Le wahhabisme, un “Daech blanc”? | Causeur

Le wahhabisme, un “Daech blanc”?

Qui a pignon sur rue à l’ONU

Auteur

André Versaille
est écrivain et éditeur.

Publié le 09 mai 2017 / Religion

Mots-clés : , , , ,

wahhabisme islam daech arabie saoudite

Image: Carlos Latuff (wikipedia).

André Versaille publie en ce moment un feuilleton sur le site du Monde, intitulé : « Les musulmans ne sont pas des bébés phoques »

Même si Daech, Al Nosra, et autres Al-Qaïda se réfèrent continûment au Coran et à la parole du Prophète lorsqu’ils commettent leurs tueries, il est oiseux de poursuivre les débats sur la nécessité ou non d’aménager les textes sacrés musulmans pour espérer faire échec aux djihadistes. N’étant pas devenu moi-même subitement islamologue, comme tant de mes cousins « progressistes », et conscient que les écrits révélés sont par nature dociles à ceux qui les tordent, je vous propose de laisser le Prophète au ciel et le Coran sur l’étagère pour nous pencher sur l’histoire de l’expansion de l’islam intégriste.

Les ancêtres des dijhadistes actuels

Je ne remonterai pas aux vastes conquêtes des troupes de Mahomet au VIIe siècle, ni aux grands empires musulmans fondés par les Arabes puis par les Ottomans, je me contenterai de rappeler la violence avec laquelle le wahhabisme, cet islam rigoriste messianique fondé en Arabie au XVIIIe siècle par Ibn ‘Abd al-Wahhab lié à la famille des Saoud, s’est propagé sur d’immenses territoires dont il assujettit et convertit de force à sa vision de l’islam les populations conquises. Ses pratiques guerrières fanatiques étant très semblables à celles des djihadistes du XXIe siècle, son histoire peut nous aider à comprendre le sens de la violence de ces derniers en replaçant cette barbarie dans sa cohérence historique.

>> A lire aussi: Le communautarisme, fils du multiculturalisme. Quand l’islam remplace la République

Né à un moment où l’islam refluait, le wahhabisme fut un mouvement conquérant, idéologiquement réactionnaire au sens propre du terme, entendant revenir à un passé sacré, voire mythique ou fantasmé, celui des origines de l’islam. Intolérant, puritain et conservateur, bannissant la modernité et toute velléité de réforme, le wahhabisme s’est imposé dans la région par le fer et dans le sang, persécutant ou exterminant toutes les autres composantes musulmanes, celles qui se rattachaient au chiisme, mais également celles, sunnites non-conformes à leur conception d’un islam pur de toute souillure moderne. Comme les islamistes d’aujourd’hui, les wahhabites détruisirent nombre de tombes et de lieux saints « idolâtres », et s’attaquèrent en priorité aux musulmans réformistes dont ils brûlèrent les ouvrages de théologie et de droit – sans manquer de conjuguer ces autodafés avec la mise à mort de leurs auteurs, copistes et colporteurs.

Riyad-Daech, même combat?

Aujourd’hui, du fait de sa situation de gardienne des deux lieux les plus saints de l’islam, et surtout de ses immenses revenus pétroliers depuis des décennies, le royaume des Saoud est devenu la puissance la plus agissante de la sphère sunnite où elle diffuse largement le wahhabisme à travers les prêches de ses prédicateurs, les écoles qu’elle finance, les chaînes de télévision et les milliers de journaux qu’elle a suscités ou sur lesquels elle exerce son autorité. La propagation de son endoctrinement, nous le voyons bien, ne se limite pas au monde musulman, elle touche les États de l’Amérique du Nord et de l’Europe de l’Ouest où les autorités, ne tenant guère à se mêler des affaires de culte des citoyens, ont renoncé à contrôler la diffusion et le contenu de l’éducation religieuse.

Dès lors que les plus aptes (financièrement parlant) à répondre au besoin d’un enseignement musulman sont précisément les wahhabites, ceux-ci n’ont eu aucun mal à étendre leur emprise en prodiguant leur doctrine tous azimuts dans les mosquées, les écoles musulmanes, et, de plus en plus, en prison.

Ces éléments connus de tous n’ont pas empêché l’Arabie Saoudite, qui fait partie des pays les plus misogynes au monde, d’avoir été élue, en avril 2017, à la Commission des droits des femmes de l’ONU censée s’investir dans « la promotion de l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes ». « C’est comme désigner un pyromane chef des pompiers de la ville », a commenté Hillel Neuer, directeur exécutif de l’organisation UN Watch, ajoutant qu’avec cette élection, les Nations unies envoient un signal selon lequel « les pétrodollars permettent de tout acheter, même un profit politique ».

