Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

France Inter : écoutez la bien-pensance !

La radio que dirige Philippe Val piétine la liberté de ton

Publié le 28 septembre 2012 à 15:00 dans Médias

Mots-clés : ,

France inter de Philippe Val : la bien-pensance incarnée ?

J’ai toujours aimé France Inter. Enfant, j’aimais écouter avec ma mère, dans la cuisine de notre HLM de Saint-Ouen, la sévère Anne Gaillard demander des comptes aux industriels ou aux commerçants comme s’ils étaient des escrocs. Plus tard, sans Claude Villers ou Pierre Bouteiller, et même sans Daniel Mermet quand il oubliait ses œillères politiques pour nous parler de l’humain, mes journées de travail solitaire m’auraient paru plus longues. Mais aujourd’hui, dans mon atelier, la vie de l’esprit n’est plus ce qu’elle était. Je reste fidèle au service public car la pub qui me harcèle ailleurs me hérisse, mais à présent, France Inter me désespère..

[...]

  1. Le kit viol est une petite trousse qui permet d’effectuer soi-même un prélèvement vaginal pour recueillir l’ADN du violeur.
voir les commentaires / réagir         envoyer
 

Article publié dans Causeur et réservé à nos abonnés.
Pour le lire dans son intégralité...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 

Nos offres

A lire sur Causeur.fr

Vous devez être inscrit pour commenter.

  • 27 Décembre 2012 à 15h20

    dherblay dit

    quant aux oeillères de Mermet…c’est devenu une burkha! (mais avec faucille et marteau incrustés)
    Et j’ai un net souvenir d’une très vieille émission où il était à Cuba, et où son commentaire le plus féquent a été “ah ! le cul des cubaines !” Un vrai journaliste, quoi.

  • 3 Octobre 2012 à 8h24

    olivier93200 dit

    De toute façon, il y a longtemps que je n’écoute plus France Inter pour m’informer (ou plutôt me programmer au multi-xxx).

  • 1 Octobre 2012 à 16h35

    borgoloff dit

    Je conseille la revue de presse de Natacha Polony chaque matin sur Europe. Ça change…

  • 1 Octobre 2012 à 12h41

    Alpin dit

    @L’Ours,

    Bien le bonjour.

  • 1 Octobre 2012 à 8h05

    JMS dit

    Je me demande si l’auteur de cet article à jamais mis les pieds dans un pays scandinave…

    • 1 Octobre 2012 à 19h58

      Cyril Bennasar dit

      JMS,
      je n’ai pas non plus mis les pieds sur la lune et pourtant je sais qu’il y a comme sur terre, des rêveurs et une face cachée.

  • 30 Septembre 2012 à 17h20

    L'Ours dit

    Jesse Darvas,

    issus de l’esclavage, de ségrégation et de discrimination raciale au moins de fait vers la fin, en y ajoutant le faible accès aux écoles et aux universités en cas de pauvreté, le chemin des noirs d’Amérique a été cahoteux et difficile.
    Rien à voir avec les arabes de France qui avaient accès à tout, que rien n’a obligé à venir, et qui ont trouvé des conditions bien plus aisées que de là où ils venaient. 
    Pour le reste, je me demande si la politique du zéro tolérance n’a pas finalement aidé au nivellement par le haut noirs/blancs! 

  • 30 Septembre 2012 à 13h12

    Olyvier dit

    Sur France Culture ce midi, on a parlé de l’université d’été du Modem.
    Pas un mot sur le crime d’Echirolles. 

    • 1 Octobre 2012 à 12h09

      Alpin dit

      @Olyvier,

      Bonjour,

      Deux articles dans le Figaro:

      Les deux victimes étaient d’origine immigrée :

      “Grenoble: un double meurtre «stupide» et «barbare»”

      “Au surlendemain de la mort de deux jeunes sans histoires tués à coups de couteau à Échirolles, dans la banlieue de Grenoble, la piste d’une dispute qui a dégénéré semble se confirmer.

      Une banale dispute de lycéens serait à l’origine de la mort, vendredi, de deux jeunes hommes dans un parc du quartier des Granges, à Échirolles, dans la banlieue de Grenoble. «C’est une histoire tragique et surtout (…) tout à fait stupide», a déclaré samedi le procureur de Grenoble, après avoir relaté le déroulé des faits.

