Réformer l’islam (et la laïcité aussi…) | Causeur

Réformer l’islam (et la laïcité aussi…)

Vis-à-vis de l’islam, la République doit être plus exigeante et plus compréhensive

Auteur

Paul Thibaud

Paul Thibaud
est essayiste et théologien.

Publié le 12 octobre 2016 / Politique

Mots-clés : , , , ,

Mettre les religions à l'épreuve de la convivialité démocratique est au coeur de la démarche laïque. Pour réussir, Jean-Pierre Chevènement et sa Fondation doivent privilégier le dialogue avec les musulmans qui acceptent de vivre aux côtés des non-musulmans.
islam laicite reforme

Des fidèles musulmans assistent à une messe en hommage au P. Jacques Hamel. Photo: Jean Christophe Magenet

Pour débloquer une situation inquiétante (la non-intégration de nombreux musulmans à la société française), on a chargé Jean-Pierre Chevènement de ranimer, avec l’apport de fonds publics, une Fondation de l’islam de France en panne. Cette initiative répond à l’appel (dans Le Journal du dimanche du 31 juillet) d’une quarantaine de musulmans (de croyance ou de culture) qui ne sont pas des responsables religieux mais se sont fait une place dans la politique, la culture ou les affaires. Les commentaires qu’a suscités leur initiative montrent qu’après la série d’attentats et la crispation sécuritaire, le besoin est ressenti d’actions positives vers « l’inconnu dans la maison » qu’est chez nous l’islam. On peut se demander néanmoins si ce qu’on engage correspond vraiment à l’objectif de surmonter la séparation hostile entre une socialité musulmane oppositionnelle et une majorité excédée, donc entre deux postures qui, depuis des décennies, s’exaspèrent mutuellement.

Le cultuel et le culturel

Le projet actuel, selon Bernard Cazeneuve (La Croix du 29 août), est à deux faces. Une fondation « laïque, reconnue d’utilité publique [soutiendrait] des projets dans les domaines de l’éducation, de la culture, de l’engagement des jeunes », de l’islamologie et même de la « formation profane des imams ». En parallèle, une « association cultuelle », dirigée par des religieux, aurait vocation à « centraliser les financements nationaux » pour la construction de mosquées et la formation théologique des imams. Cette double institutionnalisation, le culturel d’un côté, le cultuel de l’autre, donnerait de l’islam une représentation plus complexe en y faisant intervenir des notables laïcs. On peut cependant se demander comment cette transposition d’un séparatisme souvent confondu avec la laïcité pourrait mettre en mouvement une religion où la pratique est le plus souvent indépendante de la réflexion spirituelle et théologique. Le développement de l’islamologie et de la théologie musulmane correspond-il aux besoins et aux désirs de la masse ?  

[...]

  • causeur.#39.bd.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 98 - Octobre 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#39.bd.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 16 Octobre 2016 à 12h27

      rodler dit

      Et si on supprimait tout simplement les religions ?
      Pour l’Islam, on peut supprimer les plaintes justifiées par la déclaration universelle des droits de l’homme en retirant à l’islam le statut de religion en raison de son caractère politique et social.
      Ensuite, comme un musulman n’a pas le droit, selon les hadiths, de vivre hors des Terres d’islam, des zones de conciliations et des zones de conquête, on peut, par simple respect de cette idéologie, les expulser vers les Terres d’islam.
      Par respect pour cette idéologie qui considère les Terres d’islam comme sacrées et souillables par les mécréants, on pourrait couper toute relation avec les Terres d’islam et cesser de les bombarder.

    • 14 Octobre 2016 à 14h44

      C. Canse dit

      La loi El Komhry dans sa mouture définitive impose-t-elle les heures de prières de l’islam ?

      Si oui, c’est le monde à l’envers où l’État se soumet à une religion ! 

    • 13 Octobre 2016 à 20h22

      kelenborn dit

      Tiens voila combien va gagner un mec qui “se lève tôt” comme disait le nabot mais…pas pour faire des conneries!!
      http://www.lepoint.fr/economie/agriculture-2016-annee-noire-13-10-2016-2075778_28.php
      QUESTION: combien coûte un migrant
      question subsidiaire: combien coûte un bobo ?

    • 13 Octobre 2016 à 18h17

      beornottobe dit

      que l’usage soit au “cinéma” (chez nous tout au moins) ou aux “Comédies” (style américaine) c’est une chose, mais en faire tout un plat c’en est un autre (usage) !

