennent avec nostalgie de cette époque d’avant la création de l’Etat d’Israël. Apparurent les premières agressions envers la communauté juive avant que l’arrivée au pouvoir des Officiers libres en 1952 ne pousse à l’exil nombre de riches propriétaires, banquiers et bourgeois, juifs ou non. Peu d’Égyptiens israélites choisirent alors Israël, beaucoup goûtant assez peu l’idée d’aller travailler dans un kibboutz. D’une manière générale, toutes les confessions cohabitaient paisiblement et célébraient leurs fêtes conjointement.
À la sortie de la projection, un Égyptien musulman m’a confié : « Je regrette que le documentaire n’ait pas davantage montré à quel point les juifs étaient partie intégrante de la société, à quel point leur départ a fait drôle à tous leurs voisins qui subitement se sont retrouvés avec leurs commerçants, leurs voisins de palier, chassés, partis. »
C’est sous la pression des médias et du Syndicat des cinéastes que le film a finalement pu obtenir l’autorisation de diffusion et sortir dans trois salles en Egypte. Le Ministère de la Culture a tout de même demandé à ce que le documentaire soit précédé d’une présentation pince-sans-rire, précisant que le documentaire n’est qu’« une création de l’imagination du cinéaste ». Sic transit gloria mundi.

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Cet article vous a plu, inscrivez-vous à notre Newsletter.

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire sur Causeur.fr

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

69

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 11 Avril 2013 à 18h35

    Lauro dit

    N’oubliez pas les coptes, qui sont les plus anciens de tous et obligés de fuir, c’est vraiment n’importe quoi ce pays aujourd’hui…

    Mon blog : http://bougerlafrance.kazeo.com/

  • 8 Avril 2013 à 10h18

    Fiorino dit

    Sans compter que des nombreux juifs ont quitté l’ex urss pour l’Allemagne!!! Alors vassili on est plus dans les années ’30. Aujourd’hui c’est en Egypte que mein kempf fait un tabac dans les librairies islamiques. Si vous pensez que promouvoir des personnages comme Tariq Ramadan ou les Indigenes comme l’a fait Gresh tout au long de ces années c’est lutter contre l’antisémitisme et instaurer la paix entre les differentes communautés en France continuez comme ça. Ici nous avons tous compris le but de ces opérations.

  • 8 Avril 2013 à 9h19

    Fiorino dit

    Dites donc  vous avez quel age Vassili?
    Vous seriez la pour constater les dégats que cette haine obsessionnelle d’Israel mais aussi de la France promue pour vos potes du type Gresh dans une vingtaine d’années? 

    “Les Juifs ont toutefois un privilège qui n’est pas accordé à tout le monde : la loi du retour qui leur ouvre les portes d’Israël. Certains d’entre eux en usent. Ils sont chez eux en Israël (comme dit Nétanyahou). Ils sont aussi chez eux en France (comme dit Hollande). Mais ils ne sont plus partout. Nombre de Juifs ont en effet déserté le 93, les cités du nord de Marseille, certains quartiers d’Amiens, de Roubaix et, évidemment, de Toulouse où Mohamed Merah fait figure de héros. En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/decryptage/juifs-sont-partout-benoit-rayski-532999.html#f3BXLW2gJES4OV61.99 

    • 8 Avril 2013 à 9h52

      Vassili Tchouïkov dit

      113 ans, Fiorino.,
      Les français juifs (mes compatriotes) ont quitté les banlieues, comme les français non-juifs. Qui n’étaient plus chez eux non plus. Pas à cause de l’Islam, à cause des ghettos.
      Ah la France, ses pogroms, ses numerus clausus anti-juifs… Tiens, à propos, c’est dans quels pays que l’on fait d’anciens SS des héros nationaux ? La France? Mais nooon, voyons. Dans les pays baltes, enfin libérés,du joug soviétique.
      Et qui en ont profité pour reprendre les bonnes habitudes. Les nazis n’avait pas besoin de se fatiguer pendant la deuxième guerre mondiale, les baltes faisaient le travail à leur place. Et maintenant, on honore ceux qui l’ont fait, bravo!
      Alors, ma statistique sur les juifs autorisés à émigrer au USA juste après la guerre ? 