      Tout aurait débuté par une première altercation, à la sortie des cours, entre deux adolescents, pour un «mauvais regard». Un peu plus tard dans la soirée, deux groupes d’une quinzaine de personnes, composés notamment des frères des adolescents qui s’étaient disputés, se seraient affrontés dans la rue. L’un des deux lycéens aurait alors dû présenter ses excuses à l’autre, ce qui aurait conduit à une troisième rixe, une «expédition punitive destinée à laver cet affront». Vers 21h00, le grand frère de l’un des lycéens, Kevin, est avec un ami dans un parc d’Échirolles non loin du quartier grenoblois de la Villeneuve, lorsqu’un groupe d’une quinzaine de personnes munies de couteaux, manches de pioche, marteau et batte de base-ball, s’abat sur eux. Victimes de coups de couteau et de pioche, Kevin et Sofiane succomberont à leurs blessures.
      «Ils ont été tués gratuitement, sauvagement»

      Aurélie Noubissi, la mère de Kevin.
      Aurélie Noubissi, la mère de Kevin. Crédits photo : JEAN-PIERRE CLATOT/AFP

      Les deux victimes, des amis d’enfance âgés de 21 ans, étaient inconnues des services de police. «On n’est pas du tout dans le contexte qu’on voit parfois de règlement de comptes, de gangs», a insisté le procureur de Grenoble. Kevin était étudiant en master de management à Aix-en-Provence. «Mon fils, on l’appelle le Pacifiste ou le Réconciliateur. On le sollicite pour apaiser les petits conflits entre jeunes du quartier», a témoigné dimanche sa mère, pédiatre, dans Le Parisien. «Ils ont été tués gratuitement, sauvagement», martèle-t-elle.

      De son côté, le maire d’Échirolles, Renzo Sulli, a dénoncé sur France Info la «barbarie» de ce drame. «Arriver à ce stade-là, quel que soit le différend (…), c’est incompréhensible», s’est-il exclamé. Pour demander que Grenoble «soit inscrit dans la liste des zones sensibles et bénéficie de moyens supplémentaires». La mère de Kevin a écrit une lettre au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. «On ne peut pas laisser notre jeunesse se massacrer comme ça», déclare-t-elle dans LeParisien. Samedi, Manuel Valls a fait part de son «intense émotion» face à «ces actes barbares». Le ministre a également annoncé le renforcement «pour les prochains jours» du dispositif policier sur le terrain.

      Concernant l’enquête, aucune interpellation n’a pour l’heure eu lieu. Selon des voisins, les assaillants seraient des jeunes habitants d’un autre secteur du quartier, situé à Grenoble et séparé d’Échirolles par un centre commercial. Une personne, considérée comme un témoin privilégié, a été entendue samedi par les enquêteurs, avant d’être relâchée. «Les langues vont se délier. Nous allons entendre des témoins, ce qui devrait nous permettre d’en savoir plus sur ce qui s’est passé», a assuré un responsable de la police.

      Une marche blanche en hommage aux deux victimes aura lieu mardi soir.”

      30-09-2012

      • 1 Octobre 2012 à 20h48

        Alpin dit

        @Bibi,

        Pas vraiment d’accord,même si le machisme méditerranéen en version issue du Maghreb y a probablement sa part,mais beaucoup plus la sous-culture de banlieue dans sa version actuelle,donc avec l’imaginaire du rap moyen ,celui de “scarface” et son appétit pour la violence facile et absurde ,quelque soit ses cibles,Sofiane étant de la même origine et Kevin d’origine africaine.

      • 1 Octobre 2012 à 20h55

        Bibi dit

        Sur ce cas précis on ne sait pas grand’chose. Mais ne sous-estimez pas la dimension honneur-honte. Elle dépasse le pourtour méditerranéen, et fait couler beaucoup de sang.

  • 30 Septembre 2012 à 13h08

    L'Ours dit

    Jesse Darvas,
    “ les caractéristiques socio-culturelles étaient assez analogues à celle des jeunes français “issus de l’immigration”
    A mon avis, pas du tout!
     

    • 30 Septembre 2012 à 16h41

      Jesse Darvas dit

      Il faudrait préciser!

      Ceci dit vous auriez pu, tout simplement, répliquer que l’islam a pu aussi constituer une référence pour les noirs américains (“Nation of Islam”, etc) – mais cet islam-là n’a rien à voir avec le jihad.

  • 30 Septembre 2012 à 12h25

    L'Ours dit

    Mais enfin! si je pense que l’islam pose un problème spécifique avec sa relance barbare au tournant de 1979 en Iran et la mollesse américaine de cette époque, il n’est pas pour autant question de commettre des injustices et de s’en prendre à des musulmans innocents ou d’être plus tolérants avec des délinquants ou criminels chrétiens ou juifs!
    Qu’on commence donc par faire la méthode tolérance zéro, ce sera un bon début! 

