Israël: profession protecteur de migrants | Causeur

Israël: profession protecteur de migrants

Portrait de Jean-Marc Liling en humaniste juif

Auteur

Maya Nahum

Maya Nahum
Auteur.

Publié le 12 janvier 2017 / Monde

Mots-clés : , , ,

israel migrants soudan afrique

Migrants érythréens à Tel Aviv. Sipa. Numéro de reportage : AP21810809_000001.

Il y a deux genres d’immigration en Israël : l’alya (« la montée ») ouverte à tous les juifs de la diaspora et qui représente l’immigration inhérente à l’État d’ Israël ; et l’immigration non-juive.

L’immigration non-juive en Israël

En plus des 200 000 Palestiniens des territoires conquis en 1967 et qui ont bénéficié de la carte d’identité israélienne, ou des conjoints non-juifs des israéliens originaires de l’ex-Union soviétique, les immigrés se comptent par milliers. D’Asie, de Roumanie, d’Amérique latine ou d’Afrique. Une partie d’entre eux arrive légalement avec des permis de travail de 5 ans et repart, mais la plupart restent à l’intérieur du pays, devenant des clandestins sur la Terre promise. Et il y a les demandeurs d’asile ou réfugiés. Ils viennent d’Afrique (90 % d’Erythrée et du Soudan). Depuis 2007, 60 000 demandeurs d’asile seraient rentrés en Israël. Il en resterait 40 000 aujourd’hui.

Conscient de l’histoire du peuple juif, Israël a joué un rôle important dans la rédaction de la Convention sur les réfugiés en 1951 et a été un des premiers pays  à l’avoir signée. Pourtant, le pays n’a toujours pas de politique d’immigration définie, explique Jean-Marc Liling, le nouveau directeur du Center for international migration and integration (CIMI). Cette ONG israélienne fondée en 1998 a pour vocation « d’ouvrir le large éventail des questions que pose au pays l’immigration non-juive, de forcer le gouvernement à respecter ses obligations en vertu du droit international et de faire appliquer les meilleurs pratiques concernant les migrants ». Au look jeune et branché, le nouveau patron du CIMI n’est ni un naïf ni un novice malgré sa petite quarantaine. Passionné par les questions d’identité, ce Juif pratiquant porte la kippa à Jérusalem où il vit et une casquette chic à Paris. Français, né à Genève, il habite en Israël depuis 20 ans, est diplômé de Sciences Po, a étudié dans une yeshiva, a fait son droit à Bar Ilan avant de voyager dans le monde entier. Il a été avocat au ministère de la Justice, notamment sur les réparations dues aux Juifs des pays arabes, puis au Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) en Israël. C’est là qu’il s’est intéressé aux migrations non-juives et aux mineurs non-accompagnés.

Un accueil sans consignes claires

Liling regrette que les autorités israéliennes ne donnent pas de consignes claires sur le traitement des migrants ou les demandeurs d’asile. Sans doute craignent-elles de créer un appel d’air qui amènerait des milliers d’autres arrivants. Moins d’1 % d’entre eux  obtiennent un permis de travail. Ceux-là sont bien traités et protégés par un cadre juridique clair. Les autres obtiennent un visa renouvelable auquel aucun droit n’est rattaché. Ils vivent pour la plupart en marge de la société israélienne et n’ont pas vocation à s’intégrer. Mais les autres ?

Le regard  de la société israélienne sur les migrants africains a peu à peu changé, souligne Jean-Marc Liling. Dans un premier temps, les Israéliens faisaient preuve d’ouverture et de compassion, surtout après les massacres au Darfour. Mais les arrivées massives ont fait peur. De plus, si les Érythréens sont chrétiens, les Darfouriens s’avèrent musulmans. Tous sont concentrés dans les mêmes quartiers défavorisés, dont le sud de Tel Aviv. 60 % des israéliens aujourd’hui pensent que ces migrants sont dangereux et représentent un manque à gagner pour l’économie du pays.

Est-ce la réalité ? Jean Marc Liling s’insurge : le taux de criminalité se révèle plus bas parmi ces étrangers que chez les Israéliens ! Certes, le sud de Tel Aviv est surpeuplé et manque d’infrastructures mais ce n’est pas pire que dans les autres régions du pays où sévissent chômage et pauvreté…

Israël a-t-il vraiment les moyens accueillir ces migrants ? Allons donc, s’écrie Liling, ils font les boulots que les Israéliens ne font pas ! Quant à l’argument de la taille du pays, si tous les juifs de la diaspora décidaient de faire leur alya, on leur trouverait bien de la place… Non, l’enjeu est  identitaire. Israël est-il un Etat juif ou l’État des Juifs ? Accorde-t-il oui ou non une place aux non-juifs ? Surtout quand ceux-ci n’ont aucun lien avec les ennemis d’Israël.

Liling regrette qu’Israël ne se considère pas comme un pays ouvert aux non-juifs. Pourtant les textes de la tradition parlent du « Ger », de l’importance de l’accueil de l’étranger, une obligation primordiale. Les valeurs juives doivent nous aider à envisager des rapports apaisés avec les non-juifs et à mener une politique d’immigration fidèle à notre histoire.

