Marcel Gauchet: “Le camp de la tradition a été balayé” [1/2] | Causeur

Marcel Gauchet: “Le camp de la tradition a été balayé” [1/2]

Entretien avec le philosophe

Publié le 15 mars 2017 / Société

Mots-clés : , , , , ,

Chers lecteurs, ne vous laissez pas intimider ! Le Nouveau Monde, quatrième et dernier volume de L’Avènement de la démocratie, se lit comme un roman dont les idées, concepts et théories forgées par l’esprit humain seraient les personnages. Et c’est toute notre modernité qui s’en trouve soudainement éclairée, nous laissant avec une inépuisable question: que faire de notre liberté ?
Marcel Gauchet Islam identité immigration François Fillon Donald Trump

Marcel Gauchet. Photo: Mantovani. Gallimard via Leemage

Causeur. La campagne présidentielle se déploie à l’ombre de l’affaire Fillon et au rythme des révélations supposées ou réelles. Les pratiques reprochées au vainqueur de la primaire auraient pu passer pour vénielles il y a vingt ans et sont en tout cas largement répandues. Ils suscitent cependant une réelle indignation, soigneusement entretenue par les médias. Sommes-nous devenus plus vertueux ou faisons-nous payer par ces exigences morales l’impuissance de nos dirigeants ?

Marcel Gauchet. Il se mêle des choses assez différentes dans ce climat. D’abord, la désacralisation du pouvoir est passée par là. Les « mystères de l’État » dans lesquels on n’ose pas trop aller mettre son nez, c’est fini. L’esprit démocratique a progressé dans les têtes. Le gouvernement est devenu pour de bon représentatif aux yeux des représentés : ces gens nous représentent, on veut savoir ce qu’ils fabriquent au juste. Or, en France, on a un sacré chemin à faire sur ce chapitre. À l’abri de la révérence pour l’État, il a prospéré une nomenklatura qui se croit tout permis. L’heure d’en terminer une bonne fois avec ces mœurs a sonné. Tout candidat un tant soit peu sensé cherchant à réduire le gouffre qui s’est creusé entre la base et le sommet aurait dû en faire un article prioritaire de son programme. Fillon n’a pas de chance. Les faits qui lui sont reprochés sont banals et véniels à l’échelle du système, mais il ne suffisait pas de s’excuser. Il fallait montrer qu’il avait compris en prenant le problème à bras-le-corps.

Peut-être, mais c’est exiger des gouvernants une vertu que ne montrent pas les gouvernés. La France est un peu le royaume de la combine…

Se greffe sur le gouffre que j’ai décrit une contradiction de plus en plus aiguë entre la logique du privé et la logique du public. L’individualisation pousse les gens, y compris les acteurs politiques, dans une vision privative du fonctionnement social, mais elle les rend d’autre part de plus en plus exigeants en matière d’impersonnalité des institutions. En pratique, le clientélisme et le népotisme sont rois, mais ils sont de plus en plus mal supportés du côté de la chose publique. Ces affaires doivent une bonne part de leur écho au fait qu’elles renvoient les gens à leurs propres contradictions. Ils ne les emploieraient pas, eux, leurs femmes, leurs enfants, leurs copines et leurs copains ?

“Il s’est recréé une société d’ancien régime, avec les ressentiments passionnels qu’elle est vouée à entretenir et qui ne demandent qu’à éclater”

Le tout sur fond de ce qu’on sait par cœur, les inégalités galopantes. Mais les chiffres ne disent pas le vécu de cette inégalité. Ils ne disent pas le sentiment d’être des cocus de l’histoire et les laissés-pour-compte d’un système qui tourne au profit des malins qui ont su grimper dans les trains qui partent. Le mépris que distillent involontairement les Beautiful People mondialisés à l’égard des couillons qui bossent dur pour 1 500 euros par mois a enflammé la société. Le problème n’est plus économique, il est moral. Il s’est recréé une sorte de société d’ancien régime, avec les ressentiments passionnels qu’elle est vouée à entretenir et qui ne demandent qu’à éclater.

Et pourtant, si on vous lit bien, l’Ancien régime est terminé, et cette fois, le cadavre ne bouge plus ! C’est ce que vous annoncez dans Le Nouveau Monde, quatrième et dernier volume de L’Avènement de la démocratie. La sortie de la religion, que vous diagnostiquiez dans Le Désenchantement du monde, il y a trente ans, est donc achevée. La liquidation définitive de l’hétéronomie et, avec elle, de son contraire qui lui faisait la guerre, annonce-t-elle la fin de l’Histoire ?

