Si la bataille de Mossoul m’était contée | Causeur

Si la bataille de Mossoul m’était contée

Quel avenir pour l’Irak post-Daech?

Auteur

Hadrien Desuin
Expert en géo-stratégie, sécurité et défense

Publié le 19 octobre 2016 / Monde

Mots-clés : , , , ,

mossoul irak daech iran

Tirs d'artillerie de l'armée irakienne aux environs de Mossoul. Sipa. Numéro de reportage : 00767460_000005.

Maintes fois annoncé ces derniers mois, le siège de Mossoul semble enfin démarrer pour de bon. Alors que les victoires précédentes de Tikrit, Samara ou Falloujah ont été rapides, la plupart des observateurs annoncent cette fois-ci  une bataille très longue. Cette ville de plus d’un million d’habitants, capitale de l’Irak septentrional, avait pourtant été conquise en deux jours par Daech, faute de combattants. C’est la prise de Mossoul et le discours du Calife autoproclamé Ibrahim qui avaient donné à Daech son statut de nouveau leader du monde djihadiste.

Recherche armée irakienne désespérément

À l’été 2014, les militaires n’étaient pas très motivés pour défendre le gouvernement à majorité chiite et pro-iranien de Nouri Al-Maliki. Mais c’est peut-être une spécialité irakienne puisqu’en 1991 et en 2003, cette armée s’était déjà évanouie à deux reprises. Depuis qu’Haïder Al-Abadi a repris le flambeau, les sunnites ont à peine changé leur regard sur le pouvoir de Bagdad. De fait, ce sont les milices chiites qui doivent reprendre le terrain à Daech, dans le triangle sunnite.Tactiquement le siège de Mossoul ne paraît pas si compliqué. Avec des forces militaires démesurément plus importantes que les djihadistes, avec une puissance de feu écrasante et une supériorité aérienne évidente, le rapport de force est excessivement favorable aux troupes de la coalition. Trois types de sièges sont possibles : l’encerclement, le ratissage et le raid fulgurant. L’encerclement est d’ores et déjà exclu. Un couloir de repli est laissé à l’EI pour que ses combattants puissent se replier vers la Syrie.

Une offensive en râteau?

Il ne resterait donc qu’un petit nombre de fous d’Allah prêt à se sacrifier dans un combat retardateur tandis que les grands chefs quittent la zone vers la Syrie. Un volume d’adversaire qu’on peut estimer au minimum à un gros millier de combattants fanatisés.Face à un tel adversaire, le raid au cœur du centre-ville aurait le mérite de prendre rapidement les symboles de la ville. “Run and declare victory” si on devait retourner le slogan de l’US Army en Irak en 2011. Les scènes de liesse auraient l’avantage de désorganiser, démoraliser et d’accélérer la fuite des djihadistes. Une fois le cœur de la ville saisi, la conquête des quartiers périphériques serait plus aisée.Le plus probable des scénarios d’attaque semble être une offensive en râteau, c’est-à-dire en ligne, quartier par quartier. Méthodique et sûre, cette technique de siège a fait ses preuves à Falloujah et Kobané. Elle a l’avantage de ne rien laisser derrière soi et l’inconvénient d’être assez longue. Maison par maison, rue par rue. Si Obama a prévenu que la bataille de Mossoul sera longue, c’est sans doute que cette technique de siège moderne a été choisie.

Des coalisés en chiens de faïence

Stratégiquement,  les choses sont plus compliquées. Si le siège est si lent, c’est surtout du fait de ces coalisés hétéroclites qui se regardent en chiens de faïence. Les milices chiites ne voient pas bien l’intérêt de faire le boulot des sunnites. Les Kurdes non plus. Depuis quatre ans, les peshmergas de Barzani regarde la plaine de Ninive sans bouger ou presque. Tandis que les Kurdes syriens font preuve d’un courage admirable dans leur pays. Les Turcs veillent au grain. Obama et Hollande veulent en finir avec Daech avant la fin de leur mandat, afin que leur trace dans l’Histoire soit synonyme de victoire contre l’obscurantisme. Ils poussent donc à l’offensive. Mais au sol, il n’y a que des forces spéciales et des instructeurs plus quelques canons français. Surtout, les avions et les drones agissent. Mais marqué par la guerre de huit ans de George W. Bush en Irak (2003-2011), Obama persiste à ne pas s’engager dans l’engrenage de l’intervention au sol. Le “nation building” ne fonctionne pas lorsqu’il est importé de l’étranger, encore moins avec des armes.

