Lyon, nouvelle Mecque de la culture? | Causeur

Lyon, nouvelle Mecque de la culture?

L’Arabie saoudite et l’Algérie au secours d’un projet d’institut culturel pharaonique

Auteur

Luc Rosenzweig

Luc Rosenzweig
Journaliste.

Publié le 30 juin 2016 / Religion Société

Mots-clés : , , , ,

Faute de pouvoir faire financer son coûteux centre culturel islamique par les collectivités locales, Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon, entend se tourner vers l’Arabie saoudite!

Bernard Cazeneuve aux côtés de Kamel Kabtane (à droite) à la Grande Mosquée de Lyon, le 12 octobre 2015 (Photo : Jeff Pachoud)

Dans les moments (de plus en plus rares) de baisers Lamourette œcuméniques avec ses collègues des autres grandes religions – le cardinal archevêque Philippe Barbarin et le grand rabbin Richard Wertenschlag –, Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon, se plaisait à évoquer le fait qu’il était né en Algérie d’une mère juive, convertie à l’islam lors de son mariage.

Peut-être a-t-il entendu de sa maman cette vieille blague juive ashkénaze, dont il doit bien exister une version séfarade. Comme chaque année au moment de Kippour, un schnorrer patenté se rend chez le baron de Rothschild pour y recevoir son obole. Le banquier lui remet alors la somme habituelle, mais le schnorrer1 reste devant lui, la main ouverte encore tendue : « Je vous demande, monsieur le baron, de faire cette année un effort supplémentaire, car ma santé s’est dégradée, et le médecin me conseille d’aller faire une cure à Ostende… » Comme, à l’époque, la station balnéaire belge était réputée la plus chic et la plus chère d’Europe, Rothschild se risque à objecter : « Vous ne pensez pas qu’une autre ville d’eau, plus modeste, mais aux vertus curatives équivalentes, ne serait pas plus appropriée ? » Réponse du schnorrer : « Voyons, monsieur le baron, pour ma santé, rien n’est trop cher ! »

Pour sa santé et son bien-être, et accessoirement pour asseoir son influence sur les fidèles musulmans rhônalpins, Kamel Kabtane juge indispensable l’édification, à côté de sa Grande Mosquée, d’un institut culturel semblable à celui dont disposent à Lyon ses homologues juifs et les diverses obédiences chrétiennes (catholiques, protestants, arméniens).

[...]

  1. Schnorrer : mot yiddish désignant un mendiant, un quémandeur ou un pique-assiette
  2. Laurent Wauquiez vient tout juste d’annoncer dans un courrier adressé à la Grande Mosquée de Lyon que la Région ne participerait finalement pas au financement de l’institut.
  3. Houtzpa : mot hébreu utilisé dans tous les dialectes juifs pour désigner le culot, l’impertinence, voire l’insolence.

  • causeur.#36.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 95 - juin 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#36.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 3 Juillet 2016 à 20h40

      walkyrie dit

      Nouvelle Mecque de la culture ou nouvelle culture de la Mecque ?

    • 3 Juillet 2016 à 3h37

      Chriff dit

      Voilà de trop nombreuses années, au moins depuis 1994, que sévit sans partage ce prétendu “recteur” autoproclamé et sans diplôme universitaire.
      Non seulement il est “président à vie” de la Mosquee de Lyon, dont la gestion financière est des plus opaques, mais il dispose aussi sans partage dela perception de la taxe dite du “halal” qui se chiffre chaque année en plusieurs centaines de milliers d’euros sans qu’on en ait un bilan comptable et une traçabilité de leur affectation. D’ailleurs, il risque de se passer la même opacité dans ce projet à plusieurs millions d’euros qui serait plus utile à la création de cultes dignes dans des lieux délaissés et dont le besoin des pratiquants est criant et où se pratiquent les prières de rue comme le révèle souvent la presse.
       A l’image de ses amis du Cfcm, qui vont d’échec en échec et avec lesquels il a œuvré, il a une lourde responsabilité dans l’inorganisation de l’islam de France rendant les lieux de culte musulmans propice à l’influence du radicalisme. Tant qu’on ne changera pas ces soi disant “représentants” guère utiles depuis des années ça n’ira que de pire en pire. Les citoyens musulmans ont besoin de personnes nouvelles et compétentes pour les représenter. Notamment chez les nouvelles générations françaises, de préférence universitaires, hommes et femmes. Ces derniers s’engageraient à travailler dans la transparence et à accepter l’alternance ainsi que le contrôle de leur patrimoine.
       Le gouvernement et l’administration préfectorale seraient dans leur rôle d’imposer et de vérifier le bon fonctionnement des lois de 1901 et de 1905 réglementant ces associations religieuses qui souvent ne respectent pas les statuts. Ce sont presque toujours les mêmes dirigeants, étrangement il y a peu d’adhérents, les AG ne sont pas annoncées et il est rarement fourni les bilans moraux et financiers et les responsables sont cooptés entre eux sans élections.
      Pour toutes ces raisons, il y a urgence d’une gestion du culte musulman. 