Au contraire, elle ridiculise l’idée de fin de l’Histoire. Elle marque le commencement

[...]

  • causeur.#44.bd.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 103 - Mars 2017

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#44.bd.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 16 Mars 2017 à 9h20

      IMHO dit

      https://www.youtube.com/watch?v=X_mUMzxEd1U

      Hé oui, nous allons être punis pour avoir cessé de manger la soupe à la cuillère .

    • 15 Mars 2017 à 21h45

      chlomo dit

      ” CHERS LECTEURS NE VOUS LAISSEZ PAS/PLUS IMPRESSIONNER”

      et oui , n’ayez plus peur au hasard des dernières saillies de Famby , le plus minable de nos présidents , de la gauche et par les médias .

      engagez -vous en votre âme et conscience , c’est dans deux mois et pas sûr qu’une occaze de cette taille se présente après .

      dites-leur merde et crachez leur à la gueule

      les rodomontades médiatiques élimées de ces derniers temps ont eu raison de ces derniers médias : plus de TV , plus de radio et de journaux , et plus d’internet …

      on choisit sa presse comme son candidat maintenant et basta

      questions et réponses passionnantes .

      entre quelques lignes pas mal de problèmes sont posés avec des réponses fortes intéressantes .

    • 15 Mars 2017 à 20h47

      Renaud42 dit

      La tradition est morte? Vive la tradition ! Comprise comme les trésors de sagesse accumulés par les siècles et les millénaires, à questionner et à interpréter.
      Sagesse qui compose les possibles compossibles et exclut les possibles délétères que la post modernité affectionne.
      La condition humaine n’est pas sans conditions contrairement à ce que croient les constructeurs d’une humanité Lego.

    • 15 Mars 2017 à 18h46

      Pierre Jolibert dit

      Regardez cette révolution minuscule du prénom choisi à la carte. Elle dit tout.
      C’est vrai. N’hésitons pas à nommer au menu, c’est-à-dire sans choisir, ceux qui en ont parlé au préalable.

    • 15 Mars 2017 à 15h14

      Pig dit

      Urvoas vient d’affirmer, l’avant-veille de la clôture des candidatures, que “les conditions étaient réunies pour une sortie de l’état d’urgence”.

      Ainsi, est avoué que la véritable raison de la prolongation de l’état d’urgence jusqu’à l’élection présidentielle, alors que rien d’autre ne le justifiait, permettait au parquet de perquisitionner, sous un prétexte qu’on n’aura pas de mal à trouver, les locaux du principal candidat de droite sans autorisation d’un juge, et ainsi mettre son nez dans ses petits papiers. Et accessoirement, après cette découverte, lui mettre sur le dos d’autres scandales.

      D’ailleurs, l’histoire des costumes, ne trouverait-elle pas sa source dans l’une de ces perquisitions opérées par le PNF ? Qui peut bien être à l’origine de la connaissance du prix des costumes, si ce n’est des enquêteurs qui seraient tombés sur des factures en fouillant et qui auraient trouvé là matière à “pénaliser” ?

    • 15 Mars 2017 à 14h26

      Pol&Mic dit

      le “F.N”…?
      ……
      des exemples, des exemples….. !!!!!!!!!!!!!!!! cités par TOUS les Partis “contre” ou les particuliers……
      rien que pour voir!……

    • 15 Mars 2017 à 14h16

      Schlemihl dit

      Ouais …. possible que les islamistes kamikazes soient influencés par l’ Europe . Pour subir une influence il n’ est pas nécessaire de s’en apercevoir .

      Seulement ils semblent fasciner bien des gens hors d’ Europe qui n’ ont pas subi l’ influence européenne . en Europe ils fascinent de drôles de zigues attirés par le crime et la violence , sans oublier MM les snobs et les imbéciles , ni nos sociologues . Et nos vieilles sociétés semblent sidérées , incapables des réflexes élémentaires de lutte contre des gens pareils . Tout comme les gentilshommes français en 1789 et plus tard contre les émeutiers . On leur avait appris l’ escrime , pas la savate .

      L’ autre type qui annonçait la fin de l’ histoire ne se trompait peut être pas . Nous ne Sommes probablement pas capables de nous élever au dessus de la démocratie capitaliste . Mais si nous ne pouvons pas nous maintenir à ce niveau , nous pouvons très bien dégringoler .

      C’ est peut être la fin de notre histoire .

