100% des femmes harcelées? Alors je n’existe pas | Causeur

100% des femmes harcelées? Alors je n’existe pas

Draguer n’est pas harceler

Auteur

Altana Otovic

Altana Otovic
est etudiante en Lettres Modernes et blogueuse

Publié le 27 avril 2015 / Société

Mots-clés : , ,

harcèlement sexuel dans les transports en commun féminisme

L’affaire a fait grand bruit. « 100% des femmes ont déjà été harcelées ou agressées sexuellement dans les transports en commun ». Telle est la conclusion établie par le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes dans un rapport remis à Najat Vallaud-Belkacem ce jeudi. 100% des femmes, vraiment ? Alors, je n’existe pas. Et bon nombre de mes amies non plus.

Je ne vais pas donner ma bénédiction implicite à ceux qui braillent contre vents et marées que tout va très bien, Madame la Marquise, et qui balayent d’un revers de main les témoignages si nombreux de femmes en détresse, car il n’est plus grande insulte à l’égard de ces dernières que de nier leur souffrance et les problèmes véritables auxquels nous sommes toutes confrontées. Je suis désolée que mes propos n’aillent pas dans le sens de l’idéologie sécuritaire la plus alarmiste, mais je dois vous avouer une chose : je ne me fais jamais emmerder. Ni dans le RER ou le métro que j’emprunte matin et soir, ni dans la rue, ni dans la banlieue où je vis depuis deux décennies. Pas même à Barbès où, il y a quelque temps, je profitais des premiers jours de soleil pour me délester de mon manteau d’hiver.

Suis-je une jeune fille discrète et très couverte ? Une femme costaud qu’on a trop peur d’embêter ? Une créature déconnectée des réalités qui vit cloîtrée dans une résidence de luxe ? Sûrement pas. J’ai la vingtaine, la féminité plantureuse et communicative, je m’habille comme bon me semble et ne me refuse rien. Je déambule le sein libre (avec un 100C…) si l’humeur m’en dit et j’enfile du très court quand l’envie m’en prend. Lorsqu’il est très tard et qu’il n’y a pas de bus, je rentre à pieds et pour aller plus vite, je coupe par un quartier réputé sensible où s’amoncellent en bandes les jeunes hommes désœuvrés. C’est vous dire à quel point je cherche les ennuis.

J’ai bien essayé de retourner cette étude dans tous les sens, mais il n’y a rien à faire : sans dire évidemment que le harcèlement sexuel n’existe pas, je dois reconnaître que celui-ci ne m’a jamais préoccupée.

D’ailleurs, harceler, ça veut dire quoi, au juste ?

Si l’on prend en exemple les Etats-Unis, où des féministes ont récemment planté une cinquantaine de panneaux « No catcall zone » pour interdire aux hommes d’accoster les femmes sous couvert de lutte anti-harcèlement, alors oui, je dois me faire harceler tous les jours… et je ne suis même pas au courant ! Pire encore, j’aime ça et me réserve le droit de faire la même chose.

Du haut de ma vingtaine, j’ai connu d’innombrables scènes de vie quotidienne pour lesquelles Isabelle Alonso aurait déjà porté plainte. J’ai vécu ce que vivent toutes les femmes, en particulier celles dont la féminité est assumée. Les klaxons, les regards, les sifflets, les compliments murmurés à l’oreille, les propositions et les invitations en tous genres… Et je ne me sens pas harcelée le moins du monde. Au contraire, je glane les compliments comme on ramasse des coquillages, me réjouissant de l’effet que je fais à des hommes dont je refuse pourtant les avances car ils ne me plaisent souvent pas.

