Guerre contre Daesh : où sont les morts? | Causeur

Guerre contre Daesh : où sont les morts?

Auteur

Luc Rosenzweig

Luc Rosenzweig
Journaliste.

Publié le 01 octobre 2014 / Brèves

Mots-clés : , ,

Depuis deux semaines, une coalition menée par les Etats-Unis s’est engagée dans une guerre aérienne contre les milices islamistes radicales du Daesh, en Irak et en Syrie. Les communiqués relatifs à ces opérations font état de cibles détruites : centres de commandement, chars d’assauts, raffineries et puits de pétrole alimentant les finances de cette bande d’égorgeurs. Fort bien.

Cependant, il apparaît que cette milice a pris ses quartiers dans un certain nombre de localités peuplées de civils désormais soumis à leur terreur : tous n’ont pas la possibilité, ou les moyens, de s’enfuir vers la Turquie ou la région autonome kurde. Un reportage impressionnant, filmée en caméra cachée, par une journaliste dissimulée sous son niqab : montre la ville de Raqqa, en Syrie, place forte des djihadistes. On y voit une ville peuplée de civils vaquant, malgré la situation, à leurs activités quotidiennes. Alors, de deux choses l’une : soit les frappes aériennes de la coalition épargnent à dessein les zones peuplées, quitte à les transformer en sanctuaire pour les miliciens de Daesh et leurs chefs, soit, plus vraisemblablement, on nous cache les « dommages collatéraux » inévitablement produits par des frappes aériennes en milieu urbain. L’AFP est dans l’incapacité d’établir le compte précis des victimes, militaires ou civiles, comme elle l’avait fait  pendant l’opération «  Barrière protectrice » à Gaza, en se fondant sur les seules informations fournies par le Hamas. Notre bonne conscience est donc préservée : à la différence des Israéliens, nous savons tuer des civils sans que cela se voie…

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 2 Octobre 2014 à 20h10

      i-diogene dit

      C’ est fou, cette tendance à la compariason avec Gaza :

      - On sent que certains n’ ont pas la conscience tranquille…!

      • 3 Octobre 2014 à 0h44

        Naif dit

        vous n’avez pas la conscience tranquille ? cela ne m’étonne pas ! 
        Mais franchement je m’en fous ! 

    • 2 Octobre 2014 à 12h42

      Bibi dit

      http://www.commentarymagazine.com/2014/10/01/obamas-hypocrisy-on-civilian-casualties/

      The difference, then, between the way the Obama administration and Israel conduct war boils down to: Israel puts the greatest effort it can into avoiding civilian casualties and then follows up with transparent investigations, while Obama basically just hopes for the best. The press should ask him about that.

      Indeed, they should do more: will the New York Times shove down its readers’ throats a constant stream of enemy propaganda designed to engender sympathy for genocidal terrorists at the expense of the democratic West? To ask the question is to answer it. If Jews or Republicans can’t be blamed, what’s the point?

      Quant à l’AFP…

    • 2 Octobre 2014 à 9h03

      Naif dit

      Et oui la cruauté et la lâcheté est une vertue très courante dans les milieux journalistiques.
      Il est tellement plus facile d’accusé Israël, pas de représailles des autorités acquiescement des populations musulmanes vente améliorées. que des bénéfices pour un minimum de perte ! tout ce que ces soit disants hommes de gauches aiment ! 

    • 2 Octobre 2014 à 0h51

      eclair dit

      @Schiczu
      actuellement l’eil attaque le kurdistan syrien et ils sont proches de tomber.

      là pas d’intervention américaine et les chars turcs de l’autre coté de la frontière attendent.
      M’étonnerait pas que les américains aient vendu une annexion de ces territoires aux turcs.

    • 1 Octobre 2014 à 21h32

      Schiczu dit

      Mmh, peut-être peut-on suggérer à M. Rosenzweig que ça peut largement s’expliquer par une différence de densité de population. Comme en Libye, il y a suffisamment de désert en Irak et en Syrie pour qu’on puisse détruire une troupe sans menacer de vies civiles. A Gaza, il n’y avait pas cette option.

