Une radio de gauche? Chouette alors! | Causeur

Une radio de gauche? Chouette alors!

Défendons France Inter puisque nous sommes de gauche

Auteur

Jérôme Leroy

Jérôme Leroy
Ecrivain et rédacteur en chef culture de Causeur.

Publié le 21 novembre 2016 / Médias

Mots-clés : , ,

France Inter Radio de Gauche

L'émission de France Inter "Le Tribunal des flagrants délires", 3 décembre 1980

Et soudain, le coup de téléphone. C’est la patronne, trois jours avant le bouclage.
« Dis donc, il nous faudrait un papier pour défendre France Inter.
— Euh…
— Bah oui, tu comprends, il faut quand même un point de vue alternatif dans le dossier. Et chez eux, personne veut nous causer…
— Mais…
— Il n’y a pas de mais… T’es de gauche, non ?
— Oui, mais…
— J’ai dit pas de mais. T’es de gauche ?
— Oui. De plus en plus, d’ailleurs.
— Alors, défends France Inter. Pas le temps de discuter. »

[...]

  • causeur.#40.bd.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 40 - Novembre 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#40.bd.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 23 Novembre 2016 à 8h06

      steed59 dit

      Sancho :

      1/ Il est stupide de dire que le fig’ est plus subventionné que l’huma.  En donnée brute oui mais rapporté au CA (le fig ayant heureusement une diffusion sans comparaison avec l’huma), l’huma est très largement mieux traité. De toute façon par principe je suis archi-contre le subventionnement de la presse, et ce au nom de l’indépendance de celle-ci. Et puis le fig’ étant la propriété de dassult il n’a pas vraiment besoin de ça.

      2/ En GB la BBC est radio/tv d’état et la neutralité politique fait partie de sa charte de fonctionnement, et tt le monde est très pointilleux sur cela.

      3/ Vous dites qu’à mon insu je prétend qu’il existe une pluralité d’opinion dans la presse. Je n’ai jamais prétendu l’inverse. le pb c’est que cette pluralité d’opinion n’existe que dans la presse privée et non pas dans la presse publique, alors que ça devrait être l’inverse 

    • 23 Novembre 2016 à 7h06

      Pol de Caroitte dit

      « Mais la présence de bons Juifs autorisés à s’y exprimer — certains auraient dû avoir honte — permettait d’affirmer que ce programme d’extrême gauche sur une radio de gauche était garanti exempt de tout antisémitisme. »

      Il va de soi que cette garantie de bonne moralité que la production mettait en avant était bien fragile et qu’on pouvait à bon droit la contester.

    • 23 Novembre 2016 à 1h42

      Pol de Caroitte dit

      J’ai écouté France Inter pendant des décennies.

      Mais un jour, dans une émission dont le titre était quelque chose comme Là-bas si je suis partout, fut programmée une série sur deux semaines entièrement consacrées au Lobby juif. Il va de soi que le ton y était hostile au-delà du raisonnable. Pourtant les Juifs y étaient bienvenus, mais à la condition qu’ils fussent de bons Juifs, c’est-à-dire hostiles au sionisme et à Israël ; ils avaient été choisis parmi l’élite, non pas des Juifs, mais de l’élite, des gens d’une notoriété nationale. Bien sûr les autres, les mauvais Juifs, sionistes et soutiens d’Israël, se trouvaient très rudement dénoncés par ce genre de tribunal de Nuremberg.

      J’avais voulu tout savoir de ce qui se déblatérait dans ce prétoire et avais ainsi écouté l’intégralité de ces deux semaines. Ça puait… Mais la présence de bons Juifs autorisés à s’y exprimer — certains auraient dû avoir honte — permettait d’affirmer que ce programme d’extrême gauche sur une radio de gauche était garanti exempt de tout antisémitisme.

      C’était il y a peut-être quinze ans. Depuis je n’écoute plus jamais France Inter, ni les autres radios de ce groupe. Je fais juste quelques incursions, parfois, pour humer l’odeur et ça ne me donne pas envie. Même dans les programmes plus banals le ton est tellement pédant, le discours si moralisateur qu’on trouve un grand profit à dédaigner cette rééducation que des jeunes gens très propres sur eux et bien niais prodiguent avec arrogance.

    • 23 Novembre 2016 à 0h18

      saintex dit

      Sancho Pensum dit, Je vous manque à ce point là, Saintex ?
      Pourquoi pensez-vous que vous prends en référent de la non objectivité de la gauche pour dénoncer la non objectivité de droite ? Ce n’est pas une question de manque, c’est simplement que vous êtes le seul. Et chance, vous êtes un parfait exemple d’intolérance.
      Ah ! Vous n’aviez pas compris que c’était l’intolérance de droite que je stigmatisait ? Ah ! Vous n’aviez pas lu sachant à l’avance ce que vous pourriez répondre ? Ah : Vous n’avez pas compris à cause des œillères qui vous réduisent le champ de vision ?
      Je vais vous en dire une simple et basique, que même Isa va comprendre. Pour que vous me manquiez, il faudrait que vous soyez absent. C’est tout con, hein . Allez, encore une autre. Si vous étiez absent, vous me manqueriez effectivement. Ben ouais. En revanche, si vous étiez moins borné et agressif pour faire passer vos idées, rien ne me manquerait.

    • 22 Novembre 2016 à 20h24

      RED (From Tex) dit

      Une radio de gauche ? Fort bien.

      Alors que “la gauche” la finance ! Moi je refuse !

    • 22 Novembre 2016 à 19h39

      Livio del Quenale dit

      France inter est un “bouillon de culture”…septique, la voix de son maître et concussionnaire, comme son suzerain, seigneur et maître.