Je me vois bien obligée de faire la conclusion suivante : nous vivons dans une société où la confusion entre séduction et harcèlement s’est normalisée. Il suffit de voir les réactions enflammées au tweet de Sophie de Menthon, qui admet qu’« être sifflée dans la rue est plutôt sympa », pour le comprendre : désormais, accoster une femme revient à lui fourrer de force le sexe au fond du gosier. Tant et si bien que beaucoup se sentent agressées à la moindre approche, n’hésitant pas à prendre des airs hautains, dégainer le mépris le plus glacial, oser les paroles les plus dévalorisantes, à fortiori quand le dragueur est un paria de la société. L’exemple du jeune de banlieue traité comme s’il avait la lèpre, je l’ai vu plus d’une fois. Et il n’est pas rare que ce soit à ce moment là que les choses se mettent à mal tourner car la méchanceté ne peut engendrer qu’elle-même. (voir cette vidéo, à partir de 16 min)

Pourtant, notre culture française et notre héritage latin nous ont donné le goût de l’amour, du flirt et de la beauté. Loin de les considérer comme triviaux, nous les honorons car ils nous rappellent des grâces supérieures à celles de notre monde et nous relient au jaillissement procréateur : c’est tout le miracle de la vie et de la création qui se trouve convoqué quand passe une jolie femme. Quel outrage commet un homme qui choisit, par un sifflet ou une parole flatteuse, d’en célébrer les charmes ? Il suffit souvent d’un merci, d’un sourire, d’une parole aimable, d’un au revoir poli, en somme du respect le plus élémentaire, pour que vous soyez alors gratifiée de paroles plus sympathiques encore et qu’on vous laisse filer sans heurts.

Des siècles de répression sexuelle et l’insécurité qui sévit actuellement en France ont probablement marqué notre inconscient au fer rouge : les femmes portent en elles un traumatisme et souvent, la peur bien ancrée du prédateur masculin qui leur a fait tant de mal par le passé. D’autres facteurs s’ajoutent : une sur-intellectualisation qui fait dédaigner le corps alors même que celui-ci n’est pas moins noble que l’esprit, et un féminisme puritain hérité de la branche la plus austère du christianisme, celle-là même qui n’aime pas la chair. Pour finir, notre époque déconnectée du ciel nous condamne à l’égalitarisme. La beauté comme l’excellence finissent clouées au pilori, comme tout ce qui est inné, car l’absence de structures spirituelles les font voir comme injustes. Les progressistes s’engagent dans la lutte : la séduction sera combattue et expurgée de tout ce qui en fait le sucre.

Les féministes qui prétendent empêcher les hommes de siffler les femmes sont les mêmes que celles qui ont fait interdire en 2013 la diffusion de la chanson « Blurred Lines » de Robin Thicke à l’Université d’Edimbourg et se sont arraché les cheveux face à la beauté insolente, friponne et indomptable d’Emily Ratajkowski, caracolant seins nus dans un clip jugé sexiste. Un appel au viol déguisé, soi-disant. Trop de beauté, trop de fertilité et trop de joie séductrice, surtout : la qualité des uns offense l’orgueil des autres.

La vraie violence contre les femmes n’est pourtant pas là où on nous dit qu’elle se trouve. Souvent, elle s’effectue en vase clos. C’est celle du travail ou du foyer. C’est la violence patronale ou conjugale et les femmes qui pensent avoir tout à perdre en quittant l’enfer qui les détruit. C’est la montée des intégrismes les plus toxiques pour la cause féminine et d’un traditionalisme patriarcal qui érige en norme alternative la culture des grands frères, des gamines interdites de short en été, privées d’hommes en toutes saisons quand elles ne sont pas mariées de force ou attaquées à l’acide pour délit d’occidentalisation. C’est contre cette violence qu’il faudrait se battre.

Alors, de grâce, chers puritains, luttez contre ce qui rabaisse la femme, non contre ce qui la magnifie. Ne nous enlevez pas l’un des bonheurs les plus purs et les plus simples. Ce bonheur est gratuit, il n’est pas l’apanage des sublimes : il s’offre à toute femme qui veut bien se laisser prendre. Il s’offrira à vous aussi, si vous le voulez bien. C’est le bonheur de séduire et de cueillir ça et là les fruits de sa beauté comme autant de butins de guerre. Et de sourire à l’homme qui vous désigne parmi la foule.