      • 1 Octobre 2014 à 21h43

        Letel dit

        C’est exact, mais quand on bombarde des villes, la densité est la même. Les troupes islamistes sont dans les villes, pas dans le désert à attendre qu’on les cueille.

        • 1 Octobre 2014 à 21h58

          Schiczu dit

          C’est bien pour cela que l’offensive d’Obama n’a pour l’instant aucun effet. Les troupes de Daesh se terrent dans les villes pour ne pas être bombardés. Par contre, ça leur impose l’immobilité, mais je ne sais pas si l’armée irakienne saura en profiter.

        • 1 Octobre 2014 à 22h15

          Letel dit

          Ah bon, ils bombardent quoi alors, les cactus ?

      • 1 Octobre 2014 à 22h02

        Bibi dit

        Vous avez encore beaucoup d’”éclairages” imbéciles de ce genre à sortir?

    • 1 Octobre 2014 à 20h48

      Bibi dit

      En fait, al-Jazeera a essayé de refaire son modèle de reportage hamassien — ça n’a pas eu le succès escompté?
      http://www.memritv.org/clip/en/4517.htm

    • 1 Octobre 2014 à 20h06

      eclair dit

      @L.R

      Il y a une raison fondamentale au fait qu’on ne parle peu des morts civils suite aux bombardements c’est que l’offensive de l’EIL a déjà fait un paquet de morts civils.

      De plus il n’y a pas de civils seulement des islamistes. Ceux qui sont là sont forcément des islamistes pourquoi en parler.

      SI vous voulez traiter du sujet en faisant une comparaison avec gaza c’est sous cet angle là.

      De plus l’EIL a des chars des helicopteres de l’armement lourd On est plus dans une logique de guérilla mais de conflit frontal.

    • 1 Octobre 2014 à 19h09

      democit dit

      un peu d’honnêteté ne nuirait pas. Vous savez qu’à ce jour les procédures de ciblages permettent de trouver les cibles et de choisir celles qui présentent le moins de risques. S’il y avait des morts, il est sur quel l’Ei les montrerait. La “rebellion” syrienne l’a fait aussi, n’hésitant d’ailleurs pas à tuer elle-même les civils pour les montrer aux journalistes en tant que victimes de l’armée syrienne. Donc ne vous inquiétez pas, les morts viendront!

      • 1 Octobre 2014 à 19h58

        eclair dit

        @democit
        Vous avez vu les morts civils lors de la campagne au mali?
        Ou en lybie?

    • 1 Octobre 2014 à 19h03

      l’oiseau bleu dit

      Et les enfants ? Ils n’ont pas d’enfants à l’ISIS ? 
      Les hôpitaux, les mosquées , les écoles.
      Coalition de rêve  

    • 1 Octobre 2014 à 16h44

      Bibi dit

      Je remets le lien ici, certains paragraphes sont pertinents.
      http://frblogs.timesofisrael.com/disparitions-inquietantes/

      Et je rappelle qu’il semble bien que le locataire de la maison blanche a “allégé” les règles militaires désignées pour protéger les civils innocents concernant les frappes en Syrak.

      • 1 Octobre 2014 à 19h57

        eclair dit

        @bibi
        cela n’est pas dans votre lien l’allegement.

        Vous avez un lien là dessus?

        • 1 Octobre 2014 à 20h11

          Bibi dit

          Bien sûr que c’est dans l’article Yahoo.

        • 1 Octobre 2014 à 20h26

          eclair dit

          obama prend de grande libertés avec le droit à la guerre là.

          M’étonne pas des américains qui ont toujours eu tendance à la facilité en s’occupant pas des civils.

          uranium appauvri
          napalm
          agent orange.
          bombardement massif.