Deux ans après la conquête de l’Irak sunnite par les troupes d’Al Bagdadi, l’après-Daech va pouvoir commencer en Irak. Et c’est la partie la plus difficile. Continuer à fédéraliser l’Irak à travers une forte autonomie accordée au triangle sunnite apparaît comme un préalable à toute solution politique du conflit. Sinon la guerre reprendra ses droits.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 21 Octobre 2016 à 15h22

      lilith_12002@yahoo.fr dit

      Pardon, mais pourquoi laisser un “couloir de repli” aux djiadistes vers la Syrie?

    • 21 Octobre 2016 à 8h42

      Pol&Mic dit

      “Quel avenir pour l’Irak post-Daech?”…..
      ;……
      radieux , si les Etats-Unis et la France ne s’en mêlent plus!

    • 21 Octobre 2016 à 8h13

      rolgrenier dit

      J’entends en boucle à la télé que les Russes et Bachard pilonnent Alep en tuant des civils , et même si on écoute certains commentaires en ne visant qu’eux .Ces “civils” d’Alep Est sont des Islamistes aussi dangereux que Daech, et du même camp ils se sont alliés à eux, et les vrais civils ont eu maintes occasions de fuir les combats ..Ces islamisés font combattre les enfants, s’installent dans les hôpitaux, etc ; on connait leur façon de procéder de hurler ; donner des images d’enfants tués, alors qu’aucune image de ce genre nous parvient de Mossoul ..C’est pourtant la même guerre , quoiqu’on en dise .A entendre les commentateurs, les bombes sur Mossoul tuent les djihadistes, celles sur Alep visent les civils !

    • 21 Octobre 2016 à 5h23

      Naif dit

      et encore un spécialiste qui nous balance son analyse ! Il serait temps que tous ces experts en tout et n’importe quoi, soient sélectionnés en fonction de leur prévisions, au moins on pourrait rigoler. Cela donnerait : “notre spécialiste bidonnant qui s’est tout le temps planter ou presque prédit que :…”

    • 20 Octobre 2016 à 18h35

      plouc dit

      l’ auteur de cet article fait de la dérision et du sarcasme sur l’ armée irakienne qui a tendance à ” s’ évanouir ” dans la nature déjà 2 fois dans le passé en 1991 et 2003 !!!!
      il me semble que cela concernait l’ armée de Saddam Hussein qui se composait de 500 000 soldats majoritairement SUNNITES !!!!!
      quand à l’ armée actuelle maintenant aux mains des chiites , tout est à construire n’ ayant jamais appartenu à l’ armée de Saddam qui était sunnite !!!! et vu la situation chaotique du pays , il doit etre vraiment difficile de pouvoir créer un corps d’ armée qui tient la route !!!!

      • 21 Octobre 2016 à 5h25

        Naif dit

        à l’époque les “spécialistes” avaient prédit que la guerre contre cette troisième armée au monde serait longue et difficile…

    • 20 Octobre 2016 à 18h23

      Pol&Mic dit

      1- ils ont les chefs qui correspondent à leur mentalité orientale !
      celle qui existe (ou existait avant que les Français et les Américains s’ en mêlent !
      2- vouloir leur inculquer de force….. est une illusion de plus américano/française……..
      OU ALORS……. POURQUOI NE PAS FAIRE LA MÊME CHOSE CHEZ NOUS? N’EST CE PAS HOLLANDE???????…….. on va rire avec la réponse (s’il y en a une!)

    • 20 Octobre 2016 à 17h54

      Pol&Mic dit

      Et…… toujours une guerre selon les règles de la Gauche ??????
      alors qu’ils sont toujours les premiers à Y aller, ils sont condamnent ceux qui ne la font pas comme eux…………..( c’est à dire “faire la guerre sans la faire?….) (au moins en Syrie et Irak….)
      “ils sont fous ou quoi?”
      c’est bien ce que nous disions : la Gauche commence à dire (ou à faire dire) (Américains Démocrates compris) que c’est grâce à “eux” ‘ALORS QU’ILS N’ONT RIEN FAIT….. -mais ils en prendront plein la figure- (c’est un prêté pour une rendu médiatique) ……
      (où nous en sommes rendus pour dire la vérité!);;; incroyable!!!!!!
      vérité… vérité !….. on usurpe ton nom! (à Gauche)!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • 20 Octobre 2016 à 18h47

        Pol&Mic dit

        et dans la plupart des médias…….

