Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

et recevez la synthèse de l'actualité vue par Causeur.



X

Allah bless America

Publié le 25 janvier 2013 à 11:48 dans Brèves Monde

Mots-clés : , ,

Chez l’Oncle Sam, la liberté de conscience, c’est sacré. Même aux heures les plus sombres de la psychose anti-islamiste, personne ou presque ne songeait à interdire la pratique du culte mahométan, y compris chez les néoconservateurs préparant l’Armageddon à partir du bourbier irakien. Puis vint Obama. Barack « Hussein » Obama, comme le stipule son acte de naissance à Hawaï, ce prénom musulman étant l’héritage d’un père kenyan qui l’abandonna à la naissance. Obama le faux américain pour les plus frapadingues du Tea Party, Obama le musulman caché, Obama le bolchévique en costume cravate. 

Dans l’Amérique d’Obama – qui n’est rien de tout cela, auquel cas on rirait bien – la prestigieuse université d’Harvard vient de faire inscrire un extrait du Coran au-dessus de son portail. Et pas n’importe quel passage, mais le verset 135 de la sourate Femmes, qui propose « l’une des meilleures descriptions de la justice » d’après les dirigeants de la faculté.

Jugez sur pièces, dans la traduction que nous livre l’agence officielle d’information iranienne, cela donne : « Ô, les croyants ! Allons ! Debout, témoins pour Dieu avec justice ! Fût-ce contre vous-mêmes ou contre père et mère ou proches parents, et qu’il s’agisse d’un riche ou d’un besogneux ; car Dieu a priorité sur les deux. Ne suivez donc pas les passions, afin d’être justes. Si vous louvoyez ou si vous devenez indifférents, alors oui, Dieu demeure bien informé de ce que vous faites. »

Nous laisserons le lecteur juger de la pertinence du propos. Mais en attendant l’élection présidentielle iranienne de juin, la fac étasunienne fait un premier pas interculturel dans la direction de Téhéran : au pays des mollahs, les versets coraniques décorent déjà préaux et jardins publics. De quoi inspirer des projets de reconversion universitaire au futur ex-président Mahmoud Ahmadinejad ?

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Cet article vous a plu, inscrivez-vous à notre Newsletter.

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire sur Causeur.fr

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

12

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 26 Janvier 2013 à 1h05

    ALMFBTYPP dit

    et ca vous étonne dans notre belle france où les épiphanies sont enlevées des galettes par nos bons élus de gauche demeurés ( 1 exmple parmi 100) pour ne pas froisser nos amis musulmans: it’s too late but we fight

  • 25 Janvier 2013 à 15h59

    Patrick dit

    Je ne m’étonne plus de rien. Mais les Français sont précurseurs avec leur “Allahou akbar” sur la cathédrale de Lyon : Ahmed la gargouille suscite la polémique à la cathédrale.

    • 25 Janvier 2013 à 20h38

      schaffausen dit

      Il se trouve que je suis lyonnais. La gargouille en question représente le visage d’un chef de chantier musulman qui travaille sur la cathédrale depuis trente ans. Il n’y a pas de sourate, simplement la mention (invisible sauf avec un téléobjectif) : Dieu est grand. Je ne vois pas vraiment la pertinence du parallèle que vous établissez.

  • 25 Janvier 2013 à 15h33

    Panda Kungler dit

    (D’accord avec Jesse)

  • 25 Janvier 2013 à 15h32

    Panda Kungler dit

    Bien d’accord avec vous. Il est truculent de constater, en revanche, que ce verset est extrait d’une sourate où l’on peut lire plus haut (v. 34): “Les femmes vertueuses sont obéissantes. [...] Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les.” En matière de justice, on a vu mieux.
    Mais c’était juste pour taquiner.

  • 25 Janvier 2013 à 15h25

    L'Ours dit

    Jesse Darvas,
    moi je ne trouve pas ça dérisoire , anodin voir inoffensif. C’est le meilleur moyen de faire de la publicité à ce qui n’en mérite pas. Evidemment, il faut pour cela être comme moi un contempteur de l’islam que j’estime pervers et dangereux. Une citation tirée d’un ensemble ne dit rien de l’ensemble et sur un fronton, ne banalise pas la citation mais bien l’ensemble.
    Je ne les ai pas lus, mais je vous fiche mon billet qu’on pourrait tirer des extraits forts convenables de la dianétique ou de mein kampf.

  • 25 Janvier 2013 à 15h08

    Jesse Darvas dit

    une citation du Coran sur un mur consacré à un ensemble d’extraits de texte concernant la notion de justice, à côté d’une citation de Saint Augustin… ceux qui voient dans une telle citation le signe d’une islamisation “à l’iranienne” de Harvard et plus généralement des Etats-Unis (“Allah bless America”) ressemblent plus aux gardiens de la vertu iraniens (à l’affût du moindre écart à la parole divine pour les uns, à l’affût de la moindre référence à l’islam pour les autres) que les dirigeants de Harvard. La paranoïa fait décidément des ravages…

    • 25 Janvier 2013 à 15h15

      Fiorino dit

      Merci pour l’info Darvas en effet Moreau est le parfait exemple des pom-pom boys de la manif pour tous. Faire peur avec l’islam tout en soutenant la cause retrograde en France.

  • 25 Janvier 2013 à 13h02

    Bibi dit

    Old news, al-Syndicaliste qui n’assure même pas le minimum syndical.
    A côté des phrases de Saint Augustin et de la Magna Carta, la fac de droit inscrit un verset en anglais, quoique pas sur son portail. 
    Quand on est récipient de dons généreux en provenance de croyants, on les respecte.
     

  • 25 Janvier 2013 à 12h36

    L'Ours dit

    On n’est pas sorti de la mélasse!