Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

et recevez la synthèse de l'actualité vue par Causeur.



X

France Télévisions en guerre contre le viol, vraiment ?

Pourquoi a-t-on censuré le calvaire de la journaliste Caroline Sinz, violée au Caire il y a un an ?

Publié le 27 novembre 2012 à 9:00 dans Médias

Mots-clés : , ,

sinz viol france televisions

En France, nous dit-on, une femme est violée toutes les huit minutes. Face à cette urgence, France Télévisions a décidé d’agir et, comme l’explique son président Rémy Pflimlin, de « mettre en place un dispositif au long cours pour contribuer à faire reculer les violences faites aux femmes ». Pour joindre des actes aux paroles, France Télé a mis en place un site internet (plateforme interactive en novlangue) intitulé « Viol, les voix du silence ». De plus, pendant la semaine du 19 novembre elle a diffusé deux documentaires, Viol, double peine de Karine Dusfour et Viol, elles se manifestent présenté comme un « manifeste politique » dont l’ambition le producteur est de faire aussi fort que le « Manifeste des 343 salopes » pour l’avortement de 1971.

Au vu de l’importance, bien réelle, de la cause, la chaîne aurait sans doute gagné à être moins grandiloquente et plus sincèrement concernée par ce drame. L’accusation est grave, mais la lecture de l’interview accordée par notre confrère Caroline Sinz au Midi Libre « tous ensemble contre le viol », sonne comme un rappel salutaire à ce que « charité bien ordonnée commence par soi-même ».

Souvenez-vous, c’était il y à peine un an : Caroline Sinz, envoyée spéciale de France 3 en Egypte, avait été violée au milieu de la foule cairote le 24 novembre 2011. En plein jour, vers onze heures du matin sur la place Tahrir au Caire, la journaliste avait été encerclée par quelques dizaines d’hommes qui l’ont séparée de son équipe, l’ont déshabillée avant de la violer pendant presque une heure. Malgré son calvaire, Caroline Sinz a pu réaliser et transmettre un reportage dans lequel elle relate son agression. À sa stupéfaction, ces images seront coupées au montage. Pour la chaîne, réagit Caroline Sinz, “le viol, c’est honteux, tabou. Si on m’avait tiré dessus, cela aurait paru plus glorieux !”

Mais la journaliste n’était pas au bout de ses peines. À son retour, elle a affronté l’incompréhension et le manque de solidarité de certains de ses confrères qui ont carrément mis sa parole en doute. En filigrane, ils lui faisaient passer le message suivant : ne pas faire de vague, ne pas se plaindre. La pression a été telle que Caroline Sinz a demandé (et obtenu) son transfert dans un autre service de France Télévisions.

À la lecture de ce témoignage édifiant, ceux qui n’auront pas regardé les « films manifestes » ni consulté la « plateforme interactive et militante » n’en reconnaîtront pas moins le chemin de croix « classique » que subissent nombre de victimes de viol, ce que Karine Dusfour a très justement qualifié de « double peine ». À l’inévitable sentiment de culpabilité (on ne peut pas s’empêcher de se demander si on aurait pu mieux résister, si ce n’était pas aussi de notre faute) s’ajoutent les accusations tacites d’un entourage qui veut tourner la page le plus rapidement possible. Autrement dit, la victime devient le problème.

Dans ce cas précis le « problème » posé par la victime est encore plus gênant car les agresseurs sont les « héros » du printemps arabe et de la révolution du Nil et donc eux aussi victimes (de l’Occident, bien évidemment).
Caroline Sinz a découvert que le plus important n’est pas ce qu’elle a subi mais plutôt l’identité de ses bourreaux. Ainsi, la journaliste a enduré la vraie double peine : être la victime accidentelle de ceux que la doxa médiatique considère comme victimes par définition.

On n’osera dans cette occurrence nauséeuse, évoquer la triple peine, qui consiste à entendre toute une semaine durant les pharisiens qui ont nié son drame se faire mousser en donnant au bon peuple des leçons de morale et de solidarité interactive.