    • 13 Octobre 2016 à 17h06

      lafronde dit

      La France est déjà un pays en guerre… avec elle même. Nos dissensions nationales émaillent notre Histoire. Notre société est divisée depuis mai 1968 entre progressiste et traditionaliste. Les premiers se servant souvent de l’Etat pour brimer les seconds. Et on voudrait intégrer l’islam à la Nation en se servant de l’Etat ? Aussi inapproprié que de demander à l’Etat d’oeuvrer pour l’intégration des immigrés !

      En fait c’est la société civile qui doit bien évidemment intégrer par le travail et l’assimilation. Pour intégrer l’islam, comment lui faire accepter que la loi de la République serait supérieur à la loi divine puisque nos lois sont mouvantes et contestables. L’Etat n’a pas les outils pour dialoguer avec l’islam, alors que l’Eglise, elle les a. Compétences partagées avec les églises protestantes et avec le judaïsme et ses rabbins.

      Comment un Etat “qui ne reconnait aucun culte” pourrait acclimater un culte qui cumule les difficultés ? D’origine étrangère, il est à la fois religion et législation.

      Il y a pourtant une solution, c’est de ne considérer l’islam que sous son angle législatif. Législation étrangère et rivale de la Législation française. Passer le Coran à la moulinette du Droit français : Cour de Cassation, Conseil Constitutionnel, Commission des Lois à l’Assemblée et au Sénat. Produire un Droit (Fiqh) musulman valide sur le territoire national.

      Pour la Sûreté de l’Etat, interroger l’islam sur son allégeance préférentielle: la Nation française ou la Nation de l’Islam, l’Oumma ?

      • 13 Octobre 2016 à 17h20

        i-diogene dit

        Non, l’ église catho était aussi directive et politique que l’ islam..

        L’ église catho a mis la pédale douce, l’ islam n’ aura pas le choix non-plus..

        D’ailleurs, il n’ y a qu’ une frange qui s’est radicalisé…: Les trois quart des musulmans se conforment aux lois républicaines..!^^

        Faut pas tomber dans les délires alarmistes du FN..!

        • 13 Octobre 2016 à 23h45

          lafronde dit

          Un quart de 8 millions ? ça fait deux millions de réfractaires à nos lois ! une vraie armée hostile à l’intérieur de nos lignes ! très dangereux

        • 14 Octobre 2016 à 0h18

          i-diogene dit

          Lafronde,

          Il faut ajouter aux réfractaires à nos lois:

          - 1/2 million de juifs (circoncision),
          - 1 million de délinquants (droit civil),
          - 8 millions de musulmans (circoncision),
          - 1/2 million de clochard (par définition),
          - 10 millions de patrons (évasion fiscale),
          - 20 millions d’automobilistes (délinquance routière),
          - Etc..

          Bin, oui, ça en fait du monde réfractaire à nos lois…

          Il paraît que c’est même pour ces raisons qu’ il y a des gendarmes, des tribunaux, des amendes et des prisons..!^^

        • 14 Octobre 2016 à 6h31

          alain delon dit

          Décidément Eugène vous n’en ratez pas une

    • 13 Octobre 2016 à 16h40

      QUIDAM II dit

      On ne comprend pas pourquoi la république devrait être plus compréhensive avec l’islam qu’elle ne l’a été avec le christianisme (vieux de 1500 ans sur son territoire) qui a profondément marqué la sensibilité des français.
      Pourquoi, la république devrait être plus compréhensive avec l’islam qu’elle ne l’a été avec toutes les autres religions ?
      Nos gros clients, le Qatar et l’Arabie saoudite le demandent ?  

    • 13 Octobre 2016 à 11h40

      Hannibal-lecteur dit

      Finalement, lecture faite, mea culpa, pas si soumis que je craignais , M. Thibaud.
      Mais en pleine erreur quand-même en imaginant possible une modification de la religion musulmane elle-même, sinon dans ses principes, ce qu’il serait fou d’imaginer, mais simplement dans ses préceptes , c’est encore trop.
      Et puis, quelle orgueil de penser modifier l’œuvre des siècles…
      Non, c’est bien plus simple: ce n’est pas à l’État ni à quiconque de vouloir réformer une religion. Mais c’est à l’État de dire à chacun, à chaque citoyen voici les valeurs de la république, intangibles. Si tu les refuses, si ta religion les refuse, désolé va la pratiquer dans une autre république, tu es libre de ton choix.