Entre autres missions, le CIMI accompagne les immigrés mineurs non-accompagnés par un programme spécifique depuis deux ans. Service national pilote, ateliers pour construire un projet d’emploi, accompagnement dans les études, rencontres à la Knesset et autres activités constituent son programme.

A ceux auxquels une politique d’accueil semble utopique dans un pays en guerre, le patron du CIMI cite l’exemple de l’école Bialik-Rogozin au sud de Tel Aviv. Une école publique sans juifs, scolarisant uniquement des enfants de migrants, un millier venus de 54 pays ! Une fabrique de citoyens israéliens. Survivants, traumatisés, ces mômes apprennent l’hébreu, l’art, la loi et tout le reste grâce à la société civile, les dons, les  professeurs, les bénévoles. Avec 96 % de réussite en fin de scolarité.

Jean Marc Liling raconte de belles histoires, comme celle de Benyamin, arrivé rescapé du Soudan à l’âge de 8 ans et qui est aujourd’hui un brillant étudiant à Tel Aviv. Ou Yonathan, venu d’Erythrée à l’age de 12 ans, devenu volontaire auprès des enfants en difficulté dans une école de Jérusalem. Et bien d’autres dont il est fier.

D’où lui vient cette empathie ? De l’étude de la Torah ? Sans doute, il ne se pose pas la question. Ou peut-être du fait que ses deux parents étaient des enfants cachés pendant la guerre…

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 15 Janvier 2017 à 20h50

      Bibi dit

      Il y a des millions et milliards d’€ déversés en Israël, directement par l’UE et indirectement par des pays-membres, des “fondations” et autres organisations, sous la rubrique “humanitaire”. Le but de ces dépenses est de minimiser (et, à long terme, effacer) la présence juive souveraine sur sa terre ancestrale.
      Alors on subventionne pléthore d’ONG israéliennes (et pas que, il y a les ONG “mondiales” comme Amnesty, HRW et Co.) qui sont redevables aux bailleurs européens (et américains, car l’UE n’est pas seule dans ce jeu pervers). Elles sont censées introduire des tas d’idées “éclairées” au sein de la société israélienne, la diviser et, à terme, faire en sorte que cette société émiettée et conflictuelle se désintègre.
      Manque de bol, ça ne se passe pas comme ça. On en a vu d’autres, et les idées “suisses” et similaires ne “prennent pas”.
      Le citoyen européen a davantage besoin de ces € (d’autant plus qu’il s’agi de ses impôts) que l’israélien.
      Et l’ONG que promeut Maya Nahum (14 personnes!) est en train de faire des bénéfices en procurant des conseils à des états européens sur les bonnes manières et voies pour intégrer des migrants africains et asiatiques.

    • 15 Janvier 2017 à 10h02

      MGB dit

      € DOC KRAVI
      “L’état hébreu ne se suicidera jamais”. C’est même pas la peine. Comme pour la France, mon pays, comme pour l’Europe, Israël finira submergé par les immigrés / réfugiés d’Afrique et du Moyen-Orient. De plus, comme nous avec nos maghrébins et les innombrables Noirs de toutes origines y compris des Caraïbes, Israël est déjà métastasé par ceux qui vivent sur son territoire et se reproduisent plus vite que les Juifs. Même sans apports non juifs extérieurs, la population hébreue sera démographiquement inférieure en nombre dans une ou deux générations.
      L’immigration est un cancer, tout le monde le sait, y compris dans le camp du Bien, mais le dire et l’écrire ailleurs qu’ici est un suicide (et un délit pénalement puni par la loi !).

      • 15 Janvier 2017 à 10h04

        steed59 dit

        mais non ce soir y aura la paix au proche-orient et tout le monde se fera des bisous

      • 15 Janvier 2017 à 21h32

        Patrick dit

        @ MGB,
        La différence entre la France et Israël, c’est qu’Israël est parfaitement lucide et mène une politique de défense de sa population, ce que la France ne fait pas. Là où le gouvernement français traite de raciste ou d’islamophobe toute personne qui ose ouvrir sa bouche, Israël donne les moyens à sa population de se défendre : outre les policiers et les militaires déployés, j’ai appris que certains civils sont formés au port d’arme et ont le droit d’en faire usage en cas de danger ou de menace. En France, il faut attendre d’être égorgé pour pouvoir exercer la légitime défense. Et tant pis pour celui qui sera mort avant de pouvoir le faire !

