«Il faut pousser au départ ceux qui nous empoisonnent la vie» | Causeur

«Il faut pousser au départ ceux qui nous empoisonnent la vie»

Entretien avec Aymeric Chauprade 1/2

Publié le 13 octobre 2014 / Politique Religion

Mots-clés : , , , , , ,

chauprade islam fn


Aymeric Chauprade est député européen FN et conseiller aux affaires internationales de Marine Le Pen.

Propos recueillis par Élisabeth Lévy et Gil Mihaely

Causeur. Ne tournons pas autour du pot : vous traînez une réputation d’antisémite et/ou d’admirateur des dictateurs arabes. Et voilà que, le 11 août, vous avez publié sur votre site realpolitik.tv un texte intitulé « La France face à la question islamique : les choix crédibles pour un avenir français », dans lequel vous prenez parti pour Israël contre le Hamas et dénoncez l’antisémitisme en France. Ce texte très commenté dans votre parti a été interprété comme une rupture doctrinale et politique. Expliquez-vous.

Aymeric Chauprade. Rien, ni dans mes écrits ni dans ma vie personnelle, ne permet d’affirmer à quiconque que je puisse être antisémite, ni aujourd’hui, ni hier. La publication de ce texte ne change pas ce que j’ai été et ce que je suis, je veux dire un amoureux de la France qui n’a de haine pour personne. Par ailleurs, je n’ai jamais fait preuve non plus de complaisance à l’égard de régimes totalitaires. Être réaliste et discuter avec des régimes autoritaires ne signifie pas que l’on en soit partisan ! En 2009, j’ai publié un atlas de géopolitique dont un chapitre était consacré aux attentats du 11 septembre 2001 comme point de départ d’une nouvelle géopolitique mondiale. Une polémique est née de cet ouvrage qui a donné prétexte à mon éviction brutale par le ministre de la Défense de l’époque de mon poste d’enseignant à l’École de guerre. En réalité, j’exposais les thèses alternatives à la thèse officielle des autorités américaines dans le but de montrer que le choc des civilisations commence par un choc des représentations et des narrations.

À vrai dire, le complotisme ne nous est pas plus sympathique quand il n’est pas antisémite. Quelles sont les « théories alternatives » auxquelles vous vous référez ?

J’ai beaucoup travaillé sur le rôle de ce l’on appelle les « États profonds », et qui n’a rien à voir avec le complotisme. Il s’agit des jeux occultes menés par certaines parties du renseignement et de l’armée qui échappent à l’autorité supérieure de l’État. C’est aussi vrai aux États-Unis qu’en Algérie ou en Arabie saoudite ! Je n’ai jamais rien affirmé. Un scientifique n’affirme qu’avec des preuves. J’ai simplement constaté ce qu’une multitude d’analystes crédibles ont affirmé aux États-Unis et dans de nombreux pays d’Europe. D’une part la faiblesse de la version officielle des attentats du 11-Septembre donnée par les autorités américaines, d’autre part le jeu trouble joué par une partie du renseignement américain avec le renseignement saoudien depuis des décennies, et ce bien avant le 11-Septembre. A-t-on le droit de se poser ces questions en France ?

[...]

à suivre…

*Photo : Hannah.

  • Une-Causeur-17-octobre-2014-gauche-mourir-dignite

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 76 - Octobre 2014

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    Une-Causeur-17-octobre-2014-gauche-mourir-dignite
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 6 Novembre 2014 à 18h36

      GRAINDE SEL dit

      “Il faut pousser au départ ceux qui nous empoisonnent la vie»” !……
      mais vous voule “dépeupler” la France d’une bonne partie des gens de Gauche !????? (y compris les repentis (es) éventuels !….)

    • 15 Octobre 2014 à 14h56

      Colonel DAX dit

      [bis repetita ; suis pas hors sujet et suis courtois]

      La France pousse (au depart), elle pousse, mais avec le cul : du coup, elle l’a toujours dans le fion.

      Faudrait pousser par devant, mais il faut des burnes pour cela…

      La brave France, donc, encaisse, encaisse…

      Mais ce n’est que mon RESSENTI…

    • 15 Octobre 2014 à 12h44

      jeanyvesp dit

      Je viens de visionner la vidéo et je confirme. Je travaille dans un Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile et je vois de plus en plus de greffés, de dyalisés et autres pathologies extrêmement lourdes qui utilisent les filières officielles de l’asile pour venir se faire soigner gratuitement en France.
      Petite précision : les dossiers d’asile sont en général vides…

    • 13 Octobre 2014 à 20h55

      pelo dit

      “pousser au départ ceux qui nous empoisonnent la vie” !

      Et pourquoi pas, après tout ! Et comment on fait pour virer Chauprade ?

      • 15 Octobre 2014 à 12h16

        Georges dit

        On le sanctionne au mépris de la liberté d’expression, en le virant de sa chaire de professeur ?

        • 15 Octobre 2014 à 15h10

          nadiacomaneci dit

          Il est prof de quoi ? Pas de Droit en tous cas -;))))

    • 13 Octobre 2014 à 20h38

      Naif dit

      à quand un entretien avec Eric Zemmour ?

    • 13 Octobre 2014 à 12h23

      cage dit

      le CNR se retournerait dans sa tombe s’il apprenait que depuis des années, la CAF subventionne les caïds de cités, les progromistes et les djihadistes.
      mais le danger, c’est le FN, c’est Z, c’est A.Fink. 
      pas les politicards du style Camba. et consorts. 

    • 13 Octobre 2014 à 12h06

      morsang dit

      Puis-je revenir si ce n’est pas inopportun par rapport au thème ci-dessus, sur la couverture du dernier numéro de causeur.
      Risquant une raffarinade je dirais que la question est pertinente mais la réponse difficile.
      La gauche mourra-t-elle dignement ?Prise dans les remugles du trotskisme,du stalinisme (nos communistes)et du molletisme;comment partir en paix quant on n’a pas encore assimilé le monde tels qu’il a changé et change depuis 1945 et par conséquent répondu aux questions
       En attendant on nous  sert  le Conseil National de la Résistance comme modèle ,ce qui est une insulte à l’égard des visionnaires qui ont édifié la France de 1945 comme s’ils allaient aujoiurd’hui nous proposer les solutions d’il y à 60 ans
      Mais on peut aussi ,au delà du” de profundis”,imaginer un scenario optimiste ?Et si,aprés une cure d’une ou deux decennies d’opposition,une nouvelle génération (elle pointe déja) prenait le chemin de Bad Godesberg?Peut-être direz-vousà ce moment  Bad Godesberg se prononcera “Palo Alto”! on verra bien.
      Il est vrai que l’on peut trouver que l’excellent M.Cambadélis vous a quelques fois l’air le figurer l’appariteur du deuil des familles
       amen  

      • 13 Octobre 2014 à 12h51

        Habemousse dit

        « La gauche mourra-t-elle dignement ? »

        La gauche est immortelle, ou presque : en flattant chez autrui des défauts tels que la paresse, la facilité, la jalousie, l’égoïsme, en transformant ces derniers par un coup de baguette idéologique en qualités, elle s’attache à vie une bande de bras cassés opportunistes et envieux du bien d’autrui , qui l’amènent au pouvoir quand la droite commence à lui ressembler ou qu’il y a encore quelques fonds de tiroir à racler, ce qui est le cas aujourd’hui pour très peu de temps.
        Pour la dignité, je ne sais pas si son président a un jour appris sa signification …

        • 13 Octobre 2014 à 13h17

          cage dit

          la dignité, c’était le CNR.