*Photo : UN Women Gallery, “Ne me harcèle pas, la rue m’appartient autant qu’à toi”.

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Cet article vous a plu, inscrivez-vous à notre Newsletter.

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire sur Causeur.fr

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

160

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 3 Décembre 2012 à 22h39

    collet gérard dit

    Quand je pense  que Richard Millet et “son fatigue du sens” restent inaudibles ! 
    L’esprit pénètre au même titre que la lame, et l’on ne veut plus voir la moindre réalité.   

  • 3 Décembre 2012 à 13h23

    Henri dit

    rien d’étonnant.
    C’est le fait de s’étonner qui est naïf quand on connait le milieu et sa soumission.

  • 30 Novembre 2012 à 15h49

    Chris3819 dit

    La vérité, c’est celle que les musulmans filment au téléphone portable (images terrifiantes):
    Viol d’une journaliste française 2012 à Benghazi
    http://www.bestgore.com/torture/video-french-journalist-rape-death-nato-supported-rebels-benghazi-libya/
    Viol d’une jeune suédoise 2012 à Göteborg
    http://avpixlat.info/2012/11/28/medias-reaktioner-pa-var-mobilfimnspublicering-visar-att-vi-behovs/
    Tout en évoquant Allah… !

    • 30 Novembre 2012 à 16h10

      saintex dit

      Lequel Allah n’ayant jamais validé, ne saurait être tenu pour responsable.

      • 30 Novembre 2012 à 16h19

        Chris3819 dit

        Beaucoup disent que les victimes sont responsables.

  • 28 Novembre 2012 à 20h40

    Bibi dit

    Devinez qui est derrière le soft power (femmes, sexe) qui corrompt le pure musulman? Regardez Tahrir TV:
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=AhDhEIiMWgw
     

    • 28 Novembre 2012 à 21h58

      nadia comaneci dit

      Bibi, je vous parle en amie, faut consulter. Vous n’êtes pas seule. Les gros islamistes velus et hystériques vous obsèdent ? Des moyens existent. Le chemin est long et douloureux, il commence par vous priver de tous ces sites que vous consultez compulsivement, toujours plus de gros islamistes. vous verrez, on peut, on doit vivre sans eux. Parlez en autour de vous, faites vous aider. N’ayez pas honte. 

      • 28 Novembre 2012 à 22h11

        Bibi dit

        Décidément, vous insistez pour vous ridiculiser.
        La place des prétentieuses de votre genre est réservée ailleurs que dans ce salon.
          

      • 28 Novembre 2012 à 22h16

        nadia comaneci dit

        C’est vous qui décidez qui a sa place et qui l’a pas ?!

         Allez Visio, c’est l’heure de votre ultime visionnage et puis dodo ma grande. Demain, tout plein de barbus vous attendent.

      • 28 Novembre 2012 à 22h27

        Bibi dit

        Vos problèmes, qu’ils soient de compréhension, de projection, d’affabulation, etc. etc. vous appartiennent entièrement et ils ne m’intéressent point. Vos dérangements sont les vôtres. Souffrez que je vous les laisse.
         

      • 28 Novembre 2012 à 22h29

        nadia comaneci dit

        Parfait, s’ils ne vous intéressent point, cessez de répondre !
        Douce nuit Bernie 

      • 28 Novembre 2012 à 22h41

        Bibi dit

        La mythoduplo donne des ordres? 
        Ridicule.
         

      • 28 Novembre 2012 à 23h33

        nadia comaneci dit

        Mais faites bien ce que vous voulez, éructez toute seule.
        La revedere ! 

      • 28 Novembre 2012 à 23h52

        Bibi dit

        Les cultivés préfèrent La donna è mobile

        “Sempre un amabile, leggiadro viso, in pianto o in riso, è menzognero.”
         

