Irak : les chrétiens font de mauvais martyrs | Causeur

Irak : les chrétiens font de mauvais martyrs

La dernière lâcheté de Kouchner

Auteur

Thomas Gueydier

Thomas Gueydier
est directeur du Centre d’Etudes Théologiques de Caen.

Publié le 14 novembre 2010 / Monde

Mots-clés : , ,

Comme toujours, La France répugne à dénoncer la persécution des catholiques dans le monde. Alors que les grandes démocraties la condamnent explicitement et immédiatement, tels les Etats-Unis, ces dernières heures, suite aux attentats de Bagdad, nos diplomates finassent, nuancent et tergiversent. Les précautions oratoires du Quai d’Orsay ne font plus guère illusion : la suspicion semble jetée d’emblée sur les chrétiens persécutés. Tout se passe en effet comme s’ils en rajoutaient, comme si les martyrs catholiques en faisaient toujours un peu trop. De toutes les façons, la persécution religieuse, cela n’existe pas pour la France, cela n’a jamais existé puisque la religion elle-même n’existe pas publiquement. Puisque la religion n’existe pas.

De même que la « Guerre des Balkans » n’était, d’après le ministère des Affaires étrangères d’alors, qu’une guerre interethnique – comprenez tribale -, à laquelle les catholiques croates ont bien pris leur part, de même les catholiques d’Irak sont pris aujourd’hui, nous disent les hérauts du pays des droits de l’homme, dans une espèce de tourbe. Une tourbe dans laquelle il n’y a ni victimes ni bourreaux, ni coupables ni martyrs, mais une foule de barbares demeurés qui s’entretuent et attendent tous désespérément leur salut de la Démocratie, c’est-à-dire de nos leçons de morale. C’est du moins ce qui ressort de la déclaration récente du MAE. Explication de texte.

« Nous condamnons avec la plus grande fermeté toutes les violences en Irak. » Notez que la France condamne des « violences ». Aucunement les persécutions religieuses… Vous n’y pensez pas. Un nettoyage ethnique ? Vous voulez rire. « Les attentats qui ont lieu aujourd’hui à Bagdad et qui auraient fait au moins 6 victimes parmi des membres de la communauté chrétienne comme ceux qui ont eu lieu le 8 novembre à Najaf et Kerbala et qui ont causé la mort de plus de trente personnes, dont dix pèlerins iraniens, sont des actes barbares et lâches qui endeuillent à nouveau l’Irak.»

Les attentas auraient fait six morts…. On n’est pas vraiment certain qu’il y ait eu des morts du côté catholique en Irak, en fait. Ou plutôt « parmi les membres de la communauté chrétienne ». J’oubliais : il n’y a pas de « chrétiens » pour la France mais « les membres d’une communauté », qui se trouve être la communauté chrétienne, en l’occurrence. Laïcité oblige : la religion appartient à la sphère du privé. Il n’y a que des citoyens en France et pour la France. En revanche ce qui est sûr, c’est qu’il y a eu des morts, de vrais morts, de vrais beaux morts du côté non-chrétien et bien davantage : trente. Trente réels contre « 6 » hypothétiques. Jugez par vous-mêmes.

« Dans ce contexte tragique, nous exprimons toutes nos condoléances aux familles et aux proches des victimes si durement frappés, ainsi qu’aux autorités irakiennes. » « Si durement frappés ». Par qui ? Par quoi ? Le sort ? La destinée ? En réalité, la France est immensément polie. Elle exprime ses condoléances les plus sincères aux parents des victimes du nettoyage ethnique mais aussi et surtout aux autorités irakiennes. On aurait tendance à l’oublier. Ce qu’on ne sait pas, c’est que les plus à plaindre dans cette histoire, ce ne sont pas les catholiques (d’ailleurs on n’est même pas sûr qu’ils soient morts), ce sont les pauvres autorités irakiennes. Les pauvres autorités irakiennes démunies devant tant de méchanceté, de haine et de religion.

