Le corps troublant du Roi Boris | Causeur

Le corps troublant du Roi Boris

Rouge, mastoc, lourd et maladroit

Publié le 16 août 2016 / Monde Politique Société

Mots-clés : , ,

Boris Johnson est une otarie géante échouée dans un magasin de porcelaine anglaise. Un adolescent de 50 ans exilé dans un corps dont il ne sait que faire.

Richard Goldschmidt

Je ne me souviens pas de l’histoire de l’Angleterre. Et, comme je ne parle pas anglais et ne sais rien de Boris Johnson, quand Élisabeth Lévy m’a proposé d’écrire un portrait de lui, en bon journaliste, je lui ai dit que ce travail était à ma portée. Après tout, l’on voit des archéologues déduire, des morceaux d’un antique fémur retrouvés dans le fond du métro napolitain, la date et l’heure de naissance de leur propriétaire, la couleur – rose et violet – des murs de sa villa, son goût pour la pêche aux anguilles et les blonds raffinements de la coiffure de Titia Flaminia, sa bonne amie.

De Boris Johnson, je puis au moins dire qu’il est beaucoup plus qu’un morceau de fémur ramassé dans le dernier sous-sol du métro napolitain. C’est le genre d’Anglais dont, à condition qu’il ne défende pas le Brexit, nos journaux disent qu’il est beaucoup plus « cool » qu’un Français. Et en effet : Boris Johnson promène avec lui un parfum de fish and chips, de bar à bière et de cigare anglais d’après minuit. Vêtu de costumes haut de gamme habilement débraillés, il traîne, sur les bords de la Tamise, son ombre chic de phacochère glam et roublard. Mieux encore, il fait le pitre. Et les Français aiment qu’un homme politique fasse le pitre. Pourvu qu’il ne soit pas français.

[...]

  • Brexit : l'étrange victoire

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 96 - Juillet-aout 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    Brexit : l'étrange victoire
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 20 Août 2016 à 21h50

      Démeter dit

      J’ai trouvé cet article original et très drôle, et sans doute Castagno a -t-il bien cerné la personnalité de son bonhomme. Il est rare de lire un portrait psychologique esquissé à partir de ce qui ne se montre pas, plutôt que sur l’analyse du dernier tweet…C’est vrai que Boris Johnson semble se comporter non seulement en locataire de son propre corps, mais aussi en spectateur distancié de ses rôles successifs, maire, ministre..Lors de ses premiers pas au Foreign Office, il avait l’air épaté d’un enfant à qui les adultes viennent enfin de confier un rôle d’adulte. Comme les ados, il ne parait pas encore avoir vraiment trouvé sa place dans le monde, ni s’être vraiment trouvé lui-même, c’est très bien vu et cette étrangeté chez un politique éclaire sans doute certaines péripéties de l’immédiat post-Brexit . On n’apprend rien de ces personnalités excentriques par ce qu’elles montrent, l’essentiel est ailleurs, et en tout cas, voilà un portrait qui change des déluges de commentaires qui suivent les “dérapages” contrôlés de tel ou tel…

    • 19 Août 2016 à 14h49

      Livio del Quenale dit

      C’est le désert merdiatique ! Même le champ de rédaction des commentaires, lui-même, écrit à l’encre sympathique, en tous cas chez moi. Je dois écrire comme les yeux fermés, sans contrôle. Le texte n’apparaît qu’à la publication. Pas grave pour ce qu’il y a à dire …. C’est du même tonneau que les articles ;o) Mais aujourd’hui il fait chaud et mauvais dehors alors je reste dedans au frais … —  

    • 17 Août 2016 à 8h01

      QUIDAM II dit

      Boris Johnson et ses complexes… On s’en fiche.

      Non ? 

    • 17 Août 2016 à 6h53

      Miss-sourire dit

      Après le Brexit, nos amis de Great Britain nous en mettent plein la vue aux JO de Rio !

      • 17 Août 2016 à 8h27

        kelenborn dit

        Mais enfin, vu les dégats causés par le Brexit, ils sont bien obligés d’aller au charbon pour pouvoir faire chauffer la marmite les pauvres!!!Même pas certain qu’ils vont gagner assez pour se payer un ticket pour émigrer!!!Si on veut gagner des medailles aux prochains, faut un Frexit!!!
        Bon… c’est des conneries, juste pour mettre un sixième commentaire et faire croire à Castagno que son article est interessant…alors qu’il nous brise surtout les castagnettes!! Hein Queen Elisabette !!!

    • 16 Août 2016 à 15h34

      kelenborn dit

      ?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

      • 16 Août 2016 à 17h54

        saintex dit

        Parce que !

        • 16 Août 2016 à 19h20

          kelenborn dit

          Parce que c’est sans intéret comme tous les articles qui figurent en rubrique “culture”et dont la surabondance des commentaires montre à quel point ils intéressent les lecteurs!! Bon c’est du remplissage!! Le seul truc marrant est que généralement, ce genre de prose est commis par des gonzesses se regardant le nombril dans le miroir et se schampouinant avec les mots!!
          Faudrait dire à Queen Elisabeth qu’on n’aime pas cette soupe et qu’il ne faut plus la mettre au menu car le contenu des soupières va manifestement à la poubelle!!!

        • 17 Août 2016 à 17h56

          saintex dit

          Le “parce que” n’était pas une question, et répondait au blagueur qui avait mis de la colle sur le “?” de votre clavier.
          On pouvait à l’avance imaginer le peu d’intérêt que vous porteriez à cet article, à ce texte. Ce dernier n’était en revanche absolument pas prévisible, ce qui n’est pas le moindre de ses intérêts.