“Accusé Israël, levez-vous!” | Causeur

“Accusé Israël, levez-vous!”

Ou vous risquez d’être isolé…

Auteur

André Sénik
Professeur agrégé de philosophie

Publié le 09 janvier 2017 / Monde

Mots-clés : , , , ,

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, décembre 2016. SIPA. AP21993021_000001

Tant qu’il ne s’explique pas, Israël se met dans son tort aux yeux du monde et risque d’être de plus en plus isolé, parce qu’il y a effectivement contradiction entre l’extension des implantations et la politique des deux États.

Il ne sert à rien d’objecter – à juste titre -  qu’Israël a gelé les implantations sans que cela ait fait revenir les Palestiniens à la table des négociations, preuve que les Palestiniens veulent le gel, mais sans accepter en échange de reconnaître l’État d’Israël.

Il ne sert à rien non plus de rappeler cette vérité, que la guerre menée contre Israël a commencé bien avant 1967 et donc avant l’extension territoriale qui s’en est suivie, parce que c’est en réalité une guerre sainte arabo-islamique contre l’existence d’un État juif.

Cela ne sert à rien parce que l‘opinion publique internationale ne comprend d’autant moins pourquoi les Israéliens  redoutent  la création d’un État palestinien que les Israéliens ne le disent pas.

L’ « israélisation » des démocraties: un atout pour Israël?

À  cause de ce silence, l’isolement d’Israël s’aggrave, et il est à craindre que la conférence de Paris ne prenne des décisions unilatérales lourdes de conséquences pour le pays agressé.

Et pourtant, quelque chose a changé qui devrait faire comprendre aux Israéliens qu’ils peuvent enfin dire la vérité et être compris.

Ce quelque chose qui change la donne, c’est qu’en raison de la guerre de l’islamisme terroriste contre les pays démocratiques, ces pays sont en voie d’ « israélisation ».

Et cela peut grandement les aider à comprendre Israël, pourvu qu’Israël mette les points sur les « i ».

Qu’il dise pourquoi il a tout lieu de craindre qu’un État palestinien indépendant et voisin de palier ne devienne un nouveau Gaza.

Qu’Israël demande aux pays qui participent à la conférence de Paris s’ils prendraient le risque d’installer un État arabo-islamiste indépendant et souverain à trois stations de métro du lieu de la conférence, ce qui se produirait si Paris devenait la capitale de deux États.

Qu’Israël expose les conditions préalables qu’il pose à la création d’un État palestinien, qu’il précise toutes les mesures sans lesquelles la sécurité d’Israël ne serait pas protégée dans sa sécurité et dans son existence même. Quoi de plus légitime que de protéger son existence ?

Dans le monde d’aujourd’hui, il se peut que cette façon d’aborder le problème soit de plus en plus compréhensible par les pays qui sont victimes de l’islamisme terroriste. Il fait qu’à quelque chose malheur est bon, comme disent les optimistes.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 10 Janvier 2017 à 11h37

      politshouk dit

      Ils tombent tous dans le piège de la droite israélienne de ses mensonges de ses manipulations et de son entêtement a prendre les autres pour de parfaits imbéciles.
      La droite n’a aucune intention d’avouer le véritable but de sa politique: l’annexion a l’état hébreu des territoires palestiniens.
      Toute la panoplie des raisons soit bibliques, dieu nous a promis ces terres, soit historique, ni un état palestinien ni le peuple palestinien n’ont existé, soit sécuritaires la création d’un état terroriste.
      Etat terroriste.?
      Israël n’en ferait qu’une bouchée en une journée (comme elle pourrait le faire a Gaza) au premier affrontement avec cette foi une légitimation internationale .
      La droite israélienne ne veut pas quitter ces territoire palestiniens en aucun cas. Ceux qui ne comprennent pas l’essence même de cette idéologie messianique tombent toujours dans le panneau de la manipulation du gouvernement de ce pantin de l’extrême droite qu’est Netanyahou..

      • 10 Janvier 2017 à 12h26

        Bibi dit

        $oro$ paye à la ligne ou au mot?

