Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Manager, nous voilà!

Guillaume Bigot décortique l’idéologie managériale

Publié le 28 avril 2013 à 14:20 dans Culture Économie

Mots-clés : , ,

guillaume bigot manager

Le manager est un piètre chef. Tel est le paradoxe du dernier livre de Guillaume Bigot. Patron d’un groupe d’écoles de commerce, il est bien placé pour scruter le sommet des entreprises. Son diagnostic : la crise du management est une bombe à retardement du capitalisme et le manager, ce néo-patron, fait tout de travers. Il considère ses employés comme un coût tout en leur demandant de croire en l’entreprise ; il prétend se faire mieux obéir sans donner d’ordres.
Car voilà le plus surprenant : les grands patrons développent une véritable aversion au risque : un « bon » manager passe son temps à ouvrir son parapluie.

[...]

Guillaume Bigot, La trahison des chefs (Fayard).

*Photo : Be-Younger.com.

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

Article publié dans Causeur et réservé à nos abonnés.
Pour le lire dans son intégralité...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 

Nos offres

A lire aussi

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

3

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 1 Mai 2013 à 13h21

    ALMFBTYPP dit

    Un seul mot d’ordre: A bas les open Space , lieu de tyrannie où nous sommes obligés de vivre la vie ( de merde ) des autres

  • 29 Avril 2013 à 15h30

    Naif dit

    Le pire c’est qu’il a tout à fait raison ! Depuis plus de 20 ans que je bosse dans ce type de milieu managériale j’ai pu constater des centaine de fois qu’un bon chef est celui qui ne fait surtout pas de vague. Ce n’est donc pas la peine de leur demander de prendre des responsabilités. rien que le mot leur donnent des crise d’urticaire !

    • 29 Avril 2013 à 16h46

      Naif dit

      ce qui est génant c’est que tout le monde s’en fout !
      à part quelques naïfs dans mon genre.