« La France est solidaire de l’Irak et reste plus que jamais engagée à ses côtés dans la lutte contre le terrorisme. » Comment ? Comment la France reste-t-elle engagée dans la lutte contre le terrorisme ? Par la pensée, par l’esprit bien sûr et par le cœur bien évidemment. Il faut reconnaître que la France a accueilli dans ses hôpitaux les « membres de la communauté chrétienne » blessés dans les attentats. Ils sont autorisés à cicatriser chez nous. Forme suprême de la grandeur d’âme postmoderne.

« Bernard Kouchner a proposé que le Conseil de sécurité se réunisse. Ces consultations se tiendront aujourd’hui même à New York. L’objet de cette réunion est que le Conseil condamne les attaques contre tous les Irakiens, notamment celles visant des lieux de cultes qu’ils soient musulmans ou chrétiens. » L’important dans cette phrase, c’est l’adjectif « tous ». Il faut que le Conseil condamne les attaques contre tous les Irakiens, annonce le Ministre français. Pas seulement contre les chrétiens. Qu’on se le dise : la France ne prend pas le parti exclusif des chrétiens. D’ailleurs, il n’y a pas que les croyants qui soient persécutés. Les lieux de culte ne sont pas les seuls lieux visés. Il est nécessaire de le préciser, semble-t-il. Ne nous laissons pas aller au sentimentalisme. Un prêtre assassiné en pleine messe, c’est très triste. Mais il n’y a pas que les catholiques dans la vie.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 19 Novembre 2010 à 11h03

      Pierre Régnier dit

      …/… Qu’on veuille bien m’excuser. La faute d’orthographe dans le mot “conscience”, dont j’ai retiré le c, n’est pas de Bencheikh mais de moi.

    • 19 Novembre 2010 à 10h58

      Pierre Régnier dit

      …/…
      Ces citations sont de Soheib Bencheikh, ancien grand mufti de Marseille. Elles sont extraites du livre “Les Versets douloureux” par David Meyer, Yves Simoens et Soheib Bencheikh (éd. Lessius, collection L’autre et les autres, 2007).

      Des trois amis, juif, chrétien et musulman qui réfléchissent ensemble je trouve que c’est ce dernier qui est le plus avancé vers la désacralisation de la violence religieuse.

      Il est, hélas, une grande exception chez les responsables musulmans de haut niveau. Et les médias lui préfèrent de beaucoup le sinistre Tarik Ramadan, pour qui les musulmans, dans la société française, doivent s’organiser en contre-pouvoir.

    • 19 Novembre 2010 à 10h56

      Pierre Régnier dit

      @ gjpd

      Vous dites : “Juste un peu dommage que l’auteur de ce post ne profite pas de l’occasion pour citer les déclarations de (quelques) musulmans audacieux.”

      Je crois que c’est dans la réflexion audacieuse et persévérante sur le long terme que les musulmans arriveront à dégager leur religion de sa violence intrinsèque :

      “La deuxième valeur pour laquelle nous devrions œuvrer, c’est la libération du Coran de toutes ses interprétations dépassées par le temps, mais aussi la libération de l’idée de Dieu, du Coran lui-même. Le Coran, ce n’est qu’un paradigme parmi d’autres paradigmes – la Torah, l’Evangile”.

      “Il faut réellement libérer l’idée de la divinité, du Coran lui-même. Ne pas dire que nous nions, ou portons atteinte, ou dévalorisons ce livre qui reste sacré. Ce livre n’est rien devant la hauteur, la grandeur absolue de Dieu”.

      Et encore :

      “Nous devons trouver le remède c’est-à-dire, tout simplement revenir à la consience individuelle.”

      …/…

    • 19 Novembre 2010 à 1h05

      gjpd dit

      Juste un peu dommage que l’auteur de ce post ne profite pas de l’occasion pour citer les déclarations de (quelques) musulmans audacieux.

