François Hollande: le discours d’un rêveur solitaire | Causeur

François Hollande: le discours d’un rêveur solitaire

Reconnaître la réalité n’est pas stigmatiser

Auteur

Franck Crudo

Franck Crudo
Journaliste.

Publié le 09 septembre 2016 / Politique Religion

Mots-clés : , , , ,

Dans son allocution d'hier, François Hollande postule que l'immense majorité des musulmans partage les valeurs de la République. C'est aller un peu vite en besogne... et en campagne.
francois hollande terrorisme islam

© POOL/AFP Christophe Ena.

Jeudi 8 septembre, 12h05. Dans un moment d’égarement dont je suis hélas coutumier, je regarde en direct le discours de François Hollande retransmis sur toutes les chaînes infos. En tout cas, j’essaie. Résultat : je tiens approximativement 6 minutes 47 jusqu’à ce que notre président normal martèle, martial, que « l’immense majorité de nos compatriotes musulmans manifestent leur attachement aux valeurs de la République ».

“L’immense majorité des musulmans…”

Réflexe quasi-pavlovien dès que j’entends cette phrase. Je ne peux m’empêcher de parler tout seul comme un gland, pardon comme un grand, à ma télé. Quand je suis d’humeur badine, je demande dans ces cas-là à mon écran plat si la laïcité, l’égalité homme-femme, la liberté d’expression et de conscience, voire même – soyons fous – la défense et le développement de l’esprit critique font partie des valeurs de la République. Si j’ai un peu trop forcé sur le cidre doux, il peut aussi m’arriver de lui demander si la soumission du politique au religieux et l’antisémitisme sont compatibles avec ces fameuses valeurs. Le pire, c’est que je n’ai jamais de réponse.

19h42 : J’échoue sur LCI et tombe sur une interview du président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, lequel tient à souligner qu’évidemment… « l’immense majorité des musulmans partage les valeurs de la République ». Parbleu ! Mais quel est donc cette évidence arithmétique que journalistes et politiques s’échinent à nous tambouriner quotidiennement. Pas un jour sans que Ravanello, Juppé, Pujadas, Mélenchon, Askolovitch et consorts ne relaient cette lapalissade. Une vérité absolue, intangible, incontestable qu’il est de bon ton de répéter inlassablement… mais établie selon quels critères, reposant sur quelles statistiques, quels sondages ? L’immense majorité, comme ils disent… Est-on vraiment tout à fait certain des proportions ? Est-ce un fait irréfutable ou un vœux pieux ? Est-ce la réalité.. ou bien la réalité telle qu’on la rêverait ?

Bon, c’est vrai que dans un monde idéal, l’immense majorité des Français étaient gaullistes sous l’Occupation, l’immense majorité des hommes sont d’une fidélité absolue envers leurs femmes, l’immense majorité des automobilistes respectent scrupuleusement le code de la route, l’immense majorité des passagers du Titanic se sont comportés comme des héros, l’immense majorité des taxis sont souriants et déclarent au centime près leurs revenus au fisc. Lorsque une personne se fait agresser dans une rame de métro, l’immense majorité des passagers se ruent illico à son secours et, donc, l’immense majorité des musulmans partagent les valeurs de la République. C’est d’ailleurs le nouveau tube de l’été, et même de l’année, qui est en train de supplanter le désormais collector « pas d’amalgame, pas de stigmatisation », lequel semble quelque peu passé de mode.

En février 2015, un sondage du  Telegraph révèle que 27 % des musulmans britanniques éprouvent « une certaine sympathie » envers les terroristes de Charlie Hebdo . Mais bon, ce sont des Anglais.

En avril 2008, un sondage CSA publié par Le Monde des Religions dévoile  que 54% de nos compatriotes musulmans souhaiteraient que la charia soit appliquée intégralement (17%) ou en partie (37%) dans notre pays. Ils sont en outre 8% à ne pas avoir d’avis sur la question. On apprend également que pour 22 % d’entre eux, la polygamie doit être autorisée en France. Tiens, ça me fait penser à un truc : la prochaine fois, il faudra absolument que je demande à mon écran plat si la polygamie et la charia sont compatibles avec les valeurs de la République…

Qui remporte les (rares) élections libres du monde arabe?

Mais du coup, je suis confronté à une aporie , comme aurait dit Aristote ou mon prof de philo. Une impasse, un problème insoluble si vous préférez : comment faire en sorte que l’immense majorité de nos compatriotes musulmans, dont une grosse moitié semble favorable à la charia, soient dans le même temps attachés aux valeurs de la République ? Histoire de ne pas rendre l’équation encore plus complexe, on jettera un voile pudique sur l’antisémitisme, la liberté d’expression ou encore l’égalité homme-femme…

Notons au passage que l’autre face du disque de ce tube de l’été connaît aussi un franc succès. Le fameux  « l’immense majorité des musulmans n’ont rien à voir avec l’islamisme », tiré de l’album « l’islam n’a rien à voir avec l’islamisme ». Et peu importe, après tout,  si un tiers des Tunisiens de France (dont, rappelons-le, l’immense majorité partagent les valeurs de la République) a contribué à la victoire des islamistes d’Ennahda en octobre 2011, lors des élections qui ont suivi la chute de Ben Ali.

Mine de rien, C’est le serpent qui se mord la queue cette histoire. Aporie n° 2 : Comment expliquer que l’immense majorité des musulmans n’a rien à voir avec les islamistes… lesquels remportent la plupart du temps les élections – quand elles ont lieu – dans les pays musulmans (Front islamique du salut en Algérie, Frères musulmans en Egypte, Hamas en Palestine, etc.) ?

Si l’un des lecteurs de Causeur résout ces deux délicates équations, il est potentiellement passible de la médaille Fields.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 14 Septembre 2016 à 15h02

      Chr martel dit

      Terra nova

    • 14 Septembre 2016 à 15h01

      Chr martel dit

      Tera nova…..

    • 14 Septembre 2016 à 11h05

      beornottobe dit

      hum……. sa “campagne” se résume à des effets d’annonce……
      C’EST TOUT à FAIT SOCIALISTE

    • 13 Septembre 2016 à 19h00

      beornottobe dit

      en France : 66 millions d’habitants (à peu près) = 66 millions d’opinions différentes!

    • 13 Septembre 2016 à 16h21

      beornottobe dit

      qui c’est le “maton” ? (avec son acolyte Valls)…. non mais…..!