L’écrivain Kamel Daoud parle de l’Arabie comme d’un « Daech blanc », « mieux habillé et plus propre », que le « Daech noir », mais doté d’un clergé qui, tout en assurant la légitimité du régime,  « produit, répand, prêche et défend le wahhabisme, islamisme ultra-puritain dont se nourrit Daech ». L’islamologue Ghaleb Bencheikh, membre de la délégation des droits de l’homme, va plus loin : « Daech, déclare-t-il, c’est le wahhabisme en actes, rien d’autre. C’est le salafisme, la cruauté en sus ».

J’y pense, les milliardaires saoudiens font-ils aussi partie des dominés ?

Retrouvez André Versaille sur son blog, Les musulmans ne sont pas des bébés phoques

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 13 Mai 2017 à 16h43

      Philvar dit

      Entre les commentaires de Schlemihl et de Hannibal-lecteur nous atteignons le niveau quasi indépassable de l’humain rétrogradé en-dessous du niveau mental de l’amibe. (Avec mes excuses à l’amibe qui pourrait en prendre ombrage !) Absolument désolent !

    • 13 Mai 2017 à 7h50

      QUIDAM II dit

      Houari Boumediene (président de la République algérienne et Premier ministre, ministre de la Défense et président du FLN), avril 1974, à la session spéciale de l’Assemblée générale de l´ONU : « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »
      Cheikh Youssouf al Quaradawi, l’un des principaux de l’UOIE (Union des organisations islamiques européennes, dont la branche française est l’UOIF), en 2002 : « Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons. Avec nos lois coraniques nous vous dominerons. » 

    • 12 Mai 2017 à 13h51

      soloje dit

      Texte qui a le mérite d’établir clairement le processus pour les aveugles qui ne veulent rien voir.je le connaissais déjà.
      ce qui est alarmant c’est l’ignorance des gens, pour exemple les paroles de mon beauf,” mais c ‘est quoi la source de daech, c ‘est israel ? c ‘est ça ?” pourtant haut responsable dans un grosse entreprise.

      pour faire bref , des qu’on fait le plein d’essence on finance là la construction ‘une mosquée islamiste, ou la rédaction d’un journal”prêchant “la bonne parole, ou une chaine télé.
      personellement, maintenent je roule en vélo depuis pas mal d’année.

    • 12 Mai 2017 à 10h55

      plouc dit

      l’ ONU !!!!! cet organisme qui fait élire l’ Arabie Saoudite à la commission des droits des femmes et qui nous raconte après que Bachar utilise du gaz sarin contre sa ” population” sunnite terroriste armée jusqu’ aux dents !!! ah ah ah ah ah !!!
      et cerise sur le gateau , le gouvernement socialaud du gugusse hollande remet meme là légion d’ honneur à un ” haut dignitaire ” de ce pays là pour ” sa lutte contre le terrorisme ” ou plutot sa lutte contre les musulmans chiites en les massacrant au Yemen grace à nos armes que nous leurs vendons par dizaine de millions d’ euros !!!!
      et dans le tragicomique de ces mascarades et supercheries de l ‘ occident la remise de la légion d’ honneur par la république bananière ” française ” à ce membre de ce pays qui préside à la commission des droits des femmes à l’ ONU s’ était déroulée sans la présence de la petite arabe musulmane marocaine ” belkacem ” anciennement ” ministre ” de la condition des femmes qui d’ habitude est de toute les gesticulations du gugusse hollande mais pas cette fois là ! comme c’ est bizarre ! non plus lors du déplacement du gugusse hollande en Arabie Saoudite !!!!
      vous avez dit ” Bizarre ” !!!!!

    • 11 Mai 2017 à 19h21

      Hannibal-lecteur dit

      Schlemilh, votre modestie ne vous empêche pas de réfléchir au fait incontestable que Dieu n’est apparu sur terre qu’APRÈS l’invention de la parole par …l’animal. Car la parole a fait l’homme à partir de l’animal ( ceci est un fait, puisqu’elle n’existait pas avant l’homme ) et qu’il est donc inéluctable que le premier mot ait été prononcé …par un animal, que ce premier mot allait doucement transformer en homme.
      Donc Dieu est une invention de l’homme consécutive à l’invention de la parole.
      Si bien que des Dieux… bien sûr, il y en a autant …qu’un curé peut en bénir? 

      • 12 Mai 2017 à 13h15

        Schlemihl dit

        Hannibal , une chose ou un être peut exister avant d’ avoir été imaginé ( on peut imaginer le vrai comme le faux ) et nommé .

        Des grandeurs ou des réalités physiques ( électron neutron proton joule newton principes de la thermodynamique énergie entropie etc … ) existaient avant qu’ on les ait conçus et nommés .

        Et la race latine et l’ éther intersidéral ont eu beau être des objets de croyance et recevoir des noms , ils n’ ont pas réussi à exister .

        Alors …. je ne sais pas .

