Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

et recevez la synthèse de l'actualité vue par Causeur.



X

Florange : bon pour la ferraille

Et l’acier fut trompé, 5e épisode de notre feuilleton sidérurgique

Publié le 23 novembre 2012 à 9:29 dans Économie

Mots-clés : ,

florange arcelor mittal

Résumé des événements précédents : Florange cité des morts violentes, Mittal d’abord puis une jeune femme noire défigurée, les cadavres nus se suivent, le suspect est en fuite, un ancien ministre semble impliqué et Muller nage comme tout le monde.

Le lendemain était un autre jour, le soleil perçait tant bien que mal les nuages grisonnants. Nos héros étaient confortablement installés dans le bureau de Muller, une pièce spacieuse meublée en design nord-coréen, à des années-lumière des trous à rats que l’on voyait naguère dans les feuilletons. Le poêle ronflait dans son coin, un grand bureau en acajou du Kamtchatka pour le patron, un petit en sapin suédois pour son adjoint et par une baie vitrée avec balcon l’on pouvait admirer l’ancienne usine. Aux murs étaient accrochés des peintures grasses d’un style réaliste ouvrier réalisées par un retraité de la sidérurgie, un italien qui ne pouvait s’empêcher de placer la Madone dans toutes ses toiles. Le commissariat de la Fensch est un bâtiment récupéré sur les friches industrielles, quelque part entre Hayange et Florange, qui fut réhabilité grâce à des fonds alloués pas l’Union Européenne, plus personne ne sait d’ailleurs pourquoi.

La filière liquide fermée en 2013, un repreneur semblant fiable en avait profité pour vendre les hauts-fourneaux à un ferrailleur avant de disparaître sans laisser de traces, le reste avait suivi. Les chinois, déjà installés sur l’autre rive de la Moselle avaient alors racheté le site en entier : centre commercial, complexe sportif, hôtels, casinos, golf, hôpital, école de commerce internationale, une mutation éclair avec l’aide d’investisseurs très divers : Qatar, Luxembourg, Corée du Nord ; sans oublier la grande mosquée et son école coranique payés par le royaume wahhabite.

Gallino versa un café à son chef, celui-ci le remercia et fit de même, puis ouvrant le petit réfrigérateur qui se trouvait dans le coin-cuisine, il en sortit un paquet soigneusement ficelé, et, saisissant une baguette de pain au passage il entreprit de déshabiller le précieux colis.
-Dio Cane ! S’écria Pippo, chef, c’est de la vraie Schmierwurst ? Mais où trouvez-vous ça ? Depuis que la vente de porc est interdite dans la commune…
-En Allemagne mon petit, le dernier boucher-charcutier de la région qui en vendait clandestinement a du s’exiler en Serbie après que les gardiens de la foi aient brûlé sa boutique.
Une forte odeur de purin provenant de la coulée continue voisine vint leur chatouiller les narines, rappelant fort à propos que la « cathédrale » vidée de ses machines à faire des brames était devenue un élevage de poulets industriel, propriété des frères Tang : dix millions de volailles caquetant dans les laminoirs.

La littérature de gare c’est bien joli mais passons aux choses sérieuses : Arcelor Mittal Florange, le malade en attente de décès (dans la dignité?). Les rumeurs commencent à circuler concernant la reprise éventuelle de la filière liquide, l’une d’elle fut même transformée par Les Echos comme une quasi certitude, démentie le surlendemain par le principal intéressé, c’est à dire le géant russe Severstal. Souvenons-nous qu’en 2006, lorsque Mittal lançait son OPA hostile sur le groupe Arcelor, le patron de l’époque Guy Dollé avait appelé son homologue, quoique milliardaire, russe Alexei Mordachov à la rescousse, le führer de Severstal justement. Un jeu de dupes dont les russes étaient sortis vexés et pour cause, il s’agissait de négocier en douce avec l’indien en agitant la « menace » russe, histoire d’arranger les affaires des actionnaires et du père Dollé lui-même avec lesquels tonton Lakshmi sut être reconnaissant… L’on nous ressert le même plat réchauffé 6 ans plus tard, la revanche du milliardaire échaudé, le diplômé de l’institut Togliatti de Leningrad prend sa revanche sur l’indien sans cœur, rions… Le géant russe, il est vrai dispose de grandes quantités de cash (2 milliards de dollars) avec lesquelles il achète à tour de bras de la sidérurgie ; récemment encore une usine dans le Maryland (USA) pour la modique somme de 810 millions de dollars, à Mittal justement ! Il avait déjà investi en Moselle dans une usine qu’il a revendu depuis : les métallos de la Fensch n’ont pas plus d’illusions à propos du caïd de Tcherepovets (oblast de Vologda) que d’un asiatique fantôme ou de la mafia sicilienne. Qui plus est un analyste d’une banque d’investissement, monsieur Galikhanov doute fortement de l’intérêt du site et surtout des hauts-fourneaux de Patural, trop vieux à son goût, Mordachov peut produire de l’acier à moindre coût partout dans le monde, à commencer par son pays natal. Par contre il est probable que tout le reste du site l’intéresse, particulièrement la tôle pour l’automobile et la partie emballage : secteurs que, justement, Mittal ne voudra pas lâcher…

