Alain Finkielkraut et l’identité nationale | Causeur

Alain Finkielkraut et l’identité nationale

L’esprit de l’escalier en vidéo

Auteur

Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut
est philosophe et écrivain.

Publié le 27 septembre 2016 / Politique

Mots-clés : , , ,

Les propos de Nicolas Sarkozy sur l'assimilation et le roman national ("Nos ancêtres les gaulois...) ont fait grand bruit. Pour l’auteur de L’identité malheureuse, la France est «un pays que l’on rejoint», quelles que soient son origine et sa religion. En se dressant sur leurs ergots dès qu’ils entendent parler d’identité nationale, « les progressistes, qui ne jurent que par le métissage, donnent la main aux économistes qui s’impatientent des frontières et des obstacles à toutes les circulations, à tous les flux, car ils n’ont jamais à faire qu’à une matière humaine indifférenciée ».

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 1 Octobre 2016 à 19h02

      joli dit

      Dommage qu’il n’y ait qu’un seul philosophe de la qualité de Finkielkraut en France !

    • 1 Octobre 2016 à 14h33

      Lector dit

      « les progressistes, qui ne jurent que par le métissage, donnent la main aux économistes qui s’impatientent des frontières et des obstacles à toutes les circulations, à tous les flux, car ils n’ont jamais à faire qu’à une matière humaine indifférenciée ».

      Avec Sarkozy pas d’autre choix que celui du métissage, c’est même lui qui le dit, “une obligation, un impératif” :

      https://www.youtube.com/watch?v=nzDXpJOEzpM

      Donc si “ceux qui font aujourd’hui le procès de NS ne savent pas de quoi ils parlent”, ceux qui le défendent ne savent pas de qui ils parlent.