Mort de Rafsandjani: l’Iran en deuil | Causeur

Mort de Rafsandjani: l’Iran en deuil

Mais la presse iranienne est partagée

Auteur

Thomas Flichy de la Neuville
Enseignant à Saint-Cyr.

Publié le 09 janvier 2017 / Monde

Mots-clés : , , ,

L'ancien président de la République islamique d'Iran Hachemi Rafsandjani vient de mourir à l'âge de 82 ans. Si la presse iranienne ne salue pas unanimement cette figure du camp pragmatique, tout le pays honore sa mémoire. Dans la culture chiite, le deuil est omniprésent.
iran rafsandjani chiisme islam

L'ex-président iranien Hachemi Rafsandjani. Sipa. Numéro de reportage : 00512344_000001.

La presse iranienne d’aujourd’hui brosse un hommage en demi-teinte à Hachemi Rafsandjani : ce fidèle de la révolution a connu une carrière erratique. À la gloire succéda la disgrâce puis le tardif retour de popularité. L’image de M. Rafsandjani est néanmoins instrumentalisée par le régime des mollahs pour faire passer une idée force : cet homme a incarné l’indépendance de la nation iranienne face à l’Occident (qui étouffe l’Iran par ses sanctions) mais également face à l’Orient (le marché iranien, ouvert à la Chine, a été envahi par ses biens de consommation bon marché).

Au-delà de ces signes politiques, cette mort permet  à l’Iran de se replonger dans les fondements de sa spiritualité : le chiisme est en effet marqué par le double sceau de l’amour et du deuil. Sceau de l’amour, dans la mesure où les fidèles, pour attirer la bienveillance des imams, doivent faire montre de leur propre dévotion. Cette dévotion profonde naît de l’amour dont elles-mêmes ont fait montre en sacrifiant leur vie pour leur communauté. Tous les Imams sont en effet considérés par les chiites comme des martyrs et tous ont effectivement enduré des persécutions de leur vivant, voire péri de mort violente. L’assassinat, ou ici la crise cardiaque.

C’est pourquoi le culte qui leur est dédié est également placé sous le signe du deuil : aux souffrances des Imams pour leurs fidèles doit répondre la douleur de ces derniers. Dans la culture chiite, la souffrance est bien la plus haute marque de l’amour.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 11 Janvier 2017 à 3h05

      Ibn Khaldun dit

      Voilà encore une nouvelle problématique :

      Classified documents presented last week to President Obama and President-elect Trump included allegations that Russian operatives claim to have compromising personal and financial information about Mr. Trump, multiple US officials with direct knowledge of the briefings tell CNN.

      Tout cela vient mettre singulièrement à mal les louanges bien hâtives de certains observateurs…  

    • 10 Janvier 2017 à 2h46

      Ibn Khaldun dit

      Dans un article intitulé Rex Tillerson, l’anti-néocons, Publié le 16 décembre 2016 sur Causeur, monsieur Flichy de la Neuville nous affirmait, à la hâte, la chose suivante :

      Connu pour sa réputation d’incorruptibilité, Tillerson sera un homme difficile à manœuvrer pour les groupements et puissances qui souhaiteraient s’emparer des rênes de l’Empire.

      Voilà que l’on en apprend de belles…

      • 10 Janvier 2017 à 3h10

        steed59 dit

        depuis cheney tous les politiciens US liés au pétrole ont des intérêts avec les pays producteurs, iran compris. Trump peut difficilement prévoir une lune de miel avec la Russie et en même temps remettre l’iran au rang des pays voyous.
        Quant aux articles de flichy-bidule, je m’en fais du PQ par rouleaux de 12

    • 9 Janvier 2017 à 20h09

      Dark Horse dit

      Une excellente nouvelle pour cette nouvelle année.

    • 9 Janvier 2017 à 19h55

      AGF dit

      ben quoi !quand il y a une bonne nouvelle on a bien le droit de rigoler. Il est bien suffisant qu’Obama se croit obligé d’être triste

    • 9 Janvier 2017 à 17h29

      Alpheratz51 dit

      En Effet : désopilant !!

      • 9 Janvier 2017 à 17h52

        steed59 dit

        y a pas à dire : le niveau baisse

    • 9 Janvier 2017 à 16h20

      steed59 dit

      merci pour ce moment de rigolade. M. Flichy de Machin, je vous décerne d’avance le gueguette d’or pour cette année à venir.

      • 9 Janvier 2017 à 16h53

        alain delon dit

        Comment ça, la nécrologie d’Isabelle Adjani vous fait rire?