Grèves en France, remaniement en Israël: les réflexions d’Alain Finkielkraut | Causeur

Grèves en France, remaniement en Israël: les réflexions d’Alain Finkielkraut

L’Esprit de l’escalier en vidéo

Auteur

Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut
est philosophe et écrivain.

Publié le 31 mai 2016 / Économie Monde Politique

Mots-clés : , , , , ,

Dans « L’Esprit de l’escalier », Alain Finkielkraut revient sur le climat social pour le moins agité que connaît notre pays et note que le « conflit est sorti de son lit syndical et donne lieu à un véritable déchaînement de radicalité politique ». « Dernier exemple en date, pour lui, la pétition parue dans Libération vendredi 27 mai et intitulée : “Casseurs : renversez l’accusation”. » « Les pogromistes ont trouvé des avocats, affirme-t-il, La haine de la démocratie est de retour comme si de rien n’était ».

Finkielkraut évoque ensuite plus longuement Israël, « les inquiétudes de l’état-major de Tsahal » qui se sont exprimées publiquement et l’entrée d’Avigdor Lieberman (en remplacement de Moshé Yaalon) dans le gouvernement de Benyamin Netanyahou comme ministre de la Défense. Il y voit « une substitution d’une droite par une autre » et un symptôme « d’une érosion morale » qui, dit-il, « ne peut pas bénéficier aujourd’hui de la moindre indulgence ».

Mais une fois ce diagnostic posé, Alain Finkielkraut confie que, dans le même temps, il lui faut se « battre sur deux fronts » : « Cela veut dire critiquer ce qui doit l’être dans la politique et la société israélienne sans jamais pactiser avec les porte-paroles de plus en plus bruyants et résolus de la réprobation d’Israël. » Finkielkraut évoque ainsi les discours parfois tenus place de la République, dans le cadre de Nuit debout, à l’égard d’Israël et prend en exemple Alain Badiou. Pour ce dernier, explique l’auteur de L’Identité malheureuse, « les sionistes sont les successeurs des hitlériens »

« L’antifacisme ne nous protège plus du retour du pire, conclue donc Finkielkraut, il est le retour du pire. »

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 1 Juin 2016 à 13h02

      netrick dit

      En créant le ghetto de Gazarsovie, les Sionistes se sont incontestablement inspirés des méthodes de Hans Frank et de Heinrich Himmler.

      • 1 Juin 2016 à 13h09

        C. Canse dit

        Ignoble, honteux, infâme, berk ! 

      • 1 Juin 2016 à 16h26

        Emet01 dit

        Et les Egyptiens ?

      • 1 Juin 2016 à 17h25

        Zollah dit

        Les gazaouis ont eu des relations plutôt pacifiques avec les sionistes de 1967 à 2000, où ils ont prospéré sans endurer de restrictions. C’est le Hamas qui est responsable de la guerre qui les isole.
        Il serait facile et immédiat, pour Gaza, de sortir de son isolement : faire la paix avec Israël.
        L’état sioniste, parmi les plus avancés démocratiquement, ne pratique pas la peine de mort. à méditer ! à comparer à vos gazobarbares adorés !

        • 1 Juin 2016 à 18h04

          Emet01 dit

          Merci mais évitez s’il vous plaît d’employer le mot sioniste à tout bout de champ car il est d’une part utilisé par les antisémites et que peu en comprenne le sens même parmi les juifs. C’est si beau de dire Israel plutôt qu’état sioniste (tout simplement)

    • 1 Juin 2016 à 12h06

      AZALAÏS dit

      N’étant pas du côté des casseurs … N’étant pas pour cette Europe là… Ne me reconnaissant pas dans cette mouvance dite anti-fasciste qui ouvre la porte à un fascisme qu’il est incapable d’identifier consciemment ou inconsciemment (?)… 
        Proche ,cependant, du sursaut qui se manifeste … Un éclair de lumière dans ce gris environnant … Pas à ” nuit debout ” parceque je m’y ennuierais …
       Je me demande bien où je suis , terrienne désemparée ? ” j’aurais voulu être un oiseau “!  

    • 1 Juin 2016 à 7h01

      thierryV dit

      Plus que les blocages sociaux, je retiendrais cette incroyable capacité de ce peuple à se mettre la tête dans le sable pour éviter les réalités . Notre gauche de gouvernement est, probablement, la plus rêveuse donc la plus dangereuse qu’un pays puisse souhaiter avoir .
      Il est vrai que nous sommes les recordmans de la fumette en Europe . 

      • 1 Juin 2016 à 12h18

        marcopes dit

        la vrai gauche n’ a jamais gouverné et ne gouvernera surement jamais elle n’a de force que dans l’opposition , donc ces socialistes qui n’ont rien de gauche les mouvements sociaux l’attestent n’ont à mon sens rien de rêveur et continuent le boulot commencé par Sarkozy

    • 31 Mai 2016 à 17h44

      Bibi dit

      La comparaison entre les évènements de Kafr Kassem et Hebron/Tel Rumeida est défaillante. Et Elor Azaria n’a pas, à ma connaissance, plaidé une quelconque compréhension ou interprétation des règles. 
      Mais il plaît à l’Académicien de faire sa sainte nitouche et prétendre qu’un terroriste n’envisage jamais l’éventualité de crever lors de son attentat. 