        • 10 Janvier 2017 à 12h40

          durru dit

          Faut demander à l’ancien premier ministre Roumain, il serait (il paraît) son fils caché :) Il joue vraiment sur tous les tableaux, celui-là :D

      • 10 Janvier 2017 à 13h05

        QUIDAM II dit

        Ouvrez les yeux. L’impérialisme le plus continu dans l’Histoire est l’impérialisme arabo-islamique qui a éradiqué de l’Afrique du nord et du Proche-Orient tout ce qui n’est musulman, par le harcèlement, la persécution, la guerre, les massacres ou les génocides.
        Il s’agit d’une réalité historique que tout le monde connaît et qui est incontestable. Et une autre réalité est que les fanatiques (soutenus par des Etats et des ONG) proclament ouvertement leur ambition de faire de la charia la loi de tous les pays du monde. Pour eux, cette lutte continue en déployant de nombreuses stratégies : la persuasion ; la repentance coloniale ; l’instrumentalisation des très tolérantes législation occidentales ; la démographie ; la terreur.
        Vous vous trompez d’impérialisme.

    • 10 Janvier 2017 à 11h18

      Bibi dit

      Ce qui est pathétique est que 2 gouvernements sur le départ, qui n’ont à leur tableaux que des failles très sanglantes (au moins en matière de politique externe) ne trouvent rien de mieux au dernier moment que de s’en prendre une fois de plus à l’État Juif. Pourquoi cette obsession? Quels gains espèrent-ils?

      • 10 Janvier 2017 à 11h36

        steed59 dit

        un bon gueuleton à la mairie de Stockholm ?

    • 10 Janvier 2017 à 8h39

      Flo dit

      Israël peut expliquer tout ça. Si on ne veut pas l’entendre, cele ne ser à rien.  Tant que nous aurons besoin du pétrole des pays arabes, nos gouvernements leur feront des risettes. 

      • 10 Janvier 2017 à 8h46

        Flo dit

        Ne pas oublier non plus que le vote musulman est plus important en nombre que le vote juif. 

        • 10 Janvier 2017 à 9h09

          steed59 dit

          sans compter le cas particulier de la France où la gauche a gardé un tropisme pro-arabe suite à la guerre d’Algérie.

        • 10 Janvier 2017 à 12h10

          Flo dit

          Exact ! 

          Il y a un parti pris évident.   

    • 10 Janvier 2017 à 7h43

      QUIDAM II dit

      « la guerre menée contre Israël a commencé BIEN AVANT 1967 et donc avant l’extension territoriale qui s’en est suivie, parce que c’est en réalité une guerre sainte arabo-islamique »
      En effet, elle a commencé en 638 par la conquête de Jérusalem.
      Elle a continué par Le Pacte d’Umar édicté en 717 par le calife Umar II, conférant aux juifs et aux chrétiens un statut infériorisant dans leur propre pays (Dhimmis).
      Au 20° siècle, après de nombreux épisodes tragiques :
      1920, Pogrom de Jérusalem (autrement appelé « Emeutes de Nabi Moussa »)
      1929, Massacre d’Hebron qui met un terme dans cette ville à une présence juive millénaire.
      1948, Malgré le plan de partage de l’ONU (résolution 181 du 29 novembre 1947) créant un Etat palestinien REFUSE PAR LES ARABES mais accepté par le nouvel Etat d’Israel)… attaque d’une coalition arabe-musulmane dont l’objectif avoué est la liquidation du nouvel Etat. A l’occasion de cette guerre, « La légion arabe » s’empare du quartier juif de Jérusalem, le vide de ses habitants juifs et détruit les synagogues.
      La charte du Hamas porte le projet écrit de cette liquidation.
      La guerre menée contre Israel a effectivement commencé BIEN AVANT 1967.

