Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

et recevez la synthèse de l'actualité vue par Causeur.



X

Je ne vous dis pas merci, Monsieur Fillon

Supprimer le mot mademoiselle, c’était ça, l’urgence ?

Publié le 22 février 2012 à 17:24 dans Société

Mots-clés : , , ,

Image : Osez le Féminisme- madameoumadame.fr

Pendant que le Mécanisme Européen de Stabilité est adopté dans la quasi-indifférence générale, le gouvernement travaille sur d’autres dossiers autrement plus décisifs. Ainsi, François Fillon, patron de l’administration française, vient de décider que Mademoiselle disparaîtrait des formulaires administratifs ainsi que les mentions « nom d’épouse » et « nom de jeune fille ». Si le PS s’est, à l’exception de quelques mohicans, piteusement abstenu sur le MES1, rue de Solférino, on doit applaudir à cette révolution féministo-administrative.

Notons que Caroline de Haas, fondatrice de l’association Osez le féminisme, est aussi l’une des collaboratrices de Benoît Hamon. Mon excellente consoeur Coralie qui avait moqué la campagne « Mademoiselle, la case en trop » en septembre dernier, essuie aujourd’hui une défaite politique puisque le gouvernement vient de donner raison à l’association néo-féministe dont Magali de Haas, la petite soeur, occupe dorénavant le porte-parolat. Sur twitter, Caroline de Haas défend avec ardeur la décision gouvernementale et ne se place plus seulement sur le terrain de la sacrosainte égalité Femmes-Hommes, justifiant qu’aucun terme de damoiseau ne vienne stigmatiser l’homme célibataire dans les formulaires administratifs. Désormais, elle utilise aussi l’argument du respect de la vie privée. « Bizarre ce besoin que le statut conjugal des femmes soit affiché partout. Ça regarde qui ? À part moi et mon/ma conjoint-e ? », twittait-elle ainsi mardi soir. Ce soudain souci de la vie privée ne laisse pas de nous étonner. N’est ce pas cette dame qui a fait du partage obligatoire des tâches domestiques une cause nationale, à tel point qu’Elisabeth Lévy lui avait demandé si elle comptait créer une brigade des plumeaux ?

Ce qui insupporte Osez le féminisme, c’est donc l’affichage du statut conjugal, et en particulier celui des femmes. Aussi suggéré-je à l’honorable association une autre batterie de mesures urgentissimes. La publication obligatoire des bans devant chaque mairie devant célébrer un mariage doit donc être d’urgence supprimée. Ne s’agit-il pas d’une stigmatisation insupportable désignant le fait qu’une jeune fille – pardon, une dame – passe de la propriété de son père à celle de son futur mari ? Une campagne que l’on nommerait avantageusement « Stop les alliances ! » pourrait aussi être lancée par l’association. Après tout, ne s’agit-il pas là aussi de montrer qu’une femme est prise en main ? Et que faire des femmes qui apprécient qu’on les nomme encore mademoiselle ou s’acharnent à porter une alliance2? Dans un premier temps, on privilégierait des campagnes de persuasion telles que l’immémoriale « Osez le clito ». Puis on attendra que Caroline de Haas devienne ministre d’Etat, ministre de l’Egalité entre les genres chargée de la lutte contre le Patriarcat, pour que, enfin, l’alliance soit complètement prohibée sous peine de tranchage de l’annulaire, dont on aura évidemment changé le nom entre temps.

Trêve de plaisanterie. Que des associations mènent ce genre de combat, passe encore. Bernard Pivot, toujours sur twitter, les a exécutées de la plus belle manière en se demandant si « les libellules vont demander qu’on ne les appelle plus des « demoiselles » ? Mais le Premier Ministre ! Le gouvernement de la France ! Ne peuvent-ils pas considérer que, depuis longtemps, les femmes choisissent à leur gré de cocher Mademoiselle ou Madame et que cela correspond au moins autant à leur propre décision qu’à leur statut conjugal ? Combien de femmes ont-elles été condamnées par la justice parce qu’elles cochaient Madame alors qu’elles n’étaient passées ni devant monsieur le maire, ni devant monsieur le curé ? Y avait-il urgence à priver toutes les femmes de cette liberté ?

Monsieur le Premier Ministre, sous l’amicale pression de Roselyne Bachelot, a donc cédé. A cet égard, il n’est pas complètement incongru de rappeler le discours du candidat Sarkozy à Marseille, lequel fustigeait ceux qui allaient dans le sens de la mode, en matière sociétale. Vous avez dit « campagne sur les valeurs ? »

  1. Alors que son candidat propose de renégocier l’usine à gaz dangereux montée par Angela Merkel et acceptée par Nicolas Sarkozy.
  2. Je ne vous parle même pas de celles qui portent une bague de fiancée. La notion de « promise » rappelle les heures les plus sombres du patriarcat.
Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Cet article vous a plu, inscrivez-vous à notre Newsletter.

