“Franceinfaux”, l’intox dévoilée? | Causeur

“Franceinfaux”, l’intox dévoilée?

Franceinfo télé ou le «making of» permanent

Auteur

Ingrid Riocreux

Ingrid Riocreux
est agrégée de lettres et auteur de "La Langue des médias".

Publié le 23 septembre 2016 / Médias

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Et dire qu’on m’a accusée de caricaturer les journalistes ! Sur le canal 27 de la TNT, ils se caricaturent eux-mêmes… à un degré tel qu’ils me feraient passer pour trop indulgente.

Si Franceinfo est une de mes cibles de prédilection (peut-être le média que je cite le plus fréquemment dans mon livre), ce n’est pas parce que cette radio est pire que les autres, c’est tout simplement parce que je la connais bien. C’est la bande son de mon enfance. A l’époque, France info avait un indicatif sonore tout à fait reconnaissable et chantable, composé par Gérard Calvi (le père de) : j’ai découvert récemment qu’à l’origine, de fait, il était chanté. Je mets tout le monde au défi de me fredonner le nouvel indicatif de Franceinfo, signé Jean-Michel Jarre.

Franceinfo est à présent aussi une chaîne de télévision. Je me suis efforcée de la regarder ; un peu.

Déjà, pour moi qui ai l’habitude de faire autre chose devant la télévision (recoudre les boutons, trier les chaussettes ou remplir l’album photo familial), cette chaîne est peu adaptée, un grand nombre de reportages reposant, non point sur le bon vieux principe de la voix off mais sur la diffusion de texte filmé avec un fond musical.

Si l’on n’est pas en mesure de regarder l’écran en continu, autant écouter la radio, c’est kifkif (et au moins, on choisit sa station en fonction de ses goûts musicaux).

Mais surtout, Franceinfo télé est bien moins une chaîne d’information qu’une espèce de reportage permanent et multiforme à la gloire des journalistes: voyez comme nous sommes compétents, rigoureux, réactifs, sérieux, hyperconnectés, etc.

Franceinfo, l’info au second plan

Sur cette nouvelle chaîne d’information, il est très difficile de se concentrer sur l’essentiel : l’information. Passons sur le fait que, contraints de rester debout, les pauvres présentateurs ne savent pas quelle position adopter ni que faire de leurs mains, ce qui donne, chez certains des gestes intempestifs et inutiles et des postures gênées oscillant gauchement d’un pied sur l’autre :

Mais si l’information passe au second plan, c’est surtout à cause de tout ce qui se passe au second plan (au sens propre).

Lisez la suite de l’article sur le blog d’Ingrid Riocreux. 

 

 

 

 

 

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 25 Septembre 2016 à 17h04

      IMHO dit

      Un certitude a priori de l’entendement, c’est que si France-Info proposait un emploi de journaliste à Ingrid Riocreux, elle se jetterait dessus comme vérole sur le bas-clergé et qu’on ne pourrait pas la faire sortir du studio une fois qu’elle y serait.
      Est-ce possible ? Probablement pas en disant les fadaises qu’elle écrit ici, mais peut-être en dézinguant le vocabulaire et le rhétorique de Causeur, tâche facile s’il en est .
      En effet, quand on a échoué comme sycophante, on peut souvent réussir comme traître.
      Vas-y donc, Ingrid, soit ingrate !

    • 24 Septembre 2016 à 19h26

      beornottobe dit

      ooohhhhh! mais elle “parle” !…..*a t-elle demandé la permission à un homme ?(fut-il son fils beaucoup plus jeune! ET SANS EXPERIENCE !?????)