      • 12 Mai 2017 à 14h49

        Hannibal-lecteur dit

        Schlemilh il va de soi que Dieu existe absolument pour qui a la foi. Preuve en est le comportement du croyant duquel il est impossible de déduire la réalité de Dieu pour autrui mais tout aussi impossible de nier sa réalité pour lui. Ses actes correspondent à l’existence matérielle d’un Dieu, sans qu’ils soient une preuve pour qui n’y croit pas.
        Vos exemples sont pertinents, rien à redire. …Mais , pour l’éther au moins, son inexistence est apparue quand on a su expliquer sans lui la propagation de la lumière dans le vide. Pour la race latine il est probable que la controverse n’ait pas de fin puisqu’il s’agit d’une entité sans existence réelle.
        …comme Dieu. Sauf que on n’attribue qu’à Dieu une action directe sur la matière, qu’on n’attribue à aucune autre entité située dans le monde des imaginaires.
        …et qu’on n’a pas encore trouvé la longueur d’ondes par laquelle agit Dieu sur le monde matériel .
        Enfin, indice supplémentaire, mais indice seulement : on sait que l’invention du langage devait inéluctablement conduire à l’invention de Dieu, pour des raisons uniquement matėrielles, en résumé pour expliquer la pluie. J’accorde, personnellement davantage de crédit à une hypothèse issue de la matière qu’à une hypothèse concurrente née uniquement dans l’imaginaire qui est celle du croyant .

    • 11 Mai 2017 à 11h49

      Bacara dit

       Article très intéressant . Une pensée lucide et rigoureuse : l’analyse qu’il a donnée des réactions après le massacre de Charlie Hebdo est excellente. 

    • 11 Mai 2017 à 11h01

      accenteur dit

      Je partage le pessimisme de Schlemihl mais sans avoir ne serait-ce qu’une infime part de son talent pour le dire.
      Mon pessimisme est aggravé par l’élection de macron la candeur.
      La seule question : quand ouvrira-t-il ses yeux s’il les ouvre un jour ?

    • 10 Mai 2017 à 23h12

      Guillaume-Salluste dit

      Saddam,Bachar, dirigeant états laïques où les chrétiens étaient protégés de la furie fanatique : bombardés par l’occident.
      Qatar, Arabie Saoudite, états protégés par l’occident…. Tout est dit.
      L’on me dira que les premiers n’étaient guère démocrates ; certes. Mais les autres le sont sans doute moins.

      • 10 Mai 2017 à 23h23

        Bibi dit

        Vous prônez la dhimmitude?
        Vous prétendez une connaissance qui méconnaît ou ferme les yeux sur une mentalité résumée par le dicton “après les gens du samedi c’est le tour des gens du dimanche”?
        J’espère que vous ne parlez pas en défenseur des droits de l’Homme.

        P.S. Les kurdes? Les arméniens?

      • 11 Mai 2017 à 11h42

        Bacara dit

        Bien d’accord avec votre constat . La question du pourquoi demeure .

    • 10 Mai 2017 à 21h34

      Bibi dit

      L’Europe est “travaillée” par plusieurs courants islamiques, hormis le wahabbisme, il y a l’Erdoganisme qui est une branche Hamas/fratrie musulmane, ainsi que la version daechiste. Et en coulisse, ses anciens-nouveaux amis chiites. C’est bien la pluralité.

      • 11 Mai 2017 à 2h48

        Grützi93 dit

        Et toute cette engeance cherche à nous tomber dessus ? Vous imaginez nos villages aux maisons sages investis par ça ? Il va falloir commencer à apprendre, avec la nouvelle génération, à ne plus se déculotter devant eux comme jusqu’à maintenant. La solidarité est une chose, la soumission en est une autre.

        • 11 Mai 2017 à 11h32

          Bibi dit

          Mon commentaire avait pour objectif de placer le phénomène dont parle l’article dans un contexte. Je ne vois pas pourquoi vous m’attribuez des propos ou des intentions inexprimés et sans fondement.

    • 10 Mai 2017 à 19h12

      Pyrrhon dit

      François Fillon disait exactement la même chose. Sa voix a été étouffée. Pour une autre raison, peut-être. Mais cette parole là est perdue en même temps.

    • 10 Mai 2017 à 18h12

      Patrick dit

      Voilà ce qui se passe en Indonésie, pays d’un islam tolérant ! Le gouverneur de Jakarta en prison pour blasphème.

      • 10 Mai 2017 à 23h12

        Patrick dit

        “tolérant” entre guillemets bien sûr !

        • 10 Mai 2017 à 23h15

          Lector dit

          on avait compris que c’était une antiphrase Patrick, pas besoin de guillemets ;)

        • 10 Mai 2017 à 23h44

          Patrick dit

          Quelle culture !
          ;-)

    • 10 Mai 2017 à 18h05

      Patrick dit

      Renaud42 dit – 10 Mai 2017 à 7h45
      Le Coran peut être sauvé, d’abord parce que c’est nécessaire (1 milliards de croyants)
      Vous vous rendez compte de ce que vous dites !
      Heureusement qu’il n’y avait pas 1 milliards de nazis, sinon il faudrait sauver “Mein Kampf” ! Heureusement qu’Hitler ne s’est pas déclaré “prophète” d’une religion. Nous serions sommés de la respecter.
      Heureusement qu’on ne cherche pas à sauver “Le Capital” de Karl Marx !