        • 1 Octobre 2014 à 20h58

          cage dit

          et en face:
          population prise en otage par leurs “gouvernants” population sacrifiée, fanatisée pour en arriver à un match nul:
          les anciens colonisés attendent le retour des ex-colons.

        • 2 Octobre 2014 à 0h17

          Bibi dit

          cage,
          Rien ne justifie des civils innocents morts sans que tout soit fait pour leur éviter ce sort. Certes, il s’agit de combattre avec une main liée dans le dos, mais c’est le prix à payer pour défendre les valeurs au nom desquelles on combat.
          Quand on se réclame d’une moralité, il faut l’assumer et la pratiquer. Sinon c’est de l’hypocrisie.

    • 1 Octobre 2014 à 16h31

      Mangouste1 dit

      Ah mais non! Si l’on ne voit pas de civils morts, c’est que c’est tout simplement une guerre propre, Monsieur Rosenzweig : le soldat occidental est un être délicat qui sait se tenir, et ses balles et missiles, aussi intelligents que lui, distinguent astucieusement le vilain djihadiste du brave civil innocent ; prétendre le contraire serait du dernier mauvais esprit.

      D’ailleurs, en parlant de propreté…
       
       http://www.lalibre.be/galerie/le-dubus-53182ad335704b2d2766d026?image=1 

    • 1 Octobre 2014 à 16h24

      Georges saval dit

      Il me semble bien avoir entendu à la radio lors du premier jour des frappes US en Syrie, un bilan faisant état de 14 djihadistes tués et de 5 civils…
      Mais c’était au début, depuis, les morts semblent bien avoir disparu des compteurs…

    • 1 Octobre 2014 à 16h18

      Letel dit

      Merci M. Rosenzweig, vous mettez le doigt sur un deux poids, deux mesures flagrant : No Jews No News… Les petites merdes journalistiques (et les autres) qui passaient leur temps à hurler contre Israël sont mises à nu.

    • 1 Octobre 2014 à 15h23

      Grincheux dit

      Il ne faut pas oublier que la grande majorité des médiassont opposés à l’Etat Islamique alors qu’ils étaient des sympathisants du Hamas! Cela explique pourquoi aujourd’hui ils n’arrivent pas à parler des dégâts collatéraux en Syrie tandis qu’ils étaient prêts à s’étendre sans fin sur les très souvents pseudo-victimes palestiniennes.

    • 1 Octobre 2014 à 14h27

      Pampam dit

      Il semblerait que les deux options soient vraies. On évite les zones civiles mais quand on les touche motus.

      Sinon un autre point sur lequel on se moque de nous ce sont les résultats. A suivre le premier raid anglais, déplacer deux Tornado ou plus depuis Chypre pour vaporiser UN pickup Toyota avec une pétoire dessus, c’est un peu élevé coté coût/efficacité. A ce train là il y en aura pour cent ans et des milliards.

    • 1 Octobre 2014 à 13h48

      L'Ours dit

      Je vais me faire engueuler par isa, mais n’avais-je pas écrit que les occidentaux seraient confrontés aux mêmes problèmes qu’Israel, car dès qu’ils se sentiraient menacés, l’Ei se cacherait derrière les civils? Je pense que c’est peut-être la raison principale pour laquelle la coalition n’envoie (encore?) pas de troupes au sol!
      Car “nous” sommes tombés dans le piège médiatique tendu par le hamas et on a l’air malin maintenant. A cause de “nous”, de plus en plus de civils mourront.
      En attendant, comme vous l’entendez monsieur LR, même avec les seules attaques aériennes, nous avons dû inventer l’inverse des bombes à neutrons puisqu’il semble que nous détruisons les matériels sans tuer personne!

    • 1 Octobre 2014 à 13h23

      Bibi dit

      Pour info, il y a au moins un institut israélien qui est en train d’examiner – et de réfuter – les listes du Hamas. Ils en sont à environ la moitié et jusqu’ici le taux combattants-civils est près de 1:1. Aucune armée n’y est arrivée, surtout pas celles combattant des milices employant des boucliers humains.