    • 15 Janvier 2017 à 8h10

      QUIDAM II dit

      Charles Enderlin propose de supprimer toutes les subventions aux palestiniens. 
      Peut-être parce que, quand Yasser Arafat est mort, il y avait près d’un milliard de dollars sur son compte personnel… et qu’aujourd’hui encore personne ne contrôle le bon usage des colossales subventions que le monde entier déverse sur les Palestiniens, ce qui inhibe chez eux toute initiative pour créer de véritables activités économiques… outre que « la misère des Palestiniens » est un argument politique cyniquement exploité.
      Voir : « Un gros magot fantasmé et convoité », dans Libération mercredi 10 novembre 2004
      Voir également : « Sur la piste de l’argent d’Arafat » dans Le Nouvel Observateur (Semaine du jeudi 17 février 2005 – n°2102 – Document) https://www.almendron.com/politica/pdf/2005/int/int_0875.pdf 

    • 15 Janvier 2017 à 1h22

      Mouah dit

    • 14 Janvier 2017 à 23h56

      Bibi dit

      Pour revenir au Marketing/Infomertial signé Maya Nahum, c’est quand même curieux qu’un type qui dit vivre en Israël depuis 20 ans ne se soit pas encore rendu compte qu’Israël n’est pas (encore) la Suisse, que malgré sa position géo-politique très différente de celle de la suisse, Israël est une grande entreprise humanitaire, et que la Suisse est confrontée à certains problèmes relativement similaires à ceux d’Israël — et agit très différemment.
      Mais bon, la Suisse n’est pas un état Juif, elle n’est pas tenue aux mêmes critères, normes, valeurs, que l’état Juif. Tiens, on ne lui reproche même pas le “signe religieux” de son drapeau national!

    • 14 Janvier 2017 à 22h41

      Fioretto dit

      @desi
      Pas trouvé l’article de Enderlin. Etonnant qu’ils fasse une telle proposition, vous avez un lien ?

    • 14 Janvier 2017 à 1h20

      desi75015 dit

      Totalement choqué de lire dans le Monde d’aujourd’hui que Charles Enderlin propose de supprimer toutes les subventions aux palestiniens – proposition avec laquelle je suis totalement d’accord, que mes impôts servent à financer cette mascarade à hauteur de 80 millions par an me donne la nausée- mais surtout choqué qu’une proposition de bon sens pareil puisse sortir de la bouche d’Enderlin !! C’est à n’y plus rien comprendre, vraiment. Faut croire que Trump a vraiment tout changé dans le monde, peut être !! Le type le plus déraisonnable qu’on puisse imaginer va rendre le monde raisonnable, incroyable.

      • 14 Janvier 2017 à 1h41

        Fioretto dit

        Really ? Enderlin propose se supprimer les subventions aux palestiniens ? Peut être pour faire gagner le hamas ?

    • 13 Janvier 2017 à 22h57

      Patrick dit

      C’est un peu hors sujet, mais Obama (qui révèle là sa véritable nature) prépare avec la complicité de Hollande un mauvais coup contre Israël, et cela 5 jours seulement avant de quitter la Maison Blanche.
      A lire ici.

      • 14 Janvier 2017 à 13h28

        dov kravi דוב קרבי dit

        Ne vous en faites pas : nous n’en tiendrons aucun compte quoi qu’il arrive. L’état hébreu ne se suicidera jamais.

      • 14 Janvier 2017 à 15h01

        steed59 dit

        cette conférence risque surtout de virer au concours de discours antisémites. En l’absence du principal intéressé, et vu l’autorité de hollande en la matière, je sens que nos “invités” ne vont plus se tenir

        • 14 Janvier 2017 à 15h22

          dov kravi דוב קרבי dit

          c’est déjà le cas. Who cares ?

      • 14 Janvier 2017 à 22h56

        Bibi dit

        Ça va s’empifrer de Caviar, Foie gras, truffes, arrosés de Champagne, sous les ors républicains, et cracher le venin si cher au quotidien vesperal & Co. Il faut bien offrir des diversions aux gens qui souffrent de froid, de paupérisation, de terrorisme etc. Comme d’hab, une crucifixion (cruci-fiction?) de plus pour s’amuser en prétendant se soucier des juifs.

        • 14 Janvier 2017 à 23h07

          steed59 dit

          tss tss pas de champagne pour les admirateurs du prophète. Qui jouera le rôle de ponce et de caiphe ?

        • 14 Janvier 2017 à 23h16

          Bibi dit

          I couldn’t care less. Il doit bien y avoir une Fatwa permettant le Champagne aux potentats vociférant dans une comedia dellarte/Guignol.
          Et tout cas, nous autres suivons une autre partition, d’un autre opéra, respectable.

    • 13 Janvier 2017 à 15h55

      Ar Braz dit

      Sans entrer dans le fond du débat portant sur la question de l’immigration non-juive en Israël, il semblerait que, dans le début de son article, Maya Nahum considère que les palestiniens originaires des territoires conquis en 1967 lors de la guerre des six jours, et qui sont aujourd’hui illégalement occupés par l’état israélien, et administrés par lui, sont à considérer comme des “immigrés” !

      Je croyais, jusqu’à présent, que les immigrés étaient des personnes qui venaient s’installer dans un pays où elles n’avaient jamais vécu auparavant parce qu’étant originaires d’un autre pays. Serait-ce trop demander à Maya Nahum de nous expliquer pour nous aider à comprendre ?  