      • 29 Novembre 2012 à 7h50

        Eugène Lampiste dit

        bibi parle italien, aussi ?

        mon dieu que cette femme m’excite !!! 

      • 29 Novembre 2012 à 17h20

        Eugène Lampiste dit

        bernie bonvoisin ?

        le chanteur de trust ?

        allez bibi, chantez-nous “antisocial” !!! 

    • 28 Novembre 2012 à 21h59

      Chris3819 dit

      Et moi qui pensais que c’était les jeux vidéo !

      Sincèrement, les bisounours sont fatigants. N’ont-ils pas le temps de s’informer un peu ?

      http://hpics.li/a8f7494

      • 28 Novembre 2012 à 22h12

        nadia comaneci dit

        En même il risque d’attendre la fin du monde le pauvre trésor.

      • 28 Novembre 2012 à 23h35

        Chris3819 dit

        J’ai déjà assisté à la fin du monde en 1999 et ce n’est pas si terrible que cela… C’est même décevant en fait.

  • 28 Novembre 2012 à 18h51

    L'Ours dit

    nadia comaneci,
    ça y est!
    En parlant, le ton m’aurait fait comprendre de suite.
    Effectivement, j’avais interprété à l’envers.

    • 28 Novembre 2012 à 19h31

      Bibi dit

      Hé oui, la mythoduplo a pour seul objectif de protéger la gente féminine des hordes de Chabab assoiffés de sexe. Que les mesures que la mise en place de ce statut protégé impliquent la discrimination ne gênent et ne doivent gêner personne, surtout pas celles qui se revendiquent des valeurs de liberté et d’égalité. 
      Dommage que la Ashton ou la Clinton ne soient pas aussi bien défendues que les journalistes occidentales. De même que l’infortuné ambassadeur des US qui s’est retrouvé mort à Benghazi par une bande d’homophobes excités par un film.
       

      • 28 Novembre 2012 à 21h46

        nadia comaneci dit

        Vous êtes gentille, gardez vos fantasmes pour vous Bibi.

      • 28 Novembre 2012 à 21h56

        Bibi dit

        Je n’ai pas votre esprit de censeur, mythoduplo. 

        Dans une véritable démocratie, comme celle en Israël, du bullshit comme celui que vous insistez de produire s’exprime librement – et fait l’objet de légitimes réfutations. 

      • 28 Novembre 2012 à 22h09

        nadia comaneci dit

        “Dans une véritable démocratie, comme celle en Israël, du bullshit comme celui que vous insistez de produire s’exprime librement – et fait l’objet de légitimes réfutations.”

        Traduction en français ?
        Je veux bien anglais, roumain ou russe, mais un truc qui se parle. “Le bullshit comme celui que vous insistez de produire”… Vous avez fumé un truc bernie ? 

      • 29 Novembre 2012 à 7h58

        Eugène Lampiste dit

        ah les hommes assoiffés de sexe…

        à chaque fois que vous en parlez, vous êtes toute chose.
         
        ça vous manque, bibi ?

    • 28 Novembre 2012 à 21h40

      nadia comaneci dit

      T’inquiète mon ours, c’est toujours mieux de parler avant de tirer !

  • 28 Novembre 2012 à 17h19

    Fiorino dit

    Nadia,
    D’autre part, moi encore une fois ce que je trouve déstablisateur ce n’est pas tellement tel ou tel autre déclaration. Aujourd’hui on a eu droit à un député ump qui nous explique en gros que l’homporentalité est contraire à la lutte contre le terrorisme :-D (au passage ne voyant pas la différence entre père absent et absence du père ce qui n’est absolument pas la même chose), mais enfin tout le monde sait très bien que ces genres de “sensibilité” sont présentes à droite. En revanche quand ces genres des choses viennent de la gauche (via la “diversité”) ou de certains médias qui se font le chantres de la lutte contre les violences aux femmes ça déstabilise bcp plus. Enfin en tout cas dans mon cas. Je tiens à vous préciser que je pense toujours la même chose, si les egyptiens veulent la sharia et bien qu’ils se débrouillent avec mais ce n’est pas une raison pour un faire la pub ici, ou masquer certaines realités.

