Lettre ouverte à Manuel Valls | Causeur

Lettre ouverte à Manuel Valls

Soyez Clemenceau ou Churchill, pas Chamberlain!

Auteur

Franck Crudo

Franck Crudo
Journaliste. Il a notamment participé au lancement de 20 Minutes.

Publié le 29 juillet 2016 / Politique Religion

Mots-clés : , , , ,

valls saint etienne rouvray daech

Sipa. Numéro de reportage : 00764985_000013.

Monsieur le Premier ministre,

Je m’adresse directement à vous plutôt qu’à votre supérieur hiérarchique, qui semble complètement dépassé par les événements. A sa décharge, il nous avait prévenus : il serait un président normal. Manque de bol, ça tombe au moment où la France est en train de vivre l’une des plus sinistres périodes de son histoire.

La gauche Titanic

Je vous écris car vous me semblez être l’un des rares, dans votre camp, à prendre la mesure de la situation. Rassurez-vous, ce n’est pas un réac qui rédige ces lignes. Vous me direz, ce mot a été tellement galvaudé par vos amis, qu’il ne signifie plus grand-chose. Non, l’auteur de cette lettre est même quelqu’un qui a longtemps voté à gauche mais qui, comme des millions de Français, s’en est éloigné progressivement. L’âge et le fait d’être père de famille peut-être. Le discours victimaire de vos amis et leur mollesse face à l’islamisme, sûrement.

La gauche me fait désespérément penser au capitaine du Titanic. Alors que l’eau s’infiltre de toute part et que le bateau coule, l’honorable capitaine préfère sombrer avec, en tenant dignement la barre. Question de principe. Ah, les principes ! Nous avons les mêmes. Je suis, comme vous, attaché aux valeurs de la République et des Lumières, ainsi qu’à l’Etat de droit. Mais lorsque nous sommes en guerre, comme vous nous le martelez quotidiennement, peut-on décemment s’arc-bouter sur ces principes si ceux-ci nous empêchent de combattre efficacement l’ennemi ? C’est notre mode de vie et notre vie tout court qui sont en jeu ici !

Disons-le autrement. L’État de droit est un principe intangible en temps de paix. L’est-il aussi en temps de guerre, lorsque c’est l’existence de nos enfants, de nos femmes, de nos amis juifs, de nos prêtres, de nos dessinateurs, de nos forces de l’ordre qui sont menacées ? Vous avez encore déclaré hier, au journal de TF1, que « ce n’est pas en mettant en cause nos droits que nous gagnerons la guerre contre le terrorisme ». N’y a-t-il pas quelque chose d’effrayant à se priver des mesures adéquates contre ces monstres au nom du sacrosaint droit ? Croyez-vous que Churchill, de Gaulle, Jean Moulin et consorts ont combattu nos ennemis et la barbarie nazie avec délicatesse ? Et Clemenceau – je sais que vous l’admirez -, a-t-il consulté le Conseil d’Etat pour mener la France à la victoire en 1918 ?

Mettre nos ennemis hors d’état de nuire

Il y a un gros problème. Un problème tragique. Les barbares qui égorgent, mitraillent, écrasent nos enfants et nos concitoyens, on les connaît. Ils ont quasi systématiquement le même profil et profitent de notre pudibonderie légaliste, bref de notre faiblesse. Ce sont de jeunes musulmans (disons entre 18 et 45 ans pour faire large), binationaux ou étrangers, avec un casier judiciaire et souvent fichés S. Or, respectueux de « l’Etat de droit », on s’interdit de les empêcher de passer à l’acte et beaucoup se faufilent entre les mailles de notre surveillance policière. Il faut dire qu’ils sont si nombreux sur notre territoire… Combien de temps va-t-on encore accepter cette situation ?