    • 20 Octobre 2016 à 17h08

      Robinson dit

      Comme en ex-Yougoslavie, un scénario de balkanisation serait plausible, avec découpage de la Syrie et de l’Irak selon les zones de peuplement traditionnel entre sunnites, chiites, kurdes et turcs, puisqu’ils n’arrivent plus à vivre ensemble.

      • 20 Octobre 2016 à 17h13

        i-diogene dit

        Ils vivaient ensemble pourtant… Avant qu’ on y foute le bordel..!^^

        Diviser pour régner..!

        • 20 Octobre 2016 à 18h35

          Pol&Mic dit

          CQFD……

        • 20 Octobre 2016 à 18h43

          plouc dit

          ouais c’ est sure !!! mais tu devrais demander aux populations chiites d’ Irak ce qu’ ils en pensent de tes conneries en ayant passer 80 années sous la dictature des sunnites !!!!!
          tu devrais demander aussi aux kurdes ce qu’ ils pensent de tes conneries en ayant été gazé par le régime sunnite totalitaire de Saddam Hussein ?????

      • 20 Octobre 2016 à 18h31

        Pol&Mic dit

        s’ils n’arrivent pas (ou Plus) à vivre “ensemble……*pourquoi le devrions-nous?

    • 20 Octobre 2016 à 17h06

      MGB dit

      D’accord avec PHILPAT : la France ne devrait passe mêler de ce qui se passe en Syrie et en Irak. Quoique l’on y fasse, désormais cela n’empêchera pas le terrorisme islamique en Europe.
      Les guerres religieuses qui se déroulent là-bas nous dépassent complètement. Notre grille de lecture “droidelomiste” est inappropriée. Les Frères musulmans sont partout à la manoeuvre, avec l’appui de l’Arabie saoudite. Ce sont eux les fameux “rebelles” de Bachar, eux qu’il faudrait aider à se défendre contre ce dernier !
      Laissons les se massacrer, Dieu reconnaîtra les siens.

      • 20 Octobre 2016 à 17h18

        i-diogene dit

        … La Syrie et la Libye étaient des pays modernes et stables avant que l’ on finance des opposants (Al Nostra et consort) pour renverser Kadhafi et Al-Assad..!^^

    • 20 Octobre 2016 à 11h34

      philpat dit

      1) nous n’avons rien à faire dans ce bourbier! le gouvernement français se considère encore comme le petit gendarme du monde (alors qu’il est incapable de faire le ménage chez lui) et gesticule à Paris sur l’après Mossoul! il n’est même pas regardé par les puissances locales, (alors écouté?) comme dans l’article précédent, il ne voit pas que les gens d’en bas (locaux) et les gens d’en haut (lui) sont sur deux radios différentes

      • 20 Octobre 2016 à 17h21

        i-diogene dit

        FAUX:

        Le gouvernement ne cherche pas à jouer au gendarme: il détourne la défense nationale au profit d’une poignée de financiers..!^^

    • 19 Octobre 2016 à 21h37

      GigiLamourauzoo dit

      Bataille de semoule à Mossoul,ça m’saoule.
      Marrant,non? (toussotements)

    • 19 Octobre 2016 à 21h01

      Wil dit

      “Cette ville de plus d’un million d’habitants, capitale de l’Irak septentrional”
      On paris quoi qu’à l’inverse des villes reconquises par Assad et les russes en Syrie où les combattants sont des présentés comme des “rebelles” du régime syrien oppresseur,là les médias français vont moins pleurer sur le sort des habitants de Mossoul victimes des bombardements comme ils le font pour les villes de Syrie où les habitants sont présentés comme des victimes de ce salaud de Poutine à grand renfort d’images d’enfants couverts de poussière et de sang et vont nous faire le coup de la propagande américaine en parlant des libérateurs de la coalition de l’oppression de l’Etat Islamique alors que c’est le même ennemi?