      • 13 Octobre 2016 à 15h12

        C. Canse dit

        Même que le Président le dit : “Il y a un problème avec l’islam, parce que l’islam demande des lieux, des reconnaissances. Ce n’est pas l’islam qui pose un problème dans le sens où ça serait une religion qui serait dangereuse en elle-même, mais parce qu’elle veut s’affirmer comme une religion dans la République.”

        Sauf qu’il ne fait rien. 

        • 13 Octobre 2016 à 19h11

          Hannibal-lecteur dit

          C’est déjà ça, mais, en plus, cette religion est bien dangereuse en elle-même, pourquoi vouloir occulter ça, que tout le monde peut constater puisque ce sont ses textes sacrés qui le proclament ?

    • 13 Octobre 2016 à 9h59

      Flo dit

      Hier au marché, j’entendais une musulmane qui parlait de son prochain mariage et de la fête qu’elle allait faire. Puis elle a ajouté que le mariage civil se ferait plus tard. C’est la deuxième fois en quelques mois que j’entends une histoire de ce genre. Rappelons qu en France, le mariage civil est obligatoire pour pouvoir faire un mariage religieux.  

      Je précise que dans les 2 cas, les musulmanes en question ne sont pas voilées et ont l’air parfaitement intégrées.

      Les musulmans vivent ici selon leurs lois,leurs us et coutumes et se foutent royalement des nôtres.

      On est passé au modèle communautariste, au multiculturalisme sans nous avoir demandé notre avis.  

      • 13 Octobre 2016 à 17h32

        i-diogene dit

        Flo,

        - le refus d’ appliquer la loi sur la circoncision est autrement plus grave qu’ une infraction administrative: c’est un crime..!

        - Il serait plus judicieux de faire respecter les lois contre la criminalité avant de régler ce genre de détail..!^^

    • 13 Octobre 2016 à 9h07

      L'Ours dit

      Vous êtes théologien oui ou m.?
      Alors soit vous êtes mono-théologien soit vous ne regardez pas l’islam tel qu’il est, noyé dans votre bain œcuménique comme obélix dans sa marmite. Sauf que votre potion vous rend plus faible.
      Vous me faîtes penser à Hollande qui fait le pari d’une femme musulmane qui finira par enlever son voile. Non seulement je ne supporte pas qu’il fasse un pari en misant “nos sous” mais le propos est inepte pour une raison simple:
      la femme musulmane voilée n’arrive pas de but en blanc. Cela fait au moins 40 ans qu’elles sont là et c’est l’inverse qui s’est passé, jeunes ou vieilles. Au début elles étaient habillées à l’occidentale et maintenant elles se sont voilées.
      Alors si comme notre bon président vous espérez une amélioration, partez plutôt du début et vous connaîtrez la suite.

      • 13 Octobre 2016 à 9h47

        Flo dit

        Surtout que le phénomène du retour en force du voile est à l’échelle mondiale, sous l’influence des salafistes et autres frères musulmans. Les islamistes ont le vent en poupe partout dans le monde. Ils viennent encore de gagner aux législatives marocaines.

        Le témoignage d’une personne qui a travaillé pour une boîte française au Maroc : il y a 15 ans, une seule femme voilée dans le service, aujourd’hui une seule non voilée.  

        On dirait aussi que l’on ne se rend pas compte que les musulmans en France sont alimentés religieusement par l’étranger, que ce soit dans les mosquées animées par des imams incontrôlés et par les chaînes de télévision satellite dont le message est tout aussi incontrôlé.
        Bref,en matière d’islam, la France ne maîtrise absolument rien. 

        • 13 Octobre 2016 à 10h05

          L'Ours dit

          Oui Flo,
          cet acharnement à se mentir montre que nos “zélites” savent mais ne sont pas capables d’assumer.
          Et n’en déplaisent à certains, cela va de la gauche fréquentable e passant par le centre et la droite, jusqu’au FN. Car eux aussi noient le poisson.

      • 13 Octobre 2016 à 10h11

        Flo dit

        Concernant la phrase de Hollande sur la femme voilée, le pari est perdu d’avance.  L’islam est une religion forte,personne ne peut le nier. Pour que les femmes musulmanes puissent se debarr6de leurs chaînes, il faudrait un puissant aimant. 

        Et il faut bien le dire que c’est lokn d’être le cas. Un paillasson n’a jamais fait rêver personne.  Et ce n’est pas ce minable président qui tous les jours se vautre dans le caniveau qui va relever le défi.  