      • 10 Janvier 2017 à 7h54

        QUIDAM II dit

        Avant ce qu’il est classique d’appelé « l’expansion de l’islam », toute l’Afrique du nord et le Proche-Orient étaient chrétiens (avec une importante minorité juive, notamment à Alexandrie).
        L’islam a éradiqué tout ce qui n’est pas musulman. Un dernier épisode tragique se déroule sous nos yeux : la disparition des chrétiens d’Orient en butte à des persécutions d’une cruauté comme on n’en avait pas vues depuis des siècles (crucifixion). Il s’agit de la disparition d’un peuple, un génocide.
        Il n’y a quasiment plus de chrétiens en terre d’islam (sauf les Coptes, les Maronites du Liban, encore quelques chrétiens de Syrie). Il n’y a plus aucun juifs en terre d’islam.
        Le couronnement de ce vaste nettoyage ethnico-religieux serait la liquidation de l’Etat d’Israel projeté par le Hamas et des Etats de la région.

        • 10 Janvier 2017 à 11h46

          JeanRod dit

          “Le couronnement de ce vaste nettoyage ethnico-religieux serait la liquidation de l’Etat d’Israel projeté par le Hamas et des Etats de la région.”..

          .. et encouragé par obama et et ses sbires européens en tête desquels hollande détient sans doute la première place !

    • 9 Janvier 2017 à 23h52

      Patrick dit

      Et pendant ce temps, Obama continue de miner le terrain à Trump !
      Obama s’apprêterait à une reconnaissance d’un Etat palestinien. La France également.

      • 10 Janvier 2017 à 0h27

        Bibi dit

        Et un super coup de pouce d’Uranium à ses amis enturbannés d’Iran.
        Ce soir on a eu un petit avant-goût d’un entretien qu’IL a accordé à la 2ème chaîne TV israélienne. Narcisse en splendeur.

    • 9 Janvier 2017 à 21h17

      dov kravi דוב קרבי dit

      • 9 Janvier 2017 à 21h18

        dov kravi דוב קרבי dit

        Sur cette promenade d’Armon Hanatsiv, au moment même de l’attentat se trouvaient des passants palestiniens en villégiature. Après avoir assisté à l’attentat, ils ont applaudi au geste du terroriste. Applaudir après avoir vu 4 jeunes se faire écraser… En même temps à Gaza et Ramallah la réjouissance était manifeste dans les rues et des gâteaux étaient distribués aux passants et automobilistes pour fêter l’événement.
        http://www.europe-israel.org/2017/01/photos-arabo-palestiniens-distribution-de-gateaux-et-bonbons-pour-feter-le-meurtre-de-juifs-a-jerusalem/

        Enfin la sœur du terroriste abattu déclarait sa fierté.
        Et c’est avec ces gens là que nous devons négocier?… Nous ne pourrons jamais avoir des rapports normaux avec les palestiniens tant qu’ils ne se seront pas débarrassés de cette culture barbare, fanatique et mortifère.

        • 9 Janvier 2017 à 23h46

          Patrick dit

          Pour se débarrasser de cette “culture”, il faudrait qu’ils se débarrassent de l’islam ! c’est cette idéologie qui est mortifère et provoque le fanatisme et la barbarie.
          Mais aucun homme politique n’a le courage de le dire.
          Et pire, quasiment tous les pays européens ont leurs falastinis, regroupés dans des “quartiers” d’où ils ont fait fuir les habitants “normaux”.

    • 9 Janvier 2017 à 20h26

      Bibi dit

      Berlin, ce soir
      http://a7.org/albums/665×950/100400.jpg

      Et à Paris?

      • 9 Janvier 2017 à 20h29

        steed59 dit

        n’auraient-ils pas quelques chose à se faire pardonner ?

        • 9 Janvier 2017 à 21h26

          Bibi dit

          La lenteur de l’identification des victimes de l’attentat au marché de Noël, dont l’israélienne?

        • 9 Janvier 2017 à 22h46

          Bibi dit

          C’est ainsi que les allemands ont réagi après les attentats de Bruxelles et d’Istanbul.

        • 9 Janvier 2017 à 22h55

          steed59 dit

          Formidables ces allemands

        • 9 Janvier 2017 à 23h14

          Bibi dit

          Certainement p/r à l’hidalgette.

        • 9 Janvier 2017 à 23h17

          steed59 dit

          Deutschland uber alles

        • 9 Janvier 2017 à 23h18

          steed59 dit

          allez on leur rend l’Alsace-Lorraine !