      • 13 Janvier 2017 à 16h59

        dov kravi דוב קרבי dit

        Un indice pour vous aider à comprendre (mais je doute de vos capacités) : ces Arabes ne sont pas des immigrés, sont des colons.

        • 13 Janvier 2017 à 18h32

          Danny Wolf dit

          Effectivement , Les  Arabes ont occupé la terre d ‘ Israël en 636 , a l ‘ époque ou ils ont conquis l ‘Andalousie , qu ‘ils ont occupée jusque’ en 1492 , et qui par conséquent leur appartient de droit .
          D’ ou la conclusion qui s ‘impose , Les Hébreux rendront aux Arabes la terre d ‘ Israël quand le gouvernement espagnol se décidera enfin à rendre l ‘Andalousie et
           l ‘oued el kebir  (guadalquivir) aux Arabes, propriétaires légitime selon la volonté d ‘ Allah et le droit international.

        • 13 Janvier 2017 à 18h58

          steed59 dit

          dany, si on considère que les ottomans étaient turcs et les mamelouks circassiens, les croisés des européens, les arabes ne dominent plus la Palestine depuis le XIème siècle. Et encore c’était des chiites (fatimides)

        • 13 Janvier 2017 à 19h34

          Danny Wolf dit

          Les Arabes ont réussi le tour de force de faire gober aux européens le concept
          de “terre d ‘ Islam” qui effectivement sonne très bien et dont les commentateurs de France Culture  se délectent .
          La post- vérité   n’ est pas une invention arabe , mais dans ce domaine , ils rafflent tous les prix Göbels.

        • 13 Janvier 2017 à 20h32

          steed59 dit

          et encore quand je parle des Fatimides, je devrais plutôt les qualifier d’Egyptiens. En fait la domination arabe n’a duré que de 638 à 972

        • 13 Janvier 2017 à 21h12

          Danny Wolf dit

          Steed

          D’ ou vous vient l’ étendue et la précision de vos connaissances ?
          C’ est votre job? 

        • 13 Janvier 2017 à 21h35

          dov kravi דוב קרבי dit

          Steed est un sayan sous couverture. Épaisse, la couverture, par les froides nuits du Néguev.

        • 13 Janvier 2017 à 21h39

          steed59 dit

          l’histoire, la géopolitique, la stratégie sont mes passions Qui m’ont naturellement pousser à m’intéresser à Israël, qui est un cas d’école dans ces matières. Et à force de m’y intéresser, de l’aimer.

        • 13 Janvier 2017 à 21h41

          steed59 dit

          en ce moment c’est plutôt les nuits humides et venteuses de flandres

        • 14 Janvier 2017 à 0h06

          ji dit

          Pour steed : dans le thème des espions, il y a un très bon film, Bethléem, à voir en vo pour être dans l’ambiance. Je crois que c’est une fiction qui s’appuie vraiment sur la realité. Télérama n’aime pas trop parce que l’agent du Mossad a un beau rôle.

        • 14 Janvier 2017 à 0h18

          steed59 dit

          kravi me donne un beau que je n’ai pas

        • 14 Janvier 2017 à 0h20

          ji dit

          Un quoi ?

        • 14 Janvier 2017 à 0h22

          steed59 dit

          beau rôle

        • 14 Janvier 2017 à 0h25

          ji dit

          Il recrute !
          En tt cas le film est très bien. 

        • 14 Janvier 2017 à 23h09

          Bibi dit

          Steed,
          Il faut faire la distinction entre la lignée régnante et ses sujets. Le M.-O. est un gigantesque puzzle d’ethnies et de tribus, et les terres d’islam le sont davantage. Les arabes AOC (d’Arabie) sont une des pièces. Mais c’est devenu une appellation générique.

        • 14 Janvier 2017 à 23h25

          steed59 dit

          J’en suis conscient. Je simplifie a dessein

    • 13 Janvier 2017 à 10h08

      L'Ours dit

      Je l’ai souvent dit mais il faut croire qu’il faut sans arrêt tout répéter.
      Il est extrêmement malhonnête de comparer le mur de séparation israélien avec le mur de Berlin.
      Le second servait à empêcher de sortir alors que le premier sert à empêcher d’entrer.
      Autrement dit, les Palestiniens ne sont prisonnier chez eux que par le fait de leur responsables palestiniens.Mais ils ont le droit de sortir pour aller chez ceux qui se plaignent de ce mur, si leurs gentils chefs leur donne la permission et si vous ouvrez votre porte.

      • 13 Janvier 2017 à 10h15

        steed59 dit

        personne n’a fait référence au mur de séparation de Cisjordanie dans ce fil

        • 13 Janvier 2017 à 11h35

          L'Ours dit

          Zut, faut que je prenne ma pilule, je mélange tout.

        • 13 Janvier 2017 à 11h47

          steed59 dit

          comme quoi tu as gardé ta capacité à te mettre en colère, comme on dit aujourd’hui

    • 13 Janvier 2017 à 8h16

      chartreux dit

      Il faut voir le film “Stranger no more”sur l’ecole Bialik. (on le trouve sur internet)C’est juste magnifique! A l’encontre des commentaires négatifs ici . Les enfants de Bialik aiment et respectent Israel. La France devrait prendre ce modele pour ses banlieues.