      Causons sur les Paphlagoniens voulez vous ? ils se croyaient des gens très importants .

      • 15 Mars 2017 à 14h36

        rolberg dit

        « Nous ne Sommes probablement pas capables de nous élever au dessus de la démocratie capitaliste. » Absolument. Le capitalisme et le christianisme s’entendent pour faire des humains des numéros les plus aliénés possible. Et nous entrons dans la danse pour nous étourdir suffisamment pour ne pas comprendre. 

        • 15 Mars 2017 à 14h54

          mitch-savoy dit

          La démocratie capitaliste a nourri 5.6 milliards de citoyens de notre planète en plus depuis1900 Seules durant la même période les dictatures collectivistes ont créés de grandes familles grâce à leur gestion “égalitaire” Aujourd’hui encore, Cuba et la Corée du Nord, nous rappelle la réalité. Une dictature communiste reste en place, mais a curieusement, paradoxalement, a adopté l’économie de marché, le capitalisme… Les démocraties “anti capitaliste” le Venezuela, La Grèce, le Brésil nous démontrent chaque jour l’intérêt de rallier leur grande cause démagogique…

        • 15 Mars 2017 à 14h57

          mitch-savoy dit

          ” Une dictature communiste reste en place et semble progresser, mais curieusement, paradoxalement, a adopté l’économie de marché, le capitalisme… ” Je nommais, sans la nommer, la Chine bien entendu!

        • 15 Mars 2017 à 17h25

          Schlemihl dit

          Rolberg , vos préférences ?

          Communisme et Djoutche ? Corée du nord
          Islam et Baath ? Irak et Syrie
          Capitalisme et confucianisme , ou communisme et culte de Mao ? Chine
          Athéisme et communisme ? Albanie
          A moins que ce ne soit un état judéo capitaliste , dans le monde méditerranéen , ou en Océanie , je ne me souviens plus , poil au doigt ?

        • 15 Mars 2017 à 19h14

          rolberg dit

          À l’évidence l’humanité serait incapable rien de plus humain que le communisme totalitaire et le capitalisme totalitaire.

        • 15 Mars 2017 à 20h45

          Schlemihl dit

          Je préfère le capitalisme non totalitaire . Le système capitaliste n’ est pas enthousiasmant , mais il fonctionne .

          Le totalitarisme était légitime dans beaucoup d’ états du vieux temps comme Rome Carthage Sparte Athènes , et ça le rendait supportable . Depuis l’ invention du temporel , le pape n’a pas tout à fait le droit de commander les états , le roi ou l’empereur n’ ont pas tout à fait le droit de dire le dogme . Alors quand le Fuehrer le Vojd le Grand Timonier Duce Conducator ( ça veut dire la même chose ) veut à la fois commander l’ état l’ armée les tribunaux la religion les consciences les moeurs la pensée la science la littérature le droit la morale , tout le monde sent bien qu’il réclame plus que son droit , et lui obéir est une humiliation dégradante .

          Je vois mal M Hollande nous envoyer des fatwas sur le dogme à cause qu’ il est censément pas un mufti , et Monseigneur le Primat des Gaules n’ a pas le droit de commander une compagnie d’ infanterie et celui qui juge n’a pas le droit de légiférer et Monsieur le Maire n’ est pas le chef de la gendarmerie .

          Chez nous autres il n’ y a pas de totalitarisme et c’ est bien agréable et le chef de Daech a beau agiter son grand sabre , il n’ y peut rien .

          Tout le monde pue

          Comme une charogne

          Gn’ak le Grand Babu

          Qui sent l’ eau d’ Cologne

          Tout le monde pue

          Ca fait mal au coeur

          Gn’ak le Grand Babu

          Qu’a la bonne odeur , des figues des bananes des noix ……

          Merde au Grand Babu !

      • 16 Mars 2017 à 9h27

        Hannibal-lecteur dit

        Schlemil pourquoi vouloir ” s’élever au-dessus de la démocratie capitaliste “? Il est possible que cet état soit un idéal parfaitement valable. Le meilleur peut-être, non pas par nature mais parce que tous les autres sont pires.
        Car cet état comme tout état n’a de vertus que celles de ceux qui le dirigent : plutôt que vouloir corriger le système, ce sont les acteurs du système qui méritent d’être corrigés …mais ne me demandez pas comment !!
        On rejoint la théorie de Gauchet : tout le monde croit que la liberté est l’objectif suprême à obtenir, erreur grossière, car une fois obtenue la liberté n’apporte rien sauf la nécessité de la mettre en usage . Et c’est là que le difficile commence.