      • 11 Mai 2017 à 22h53

        Renaud42 dit

        Eh bien quoi? Je donnais dans mon commentaire une façon d’interpréter le Coran.
        En revanche il n’existe aucune interprétation acceptable de Mein Kampf.
        Et sinon, qu’avez vous contre Karl Marx? la pensée de Marx et le marxisme sont deux choses différentes.

    • 10 Mai 2017 à 17h25

      accenteur dit

      Merci à l’auteur de poser ainsi le problème. Foin de Coran et de ses exégètes procéduriers, juste l’histoire de l’expansion de l’islam intégriste” : bien vu. Mais faire remarquer que le catholicisme n’a pas agit autrement. Toute doctrine est d’abord isolée, mais si elle se répand, elle devient hégémonique et le totalitarisme n’est pas loin avec ses emprisonnements et ses massacres de récalcitrants.
      Méfiance. Ne pas se voiler la face, le danger est réel. Hélas ! avec Macron/Merkel, c’est mal parti pour la vigilance.
      Les élections, expérience in vivo, ont montré la pression exorbitante des macronistes. Les êtres humains réunis par une doctrine de pureté deviennent dangereux. Même ceux qui nous déclarent leur flamme. Surtout eux.

      • 10 Mai 2017 à 17h44

        accenteur dit

        correction : agi

      • 11 Mai 2017 à 10h58

        ji dit

        Les premiers chrétiens ont été lapidés, crucifiés, ont participés aux spectacles dans les arènes, et savaient que la victoire recherchée n’était ni politique ni militaire.
        Rendez à Cesar ce qui est à Cesar et à Dieu ce qui est à Dieu : c’est constitutif du christianisme.
        Pas de l’Islam.

    • 10 Mai 2017 à 12h21

      G. COLLET dit

      A lire de toute urgence.
      Travail de Jésuite !
      Clair, précis, sans formule, sans périphrase, sans dogme …etc Net !

      A commander aux éditions Lulu sur internet …car bien sur il se heurte à quelques difficultés d’éditions …cette bonne blague. Mais pas si cher !

      “Quel dialogue possible avec l’islam du coran ? ”

      de Pascal Raines.

      • 10 Mai 2017 à 17h28

        Moumine dit

        G. COLLET
        Je prends note, mais j’aurais aimé avoir une idée plus précise sur l’urgence.

    • 10 Mai 2017 à 8h59

      David M dit

      Bel article, qui renvoie vers un aussi excellent article de Kamel Daoud.
      Pour compléter, n’oublions pas le rôle plus récent mais désormais majeur des Frères Musulmans, dont le projet est plus hypocrite mais assez proche de celui des wahhabites.

      En ce qui concerne les écrits “tordus”, de très nombreux musulmans appliquent l’islam tel que la tradition l’a forgé, et non pas tel que le voudrait une doctrine quelle qu’elle soit.
      C’est tout à l’honneur de l’islam, au sens des civilisations musulmanes, d’avoir su généralement faire bien mieux que ce que préconisait l’islam, au sens d’une lecture littérale et complète du texte. Le projet d’Ibn Abdel Wahhab, fondateur du wahhabisme, était justement entre autres de “purifier la tradition par un retour à la religion”.
      D’ailleurs, nombre d’intellectuels musulmans, croyants, dénoncent l’islamisme avec un grand courage (Kamel Daoud, Abdennour Bidar, Leïla Babès…).

      Ceci étant, ne soyons pas aveugles. Les passages les plus intolérants du Coran sont les plus récents, et la jurisprudence religieuse considèrent assez logiquement qu’ils abrogent les plus anciens.
      A ce titre, on peut “méditer” la sourate 9, versets 28-31, qui est l’avant-dernière dans l’ordre chronologique :
      “Ô vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu’impureté: qu’ils ne s’approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci.(…)
      Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, en état d’humiliation.
      Les Juifs disent: «Uzayr est fils d’Allah» et les Chrétiens disent: «Le Christ est fils d’Allah». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse!”

      Comme l’écrivait Abdelwahhab Medeb : “l’islamisme est la maladie de l’islam, mais les germes sont dans le texte”.

      • 10 Mai 2017 à 17h28

        accenteur dit

        David
        “Intellectuels musulmans croyants”…. Oh !!! une chimère !