      • 13 Janvier 2017 à 8h58

        Bibi dit

        Il y a bien lieu d’être critique vis à vis d’un article partial.
        Pour votre info, il existent plusieurs associations et surtout un institut israéliens qui portent diverses aides/instruction à des populations nécessiteuses sur divers continents. Il y a des miracles encore plus spectaculaires que ce film.

        • 13 Janvier 2017 à 9h11

          steed59 dit

          comme l’aide médicale apportée au djihadistes de Syrie qui œuvrent à l’extension de l’État Islamique au moyen-orient ?

        • 13 Janvier 2017 à 9h12

          steed59 dit

          “Les enfants de Bialik aiment et respectent Israel”

          pas sûr que ça soit le cas pour les djihadistes syriens

        • 13 Janvier 2017 à 14h08

          AGF dit

          @steed59
          Je suis comme vous. Je trouve que les soins donnés à leurs pires ennemis par les israéliens dans leurs hôpitaux et sur le Golan en particulier, les collectes en Israël auprès des Juifs pour acheminer de l’aide au pire moment des bombardements d’Alep, sont un luxe qui retombe régulièrement sur la tête d’Israël et des Juifs en général. Ce sont d’ailleurs des actions qui sont magnifiquement dissimulées par les médias surtout français, car dire la vérité sur Israël contrarierait tellement les tueurs palestiniens et les fachos français de la bande à Mélenchon. Il est vrai que l’amour sans faille qu’a porté cette gauche à Staline ,Mao, Pol Pot et Arafat qui se réclamait de la pensée du Grand Mufti ne peut qu’influencer leurs disciples journalistes qui tiennent fermement l’AFP et tous les médias officiels.

        • 13 Janvier 2017 à 14h16

          steed59 dit

          AGF, si ça se trouve ces actions sont purement humanitaires, et n’ont pas d’arrière-pensées politiques (les israéliens pensent peut-être que quoiqu’ils fassent ils auront toujours tort)

        • 14 Janvier 2017 à 23h26

          Bibi dit

          Il y a pas mal de civils “syriens” soignés par les israéliens. Des femmes, des enfants… peu soupçonnables de jihâdisme.
          Plus généralement, il y a dans les hôpitaux israéliens des tas de patients de tout le M.-O. Et des équipes médicales israéliennes par-ci et par-là.
          Quand la paix viendra, on formera davantage de médecins arabes/musulmans à nos techniques de pointe.

      • 13 Janvier 2017 à 21h39

        AGF dit

        @ steed59

        Sans doute . La thora en dit plus que les évangiles sur la charité . Pour les Juifs celle-ci est érigée en devoir et non en moyen de domination. Et les Juifs ont la naïveté de s’obliger à l’appliquer. Les musulmans se marrent quand ils parlent avec mépris de ces juifs qui n’ont même pas le courage de tuer les assassins qu’ils attrapent. Ils les mettent en prison , les instruisent et quand ces macaques sont élargis ils sont encore plus sanguinaires que quand ils sont entrés. Ils font d’ailleurs l’admiration des foules arabes (musulmanes et chrétiennes) pour lesquelles il n’y a pas de spectacles plus réjouissant qu’un crâne d’enfant défoncé à la crosse de fusil ou de révolver.

        • 13 Janvier 2017 à 22h44

          rolberg dit

          « Pour les Juifs celle-ci est érigée en devoir et non en moyen de domination. » Tous les textes religieux fondateurs sont parsemés de tels propos. Et toutes les religions qui s’appuient sur ces textes ne s’empêchent pas de donner pour dominer.

        • 14 Janvier 2017 à 0h36

          ji dit

          La charité n’est pas un moyen de domination pour les chrétiens. Je ne crois pas qu’il y ait un concours de charité entre la thora et les évangiles, mais si l’on est chrétien on peut être plus touché, à un moment, par un passage de la thora, ou des livres suivants, par un des psaumes par exemple très présents dans le liturgie, ou par un passage des évangiles. 
          Les pays occidentaux ne se rendent même plus compte à quel point leur charité chrétienne historique mais oubliée n’est pas tjrs bien ordonnée. Aujourd’hui, on est bien loin de la domination.

    • 13 Janvier 2017 à 7h26

      Bibi dit

      Ah, au cas ou Madame Nahum l’ignore, “Bar Ilan” est une université, une des 5 grandes universités israéliennes. Pas assez respectable pour mériter mention?