    • 28 Novembre 2012 à 18h44

      nadia comaneci dit

      Je ne vois pas qui fait la pub de la sharia ici ?!

      Sinon, on a bien un ministre de l’intérieur qui nous a expliqué que la droite était responsable du terrorisme… quand les mots ne veulent plus rien dire… 

      • 28 Novembre 2012 à 18h53

        Fiorino dit

        Il faut écouter plus attentivement certaines interventions dans les médias quand on nous présente les frères musulmans comme la démocratie chrétienne, bref je ne conaissais pas cette sortie de vals, celle ci me paraît plus grave que les délires d’un député-psychiatre.

      • 28 Novembre 2012 à 21h39

        nadia comaneci dit

        Il s’en est excusé depuis, mais voici un garçon pour qui j’avais beaucoup d’amitié et qui devra revenir à la session de septembre.

  • 28 Novembre 2012 à 16h59

    quadpater dit

    Le viol est donc une méthode de conception

    Nadia, votre donc me rappelle tristement le procès en sorcellerie de Zemmour, où un bout de phrase énoncé rapidement est tourné dans tous les sens jusqu’à ce qu’on aperçoive la Bête Immonde accrochée dans un coin.
    Ryan donne son opinion sur l’IVG, qui se résume à “je suis contre l’avortement dans tous les cas”.
    Puisqu’il voulait insister, il aurait pu compléter par “quelles que soient les circonstances de la conception” au lieu de parler de “méthode de conception”, je vous l’accorde. Ou plus sobrement, préciser “même s’il y a eu viol”.
    C’est une opinion. Je ne la partage pas (Romney non plus d’ailleurs), je la trouve choquante, elle mérite d’être contrée et débattue sur le plan moral, mais il faut vraiment avoir l’esprit tordu pour y trouver une acceptation du viol.
    Quand on cherche le dérapage partout et qu’on s’excite en groupe dès qu’on croit déceler la trace des griffes de Satan, on contribue à rendre le monde un peu plus irrespirable. Par conséquent ne vous étonnez pas qu’on puisse évoquer Inquisition, maccarthysme et autre chasse aux sorcières quand vous trempez là-dedans.

    • 28 Novembre 2012 à 18h41

      nadia comaneci dit

      Cessez d’interpréter mes donc, vous pouvez pousser jusqu’a ornicar, ces opinions des pro-life ont choqué toute l’Amérique. Et leur position vis à vis du viol, réïtérée, est surprenante. C’est l’hypocrisie assez généralisée en la matière que je remarquais.
      Pour y voir je ne sais quelle excuse des sauvages de la place Tahrir, il faut être sacrément tordu.

  • 28 Novembre 2012 à 16h12

    L'Ours dit

    nadia comaneci,
    c’est ainsi que j’ai compris votre:
    “ “Tout à fait. Il “faut” envoyer des femmes. Au casse-pipe. Pour pouvoir dire après “mon dieu,mais quels sauvages”
    Si j’ai fais une erreur d’interprétation  ou une sortie de son contexte par une mauvaise lecture, je m’en excuse.

    • 28 Novembre 2012 à 18h34

      nadia comaneci dit

      On a envoyé beaucoup de femmes couvrir les jasminades. On les a envoyées effectivement au casse-pipe. Et après on a dit, “quels sauvages”, ce que personne n’ignorait.
      Comment pourrait-on excuser lesdits sauvages ? Mais il y a beaucoup d’hypocisie de notre part à tous vis à vis du viol. Chez France television, chez les soutiens de Romney, ici même, partout. Je ne disais pas autrechose. Croire que j’ai pu un instant couvrir je ne sais quelle attitude de pseudos révolutionnaires en peau de zob, c’est le cas de le dire, est ridicule et montre assez combien il est hardu de “causer”.