       

      • 8 Avril 2013 à 10h02

        Fiorino dit

        Ecoutez Vassili si vous voulez on parle aussi des conditions des juifs en Union Sovietique, eux ne se sont pas fait prier de la quitter à sa chutte. Alors je vous demande encore une fois les statistiques qui dementent les départs nombreux des juifs de France? Si non bien sur c’est la faute des ghettos comme si aux USA il n’y avait pas de ghettos, et dites donc le depart des juifs du monde arabe c’est lui aussi la faute de qulqu’un d’autre. Je vous rappelle par ailleurs que ce qui vous a mis hors de vous c’est que j’ai revelé que Gresh est signataire de l’appel des indigenes de la Republiquem mais c’est bien au moins vous avez montré votre soubassement ideologique que vous partagez avec Gresh.

      • 8 Avril 2013 à 12h24

        thdo dit

        Parler de ghetto pour les grands ensembles est assez ambigu.

        Voici un article sur l’histoire de son utilisation en France :

        http://www.cairn.info/revue-herodote-2004-2-page-134.htm

        Herodote est la fondée par Yves Lacoste, qui écrit de son côté (La question postcoloniale) :

        “Les grands ensembles sont-ils des ghettos ?

        Le terme de ghetto est affirmé d’entrée de jeu dans la plupart des écrits relatifs au « problème des banlieues » et à la question postcoloniale.Déjà, banlieue avait une connotation négative et dédaigneuse. Ghetto est encore plus négatif, mais il suscite aussi l’apitoyement.
        (…)
        Les grands ensembles de type HLM sont très différents des ghettos, puisqu’ils ont été construits il y a peu de temps avec des normes de confort supérieures à la moyenne des logements urbains (lesquels n’avaient pas de salle de bain ni de toilettes privés pour la plupart). Les familles qui les habitèrent estimérent avoir de la chance, qu’il sa’gisse des premiers locataires ou des familles nombreuses qui leur ont succédé. J’ai habité durant 10 ans dans l’un des grands ensembles de région parisienne, et j’ai étudié à partir de 1965 ce type d’habitat.
        Ces concentrations de familles d’origine immigrées que sont depuis 30 ans les grands ensembles ne résultent donc pas d’un processus volontaire de confinement ou de ségrégation ethnique, comme dans le cas des ghettos classiques (…)”

        Et Christophe Guilluy, dans Fractures françaises :
        - ce ne sont pas les territoires les plus pauvres ; le département le plus pauvre est la Creuse, pas le 93.
        - contrairement à ce que l’on pense, il y a une certaine mobilité y compris pour les personnes issues de l’immigration. Ce sont en réalité plutôt des sas où viennent habiter les immigrants les plus récents.
        - avec ce type de concept, (ou d’ailleurs avec les idées de type Indigènes de la République), on a fini par convaincre une partie de la population qu’elle était spécialement maltraitée, ce qui est objectivement faux. Comment s’étonner que cela crée des tensions ?

        Dans l’article de Jeremy Robine, ce passage :
        “La revendication centrale devient désormais la mixité raciale : « Dès aujourd’hui, la priorité de l’État doit être de recréer du mélange [...]. Or on continue à nous répondre que c’est un problème de mixité sociale dans les cités. C’est une hypocrisie (car les riches ne viendront jamais habiter dans des cités). En réalité, on super-pose la fracture raciale à la fracture sociale [...]. » Il a été souligné que trois ans plus tôt, la position officielle de SOS Racisme était différente. Pourtant, dès 1987 (cf. supra), l’élément ethnique était présent dans la représentation, et dénoncé. Au vu des éléments étudiés sur la période 1987-2001, il apparaît que plutôt qu’une difficulté à admettre cet élément ethnique, somme toute inhérent au terme de ghetto, il y a eu longtemps au sein de l’association une réticence à affirmer la revendication de la « mixité raciale ». La raison en est-elle qu’il y avait là un tabou à briserpour les militants formés dans des mouvements traditionnels de gauche, celui de la reconnaissance, même implicite, des différences et des races ? Car « mixité raciale » implique qu’il y ait des races et, même si elles n’existent que dans l’imaginaire, leur existence est reconnue par cette nouvelle revendication.”

        qui était une revendication de SOS racisme,

        …est en contradiction avec l’engagement de campagne sur la suppression du mot “race” de la Constitution (dont certains craignent qu’il n’ait pour but de faciliter la discrimination positive).