    • 15 Mars 2017 à 14h05

      mitch-savoy dit

      Sancho Pensum Arrêtez les circonvolutions ! Vous n’aimez pas F Fillon parce qu’il apparait fermement résolu à lutter contre l’islamisme politique et qu’il n’est pas prêt de se soumettre à l’islam …Le reste, votre indignation de jeune vierge effarouchée ne rendent pas l’amour de sa famille et l’utilisation de l’enveloppe attachée à sa charge aussi répréhensible que vous voudriez???

      • 15 Mars 2017 à 14h18

        Sancho Pensum dit

        La question n’est pas d’aimer Fillon ou pas. Et je n’en ai strictement rien à foutre de ses positions sur l’islam, même si je pense que c’est la principale caractéristique de l’intérêt qu’on lui porte ici. Je suis beaucoup plus inquiet à titre personnel, sur son programme économique, qui aura probablement l’effet contraire à celui espéré.
        Mais ceci est une autre histoire. La question qui se pose ici est de nature judiciaire. Présumé innocent jusqu’à preuve du contraire, il n’en demeure pas moins que ce qu’on reproche à Fillon n’est pas d’avoir employé des membres de sa famille, mais d’avoir possiblement détourné l’argent du contribuable pour arrondir, illégalement, ses fins de mois. Il a été mis en examen, ce qui ne veut pas dire qu’il est coupable, mais cette mise en examen met en exergue un fait indéniable : ce qu’on lui reproche ne peut absolument pas être qualifié de véniel.
        C’est pourtant pas difficile à comprendre. Alors pas la peine de faire semblant, comme le fait Gauchet ici, ou Causeur depuis deux mois que c’est pour avoir employé sa famille qu’il est inquiété par la Justice. Gauchet est un grand philosophe qui se discrédite complètement dans cette mascarade.

        • 15 Mars 2017 à 14h37

          mitch-savoy dit

          ” mais cette mise en examen met en exergue un fait indéniable : ce qu’on lui reproche ne peut absolument pas être qualifié de véniel.” Sophisme par confusion ! Rien de plus!

        • 15 Mars 2017 à 15h40

          guasilas dit

          Alors que dépenser un million de l’argent du contribuable en cinq ans pour aligner trois poils sur le caillou, c’est parfaitement ok. N’importe quoi.
            Le but du jeu est de vous donner le choix entre Hollande bis et Le Pen. Très peu pour moi.
           Votez Fillon. 

        • 16 Mars 2017 à 9h43

          Hannibal-lecteur dit

          SansPensée, véniel ou pas on s’en fout. Mais le “rien à foutre de ses positions sur l’Islam” confirme votre soumission sur cet aspect essentiel de notre civilisation et votre bêtise de privilégier un aspect mineur que la justice tranchera: le comportement de l’individu Fillon vs l’attitude du pays face à l’Islam conquérant.

        • 16 Mars 2017 à 19h11

          Sancho Pensum dit

          Et zut, ma réponse à Hannibal a été virée. Censure ou problème technique lié à l’existence de deux liens hypertextes dans le même post ?
          Pas envie de recommencer. Je vais me contenter d’un résumé : “Hannibal, vous racontez n’importe quoi !”.

      • 15 Mars 2017 à 14h38

        rolberg dit

        Les possédants se demandent s’il n’y aurait pas moyen de mettre les musulmans radicaux et modérés dans leur manche pour plus de profit. Les Fillon vont suivre leur décision. 

        • 15 Mars 2017 à 14h43

          mitch-savoy dit

          Vous en fumez de la bonne ! C’est quoi!

    • 15 Mars 2017 à 13h55

      Schlemihl dit

      Tradition …. n’ est il pas d’ usage de célébrer le centenaires des grands événements ?

      En 1917 , une révolution inouïe bouleversait la linguistique et particulièrement les études indo européennes . Bedrych Hrozny déchiffrait les inscriptions de l’ empire Hittite et faisait connaître trois langues dont le souvenir même s’ était perdu : nésite louwite et palaïte . Seul le nésite a été à peu près complètement déchiffré , révélant une langue indo européenne antérieure de plusieurs siècles aux plus anciens textes sanscrits . Et le nésite était une langue profondément différente du sanscrit , démontrant clairement que le système à trois genres deux nombres et huit cas n’ était pas un héritage du passé mais une innovation , confirmant l’ existence de racines consonantiques et la théorie des laryngales .Depuis on a reconnu l’ appartenance à cette famille de nombreuses langues : lycien lydien carien sidétique mysien … à quand le cappadocien et le paphlagonien ?

