Vive le travail en famille! | Causeur

Vive le travail en famille!

Cette tradition a du bon

Auteur

Jacques Bichot
Economiste.

Publié le 13 février 2017 / Politique

Mots-clés : , , , ,

François Fillon Affaire Pénélope Fillon emplois fictifs

François et Pénélope Fillon, Porte de Versailles (Sipa : 00782794_000037)

La semaine dernière dans Le Figaro, l’éditorial de Paul-Henri du Limbert exhortait la droite à rester unie dans un soutien sans faille à la candidature Fillon. Très bien ! Mais il débute par un couplet de repentance : en engageant sa femme, Fillon aurait mal agi, mais il aurait une excuse, beaucoup en font autant. Citons-le : « le candidat de la droite a agi comme le font depuis 30 ans des centaines de députés ou sénateurs, de droite comme de gauche. Personne ne prétendra que cette facilité fait partie des traditions les plus glorieuses de la Ve République, mais elle existe. »

Eh bien si, quelqu’un estime que cette tradition est excellente : votre serviteur ! Et je suis certain que beaucoup partagent mon point de vue selon lequel des ménages qui sont unis dans le travail comme dans le loisir ont tout lieu d’en être fiers. Car enfin, combien de centaines de milliers de couples s’occupent-ils ensemble d’une exploitation agricole, d’un commerce, d’une activité artisanale, d’un cabinet dentaire ou médical, parce qu’ils sont unis pour le meilleur et pour le pire, et parce que travailler ensemble est à la fois leur choix de vie, éminemment respectable, et une bonne formule sur le plan de l’efficacité ?

La repentance, c’est fini !

Et si le boulanger ou la boulangère emploie son fils ou sa fille, d’abord pour apprendre le métier, puis pour contribuer à accroître les activités de son commerce, doit-il s’excuser, considérer qu’il s’agit d’une erreur à mettre sur le compte d’une tradition en voie d’obsolescence ? Combien de patrons d’entreprises, y compris des grandes et des moyennes, agissent de même, avec la fierté légitime de diriger et de développer une entreprise familiale ?

Aucun homme politique n’a à s’excuser d’employer des collaborateurs familiaux. C’est son choix légitime, et c’est tout à son honneur de s’entendre assez bien avec son conjoint ou son enfant pour pouvoir travailler efficacement avec lui. De plus, lorsque cet homme a une probabilité d’accéder à la présidence de la République, il est bon pour le pays (et pour lui) que la potentielle première dame ne soit pas une oie blanche en matière politique. Que Pénélope la Galloise ait travaillé pour et avec François est un atout pour la France ! La repentance à tort et à travers, ça suffit !

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 15 Février 2017 à 20h14

      c3jls dit

      D’accord avec vous concernant le boulanger, le plombier ou toute autre petite entreprise familiale où l’argent se gagne à la sueur du front de tous ses membres.

      Mais ici, il s’agit d’ARGENT PUBLIC, et qui plus est, sans qu’aucune preuve qu’un travail réel ait bien été effectué par ladite Pénélope. Pas de présence ni d’accès à l’assemblée, et de gros doutes sur le fait qu’elle ait même été un jour au courant qu’elle avait un tel emploi, tant elle a semblé tomber des nues.

      Comparer un travail noble, même s’il est fait en famille, qui permet de gagner honnêtement et durement son pain quotidien avec de la magouille d’élus qui n’en ont jamais assez, qui se GAVENT toujours plus de l’argent des contribuables est tout simplement de la malhonnêteté intellectuelle.

      Réfléchissez M. BICHOT, avant d’écrire des âneries !