    • 13 Octobre 2016 à 5h33

      QUIDAM II dit

      La laïcité à la française a été un remarquable succès avec les chrétiens, les juifs, les bouddhistes… avec toutes les religions.
      Pourquoi faudrait-il la réformer pour les musulmans, sinon par faiblesse ?
      L’aveu de cette faiblesse, ne ferait que galvaniser les islamistes et enflammer des requêtes à n’en plus finir.

    • 12 Octobre 2016 à 20h59

      Wil dit

      “réformer l’islam”?Bien sûr…Comme Napoléon a réformé le judaisme français il y a 200 ans.C’est à dire à l’ultimatum,la menace.Soit vous vous pliez à la France soit vous allez morfler.Et ils ont acceptez.
      Ben oui mais c’était une autre époque.
      Une époque où la France avait des hommes d’états à se tête qui en ont fait un des pays les plus importants du monde 200 ans plus tard.
      DE nos jours,on a des malades du cul presque président agresseurs de femmes de chambres noires,des joggers aux lunettes de soleil avec des Tee-shirt NYC ou des livreurs de pizzas cachés sous un casque de scooters pour aller voir leur maitresse actrice qui en font un pays dont le monde se moque.
      Une fois de plus et toujours:”on a la classe politique qu’on mérite”.
      Les français sont responsables.
      Et VOUS SAVEZ QUOI?!
      Les français aiment tellement avoir l’air con,qu’ils en ont pas eu assez avec tous ces guignols,en 2017 c’est l’apothéose,ils vont élire un vioc de 72 ans escroc notoire qui n’a jamais rien fait d’autre de sa vie qu’être politicien professionnel.
      Encore un vrai vainqueur…
      VIVE LA FRANCE!

      • 12 Octobre 2016 à 22h54

        ERVEFEL dit

        Tout à fait d’accord et le point d’appui qui obligera l’islam en France à faire son “schisme” qui le rendra compatible avec la république, la constitution et les droits de l’homme, sera de faire déclarer par la miviludes que l’islam actuel qui sévit en France est une secte.
        Sans cette épreuve de force, nous y seront encore dans mille ans, si nous ne sommes pas totalement islamisé avant, avec une dictature théocratique comme c’est le cas dans tous les pays où l’islam est implanté. 

    • 12 Octobre 2016 à 20h24

      Hannibal-lecteur dit

      Rien que le titre fait déjà bondir et laisse présager le discours de soumis qui va suivre …et que je n’ai pas encore lu, nous verrons si je me trompe : …le dialogue avec les musulmans qui ACCEPTENT de vivre etc. … Qui ACCEPTENT? Ne pas mettre la charrue avant les bœufs : qui DEMANDENT ou plutôt, car ils ne le font pas, qui DEVRAIENT DEMANDER à vivre en Europe au lieu de s’y comporter comme en pays conquis en y important-imposant leurs coutumes. Et demander en s’excusant pour le dėrangement que leur afflux suscite et en s’engageant à la plus grande discrėtion pour le minimiser au mieux. Comme feraient des gens polis et civilisés en visite, d’autant plus si cette visite doit se …prolonger. Mais ça c’est affaire de gens polis et civilisés. Ils font actuellement la démonstration contraire. Il ne faut pas qu’ils s’étonnent d’être mal reçus.

      • 12 Octobre 2016 à 20h40

        i-diogene dit

        C’est complètement idiot, comme affirmation:

        - l’ islam est multiple et non-hiérarchisé,
        - c’ est donc à l’ Etat d’ imposer un concordat..!^^

        • 13 Octobre 2016 à 8h15

          Archebert Plochon dit

          D’imposer une interdiction, vous voulez dire. La concorde avec ces moutons fascistes est impossible. Pourquoi ne pas leur dire au moins “votre religion est un ramassis d’imbécillités, vous êtes priés de vous y livrer dans l’intimité”. C’est ce qu’on a fait, et qu’on fait toujours, avec les catholiques, non ? 

      • 13 Octobre 2016 à 7h16

        àboutdepatience dit

        Hannibal-lecteur 
        Je trouve aussi cette formulation extrêmement choquante. Hélas nous en sommes là, c’est le pays d’accueil qui demande l’acquiescement de cette population importée à bien vouloir “vivre à ses côtés”. 
        Implicitement c’est la reconnaissance du réel rapport de forces. On imagine des parents vieillissants demandant à leurs enfants de bien vouloir leur laisser une place dans leur propre maison, sans trop les malmener ni leur imposer trop de nuisances.