*Photo : Pixabay.com

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 2 Juillet 2015 à 16h06

      Nonobstant dit

      Excellent!
      Je fais partie du sexe dit “fort”, ce qui ne m’a pas empêché de lire avec délice cet article écrit par un réprésentant du sexe dit “beau”. J’ai été séduit par une pertinence qui sublime ce qui se passe malheureusement de nos jours: une indifférence feinte, mais forcée par une bien pensance guerroyant sans relâche contre ce “harcèlement” dont on a d’ailleurs perdu la vraie signification du mot.
      La question est posée: quelle est maintenant la limite entre séduction et harcèlement? Je pense que, dans le doute, beaucoup s’abstiennent de prendre le risque de le découvrir.
      J’avoue avoir toujours rendu hommage (en toute bonne foi, mais pas toujours) à la beauté des femmes, et plus souvent à leur intelligence, et j’aime toujours le faire.
      Harceler une femme est un concept que je trouve flou et terriblement réducteur.
      Je suis d’ailleurs farouchement opposé à l’idée d’égalité homme-femme, car les femmes sont supérieures aux hommes, mais….. que feraient-elles sans nous?
      Bravo donc pour cet article !
      Nonobstant, je le confirme haut et fort: vous existez bien, vous venez de le prouver.
      Et la prochaine fois que je ferai un compliment à une femme, je suis sûr que je penserai à vous :)

    • 4 Mai 2015 à 17h51

      commissaire joss dit

      à trop vouloir punir les hommes de manière irrationnelle car après le dérisoire sifflet, le délit de regard n’est plus très loin, le féminisme militant poussé à l’extrême jusque dans le couple aura bientôt réussi l’irréparable: la solitude de la femme. Le mouvement Femen est le plus bel exemple de volonté de détruire et d’asservir les hommes d’aujourd’hui en se vengeant d’une époque française qui n’existe plus. Le féminisme militant ne sait plus où placer le curseur de la véritable violence; cet aveuglement né du principe de précaution et qui consiste à désigner tous les hommes comme des salauds en puissance au moindre regard est un horizon sans vie pour les femmes. Même le couple est intrinsèquement un risque, et ne pas savoir est plus excitant que de tout contrôler. C’est donc une raison d’espérer.

    • 3 Mai 2015 à 11h53

      Mazagan dit

      Bravo pour votre article ! Nous sombrons en effet dans un puritanisme qui rigidifie les relations inter-humaines (ce qui est trop rigide a, hélas, tendance à casser) et qui se trompe en effet de cibles.

    • 1 Mai 2015 à 12h29

      salaison dit

      J’ajoute : Hypocrisie ?….. là elles battent les hommes à “plate couture”

      • 2 Mai 2015 à 10h38

        i-diogene dit

        Arf…! Pourquoi ai-je l’ impression que chacun de vos coms est la manifestation des rancoeurs d’ un éternel looser…?

    • 1 Mai 2015 à 12h28

      salaison dit

      “aussi “salopes” que les hommes qu’elles dénoncent” citation rapportée d’une femme “féministe”,  qui plus est !….. 
      mais il est vrai qu’elle travaillait avec des femmes……
      n’empêche : CQFD 

    • 30 Avril 2015 à 22h47

      i-diogene dit

      En fait, ce qui m’ agace dans ce rapport merdique, c’ est cet amalgame qui est fait entre les comportements délictueux et de simples coups de chapeaux qui n’ engendrent aucun préjudice..

      D’ autre part, le terme harcèlement ne s’ applique qu’à une répétition des faits sur la même personne, par un même personnage..Ce qui peut arriver, mais c’ est loin d’ être une généralité.

      N’ en déplaise aux pisses-vinaigres qui ont conçu ce rapport et se sentent agressées à la moindre manifestation d’ admiration, dans la vie de tout les jours, il apparaît clairement que toutes les femmes ne réagissent pas de la même façon à ce genre de manifestations.

      Si certaines sont agacées, d’ autres sont indifférentes, d’ autres amusées, d’ autres flattées, certaines rougissent, et même, d’ autres encore en rêveraient..