    • 24 Septembre 2016 à 16h01

      André Plougardel dit

      Certains médias et particulièrement ceux du service public nourri au lait de vache, les vaches c’est nous, ont vocation à recycler .Le recyclage est à la mode.Le micro-onde hors d’usage trouvera certainement une seconde vie dès lors qu’il tombe entre les mains d’un bricoleur. Il en va de même des stars de la télé.Beaucoup ,tombées en disgrâce médiatique ont été recyclées.Comme aucune chaîne privée ne se risquerait à “retraiter” du déchet médiatique, le seul espoir pour ces haillons déchus, la seule planche de salut pour ces vieilles peaux est une chaîne du service public.Une chaîne qui recycle beaucoup est la CINQ.Poivre et Claire ont trouvé refuge sur la chaîne dédiée aux vieux retraités qui eux ne seront jamais recyclés et feront du compost au cimetière du village.La chaîne des maisons de retraite a su leur donner le gîte médiatique afin qu’ils puissent distiller du quarante ans d’âge jusqu’à leur dernier souffle.Le cas de Claire est typique de l’intolérance de notre société à l’égard des vieux.

      • 24 Septembre 2016 à 16h02

        André Plougardel dit

        Claire Chazal a été débarquée de manière un peu manu militari du journal de 20h qu’elle présentait depuis presque un quart de siècle.Un exploit me direz vous.Une longévité semblable il n’y a que Michel Drucker qui peut prouver que l’on peut blanchir sous le harnais sans pour autant enrichir les fabricants de teintures pour cheveux sales .Claire Chazal a pleuré et a fait pleurer dans les chaumières .Ses rides,malgré leur nombre,ont n’ont pu canaliser le flot de larmes qui ont inondé son visage.Même les rides de Liliane Bête en cours n’ont pu lui venir en aide et absorber le trop plein de liquide lacrymal.Le prompteur ,désormais au chômage,se lamente encore de se retrouver sur la liste des demandeurs d’emploi et ce par la grâce d’un Nonce pas au lini que ça.Ce qui me laisse chagrin,ce n’est pas l’éviction de la blonde.Elle est partie avec des millions.Et pas des dinars irakiens.On ne risquait pas de la retrouver sous le pont neuf,avec PPDA, et Jaqueleine Joubert,non.Ce qui m’ennuie c’est la solitude du prompteur qui désormais vit orphelin des cuisses de la présentatrice.Car ,figurez vous qu’il se rinçait l’œil le saligot.Claire ne portait pas de culotte.C’était donnant donnant.Il y avait un deal entre notre Maryline Monroe des foirefouilles et le prompteur dont elle ne se séparait jamais .Il palliait sa mémoire de poisson rouge et en contrepartie ,…elle les écartait.Bel échange de bons procédés.

        André Plougardel chômeur

    • 24 Septembre 2016 à 16h00

      André Plougardel dit

      Chaque matin,quand je vais au boulot,je fais toujours les mêmes gestes, nourris les mêmes pensées.J’ouvre ma portière , je m’installe ,je boucle ma ceinture parce que Caseneuve me l’a dit et …j’allume mon autoradio en espérant un évènement majeur qui fera me sentir moins seul ou moins malheureux.Un tremblement de terre.Un acte terroriste de grande ampleur avec si possible un maximum de morts.Quand un journaliste annonce une catastrophe, la phrase la plus importante que mon cerveau reptilien espère s’attendre dire est,d’une part,le plus souvent le nombre de morts suffisamment acceptable médiatiquement et rassurant pour mon cerveau d’auditeur-consommateur exigeant et, d’autre part,surtout la phrase miracle et salvatrice pour le moral,la phrase qui va m’aider à supporter ma vie d’esclave gattazien moderne pour toute la journée: ” le bilan est sans doute provisoire”.
      Plus il y a de morts,mieux c’est.Et plus mon moral s’améliore.
      La société médiatique a forgé en nous des monstres involontaires.Des montres qui s’ignorent .On consomment comme des bêtes et on pense en monstres.Des monstres malades de la “francinfoïte”. Nous devenons des bêtes de consommation dès lors que l’on s’engouffre dans sa grosse bagnole fumante et prêt a écraser un hérisson penaud ou un pigeon idiot.105.5 le matin et 105.5 le soir en sortant de l’usine.Toujours à l’affût.La guerre,la souffrance chez les autres engendre en moi une jubilation coupable.Mais je m’en branle,ma bagnole et mon confort 105.5 d’abord.Un salaud me direz vous.Oui, un salaud fabriqué de toute pièce par Goldman Sachs.