    • 1 Juillet 2016 à 11h34

      meylanville dit

      Et on va laisser faire ça ?
      La dhimmitude s’installe insidieusement grâce à nos dirigeants qui en seront certainement chaudement remerciées . Rien ne se perd .
      Je suis content d’avoir mon âge et espère bien ne pas connaître ce que sera la France dans 20 ans .
      Ou même avant .
      Ecoeuré .

      • 1 Juillet 2016 à 12h54

        BEORNOTBE dit

        ben oui(en ce moment !….. quoiqu’avant c’était pas mieux)

      • 1 Juillet 2016 à 14h37

        douce France dit

        Cette France que nous laissons à nos enfants , c’est bien NOUS qui l’avons construite….

        • 4 Juillet 2016 à 7h33

          beornottobe dit

          Nous = la plupart du temps “SOCIALISTES” (même ceux (et celles )qui se disent de Droite……)
          car la Droite (représentée actuellement par Sarkosy et avant par Chirac et encore avant par Giscard, n’a fait qu’en “rajouter” (sur les utopies de la Gauche) de peur de perdre des électeurs et des élections……

    • 30 Juin 2016 à 23h36

      Guillaume-Salluste dit

      Tout ça finira, hélas, un jour, dans une grande explosion homicide quand une nouvelle OAS, faites de désespères comme l’était l’originelle, passera à l’acte après le nouvel acte terroriste qui viendra fatalement.O
      OAS : Organisation Anti Salafiste.

    • 30 Juin 2016 à 20h39

      Bibi dit

      Vous êtes tous si négatifs! Une réplique mise-à-jour de l’Alhambra à Lyon sera merveilleuse, non? Et pourquoi pas un park d’amusements instructif à la Disney ou Poitiers tout halal? C’est innovant, et ça peut rapporter.

      • 30 Juin 2016 à 20h55

        la pie qui déchante dit

        oh oui oh oui , je suis pour ….
        on pourra venir en short ???

        • 30 Juin 2016 à 21h04

          la pie qui déchante dit

          c’est sur ?
          On ne risquera pas de se faire couper la margoulette au moins , où de recevoir des coups de baton …??

        • 30 Juin 2016 à 21h12

          Bibi dit

          Rien qu’un broc de pisse de chamelle ne puisse réconforter et guérir.

        • 30 Juin 2016 à 21h14

          la pie qui déchante dit

          il faut venir avec sa chamelle ou elle attendra à l’entrée ???

          Et si elle ne veut pas pisser ???

      • 30 Juin 2016 à 22h17

        Sancho Pensum dit

        Bah ! A mon avis, ils sauraient se contenter d’une réplique de l’espace Hillel…

      • 1 Juillet 2016 à 14h55

        douce France dit

        Les clochettes et les ceintures colorés seront elles fournis à l’entrée ?

        • 1 Juillet 2016 à 15h09

          Bibi dit

          Désolé, ils ne m’ont pas engagé pour leur projet. Les ceintures explosives sont plus à la mode en ce moment. Des laisses itou.

    • 30 Juin 2016 à 20h28

      la pie qui déchante dit

      C’est un peu le projet de la Grande Mosquée de Bordeaux …

      Au fait où en est ce projet lui aussi très ambitieux que Juppé regardait avec un œil favorable ???

    • 30 Juin 2016 à 20h20

      trolleon dit

      On se demande en plus ce qu’il y a, à part le coran et les autre coraneries, comme “culture” à financer en islam : le couscous ?

      • 30 Juin 2016 à 22h19

        C. Canse dit

        Attendez, y a le voile dans la scène du voile de “Salammbô”, magnifique !
        Mince alors, c’est du Flaubert. Bon, j’ai rien dit. 