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire sur Causeur.fr

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

58

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 26 Février 2012 à 13h47

    Dio Gêne dit

    Mlle K arrête la chanson, vu que Madame K ça fait franchement moins sexy

  • 24 Février 2012 à 20h05

    Dominique dit

    Prochaine étape : la case “sexe” sera remplacée par “genre”.

    • 24 Février 2012 à 20h11

      Fiorino dit

      Pourquoi? Dans bpc de pays même pas très liberaux (italie) la case “signorina” n’a jamais existé. Moi je trouve que c’est normal qu’on la supprime pourquoi une femme doit-elle être dans des actes publics avoir deux appellations alors que ce n’est pas le cas pour les hommes?

  • 24 Février 2012 à 19h46

    ornoto.be dit

    Trouvé dans les commentaires de l’article du Figaro : “Je trouve que c’est encore trop discriminant. Il faudrait un terme plus général qui gomme encore plus les différences. Par exemple, voyons…euh… “Camarade” !??”.

    • 24 Février 2012 à 19h55

      lisa dit

      Et c’est dans le figaro, qu’est-ce-que cela serait dans Libé !

  • 24 Février 2012 à 15h53

    Dio Gêne dit

    Et pourquoi pas interdire l’appellation jeune homme aussi?
    En tous cas pour moi et jusqu’à ce qu’elle soit mariée ce sera Mlle Lévy qui elle n’a pas peur et aucun complexe à le porter…

    • 24 Février 2012 à 20h11

      Fiorino dit

      L’appellation jeune homme dans les formulaires n’existe pas.

      • 26 Février 2012 à 13h45

        Dio Gêne dit

        On avait compris, c’était une image..

  • 23 Février 2012 à 17h32

    kravi dit

    Voyons, Hathorique, je vous en conjure, relevez-vous, c’est trop d’honneur.
    J’ai une circonstance atténuante, j’ai dû prêter allégeance à… Hippocrate.

  • 23 Février 2012 à 14h44

    Loulou dit

    Monsieur, Madame, Mademoiselle …
    Ah, ça ne vous a jamais dérangés cette sous catégorie des femmes ? Eh bien moi si, car je fais partie de la sous catégorie en question, n’ayant jamais jugé utile d’officialiser quelque relation que ce soit et alternant au cours de ma (dejà longue) vie, le célibat et la vie à deux. J’ai donc pu voir et revoir l’attitude de mes contemporains selon les cas. Cela m’a sensibilisée à l’inutilité, voire la nocivité discriminante du qualificatif “mademoiselle”.
    Rien de féministe là dedans, juste une question, pourquoi n’ai je aucun élément me permettant d’avoir des informations sur la vie de “monsieur” mon voisin, “monsieur” mon collègue, “monsieur” mon banquier ?
    Mais au lieu de supprimer on aurait pu rajouter damoiseau. Je vois d’ici la tête de certains …

    • 23 Février 2012 à 16h25

      Fiorino dit

      +1000

    • 26 Février 2012 à 21h43

      Emmanuel dit

      Il faudrait maintenant un peu arrêter de voir de la “discrimination” partout et à propos de tout et n’importe quoi.
      Ayant exercé une profession qui m’a amené à cotoyer de nombreuses personnes, je n’ai jamais constaté la soi-disant “nocivité discriminante” du terme “mademoiselle”, bien au contraire certaines clientes tenaient absolument à ce terme et le faisaient savoir.
      Les termes discriminer, discriminante, discrimination, stigmatiser, stigrmatisation enployés à tout va actuellement, déclenche chez moi une violent allergie tellement ils sont employés à tort et à travers.
      Ou alors, allons jusqu’au bout des choses et supprimons des formulaires administratifs les termes de Mr et Mme; ne laissons subsister qu’une rubrique sexe avec trois possibilités : “masculin” “féminin” et “autre” mais peut être ce système aurait aussi à l’égard de certains (ou certaines) une “nocivité discriminante”.
      Personnellement je pense qu’à l’heure actuelle le gouvernement à des questions autrement importantes à régler.
      Mais par les temps qui courrent, grapiller quelques voix supplémentaires peut ne pas être négligeable!

      • 26 Février 2012 à 21h54

        Fiorino dit

        Donc ça veut dire qu’il y a un électorat qui en a marre de se devoir cocher la case mademoiselle. Il n’existe que deux sexes, l’autre n’existe pas si non il est vrai qu’en Allemagne les trans non operés peuvent chosir d’obtenir déjà le sexe feminin mais encore une fois il ne reste que deux sexes dans les formulaires.

  • 23 Février 2012 à 13h47

    red benjamin dit

    Fiorino,

    Je ne sais pas quoi répondre. Votre façon de tenir un raisonnement et vos conclusions (non sequitur souvent) me laissent pantois.
    Si je comprends -mais c’est pas sûr- parce que le candidat de DD ne pèse que 1,5% il doit se taire et ne pas critiquer Fillon (qui n’est pas candidat) alors que nous sommes en campagne et que notre mouvement se tait depuis 4 ans. C’est bien ça?