Kennedy disait que la politique consiste à choisir la moins mauvaise des solutions. Raymond Aron ajoutait : « le choix en politique n’est pas entre le Bien et le Mal mais entre le préférable et le détestable. » Le risque zéro n’existera jamais en matière de terrorisme. Mais nous avons la possibilité de réduire fortement la menace en expulsant ou en mettant hors d’état de nuire (par privation de leur liberté, de tuer) ceux qui ne partagent pas les valeurs de la République française, ne respectent pas ses lois et risquent de commettre à tout moment des atrocités. Rien de fascisant, me semble-t-il, à prendre de telles mesures pour sécuriser notre pays et protéger nos familles. Il ne s’agit pas de cibler une communauté entière, mais les délinquants multirécidivistes ou les fichiers S d’une communauté. Dans le cas contraire, nous nous condamnons à mener une guerre asymétrique face à des ennemis qui, eux, n’ont peur de rien, surtout pas de mourir.

Certes, cela présente des inconvénients : la communauté musulmane risquerait de se sentir « stigmatisée », un mot qu’on dégaine si facilement de nos jours. C’est extrêmement regrettable, je vous l’accorde, mais tragiquement secondaire vis-à-vis de la menace à laquelle nous devons faire face. Il n’y a pas de solution idéale monsieur le Premier ministre. Et si nous attendons une mesure qui permette de combattre efficacement la barbarie islamiste, sans que la communauté musulmane ne se sente stigmatisée et en respectant scrupuleusement l’État de droit actuel, on risque d’attendre longtemps et de continuer à se faire massacrer au coin de la rue, à la terrasse d’un café, dans une église, une salle de concert ou ailleurs… Lequel de ces deux choix vous semble le moins détestable ?

Monsieur le Premier ministre, il faut absolument que vous hiérarchisiez les menaces. Le plus grave, ce n’est pas l’amalgame ou la stigmatisation, aussi condamnables soient-ils. Quant à la montée du FN (j’entends cela depuis trente-cinq ans), vous et vos amis contribuez à l’alimenter en égrenant un discours victimaire et en combattant la barbarie avec autant de tabous. En désespoir de cause, une majorité de nos compatriotes se jetteront tôt ou tard dans les bras de ceux qui leur paraissent les plus fermes et décomplexés face à l’horreur. Surtout si, comme c’est malheureusement probable, les attentats se poursuivent ou s’amplifient. Les bougies, les minutes de silence, vos discours martiaux, l’Etat d’urgence ou la réorganisation des services de police ont visiblement le même effet qu’un pansement sur une jambe gangrenée.

Relisez les Mémoires de Churchill, qui écrit dès les premières pages de son livre que « la malveillance des méchants est renforcée par la faiblesse des vertueux ». Ou encore page 165, évoquant la politique de Chamberlain, si faible face à Hitler : « De nobles intentions jugulées par l’inertie et la timidité ne peuvent rien contre une malfaisance résolue et bien armée. » Soyez Churchill plutôt que Chamberlain monsieur le Premier ministre !

Nous sommes confrontés aux nazis du XXIe siècle. Peut-être sont-ils plus redoutables encore. Parce que eux, ils n’ont pas peur de la mort, ils la souhaitent. Allons-nous attendre un 11 septembre à la Française et des milliers de victimes comme le redoutait le juge Trévidic l’an dernier pour agir au lieu de réagir ? Face à la barbarie, l’éthique de responsabilité ne doit-elle pas primer sur l’éthique de conviction ? La lucidité, l’efficacité et l’action sur tout le reste ?

Les prochains attentats briseront encore de nombreuses familles. Ils seront sans doute perpétrés par des jeunes musulmans connus de la justice, voire fichés S. Nous le savons, vous le savez déjà…

Salutations républicaines

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 3 Août 2016 à 18h32

      i-diogene dit

      FOUTAISES…!^^

    • 31 Juillet 2016 à 8h16

      beornottobe dit

      “Lettre ouverte à Manuel Valls”
      une lettre?……. il ne sait pas lire!(et encore moins écouter!)