    • 8 Avril 2013 à 12h36

      Vassili Tchouïkov dit

      Mon brave Fiorino. Je vous avais déjà dit que vous étiez un troll de légende. C’est plus que ça ! Ça part toujours dans tous les sens, mais maintenant, vous faites les demandes et les réponses. Vous vous mélangez entre les fils. D’ailleurs, toujours pour assouvir la même obsession. Exceptionnel!
      Je ne suis pas hors de moi, Fiorino, ne croyez pas que tout le monde est comme vous, puisque c’est votre état naturel. Je n’ai aucune idée et je me fous des pétitions qu’Alain Gresh a pu signer, mais en revanche, probablement contraire de vous-même, j’ai lu ses livres. Et puis, probablement aussi contrairement à vous, je connais bien l’Égypte.
      Ah, j’ai le même « soubassement idéologique » que lui. Dites Fiorino, le soubassement idéologique c’est génétique ? Vous allez quand même pas me signaler à la police ?

      • 8 Avril 2013 à 13h33

        Fiorino dit

        Disons que j’attend vos responses. Et que vous continuez à ne pas le donner. Troll? Vous parlez de l’antisémitisme nazi dans un fil ou il est question des juifs qui ont quitté l’Egypt. Si non par rapport à Gresh bien je pense que vous apreciez aussi les boquins dans lequels il accuse Israël de ne pas vouloir la paix? Franchement je crois que vous jugements se basent sur des relations personelles, pour le reste lisez le post ci dessus sur les ghettos fort bien argumenté. Vous nous avez donné une leçon magistrale de victimisation. 

  • 8 Avril 2013 à 9h13

    RotilBis dit

    • 8 Avril 2013 à 10h48

      kravi dit

      Témoignages d’autant plus terribles que ces descendants ne sont en rien coupables. Se charger du surmoi de ses ancêtres est une lourde peine.
      Les raclures de Gaza ont eux aussi célébré iom hashoah en envoyant trois roquettes sur le sud d’Israël, mais deux ont explosé dans la bande.

  • 8 Avril 2013 à 8h27

    Fiorino dit

    @ Vassili
    C’est avec le freres musulmans et Qaradazi que vous voulez combattre l’antisémitisme?
    http://blog.mondediplo.net/2012-03-29-Qaradawi-Ramadan-et-la-demagogie-de-Gueant-et 

    • 8 Avril 2013 à 8h31

      Fiorino dit

      D’autre part les faits sont là, chaque année des milliers des juifs quittent la France pour Israël et l’Amerique du nord, en fait votre lutte contre l’antisémitisme c’est de fair partir tous les juifs sionistes pour ne garder qu’alain gresh ou autres intellos? 

      • 8 Avril 2013 à 8h58

        Vassili Tchouïkov dit

        Fiorino, je crois que vous vous foutez de l’antisémitisme (le vrai) votre terreur, c’est l’Islam.
        C’est bien ce que je disais, la légende de l’exode des français juifs, c’est dans la peur de l’Islam qu’elle trouve sa source. “Les français juifs s’enfuient (ce qui est statistiquement faux, heureusement) parce qu’il y a trop d’arabes.” CQFD

      • 8 Avril 2013 à 9h07

        Fiorino dit

        Ah bon c’est statistiquement faux? Donnez moi les statisiques qui contredirait celle de l’agence juive sans compter que bcp de juifs français emigrent en Floride et à new Yoyk la presse du monde entier en parle mais vous vous avez les vraies statistiques. C’est quoi le vrai antisémitisme dont je me fouterait? dites donc. Seul les jeunes d’extreme droite son antisemite les autres sont uniquement sans cerveaux? Les attentats qui depuis les annés 80 ensanglentent la France au nome de la cuase palestinienne sont des actes de resistance?

      • 8 Avril 2013 à 9h15

        Fiorino dit

        Slomo Koves confiait récemment: “J’ai rencontré plus d’antisémitisme aussi bien verbal que physique pendant les deux ans que j’ai vécus en France que pendant 20 ans en Hongrie”.

        C’est dire et pourtant je me suis fait engueler ici pour avait parlé de l’antisémitisme dans les proches de orban. 