    • 12 Octobre 2016 à 19h59

      alain delon dit

      Réformer d’accord, mais pas en invoquant une ènième fois les pieds plats

      • 12 Octobre 2016 à 21h28

        C. Canse dit

        Est grand et Louboutin est son profitttt.

    • 12 Octobre 2016 à 19h58

      Terminator dit

      La France doit mettre l’Islam à genoux devant la République et obliger en plus tous les mahométans à dire merci… sinon, ce sera la guerre à outrance !

      • 12 Octobre 2016 à 21h08

        kelenborn dit

        oui ben depuis que tu confonds Terminator avec un moulin à vent, on voit beaucoup de menaces mais pas beaucoup de barbus terrorisés par tes soins!!! Je pense que Zemmour s’est mal exprimé! ce ne sont pas les barbus qui sont courageux, ils “mordent la main de leur ennemi” car ce n’est pas la peine de lui mordre les couilles qu’il n’ a pas!!!
        MK

        • 13 Octobre 2016 à 0h41

          Terminator dit

          Si je mets la France devant ses responsabilités, c’est parce que je suis légaliste avant d’être énervé ! Ça ne préjuge en rien de la suite, mais je préfèrerais une solution pacifique, hélas pas forcément souhaitée par le camp d’en face…

    • 12 Octobre 2016 à 19h52

      chlomo dit

      la photo ne (me) donne pas l’envie de lire ce qu’il y en dessus .
      si tant est qu’on est capable de la regarder attentivement cette même photo .

      c’est bien con de se laisser embarquer dans un syncrétisme ridicule et suicidaire non ?
      “la pitié dangereuse ”
      il ne vous manque plus qu’un pape africain et l’affaire est pliée …
      quelles galères vous attendent
      Les Catholiques ne sont pas sortis de l’auberge

    • 12 Octobre 2016 à 19h46

      desi75015 dit

      Je crains infiniment cet étatisation/ fonctionnarisation progressive de l’islam. c’est une manière pour lui de faire ce qu’il fait toujours: réglementer la vie de la cité.
      imaginez: sans le dire, l’islam devient la religion de l’état et la laicité n’est plus que schizophrénique: libérale neutre pour les cathos et juifs et autres / dirigiste, étatisée pour l’islam. ça fait froid dans le dos.
      je pencherais plutôt pour que l’Etat laisse TOUT tomber de ce machin et qu’il se limite à une politique publique de fitna: semer la division.
      Aussi: le rôle de l’Etat, c’est d’abord d’arrêter de faire grossir les rangs de cette dinguerie. La politique d’immigration !!! ça suffit ces masses de maghrébins, ça suffit, stop!! à tout prix!
      et deuzio: l’éducation. que la science, les faits, la science historique viennent couper l’herbe sous le pied de tout islam, politique ou non. L’école doit DIRE que Jésus était juif !! c’est un fait, c’est tout!! Blasphémer !! la science et la raison sont des blasphèmes, qu’on l’assume !!et qu’on arrête avec ce catéchisme mythique capitulard de “l’enrichissement mutuel au 9 e siecle, c’est une grande civilisation nanana, ” foutaises !! tout ça sert tous les bonimenteurs islamiques !!
      voilà. qui m’aime me suive.

    • 12 Octobre 2016 à 19h11

      kelenborn dit

      Dites moi, les mecs à droite sur la photo, c’est des garçons bouchers? Je savais pas qu’on célébrait des messes à Rungis!! Encore une bataille gagnée par Caron!!!

    • 12 Octobre 2016 à 18h58

      ERVEFEL dit

      On passe le Coran au test de la miviludes et après on voit si l’islam est une secte ou non. 
      Pas plus compliqué, et même pas la peine de se poser la question de la liberté de culte en ce qui concerne l’islam puisqu’il sera déclaré une secte (ce qu’il est) et non une religion.
      On a la structure ad hoc, il manque le courage politique.
      Si non on en a pour des millénaires quand on sait le temps que mettent les religions pour évoluer dans leurs dogmes.
      Et je ne prends même pas en compte le fait que le Coran est incréé, dont modifiable uniquement par la parole de Dieu. Donc il faudrait attendre la prochaine apparition de Dieu! 

      • 14 Octobre 2016 à 14h49

        C. Canse dit

        Absolument, il y a dérive sectaire, anticonstitutionnalité inégalité entre humains.