Tant d’amour et de paix, ça laisse muet… | Causeur

Tant d’amour et de paix, ça laisse muet…

Mon antiprofession de foi

Auteur

Jean-Paul Brighelli

Jean-Paul Brighelli
Enseignant et essayiste, anime le blog "Bonnet d'âne" hébergé par Causeur.

Publié le 28 juillet 2016 / Religion

Mots-clés : , ,

daech islam saint etienne rouvray

Miliciens de l'Etat islamique, Falloujah, Irak. Sipa. Numéro de reportage : AP21800159_000007.

Je ne parlerai pas des martyrs de Charlie. Car je risquerais de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

Je ne disserterai pas sur les massacres du Bataclan et d’ailleurs. Car je risquerais de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

Je n’évoquerai pas les tueries de Boko Haram, de l’AQMI, d’Al-Qaïda, d’Al-Nosra et d’une foule d’autres groupes d’assassins organisés, en Syrie et ailleurs, au nom du Prophète, sur lui la paix et la lumière. Car je risquerais de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

Je ne dirai rien des près de 300 morts tués dans un attentat à Bagdad le 3 juillet, ni des 15 autres tués dans la même ville le 25, ni… Car je risquerais de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

Et j’ai eu tort de parler ici-même des infidèles tués au musée du Bardo l’année dernière. Car j’ai pris le risque de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

Je ne rappellerai pas, pas même pour mémoire, les centaines de viols perpétrés à Cologne, entre autres, au dernier jour de l’An — bonne année ! Car je risquerais de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

Je ne gloserai pas sur les attentats commis en Arabie saoudite, au Yemen, en Syrie, en Irak, en Turquie. Car je risquerais de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

Ni même ne comptabiliserai-je les 80 morts de Kaboul de samedi dernier — les derniers dans une très longue liste. Car je risquerais de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

Ne comptez pas sur moi pour condamner les attentats à la hache, à la machette, et autres procédés ingénieux perpétrés en Allemagne ces derniers jours. Car je risquerais de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

De même ne commenterai-je pas l’utilisation d’acide au Pakistan pour défigurer les jeunes filles « impudiques » — la dernière a été étranglée par son frère. Car je risquerais de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

Je ne dirai rien, oh non, sur le prêtre octogénaire égorgé ce mardi 26 juillet dans une église normande pendant la messe par deux courageux « soldats » de Daech — tout comme d’autres valeureux combattants de Daech avaient fixé au sommet d’une colonne romaine le corps décapité du conservateur octogénaire de Palmyre — ce sont des hommes qui aiment les vieillards, et ils ont prouvé à Nice qu’ils aiment aussi les enfants. Car je risquerais de parler de l’islam, et l’islam est une religion de paix et d’amour.

(Parenthèse. Si un vieil imam avait été tué dans une mosquée par deux connards — ce qui serait difficile vu que les mosquées sont le plus souvent protégées, comme les synagogues, le président de la République et le Premier ministre, si prompts à condamner et à combattre le terrorisme, appelleraient déjà à une manifestation monstre contre la montée des périls d’extrême droite, et envisageraient peut-être de dissoudre tel ou tel groupuscule. Et sans doute auraient-ils raison. Mais ils n’envisagent pas, semble-t-il, de dissoudre l’islam, ni de prendre de vraies mesures contre les milliers de terroristes islamistes potentiels français — ou qui se sont invités en France. Car l’islam est une religion de paix et d’amour. Fin de parenthèse)

Et je ne citerai pas les sourates qui appellent au meurtre des infidèles, par le fer et par le feu. Car l’islam est une religion de paix et d’amour, et seules de méchantes langues propagent ce genre d’information.

Et si jamais demain je me fais égorger par un illuminé, mes amis, ne mettez pas en cause l’islam. Car l’islam est une religion de paix et d’amour.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 2 Août 2016 à 17h04

      causette dit

      Religion d’Amour, Tolérance, et Paix: R.A.T.P.

    • 2 Août 2016 à 15h22

      zigomar dit

      Toujours aucune réponse de Brighelli-le-Lacunaire?

      • 2 Août 2016 à 11h56

        durru dit

        Ce que Raisky oublie de dire, c’est que, à la différence des enfants de Nice (paix à leurs âmes), ceux de Toulouse ont été tués parce que enfants (il est allé chercher l’école, Merah).
        Pour un(e) ministre de l’EN, ça fait vraiment ta(n)che.
        Est-ce que Zigomar et autres Nadia s’indignent?

        • 2 Août 2016 à 12h04

          himavat dit

          merci de cette lecture attentive, Durru
          ce détail a effectivement son importance

          en France on ne démissionne plus
          l’ impunité leur a été garantie?

        • 2 Août 2016 à 12h28

          durru dit

          Immunité ET impunité. Ca va de pair.

    • 1 Août 2016 à 16h44

      zigomar dit

      Jean-Paul Brighelli n’est pas revenu sur son curieux “oubli”?
      Pas de nouvel article corrigeant celui-ci? Pas d’excuses? Rien? Silence radio?
      Jean-Paul Brighelli est peut-être musulman?
      Car la tribune des “Français-Musulmans” publiée dans le Journal du Dimanche, et qui vient de faire scandale (voir article dans le Figaro aujourd’hui), a fait curieusement excatement la même impasse sur les victimes juives que Monsieur Brighelli.
      Quel sens cela a-t-il de paraître dénoncer l’islam quand on tient en réalité exactement le même discours soigneusement lacunaire que lui?
       Vraiment quel con !!! 

      • 1 Août 2016 à 18h30

        chouette13 dit

        Vous êtes “légèrement” provocateur dans vos propos ! C’est dur d’être cerné par des cons.Je me sens “con”cerné par votre situation.
        Les tué(e)s des attentats islamistes sont avant tout des victimes qu’elle que soit leur appartenance religieuse ou pas.
        c’est vrai que les JUIFS ont payé et payent encore un lourd tribut face au fanatisme islamique mais décerner un bonnet d’âne à M. BRIGHELLI et le traiter de con me semble bien “con”sternant !

        • 1 Août 2016 à 20h08

          zigomar dit

          Désolé, You are wrong. Es tut mir Leid, Sie sind falsch !

      • 1 Août 2016 à 21h28

        durru dit

        Ca serait pas la provoc’ de trop?

        • 2 Août 2016 à 15h26

          zigomar dit

          La plainte des uns est la provocation des autres. Votre sémantique vous classe. Vous êtes classé, durru. Vous me l’avez avoué vous-mêmes.

    • 31 Juillet 2016 à 20h58

      lili23 dit

      le parti socialiste est mort vive hollande