    Ben je maintiens, en dehors du fait que vous avez une drôle de conception du débat en démocratie, je ne vois toujours pas le rapport avec le fond ou la forme de l’article.
    Et écoutez donc ce “canular” (au lieu de lire l’article du Figaro seulement) -j’en ai eu très peur au début. Et finalement je cherche encore en quoi NDA en ressort ridiculisé. Ce n’est qu’une conversation qu’il croyait privée dans laquelle il ne fait que confirmer ce qu’il dit en public et en off.

    • 23 Février 2012 à 15h52

      Fiorino dit

      Rb, j’ai pas dit que DD doit se taire, maintentant je crois que NDA est bien gêné par ce canular mais c’est mon humble avis.

      • 23 Février 2012 à 16h14

        red benjamin dit

        Fiorino,
        Vous êtes “malcomprenant” ma parole! Encore une fois, quel rapport avec l’auteur de l’article et son contenu?

        Et pour ce “canular”, c’est votre avis mais ne le partagent que ceux qui n’ont pas aimé ses propos à l’encontre de Sarkozy. Dans mon cercle de militants, on s’en vante pas mais ça nous fait pas de mal, pour nous il a juste dit ce qu’il pensait et ça met de l’honnêteté dans la mêlée en plus de faire parler de lui.

      • 23 Février 2012 à 16h22

        Fiorino dit

        Oui c’est clair que il travaille pour l’élection de Hollande. Ce qui veut dire justement élire ce politiquement correct qui vous énerve tant.

      • 23 Février 2012 à 16h31

        red benjamin dit

        Fiorino,

        Je crois que je perds mon temps… Vous ne me lisez pas ou bien ne prenez que les mots qui vous font plaisir.
        Il ne travail pas plus pour Sarkozy que Hollande. Il a dit d’Hollande que c’est un “mec bien au fond”, parlant de l’homme mais en rien du politique et de ses idées qui sont autant dénoncées que celle de l’ump. Ecoutez la cette fichue bande sonore, envoyez un cierge à sarko, égorgez un poulet en pensant à Hollande et NDA et arrêtez de me pomper l’air avec vos idées préconçues et vos analyses stratégiques de bas étage!

      • 23 Février 2012 à 18h55

        Fiorino dit

        Rb bon je vous accorde que j’ai un peu DD dans le collimateur.

  • 23 Février 2012 à 12h50

    ferdibarda dit

    C’est certes regrettable que le gouvernement se couche devant des associations féministes qui ne représentent pas grand monde.
    Mais que ça oblige l’administration française à mettre à jour ses formulaires pour supprimer ce qui n’est plus un statut légal, je ne vais pas m’en plaindre, tant celle-ci fait habituellement preuve d’inertie. Et ça ne nous empêche nullement d’utiliser le mot “mademoiselle” autant qu’on le souhaite…

  • 23 Février 2012 à 12h34

    hawkeye dit

    A l’heure ou l’état cherche à faire des économies, il était urgent de changer les formulaires de l’administration française.
    Ca va couter combien en frais d’imprimerie tout ça?

    • 23 Février 2012 à 12h46

      ferdibarda dit

      Les anciens formulaires continueront d’être utilisés jusqu’à épuisement des stocks.

  • 23 Février 2012 à 12h16

    hathorique dit

    @ kravi

    mais  je respecte, j’aime, je chéris, j’honore, j’affectionne, j’estime, je considère, je m’incline respectueusement, je fais révérence aux hippocampes, que je ne voudrais en aucune manière faire décamper au galop dans le champ des causeurs.
    Ainsi donc vous avez fondé le mouvement des H.L.P dont je ne souhaite pas qu’il se termine en queue de poisson.
    Merci pour la sévère leçon, je croyais qu’il fallait un Y à hippocampe et grâce à vous j’ai appris qu’il existait un hippocampe médical,  pour    cela je vous respecte,  vous chéris, vous honore,  vous affectionne, vous estime, vous considère,  je m’incline et vous fais référence :=))

     Anatomie :  (Grand) hippocampe  ,Saillie du plancher de la corne temporale du ventricule latéral [du cerveau] 

  • 23 Février 2012 à 12h03

    bea33 dit

    Il a quelque chose d’inquiétant ce révisionnisme permanent de notre langage qui subit déjà la tyrannie des médias.
    Ce révisionnisme me semble presque aussi nauséabond que celui qui se rapporte à l’histoire. Car il faut aller jusqu’au bout et supprimer ce terme de demoiselle du dictionnaire ou au moins rajouter peu usité, ancien français. vous savez du temps ou on se faisait une gloire de parler français à l’étranger.

    • 23 Février 2012 à 15h54

      Fiorino dit

      C’est vrai bea33 exactement la même chose. Je propose d’ailleurs que la France occupe l’Italie est impose les formulaire avec “signorina” car nous on les a jamais eu.