“Catho intégriste”, “homophobe”, quasi-antisémite: demandez le Fillon nouveau! | Causeur

“Catho intégriste”, “homophobe”, quasi-antisémite: demandez le Fillon nouveau!

Pris de panique, les juppéistes multiplient les calomnies

Auteur

Daoud Boughezala

Daoud Boughezala
est rédacteur en chef de Causeur.

Publié le 24 novembre 2016 / Politique

Mots-clés : , , , ,

Tous les moyens sont bons pour se refaire une santé dans les urnes. Même les coups (très) en-dessous de la ceinture.
fillon juppe poutine obs hezbollah

François Fillon et son homologue d'alors Vladimir Poutine, 2011. Sipa. Numéro de reportage : AP21123370_000008;

Un vent de panique souffle sur l’esquif Juppé, ce Titanic qui a pris l’eau dimanche soir. Pensez-y : quinze points d’avance pour François Fillon, c’est une Berezina annoncée pour l’ancien chouchou des sondages et des Inrocks. Du coup, les juppémaniaques s’emploient à éviter l’inexorable, quitte à tirer comme des sourds sur le probable candidat LR à la présidentielle. Pour l’autocritique, on repassera : l’idée est de poursuivre la stratégie du premier tour, celle d’un Juppé multiculti, ouvert, tolérant et presque de gauche, sorte de Justin Trudeau alopécique, la jeunesse et les abdos en moins.
Un virage tactique rend néanmoins le combat nettement plus âpre : le général Juppé ayant décidé de ne plus se la jouer au-dessus de la mêlée et de couvrir Fillon de bouse, ses lieutenants suivent. Et ce n’est pas beau à voir. Juppé a beau quasiment vouer Poutine à la Cour pénale internationale (une rupture avec le chiraquisme qu’il assume peu…), sa guérilla anti-Fillon lui fait larguer des barils d’explosifs avec la précision de l’aviation russe à Alep.

Premier argument, Fillon est soutenu par “Sens commun”, le courant Manif pour tous des Républicains. Remaquillés pour l’occasion en cathos ultras, ces militants LR seraient des Savonarole en Cyrillus en ce qu’ils s’opposent au mariage pour tous. Qu’importent les louvoiements de Juppé, favorable à une réécriture complète de la loi Taubira il y a encore deux ans


… puis auteur d’un spectaculaire revirement en novembre 2014, lorsqu’il confia aux Inrocks sa soudaine conversion au mariage et à l’adoption pour tous. Plus pourtoussiste que lui tu meurs, Juppé torpille aujourd’hui Fillon pour avoir accueilli Frigide Barjot à son dernier meeting. Même l’aile gauche de la Manif pour tous, poussée vers la sortie par la tendance plus conservatrice que représente Ludovine de la Rochère, serait donc infréquentable aux yeux du deuxième des primaires… Dans la foulée, AJ exhorte son meilleur ennemi à “clarifier” sa position sur l’IVG. Personnellement hostile à l’avortement (ah, ces catholiques !), à l’instar de Bill Clinton en son temps, Fillon n’a jamais remis en cause la loi Veil. Mieux, en tant que député, il a voté toutes les lois facilitant son accès, y compris la dernière en date qui sanctuarise la loi Veil en faisant de l’avortement un droit à part entière. Mais, fi des détails, pour un impétrant en fâcheuse posture électorale, l’occasion fait le larron…

Divine surprise, quelques escogriffes d’extrême droite ont décidé d’appliquer une stratégie Tout sauf Juppé qui les fait (appeler à) voter Fillon au second tour de la primaire : Rispote laïque, Henry de Lesquen, patron de Radio courtoisie et twitteur impénitent, Jacques Bompard, maire Ligue du Sud d’Orange et Aymeric Chauprade, eurodéputé en rupture de ban avec le FN en quête d’un strapontin de rechange.