      Le soucis, c’ est que personne ne peut préjuger de la réaction que cela produira sur une inconnue… D’ où la nécessité du petit test, normalement indolore..!^^
       
      Les agressions sexuelles, quand à elles, sont définies par les lois et punies comme telles… 

      Maintenant, si la rue et l’ espace publique, je connais assez bien, je dois bien admettre que les transports en commun… Depuis mon service militaire… J’ ai rarement eu le privilège de les utiliser..

      Mais, bon, encore une fois, il faut faire la différence entre délit et manifestation d’ admiration… (Ou de bonne humeur, tout simplement)..   

    • 29 Avril 2015 à 17h48

      Prince Murat dit

      En y réfléchissant, et revenant ici après quelques jours de panne d’internet, je me dis que cet article et cette discussion prouvent au moins la gigantesque, la totale, absurdité de la ”Théorie du Genre” !
      Affirmer, comme le fait cette ravissante lesbienne (et pourtant mère de famille) de Najat Vallaud-Belkacem, que ”les Hommes sont Femmes comme les autres !”… Quel aveuglement !
      Avec leurs hivers rigoureux, où ils se surgèlent malencontreusement les couilles et la bite, les mâles suédois progressent doucement sur la voie de l’émasculation finale… et les toilettes à lunette fixe !
      Mais tout de même, nier qu’il y ait une différence vertigineuse entre ”le désir” qui travaille en permanence les reins des hommes, et la patiente recherche par les femmes d’un environnement protecteur pour élever leurs enfants !
      Et qui plus est, injecter régulièrement dans la société française quelques millions de jeunes étalons musulmans frustrés , torturés jusqu’à l’insupportable par leur testostérone, au point de se taper régulièrement la tête contre le plancher !

      • 29 Avril 2015 à 20h01

        Prince Murat dit

        Comme je l’écrivais au tout début de cette discussion, si les ”les femmes étaient vraiment des hommes comme les autres”, nous verrions, le soir, dans les métros vides, des femmes se caresser les seins et le clito, et gémir pour nous provoquer !
        Personne n’a été capable de me répondre sur cet argument : tout le monde sait que le désir féminin est uniquement passif, factice et mercantile !!! 

        • 30 Avril 2015 à 0h40

          nadiacomaneci dit

          La frustration vous étouffe pauvre Murat, à force de ne rencontrer que des femmes passives, factices et mercantiles.
          En même temps, si toutes les autres vous fuient, il y a bien une raison, non ?
          Dommage pour le “désir qui travaille en permanence vos reins”-;)))) Mais où allez-vous chercher tout ça ? Vous prenez des trucs ?

        • 30 Avril 2015 à 8h17

          la pie qui déchante dit

          a nadia:

          il roule en Harley Davidson comme BB au lieu de prendre les Taxis comme Agnes …

        • 30 Avril 2015 à 8h19

          la pie qui déchante dit

          et en plus , non seulement ça lui donne des idées , mais ça va lui coller des hémorroïdes …
          Alors là il va être être intenable…

        • 30 Avril 2015 à 9h30

          Prince Murat dit

          Il y a effectivement deux ou trois vieux hippies qui circulent en Harley-Davidson !

        • 30 Avril 2015 à 23h16

          Incube dit

          La jouissance féminine est plus longue, puis profonde, plus puissante, … plus tout que la jouissance masculine.
          Et plus étonnante.
          Vous dites “factice”?

        • 30 Avril 2015 à 23h42

          i-diogene dit

          .. Ha, parce qu’ en plus elles jouïssent…?

          C’ est scandaleux, qu’ on les châtie impitoyablement..!^^

          J’ adore ce genre de généralités..! 
           

        • 1 Mai 2015 à 0h18

          nadiacomaneci dit

          La pie, vous me plaisez de plus en plus !

      • 30 Avril 2015 à 8h54

        Prince Murat dit

        Chère Nadia,
        Merci de me répondre… même si sur ce sujet, comme sur la politique, vous vous retrouvez une fois de plus complètement submergée par mes arguments !