    • 10 Mai 2017 à 7h30

      QUIDAM II dit

      A moins d’être aveugle, il est impossible de ne pas voir à l’oeuvre une puissante poussée panislamique, tant dans les pays arabo-musulmans que dans les pays occidentaux.
      Il s’agit d’une forme d’impérialisme qui déploie différentes stratégies et tactiques : instrumentalisation des droits de l’homme et de la démocratie ; discours victimaire ; terrorisme et violences ; exploitation de la « repentance coloniale » ; chantage économique et pétrolier ; entrisme et noyautage des milieux politiques et économiques ; réécriture de l’Histoire ; etc
      Il s’agit d’un mouvement profondément rétrograde, réactionnaire, totalitaire, haineux et irrationnel, paradoxalement « compris », sinon même soutenu, par nombre de « progressistes » occidentaux qui trahissent ainsi leurs idéaux.

      • 10 Mai 2017 à 7h46

        QUIDAM II dit

        Parmi les stratégies : pression sur les chancelleries ; corruption de hauts fonctionnaires et de politiciens ; pression sur les organismes internationaux.
        Exemple d’entrisme et de corruption d’organisme international : l’Arabie Saoudite, qui fait partie des pays les plus misogynes au monde, a été élue, en avril 2017, à la Commission des droits des femmes de l’ONU censée s’investir dans « la promotion de l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes »

    • 9 Mai 2017 à 23h38

      Patrick dit

      les écrits révélés sont par nature dociles à ceux qui les tordent
      Les islamistes ne tordent pas les écrits du coran, ils les mettent en pratique dans toute leur rigueur : tuer du juif, du chrétien, du mécréant, lapider les femmes dites “infidèles” même si elles ne le sont pas. Bref, ils appliquent à la lettre ce que le coran leur enseigne.
      Quant au “Prophète”, terme que vous auriez pu mettre entre guillemets, il a été inspiré par le diable lui-même et son islam n’est pas une religion de paix, bien au contraire.

      • 9 Mai 2017 à 23h57

        Lector dit

        donc, comme les islamistes, vous prétendriez par là que les musulmans qui ne se font pas meurtriers sanguinaires n’appliqueraient pas à la Lettre le Coran… j’appelle ça jeter de l’huile sur le feu.
        Faites donc semblant d’oublier qu’il y a des appels au meurtre dans la bible.

        • 10 Mai 2017 à 18h01

          Patrick dit

          Dans le Nouveau Testament, il n’y aucun appel au meurtre et le jugement est réservé à Dieu. L’homme n’a pas à “punir” ou à tuer au nom de Dieu.
          Ce à quoi vous faites allusion est dans l’Ancien Testament et ne concerne qu’un tout petit pays qui s’appelle Israël et est limité à une époque.
          Rien à voir avec l’islam qui appelle à trucider le “mécréant” où qu’il soit et dans tous les temps.
          Une telle religion ne peut venir d’un Dieu créateur qui veut se constituer un peuple, non seulement parmi les juifs mais aussi aux non-juifs par Jésus-Christ.
          Ce même Jésus appelle à l’amour “agapè”, communément appelé amour de Dieu. Le coran enseigne tout le contraire : la haine de l’autre, même du musulman paisible qui ne fait de mal à personne.

        • 10 Mai 2017 à 18h15

          Lector dit

          bien sûr que je faisais allusion à l’ancien testament où l’on appelle à pratiquer l’anathème et au meurtre d’hommes, femmes, enfants et nourrissons + animaux domestiqués… tabula rasa et talion bref que du bon^^
          Vous devriez un jour lire le Coran en entier dans une bonne traduction pour vous faire un avis qui sorte un peu des poncifs de la réacosphère.

        • 10 Mai 2017 à 19h42

          Schlemihl dit

          Lector , je me permets de vous rappeler que l’ Ancien Testament est un texte de l’ Antiquité , et qu’ entre ses textes les plus anciens et les plus récents il peut y avoir un millénaire de distance .

          Le massacre de l’ ennemi vaincu et dévoué à la destruction disparaît il y a 3000 ans . Il était bien vivant plus tard en Grèce et en Italie , en Gaule probablement au 2 ème siècle avant l’ ère chrétienne et peut être après , en Germanie au deuxième siècle , et mille ans plus tard on le retrouve chez les Mongols .

          Le talion nous paraît barbare mais c’ est un effort pour limiter la vendetta . Dans la Chanson de Roland qui est du onzième siècle trente otages sont pendus pour la trahison de Ganelon .

          il est normal de trouver des choses choquantes dans les vieux textes . C’ est le comportement des contemporains qui m’ intéresse .

        • 10 Mai 2017 à 19h52

          Bibi dit

          Lector jette 2000 ans d’exégèse aux feux.
          Ça aussi on connaît, depuis plus de 20 siècles.
          Same-same. Et c’est toujours nous qui sommes en avance en termes d’éthique, de morale, de science. Sur la base des anciens textes.

        • 10 Mai 2017 à 19h55

          Lector dit

          tout à fait, ô grand Schlem ; mon post était juste un coup droit retour au revers bien connu de Partick ; bref vous venez simplement de prendre une partie en cours depuis un moment déjà.