      • 8 Avril 2013 à 9h56

        Vassili Tchouïkov dit

        Les 20 ans dont parle votre copain hongrois. c’était sous quel régime ?
        En tout cas, néanmoins, super ! Le groupe de juifs exterminés à Auschwitz le plus important, était celui des 400 000 Hongrois. Déportés avec l’appui du gouvernement de l’époque et de la population. Ah oui,  détails,  la hongrie était l’alliée d’Hitler.
        Vous en avez beaucoup de références comme ça ?  

      • 8 Avril 2013 à 10h07

        Fiorino dit

        Enormenent, des gens qui vivent dans le present pas dans la seconde guerre mondiale et qui ont compris que si l’antisémitimse d’extreme droite existe toujours il n’est pas celui qui s’exprime aujourd’hui le plus viollement. Vous savez c’est vous qui essaiez d’instrumentaliser l’antisémitisme contre l’occident. Quand il vient de l’islam ou de la gauche vous vous en foutez. Mais cela ne marche plus d’aiellurs Gresh c’est directement converti à la lutte contre l’islamophobie, au fait là encore il y en aurait des choses à dire sur les traitement des musulmans durant l’union sovietique et aujourd’hui par la Russie de poutine que vous nous accusez de ne pas comprendre. C’est vrai que je n’ai pas compris vraiment la presentation des medias russes des emeutes de 2005 comme une lutte djiahdiste.

  • 7 Avril 2013 à 20h10

    Fiorino dit

    sur tv5 on parle du film avec l auteur à maghreb orient express

    • 8 Avril 2013 à 7h29

      Naif dit

      Hors sujet !

      • 8 Avril 2013 à 7h55

        Eugène Lampiste dit

        et dieu sait si l’on déteste les hors sujets, sur causeur

      • 8 Avril 2013 à 12h00

        Naif dit

        Vous le premier mon cher !

  • 7 Avril 2013 à 19h43

    Fiorino dit

    Sur la contraception les cathos intégristes sont pires que les intégristes musulmans car c’est le seul moyen qui leur est resté pour essayer de renvoyer les femmes dans les foyers. Si je pense qu’en Iran les futurs epoux sont obligé à suivre des cours de contraception (une fatwa de Khomeini a autorisé la contraception), je me demande si l’interdiction de la contraception n’est pas un peu le voile des cathos integristes.

    • 7 Avril 2013 à 19h44

      Fiorino dit

      pardon je me suis trompé de fil.

      • 7 Avril 2013 à 20h40

        Vassili Tchouïkov dit

        Faut pas cumuler comme ça!

  • 7 Avril 2013 à 16h56

    Lauro dit

    Quand on pense que sous l’Antiquité, des pays comme l’Egypte, l’Irak et l’Iran étaient parmi les plus riches et prospères du monde… quel gâchis !

    Mon blog : http://bougerlafrance.kazeo.com/

    • 7 Avril 2013 à 19h15

      Vassili Tchouïkov dit

      Quand on pense que Rome dans l’antiquité, dominait le monde connu! Aujourd’hui ils ont Bepe Grillo… Quel gâchis!

      • 7 Avril 2013 à 19h17

        Fiorino dit

        Qui entre autre dérape allegrement sur les juifs.

      • 7 Avril 2013 à 20h49

        Vassili Tchouïkov dit

        Fiorino, vous êtes désespérant !

  • 7 Avril 2013 à 16h24

    RotilBis dit

    Les juifs, ils ont pas fini de quitter la France… 

    Z’ont raison, je pense…  

    • 7 Avril 2013 à 19h10

      Vassili Tchouïkov dit

      Parce qu’il y a trop d’arabes? Il y en a plus au moyen orient. 
       

      • 7 Avril 2013 à 19h18

        Fiorino dit

        Parce qui’il y a trop d’antisémites, Fofana n’était pas arabe. Au Moyen Orient en effet dans les pays arabes il y en a plus des juifs pratiquement. 

      • 7 Avril 2013 à 19h19

        pattie dit

        Exact mais on peut s’inquiéter de la montée de l’antisémitisme en France sans tomber dans la paranoïa .

      • 7 Avril 2013 à 20h43

        Vassili Tchouïkov dit

        Fofana? Il joue au centre à Clermont et en équipe de France. Très bon. Il n’est pas antisémite, qu’est ce que vous racontez?