    • 13 Janvier 2017 à 7h21

      Bibi dit

      C’est un beau conte. Mais un nano-tour sur son moteur de recherche permet de vérifier qq faits que, visiblement l’avocat passionné aurait omis (à moins que ce soient des coupes éditoriales).
      Center for International Migration (CIMI) fait partie du réseau européen Annah Lindh, qui distribue des € a plusieurs ONG. Y aurait-il un intérêt européen particulier pour la nature démographique israélienne?
      Pourquoi la distinction entre immigration (notamment légale) et migration (qui est majoritairement illégale) est-elle brouillée? Le contrôle de ses frontières n’est-il pas l’une des missions d’un état souverain? Cette souveraineté de l’état Juif dérange-t-elle? Qui?
      Bialik-Rogozin, école de la première ville hébraïque, Judenrein. Ô comme c’est beau! Soyons réalistes, ce n’est pas la seule. Il y a pas mal d’écoles “confessionnelles” où les petits israéliens sont non-juifs.
      Mais comment se fait-il que cette école du sud Tel-Aviv s’est remplie d’enfants migrants? Qui remplit le quartier et pousse les habitants d’origine vers le départ (s’ils le peuvent) ou vers diverses manifestations de mécontentement? De quel droit? C’est joli les statistiques, mais encore faut-il présenter celles qui sont pertinentes, par ex. le taux des crimes par nature, et là – surprise?
      C’est juste qq éléments de complément, il y en a davantage.

    • 12 Janvier 2017 à 23h49

      AGF dit

      Lycée Marie Curie à Sceaux:
      Qui connaît le nom de sa charmante proviseure ?
      Elle doit être recommandée à NVB notre ministre franco marocaine pour recevoir les plus hautes distinctions dans les palmes académiques, la Légion d’honneur et recevoir une francisque d’or qu’il faut absolument remettre au goût du jour pour récompenser des initiatives tellement traditionnelles…

      • 12 Janvier 2017 à 23h56

        AGF dit

        Serait-ce par hasard Madame Béatrice Potier ?

        • 13 Janvier 2017 à 9h24

          Mouah dit

          Bingo (cf. site de l’établissement) !
          Ne me dites pas que vous avez l’heur de la connaître ?
          Sans vouloir vous commander, signez et faites signer la pétition !:)
          On me dit qu’elle va être envoyée au Recteur dimanche (mais restera en ligne). Merci !

        • 13 Janvier 2017 à 13h52

          AGF dit

          @ Mouah
          En effet en relisant la question telle que je l’ai posée on pourrait croire que je voulais “faire l’intéressant”. Non. Je suis bien allé sur le site, vu le nom de la proviseure, mais comme le site semble dater de 2012 je voulais m’assurer que cette dame était toujours en poste . Je reformule donc ma question correctement : Madame Béatrice POTIER est-elle à ce jour proviseure du lycée Marie Curie?

        • 13 Janvier 2017 à 20h31

          Mouah dit

          @ AGF :
          Oui, c’est toujours elle ! Je réitère ma question moi aussi (si ce n’est pas indiscret) : avez-vous eu l’heur de la connaître ?

        • 13 Janvier 2017 à 21h59

          AGF dit

          @ Mouah

          Non je ne connais pas cette dame qui vu mon âge pourrait être ma fille (que je ne reconnaîtrais pas d’ailleurs pour cet acte infâme).
          J’ai cependant une assez bonne connaissance des lois de Vichy qui avaient le tort aux yeux des syndicats d’enseignants, tenus par les gauchistes et maintenant les islamonazis de l’extrême gauche, d’avouer clairement leur caractère antisémite. Alors que notre corps enseignant est arrivé à un résultat encore meilleur en laissant les petits juifs se faire persécuter par les enfants musulmans dont l’effectif dans les écoles est incomparablement supérieur à celui des juifs. Bon un Juif n’est plus un juif ;c’est un sioniste. Ce qui permet à tous ces “professeurs des écoles” d’oublier que les instits laïcs eux respectaient toutes les croyances à condition qu’elles ne s’invitent pas à l’école. Aujourd’hui on dirait d’eux qu’ils sont islamophobes.
          Au moment de l’affaire du collège Montaigne ,où deux petits arabes qui persécutaient un élève juif touchèrent chacun une prime de 1000 Euros pour cet exploit et le jeune juif dut quitter l’établissement, un magistrat estima que dire “sale Juif” à un gamin équivalait à le traiter de “petit idiot”. On sait qu’Hitler ne supportait pas la bêtise . Le peuple le plus spirituel du monde ,comme au bon temps du Maréchal, ne pouvait que lui emboîter le pas .

        • 13 Janvier 2017 à 22h47

          Mouah dit

          Euh… pas sûr : elle a 64 ans.
          D’après ce que j’en entends, et de source très sûre, vous ne la reconnaîtriez pas comme votre fille quel que soit son âge :)
          Vous êtes sûre de cette histoire de 1000 euros à Montaigne ?
          C’était la FCPE qui avait défendu les deux petites frappes, au motif d’un vice de procédure, je crois.

        • 13 Janvier 2017 à 22h54

          Mouah dit

          http://www.liberation.fr/societe/2004/06/03/antisemitisme-au-lycee-montaigne-les-exclus-reintegres_481738

          Mea culpa, la FCPE n’y était pour rien !