  • 29 Septembre 2012 à 20h14

    quadpater dit

    Jesse Darvas,

    Mon expérience et mes lectures m’ont intimement persuadé qu’on résout rarement un problème complexe en s’attaquant systématiquement aux causes présumées. Bien souvent il est plus efficace de chercher une autre voie, originale, surprenante, farfelue ou juste simple, et celle-ci dénouera la situation. Ce qu’a fait Giulani en est un excellent exemple. Vous avez raison, sa solution n’implique aucune considération particulière sur la couleur de la peau ou la religion.
    S’il m’arrive assez souvent de parler d’ethnie ou d’islam c’est parce que sur les fora nous n’en sommes hélas pas encore à la recherche de solutions : nous nous querellons toujours sur les causes et il y a là beaucoup plus matière à dispute que sur le « que faire ? ».
    Moi, la double action que j’attends et réclame est que la France cesse d’accueillir des personnes sans emploi, et qu’elle impose à toute personne vivant sur son territoire de respecter la loi et les règlements existants.
    Je ne peux faire plus simple dans la formulation de ces deux décisions qui me semblent les meilleures pour l’avenir. Elles seront cependant difficiles à appliquer. La première parce qu’elle cassera l’image si positive de la France, terre d’asile, que nous avons tous en bonne place dans la tête, la seconde parce que la gauche et ses associations satellites, ainsi que la majorité des juges, des salariés de l’EN, des travailleurs sociaux et des Français issus de l’immigration afro-maghrébine n’en veulent pas.

    • 30 Septembre 2012 à 16h53

      Jesse Darvas dit

      Sur vos deux décisions:
      -la première me semble assez proche de ce qui se fait aujourd’hui, à deux exceptions près: le regroupement familial et le droit d’asile. On peut y mettre fin mais je ne pense pas que cela contribuera à régler les problèmes des jeunes arabes et noirs français.

      - sur la seconde j’ai plus de mal à comprendre. Les lois et réglement s’appliquent bien sûr à tout le monde, il n’y a pas d’exception prévue. Le problème est dans la mise en oeuvre: rendre la police plus efficace (en mettant les policiers et gendarmes de préférence aux endroits et aux heures où des crimes sont susceptibles d’être commis); faciliter l’exécution réelle des peines en revoyant l’organisation du système pénitenciaire. Mais il faudrait être plus précis sur ce que vous entendez par “impose à toute personne vivant sur son territoire de respecter la loi et les règlements existants”.

      • 30 Septembre 2012 à 18h52

        quadpater dit

        D1 : l’idée est de cesser d’importer des chômeurs et des assistés sociaux dans un pays qui compte déjà des millions de foyers précaires.

        D2 : concernant les lois il est indécent, injuste et surtout révoltant que tout ne monde ne soit pas sanctionné de la même manière : je ne me risquerai jamais à tirer sur des flics ou à brûler des établissements publics avec des potes aussi typés ‘blanc occidental’ que moi, car la police et la justice ne nous louperaient pas. La tolérance particulière dont font preuve les magistrats envers les Français issus de l’immigration africaine est insupportable.
        Concernant les règlements, je vais vous donner un exemple très intéressant.
        En 89 a débuté “l’affaire du voile islamique”. Cette affaire s’est infectée durant des années, qui parlant de la liberté d’expression religieuse, qui lui rétorquant la laïcité.
        À l’époque nous étions quelques-uns à faire remarquer que toutes ces discussions n’existeraient pas si le règlement intérieur des établissements scolaires mentionnait que tout élève devait entrer tête nue, et si ce règlement était appliqué sans discussion.
        Le lycée technologique (public) où mon plus jeune fils fait sa seconde a décidé cette année qu’un élève ne pourra accéder aux cours que s’il est vêtu d’un costard pour les mecs et d’un tailleur pour les nanas. La règle est appliquée à la lettre. La conséquence est doublement bénéfique : la rentrée n’a pas été polluée par des revendication communautaristes et surtout il a été remarqué un changement chez la plupart des jeunes, qui ont une tendance nette à accorder leur langage et leur comportement avec l’élégance de leur mise.