        • 9 Janvier 2017 à 23h20

          steed59 dit

          Tous en coeur !

           https://www.youtube.com/watch?v=VeBYqL8nuSw&list=RDVeBYqL8nuSw#t=9

        • 10 Janvier 2017 à 0h00

          Bibi dit

          Mon steedouillet, ne sois pas rancunier. On connait la passion allemande pour les juifs morts assassinés. Yaka se féliciter de la France progressiste qui s’est débarrassée de ce culte avec, pour seule exception culturelle (?), celui des assassins de juifs.

      • 9 Janvier 2017 à 21h05

        dov kravi דוב קרבי dit

        A Paris, on prépare le bal des lampions. Comme Séraphin, le roi des c…asse-pieds.

        • 9 Janvier 2017 à 21h29

          Bibi dit

          C’est pourtant la commémoration des attentats Charlie et Hypercacher, non?

    • 9 Janvier 2017 à 19h38

      Bibi dit

      Et puis, qu’on le redoute ou pas, un état falastini est la dernière chose dont les arabes devenus peuple par la magie du KGB ont envie est… un état.

    • 9 Janvier 2017 à 19h23

      Bibi dit

      Cher M Sénik,
      Qui vous a soufflé qu’Israël était isolé?
      Changez de souffleur illico, car c’est encore un hoax. Il eut un temps où c’était le cas, mais c’est fini.
      Quant à s’expliquer, Kravi ci-dessous a entièrement raison. Un conseil davantage efficace et tout aussi bienveillant serait à donner aux gouvernements ultra-éclairés: nettoyez vos oreilles, ou procurez-vous des appareils auditifs, pour le bien-être de vos concitoyens et vos manières de politesse.

    • 9 Janvier 2017 à 19h10

      malaimé dit

      Israël a gagné plusieurs guerres qu’il n’avait pas déclenchées.
      Quand on gagne une guerre on annexe ou(et) on occupe.
      Les Arabes ont occupé militairement et illégalement tout le bassin méditerrané au 7ème siècle.
      Les Allemands en 1870 avaient annexé l’Alsace et le Lorraine.
      Les alliés ont occupé l’Allemagne en 1945.
      Il ne faut pas venir pleurer quand on déclenche une guerre et qu’on la perd.

      • 9 Janvier 2017 à 19h17

        dov kravi דוב קרבי dit

        Ils pleurent de n’avoir pu exterminer les Juifs lors de la guerre d’Indépendance.
        C’est ça, leur naqba, véritable catastrophe pour les Arabes de Palestine. Faudra bien qu’ils s’y fassent. Sinon, tant pis : we could not care less.

        • 9 Janvier 2017 à 19h47

          Bibi dit

          C’est l’une des faces de la victimisation. L’autre consiste à faire du chantage avec des menaces d’irruption de rage incontrôlée.

    • 9 Janvier 2017 à 18h34

      Sancho Pensum dit

      “Qu’Israël demande aux pays qui participent à la conférence de Paris s’ils prendraient le risque d’installer un État arabo-islamiste indépendant et souverain à trois stations de métro du lieu de la conférence, ce qui se produirait si Paris devenait la capitale de deux États.”
      Oh, eh, dites-donc. Israel a été créé il y a presque soixante dix ans sur l’hypothèse d’un partage de la Palestine en deux Etats. Et cela a été l’objectif poursuivi par l’ONU depuis cette date.
      Si le gouvernement actuel d’Israel faisait ce genre de déclarations, cela pourrait être perçu comme un casus belli par la communauté internationale.

      • 9 Janvier 2017 à 18h45

        Jojo dit

        Israel n’a pas été créé par l’ONU. Le plan de partage a été rejeté par les Arabes et n’a donc jamais eu la moindre valeur légale. Quand à un Etat palestinien l’ONU n’en parle que depuis 2002, jamais avant.

        • 9 Janvier 2017 à 18h49

          durru dit

          C’est vrai, on oubliait presque l’équivalence entre l’ONU et la Ligue Arabe.
          Pourtant, lors du vote à l’ONU, la décision a obtenu la majorité et pas de veto… Mais bon, ça compte pas, on l’aura compris.