    • 19 Octobre 2016 à 16h25

      A mon humble avis dit

      Seuls les leaders de Daech ont intérêt à fuir; les combattants de base n’ont qu’à laisser tomber le fusil et se fondre dans la population.
      Après tout, ils sont tous musulmans, tous soumis au même Dieu par le même texte, tous d’accord pour que la charia soit la loi du pays, pour que les femmes soient voilées et aient moins de droits que les hommes.
      Le djihad n’a pas besoin d’être au service d’un calife, et le combat pour l’islamisation du monde se poursuit partout, en particulier en Europe où le nombre de musulmans et de radicaux augmentent fortement et sans limite: le ramadan, le halal et les femmes voilées sont une forme de djihad, moins spectaculaires mais plus efficaces que les attentats.
      Obama et Hollande aident des musulmans à remplacer d’autres musulmans en terre d’islam, mais que font-ils chez nous ? Ils les accueillent à bras ouverts, considèrent que la loi islamique est compatible avec la démocratie et les droits de l’homme, ne combattent que très maladroitement et sans efficacité aucune les terroristes, et répètent les mêmes mantras :”pas d’amalgame” et “vivons ensemble”. Ce qui revient à tout accepter, à capituler sur tous les fronts.
      La bataille de Mossoul ne nous intéresse pas : c’est la bataille de France que nous devons mener et gagner.

      • 19 Octobre 2016 à 16h34

        AGF dit

        Obama et Hollande non seulement “accueillent” les musulmans mais les encouragent à l’extrémisme. C’est tellement délicieux de se faire sodomiser multiculturellement. Mais au fait qui désire vraiment la fin de Daesh ?

      • 19 Octobre 2016 à 16h38

        i-diogene dit

        -”… ne combattent que très maladroitement et sans efficacité aucune les terroristes…”.:

        C’ est faux et cela relève de l’ intox..!^^

        • 19 Octobre 2016 à 16h51

          A mon humble avis dit

          Ah bon, c’est faux ?
          La surprise totale des attentats du 13 novembre, alors que des dizaines de terroristes les préparaient depuis des mois en France et en Belgique, c’est de l’efficacité ?
          L’absence de barrières en béton à Nice en plein état d’urgence et alors que les menaces étaient connues, c’était efficace ?
          La libération d’un djihadiste notoire qui en a profité pour assassiner un prêtre dans son église, c’était efficace ?
          La découverte par hasard de bonbonnes de gaz en plein Paris par un passant, aussitôt transformée par le gouvernement et les médias en “attentat déjoué”, c’est de l’efficacité ?
          L’incapacité à vraiment surveiller les fichés S, c’est efficace ?
          Le refus de donner aux maires les noms des fichés S, ce qui permettraient de voir où ils sont (dans les écoles, les mairies, les entreprises), c’est efficace ?
          Citez une seule action efficace contre les terroristes, au lieu de balancer: “c’est de l’intox”, et vous serez plus crédible.

        • 19 Octobre 2016 à 17h43

          i-diogene dit

          L’ anti-terrorisme est un combat très complexe..
          Surtout vu l’ inventivité des terroristes..

          Que ce soit aujourd’hui, ou dans le passé, c’ est très difficile à éradiquer: nationalistes corses, l’ IRA, l’ ETA, etc.. Personne n’ a jamais rien empêché, ni ramené le risque à Zéro..

          .. Même des pays paranos comme l’USA ou l’ Israël ne sont pas à l’ abris..

          .. Mais, de la à prétendre que l’ Etat ou l’ UE ne font un bouleau efficace, c’ est juste une intox..:

          La meilleure solution serait de ne pas s’ingérer de force, ni déstabiliser les pays du Maghreb, du MO et d’ Afrique..!^^

          Le problème du terrorisme est assez récent, il a donc fallu s’ organiser au niveau national et européen..

          Mais, ça ne produira jamais un risque zéro tant que la politique extérieure ne changera pas..

          Quant à la libération d’ un djihadiste notoire, c’est qu’ en France, quand on a purgé sa peine, rien ne permet de maintenir en prison préventivement..: pour un qui récidive, combien se tiendront tranquilles..?

          Le fichés S ne sont pas accessibles aux maires parce qu’ils ne sont pas outillés ni formés pour combattre le terrorisme..

          On ne peut pas surveiller tout les fichés S : plus de 10 000 personnes, plus ou moins suspects..