Que n’ont fait ces pieds nickelés ! Pain bénit pour le camp Juppé. Le généralissime a beau jeu de déclarer “depuis quelques jours les soutiens d’extrême droite arrivent en force” et de craindre la marche sur Paris des hordes brunes. On n’attrape pas l’électeur bobo avec du vinaigre…

Des amalgames aux citations tronquées

Tous les moyens sont bons pour se refaire une santé dans les urnes. Lorsque l’amalgame n’y suffit plus, reste la citation tronquée. Car l’accusation suprême manquait encore au procès de Fillon. Pédophile ? Assassin de vieilles dames ? N’est pas Landru ou Petiot qui veut. On exhumera donc une phrase de Fillon qui apparaîtra d’autant plus ambiguë isolée de son contexte et retwittée de façon à instiller le soupçon. Cela donne : “on a combattu la volonté des Juifs de vivre dans une communauté qui ne respectait pas toutes les règles de la République française”. Sauf que l’ancien Premier ministre (et tombeur) de Sarkozy s’en prenait au communautarisme musulman, érigeant a contrario l’intégration des juifs et les compromis qu’avait accepté le Consistoire comme un exemple à suivre pour l’islam de France.

Un agent iranien

Histoire de transformer cette pluie de coups bas en déluge, le ministre des Affaires étrangères de Sarkozy1 en rajoute une couche sur le terrain géopolitique : “Quand j’entends François Fillon nous dire qu’il faut s’allier à l’Iran… Je voudrais rappeler que l’Iran, c’est le Hezbollah au Liban. Et le Hezbollah, c’est une organisation terroriste qui veut éradiquer Israël de la carte du Proche-Orient.” assène Juppé. Fillon = Nasrallah. Tout cela parce que l’ex-”collaborateur” de Sarkozy a eu le malheur de proposer un dialogue tous azimuts pour résoudre la crise syrienne, à la manière de la diplomatie russe négociant à la fois avec Israël et l’Iran. Catho tradi et complice des mollahs, faut le faire ! Aussi consternant que certaines invectives haineuses contre “Ali Juppé” (sic), ce genre de calembredaines nourrit la webpropagande anti-Fillon :

Le tweet d'un militant "anti-homophobie"

Le reste est à l’avenant. Je passe sur l’accusation de quasi-complicité de crimes de guerre que les plus juppémaniaques lancent contre le probable vainqueur de la primaire (faire dire à Fillon “Il n’y a pas de crime de guerre à Alep” le rend de facto solidaire des armées russe et syrienne, autrement dit complice d’Assad et Poutine, rien que ça !). Notez qu’en matière de russolâtrie, Fillon a encore quelques progrès à faire…

… aidé par des pirates russes !

Pour la presse degôche, entichée de Juppé comme jadis de Balladur (avec la même fortune électorale à la clé !), Fillon est le nouvel homme à abattre. Oublié Sarko, le troisième homme, il faut faire feu sur l’affreux :


Sans s’embarrasser de détails, L’Obs impute à l’agit-prop’ virtuelle des “trolls de Poutine” la remontée spectaculaire que Fillon a engagée dans les derniers jours de la campagne. Il y a donc complotisme et complotisme : dès lors qu’une thèse dessert Trump, Fillon et l’axe du Mal, la causalité diabolique a droit de cité.

Rien ne dit que le tombereau d’injures, raccourcis et calomnies en tous genres déversés sur le chef de Fillon fera les affaires de Juppé. Cette stratégie de la terre brûlée inquiète en tout cas jusqu’aux fidèles du “meilleur d’entre nous”, du sénateur LR François Cornut-Gentille à son collègue de l’Assemblée Hervé Mariton, figure de la Manif pour tous rallié à Juppé (tiens, tiens…). Si la diabolisation suffisait à dégonfler l’adversaire, il en serait fini du Front national depuis longtemps…

Le plus poilant dans cette histoire, c’est que la sagesse vient d’un éditocrate de la gauche de la gauche qui se prend habituellement un peu trop au sérieux, Daniel Schneidermann. Lassé de ses joutes avec Bourdieu, le héraut autoproclamé de la liberté d’expression résume à merveille l’alternative que devra trancher le peuple de droite,  ”un choix déchirant entre un comté 24 mois et un comté 36 mois”, avec ordolibéralisme et régime sec pour tout le monde. AJ propose de supprimer 200 000 postes de fonctionnaires là où FF voudrait en raser 500 000. Rivaux jusqu’à la caricature, Juppé et Fillon n’en restent pas moins jumeaux.

