Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Ioulia Timochenko, pas sainte mais martyre…

L’acharnement contre l’opposante ukrainienne est un Tchernobyl judiciaire

Publié le 22 janvier 2013 à 12:00 dans Monde

Mots-clés : , , , ,

yulia timochenko ukraine

L’Ukraine n’est pas un pays sexy, si l’on met à part le groupe d’intervention féministe Femen, dont l’évocation sur les sites internet fait monter en flèche le nombre de visiteurs. Pour le reste, ce pays, qui servit de modèle à Hergé de dictature est-européenne sous le nom de Bordurie, évoque les vastes plaines de terres noires (tchernoziom), les mines de charbon du Donetsk et la grande porte de Kiev des Tableaux d’une exposition de Modeste Moussorgski.

Depuis l’éclatement de l’URSS, en 1992, l’Ukraine, devenue indépendante, connaît une vie politique agitée. Dans un premier temps, les anciens apparatchiks communistes, dont le premier président du pays, Leonid Koutchma, était la figure de proue, procédèrent, à leur profit, à la désoviétisation de l’économie. Alors que ces oligarques construisaient des fortunes, les gens ordinaires voyaient leur niveau de vie se dégrader, et regardaient avec envie leurs voisins polonais, slovaques ou hongrois accéder à une vie meilleure et à une démocratie véritable par leur intégration au sein de l’UE.

En 2005, ce fut l’explosion : la « révolution orange » – couleur adoptée par les contestataires pro-européens – fit annuler l’élection présidentielle qui avait porté au pouvoir Viktor Ianoukovitch, candidat des ex-apparatchiks, permettant à son rival, le pro-européen Viktor Iouchtchenko, d’accéder à la présidence.

[...]

*Photo : Wiki commons.

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

Article publié dans Causeur et réservé à nos abonnés.
Pour le lire dans son intégralité...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 

Nos offres

A lire sur Causeur.fr

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

10

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 19 Juillet 2013 à 21h15

    basta43 dit

    Je réponds à Shaffosen: quel argument hautement intéressant!

       Comme je ne connais pas suffisamment bien la personnalité politique de Ioulia Timochenko, je n’en dirai pas plus, sinon qu’il me semble, quand même, qu’il y ait quelque acharnement.

  • 23 Janvier 2013 à 10h07

    selavy38 dit

    Oui, je regrette également qu’elle soit une fausse blonde. Mais mes fantasmes s’arrêtent là, vous avez raison de dénoncer cette affaire “judiciaire” dont personne ne parle…
    Ioula Timochenko n’est pas irréprochable, certes, mais que dire des maîtres actuels de ce pays qui n’est pas aussi triste que vous le dites… que dire de l’ancienne nomenklatura soviétique…

  • 22 Janvier 2013 à 19h12

    Angel dit

    Bonsoir Luc et a tous les causeurs,

    cette dame est une vrai vipere. La caricature de la politicienne corrompue mais qui plait a l’Occident (certaines personnes en Occident comme Bush hier, Baiden et Obama aujourd’hui , la Merkel Teutonne et les laquais leurs obeissant au doig et a l’oeil). Comme Sakashvili, Djukanovic du Montengro, les mafieux albanais Berisha de Tirana et Hashim Thaci dans le protectorat du Kosovo……….des veritables taches criminelles.

    Bonjour Rotil , ne vous excusez pas. moi j’aurais aime voir une nouvel Golda Meir, Un nouveau Ben Gourion ou Rabin mais bon Bibi doit manoeuvrer serre…Israel est en Danger (quand ne l”a t’ilpas ete)Pas seulement du courage qu”il a mais faire attention la trahison pourrait venir des USA ou de l’UE (et oui l’argent des qataris et saoudiens………… apres 2 0 annees de propagande pro hamas les bons d’un cote et lesmechants israelines de l’autre)

  • 22 Janvier 2013 à 16h13

    schaffausen dit

    Je suis quand même très déçu qu’elle ne soit pas une vraie blonde.

  • 22 Janvier 2013 à 14h35

    schaffausen dit

    @steed 59 Nous ne devons pas connaître les mêmes ukrainiens car j’ai le sentiment que madame Timochenko, qui n’est pas une enfant de Marie, est encore populaire.

    • 22 Janvier 2013 à 14h41

      steed59 dit

      oui elle est comme ségo, elle garde un noyau de supporters purs et durs, et ses malheurs l’ont quelque peu fait remonter dans l’estime de ses concitoyens. Il n’empeche qu’elle a dilapidé un potentiel de sympathie en quelques années qu’elle ne récupèrera probablement jamais. En même temps quand on voit la médiocrité de ses adversaires politiques.

  • 22 Janvier 2013 à 14h06

    RotilBis dit

    Tant pire que l’article soit fermé aux non-abonnés…

    N’empêche que j’ai voté ce matin pour Nétanyahou.

    Je sais que c’est là un hors sujet. Et je présente mes excuses à tous à ce sujet… 

  • 22 Janvier 2013 à 13h59

    steed59 dit

    d’autant qu’à part ses cheveux elle a pas grand chose d’ukrainienne puisqu’elle est d’ascendance arméno-lettone. Son patronyme à consonnance ukrainienne lui vient de son mari. Moi qui connait un peu l’ukraine (qui mérite mieux que la présentation dont vous en faites – allez vous balader en été dans les rues de Kiev et vous verrez si ce n’est pas un pays sexy) je peux vous dire que l’image de Youlia Tymochenko est bcp plus nuancé que vous le laissez paraitre. Je la comparerais à Segolene Royal : très populaire à ses débuts, elle a fini par exaspérer tout le monde par son langage outrancier, son ambition carnassière et sa démagogie sans limite. Demandez à un ukrainien ce qu’il en pense, ils vous diront tous la même chose : elle est folle !!

  • 22 Janvier 2013 à 12h49

    Vassili Tchouïkov dit

    Non ! Ia Bordurie, c’est la Bulgarie. Qui comme la Syldavie, est située dans la zone des Balkans.
    C’est d’autant plus net, que dans le Sceptre d’Ottokar, on voit bien la présence de l’islam au travers des costumes et de quelques esquisses de mosquées.
    Vous allez prendre une protestation officielle de l’ambassadeur de Bordurie à Paris.

  • 22 Janvier 2013 à 12h06

    L'Ours dit

    LR,
    je vous suis mot pour mot.