  • 29 Septembre 2012 à 17h34

    Jesse Darvas dit

    @quadpater, Alpin, Bibi et Chris: je pense que vous prenez, comme Cyril Bennasar, le problème dans le mauvais sens. On peut très bien mettre l’accent sur l’origine ethnique ou religieuse de chaque criminel (jusque là c’était surtout une spécialité d’une certaine presse, qui insista lourdement par exemple sur l’affaire Madoff ou celle du Sentier…) mais qu’en déduit-on concrètement? La seule proposition opérationnelle de Cyril Bennasar dans son article, c’est de castrer les arabes et de les renvoyer “chez eux” (il y a une certaine ambiguité: parle-t-il de tous les arabes? seulement des violeurs? seulement des violeurs qui n’ont pas la nationalité française?) Dans le même temps il se montre hostile aux ratonnades (ce qui n’est pas très cohérent – la police de Papon l’était, au moins, cohérente, en 1961, lorsqu’elle jetait à la Seine par dizaines les cadavres d’Algériens) et condamne Breivik à peu près dans les mêmes termes que Kemi Seba condamnait Youssouf Fofana ou Houria Bouteldja condamnait Mohamme Merah. Je maintiens que ce type d’attitude ne peut déboucher sur rien de constructif: on est soit dans la frustration impuissante, soit dans la ratonnade, soit dans l’attente d’un hypothétique “gouvernement Fn” qui mettrait tout le monde au pas (comment? en dénationalisant à l’instar de Vichy? en créant des camps de regroupement ethniques? mystère…)
    Je reprends l’exemple de Giulani: lorsqu’il a rétabli la sécurité à New York, où la délinquance était massivement le fait d’une population noire dont les caractéristiques socio-culturelles étaient assez analogues à celle des jeunes français “issus de l’immigration” (preuve que tout ceci n’a rien à voir avec l’islam, et tout à voir avec une situation de ségrégation – de fait – sociale et ethnique, qui facilite une culture minoritaire du ressentiment ‘anti-blanc’), il ne l’a pas fait en pointant une “communauté” ou une “culture” ou une religion mais en usant efficacement des moyens policiers et financiers à sa disposition.Lorsqu’on cessera les anathèmes abstraits et les rotomontades de papier pour s’intéresser à des problèmes concrets et à leurs solutions, on aura fait un grand pas.

    • 29 Septembre 2012 à 17h49

      Bibi dit

      Je vous invite à lire mon 28 September 2012 à 19h34 et celui de 16h24.

      • 30 Septembre 2012 à 0h22

        quadpater dit

        Bibi je suis d’accord avec vous sur le fait que le harcèlement revendicatif des musulmans ne constitue pas un problème en lui-même, mais que c’est l’écoute que nous lui accordons et les (tentatives de) réponses que nous lui apportons qui en est un. Et un gros.
        En revanche j’estime que l’islam pose un problème direct par l’influence considérable qu’il a acquise en France depuis la vague d’immigration arabo-africaine de la fin du XXe siècle. Il faudrait remonter bien loin dans l’histoire pour retrouver autant de haine anti-juive et de mépris envers les femmes.

      • 30 Septembre 2012 à 0h59

        Bibi dit

        Pas si loin que ça. Même si ça n’a duré “que” des “heures sombres”.

        Et ce n’est pas parce qu’on revendique ceci ou cela au nom de l’islam que c’est ainsi. Les “forces du progrès” sont passées par là aussi et ont apporté leur contribution au façonnage des discours des personnes et de ceux qui les apportent à la connaissance de l’usager des médias.

    • 30 Septembre 2012 à 0h41

      luculus69 dit

      Guliani a New York c’etait Tolérence 0. et les flics étaient respectés…ca en France on sait pas faire et on ne sauras jamais faire, on préfère par juge interposés leur cracher dessus (tout du moins le beau monde bobo ) ce n’est pas dans notre culture, commencons par ne rien laisser passer , toutes les lois exsistent il n’y a qu’a les appliquer! et ce n’est surement pas les politiques qui donnent l’exemple aux gens chargés de faire respecter nos loi…alors arrêtons de rêver ..On ne peux pas d’un côté exiger plus de fermeté et de l’autre avoir une “ministre” (sois disant..) qui remet tout le monde en dehors des prisons …parceque d’apres elle, la Prison n’est pas la solution..

    • 30 Septembre 2012 à 1h08

      Chris3819 dit

      J’ai un peu de mal à
      - Ne pas m’interroger sur les points communs de la population carcérale dans la plupart des pays européens
      - Penser que les statistiques des violences, crimes et délits des pays d’origine ne se retrouvent jamais dans les pays d’accueil des migrants
      - Comprendre pourquoi un pays, où l’emploi, les logements, les crèches, les écoles, les universités et les ressources budgétaires, manquent doit-il prendre en charge des gens sans aucune ressource (dont les roms qui sont, de l’avis de leurs voisinages, des plaies)
      - Partager l’emploi, les logements, les aides sociales, les services de santé,… avec des gens qui n’ont jamais mis un seul euro dans les caisses du pays
      - et conclure que tout va bien
      + 2 millions de vols (Paris = 2,234,105 habitants)
      + 500,000 agressions avec violence (Lyon =445,274 habitants)
      de 50,000 à 75,000 viols (Quimper = 63,274 habitants ou presque un stade de France)
      de 5,000 à 7,000 viols en réunion (cours n°1 du stade Roland Garros 3 518 spectateurs)

    • 30 Septembre 2012 à 9h01

      Alpin dit

      @Jesse Darvas,

      Pour mon compte,car je ne veux pas présumer du jugement des autres contributeurs,je vous renvois à ce que j’ai développé sur ce site ,à propos de l’affaire d’Amiens cet été.

      Votre critique,ne me concerne pas,vraiment pas du tout, de plus,j’avais cité la méthode de Giulani dans la discussion.