      Dans les circonstances douloureuses que nous vivons chacun aura à coeur de célébrer la mémoire de ce grand révolutionnaire tchèque , qui a certainement donné son nom à la capitale de la Tchétchénie .

      Ca vous changera des islamistes du Trump Poutine Fillon Macron des juges du Canard et du terrorisme , tas de veaux .

      • 15 Mars 2017 à 17h27

        Schlemihl dit

        Mon Dieu , j’ avais oublié le cilicien .

        On oublie souvent la Cilicie , je l’ai remarqué . C’ est pourtant le pays de Saint Paul .

        • 15 Mars 2017 à 18h28

          C. Canse dit

          Et du cilice qui gratte. :-)

        • 15 Mars 2017 à 20h27

          C. Canse dit

          Schlemihl

          Préférons-lui le hé-ri-sson !
          C’est gentil les hérissons, les crapauds aussi. :-) 

        • 15 Mars 2017 à 20h56

          Schlemihl dit

          Quand je disais tas de veaux , je ne pensais pas aux dames bien sur

          J’ai cru nécessaire de rappeler un événement important de l’ an 1917 . Et c’ est important pour tout le monde parce que c’ est un grand exploit de l’ intelligence humaine , qui ne fut pas aussi visible partout cette année là , ni en 2017 non plus

          PS Je n’ai rien contre les crapauds mais j’aime bien les hérissons .

        • 16 Mars 2017 à 10h08

          Hannibal-lecteur dit

          Le cilice qui gratte? Pas si lisse que ça …

      • 15 Mars 2017 à 18h38

        Sadim dit

        Sympa bien que cela semble toutefois une decouverte de specialiste. Qu’en retenir pour le profane?

        • 15 Mars 2017 à 22h11

          Schlemihl dit

          Sadim , nous pouvons tous être fiers que l’ humanité soit capable de ça . 

          Nous pouvons être des assassins de masse , des bourreaux , tchékistes nazis khmers rouges islamistes maffieux . Nous pouvons aussi être autre chose . Je crois que j’ai eu raison de célébrer un héros de l’ intelligence .

          Vladimir Soloviev Jan Karski Bedrich Hrozny Nahum Remba  Anne Frank Marie Curie Anna Politkovskaïa et pas mal d’autres . Sans des gens pareils ce ne serait pas tenable  . Et qu’ils soient connus ou non , ça ne change rien . Ils ont été là .

      • 16 Mars 2017 à 9h14

        Hannibal-lecteur dit

        Schlemil, d’accord pour s’extasier devant pareille merveille d’archéologie linguistique. Mais quel profit? 
        On sait que le langage est un être vivant, toujours en train de se créer. On sait aussi que tout ensemble d’individus munis de la faculté d’émettre des sons, des bruits ( qu’on ne pourra appeler parole et mots qu’après les débuts hésitants ) a construit son propre langage. Il n’existe aucun peuple muni des organes de la parole qui n’ait inventé son langage.
        Donc d’accord pour célébrer cet inconnu ( de moi ) mais à part l’exploit en lui-même je ne vois pas en quoi son ouvrage ouvre de nouvelles perspectives. 

        • 16 Mars 2017 à 11h43

          Schlemihl dit

          Hannibal , il nous a révélé des peuples nouveaux dont nous ne savions rien , des textes nouveaux , des faits nouveaux . Ces gaillards étaient en correspondance avec Pharaon et les rois de Canaan . Pharaon c’ était le mari de Nefertiti , Akhenaton , qui a tenté une réforme religieuse , et un de ses hymnes se retrouve dans les Psaumes ( personne n’ a copié , ça devait être un poème international ) . Et un des correspondants de Pharaon c’ était le roi de Jerusalem , qui proteste de sa loyauté , ce n’ est pas lui qui fricoterait comme d’autres avec les Hittites ( il mentait ) , et il supplie l’ envoi de renforts contre les Habirou , de terribles sauvages venus du désert . Bien loin au nord le Grand Hittite correspondait avec les rois de Canaan et Pharaon .

          Ce sont les descendants des hittites qui ont inventé les pièces de monnaie . Quand on se paie un café avec un laranque ( deux euros ) on se sert d’ une invention lydienne .