  1. Rappelons qu’Alain Juppé dirigeait le quai d’Orsay sous l’autorité d’un certain François Fillon, à l’époque où Nicolas Sarkozy menait la catastrophique guerre de Libye.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 28 Novembre 2016 à 12h45

      fleuraufusil dit

      Catastrophée par l’avalanche des tares affichées en ouverture de l’article, je me suis rassurée en constatant qu’il s’agissait de la page de garde (?°) de l’OBS ? là que du normal ! Intoxication et calomnies ordinaires d’un supplétif du PS et autres gauches !
      Le plus drôle ( rire jaune) est que les qualificatifs employés s’appliquent aux amis islamistes de cette presse, juste remplacer ” catho” par “musulman” !

    • 28 Novembre 2016 à 10h06

      Pol&Mic dit

      l’OBS… équieux de la Gauche ( Bien-Pensante) !

    • 27 Novembre 2016 à 20h25

      Mouah dit

      Cette fois, vous avez tort, DB : “on” n’a pas sorti les propos de Fillon (sur les juifs) de leur contexte, c’est lui qui a oublié de les replacer dans leur contexte historique, celui du tournant du XIXème siècle, une petite dizaine d’années après l’émancipation des juifs.

    • 26 Novembre 2016 à 19h24

      orchidée31 dit

      Eh oui Fillon n’a plus le fusible Sarko qui a tout pris depuis 2007
      Il va peut-être comprendre ce que c’est que d’en prendre plein “la gueule” matin midi et soir –  

    • 26 Novembre 2016 à 7h24

      alain delon dit

      Regards espiègles et mines réjouies: la relation entre Fillon et Poutine est bonne, de l’Atlantique et à l’oral

    • 26 Novembre 2016 à 4h31

      Livio del Quenale dit

      Finalement ces excès de saloperie à l’endroit de Fillon vont finir par le servir, car c’est prendre pour des imbéciles les électeurs capables tout de même de faire le tri et de renvoyer à leur petitesse les cracheurs d’ordure.
      -
       Dimanche Fillon aura convaincu et atteint proprement, bien seul, au moins au départ, puis aidé de l’équipe qu’il a constitué, un sommet dans les votes d’adhésion.  Bravo!
       

    • 25 Novembre 2016 à 17h10

      FRANCE PILLEE dit

      tout et bien dit merci

      j’irai voter fillon dès 8 heures dimanche

    • 25 Novembre 2016 à 17h06

      guernico dit

      il est donc réac d’affirmer qu’un enfant naît d’un homme et d’une femme…soyons donc réacs pour complaire aux médiacrates, qui n’aiment rien tant que le Fascisme, surtout lorsqu’il est fantasmé !.

      En attendant, Fillon n’est pas dépositaire de la pensée des vieux fafs Lesquen, Bompard, Chauprade…gageons que ces derniers retourneront le moment venu chez Maréchal (Marion) et chez les Gars de la Marine, ci-devant Comtesse de Montretout…

    • 25 Novembre 2016 à 17h04

      Pyrrhon dit

      D’estoc et de taille, il ne reste plus personne!

    • 25 Novembre 2016 à 16h33

      Terminator dit

      Tout ce qui est excessif est insignifiant… comme Ali Jupette !

    • 25 Novembre 2016 à 15h54

      Simbabbad dit

      Ce qui est aussi très drôle, c’est que dans le match Fillon/Copé, les médias avaient pris le parti du gentil Fillon, modéré et ouvert d’esprit, contre le méchant Copé et son pain au chocolat “pétainiste”, “rance”, “moisi”, “nauséabond”, etc. etc.