      Mais:

      1)Si les expériences étrangères sont source d’inspiration,la situation de la France et des pays d’Europe ,N’EST pas celle des USA.

      2)Même là bas ,ce type de débats ont lieu,et les chercheurs et décideurs,prennent en compte (principe de réalité) les facteurs ethniques de surdélinquance quand ils existent.

      Là où je vous rejoindrais,ce serait dans l’affirmation de la nécessité de constituer un système de jugement “color blind”,où l’on juge et sanctionne les actes sans rapport avec la couleur et l’origine.

      • 30 Septembre 2012 à 9h08

        Alpin dit

        Pour terminer ici,

        Il est toujours nocif de refuser un examen clinique des situation,de masquer ou de nier la réalité des choses.

        Si les choix pratiques d’action sont une chose ,avec leurs contraintes politiques,leur agenda et les nécessités éventuelles de présenter les réalités de manière dosées,refuser de voir celles-ci,et même tendre à interdire(de fait) la représentation de la réalité,notamment dans le domaine du savoir,constituent des erreurs,vite pathologiques.

      • 30 Septembre 2012 à 17h25

        Alpin dit

        Erratum:

        “…même là bas ,ce type de débat A lieu,et les…”

  • 29 Septembre 2012 à 10h42

    Fiorino dit

    @ L’ours
    Bonjour, Dans les séries américaines ou françaises je n’ai pas l’impression que le coupable soit toujours blanc et riche. Les femmes aussi sont souvent coupbles. Il faut se rappeller qu’il ne s’agit pas souvent d’homicides collateraux dans un contexte de délinquance, mais souvent de crimes passionels ou autres, les 70% de minorité visibles en taule sont rarement des tueurs en série. Dans les séries françaises on a déjà vu des arabes qui violent la jeune fille épousé de force ou des histoires de tournantes. Par ailleurs les femmes ne s’en sortent pas trop mal non plus, le coup de la femme qui ne peut pas avoir d’enfants donc forcement coupable d’homicide est un grand classique. Mais peut-être je ne me rend pas compte.

  • 29 Septembre 2012 à 7h37

    bea33 dit

    C’est vrai qu’il devient extrêmement difficile de trouver une radio à son oreille. Si on enlève les radios remplis de pubs sur la forme desquelles il y aurait beaucoup à dire, il reste effectivement les radios du service dit public. La dérive dénoncée avec justesse de France inter date de plusieurs années, on la voyait venir de loin. C’est pourquoi je suis devenu plutôt auditeur de France Culture qui reste malgré tout plus ouverte par la pluralité de ses invités.
    Il se vend maintenant à des prix raisonnables des radios connectées sur le web et dont les milliers de radios ouvrent la voie à une autre forme d’écoute.

    • 29 Septembre 2012 à 17h20

      Jesse Darvas dit

      Pour entendre ce genre de discours, il reste Radio Courtoisie. On y parle un excellent français, et à peu près tout le monde peut s’y faire inviter.

  • 29 Septembre 2012 à 6h48

    L'Ours dit

    Fiorino,
    je suis largement d’accord avec viaval sur les séries télé, aussi bien françaises qu’américaines.
    Le gars soupçonné au départ est soit noir ou arabe au départ et 95 sur cent, le coupable est bien blanc à l’arrivée et en France, souvent riche.
    Vérifiez, vous verrez.
      

  • 29 Septembre 2012 à 0h08

    luculus69 dit

    l’Auteur a la mémoire bien courte !! France Inter comme le reste du service public n’a pas changer depuis 1982..ils servent la soupe..et apparement elle est bonne puisqu’ils en redemandent !! ..et puis quelle surprise de faux cul..la gauche n’est ni..lucide,ni pertinente et surtout pas courageuse. elle ne l’a jamais été..!! Cet article resemble a ce que l’huma pouvait écrire sur l’URSS, beurkk..et beurkk

  • 28 Septembre 2012 à 23h49

    Bibi dit

    Selon Haaretz et Ynet (en hébreu), 500 activistes du mouvement islamiste manifestaient ce soir, rue de Toulouse à Jaffa, devant la résidence de l’Ambassadeur de France en Israël, pour protester contre les dernières provocations qui ont eu lieu France: la publication de caricatures contre le Prophète et la diffusion du film anti-islamique.
    Mouhammad, un des activistes manifestants, dit “nous sommes venus protester contre la haine de l’islam qui est une religion de paix qui respecte les autres religions”.

    • 28 Septembre 2012 à 23h57

      Ywark dit

      …. mouais. C’est pour ça qu’ils manifestent avec tant de hargne et de gentils mots…pour la paix. Cette religion de paix qui fait tant de morts dans les autres religions…. qu’ils respectent.