          Et pour les 1000 euros je n’avais pas compris que vous parliez de dommages et intérêts accordés par le TA, je pensais à qq ch de pire…

    • 12 Janvier 2017 à 23h42

      AGF dit

      Il y a au moins un point sur lequel ce brillant jeune homme n’ est pas du tout écouté : la prise en considération du nettoyage ethnique qui a eu lieu pour les Juifs des pays arabes devenus “judenreine”. Il y a peu de chance que ces 900 000 personnes et leurs descendants occupent le centième de la place que tiennent les 600 000 “réfugiés palestiniens” qui pour la plupart sous l’effet de la propagande délirante des journalistes arabes ont quitté leurs foyers pour se réinstaller à moins de 30 km des endroits où ils vivaient.
      Mais aujourd’hui qui reproche au Liban, par exemple, d’entourer les camps palestiniens de murs avec miradors et mitrailleuses ? Les raclures de bidet qui s’apprêtent à Paris comme leurs aînés l’ont fait à Munich (c’est dans les gênes des européens), à sacrifier Israël? Certainement pas. Tant pis pour nous ! Nous avons déjà la guerre ;quant à l’honneur ce mot a-t-il un sens chez des Fabius, Ayrault et autres ectoplasmes?

      • 13 Janvier 2017 à 7h46

        Bibi dit

        Munich? La ville allemande qui vient de construire un mur pour séparer des citoyens des migrants?
        http://www.dailymail.co.uk/news/article-3909922/A-12ft-high-Munich-Wall-built-protect-locals-German-city-camp-young-migrants-living-community.html

        • 13 Janvier 2017 à 8h16

          steed59 dit

          Bonjour Bibi, je vis à proximité (30km) d’une même sorte de même mur qui a longtemps ceinturé la jungle de Calais. Il y avait tout : mur grillagé, barbelé, miradors, projecteurs, gardiens avec des bergers allemands, on se croirait dans la Liste de Schindler (salut isa), que j’ai revu hier avec plaisir d’ailleurs. Les allemands n’ont rien inventé

        • 13 Janvier 2017 à 8h32

          Schlemihl dit

          Steed

          Le monde se couvrent de murs de l’ apartheid barrières de séparations clôtures de sécurité etc 

          Les murs et clôtures de France Allemagne Israêl et autres nations présentent des légères nuances avec ceux construits par les nazis :

          on n’ y meurt pas de faim
          on n’ y meurt pas du typhus ni de tuberculose ni de la fièvre de Volhynie ni de pneumonie 
          il n’ y a pas de réquisitions vers des camps de travail forcé très mauvais pour la santé
          on n’ envoie pas à l’ intérieur des équipes de tueurs
          on n’ évacue pas la population vers des lieux de fusillades ou des chambres à gaz ou des camps de travail ou on ne vit pas longtemps
          il n’ est pas interdit sous peine de mort de mettre des enfants au monde ( Wilno )
          on ne fusille pas les contrebandiers qui importent de la nourriture
          on ne frappe bat ni assassine les gens dans les rues ou à domicile
          les personnes sont des migrants et non des autochthones  , et on ne leur interdit pas de rentrer chez eux 

          à ceci près et d’autres menus détails c’est identique.  

        • 13 Janvier 2017 à 8h56

          steed59 dit

          schlem, j’ai omis de préciser que ce mur n’est pas destiné à protéger les gens de l’intérieur contre ceux de l’extérieur, mais belle et bien l’inverse. Et à Munich probablement pareil

        • 13 Janvier 2017 à 12h53

          Schlemihl dit

          D’ accord Steed , mais depuis le temps que j’ entends parler de mur de l’ apartheid ( une trouvaille ce nom la ), de Gaza traité comme le ghetto de Varsovie ( mortalité de 98 à 99 % ) de sionistes pires que les nazis et d’autres gentillesses je suis parfois un peu nerveux .

        • 13 Janvier 2017 à 14h02

          steed59 dit

          schmel, tu vas créer un club avec l’Ours. Il faudrait un troisième juif nerveux pour faire une association Loi-1901. Je pense que rayski ferait très bien l’affaire.

        • 13 Janvier 2017 à 18h51

          Danny Wolf dit

          Bien que je sois un Juif nerveux , cette histoire d ‘Apartheid me fait toujours sourire

          Quant on sait par exemple que l’ un des juges de la cour suprême (יש׳׳ו) d ‘ Israël (soit dit en passant une institution dramatiquement gauchistes particulièrement toxique) compte parmi ses membres  Salim Joubran , Arabe pur jus , qui refuse de chanter l ‘ hymne d’Israël , ce dont , d’ ailleurs personne ne lui tient rigueur.

    • 12 Janvier 2017 à 23h26

      AGF dit

      @ Steed59
      Inutile d’être tel-avivien pour le constater. En se promenant dans le sud de la ville on se retrouve comme à Montreuil ou Villeneuve Saint Georges à Bamako.En plus beaucoup d’africains de l’Est sont venus en Israël¨¨pour échapper à l’épouvantable racisme dont ils étaient victimes dans les pays musulmans (Égypte,Jordanie et ne parlons pas de la condition d’esclaves à laquelle ils sont soumis en Arabie Saoudite,au Qatar ou dans les émirats). Ils y sont encore plus maltraités que les pakistanais ou les bengladi. Mais Israël c’est bien connu est un pays d’apartheid pour les trous de balles qui gouvernent l’Europe.