      • 7 Avril 2013 à 20h51

        Fiorino dit

        Oui et Goebbels n’etait antisémite c’était un deputé socialiste (Robert). C’est aussi cette indifférence dont vous etes le parfait exemple qui pousse pas ma des juifs à quitter la France. Quel pays que vous nous allez laisser en héritage avec vos desirs de vengence pour la chutte de l’union sovietique. On doit payer pour cela non? En tout cas pour Gresh c’est assez clair.

      • 7 Avril 2013 à 21h59

        Vassili Tchouïkov dit

        Fiorino! On ne comprend rien! Vous avez forcé sur la Grappa? Ou le Limoncello?

      • 8 Avril 2013 à 7h36

        Naif dit

        @pour le russe
        puisque vous êtes un peu bouché voici les propos de Fiorino
        votre indifférence pour le sort des juifs en france fini par faire passer Goebbels pour un député socialiste mais pas pour un antisémite. Solution pratique pour minimiser l’antisémitisme il suffit de le nier comme vous l’avez fait avec Fofana.

      • 8 Avril 2013 à 7h57

        Fiorino dit

        En effet Naif, Goebbels était un deputé socialiste français de l’UE si je ne m’abuse pas, tout comme Fofana est un joueur de foot. Mais ces deux noms évoquent d’autres personnages pour ceux qui ont une minimum d’empathie pour le sort des juifs en France.

      • 8 Avril 2013 à 8h05

        Vassili Tchouïkov dit

        @naïf
        Traduction libre dites donc. Où sont l’Urss, les indigènes, Gresh?
        Fofana (l’assassin) Emblème de l’antisémitisme? Un délinquant taré muni de trois neurones? Les divagations incohérentes de Fiorino pour lutter contre le retour de la bête?
        Décidément, la lutte contre l’antisémitisme  est une chose trop sérieuse pour la laisser au mains des imbéciles.
         L’antisémitisme, c’est celui qui pourrit l’Europe depuis le XIXe siècle pour ne pas remonter plus loin. L’antisémitisme, c’est la Shoah. L’antisémitisme ce sont les pogroms contre les juifs retour des camps après deuxième guerre mondiale en Pologne et en Tchécoslovaquie. L’antisémitisme, c’est l’augmentation de 30 % des actes antisémites dans le monde l’année dernière. L’antisémitisme ce sont  Dieudonné et Soral. L’antisémitisme, c’est le réflexe pavlovien dont nous avons un exemple infect au début de ce fil (Pierre Robes). 
        Pour tenter de contenir (éradiquer, hélas, je ne rêve pas) ce chancre, Il y a besoin d’autres choses, que les jappements automatiques de ce pauvre Fiorino.
         

      • 8 Avril 2013 à 8h15

        Vassili Tchouïkov dit

        Fiorino! Fofana joue au rugby! Trois quart centre! Je maintiens que vous mélangez tout et que vous êtes particulièrement intempestif.
        Je ne sais pas si j’ai suffisamment d’empathie au regard de vos propres critères, Ce dont je suis sûr, c’est que je connais L’histoire de l’antisémitisme beaucoup mieux que vous. Et j’ai la prétention, effectivement, de le combattre également beaucoup mieux.

      • 8 Avril 2013 à 8h17

        Fiorino dit

        @ Vassili
        Je vous repete que Gresh a signé l’appel de indigenes de la Republique dont la porte parole nous explique qu’on peut combattre uniquement l’antisémitisme si on combat le sionisme. C’est cela les gens intelligent auxquels vous et vos potes Gresh vous voulez confier la lutte contre l’antisémitisme? Pour l’URSS je vous ai donné une explitcation possible au comportement de Gresh. Je ne crois pas que Gresh ait la haine de soi, et je me fiche de la relation qu’il entretien au judaisme. C’est d’abord un communiste de longue date je me demande si sa haine envers les USA, Israel et la France n’est pas due à sa deception pour la chutte de l’urss. Bcp d’intellos communiste passent aujourdh’hui a critiquer la societé occidentale decadente etc. vous aussi parfois d’ailleurs. La decetpion rend parfois mechant.  

      • 8 Avril 2013 à 8h24

        Fiorino dit

        Effectivement on voit les resultats depuis dix ans de propagande propalestinienne et proindigenes de la republique sur le monde diplomatique les juifs quittent de plus en plus la france. Dit donc c’est Alain Gresh qui a vu arriver Dieudonné? Bien au contraire au départ ils étaient tout là à crier à la censure. 