On frappa, le gros, c’est à dire le médecin légiste, entra en trombe comme à son habitude, soufflant et rougeoyant, balançant sa sacoche ventrue sur le premier classeur à sa portée.
-Putain-con de la saucisse à tartiner, et trempée dans le café au lait, on ne se refuse rien, gastronomie locale prohibée mes cochons, j’aurais du amener le Pastis, il y en a pour moi ?
-Assieds-toi Pasqua, sers-toi, Pippo verse une tasse à monsieur le médecin légiste et sors donc la mirabelle pendant que tu y es… Alors quoi de neuf ?
-J’ai les résultats des autopsies, rapide hein le marseillais, comme le mistral, bon, dites-donc vous êtes deux sacrés pervers, aller fourrer votre nez dans la foufoune d’une négresse assassinée ! Mais vous vous êtes carrément gouré les gars !
-Que veux-tu dire ?
-Osez le clito amigo, votre connaissance de l’anatomie féminine laisse à désirer, passe encore pour le petit qui est un agneau de lait, mais toi Derrick ça m’étonne. Bref, son bouton, elle l’a encore, il est bien caché, par contre elle s’est fait faire une plastie des petites lèvres…
-Ma perque? fit Gallino, perdant soudain son français pour retrouver son idiome héréditaire.
-Coquetterie, esthétique, confort, tout est possible mon ami, disons qu’elle a échangé un garage pour 4X4 contre un garage pour une Clio.
-Comme cela est plaisamment et poétiquement dit, vulgaire et sexiste en diable Pasqua, tu es bien marseillais ! Et tous les trois de s’esclaffer bruyamment.
-Ceci étant, je connais la question les mecs, j’ai pratiqué dans une autre vie et je crois aussi savoir d’où vient votre greluche.
-Eclaire-nous phare du Prado s’écrièrent-ils en chœur.
-D’après sa morphologie, la couleur de sa peau, le peu qu’il reste des traits de son visage -snif- cette fille a tout d’une fallasha, une juive d’Ethiopie.
-Comment peux-tu deviner des trucs pareils ?
-Une autre vie, je te dis, j’étais rasta à l’époque cinquante kilos tout mouillé et je vivais en Israël avec une reine de beauté, chirurgie esthétique et culture de ganja dans la vallée du Jourdain. Je sais qui a opéré la bougresse, je reconnais son style, c’est Mordechai Rosenfeld de Tel Aviv, il exerce toujours dans une clinique privée pour milliardaires, et, tenez vous bien, regardez ce que j’ai trouvé sous la peau de son avant-bras :
Il déposa une minuscule capsule dorée sur le bureau.
- ???? dirent-ils de concert
- Un micro émetteur, balise et plaque d’identification à la fois, j’ai déjà contacté un vieux pote reconverti dans le trafic de cocaïne, votre victime n’est autre que « Black Diamond » l’agent 38 du Mossad…

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Cet article vous a plu, inscrivez-vous à notre Newsletter.

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire sur Causeur.fr

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

2

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 23 Novembre 2012 à 14h34

    hudhud dit

    Il faut nous expliquer pourquoi  à Dnepropetrovsk, en Ukraine on a crée une aciérie électrique flambant neuve  ( 540 millions d’euros d’investissement…) qui a pour objectif de devenir le producteur d’acier le plus important d’Europe, avec une production prévue de 1 million 320 mille tonnes par an. 
    Et pourquoi en France rien n’est possible. Il va falloir que la gauche offre un tube de vaseline à 60 millions de français…./  Gros budget?

    • 24 Novembre 2012 à 8h02

      Naif dit

      la réponse est très simple : nous produisons “éthique”.Avant de construire un haut fourneau il faut s’assurer que les fumées qui s’échapperont des cheminées ne vont pas mettre en danger les populations de scarabée bouseux des hauts plateaux de l’atlas !