      • 9 Janvier 2017 à 19h02

        steed59 dit

        sancho devrait relire les résolutions. On parle d’Etat arabe, pas d’Etat palestinien. Ce qui sous-entend que les Etats voisins arabes pouvaient revendiquer le territoire, ce qu’ils se privèrent point. Israël n’a pas de compte à rendre au “palestinisme”

        • 9 Janvier 2017 à 19h56

          Sancho Pensum dit

          Non. Si je vous accorde l’Etat “arabe”, la résolution 181 de l’ONU est claire, il s’agit bien de créer deux Etats (sans parler de Jérusalem) à partir de la Palestine, un juif et un arabe. Pas de rattacher le morceau arabe à d’autres Etats.

        • 9 Janvier 2017 à 20h13

          Bibi dit

          Sous Pense,
          C’est exactement ce que vos terroristes de compagnie ont catégoriquement refusé. La résolution onusienne a eu lieu le 29 novembre 1947, le 30 novembre 1947 vos chouchous ont lancé la guerre aux juifs de la Palestine mandataire. Leurs copains des pays voisins les ont rejoint d’abord en tête de bandes armées, puis avec des armées régulières.
          Ce n’était pas la première ni la dernière fois où vos mignons ont catégoriquement refusé un état.

    • 9 Janvier 2017 à 18h15

      Pat Rice dit

      A lire également: le Traité de San Remo de 1922;
      pour moi une véritable révélation:
      http://www.danilette.com/article-la-legitimite-d-israel-est-liee-a-une-decision-internationale-prise-a-san-remo-84475919.html

      • 9 Janvier 2017 à 19h12

        dov kravi דוב קרבי dit

        Si vous souhaitez étayer votre révélation, voici ce que dit le droit international.
        Droit international que les antisiomites de tous poils n’hésitent pas à convoquer de façon indue pour délégitimer l’état hébreu.

    • 9 Janvier 2017 à 17h37

      BELMIC dit

      “Et cela peut grandement les aider à comprendre Israël, pourvu qu’Israël mette les points sur les « i ».” Les peuples comprennent, peut être, de plus en plus Israël, mais les gouvernants ont d’autres préoccupations. Les 55 membres de Conférence Islamique auront toujours besoins d’Israël pour expliquer leurs échecs et dictatures. Et les occidentaux pensent aux votes musulmans et s’imaginent qu’en mettant Israël en accusation, ils vont éviter les attentats !

      • 9 Janvier 2017 à 18h34

        Félix dit

        Ce que vous dites est tout à fait pertinent.

        Nos gouvernants s’imaginent qu’en faisant risette à nos beurres, ils auront la paix sociale.

        L’histoire prouve que la démagogie n’est pas payante.

        Les rebelles, les délinquants, les criminels, les terroristes ne s’arrêtent que quand pleuvent les coups de trique.

    • 9 Janvier 2017 à 17h25

      Pat Rice dit

      Lisez mon commentaire sous la rubrique Alain Finkielkraut et sa vidéo…

    • 9 Janvier 2017 à 16h40

      Cyber dit

      Depuis toujours Israël est dans son bon droit : Droit international, lorsqu’il a pris possession du “lopin de terre” qui lui a été consenti par les Nations en 1947/48, mais toujours refusé par les nations arabo-musulmannes largement bénéficiaires. Droit universel du vainqueur, de posséder ses conquêtes, lors des guerres d’agressions qui lui ont été imposées par ces mêmes nations. Enfin et non des moindres, droit biblique de l’antériorité d’attribution d’une terre promise par le Maître de l’Univers. Car, qu’on le veuille ou non, l’Eternel – le Grand Dieu d’Israël s’entend, et non les ersatz de dieux créés à l’image de l’homme ou des Nations – est vivant. Toutefois, Israël, comme toutes nos nations qui ont proclamé “la mort de Dieu”, afin de se vautrer dans la désobéissance, ne Le voit plus… mais Lui, n’en doutons pas, nous voit !