        Et vous ne me répondez que par des attaques personnelles, qui ne me touchent pas le moins du monde, puisqu’elles ne correspondent absolument pas à la situation réelle !
        L’endroit le plus intéressant de la petite ville où je vis, c’est le supermarché ultramoderne et climatisé.
        Je suis toujours amusé par la joie et l’effervescence de mon amie à chaque fois que je prends le risque de l’y emmener, en redoutant le moment du passage en caisse.
        Ce qui est positif, c’est que la grande majorité de la clientèle est tout simplement composée de dominicains, et pas seulement de barons de la mafia : toutes les classes de leur société sont représentées…
        En partie grâce à l’industrie du tourisme, ce pays se développe.
        Mais, il y a donc ce défilé de couples ”gringos d’âge mûr et créatures de rêve” !
        Récemment, j’ai vu une exception : une jeune femme, blanche et blonde, en compagnie d’un ”local” : en l’examinant en détail, j’ai fini par remarquer qu’elle avait une malformation des muscles du cou… 

        • 1 Mai 2015 à 0h29

          nadiacomaneci dit

          Pourquoi redoutez-vous le moment du “passage en caisse” avec votre amie ??
          Dans quel couple normal monétise t-on ainsi les relations ? Ce qui est à vous est à elle, non ? Chez moi c’est comme ça, et dans tous les couples dignes de ce nom.
          Vous êtes obsédé par l’argent parce que vos compagnes le sont. Forcément, sans votre argent vous ne verriez pas la couleur de leurs… charmes.
          Faites l’expérience… Et narrez nous avec les détails comme vous aimez à le faire la tronche de votre “amie” quand vous arrêtez de payer. Son repli stratégique et sa débandade.
          Vive le tourisme qui développe les tristes tropiques. Mais bas les pattes les gringos ventripotents qui se payent des gamines misérables. Vous, quoi.

    • 29 Avril 2015 à 12h44

      100HO7+LHO+L100 dit

      “”"100% des femmes harcelées? Alors je n’existe pas??? “”

      Altana , comment pouvez vous dire ça ???

      Ce soir 17heures au St Georges ???

      • 1 Mai 2015 à 7h40

        Incube dit

        Alors ?
        ;-D
        J’avais pas osé, mais j’avais pensé à écrire un truc comme çà… 

    • 29 Avril 2015 à 10h58

      la pie qui déchante dit

      Bon vous savez quoi : tout ne va pas si mal en France , quoiqu’en disent les grincheux , dont je fais évidemment partie…

      En effet 268 commentaires pour des histoirs de main aux fesses , contre 50 pour notre reforme de l’enseignement …
      le coq gaulois est bien vivant et nos femmes ont encore de beaux jours devant elles …
      L’inverse eut été inquiétant …

    • 28 Avril 2015 à 11h53

      shakti dit

      Altana je soutiens ton article à 100% car je suis dans la même situation… mais je crains que nos origines à l’évidence balkaniques ne nous aident largement à supporter ce qui fait peur à des natures disons plus … frêles ou sensibles… je pense qu’inconsciemment nous sommes prêtes à réagir physiquement à des actes qui seraient déplacés, que cela se sent et que les prédateurs le savent et ne frappent pas à notre porte. J’ai des amies africaines aussi et elles me disent que personne ne vient les emmerder si elles ne le veulent pas et que portant elles s’exhibent volontiers et effectivement si tu prends le métro ou le RER tu ressens que gare à celui qui viendra emmerder une africaine il s’en souviendrait pour le restant de sa vie vu la scène qu’elle lui réserverait! je crois que c’est pareil pour nous nous avons en nous du fait de nos origines inconsciemment la capacité physique de nous défendre et ça se ressent que ça ne serait pas simple… la confiance en soi on la porte aussi … alors bien sûr ça ne veut pas dire que je vais aller jusqu’à traîner seule à 23h en mini jupe à Barbès ou à Porte de Clignancourt car c’est vrai qu’à partir de certaines heures et dans certains quartiers on ne croise pas les êtres les plus éveillés de la planète … pour autant ne nous interdisons pas d’exister en tant qu’homme ou femme dans la vie sinon si tout devient codifié même les relations humaines de base ce serait vraiment la fin de l’humanité … 

      • 28 Avril 2015 à 15h25

        nadiacomaneci dit

        N’importe quoi, je suis à 100% d’origine roumaine et le gêne de la baston n’existe pas plus dans les Balkans qu’ailleurs. Les prédateurs frappent quand ils en ont envie, ils ne nous demandent pas nos passeports ou la nationalité de nos parents.