    • 31 Juillet 2016 à 1h11

      beornottobe dit

      encore un qui se révèle !….. mais heureusement: dès maintenant!

    • 30 Juillet 2016 à 21h05

      kelenborn dit

      Votre serviteur (qui vous sert parfois bien mal) ne peut résister au plaisir de vous faire découvrir cette vidéo de sa composition avec Vals dans le rôle de Guy Beart , marie Laforet prêtant ce qui n’est pas sa voix à Belcassine, El Khomri, Pictafesse, Cosse et De Haas ( que des copines!!!)

      https://www.youtube.com/watch?v=RySPgAzmP0c
      MK

    • 30 Juillet 2016 à 14h19

      thd o dit

      29 Juillet 2016 à 23h06

      LOUPI dit

      Prendre les nazis comme exemple n’est pas vraiment une bonne idée. Même dans la SS il y avait du bon monde, La preuve ? 30% d’entre eux allaient a la messe. Alors padamalgam SVP.

      Un extrait du livre La loi du sang, par l’historien Chapoutot :

      « c’est Ludendorff, expert en choses militaires et en défaites, qui, avec son épouse Mathilde, l’écrit à longueur d’ouvrages : si l’Allemagne a perdu la Grande Guerre, c’est en raison de son christianisme, qui l’a rendu faible et, en tous les sens du terme, pitoyable. Hitler en est lui aussi convaincu, qui dit à Goebbels : ”les généraux les plus pieux sont ceux qui réussissent le moins. Les païens à la tête des armées sont ceux qui ont remporté les plus grandes victoires.” De culture catholique, Hitler, Himmler et Goebbels se sont tous progressivement détachés de la foi et des valeurs chrétiennes dans les années 1920. Si Hitler, par opportunisme politique, reste prudent et continue de promouvoir un “christianisme positif”, Himmler défend une ligne radicale, sans compromission avec le christianisme, qui est interdit dans la SS, où les pascalisants, sans parler des messalisants et de ceux qui font baptiser leurs enfants, sont fort mal vus : “nous allons devoir nous débarrasser du christianisme avec plus de force encore que par le passé. Nous devons en finir avec ce christianisme qui nous a rendus faibles dans tous les combats, cette peste majeure, la pire qui pouvait nous frapper au cours de notre histoire. Si notre génération ne le fait pas, nous le traînerons encore longtemps. C’est intérieurement, en nous-mêmes, que nous devons en finir.” »

      Pourriez-vous par conséquent, SVP, arrêter de raconter des âneries ? Merci.

      • 30 Juillet 2016 à 14h46

        AGF dit

        Une preuve de plus qu’il y avait du beau monde chez lez nazis:
        Un grand nombre d’entre eux “conseillèrent” les dirigeants des états arabo-musulmans auxquels ,de DE GAULLE à Sarkozy et Hollande, la France a consciencieusement léché les babouches.Avec la bénédiction de l’extrême gauche , jamais en retard de la glorification d’un génocide, ont été formés dans ces états les terroristes palestiniens auxquels tout ce que le monde musulman génère d’abjection se réfère.
        Aujourd’hui nous adorons ici ces descendants des nazis au point que la France sera bientôt admise comme le 24ème état de la Ligue Arabe.

        • 30 Juillet 2016 à 15h03

          thd o dit

          Aucun rapport avec le message initial. Et aucun fait précis.

          Les forcenés dans votre genre ne réalisent pas à quel point ils se discréditent.

        • 30 Juillet 2016 à 15h41

          thd o dit

          Votre grief serait donc que la France entretienne des relations diplomatiques avec des pays arabes qui auraient hébergé quelques nazis.

          Mais, à ma connaissance, ce sont les Etats-Unis qui ont fait razzia sur les savants et espions nazis. Le célèbre von Braun, par exemple.

          Or, Israël entretien des liens diplomatiques avec les Etats-Unis. Donc, selon votre théorie, Israël devrait interrompre ces liens diplomatiques.