    • 15 Février 2017 à 19h26

      Pol&Mic dit

      “il faut que ça cesse!
      Oui il faut que cesse (de toute urgence) l’ “AUTO-ATTRIBUTION” des Parlementaires, Président, Ministres et consorts, des “avantages” et rémunérations de toutes sortes ! cela doit être soumis pour approbation aux citoyens(nes).
      cela DOIT ËTRE INSCRIT DANS LA CONSTITUTION !
      de même que toute modification de la Constitution

      Ne pas oublier qu’avec les parlementaires (que les français ont élu!!!!!) nous leur avons donné cette possibilité !;;;;;;
      il fauT réfléchir AVANT et pas APRèS !
      ET NE FAIRE CONFIANCE à PERSONNE (y compris un P

      • 15 Février 2017 à 19h29

        Pol&Mic dit

        y compris un “Parlementaire”
        (j’aurai même une tendance (fâcheuse) à dire : (SURTOUT)

    • 15 Février 2017 à 14h25

      Sancho Pensum dit

      « Il y a un problème d’abaissement de la morale publique. Il y a un problème d’abaissement du niveau d’éthique dans la vie politique. »
      (François Fillon)
      « Ce que je mets sur le même plan, c’est la manière dont le système politico-médiatique passe sur toutes ces affaires. Tout ça, ça fait la une pendant trois jours et puis ensuite c’est fini, on n’en parle plus. (…) Si on veut rétablir l’autorité dans le pays, je dis qu’il faut des responsables politiques honnêtes, irréprochables. »
      (François Fillon)

      • 15 Février 2017 à 14h33

        Georges dit

        Le voir aujourd’hui parler d’acharnement médiatique est vraiment cocasse. C’est la caricature de l’arroseur-arrosé.

    • 15 Février 2017 à 13h36

      buddy dit

      Encore un des ces nombreux pseudo-économiste qui pullulent dans les médias, se trompant sur tout mais toujours du côté du manche bien sur.
      Cet article est un concentré de saloperie en faisant semblant de ne pas voir le travail fictif et la personnalité du personnage donneur de leçons. Comparer avec la femme du paysan qui soigne les lapins et trait les vaches! On croit rêver, il y a vraiment des gens qui se prennent pour l’élite mais qui n’ont pas une once de bon sens.

      • 16 Février 2017 à 0h14

        buddy dit

        Je viens de relire l’article du 6 janvier de ce Monsieur sur l’affaire Fillon, c’était déjà un article tordu de soutien militant basique, d’une malhonnêteté flagrante.
        Quand je pense qu’il est enseignant, ça en dit long sur l’enseignement qu’il doit prodiguer.

    • 15 Février 2017 à 12h04

      marcopes dit

      vive le travail en famille ? oui pourquoi pas pourvu qu’il y ait vraiment travail et ailleurs que dans les organismes d’états car on vote pour un candidat pas pour sa famille

    • 15 Février 2017 à 11h47

      QLURON dit

      Certes, certes. je souhaite faire remarquer qu’il n’y eût pas autant de polémique en ce qui concerne le salaire du coiffeur de Nestor ( Fhollande a tout à fait la même physionomie que le majordome du capitaine à Moulinsart): je rappelle qu’il s’agit de 600000 euros pour les 5 ans (j’ignore si le contrat est un cdd mais s’il s’agissait de tout autre contrat alors l’indemnisation à venir est à considérer également). Ceci étant nous ne devons pas omettre le fait qu’il s’agit d’argent public et que la décense confinerait à se rapporter à tout le moins, en ce qui concerne les rémunérations, de les confronter , à titre de diplômes équivalents à ceux pratiqués chez les fonctionnaires.

      • 15 Février 2017 à 12h03

        Sancho Pensum dit

        L’embauche par l’exécutif d’un coiftif pour un travail même chétif mais effectif n’a cependant rien de l’emploi fictif, tant que le président a des tifs. On ne peut rien y voir de fautif. Je suis donc rétif à votre commentaire vindicatif.

        • 15 Février 2017 à 12h57

          IMHO dit

          Schön!

        • 15 Février 2017 à 14h07

          Sancho Pensum dit

          Merci, IMHO, d’avoir été admiratif !

      • 15 Février 2017 à 12h11

        Georges dit

        Pour avoir eu des cas dans le domaine, je peux vous dire que la rémunération des coiffeurs réputés sont effectivement très élevées.

        Je n’approuve pas, mais enfin, pour un président de la république, on peut difficilement lui demander d’aller chez l’Arabe. Et le problème ici est une question de cherté du service, pas d’existence même de ce service.