          L’ exploitation des fichiers S ne suffit pas..: il faut faire un travail de fond en plus..

      • 19 Octobre 2016 à 17h53

        Rico dit

        @A mon humble avis

        “La bataille de Mossoul ne nous intéresse pas : c’est la bataille de France que nous devons mener et gagner.”

        Dès le début des premières incursions “militaires” de l’organisation terroriste en Irak,J’ai toujours pensé que si “l’alliance”,en dépit de ses chamailleries d’intérêt geo-politique avait décidé de sa finalité au plus vite,ce serait chose faite depuis longtemps.

        Les “copains” de la coalition dont ceux qui alimentent l’intégrisme religieux afin d’étendre leur pouvoir sur l’Occident,ont d’ailleurs attendus son installation en restant les bras croisée un bout de temps,mais je ne m’étendrai pas sur les raisons d’état n’étant pas dans le secret des dieux d’Occident au demeurant,hormis nuire pour certains dont la France au vilain Bachar.

        Pour conclure,depuis toujours sur ce point,je suis en accord totale avec vous pour dire que l’inquiétant pour l’Europe et notre Nation reste moins la résistance de l’organisation terroriste “la bas”,mais ces milliers de meurtriers musulmans pour beaucoup anonymes qui reviendront la queue entre les jambes “chez nous” avec une haine plus que vivace ou se mélangera revanche et frustration dans l’attente d’une vengeance “divine”.

        Ils passeront pour héros parmi leurs coreligionnaires “modérés”.

        Y’aura pas de quoi se sentir rassuré et fêter ça aux champagne…car ca promet pour l’avenir,le notre et celui de nos jeunes.

        Comment peut on encore croire aux fadaises du vivreensemblisme face a une telle montée de haine raciale et culturello-religieuse dans notre société ou chaque jour qui passe apporte son lot de preuves indiscutables en matiere de haine anti-Occident si ce n’est anti-républicaine.

        Cordialement.  

        • 20 Octobre 2016 à 18h06

          i-diogene dit

          Hem..!

          - Iraq, Afghanistan, Syrie, Libye: la coalition occidentale a provoqué la mort de plus de trois millions de civils…

          - Daesh et les terroristes sont des p’tits joueurs..!^^

      • 20 Octobre 2016 à 18h44

        Pol&Mic dit

        TIENT !…… c’est bizarre on n’entend pas les féministes et autres “Femen’ Contester……. on “savait Donc bien d’où ça venait!….. ( mais -comme par hasard “ils” ne liront pas….)

    • 19 Octobre 2016 à 16h07

      Nobody dit

      Je pense malheureusement que les djihadistes vont froidement se servir de la population civile en l’utilisant comme bouclier. N’oublions pas leur inimaginable cruauté. Ou alors, ils sortiront en emmenant de très nombreux otages afin que l’on ne puisse pas tirer dans le tas.

    • 19 Octobre 2016 à 15h55

      Malg dit

      Quel avenir ? Tant qu’il y aura des sunnites et des chiites sur un même territoire n’importe qui peut prédire l’avenir. 

    • 19 Octobre 2016 à 15h39

      L'Ours dit

      La bataille ne sera longue que pour une raison et pas deux: le fait de vouloir qu’il y ait le moins de morts possible chez les civils, et c’est heureux, sinon ce serait vite réglé.
      J’espère seulement qu’on ne passera pas notre temps à trahir les kurdes!

    • 19 Octobre 2016 à 14h54

      expz dit

      Les Chinois dans les années 30 laissaient toujours “une porte de sortie”aux Japonais lorsqu’ils arrivaient à les encercler.A la grande surprise des américains après 1941…
      Bizarre que la coalition puisse s’imaginer que les djihadistes soient suffisamment stupides et préfèrent s’enfuir en plein désert pour être immédiatement carbonisés par l’aviation américaine.D’ailleurs si ils y parvenaient,ce serait pour se retrancher ailleurs…A moins qu’ils n’aient plus le “moral”,mais dans ce cas,les réditions seraient massives…
      Les djihadistes ont intérêt à combattre au plus près de la population civile,à se “fondre” dans celle-ci,à “coller” aux combattants adverses pour restreindre les interventions aériennes.Dès lors,la coalition en a pour un bon moment,pas certain qu’elle tienne jusqu’au bout et les professionnels occidentaux devront alors prendre la suite…