          A quoi ça sert ? à quoi ça a servi de déchiffrer les hiéroglyphes , de découvrir les ruines de Troie ? on ne demande pas à la science d’ être utile . Et les travaux de Hrozny apportent sur des faits plus récents de nouvelles perspectives .

    • 15 Mars 2017 à 13h51

      Sancho Pensum dit

      Pendant que j’y suis, il convient de rappeler à Gauchet qui me semble aussi grand philosophe que piètre juriste que les accusations qui pèsent désormais sur Fillon, après sa mise en examen, peuvent lui valoir jusqu’à dix ans de prison, s’il était reconnu coupable.
      Depuis quand la Justice française punit de 10 ans de prison des fautes vénielles ?

      • 15 Mars 2017 à 15h08

        mjpg dit

        du grand n’importe …un peu de recul et de réflexion ne nuit pas et éviterait de telles fausses assertions ….

        • 16 Mars 2017 à 10h48

          Sancho Pensum dit

          Vous ne saviez pas que le détournement de fonds publics est passible de 10 ans de prison ? Article 432-15 du code pénal.

    • 15 Mars 2017 à 13h49

      Sancho Pensum dit

      “Ces affaires doivent une bonne part de leur écho au fait qu’elles renvoient les gens à leurs propres contradictions. Ils ne les emploieraient pas, eux, leurs femmes, leurs enfants, leurs copines et leurs copains ?”
      Gauchet a du vivre dans une grotte ces deux derniers mois pour n’avoir pas compris que ce n’est pas d’avoir employé femme et enfants que la Justice reproche à Fillon.
      On se demande, en outre, par quel mystère, un homme de ce niveau intellectuel peut sérieusement croire que la Justice française puisse mettre en examen un homme, politique ou non, pour employer quelqu’un de sa famille. Dans ce cas, des dizaines d’hommes politiques et des milliers de patrons de PME devraient encombrer les tribunaux dans les mois à venir.
      Faut-il vraiment rassurer Gauchet et lui indiquer que pendant qu’il faisait l’ermite, non, vraiment, le législateur n’a voté aucune loi interdisant à quiconque de faire travailler sa propre famille ?

    • 15 Mars 2017 à 13h47

      saintex dit

      C’est assez intéressant mais une fois le concept des deux camps défini, il faut donner ses coordonnées. Quand ? On le sait. Où, c’est un peu plus vague et se suppose au fur et à mesure de l’avancée de la lecture. Et c’est dommage lorsque l’on veut parler d’avenir de l’humanité.
      A première vue, cela touche le monde chrétien qui aurait éliminé toute immanence constituyive de son contrat social. Il ne faut pas trop sortir de France pour établir cet axiome. Même en Europe c’est plus que discutable. Les Italiens, Polonais ou pour grande partie les Allemands ne font pas, comme il est dit, un retour à la vie spirituelle religieuse dans un nouveau concept. Ils ne s’en sont jamais éloigné. Bien sur, la vision religieuse a évolué au fur et à mesure que la connaissance faisait évoluer la cosmogonie. Mais ce n’est qu’une question d’ordonnancement et de compréhension qui ne remettent pas une ligne d’Evangile en cause.
      Au-delà de l’Europe, est-ce que l’Amérique, du nord au sud, semble concernée par cette description ? Les pipes de Clinton suffisent-elle ? En d’autres termes, est-ce chez les puissants une nouveauté qui déplace leur curseur ? Je peux très bien imaginer que dans le passé, des rois ont fait couper la tête de leurs sujets pour avoir la paix avec leur femme. Peut-on imaginer attitude plus terre à terre, plus café du commercer, surtout quand en plus de la paix, le monarque a droit au strip-tease de sa bru. Non, Clinton ne suffit pas, et ni l’Amérique ni l’Europe ne peuvent vraiment entrer dans ce cadre.
      Et de toutes façons, quelle que soit sa richesse, le monde chrétien ou ex-chrétien ne représente que 20% de la population mondiale. La Chine s’est réconciliée avec la religion afin de préserver son modèle social, la Russie aussi, l’islam est en religiosite aigüe qui dicte la vie courante, l’Inde est loin de changer son organisation sociale…

      • 15 Mars 2017 à 13h48

        saintex dit

        …/… Bref, cette analyse ne vaut que pour quelques pays assurément trop petits et surtout étant trop loin de l’équilibre et de la cohérence, trop loin d’avoir balisé un chemin pour devenir des modèles et l’avenir de l’homme.