      Heureusement que d’autres religion ne sont pas sur même coeficient de insulte/réaction, sinon certaines auraient déjà mis le feu à la terre entière; Mais non, ils savent sans doute un peu mieux ce que veut dire nourir un esprit de paix et d’apaisement.

      Au Liban, B.XIV a dit “Il faut aimer les musulmans, ils sont vos frères”. Pas facile à dire, quelle paix justement, quand il sait que dans bien des endroits, la pression contre la religion qu’il représente, est inouie de violence.

      Alors …. J’entends bien, mais nous aimerions voir aussi. Ne pas tout confondre. Les gens d’ici ne sont pas responsables de ce qui s’est fait ailleurs. ça serait bien de réfléchir, de temps en temps, entre deux manifestations. 

      • 29 Septembre 2012 à 0h31

        Bibi dit

        a. Si c’est ce qui préoccupe les islamistes en Israël…
        b. Contrairement à son homologue américain en Libye, L’Ambassadeur de France en Israël n’a rien à craindre (ni d’ailleurs l’ambassadeur des US – une manif. a eu lieu il y a 15 jours devant son ambassade).
        c. Chiche qu’un média français le rapporte (l’AFP, toujours prompte à relayer dans les plus brefs délais tout grief “palestinien” est, tout d’un coup, respectueuse du Chabbat).
        d. Pour certains, la liberté d’expression est une provocation.
        e. Dans un état démocratique on laisse s’exprimer les opposants à la liberté d’expression.

      • 29 Septembre 2012 à 1h08

        nadia comaneci dit

        A Londres ils étaient 40 sous mes fenêtres. Devant l’ambassade de France. Il y a une semaine. Avec des slogans débilissimes du genre “freedom of speech… go to hell”. ça ferait pitié et rigoler si dans leurs rangs ne risquait de se glisser un dément kamikaze toujours possible. Le spectre de Londres 07/07/05. Mais j’ai la faiblesse de penser qu’ils sont tous sur-surveillés. Pas une seule fiche-alerte aux jeux.L’occase en or massif pourtant. Que tout le monde en prenne de la graine et se calme. Ce sont des branques, une poignée de branques.

      • 29 Septembre 2012 à 1h16

        nadia comaneci dit

        Cela dit Bibi a raison. Dans un etat démocratique on laisse s’exprimer les opposants. Même si entendre ces débiles cracher sur l’armée brit, la police brit qui semble inerte, est une profonde souffrance, dans ce pays la culture impose de laisser s’exprimer les déments.
        Et de les matraquer dans les contre-allées. Ceci compense cela.

  • 28 Septembre 2012 à 23h39

    hypothénuse dit

    C’est vrai que France Inter nous sert de plus en plus une soupe bien épaisse de fadaises moralisantes? Vendredi dernier, à propos de “l’élection” de H. Desir à la tête du PS, l’édito de T. Legrand regrettait que ce parti ait “tant tardé à mettre en avant les minorités”. La question de savoir pourquoi faut-il mettre en avant les minorités ne doit évidemment pas être posée. Quelques minutes plus tard, l’innénarable B. Guetta s’étouffait de rage en évoquant le film contre l’islam qui a mis le feu aux poudres dans nombre de pays et tué une dizaine de personnes. Après avoir liquidé en une demi-phrase la responsabilité des assassins il nous a infligé une longue litanie de tous les adjectifs qualifiants la haine, le fanatisme …des auteurs du film. On peut ajouter un féminisme hargneux, toujours en quête d’une cause à débusquer, une révérence ridicule à l’islam (religion que je respecte, comme toutes les autres), un refus opiniâtre de voir en face les réalités qui risqueraient de “stigmatiser”. Il me semble par ailleurs, que l’on raisonnerait plus sainement si l’on oubliait ce verbe qui s’est fait bien envahissant depuis quelque temps.

    • 29 Septembre 2012 à 11h59

      collet gérard dit

      Hélas comme vous avez raison ! Savez vous ? Il m’est arrivé de douter de ce que je venais d’entendre !

      • 29 Septembre 2012 à 12h07

        collet gérard dit

        J’aurais du mentionner l’émission “le téléphone sonne” montée à chaud sur l’assassinat de l’ambassadeur américain en Lybie : … je n’en ai retenue qu’une seule “pensée” : quel mauvais film ! … C’était d’un pitoyable ! 
        Rien, mais rien, même de façon très indirecte, sur la sauvagerie de tant de violence abjecte comme toute violence pure !   

  • 28 Septembre 2012 à 23h20

    Ywark dit

    J’ai écouté avec mes collègues de boulot, France Inter pendant presque 12 ans… J’ai entendu tous les changements, mais à la fin, on était déjà las (et c’était il y a quelques années) pourquoi ?

    Parce que cette radio, publique, payée avec l’argent de tous les français, est un repère du facisme intellectuel, totalement fagocité par la pensée unique (de gauche en général).