        • 28 Avril 2015 à 15h39

          Flo dit

          désolée de vous contredire nadia, mais ce fameux  gène de la baston, vous l’avez bel et bien. Le mec qui vous foutra la main au panier dans le métro est un inconscient. Il se prendra une branlée mémorable et ce sera bien fait pour sa gueule.  Quant à dire si ce gène est balkanique, je n’en ai pas la moindre idée :-D. Pour ma part, je n’ai aucune origine balkanique mais les connards sont rares à me manquer de respect.

        • 28 Avril 2015 à 18h34

          nadiacomaneci dit

          faut pas confondre Causeur et la vraie vie Flo !
          Je fais 50 kilos toute mouillée, je suis d’une nature très paisible et je ne vois pas me jeter sur un de ces sauvages. Cela dit, je ne dois pas avoir l’air commode, parce que j’ai une certaine façon peu avenante de regarder les siffloteurs et les gaudrioleux qui semble les calmer net. Mais rien qui n’arrête l’homme des cavernes. Au contraire, je crains que ça ne l’excite.

        • 29 Avril 2015 à 13h05

          eetu dit

          Mais je la reconnais !
          C’est la madame sans gène (de la baston) !
          C’est elle qui m’a récemment harcelé sauvagement plus haut dans ce fil !
           Mais oui, cette morgue, ce mépris, cette vanité hautaine, c’est elle je vous dis Monsieur le Commissaire !
          Et le pire, après ses agressions sauvages, c’est qu’elle se croit obligée de vous infliger : un cours de morale d’abord (là je pense que c’est gratuit), et une consultation psychiatrique en sus (au fait, vous me direz combien je vous dois ?)

        • 29 Avril 2015 à 16h39

          nadiacomaneci dit

          Pauvre petit chou d’amour tout bouleversé, tout méprisé, tout agressé, tout harcelé qui vient couiner sa détresse parce qu’il s’est fait remettre à a place, et proprement encore, après un énième étron…
          Mais c’est quoi cette chochotte ?!

      • 29 Avril 2015 à 18h17

        Prince Murat dit

        Nadia,
        D’après ce que vous écrivez ”un peu plus bas”, vous êtes vraiment comme toutes les autres ”jeunes filles”, ici, dans cette discussion : ce qui vous fait ”mouiller instantanément”, ce sont les vieux papys hollywoodiens, ridés comme des pommes bien mûres…
        ”Le sex-appeal de Charles Bronson ou d’Henry Fonda” !

        • 30 Avril 2015 à 0h43

          nadiacomaneci dit

          Vous devriez regarder “Il était une fois dans l’Ouest” Ils n’étaient ni papys, ni ridés…
          Pas comme vous, sans aucun doute.

    • 28 Avril 2015 à 11h40

      Michka dit

      Tenir la porte à une dame de nos jour passe pour du harcèlement, nous nous acheminons tout doucement aux mêmes attitudes que les ligues féminines américaines ont mis en place.
       

      • 28 Avril 2015 à 11h44

        isa dit

        Je ne voulais pas vous oublier, Mishka, c’est cadeau:
         http://www.dailymotion.com/video/x1drtz_serge-gainsbourg-requiem-pour-un-co_music

        • 28 Avril 2015 à 12h32

          la pie qui déchante dit

          arretez Isa : ce n’est pas la Légion d’honneur que vous distribuez , c’est du Gainsbourg , c’est sérieux …

        • 28 Avril 2015 à 12h41

          Michka dit

          Merci Isa, Gainsbourg a un grand talent contrairement à beaucoup de nos chanteurs actuels.