      • 8 Avril 2013 à 8h48

        Vassili Tchouïkov dit

        Dis donc, Fiorino, votre chère civilisation occidentale (peut-être en déclin) c’est quand même elle qui a fait de l’antisémitisme un de ses éléments constitutifs, non ? Les grands massacres, C’était où ?
        Et vos chers USA, Tiens, une petite question. À la fin de la 2ème guerre mondiale, après la découverte des camps, combien de juifs européens ont-ils été autorisé à immigrer aux États-Unis ? Allez dites-moi un chiffre. 

      • 8 Avril 2013 à 9h11

        Fiorino dit

        @ Vassili
        Bien on a compris vous vous donnez bonne conscience parce que vous etes contre l’antisemitisme d’estreme droite. Combien des juifs aux Usa? Combien des juifs dans le monde arabe aujourd’hui? C’est vrai que c’est compliqué combattre l’antisémitisme qunad il vient aussi de l’extreme gauche  ou de l’islam.

      • 8 Avril 2013 à 12h04

        Naif dit

        L’antisémitisme c’est aussi les pogroms musulmans. les juifs qui sont  reclassés en citoyen de seconde zone, voir chassés et spoliés de leur bien dans les pays musulmans, c’est aussi la division SS musulmane, les appels à l’extermination de la part des palestiniens pendants la 2ème guerre…
        Vous voulez que je continue ? 

  • 7 Avril 2013 à 16h23

    RotilBis dit

    Les juifs, ils ont pas fini de quitter la France… 

  • 7 Avril 2013 à 15h34

    Bibi dit

    Désolé, la vie des juifs d’Égypte n’a jamais été un long Nile tranquille.
    A propos des juifs originaires d’Égypte et expulsés:
    http://jewishrefugees.blogspot.fr/search/label/Jewish%20refugees%2F%20Egypt

    Et à propos de l’abri confortable trouvé en Égypte par plusieurs nazis:
    http://www.nbcnews.com/id/29058048/#.UWFvc4XeQUk

  • 7 Avril 2013 à 10h25

    Fiorino dit

    @ Vassili
    Alain Gresh est peut etre un brave mec dans sa vie privé, mais je ne le juge que par rapport à son engagement antisioniste et antirépublicain. Finalement il nous a expliqué que si certains musulmans sont antisémites c’est parce qu’en France on enseigne pas suffisament la colonisation.

    • 7 Avril 2013 à 10h39

      kravi dit

      C’est exact, je ne le connais pas personnellement. La ligne idéologique anti-israélienne du Monde Diplomatique me suffit amplement. Dans le documentaire en question, le réalisateur a suivi la piste d’Henri Curiel pour tomber sur Alain Gresh. Pas de chance ! Gresh semble s’être accaparé l’histoire du groupe « Rome », mouvement composé de Juifs exilés et idéologiquement communiste. Le cinéaste a cependant du sentir que Gresh lui vendait une soupe bien froide aux odeurs islamiquement correctes.
      Ramsès a donc cherché des juifs non-idéologisés politiquement. C’est ainsi qu’il fait les rencontres d’Elie, André, Gérard et Isabelle aux histoires poignantes, lesquels ont été chassé de leur Égypte bien-aimée. Parmi ces juifs simples, Ramsès déclare être tombé sur de nombreuses personnes de valeur.

      • 7 Avril 2013 à 10h52

        Fiorino dit

        Kravi merci,
        Le monde diplomatique est traduit et distribué par presque tous les quotidiens d’extreme gauche il a une forte influence en Italie aussi. Son livre aussi qui rejette la faute de la guerre uniquement sur Israel qui n’aurait aucune volonté de paix. 

      • 7 Avril 2013 à 14h23

        Aramis dit

        J’ai correspondu avec Gresh. Deux mails m’ont suffi pour le cerner.  Dogmatique et muni d’oeilleres et haine de soi perceptible
          

    • 7 Avril 2013 à 19h06

      Vassili Tchouïkov dit

      Un goy qui critique Israël, c’est un antisémite. Un juif qui critique Israël, (Gresh) c’est par haine de soi. Bon, là, le débat, il avorte vite.