    • 31 Mai 2016 à 17h32

      Bibi dit

      Question vocabulaire, parler d’érosion morale en Israël quand on suit l’actualité française me semble pathétique, quand bien même la figure médiatique de Lieberman fait très-très peur aux copains de Grossman et Oz. Et je me demande à qui l’Académicien veut restituer des territoires: à la République?

      • 1 Juin 2016 à 6h12

        isa dit

        Lieberman et ses prises de position n’aident certainement pas les Juifs français à défendre Israël.
        Simsilinou. 

        • 1 Juin 2016 à 10h40

          Bibi dit

          D’abord, ce n’est pas le rôle des juifs français, et puis, ce n’est certainement pas la figure médiatique répandue en France qui est fiable. Enfin, je vous signale qu’il s’agit d’un élu démocratiquement. Tout élu déplaît à certains, en France aussi.

        • 1 Juin 2016 à 15h44

          isa dit

          Il n’est pas nomme par le Premier Ministre?
           

    • 31 Mai 2016 à 17h09

      IMHO dit

      Je préfère quand c’est ” Oh oui, Bronco Billy ! “.
      C’est plus fun .

    • 31 Mai 2016 à 15h52

      Bibi dit

      Gil,
      Pour info, le premier clip de l’incident de Tel Roumeida a été filmé par un résident arabe de Hebron avec la caméra qui lui a été fournie par B’Tselem. 

    • 31 Mai 2016 à 15h11

      Parseval dit

      “Les pogromistes ont trouvé des avocats, La haine de la démocratie est de retour comme si de rien n’était.”
      Élisabeth Lévy est de retour de Béziers où se trouvaient de vrais progromistes.
      Vous courez sans souci dans le précipice après que vous avez mis quelque chose devant vous pour vous empêcher de le voir.

      • 31 Mai 2016 à 15h54

        lisa dit

        Vous avez des noms pour les vrais pogromistes ?

        • 31 Mai 2016 à 16h03

          Parseval dit

          La foule est anonyme.

        • 31 Mai 2016 à 17h51

          Fioretto dit

          Donc Parseval la haine des flics pour vous ça vous va très bien. Au fait que pensez vous du soutient de océanerosemachin à houriapir ?

    • 31 Mai 2016 à 14h38

      L'Ours dit

      D’accord sur toute la ligne!
      Je précise sur la conclusion:“L’antifascisme ne nous protège plus du retour du pire, conclue donc Finkielkraut, il est le retour du pire.” que c’est normal puisque ce n’est pas de l’antifascisme, c’en est le modèle nouveau!

      • 31 Mai 2016 à 15h04

        Sancho Pensum dit

        L’anti-fascisme, c’est le fascisme… on se croirait dans 1984 !
        Il vous faudrait, à vous et à Fink, une vraie dictature, un bon gros fascisme, histoire de vous remettre les idées d’aplomb.

        • 31 Mai 2016 à 15h14

          L'Ours dit

          Ce n’est pas l’antifascisme le fasciste, essayez de comprendre, même si ça vous demande un effort surhumain. Ce sont ceux qui aujourd’hui s’enorgueillissent du titre d’antifascistes qui agissent pourtant comme des fascistes.
          Et vous mêmes, toujours prêt à donner des lecçons, vous qui vous croyez du genre “plus jamais ça”, que faîtes vous d’autres que de vous en prendre toujours à ceux qu’on attaquait en 40 sous des prétextes fallacieux? Le renversement factice des rôles “victimes(mais plus forts)/nazillons(mais perdants)” au proche orient ne suffira pas à vous acheter une conscience!

        • 31 Mai 2016 à 15h49

          Carantec dit

          @ l’ours,

          J’aurais tendance à formuler les choses ainsi :
          Le fascisme guette tous ceux qui sont en quête éperdue de pureté. Ça les rend malades de constater qu’il reste des zones d’ombre au cœur même de l’humanité. Ils croient pouvoir tout nettoyer, ils leur faut donc débusquer un vrai “mal”, tout à fait noir.
          Le gris les panique.
          Au fond d’eux, le métissage (du bien et du mal) leur fait horreur car il les renvoie à une humilité qui ne cadre pas du tout avec la flamboyante de l’armure qu’ils aiment à endosser. 

        • 31 Mai 2016 à 16h57

          Chaquehommeestuneile dit

          Vous avez raison d’évoquer la novlangue, comme l’antiracisme n’est que du racisme. L’antifascisme est lui aussi du fascisme

      • 31 Mai 2016 à 15h55

        lisa dit

        L’Ours, vous pensez à la citation de Churchill ?

        • 31 Mai 2016 à 15h57

          L'Ours dit

          Carantec,
          définition très fine.

          Lisa,
          non, mais j’aurais dû.

        • 1 Juin 2016 à 18h46

          Lector dit

          haha une définition ? Mais non pas du tout. Mais c’était prophétique. D’ailleurs le dernier commentaire du sociologue Finkielkraut colle parfaitement à cette confusion/inversion contemporaine des valeurs républicaines. Mais ça les crétins incultes de votre espèce plantigrade ne peuvent s’en apercevoir.