    • 28 Avril 2015 à 8h33

      Fioretto dit

      Juste pour rendre un peu antipathique aux causeurs Altana …
      http://www.bvoltaire.fr/altanaotovic/foie-gras-un-genocide-bien-francais,6754 

      • 28 Avril 2015 à 9h27

        Villaterne dit

        Raté !

      • 28 Avril 2015 à 9h35

        mogul dit

        Touche pas au foie gras, salope !
        Ceci dit, si je ne la suis pas dans sa croisade anti-gavage (c’est vrai que c’est barbare, mais le résultat est si bon !) son autre article sur M’bala M’bala n’est pas bête. Si je la soupçonne de fausse naïveté quand elle prétend ne pas connaître le fond de commerce du personnage, c’est vrai que le grand guignol orchestré par Valls à l’époque avait tout, à la fois, du coup de communication et du prurit fascistoïde.
        Notre arsenal législatif pour poursuivre et condamner le racisme et le négationnisme et déjà copieux, pas la peine d’en rajouter. Il eut mieux valu s’assurer qu’il paie ses nombreuses amendes au lieu de le laisser tranquillement organiser son insolvabilité. Le portefeuille, il n’y a que ça de vrai…
        Ceci dit, j’adore cette petite. 

        • 28 Avril 2015 à 10h11

          isa dit

          Du EL crache!
          Et hop dans le fayotage! 

        • 28 Avril 2015 à 11h00

          mogul dit

          EL crache ???

        • 28 Avril 2015 à 11h01

          mogul dit

          C’est qui ça? 

        • 28 Avril 2015 à 15h26

          nadiacomaneci dit

          Elle est amoureuse de Zemmour.
          Une dingue.

        • 28 Avril 2015 à 15h39

          Fioretto dit

           @ isa
          Plutôt du Brigitte Bardot craché ! Ici à Nice il y a en a plein de ce profils extrémistes sur la cause animale et qui votent FN.

        • 28 Avril 2015 à 18h36

          nadiacomaneci dit

          Les pires

        • 28 Avril 2015 à 19h02

          isa dit

          Fio,
          Genre ce vieux Mandon? 

        • 28 Avril 2015 à 19h09

          Fioretto dit

          Oui mais surtout en version femme ;)

    • 28 Avril 2015 à 7h50

      IMHO dit

      Photo de son corsage et de sa bouche sur le web :
      c’est vrai qu’elle émeut, tout vieux que je suis, j’en bande . Promener ça rien qu’à Paris sans se faire proposer la botte ? J’y crois pas .

      • 28 Avril 2015 à 8h01

        isa dit

        Je viens d’aller voir: jolie fille et pure fachotte. Une aryenne!

      • 28 Avril 2015 à 8h07

        la pie qui déchante dit

        Non ???

        • 28 Avril 2015 à 8h08

          la pie qui déchante dit

          souvenir souvenir ….

        • 28 Avril 2015 à 8h11

          isa dit

          Jolie, non, l’admiratrice inconditionnelle de Zemmour, écrivant dans ” Boulevard Voltaire”?
          Une telle plume ne pouvant être ignorée plus longtemps… 

        • 28 Avril 2015 à 8h14

          Fioretto dit

          Oui elle dit qu’elle sait pas ce que Dieudo raconte, sans blagues ????

        • 28 Avril 2015 à 8h22

          isa dit

          Pour oser écrire ce qu’elle a écrit ici, faut déjà pas être d’une grande honnêteté.

        • 28 Avril 2015 à 9h37

          mogul dit

          Jolie, intelligente, admiratrice de Zemmour, cette jeune femme est remarquable. 

        • 28 Avril 2015 à 10h38

          isa dit

          Et en plus qui n’existe pas.
           