    Les émissions, les animateurs, les programmes musicaux, les auditeurs filtrés, les syndicats puissants, tout fait que si vous n’êtes pas dans la même mouvance politique, vous êtes ostracisés au mieux, refusé au pire.

    Je me rappelle encore de Brigitte Vincent (bonne animatrice en soi) qui s’était barrée à cause du changement de majorité ! Déjà on voit le décalage, mais ça révèle chez ces gens là, un facisme intellectuel inouie, qui ne supporte pas les pensées différentes des leurs et font tout pour que ça ne puisse pas s’exprimer.

    Ensuite Daniel Mermet, toujours ultra subjectif non dans ses sujets ou interviews (quoique) mais sur les conclusions tirées, les commentaires etc etc… Bref là encore, un fleuve de poncifs et d’idées reçues sur d’autres personnes, à cause de leurs idées…

    Cette radio devait être pluraliste…. Aïe : les programmateurs musicaux, au nombre de 6 à l’époque, sous l’égide d’Eric Oswald me semble-t-il de mémoire, nous ont fait écouter des trucs affreux dans l’émission de ruquier d’abord et de Bern ensuite, tant leur sélection était guidée par le message délivré. S’il n’était pas dans la pensée unique, piont de chance d’arriver en scène…

    Aujourd’hui, je ne sais pas ce que c’est devenu. Depuis 4/5 ans, j’écoute RTL, à peu près équilibrée (enfin, quand ils ont viré Meynard, j’ai trouvé ça minable, quand c’est Hondelatte qui est parti – avant qu’on ne l’y pousse ? – là je me suis possé des questions). Depuis, j’écoute nettement moins, sauf le matin. Gerra ne me fait plus autant rire, mais les chroniqueurs politiques sont bons, et Courbet toujours autant d’utilité publique.

    Cependant, l’arrivée de Bern, le départ de contradicteurs, Zemmour qui a failli être remercié, on sent que tout ça ne tient qu’à un fil.

    Au final quand même, F.Inter n’a jamais pu dépasser RTL sérieusement, parce que subjectif à outrance, et outil de pensée unique. Dommage. 

  • 28 Septembre 2012 à 23h05

    Jesse Darvas dit

    Cela va devenir de plus en plus difficile de distinguer Causeur d’Egalite et Réconciliation. L’un nous explique que tous les violeurs qu’il connaît sont des Arabes, l’autre que tous les escrocs de la finance qu’il connaît sont Juifs. Et les deux concluent que ces faits indubitables (bien qu’assez peu étayés) sont dissimulés par les médias de masse vendus ( aux immigrationnistes proarabes selon Cyril Bennasar, a la “communaute organisee qu’on ne peut pas nommer” pour Alain Soral). Je propose de s’en tenir à une approche plus factuelle et moins fantasmatique. Amusant d’ailleurs: le fantasme du prédateur sexuel était un cliché favori, autrefois, des antisémites craignant le dévergondage de leurs filles aux mains des juifs dépravés… Certaines idées ont la vie dure, même si elles subissent quelques transformations. 

    • 28 Septembre 2012 à 23h22

      Chris3819 dit

      @Jesse

      Voici les avis de recherche de la police nationale pour les crimes aggravés…

      http://193.252.228.130/personnes1.asp?T=R

      Alors fantasme ?

      • 28 Septembre 2012 à 23h54

        Jesse Darvas dit

        Votre lien renvoie à des avis pour crimes de sang. Le même lien pour les crimes sexuels montre 4 “portraits robots” dont aucun n’a particulièrement l’air arabe.
        Et quand bien même… L’argument est exactement semblable à celui des antisémites qui, parce qu’il y avait pas mal de juifs parmi les hautes instances du parti bolchevique, imaginaient que le communisme était une invention juive diabolique. L’article de CB semble d’ailleurs comprendre cet argument en invitant à ne pas généraliser… Mais pour finir il généralise quand même et nous invite même à castrer les violeurs comme les mollahs iraniens coupent les mains des voleurs… 

      • 29 Septembre 2012 à 0h13

        luculus69 dit

        “Il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir”

      • 29 Septembre 2012 à 0h34

        Chris3819 dit

        @Jesse
        Sans généraliser à tous les musulmans ou à tous les immigrés (ni exonérer les autochtones), aujourd’hui, on peut démontrer que :
        1/ les musulmans sont majoritaires dans nos prisons et idem en Suisse, Belgique, Pays-Bas (je ne connais pas pour les autres pays)
        http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2008/04/29/en-france-les-detenus-musulmans-sont-surrepresentes-selon-le-washington-post_1039616_3224.html
        2/ et que l’on accueille une population à risque sur le territoire (sans prévention, ni information)
        http://blog.gestimar-immobilier.com/index.php/2006/03/05/277-femme-maroc/
        Et la conséquence du mutisme de la bien-pensance, ce sont les victimes bien réelles.