    • 30 Juin 2016 à 20h20

      trolleon dit

      On se demande en plus ce qu’il y a, à part le coran et le a comme “culture” à financer en islam : le couscous ?

    • 30 Juin 2016 à 18h23

      Patrick dit

      Le recteur menace l’Etat de faire financer son “centre culturel” – qui sera un outil de propagande et d’intox islamique de plus – par l’Arabie et l’Algérie.
      Eh bien, qu’attend donc l’Etat pour lui retirer le permis de construire ?
      Ce recteur, se croit-il issu de la cuisse de Jupiter Mahomet ?

    • 30 Juin 2016 à 18h10

      L'Ours dit

      C’est notre lâcheté intellectuelle qui fait qu’on s’emberlificote sans réussir à s’en sortir. Evidemment, si comme le clament nos élites intellectuelles et politiques, l’islam est une religion comme une autre, le Kabtane n’opposera rien que de très logique à nos mollassons. Il a tous les outils en main pour nous faire fermer notre clapet. Mais “on” ne veut pas quand même. Alors pourquoi? Simplement parce qu’au fond, tout le monde sait que cette religion n’est pas compatible avec la république et nos valeurs humanistes, mais “on” préfère s’entortiller dans nos contradictions.

    • 30 Juin 2016 à 15h38

      Cardinal dit

      “Kabtane est furieux : « L’État français pourrait signer des contrats avec les Saoudiens, et pas nous ? » demande-t-il”
      Mr Kabtane se met au niveau de l’Etat français ?

      Il s’étonnera sans doute si on lui signale que c’est ce genre de déclaration qui fait craindre aux Français que l’Islam cherche à contrôler la République.
      Quelqu’un devrait lui rappeler qu’il n’est qu’un religieux comme tant d’autres de toutes religions, d’autant plus qu’il n’y a pas de hiérarchie chez les sunnites, qu’il n’est pas l’équivalent du Président de la République Française. Qu’il n’est, également, pas même l’équivalent d’un sénateur, d’un député, du Maire de Lyon,… pas même Secrétaire Général d’un Parti politique ou d’un Syndicat.
      Qu’il n’est et ne peut être même un Philippe Martinez pour ne citer que lui.
      Enfin il faut lui dire qu’il ne peut pas se construire un Palais de l’Elysée et qu’il existe déjà un très bel Institut du Monde Arabe à Paris.

      • 30 Juin 2016 à 16h09

        Bibi dit

        L’idée est de rendre les merveilles culturelles proches et accessibles aux lyonnais (qui peuvent se rendre pas seulement à Paris mais en AfN ou en Asie pour les admirer). Ça s’appelle la Da’wa.

        • 30 Juin 2016 à 17h21

          Cardinal dit

          Les lyonnais ont suffisamment de merveilles proches de chez eux pour qu’on ne voit pas l’intérêt d’en ajouter d’autres aux dépenses des saoudiens et des algériens qui vont bientôt être à court de sous si le prix du baril de pétrole ne remonte pas.

        • 30 Juin 2016 à 17h48

          Bibi dit

          Ouvrez votre cœur, votre poche, et admirez l’Autre!

        • 1 Juillet 2016 à 14h53

          douce France dit

          La da`wa (arabe : دَعْوة [da`wa], invitation) est une invitation au non musulman à écouter le message de l’Islam. Elle désigne la technique de prosélytisme religieux utilisée par différents courants musulmans pour étendre leur aire de diffusion.la da’wa, on connait, ça commence gentiment et ça fini … guerroiement. Faut le dire comment que la majorité des Français (et pas que) en ont ras la casquette de l’islam et de son idéologie suprémaciste .

      • 3 Juillet 2016 à 3h52

        Chriff dit

        Parlant du Kabtane vous écrivez “qu’il n’est qu’un religieux”.
        Pour ceux qui connaissent ces questions et les étudient, notamment les recherches universitaires, savent pertinemment le parcours de ce monsieur qui avant de d’auto désigné “recteur” (excusez du peu) vient d’un autre monde pas très regardant sur les préceptes religieux.
        Renseignez-vous, vous serez étonné!

    • 30 Juin 2016 à 14h43

      Bibi dit

      Formidable. Une telle identification d’un homme avec l’état, on dirait Louis XIV.

      Toutefois, j’invite M Rosenzweig à relire “Le Roi des Schnorrers” de Zangwill.