    • 15 Février 2017 à 9h47

      g.pendaries@orange.fr dit

      Bien sûr que certains partis usent de fausses factures, bien sûr que certains élus manient les emplois fictifs, empochent des frais virtuels, pratiquent le trafic d’influence et font négoce de leurs pouvoirs, mais n’est-il pas injuste de ne cibler que celui-ci ou ceux-là au motif de portées politiques ?
      En tous cas les visés en souffrent énormément et trouvent cela profondément injuste. Les sondages montrent que nombre de leurs affidés les soutiennent en masse dans cette dure épreuve. Ils ont compris que ces broutilles ne devaient pas masquer l’intérêt supérieur, celui impérieux de redresser la France en supprimant l’ISF et les abus sociaux, en permettant aux mutuelles de pallier les déficits médicaux, en augmentant les impôts ou les taxes, en demandant plus de travail et en diminuant la durée des pensions.
      Il y a encore, Dieu merci, de vrais patriotes qui privilégient l’intérêt National. Il est temps que l’on entre en vraie campagne afin que notre esprit s’élève, qu’un souffle patriotique puissant balaye d’un coup les mesquineries dérisoires.

      • 15 Février 2017 à 10h38

        Georges dit

        En effet, il serait temps que Fillon dégage pour permettre à la droite de rentrer en campagne.

        • 15 Février 2017 à 10h44

          durru dit

          Et surtout permettre à son remplaçant d’être également descendu en bonne et due forme. Comme Solère n’en fait pas partie, l’avertissement est on ne peut pas plus clair.

        • 15 Février 2017 à 10h52

          Georges dit

          Il suffit d’en prendre un qui n’ait pas employé sa famille de façon fictive, et qui n’ait pas fraudé le fisc.

          Ca doit quand même se trouver, non, un type honnête, chez les Républicains ?

        • 15 Février 2017 à 12h37

          durru dit

          Ah, vous croyez?

    • 15 Février 2017 à 9h32

      Habemousse dit

      Vous vous moquez de nous : Madame Royale, la socialiste intègre, n’a pas manqué de se présenter aux élections présidentielles après avoir oublié de payer plusieurs collaboratrices dont deux ont porté plainte : même si la condamnation est postérieure alors que faits datent de mille neuf cent quatre vingt dix sept.

      Les journaux de l’époque sont passés rapidement sur cette condamnation de la personne la plus culottée de France : les médias télévisés, quant à eux, ont été bien silencieux ; alors ? Ce deux poids deux mesure est une honte, même sur Causeur où pas un journaliste n’a soulevé cette différence de traitement.

      Car même si madame Royale n’a pas été élue à la présidence, son ex n’a pas manqué de lui confier les plus hautes « responsabilités ».

      Je ne parle pas de madame Rossignol, notre ex-secrétaire d’état, chargée de la Famille et des personnes âgées, qui a bénéficié d’un emploi fictif durant dix huit ans …. Dont la supercherie a été révélé par l’UFC que Choisir, il faut le faire.

      Soit vos journalistes ne sont pas libres d’écrire ce qu’ils pensent, soit vous aussi faites dans le deux poids deux mesure. 
       

    • 15 Février 2017 à 8h40

      durru dit

      @Ma Lina, Saul et les autres
      Amusez-vous encore et toujours à descendre Fillon et toute la droite: http://institutdeslibertes.org/le-nepotisme-de-gauche-sest-beaucoup-developpe-sous-francois-hollande/
      Panem et circenses

      • 15 Février 2017 à 21h28

        Saul dit

        le népotisme oui sans doute, mais les emplois fictifs ? ;-)

    • 15 Février 2017 à 8h24

      chouette13 dit

      oui aux emplois familiaux s’ils correspondent à une véritable prestation, ce qui ne semble pas dans le cas de Mme FILLON.
      La bouchère ou la boulangère travaille effectivement dans l’entreprise familiale mais pas sur les deniers publics !

    • 15 Février 2017 à 6h09

      Pol&Mic dit

      et ainsi (au pouvoir de résistance) nous verrons si nous pouvons encore leur faire confiance !
      car étant donné la “tournure” que ça prend : nous pouvons en douter!

