Philippot chez Ruquier: de Charybde en Célarié | Causeur

Philippot chez Ruquier: de Charybde en Célarié

Un procès de Nuremberg sur le service public

Auteur

Daoud Boughezala

Daoud Boughezala
est rédacteur en chef de Causeur.

Publié le 20 mars 2017 / Politique

Mots-clés : , , ,

philippot celarie ruquier moix fn

Samedi soir, la convocation de Florian Philippot sur le plateau d’« On n’est pas couché » tenait tantôt de la garde à vue, tantôt du procès pour crime contre l’humanité.

Florian Philippot – On n’est pas couché 18 mars… par onpc

Concédant que le numéro du Front national n’était ni raciste, ni homophobe (!), les accusateurs publics Ruquier, Burgraff et Moix se sont consolés en faisant assaut de reduction ad hitlerum en direction de « la base » du FN, prétendument nazie.

Dérapages antiracistes

L’amalgame entre Philippot et Goering, un comble pour un mouvement dont le programme économique voudrait faire la nique à l’Allemagne ! Passé à la question, le vice-président du Front national a dû renchérir sur le terrain vivre-ensembliste, compensant à qui mieux-mieux les sorties négationnistes d’un cadre niçois par des dérapages antiracistes. Valls ? Un facho invétéré obsédé par la race, étant entendu qu’évoquer les « blancs, les whites, les blancos » aurait dû le priver de toute carrière politique et lui valoir un exil au bagne de Cayenne. La France ? Une idée déconnectée de tout substrat ethno-culturel. A ce tarif-là, De Gaulle, thuriféraire d’un pays de « race blanche, de culture gréco-latine et de religion chrétienne » où les minorités devraient rester des minorités, serait un Günther en puissance. L’immigration ? Un fléau purement économique qui pèse sur le pouvoir d’achat du travailleur français. Jean Raspail, l’auteur du Camp des saints ? Un infréquentable que Marine Le Pen – ou plutôt son père – a sans doute lu d’un œil distrait.

Son marxisme culturel ne le sauve pas

Mais ces accents de Georges Marchais new look n’ont pas suffi à tempérer les ardeurs du Comité de salut public cathodique. Atteint par la fièvre du samedi soir, le trio de l’émission s’est pris pour le tribunal de Nuremberg, à ceci près que les dignitaires nazis avaient droit à un avocat et pouvaient répondre aux questions des magistrats sans être coupés. Las, Philippot, auteur d’une prestation très moyenne, a à peine pu esquisser son programme, occupé qu’il était à répondre à l’offensive groupée des animateurs et du tandem d’invitées Isabelle Mergaut/Clémentine Célarié. Les deux saltimbanques, drapées dans leur indignation, ont  eu des haut-le-cœur à la seule vue du pauvre Philippot, en rien disculpé par son marxisme culturel. Tandis que Mergaut se targuait de faire apprendre l’arabe à sa fille noire (sic), Célarié a carrément refusé de serrer la main du méchant frontiste avant de déclarer avoir craché dans son verre.

N’ayant pas la vocation d’un inquisiteur, je ne lui intenterai aucun mauvais procès, quoique l’actrice quasi-sexagénaire répugne peut-être à effleurer des homosexuels séronégatifs.

La scène de samedi a finalement donné raison à Manuel Valls : dans notre bel et grand pays régi par l’égalité, il est bien deux gauches irréconciliables…

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 25 Mars 2017 à 18h15

      Pyrrhon dit

      je trouve Philippot bien courageux d’affronter ce club partial, car je ne vois pas quel bénéfice il peut en attendre. 
      Je ne souhaite pas la victoire de Marine Le Pen et du Front National, car leur projet ,’est, ni tenable, ni porteur d’un rétablissement du pays. Il surfe sur les passions, ses raisons sont fausses, ses projets les plus radicaux, sortir de l’Europe, de l’euro ne convainquent pas une majorité. Mais le FN récolte les déceptions d’une bonne partie du peuple.

    • 25 Mars 2017 à 13h37

      netrick dit

      Isabelle Mergault, qui avait toujours dit ne jamais vouloir d’enfant, a adopté une petite Africaine a qui elle fait apprendre…l’Arabe ! J’espère qu’elle l’a fait exciser et qu’elle lui fait aussi porter la burqua !

    • 25 Mars 2017 à 7h17

      Broquere dit

      Belle promo pour le FN!

    • 24 Mars 2017 à 20h24

      Jean54 dit

      Beurk … vos sympathies frontistes à Causeur deviennent de plus en plus nauséabondes. Bravo à C. Célarié d’avoir refusé le serrage de mains auquel Hamon s’est honteusement prêté. CL a eu le courage de rester sur le plateau jusqu’au bout : j’attendais qu’elle le quitte car on ne discute pas avec un nazillon, on lui crache à la gueule ! 

      • 25 Mars 2017 à 11h43

        flophi dit

        Whaoooo Votre argumentation est fantastique !! On en redemande !! Surtout n’arrêtez pas, vous nous priveriez d’un plaisir coupable : voir les scores d’un parti sans grand intérêt grandir un peu plus à chaque consultation électorale, sans que l’on ait même besoin de leur prêter main forte…
        Et petite cerise supplémentaire : cela permettra de se débarrasser de vos idoles politiques une bonne fois pour toutes !!

    • 24 Mars 2017 à 18h58

      meylanville dit

      La parité, moi je veux bien .
      Mais entre Burgraff, Célarié et Mergault, elles se sont montrées toutes les trois imbuvables .
      Avec tout de même un prix spécial à Célarié et un accessit à Mergaults .
      Les gauchos deviennent de plus en plus hargneuses à l’approche de Waterloo .
      Philippot, qu’on l’aime ou pas, est resté calme et posé .

    • 24 Mars 2017 à 8h51

      Amaury-Grandgil dit

      Ce qu’ils ne comprennent pas chez Ruquier ou ailleurs chez d’autres bourgeois pédagogues c’est que leur comportement avec le FN joue en sa faveur à chaque fois…

    • 22 Mars 2017 à 9h50

      MGB dit

      FRANCOIS évoque “l’idéologie nauséabonde du FN (qui) est une véritable saloperie”. C’est son droit, même si je ne vois pas trop en quoi elle consiste. S’il s’agit pour le peuple français de résister à sa dissolution, j’approuve. Le destin de la France est-il de devenir une nouveau Brésil ? C’est cette dernière “idéologie” (l’anti-France) mise en oeuvre par la Gauche et par cette frange de la Droite qui soutient Ali JUPPE, que je rejette.
      D’après ce que je lis (je ne regarde jamais les émissions de RUQUIER), ces deux starlettes (plus que) négrophiles font bel et bien partie de cette anti-France que j’abomine.