      • 7 Avril 2013 à 19h16

        Fiorino dit

        Disons que c’est un débat qui n’a pas eu lieu ici. Personne a écrit que Gresh à la haine de soi, bien au contraire. Gresh est un agnostique communiste qui à la haine de l’occident, pas de soi. C’est sans doute par la deception causé par chutte de l’union sovietique dont il a été un des derniers à se distancier. Puis encore une fois signer l’appel des indigenes c’est critique Israel? Seulement? Vous trouvez que la France est un Etat colonial, raciste, islamophobe et tutti quanti? Vassili pour débattre il ne faut pas s’inveter des choses que les autres n’ont pas écrit.

      • 7 Avril 2013 à 19h22

        Fiorino dit

        Ah si Aramis l’a écrit mais c’est le seul.

      • 7 Avril 2013 à 20h48

        Vassili Tchouïkov dit

        Fiorino, vous recommencez! Ça ne va pas! Je ne comprends plus rien à ce que vous racontez. Mettez un peu d’ordre.

      • 7 Avril 2013 à 20h53

        Fiorino dit

        Bien sur vous n’arrivez pas à comprendre que Gresh a signé l’appel des indigenes de la republique et qu’il est tres proche de ce mouvement.

  • 7 Avril 2013 à 10h19

    kravi dit

    Fort heureusement pour eux, les juifs ont, une fois encore, fui l’Égypte et ont refait leur vie sans barguigner ni pleurnicher. Sans que l’ONU ni ne s’en émeuve, ni ne juge utile de créer une organisation spécialement dédiée pour en faire des assistés à vie de génération en génération. Dans l’unique but de les instrumentaliser dans le conflit du Moyen-Orient.
    En revanche, les coptes (10 % de la population), sont persécutés de façon particulièrement odieuse. Espérons que ce nouveau Pape François sera plus efficace que son prédécesseur dans la protection des chrétiens d’orient. Peu de divisions, je sais bien, mais un poids moral considérable. Il est vrai que l’islam conquérant et délétère se moque pas mal des condamnations morales.

  • 7 Avril 2013 à 10h12

    Naif dit

    “aux Etats-Unis, j’avais peu de chances de trouver des militants de gauche…”
    C’est bien dommage parce qu’on aurait peut être eu leur point de vue sur ces militants de gauche  

  • 7 Avril 2013 à 10h04

    Fiorino dit

    Justement Alain Gresh en France contribue à mettre en place toutes les conditions pour que les juifs français aussi un jour risquent de quitter le pays. C’est tout de meme assez etrange. Ou pas.

    • 7 Avril 2013 à 10h14

      Vassili Tchouïkov dit

      Laissez Alain tranquille, Fiorino. Vous ne savez pas qui c’est. Et ne dites pas n’importe quoi. 

      • 7 Avril 2013 à 10h21

        Fiorino dit

        Ah bon? Signataire de l’appel des Indigènes de la République il a intervieuwé le chef du Hamas, il est de toutes les conferences contre la France et Israel. Je pense que c’est lui qui devrait laisser tranquille la France et Israel. 

    • 7 Avril 2013 à 10h20

      Aramis dit

      Alain Gresh n’existe pas

  • 7 Avril 2013 à 10h00

    Pierre Robes dit

    en tant qu organe officiel du CRIF …pourriez vous nous donner des nouvelles de la grande autorité morale qu est le Grand rabbin Bernheim ???

    • 7 Avril 2013 à 10h03

      Maquis_Art dit

      C’était l’instant Dieudonné, vous pouvez désormais retourner à votre lecture en oubliant cette intervention stupide… 

    • 7 Avril 2013 à 10h08

      Naif dit

      En tant qu’imbécile patenté pourriez vous nous dire qu’elle formation vous avez suivi pour écrire n’importe quoi ?

    • 7 Avril 2013 à 10h11

      Vassili Tchouïkov dit

      Quel rapport avec cet article? On se fout de Bernheim. 
      Je me souviens d’Alexandrie. Une ville où on parlait français. De tous mes camarades. Communistes et juifs. Un monde disparu. Relire Durell.

    • 7 Avril 2013 à 10h25

      kravi dit

      En tant que laudateur de Céline et Rebatet version Je Suis Partout, pourriez-vous aller faire suinter votre purulence en d’autres lieux ?

      • 9 Avril 2013 à 11h43

        Pierre Robes dit

        Dieudonné nouvel index du point Goldwin ….mais au Fait Bernheim il va bien ???