      Sinon merci pour cet article. Toute victime mérite d’être honorée.
      Pas sûr que la sourdine utilisée dans ce traitement médiatique soit la meilleur réponse à la barbarie. Mais bon.

      Demain un responsable politique français fera une déclaration débile sur les musulmans du fin fond de sa ville de province, et nous aurons enfin un traitement médiatique à la hauteur.
      Rappelez vous ce parfait inconnu qui du fin fond de sa Floride menaçait (c’est dingue!) de brûler le Coran.

    • 18 Novembre 2010 à 17h27

      cadin dit

      Qui est l’auteur du texte? Connaissez-vous quelque chose aux chrétiens en Irak et plus généralement au moyen orient pour en parler? Il n’y a rien de clair et d’expressive dans ce à quoi vous voulez nous exprimez. Votre faute est d’avoir publié cet article puisque non seulement on sent venir de vous une mauvaise pensée intérieur mais surtout que vous êtes totalement déplacé et vulgaire.

    • 17 Novembre 2010 à 22h09

      black cat dit

      moi je suis plutôt d’accord avec l’oiseau bleu même si il est naif au sujet des complots (à mon avis). Sinon pour Kouchner c’est normal puisqu’ il préfère de loin la subtilité des garçons de ferme et les gourmettes à Rolex; aux martyrs.

    • 17 Novembre 2010 à 20h40

      expat dit

      @ Bibi : trop funny. Thanks (je ris jaune).

    • 17 Novembre 2010 à 18h52

      Bibi dit

      Et oui, on saura le grand jour venu qu’Arafat obéissait à Israël, par exemple quand il a commis le massacre de Damour au Liban. Et aussi que le Hamas ne fait qu’exécuter les ordres d’Israël quand il exécute des membres du Fatah et des chrétiens dans la bande de Gaza.

      D’ailleurs “Bobby Ewing” et “sahabas” font partie de l’unité (Top Secret) “Tiftouf”, chargée de semer des informations choisies par les services de renseignements israéliens, afin de changer la perception de l’Occident.

      p.s. Ben Laden est né Berkowitz.

    • 17 Novembre 2010 à 18h09

      Bobby Ewing dit

      @Sahabas :Ce que vous dîtes est tout à fait juste .Bien que raillées ici et aujourd’hui , ces vérités seront acceptés comme telles ,en dépit de l’arrogance des sots et des imbéciles . Surtout gardez votre esprit de synthèse , c’est ce dont est dépourvue la grande majorité ; La plupart sont curieux mais victimes de la guerre de l’ information ,ou de l’information de guerre , je ne sais plus comment dire .

    • 17 Novembre 2010 à 17h13

      sahabas dit

      Les occidentaux m’épateront toujours.

      Responsables de la destruction de l’Iraq et du chaos, ils viennent maintenant donner des leçons de tolérance.

      Où sont les indignations face aux massacres commis contre les musulmans ? Car encore faut-il le rappeler, 99,99 % des victimes du conflit irakiens sont de confession musulmane. Assassinés soit dans le cadre d’attentats mais surtout à causes des très nombreuses exactions des USA, de la Grande Bretagne et des alliés, Kouchner compris et tous les intellectuels complices de cette propagande de guerre.

      Se servir ensuite du sang des martyres chrétiens, versés en grande partie à cause de l’irresponsabilité et de l’impérialisme occidental qui a détruit les structures du pays, pour encore alimenter une autre propagande, celle de la haine anti-musulmane, est immonde.

      Que les victimes reposent en paix : elles ne méritent l’utilisation de leur mémoire par des cyniques hypocrites, aux sombres desseins. Quand je vois la Licra manifester pour les chrétiens et dans le même temps soutenir le rasage de Gaza et du Liban par israel au cours desquels des centaines de chrétiens furent assassinés… Immonde.