      • 16 Mars 2017 à 10h03

        Hannibal-lecteur dit

        Il est clair que cette analyse de Gauchet ne concerne guère que la France. Et coïncide avec cette spécificité française , la laïcité.
        Or la religion est une brique essentielle du contrat social, y compris pour l’athée.
        Il reste donc , à mon avis, à la débarrasser de ses scories antiques obsolètes pour la ressusciter car, telle qu’elle semble vouloir rester immuable, par exemple vis-à-vis des femmes, elle est vouée au suicide. 

    • 15 Mars 2017 à 13h07

      Sadim dit

      Je suis d’accord avec le diagnostic de Marcel Gauchet et il est evident que le camp de la tradition a ete defait. La revolution technologique en cours va finir de la balayer en deux generations. Mon repere est l’industrialisation de l’uterus artificiel, d’ici 50 ans, avec tout ce que cela signifie pour les rapports sociaux.

      Ceci etant dit, il est parfois avantageux de reculer pour mieux sauter, ou, autrement dit, rien ne sert d’abandoner notre vieil outils tant qu’un nouveau n’existe pas encore et ce dernier, bien qu’en cours de definition, n’existe pas encore a proprement parler.

      Par ailleurs, certaines identites traditionelles vont se perpetuer dans le nouvel age, celles qui auront reussi a effectuer leur transition, c’est-a-dire a entrer dans le virage ni trop vite, ni trop lentement…

    • 15 Mars 2017 à 13h05

      Sancho Pensum dit

      “Peut-être, mais c’est exiger des gouvernants une vertu que ne montrent pas les gouvernés.”
      Si les gouvernants n’exigeaient pas des gouvernés une vertu qu’il sont incapables de suivre, on n’en serait sans doute pas là aujourd’hui.
      Quand on se fait flashé pour 1 km/h de trop, ou une ceinture pas attachée et que cela coute 135 euros aux finances du foyer et des points en moins sur le permis, les gouvernés n’ont pas vraiment envie de voir leurs gouvernants détourner 800000 euros d’argent public ou se faire offrir, par un inconnu, probablement membre d’un lobby puissant, pour 48000 euros de costumes siglées d’un grand couturier.
      Les gouvernants exigent la vertu de leurs gouvernés ? Soit ! Eh bien, qu’ils commencent par se montrer vertueux. Sinon toute tentative d’en exiger encore plus se retournera immanquablement contre eux.

      • 15 Mars 2017 à 13h07

        Sancho Pensum dit

        Pas besoin d’être un grand philosophe pour comprendre cela. Cela semble même constituer un obstacle, d’après ce que je lis ici, pour le comprendre…

      • 15 Mars 2017 à 13h09

        Sancho Pensum dit

        Bakounine ne disait-il pas : “La liberté des autres étend la mienne à l’infini”.
        A quoi on peut ajouter : il en va de même pour l’envie de répression.

        • 15 Mars 2017 à 13h25

          saintex dit

          Oh ! Ca c’est un coming out de notre Savonarole attitré.

        • 15 Mars 2017 à 13h53

          Sancho Pensum dit

          Tout le monde ne peut pas préférer citer du Maurras…

        • 15 Mars 2017 à 19h03

          saintex dit

          Ce n’est pas Bakounine qui est relevé, mais Sancho parlant de son envie de répression, laquelle résulte de son intolérance pathologique à l’autre en général.
          Sauf à considérer que l’adage de cour d’école, “c’est lui qu’a commencé”, peut être la base d’un réflexion adulte. Et encore, si Sancho subit des remarques rudes et des demandes de silence, ce sont toujours des réponses et des suites à ses propos.
          La paille, la poutre… mais qu’est-ce qui vous rend si intolérant, si agressif, si délibérément éloigné de toute forme d’objectivité… ?

        • 16 Mars 2017 à 10h38

          Sancho Pensum dit

          Saintex, vous réfléchissez avant de poster ? Vous essayez de comprendre ce que vous lisez ? Ce n’est pas de mon envie de répression dont je parle, banane, mais de celle d’autrui, du fonctionnement de la société en général.
          Je vous rexplique calmement et lentement : si dans une société, la tendance est à la liberté, si les gouvernants laissent aux gouvernés le maximum de liberté dans leur vie quotidienne (dans le respect de celle d’autrui, bien sûr) ceux-ci seront plutôt enclins à faire de même avec les autres, et en particulier avec leurs dirigeants. Si au contraire, c’est la répression ou l’envie de répression qui l’emporte, si chaque occasion devient pour les gouvernants motif à durcir la répression et la limiter les libertés des gouvernés, alors ceux-ci ne seront pas tendres avec leurs dirigeants.
          Si le gouverné se fait pruner pour 1 km/h de trop, il ne supportera pas que le préfet du coin puisse rouler impunément à 180 sur l’autoroute. Si on punit la voleuse de pommes qui le fait pour nourrir son enfant, il ne tolèrera pas que des hommes politiques, ceux qui font les lois, piochent sans vergogne dans la poche du contribuable… Etc