      • 24 Septembre 2016 à 16h00

        André Plougardel dit

        Rare,désormais,la pensée spontanée qui fait de moi un être civilisé.Le Système a anéanti, annihilé en moi toute velléité naturelle à l’humanité. Je suis un cochon qui a fait de la mort des autres un divertissement pascalien.La mort des autres me distrait de la mienne prochaine et inéluctable.La société du tout ne peut s’embarrasser du rien,de l’insignifiant.Ce qui n’est pas monnayable n’a aucune importance.Les espèces sonnantes ont chassé de moi le dernier représentant l’espèce humanoïde que j’étais.On m’a délogé de ma grotte.J’attends avec impatience l’annonce de la mort de l’ancien président .Oui ,comme il ne se passe rien, j’attends l’évènement avec une certaine impatience.On se sent vivre qu’avec la mort des autres .Je m’ennuie, donc j’attends.IL est hospitalisé nous dit-on.C’est en bonne voie.La nouvelle va tomber d’un instant à l’autre,c’est une question d’heures,de jours.La mort d’un ancien président,ce n’est pas tous les jours que cela arrive.Cela donnera du taf à l’actuel président.La mort lui va si bien.Et puis,cela fera les choux gras de francinfos et de bfm tv.Voilà où nous en sommes.
        C’est grave docteur?

        André Plougardel militant FN

    • 24 Septembre 2016 à 10h49

      beornottobe dit

      tient !???…… les “féministes” et “Femen” ne disent rien ??……..
      il faut dire que c’est signé “socialiste”

    • 24 Septembre 2016 à 10h08

      keg dit

      L’info burqanisée, c’est l’info Balkany! et non burkinisée

      http://wp.me/p4Im0Q-1ig

    • 24 Septembre 2016 à 9h41

      àboutdepatience dit

      La lecture du passage sur le dialogue entre la toulousaine et la femme voilée laisse rêveur
      n’y a-t-il donc plus que de l’impuissance et de la paralysie de la pensée au point qu’il faille souffler un argument bidon afin d’éviter d’avoir l’air raciste en disant qu’on trouve le burqa inadmissible  ?
      Mais qu’on le dise, voyons !
      Dissimuler ce qu’on pense n’est pas plus glorieux que dissimuler son visage, des lors qu’il n’y a aucun danger à le faire.
      Alors, qu’est ce qui pèse sur l’expression de cette dame au point de lui interdire de livrer son véritable sentiment ? Il est encore autorisé de s’exprimer librement sur ce sujet, n’interiorisons pas cette horrible dissimulation, désespérante, insensée.

    • 24 Septembre 2016 à 8h54

      kelenborn dit

      Bon je sais pas si c’est hors-sujet mais regardez celle la
      http://www.lepoint.fr/societe/bientot-des-naturistes-en-plein-paris-23-09-2016-2070942_23.php
      Explication de texte
      Des naturistes en plein Paris
      1. Donc pas de Diésel!! on ne salit pas la nature et les petits poumons des bobos qui seraient obligés de prendre une douche après! ououhhh le bilan carbone les copines
      2 Emmanuelle Cosse ne peut décemment accéder à cet espace sauf à démontrer que manger bio ça fait grossir le popotin
      3 Pour les raisons susdites et pour faire bonne mesure , il faut créer un espace burkini du côté de Belleville!! Cette fois “interdit au Diesel et aux koufars”
      Cosse doit se convertir à l’Islam
      CQFD