      Le vote pour la présidence de l’UMP rappelle en fait à s’y méprendre aux primaires de la droite: les médias de gauche activent l’intox pour bien signaler aux gens qui est le “gentil” et qui est le “méchant”, le gars désigné comme “gentil” passe alors nettement en tête dans les sondages, flatté d’avoir été choisi par la pensée unique, il tente alors de surfer sur les médias en allant dans leur sens mais se gauchise… puis arrive la tôle: le vote arrive et le “gentil” se casse les dents.

      En fait, le succès de Fillon est sans doute dû aussi à sa propre expérience du phénomène: il a vu que Juppé avait fait l’erreur qu’il avait commise pour la présidence de l’UMP, et a attendu qu’il se casse la gueule puis panique. Au lieu de corriger leurs erreurs stratégiques, Juppé comme les médias ont décidé de faire la même chose qu’avant, mais en plus grossier et en plus fébrile. C’est condamné à l’échec.

      Et il faut relire la façon dont les médias et la gauche présentaient Fillon lors de la présidence de l’UMP à comparer de Copé, c’est à mourir de rire quand on voit l’intox actuelle. Et je dis ça d’autant plus tranquillement que je considère que le programme de Fillon est une catastrophe, mais les argument honteux restent des arguments honteux.

    • 25 Novembre 2016 à 13h16

      PaulL dit

      Voici le contexte: “il faut combattre cet intégrisme, et il faut le combattre comme d’ailleurs dans le passé je le rappelle on a combattu une forme d’intégrisme catholique ou comme on a combattu la volonté des Juifs de vivre dans une communauté qui ne respectait pas toutes les règles de la république française”.

      Ce n’est pas seulement en France que les élites politiques jugent nécessaire d’évoquer les extrémistes d’autres religions à chaque fois qu’il s’agit de parler des crimes commis par les islamistes, pour éviter d’être taxé d’islamophobie. Fillon ne se borne pas à parler d’un certain “intégrisme juif” (suppose): il fait une observation diffamatoire, du moins implicitement, relative a l’histoire des citoyens juifs de la France qui est totalement infondée.

      Au cours de laquelle des républiques aurait été constatée “la volonté des Juifs de vivre dans une communauté qui ne respectait pas toutes les règles” (le Grand Sanhedrin fut convoqué sous le premier Empire)?

    • 25 Novembre 2016 à 13h09

      persee dit

       Lorsque sur un plan diplomatique un “autre ” refuse de discuter, échanger, dialoguer, et vous fait la morale en se présentant comme le mètre étalon du bon , du juste et du vrai ; ce n’est jamais bon signe . La guerre civile en Syrie (comme en Irak) est partie d’un MENSONGE et de manipulations médiatiques bien orchestrées . Le temps va venir où l’on va en savoir les véritables raisons  

    • 25 Novembre 2016 à 12h24

      joke ka dit

      Juppé pleurniche comme un enfant pour l’attaque dont il est la cible sur des réseaux sociaux (il oublie qu’il a été et reste le favori de la presse de gauche ) il se plaint de n’être pas défendu par par son concurrent!lamentable !!!
      on ce dit que cet homme âgé n’a plus l’âge ni l’envergure pour briguer la présidence de la république d’un pays pas très en forme qui nécessite de la carrure, de l’autorité, de la détermination et de l’énergie sans faille :va t-il sangloter à la moindre opposition ? Juju, gérer Bordeaux c’est mieux pour toi !
      en revanche pas un mot sur les attaques excessives de la presse conventionnelle contre Fillon ! ni la campagne de dénigrement qu’a subi le pauvre Sarko !!!
      mais les médias conventionnels ont tous les droits même l’insulte et l’outrance

      • 26 Novembre 2016 à 19h21

        orchidée31 dit

        Je suis entièrement d’accord avec vous – merci pour votre commentaire - 

    • 25 Novembre 2016 à 12h06

      meylanville dit

      Tout ceci est bien misérable .