        • 10 Mai 2017 à 19h57

          Lector dit

          oui alors la propagande bibille auto-satisfaite de ceux qui nient l’exégèse des autres monothéismes que le leur… j’en ai aussi soupé, merci bien.

        • 10 Mai 2017 à 20h12

          Bibi dit

          Je ris très fort quand un taré obnubilé se permet d’avancer des ricanements et d”invectives en guise de réponse “civilisée”. C’est comme ça qu’on “éduque” des générations de citoyens obéissants, au point où ils n’ont que le pavlovien réflexe leur tenant lieu de pensée : “Ah, mais au fait, les uns sont aussi affreux que les autres, alors les méchants ne sont pas si méchants que ça, eh?”

        • 10 Mai 2017 à 20h21

          Lector dit

          oh oui votre réaction est des plus civilisée ça se voit ! Ben voyons. Mais à part vous croire dans ma tête et ignorer mon éducation vous avez quelque chose de plus intéressant à dire ? Ben non, comme d’hab’.

        • 10 Mai 2017 à 20h21

          Schlemihl dit

          En matière d’ exégèse j’ en suis resté aux rationalistes français comme Adolphe Lods Charles Guignebert sans oublier Levy Brühl ( pas Strauss ) comme il convient à mon âge . C’ est étonnant souvent comme le vieil Israël ressemble à Grèce Italie Gaule Germanie ….

          Faudra tout de même que je lise le Coran qu’ on en cause dru ces temps ci .

        • 10 Mai 2017 à 20h23

          Lector dit

          eh oui, vous voyez Schlemihl… le comportement des contemporains… de tous nos contemporains est bien à craindre tant la bêtise sévit ici bas.

        • 10 Mai 2017 à 20h26

          Lector dit

          Schlemihl, notez bien que l’exégèse coranique moderne est déjà si difficile à ceux menacés qui la produisent qu’il me paraît idiot de vouloir l’ignorer… ce serait se placer de fait du côté de nos ennemis.

        • 10 Mai 2017 à 20h43

          Bibi dit

          Ça doit être la prochaine venue du Ramadan qui fait glapir la voix de son maître.

        • 10 Mai 2017 à 20h48

          Lector dit

          ben tiens, on sent que vous avez fait l’école du rire mais que le diplôme est un rien poussiéreux. Brut de décoffrage ça oui mais ce n’est pas trop le genre diamant votre micro sillon.

        • 10 Mai 2017 à 21h06

          Bibi dit

          Est-ce la peur qui fait jacasser le crameur?

        • 10 Mai 2017 à 21h16

          Lector dit

          serait-ce la crainte qui fait au rideau grimper la coloquinte ?

        • 10 Mai 2017 à 21h28

          Bibi dit

          De qui/quoi la vulgarité est-elle la jumelle?

        • 10 Mai 2017 à 23h17

          Lector dit

          la balle est faute ! Out ! Game set & match ! Vous aurez votre revanche à la prochaine :D

        • 11 Mai 2017 à 22h16

          marrosie dit

          Et l’on sait bien que les curés appellent au meurtre lors de chaque messe en prenant appui sur l’Ancien testament et non pas en faisant appel à la charité et à l’amour de son prochain tels que les pratiquaient les moines de tibhirine qui ont été, ah oui, décapités pour avoir voulu aider la population locale. Pour vous cultiver un peu: http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Documents/Actes-du-Saint-Siege/4.-Rapport-entre-Ancien-et-Nouveau-Testament-et-Ancienne-et-Nouvelle-Alliance-2015-12-11-1391648

        • 11 Mai 2017 à 23h18

          Lector dit

          merci professeur ! Mais je ne suis pas votre élève. Si vous aviez suivi voire compris de quoi il retournait dans cette discussion qui dure, vous l’ignorez, depuis très longtemps et durant laquelle j’ai fourni par le passé dans maints registres religieux et philosophiques idées, conférences et textes de références pour alimenter la réflexion… vous ne feriez pas votre ton si hautain.
          Comparer fidèles, disciples et/ou ecclésiastes ne sert à rien dans le projet que vous formez de me cultiver (quelle arrogance!) car de par l’actualité je sais très bien distinguer entre pacifiques et criminels actuels (voire historiques si besoin était) ; et si vous saviez lire (ne serait-ce que le début de cet échange) vous comprendriez aussi que refuser l’exégèse d’un texte, pire encore prétendre qu’elle n’existe pas ou qu’elle est impossible, c’est de fait se mettre dans les pas d’une orthodoxie meurtrière, en l’espèce salafiste, wahhabite etc., que l’on prétend ici combattre ; hélas avec tant de maladresse qu’il faut bien vouloir y remédier succinctement de temps à autre malgré vos petits procès d’intention sourds et aveugles.