    • 15 Février 2017 à 5h43

      Pol&Mic dit

      et cela limitera AUSSI les “cadeaux” avant de partir des Présidents desdites Assemblées (voyez-vous ce que je veux dire ?)

    • 15 Février 2017 à 5h39

      Pol&Mic dit

      ainsi sera limitée la polémique actuelle sur l’attribution de Fillon !

    • 15 Février 2017 à 5h38

      Pol&Mic dit

      il faut que ça cesse!
      Oui il faut que cesse (de toute urgence) l’ “AUTO-ATTRIBUTION” des Parlementaires, Président, Ministres et consorts, des “avantages” et rémunérations de toutes sortes ! cela doit être soumis pour approbation aux citoyens(nes).
      cela DOIT ËTRE INSCRIT DANS LA CONSTITUTION !
      de même que toute modification de la Constitution

    • 14 Février 2017 à 19h26

      Sancho Pensum dit

      Quand ça veut pas, ça veut pas !…
      http://www.lepoint.fr/presidentielle/thierry-solere-porte-parole-de-fillon-accuse-de-fraude-fiscale-14-02-2017-2104771_3121.php
      Décidément, cette campagne devient passionnante !

      • 14 Février 2017 à 21h48

        durru dit

        Lui, n’étant pas candidat, a décidé de porter plainte. Par ailleurs, c’était un soutien de Le Maire avant la primaire. C’est la droite dans son ensemble qui est visée, il n’y a plus de doute maintenant.

        • 15 Février 2017 à 10h43

          Georges dit

          Comme Cahuzac, cette pauv’ victime des media ?

          Ca la fout mal quand même, qu’il porte plainte, Solère. Cela montre que Fillon n’est pas en mesure de le faire, et quand on ne peut pas porter plainte pour diffamation, en général, c’est assez mauvais…

    • 14 Février 2017 à 18h21

      marcopes dit

      la polémique pour rappel n’est pas au sujet de l’emploi mais de son caractère supposé fictif .
      “le candidat de la droite a agi comme le font depuis 30 ans des centaines de députés ou sénateurs, de droite comme de gauche” sauf qu’on peut tout de même avoir envie d’en avoir un à la présidence qui ne fasse pas parti de ce lot

    • 14 Février 2017 à 18h08

      Vendéen dit

      Bravo!!!

    • 14 Février 2017 à 18h01

      todike dit

      Et si M. Fillon prenait de la graine de l’affaire Flynn ?

    • 14 Février 2017 à 17h57

      zebbub dit

      Le problème, M. Jacques Bichot, économiste, ce sont les gens comme vous qui ne perçoivent AUCUNE différence entre l’activité d’un parlementaire de la République et l’exploitation d’un fond de commerce.
      De plus, même dans une entreprise familiale, les emplois FICTIFS sont interdits.

      • 14 Février 2017 à 19h18

        radagast dit

        Ah bon et en vertu de quoi du moment que les charges sociales sont dûment acquittées? ?

        • 14 Février 2017 à 19h27

          Georges dit

          Si c’est l’argent d’une société, en vertu de la loi : abus de bien social ou abus de confiance, selon la forme de la société.

        • 14 Février 2017 à 21h49

          durru dit

          Et un parlementaire, c’est quel type de société, M. Je-sais-tout?

        • 15 Février 2017 à 10h37

          Georges dit

          Dans le cas d’un parlementaire, l’infraction s’appelle un détournement, M. Les Oeillères.

        • 15 Février 2017 à 16h16

          durru dit

          Je vais arriver à vous croire, peut-être, une fois que vous aurez mis le texte de loi et la référence. Pas avant. L’expérience m’a appris à me méfier de tout ce que vous pouvez débiter comme “évidence”.

        • 15 Février 2017 à 17h03

          Georges dit

          432-15 code pénal.

        • 15 Février 2017 à 17h04

          Georges dit

          Vous pouvez citer des exemples où j’aurai dit quelque chose de faux ? Quelque chose que vous n’aimez pas, j’entends bien, mais faux, c’est autre chose…