          Allez donc le leur conseiller, on verra ce qu’il en sortira…

      • 30 Juillet 2016 à 17h22

        himavat dit

        il n’ a sans doute pas non plus entendu parler de Nietzsche et de l’ influence de son anti-christianisme marqué

        le “avec ce christianisme qui nous a rendus faibles” en est un écho évident

      • 30 Juillet 2016 à 19h49

        IMHO dit

        Causeur est le dernier refuge de ceux qui sont conspués partout .

        • 30 Juillet 2016 à 20h47

          Hannibal-lecteur dit

          Refuge? Où Imho Bill vient se faire conspuer aussi…

    • 30 Juillet 2016 à 13h43

      distrait dit

      Incantations vaine et inutile comme trop souvent sur Causeur où la posture compte plus que le concret. Interpeler le Premier Ministre ok mais pour quelle action ?
      Un Guantanamo à la Francaise ? comment vous y prenez vous ? qui y va ? à quel endroit ? que fait on des petits frères des détenus pas encore fichés S ?
      Organiser le grand rembarquement pour satisfaire 60 ans plus tard le grand fantasme des Pieds Noirs ? Idem, quels sont les critères ? L’origine, la filiation , la religion ? Cà doit rappeler quelques bons souvenirs aux lecteurs juifs de votre feuille de chou qui savent bien que meme les Allemands qui étaient plutôt méthodiques ne sont pas parvenus à leurs fins dan les années 40.
      Arrêtez de tourner autour du pot et osez écrire comment vous allez procéder

      • 30 Juillet 2016 à 14h46

        Archebert Plochon dit

        Vous faites semblant de ne pas comprendre : à l’ombre en Guyane les S, expulsés les bi-nationaux qui fréquentent les mosquées fascistes, privés de citoyenneté  (i.e. d’aides sociales) leur famille et tous leurs amis. Cela devrait produire à l’intérieur des milieux musulmans une pression sociale défavorable aux entreprises criminelles, tout en épargnant la plupart des braves gens.

        • 30 Juillet 2016 à 15h39

          distrait dit

          Bien Archebert, vous levez une partie du voile ce qu’aucun éditorialiste ni politique ne semble oser faire encore à ce jour. On est en France, y aura-t-il des exceptions pour confirmer la règle ?
          Pouvez vous elaborer comment vous allez separer le bon grain de l’ivraie parmi les emigrés de 3 ou 4e generation nés Français et pour qui salafisme et console Nintendo sont un même combat ? Selon vous on en est encore à faire subir des pressions ?
          Essayez de doser votre reponse avant de parler d’extermination ou autre solution finale svp

      • 30 Juillet 2016 à 14h47

        AGF dit

        Tu te laves la bouche et tu parles des pieds-noirs

        • 30 Juillet 2016 à 17h26

          himavat dit

          Nous avons bien lu la même chose
          Hallucinant

          “lecteurs juifs de votre feuille de chou” pas mal non plus

      • 30 Juillet 2016 à 17h34

        eclair dit

        simple tu reviens aux lois de 1929 sur la nationalité.

        tu expulses tout ceux qui vivent d’allocations ou qui sont condamnés.

        tu arretes toute immigration.

        tu rejettes toutes demandes d’asile.

        Là tous les terroristes sont des immigrés ou des issus de la premiere generation.

        Pour les binationaux tu supprimes la possibilité de la double nationalité.
        Ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas perdre leur nationalité d’origine perdront la nationalité française.

        Revenir à des règles saines .