      • 28 Avril 2015 à 12h30

        IMHO dit

        PS petite branlette en son honneur ce matin 

        • 29 Avril 2015 à 12h19

          100HO7+LHO +L100 dit

          Bof … moi c’est Taubicha qui m’affole

      • 1 Mai 2015 à 7h57

        Incube dit

        Ah mais, c’est ce qu’elle dit : elle aime bien… se faire accoster.
        Et envoyer bouler, tout le monde en bonne allumeuse mais de temps en temps, elle se fait un caprice. C’est une slave (d’origine) Bon, pas d’amalgame. ;-)
        En tout cas, c’est ce que je comprends mais ma libido me brouille peut-être la vue. 
        Attention ça dérape, ça dérape…
         

    • 28 Avril 2015 à 1h02

      Sancho Pensum dit

      - Et si l’un d’entre eux te pince les fesses fais comme si c’était pas grave !

      [Il était une fois dans l'Ouest]

      • 28 Avril 2015 à 1h19

        nadiacomaneci dit

        Oui, mais seulement s’ils ont le sex appeal de Charles Bronson ou d’Henry Fonda.
        et là, nos petits primates, ils peuvent toujours courir.

        • 30 Avril 2015 à 22h52

          i-diogene dit

          Le rêve des midinettes, en résumé..! Non..?

    • 28 Avril 2015 à 0h06

      Ataraxis dit

      et moi qui croyais que la domination a toujours été féminine, on m’aurait trompé ?

    • 27 Avril 2015 à 22h11

      eetu dit

      La révélation de ce fil, pour moi, est que la créature qui dit se nommer isa serait de sexe féminin.
      Depuis que je fréquente ce site, rien – je dis bien RIEN – ne m’avait jamais – je dis bien JAMAIS – permis de déceler la moindre trace de féminité, le moindre soupçon de douceur, la moindre nuance de charme dans ces immondes rafales de messages incohérents et la plupart du temps incompréhensibles qu’elle nous vomit quotidiennement.
      Par contre, je veux bien admettre qu’elle se soit déjà fait harceler.
      Par vengeance, de la part de son logiciel de correction orthographique, qu’elle bafoue, humilie, martyrise, supplicie, persécute ici à longueur de colonnes …

      • 28 Avril 2015 à 0h22

        nadiacomaneci dit

        Jamais vu un tel salmigondis haineux.
        Vous n’avez rien de mieux à faire sur terre ? Une famille, des enfants, des amis, un job, une vie ?
        Causeur c’est un jeu, parfois âpre, rugueux, agressif comme on peut l’être quand on n’est pas d’accord entre personnes virtuelles, mais juste un jeu. Redescendez sur terre, on s’amuse. Ce n’est qu’une blague.
        Mais chez vous c’est différent. On sent une implication personnelle, presqu’une revanche… sur quoi ? Vous y instillez une haine inouïe, malsaine pour tout dire puisque vous ne savez pas à qui vous vous adressez.
        Qu’avez vous à vous pardonner eetu, pour être aussi infect ?

        • 28 Avril 2015 à 8h13

          isa dit

          Nadia, ce qui fâche notre chère hait hait tout c’est que nous nous soyons rapprochées.
          Lui expliquer peut- être que nos pères sont nés le même jour de la même année et morts cette année le même mois.
          Ça va lui faire plaisir qu’on souffre. 

        • 28 Avril 2015 à 8h16

          la pie qui déchante dit

          Isa vous méprise et vous ignore et Nadia vous mouche férocement…

          Deux femmes pour s’occuper de vous , chacune à sa façon …

          Manque plus qu’une troisième pour vous torcher …

          Elle est pas belle la vie ?

        • 28 Avril 2015 à 15h31

          nadiacomaneci dit

          Ah ma chère Isa… Nos cracks de 29, de Tunis et de Bucarest.

    • 27 Avril 2015 à 22h03

      Flo dit

      Fioretto, on peut savoir ce qui vous fait dire que Théodora est un homme ? Je ne vois rien de ce genre dans ses commentaires.

      • 27 Avril 2015 à 22h43

        mogul dit

        Quoi, Théodora est un monsieur?
        Bah, personne n’est parfait !..