      • 10 Mai 2017 à 7h45

        Renaud42 dit

        Le Coran peut être sauvé, d’abord parce que c’est nécessaire (1 milliards de croyants) et parce qu’une lecture intérieure et non plus extérieure résout le problème de violence.
        Tuer le mécréant c’est tuer le mécréant en soi.
        Tuer le juif c’est tuer le juif en soi qui réduit la religion à un peuple.
        Tuer le chrétien c’est tuer le chrétien en soi qui réduit Dieu à soi-même (idéologie actuelle de l’Occident bien évidemment contraire au christianisme).

        • 10 Mai 2017 à 11h38

          Schlemihl dit

          Il faudrait prouver

          que les mécréants ont tort et je n’ en suis pas sur
          que les juifs pieux réduisent la religion à un peuple ce qui est inexact
          que les chrétiens réduisent Dieu à eux mêmes , du moins en Europe , et ce ne me parait pas sur du tout
          que les textes musulmans appellent à un perfectionnement intérieur du croyant quand ils condamnent mécréants juifs et chrétiens et j’ en doute beaucoup

          Bref je ne suis sur de rien . Mais il y a une chose qui me parait évidente , c’ est que nos islamistes ne sont pas très forts sur la lecture intérieure et le perfectionnement moral .

          Je ne suis même pas sur qu’ils aient tort ! hein , si les islamistes avaient raison ?

          Si on pouvait m’ expliquer qui est Uzayr je comprendrais peut être mieux . Je soupçonne que c’ est Esdras . Si ce n’ est pas lui , c’ est je pense quelque un d’autre .

        • 10 Mai 2017 à 13h22

          Moumine dit

          Schlemihl
          Bouh ! Vous m’effrayez !
          Le point central me paraît être le rejet violent de l’autre. Enfin, central… tout est question de point de vue !
          En effet, et si les rejetants avaient raison ? Et si Allah existait et leur imposait de détruire les autres, tous les autres ?
          Comment prouver le contraire ?

        • 10 Mai 2017 à 16h16

          Schlemihl dit

          Mimoune

          je ne sais pas si il y a un Dieu ou plusieurs . si il y a un Dieu je ne sais pas ce qu’il veut .

          il est possible que le Dieu véritable soit le Dieu criminel des islamistes qui se réjouit dans l’ assassinat et appelle à lui les brigands et les trafiquants de drogue les violeurs tortionnaires esclavagistes . Mais un Dieu pareil n’ est pas à craindre . il nous déteste de toute façon et pour lui plaire il faudrait être un malfaiteur . on s’ en fout .

          D’ailleurs ce dieu je crois le reconnaître , on l’ a déjà vu ailleurs . Il ne faut même pas en parler .

        • 10 Mai 2017 à 16h28

          Moumine dit

          Schlemihl
          Peut-être Alain Souchon l’a dit dans ‘Et si en plus y’a personne’.
          “Si ces vies qui chavirent
          Ces yeux mouillés
          Ce n’était que le vieux plaisir
          De zigouiller”

        • 10 Mai 2017 à 16h41

          Schlemihl dit

          J’ai idée que nous avons affaire à un imposteur .

        • 10 Mai 2017 à 17h06

          Moumine dit

          Glâââ… Au secours !!!

    • 9 Mai 2017 à 23h19

      saintex dit

      Définition d’une secte. Extrait du rapport de la Commission d’enquête sur les sectes remis à l’Assemblée Nationale (France). Décembre 1995.
      5. La conception retenue par la Commission
      La Commission a en effet constaté que si la difficulté à définir la notion de secte a été soulignée par toutes les personnalités qu’elle a entendues, la réalité visée semble unanimement cernée, sauf naturellement par les adeptes et dirigeants des sectes qui nient ce caractère à leur groupement (tout en pouvant le reconnaître à d’autres) et préfèrent évoquer les termes d’ ” Églises ” ou de ” minorités religieuses ” .
      La Commission n’a pas la prétention de réussir ce à quoi tous ceux qui travaillent sur la question des sectes, souvent depuis de nombreuses années, ne sont pas parvenus, c’est-à-dire donner une définition ” objective ” de la secte, susceptible d’être admise par tous. Les travaux de la Commission s’appuient donc sur un certain nombre de choix éthiques qu’elle ne cherche pas à dissimuler.
      Parmi les indices permettant de supposer l’éventuelle réalité de soupçons conduisant à qualifier de secte un mouvement se présentant comme religieux, elle a retenu, faisant siens les critères utilisés par les Renseignements généraux dans les analyses du phénomène sectaire auxquelles procède ce service et qui ont été portées à la connaissance de la Commission :
      ◾ la déstabilisation mentale ;
      ◾ le caractère exorbitant des exigences financières ;
      ◾ la rupture induite avec l’environnement d’origine ;
      ◾ les atteintes à l’intégrité physique ;
      ◾ l’embrigadement des enfants ;
      ◾ le discours plus ou moins anti-social;
      ◾ les troubles à l’ordre public ;
      ◾ l’importance des démêlés judiciaires ;
      ◾ l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels ;
      ◾ les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.