    • 30 Juillet 2016 à 13h40

      Anselme dit

      “Ah les cons, si ils savaient…” Daladier cité par St John Perse…

    • 30 Juillet 2016 à 9h29

      la pie qui déchante dit

      on fait ça en douce
      pour prépare les élections …

      “”En voulant donner le droit de vote aux immigrés non communautaires et par l’abaissement du droit de vote à 16 ans, les socialistes espèrent limiter la casse lors des prochaines élections. C’est dire !
      Notez que il parlent d’abaisser l’âge du droit de vote sans changer pour autant l’âge de l’accès à la majorité, c’est à dire à la responsabilité pénale.
      > C’est à dire qu’un jeune délinquant, il y en a, serait déclaré suffisamment mature pour voter sans être pour autant responsables de ses délits, de ses agressions, voire de ses crimes. Pure logique démagogique …
      il faut gratter les fonds de tiroirs …pour éviter la Berezina qui s’annonce …

    • 30 Juillet 2016 à 7h32

      kelenborn dit

      Tout à fait juste mais je vous trouve bien gentil

      ” Soyez Churchill plutôt que Chamberlain monsieur le Premier ministre !”

      La comparaison avec le capitaine du Titanic ne vaut guère mieux!

      En tout état de cause, pour citer Churchill ils auront à la fois la défaite et le déshonneur
      Non Vals ne peut décidément être ni Churchill ni Clémenceau mais seulement le général Valpioca (Tapioca en version originale), qui dans un album de Tintin fait “fousiller ” tout ce qui s’oppose à lui, au petit matin , dans la cour de la caserne. Il en a les coups de menton mais il lui manque la barbichette qui, seule, le rendrait digne de Napoléon III
      Ces gens la sont déjà les tristes mollahs d’un éternel Ayatollah qui nous a promis la soumission !On dira qu’on connait bien puisqu’on a offert le gite et le couvert à l’un d’entre eux et que l’on sait , 40 ans après, que les Iraniens devraient dresser un monument de reconnaissance à la France. Münich, Nauphle le Chateau, quelle sera la prochaine étape du Tour de Fiente?
      MK

      • 30 Juillet 2016 à 14h57

        Archebert Plochon dit

        Bien vu pour Tapioca ; quant à son supérieur, un petit air d’Oliveira da Figueira, avec sa bonhomie de camelot. Enfin cela n’avance pas nos affaires, mais cela clarifie les idées.

    • 30 Juillet 2016 à 7h05

      L'Ours dit

      Ils savent tous qu’il est trop tard pour des solutions douces. Alors ils noient le poisson.

      • 30 Juillet 2016 à 8h43

        Lecteur 92 dit

        Je pense que vous avez raison.
        Entre ceux qui ne comprennent pas ce qui se passe car un ne le leur a pas appris à l’école, ceux qui ne veulent pas voir et les autres. Je pense aussi que cela doit être la conclusion des réalistes.
        Cela pourrait aussi expliquer la décision de N Hulot quand il a dit qu’il n’était pas l’homme présidentiel. Il s’est rendu compte que s’il était élu, son programme écolo passerait en second.
        Il y avait aussi un bon article dans le Figaro qui disait que l’on a sacrifié les victimes pour ne pas s’attaquer aux bourreaux.
        D’ailleurs quand on lit les réactions dans les journaux, on dirait que les gens ont plus peur de ceux qui nous gouvernent que des terroriste

      • 30 Juillet 2016 à 20h10

        durru dit

        Maître l’Ours,
        Désolé, mais je ne suis pas du tout d’accord avec vous.
        1. Ils ne “savent” rien du tout. “Ils” sont complètement perdus, et de toute façon ce n’est pas du tout leur problème. Leur seul souci est de garder (ou retrouver) le pouvoir, pas pour en faire quelque chose, mais pour l’avoir tout simplement, c’est leur raison de vivre.
        2. Il n’est pas trop tard. Il n’est jamais trop tard. Et tant qu’on ne parle pas de “solution finale”, la solution, quelle qu’elle soit, pourra être considérée comme “douce”.
        Il manque (encore) la conviction de l’urgence absolue. Mais elle va pas tarder à faire son chemin, on le voit tous les jours.