        • 17 Mars 2017 à 21h00

          saintex dit

          Je lis et je comprends parfaitement ce que vous écrivez. Vous voulez une reformulation pour être sur ?
          L’envie de répression des uns en génère une identique chez les autres. C’est bon ?
          Comme ici vous êtes le principal répresseur et que vous vous déclarez toujours innocent et détenteur de la seule vérité, on peut en déduire cette autre formulation. Je vous réprime parce que vous êtes répresseur. Ensuite cela peut se décliner jusqu’à la cour de récréation dans laquelle c’est toujours l’autre qui a commencé.
          Et quand on pense aux gens de l’histoire ayant fait de telles déclarations, on retrouve tous les redresseurs de tort qui ont fonctionné sur le mode Savonarole.
          Maintenant, le développement que vous suivez peut effectivement se fonder sur votre assertion initiale. Mais rien dans cette dernière, trop générale, ne contient un germe de ce que vous prétendez avoir laissé entendre.
          En revanche, appliqué à la tendance générale de vos interventions, et en particulier au premier paragraphe de la dernière, on est en plein Savonarole et il est difficile d’éviter de lier avec votre intolérance. Sacré procureur !

      • 16 Mars 2017 à 2h01

        Schlemihl dit

        Quand Sancho Pensum parle de la vertu des gouvernants et des gouvernés , du bon et du mauvais exemple , de la répression des gens paisibles ….. malheureusement il n’ a pas entièrement tort .

        Ce sont des sottises , des peccadilles autorisées par l’ usage , je le pense , et c’ est tant pis . Les gens qui exercent de hautes fonctions devraient être des modèles , enfin certaines hautes fonctions Dédé la Saumure fréquente DSK , à tout péché miséricorde ! je ne vais pas me fâcher contre Dédé . Pas non plus contre DSK d’ailleurs . Un ministre peut aller au bordel ….enfin pouvait puisque de nos jours la prostitution n’ est plus autorisée et que les bordels claques lupanars maisons closes n’ existent plus . Un ministre oui , mais pas un juge . Et un candidat à la Présidence de la république devrait être vertueux … ou simplement prudent  , vu le nombre de mouchards dénonciateurs espions traîtres indics balances quarts d’ oeil anonymographes rapporteurs et maître chanteurs .

        Soit dit sans vouloir faire de peine aux mouchards , nécessaires au bon ordre , ni au maîtres chanteurs , indispensables au maintien des moeurs .

        PS : le monsieur avec une légion d’ honneur qui se trouvait le 14 mars à 18h 4O au Sauna de la rue V… du T…. ( Paris IVème ) en compagnie d’ un garçon si sympathique est prié de me contacter toutes affaires cessantes pour une question ou il est intéressé ( discr . gar . ) . Avec l’assurance de ma loyale et discrète amitié . 

    • 15 Mars 2017 à 12h58

      Sancho Pensum dit

      “Les pratiques reprochées au vainqueur de la primaire auraient pu passer pour vénielles il y a vingt ans et sont en tout cas largement répandues”
      Comme la pédophilie dans les années 70…

      • 15 Mars 2017 à 14h42

        mitch-savoy dit

        Et toujours officielle et pratiquée en “islamie ” Mariage de jeunes filles pré pubères ou tout juste!

        • 15 Mars 2017 à 14h45

          mitch-savoy dit

          Sans compter quelques école coraniques de ci de là …

    • 15 Mars 2017 à 11h45

      Chêne dit

      Peut être dans l’espoir naïf d’un meilleur bien être matériel

    • 15 Mars 2017 à 11h27

      Kebra dit

      Si le “camp de la tradition” c’est Fillion, ce n’est pas une très grande perte…

      • 15 Mars 2017 à 12h31

        Nolens dit

        Votre commentaire est réducteur. Mais si le camp du renouveau c’est Macron, c’est grave pour la suite. Le fait d’avoir été ministre d’un gouvernement de gauche devrait suffire à le disqualifier.