    • 9 Mai 2017 à 15h26

      Bibi dit

      Il serait grand temps de faire retourner les Hachémites en Arabie, c’est de leur fief que les Saoud les ont chassés.

      • 9 Mai 2017 à 15h28

        steed59 dit

        et que faites-vous de la pauvre Jordanie si méchamment abandonnée ?

        • 9 Mai 2017 à 15h32

          Bibi dit

          L’abandon de la rive orientale n’est pas nécessaire. Mais ça pourrait régler plus d’un problème à la fois.

        • 9 Mai 2017 à 15h36

          alain delon dit

          Alors Général Bibi, encore à planifier l’opération Corneed Beef du désert?

        • 9 Mai 2017 à 15h42

          steed59 dit

          oui comme le génocide des chrétiens du liban, ça aurait tellement arrangé bcp de monde ….

        • 9 Mai 2017 à 16h01

          Bibi dit

          Ça n’a rien à voir. Le roitelet jordanien risque fort de finir comme ses grands tontons en ex-Irak et Syrie. Très injuste. Le remettre à sa place naturelle résoudra une partie du Pb Wahabbite, remédiant une injustice historique, tout en assurant la vie et une plus grande liberté aux arabes de la péninsule.

        • 9 Mai 2017 à 16h06

          steed59 dit

          oui effectivement avec Daesh à Ammann ça va faire le bonheur des arabes.

        • 9 Mai 2017 à 16h15

          Bibi dit

          Même sans l’EI.
          Et d’ailleurs, ce sont les Hachémites qui sont les gardiens des lieux saints, alors que les Saoud et leur variante Wahabbite anti-idoles ont déjà détruit plusieurs lieux-reliques à Mecque et Médine.

    • 9 Mai 2017 à 15h14

      Schlemihl dit

      L’ ONU agit selon son caractère . Le gouvernement libyen de Kadhafi a été membre de la Commission des droits de l’ homme , l’ Arabie Séoudite est parfaite pour les droits de la femme . Ce qui avec de nombreuses autres saloperies , explique que d’ honnêtes gens , dont mézigue , méprisent profondément ses décisions jugements et calembredaines .

      On découvre que la wahabisme , issu de l’ école la plus rigoriste de la Sunna , n’ est pas vraiment sympathique ? je soupçonnais ceci depuis quelque temps .

      je suppose que le temps aidant , on finira par découvrir que l’ Empire chinois est gouverné par de vieilles canailles , que l’ Afrique est gouvernée par des bandits la Russie par des gangsters et la France par des petits malins , que le communisme a commis des crimes et qu’il continue et que la Bolivie n’ est pas au Kamtchatka .

      Continuons , culs d’ oignon , l’ antisionisme est l’ antisémitisme de l’ après guerre depuis au moins l’ an 1952 , l’ Europe pourrait bien s’ effondrer comme une merde au premier coup de chien , les astuces de nos dirigeants sont lamentables , M Mélenchon résonne comme un cymbalon , les islamistes sont en train de nous manger vivants et la guerre peut revenir en Europe , avec ou sans islamistes .

      En espérant que la présente vous trouvera de même je vous prie de croire etc

      • 9 Mai 2017 à 15h26

        alain delon dit

        “On découvre que la wahabisme n’ est pas vraiment sympathique ?”

        Pas sympathique? C’est que vous n’êtes jamais allé en vacances au Parc Wahabi

        • 9 Mai 2017 à 16h09

          Schlemihl dit

          Non , et je ne savais point que le Parc Wahabi existât . Je connais le Cirque du Parc , qui peut se passer de MM Poutou et Mélenchon .

          je connais bien mouches en lait
          je connais parc et cynodrome
          je connais bel je connais laid
          je connais chancre à voir la gomme
          je connais quand Teuton jargonne
          je connais sang quand on harponne
          je connais prêtre et rav et nonne
          je connait idiot qui raisonne
          je connait tambour qui résonne
          je connais vers à la Cambronne
          je connais tonnerre quand il tonne
          je connait con et aussi conne

          Et Véchabites ou Wahhabites du rite hanbalite je pourrais dire quelque chose …

          mais de Parc Wahabi , ni vers ni prose , pas même oxyure qui est vers en prose .

        • 10 Mai 2017 à 2h11

          Moumine dit

          Où se trouve le Parc Wahabi ?
          Se demande le sacré bonhomme
          En déballant tout son fourbi.
          L’érudition est son royaume,
          Nous en restons tout estourbis.

      • 11 Mai 2017 à 10h30

        accenteur dit

        Non seulement il pense bien, le bougre, mais il dit bien.

        • 11 Mai 2017 à 14h12

          Moumine dit

          Eh oui, accenteur, quelqu’un qui sait pourquoi il dit, et comment le dire avec son air de jouer.