      • 29 Septembre 2012 à 0h57

        Bibi dit

        Chris3819,
        En l’absence de stats officielles, le flou permet de ne rien conclure et de tout supputer. Ou alors, il y a des stats officieuses, illégales.

      • 29 Septembre 2012 à 1h31

        Chris3819 dit

        Bibi,
        Mais le problème n’est pas ethnique – les stat ethniques montreraient qu’une minorité de musulman est criminogène. Et idem en Afghanistan, Irak, Yémen, Somalie, ce sera toujours une minorité.
        Ensuite soit l’on intègre le problème pour l’analyser, le comprendre et le combattre, soit l’on ne fait rien.
        1/ Sur le pourcentage de plateaux hallal en prison, l’info “fuite” souvent (+60% en FR) par ex. aux PB en 2009 +80% dans la prison de Forest
        http://www.ledevoir.com/international/europe/260226/aux-pays-bas-un-detenu-contre-le-regime-hallal
        2/ les nationalités de la population carcérale sont chiffrés – et montrent que les français sont majoritaires.
        3/ les chiffres sur les crimes / délits dans le Tiers-monde sont effrayants ou inexistants
        Ma conclusion est uniquement que l’idéologie dominante est criminelle par omission. Aucune analyse, aucune action. Les émigrés souhaitent une vie meilleure. Mais les enfants des banlieues élevés dans la rue et cela quelques soient leurs couleurs, comme les frères Mérah ne deviennent pas prix Nobel – coûtent très chers à la société et font de nombreuses victimes.

    • 29 Septembre 2012 à 5h36

      Alpin dit

      @Jesse Darvas,

      Une synthèse du “Monde” issue des travaux de sociologie spécialisée,rapportait ce fait récurrent,il y à quelques années:

      TOUTES les immigrations ont produit une surdéliquance,un taux majoré de délinquance,tant que les populations concernées n’étaient pas été intégrées,avec au moins une part d’assimilation dans la population indigène en France.

      Il ,n’y a eu qu’UNE exception à cette constante sociologique (dont on attend toujours l’étude):l’immigration portugaise ,dont la délinquance a été très faible,équivalente d’emblée à la moyenne nationale.

      Les immigrations récentes présentent l’habituelle surdélinquance.
      Ensuite ,en analyser les causes rapportées à chaque groupe demande,en soi, une autre étude.

      • 29 Septembre 2012 à 5h58

        quadpater dit

        Alpin vous oubliez les Pieds-Noirs. 800.000 personnes sont venues s’installer en France métropolitaine en 62-63, ce qui équivaut à une immigration non négligeable.
        Pas d’inflexion des courbes de la délinquance pourtant.

      • 29 Septembre 2012 à 9h42

        milla dit

        sur l’hetnicité des criminels:
        Patrice allégre(15 victimes), francis heaulme 20 victimes), Emile louis(9 disparues), roberto succo(chiffre inverifiable), pierre chana(au moins 10 victimes, probablement plus)l, pierre beaudain, les frére jourdain (4 gamines violées et massacrées) Fourniret (chiffres inquantifiable)denis waxin (violeur et assassin de gamine, souvent basanées d’ailleurs) marcel barbeault (une dixaine de victime) straniérie (au moins 5 morts) ou claude lastennet (5 vieilles tuées en quelques années)julien dupuy qui decapite ses infirmiéres…
        J’oublie déliberement les anciens (petiot, landru ou jegado qui ont pu cartonner tant ils etaient durs a attraper à l’epoque) et ceux pour qui de nombreux doutes subsistent.
        A coté de ça? sid hamed Rezala (une dixaine de mortes) Guy georges (pareil) et thierry paulin (un des plus forts et des plus tordus de tous, n’en doutons pas)
        Est-ce a dire que le meurtre en serie est genetiquement une activitée de blanc? surement pas.

  • 28 Septembre 2012 à 21h48

    milla dit

    @Fiorino:
    oui, bien au dela de ses idées, ses multiples collaboration avec ce cher Font ne plaident pas non plus en sa faveur.
    Au final, Val, quoiqu’il defende (l’immigration, l’axe americano-sionniste, le carcan bruxellois…) il ne peut pas s’empecher de DIABOLISER (encore et toujours) son adversaire. (le souverainiste est facho, l’islamiste est nazi, le patriote est un beauf et l’antisionniste est un antisémite)

    • 28 Septembre 2012 à 22h17

      Bibi dit

      Ah bon, la parole d’un journaliste est d’évangile? Soit c’est sacré (admis) dans sa totalité soit c’est entièrement mauvais?
      On ne saurait être d’accord avec certaines de ses positions et pas avec d’autres?