      • 9 Janvier 2017 à 16h51

        L'Ours dit

        Bien dit.
        Les donneurs de leçon ne se demandent jamais pourquoi les arabes ont fait la guerre à Israel en 67. Sans-doute pour obtenir… ce qu’ils avaient déjà?

        • 9 Janvier 2017 à 17h06

          steed59 dit

          tu crois en Dieu toi, maintenant ?

        • 9 Janvier 2017 à 17h35

          L'Ours dit

          Si c’est à moi que tu demandes, j’aimerais bien, mais je n’y arrive pas. Ni à savoir d’ailleurs. Je suis agnostique.
          Le “bien dit” concernait la partie politique.

        • 9 Janvier 2017 à 17h50

          steed59 dit

          perso je n’arrive pas à distinguer la partie politique de la partie religieuse, mais bon il y aura toujours des esprits chagrins pour dire que la promesse divine n’engage que 0.1% de la population mondiale. Les 99.9% autres restent indifférents à ce genre d’arguments.

        • 9 Janvier 2017 à 19h14

          Schlemihl dit

          Steed

          vous avez raison , ça ne fait pas beaucoup de monde , surtout si on pense à plus d’ un milliard de Chinois

          C’ est bizarre qu’ on en parle si peu , des Chinois

        • 9 Janvier 2017 à 19h20

          malaimé dit

          Les arabes ont conquis cette région militairement au 7ème siècle. Ce qui était acceptable au 7ème siècle ne l’est donc plus aujourd’hui. Tous les pays islamisés l’ont été par la force

    • 9 Janvier 2017 à 16h09

      Angel dit

      Pour tous les laches d’Israel est toujours coupable.
      Pour ceux qui ont un peu d’objectivite Israel estun miracle qui esten premiere ligne pour NOTRE defense

    • 9 Janvier 2017 à 15h53

      durru dit

      Doit y avoir vachement de Juifs qui s’ignorent…

      • 9 Janvier 2017 à 16h21

        steed59 dit

        il vient d’être “modéré”, le pauvre. Sinon j’ai vérifié j’ai toujours mon prépuce

    • 9 Janvier 2017 à 15h44

      steed59 dit

      et vous supposez quoi ?

    • 9 Janvier 2017 à 14h27

      steed59 dit

      “il est à craindre que la conférence de Paris ne prenne des décisions unilatérales lourdes de conséquences pour le pays agressé.”

      c’est une blague ?

    • 9 Janvier 2017 à 14h21

      dov kravi דוב קרבי dit

      Cher André Sénik, il y a belle lurette qu’Israël explique tout cela, en pure perte. Chacun, dans les gouvernements, les chancellerie, les médias, devrait savoir l’histoire, la géographie, la géopolitique de cette région. Mais il est plus simple de crier haro sur le baudet et de considérer qu’Israël est le nouveau Juif des nations. Peu nous chaut à présent, car nous avons un état-nation souverain et maître chez lui, et tsahal, l’armée la plus morale du monde, veille.
      L’antisiomitisme mais ne disparaîtra jamais, mais nous n’allons plus demander la permission de nous autodéterminer de façon souveraine.
      Cette énième tentative obamo-hollandaise de conférence à Paris n’est qu’une inepte et inutile farce de plus.

      • 9 Janvier 2017 à 14h35

        Alpheratz51 dit

        L’armée la plus morale du monde, çà n’existe pas.

        • 9 Janvier 2017 à 14h55

          steed59 dit

          oui mais le terrorisme le plus moral du monde, est-ce que ça existe ?

        • 9 Janvier 2017 à 19h33

          Bibi dit

          Si, des militaires haut-gradés de plusieurs armées l’affirment.
          On vient se former dans Tsahal sur la manière de faire la guerre aux “méchants” (“militants” en langage lessivé, terroristes en fait) en évitant au max de heurter des civils innocents, quand bien même lesdits civils sont des “boucliers humains” volontaires ou pas.
          Le taux israélien terroristes/civils n’a pas encore été égalé, et il serait temps que les armées faisant la guerre en Syrak, Libye etc. améliorent leur scores.