    • 12 Janvier 2017 à 21h53

      Jojo dit

      Les Israéliens voient ce qui se passe en Europe et n’ont aucune envie de se retrouver dans la même situation, ils ont déjà les Arabes à gérer. En plus contrairement à ce que raconte ce Liling, la criminalité des Africains est très supérieure à la moyenne et fait vivre un cauchemar aux habitants des quartiers sud de Tel Aviv. Bien évidemment les riches bobos du nord de la ville sont très favorables à l’accueil des immigrés, ils n’en ont aucun dans leur quartier. L’hypocrisie gauchiste habituelle.

      • 12 Janvier 2017 à 22h00

        steed59 dit

        vous êtes tel-avivien ?

        • 13 Janvier 2017 à 18h55

          Danny Wolf dit

          Je confirme , et en suis désolé .

        • 13 Janvier 2017 à 19h00

          steed59 dit

          pourquoi ?

        • 13 Janvier 2017 à 20h31

          Danny Wolf dit

          J’eusse préféré qu ‘il en fut autrement.
          Il y a plein de Philippins en Israël , qui ne commettent aucun crime et se sont fait une spécialité de l ‘ aide aux personnes âgées . 
          De même qu’ en France personne n ‘ a se plaindre des vietnamiens , et autres Cambodgiens.
          La réalité n ‘est pas politiquement correcte .. 

        • 13 Janvier 2017 à 20h37

          steed59 dit

          en parlant ainsi, vous faites le jeu du Front National

        • 14 Janvier 2017 à 13h57

          Danny Wolf dit

          L’ immigration selective  a toujours été pratiquée à Ellis island , bien que le Front national n’ ai jamais gouverné les USA.
          Que cela attriste ou non, la réalité rattrape toujours les rêveurs et les coince au tournant .

      • 12 Janvier 2017 à 21h27

        Patrick dit

        Peut-être envisagent-ils de remplacer l’enseignement de l’hébreu par celui de l’arabe ?
        Ils auraient sans doute bien plus de “clients” ?
        Et puis, l’arabe, c’est “in”, c’est la langue de l’islam, la langue du futur, quoi !

        • 13 Janvier 2017 à 9h22

          Mouah dit

          Sans vouloir vous commander, signez et faites signer la pétition !:)
          On me dit qu’elle va être envoyée au Recteur dimanche (mais restera en ligne). Merci !

        • 13 Janvier 2017 à 9h24

          steed59 dit

          déjà fait

    • 12 Janvier 2017 à 17h14

      malaimé dit

      Israël a été créé spécialement pour accueillir les Juifs après la Shoah.
      Un non-juif est dans 90% des cas au moins antijuif.
      Si, si !
      Alors…

      • 12 Janvier 2017 à 17h26

        steed59 dit

        mettons donc un signe distinctif aux 10% restants. Vous avez une idée du motif ?

        https://www.zazzle.fr/i_etoile_de_david_de_coeur_porte_cle_rond-146904954911522164

        • 12 Janvier 2017 à 21h23

          ji dit

          Super, discret et tout. Nous on a le tee shirt avec la mega étoile de David,Israël since 1948, mais ca c’est pour les 1% qui aiment vraiment beaucoup beaucoup les juifs et leur pays.

      • 12 Janvier 2017 à 20h30

        Schlemihl dit

        un non juif est dans 90% des cas au moins un antijuif ……. ce n’ est pas ce que j’ai remarqué

        nous ne vivons ni dans un monde de bisounours ni dans un monde de bourreaux

        • 12 Janvier 2017 à 21h51

          steed59 dit

          et toi schmelil tu te mets dans quelle case ?

        • 12 Janvier 2017 à 22h18

          Schlemihl dit

          Steed

          je me range dans la catégorie des chmoks

          je ne suis ni bisounours ni persécuteur  

      • 12 Janvier 2017 à 21h17

        ji dit

        Et qu’est il au pire ?

      • 12 Janvier 2017 à 21h18

        ji dit

        Au plus, plutôt !

      • 13 Janvier 2017 à 8h49

        Bibi dit

        Faux.
        Le mandat de la SDN aux britanniques était très clair, ils devaient aider les juifs construire, en Palestine mandataire, leur foyer national. C’était entre les 2GM.
        La majorité des non-juifs sur la planète n’ont jamais rencontré de juif, et ne s’en soucient pas.

      • 13 Janvier 2017 à 19h01

        Danny Wolf dit

        Israël n’ a pas été créé En 1948 , mais en 1200 avant J.C .
        Par ailleurs l’ indépendance d ‘ Israël aurait été obtenue en 1948 ou plus tard même si la Shoah n ‘ avait pas eu lieu .
        C’ est le fondement même de l ‘ identité juive que de dire chaque année à Pessah , “l ‘ an prochain à Jerusalem”