    • 30 Juillet 2016 à 3h57

      àboutdepatience dit

      Ils sont tous les deux dépassés par les événements.
      On a seulement cette impression que Valls l’est un peu moins parce qu’il martèle et articule ses phrases en roulant de gros yeux de fou quand l’autre bredouille et annone d’une voix faible, avec un petit air penaud.
      Ils ont donc un jeu d’acteur très différent, mais au fond ça revient au même.

    • 30 Juillet 2016 à 0h15

      Oddo dit

      L’assassinat du prêtre catholique me semble avoir suscité des réactions plus fermes et plus précises de la part d’autorités musulmanes de France ; je pense que ces Français craignent aussi la réaction de musulmans contre les plus radicaux. Entendu sur RMC ; un Français musulman pratiquant : la France est trop bonne, trop gentille, il faut faire comme en Algérie…

      • 30 Juillet 2016 à 11h53

        thierry bruno dit

        Voulait-il dire réduire la pratique d’une autre religion à la portion congrue en terrorissant son clergé comme par l’assassinat des moines de Tibhirine par exemple, assassinat piloté par le gouvernement algérien ? Et votre Français musulman, a-t-il précisé s’il avait exclusivement la nationalité française ou s’il était porteur d’un autre passeport, algérien par exemple ?
        Vous avez raison sur un point : les musulmans installés en France redoutent que maintenant les terroristes musulmans s’en prennent aussi à leurs imams (déclaration d’une femme musulmane dans Le Figaro), c’est-à-dire qu’ils redoutent d’être attaqués dans leur mosquée. Personnellement, j’en doute mais cela montre bien que leurs réactions plus fermes sont des réactions de peur pour eux-mêmes et non de compassion.
        Mais ils auraient tort de ne pas continuer de nous raconter des salades, tant que du quidam au dirigeant politique en passant par le clergé catholique, il y en aura pour croire en leur mensonge.

        • 30 Juillet 2016 à 12h51

          àboutdepatience dit

          Oui
          je les entends régulièrement s’inquiéter des conséquences pour eux-mêmes 

        • 30 Juillet 2016 à 14h47

          Dindon et Pigeon dit

          Serait-ce un surprise… que chacun s’occupe en priorité de ce qui le concerne de près!? De même que peu de commentateurs, ici même, se sont inquiétés des conséquences sur “les autres”.
          La coopération, par exemple avec les Algériens que vous nommez, et qui à mon humble avis sera nécessaire pour progresser face aux enikabés, ne sera pas une coopération de compassion, mais pragmatique. Tout le monde perd en restant divisé.
          La question, en restant positif sur le résultat du conflit, est: quelle société veut-on bâtir ensuite? On continue à rester divisé, et à créer de nouvelles brèches? On intègre qui, quoi, et comment?

    • 29 Juillet 2016 à 23h06

      LOUPI dit

      Prendre les nazis comme exemple n’est pas vraiment une bonne idée. Même dans la SS il y avait du bon monde, La preuve ? 30% d’entre eux allaient a la messe. Alors padamalgam SVP.

    • 29 Juillet 2016 à 21h52

      Fogo91 dit

      A la lecture de cet article, il semble qu’il n’y ait plus que ceux qui veulent la fin de l’état de droit pour soutenir quelqu’un dans ce gouvernement failli. Et c’est normal (confer, la loi surveillance…).

      En plus ces réacs valsophiles ne sont visiblement jamais allé à Evry ou il finirait par s’apercevoir de la communautarisation de la ville. C’est facile: vous descendez à la gare d’Evry-Courcouronnes, vous arrivez sur la place de la Mairie ou vous verrez déjà un drapeau palestinien. (à ce sujet, le suppléant de Valls, Carlos Da Silva est allié sur Corbeil-Essonnes au vert Jacques Picard, militant de BDS). Attention, ne vous trompez pas de gare: si vous descendez gare du Bras de Fer vous arriverez à la place du 19 mars 1962.

      Bravo à Wil (21h14) et à Himavat (14h12) pour leur commentaires :)